Profitez de ce titre dès maintenant, et de millions d'autres, avec un essai gratuit

Seulement $9.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Cathy Merlin - 8. Les Shamanelfes

Cathy Merlin - 8. Les Shamanelfes

Lire l'aperçu

Cathy Merlin - 8. Les Shamanelfes

Longueur:
107 pages
1 heure
Sortie:
Oct 13, 2019
Format:
Livre

Description

Les Shamanelfes


Explorer ses profondeurs fut une expérience bouleversante et révélatrice pour Cathy. Certes, de nombreuses questions ont trouvé leurs réponses lors de ses voyages, mais elle sait que sa quête personnelle n'est pas encore terminée.
Elle doit savoir quelle est sa mission, le but de sa vie.
Mais comment? Auprès de qui?


Décidée à renouer avec celles et ceux qu'elle a trop longtemps négligés et à aller jusqu'au bout de son cheminement, elle se prépare à affronter son destin sur les terres volcaniques et mystérieuses de l'île de glace.


Mais il faudra faire vite, car l'heure est grave. Charles et Greendel ont mis au jour un terrible plan qui permettrait aux ogres de détruire complètement l'humanité. Quelqu'un doit empêcher à tout prix que ce projet aboutisse et qu'Aeshma déchaîne sa puissance démoniaque. L'affrontement final est inévitable et les elfes mettront toute leur sagesse et leurs sortilèges dans la bataille.


Cathy pourra-t-elle aller jusqu'au bout d'elle-même? Saura-t-elle y voir clair dans la brume de l'avenir? Les humains pourront-ils éviter la destruction?


Découvrez la suite des aventures de Cathy Merlin!


Cathy Merlin: une série jeunesse magique et écologique!


Pollution, dérèglement climatique: les défis actuels de notre monde sont nombreux. Comment expliquer aux plus jeunes des notions complexes? Comment sensibiliser nos enfants à ces problèmes et renouer le lien avec la Nature?  Il faut à la fois utiliser les mécanismes des contes et légendes ainsi que les dures réalités dont souffre notre planète. C'est ce que se propose cette collection positive de petits romans adaptés aux jeunes adolescents qui ont les pieds sur terre mais qui savent rêver!


"Cathy Merlin" est une série jeunesse pleine d'aventures magiques et constructives. Chaque livre combine magie et réalisme et slalome habilement entre sortilèges et propriétés médicinales des plantes. Avec humour et sagesse, Cristina Rebière prend beaucoup de plaisir à nous faire voyager à travers le monde dans des endroits qui existent vraiment et qu'elle a visités. Alors préparez-vous à découvrir une série originale et atypique qui enchantera les lecteurs et lectrices de tout âge!

Sortie:
Oct 13, 2019
Format:
Livre

À propos de l'auteur

Courte biographie:Cristina Rebière est auteure de nombreux guides et livres. Elle a dirigé une maison d'édition, un parc d'aventures et mené à bien de nombreuses missions dans la fonction publique européenne. Elle est aussi spécialisée dans la formation continue.Ses origines:Après la Révolution roumaine, Cristina interrompt de brillantes études pour entrer à l'université en France où elle suit tout le cursus en faculté de droit et obtient une Maîtrise en Administration Économique et Sociale. D'abord chargée de communication dans un Institut Français en Allemagne, elle devient statisticienne à Bruxelles pour un bureau d'assistance de la Commission Européenne. De retour à Bucarest elle est successivement contrôleuse de gestion, directrice de maison d'édition, experte européenne puis professeure de français. En Roumanie elle fonde avec son mari une entreprise de team building puis le premier parc d'aventures jamais créé dans ce pays - construit de leurs mains - qui attirera des milliers de personnes, écoles et entreprises dans la pratique du sport et d'activités de cohésion en pleine nature. Avec son équipe, elle conçoit et construit des parcours d'escalade dans les arbres pour d'autres clients.Au rectorat de l'Académie de la Martinique, Cristina prend en charge la coordination de la Cellule Académique des Fonds Européens et de Coopération où elle accompagne les porteurs de projet dans le montage des dossiers, assure la formation en ingénierie de projet, gère un réseau de plus d'une soixantaine d'enseignants référents à l'ouverture internationale. Elle assure la gestion opérationnelle de plusieurs projets de coopération. Elle assure l'actualisation du site internet de la Délégation Académique aux Relations Internationales et à la Coopération.La pédagogie de Cristina Rebière est basée sur le pragmatisme et l'efficacité.Domaines de compétence:management de projet, voyage, marketing social de contenu, team building, formation initiale et continue, expertise en fonds européens, budgétisation, planification, productivité et stratégie, coaching, ingénierie financière, webmestre, statistiques, procédures, web intégration, conception graphique, communication, conception et construction de parcs d'aventure


Lié à Cathy Merlin - 8. Les Shamanelfes

Titres dans cette série (17)

Aperçu du livre

Cathy Merlin - 8. Les Shamanelfes - Cristina Rebiere

Auteurs

Chapitre 1

Retrouvailles de courte durée

Cathy se demandait si c’était bien Erna qui avait parlé ou si c’était quelqu’un d’autre…

— Tu m’as dit quelque chose? voulut s’assurer Cathy qu’elle avait bien entendu.

— Oui je disais que tu devrais faire attention à ta tête car il y a un rocher qui risque de te blesser, répondit Erna en souriant.

— Ah merci, j’avais cru entendre autre chose…. mais cela devait être dans ma tête probablement, pensa Cathy à voix haute.

Erna sourit et lui fit un clin d’oeil en la déroutant davantage.

— Nous allons arriver bientôt à la maison, annonça-t-elle au groupe en contournant le lac souterrain par une galerie latérale cachée derrière un grand rocher vertical.

Après quelques minutes de marche, le tunnel se terminait par une porte habillée de dalles granitiques imitant parfaitement les parois rocheuses de la grotte et la rendant ainsi pratiquement invisible à l’oeil nu.

— Soyez les bienvenus chez nous! les accueilla une femme elfe de taille moyenne aux cheveux argentés et aux yeux d’un bleu profond.

— Je vous présente ma mère, Helga, profita Erna pour faire les présentations. Et voici mon père, Brimir.

Les mains se serrèrent et Gwenola, Greg, Caroline et Cathy se présentèrent à leur tour. Ils furent invités à prendre place dans le salon et s’assirent sur des canapés confortables recouverts de mousse verte moelleuse et particulièrement confortable.

— Votre nom provient bien d’Ymir? demanda Gwenola.

— Oui, en effet! Et ce n’est pas difficile à deviner, vu ma taille… rigola Brimir. Je ne passe pas inaperçu parmi les elfes…

En effet, Brimir dépassait même Cathy en taille, ce qui pour un elfe en faisait carrément un géant.

— Qui était cet Ymir? demanda Caroline, curieuse.

— Ymir, appelé aussi Aurgelmir et Brímir, est un géant dans notre mythologie. Il est considéré comme étant la première créature vivante apparue sur la Terre. Il est le fondateur de la race des jötnar. Vous connaissez les jötnar?

— Non, avoua Cathy. On connaît peu de choses sur la mythologie nordique mais nous serions ravies que vous nous en appreniez davantage!

— Pas la peine de me vouvoyer ma petite Cathy. Eh bien, les jötnar étaient des créatures humanoïdes personnifiant les forces de la nature. Ils avaient non seulement une force impressionnante mais aussi des pouvoirs divins, comme par exemple la métamorphose qui était un de leurs points forts.

— Vous parlez d’eux au passé…. Cela veut dire qu’ils n’existent plus? demanda Caroline.

— Oh, ils sont toujours vivants à travers nous… Mais cela remonte à tellement loin dans notre passé que nous avons pris l’habitude d’utiliser ce temps lorsque nous parlons d’eux. Mais pour continuer l’histoire: Ymir prit naissance de la glace de Niflheim. La légende dit que des géants sont sortis de son corps pendant qu'il dormait, et de sa sueur un homme et une femme, tandis que de ses jambes naissait un fils. Ces trois enfants d’Ymir ont créé la race des hrímþursar qui ont peuplé Niflheim, le monde des brumes, du froid et de la glace. Vous avez probablement entendu parler des trolls, n’est-ce pas?

— Oui, nous en avons entendu parler, confirma Caroline.

— Eh bien, ce sont les descendants des jötnar ou jötunn, précisa-t-il.

— Je comprends mieux pourquoi vous portez ce nom, répliqua Cathy. Vous êtes le plus grand elfe que nous ayons jamais vu!

— Oh, vous n’avez pas connu feu mon père, Eggerts. Il était bien plus grand que moi… D’ailleurs il n’était pas tout à fait un elfe, mais cela c’est une autre longue histoire et je crois qu’autre chose vous emmène parmi nous si je ne me trompe pas…

— C’est vrai, même si j’ai toujours trouvé passionnante la mythologie nordique, avoua Gwenola. Cette jeune fille ici présente souhaiterait rencontrer Gandela car elle est convaincue qu’elle pourra lui montrer sa destinée… Nous l’accompagnons dans sa quête car elle nous semble importante pour l’avenir de notre Terre et en plus, nous sommes ses amis, expliqua-t-elle.

— C’est ce que nous avons cru comprendre des messages qui nous ont été envoyés, répliqua Helga. Comme vous devez le savoir, Gandela ne reçoit plus beaucoup de visites depuis des années… Le poids des siècles pèse sur ses épaules et s’est pourquoi notre Grand Shamanelfe s’est retiré dans sa grotte au sein du volcan Brennisteinsalda. Pour pouvoir y accéder, un Conseil des Shamanelfes doit se tenir et en décider du sort et des modalités à suivre. Même nous, les Shamanelfes, ne pouvons pas nous y rendre sans la décision du Conseil.

— Nous comprenons très bien, dit Cathy. Comment doit-on faire dans ce cas pour qu’un tel conseil ait lieu? La lettre de Thoray, le haut elfe, grand magicien et grand sage à l’attention de Gandela et du Conseil des Shamanelfes est-elle suffisante? s’intéressa-t-elle en sortant la missive de son sac à dos.

— Oui, elle suffit, même si le Grand Conseil en connaît déjà le contenu… Il sera d’ailleurs convoqué demain et Brimir vous accompagnera pour apprendre sa décision. Jusque là, vous êtes nos invités et vous pouvez passer la nuit dans notre modeste demeure qui vous est grande ouverte.

— Nous vous remercions de votre hospitalité et sommes contents de passer la soirée en votre compagnie, dit Greg qui ne s’était pas beaucoup exprimé jusqu’alors.

Ils dînèrent tous ensemble et goûtèrent des spécialités locales qu’ils apprécièrent. Helga leur servit une soupe de poisson appelée plokkfiskur avec du rúgbraud – un délicieux pain de seigle noir, sans croûte, avec une consistance épaisse et un goût sucré. La combinaison fut tellement bonne que tous furent bientôt rassasiés.

Toutefois, les filles eurent du mal à ne pas goûter les Sírópskökur – des petits gâteaux secs traditionnels aux épices qui firent également l’unanimité. Même Greg céda et y goûta de bon coeur.

Cathy réussit à bien dormir et aucun rêve ne vint troubler son repos cette nuit-là malgré toutes ces aventures. Par contre Gwenola eut un peu plus de mal car l’expérience traumatisante récente qu’elle avait vécue lui donnait encore des sueurs froides, et ce n’était pas seulement une façon de parler. Elle se réveilla plusieurs fois en nage et s'assura en se palpant toutes les parties du corps qu’elle se trouvait encore bien sous sa forme d’elfe et non plus d’immense fleur, aux côtés de Greg qui veillait sur elle en imaginant par quoi elle devait passer. Son amoureux canadien était bien inquiet mais elle l’embrassa pour le rassurer… ainsi qu’elle-même.

Caroline quant à elle était tellement contente de revoir son amie et de pouvoir à nouveau parler avec elle de vive voix, qu’elle eut beaucoup de mal à s’endormir, trop excitée par les nouvelles aventures qui les attendaient. Elle interrogea Cathy jusqu’à tard dans la nuit sur ce qui lui était arrivé ces derniers temps et n’arrêta son interrogatoire que lorsque celle-ci s’endormit, terrassée par la fatigue.

Le lendemain matin, après un petit déjeuner copieux préparé par Helga et Erna, Brimir leur annonça qu’ils devaient se rencontrer à Vik, sur la plage de sable noir aux pieds des falaises du mont Reynisfjall où se trouvait l’entrée d’une grotte. Il les attendrait à l’intérieur et les conduirait auprès du Grand Conseil des Shamanelfes. Il leur expliqua que c’était là-bas qu’habitait la plupart des derniers Shamanelfes – pas plus d’une centaine d’individus. Devant l’étonnement des jeunes filles et leurs questionnements sur le nombre si petit de survivants de cette race, Helga leur raconta les conflits qu’il y avait eu entre les trolls et les elfes. Partageant néanmoins avec eux les mêmes origines, les trolls avaient commencé à traquer les Shamanelfes afin de gagner de plus en plus de territoire. En réponse, les Shamanelfes n’avaient fait que défendre leurs territoires et leurs lieux saints et n’avaient jamais tenté d’en conquérir d’autres.

D’ailleurs, Mère-Nature les avaient grandement aidés pendant ces conflits comme par exemple lors des luttes qui eurent lieu à Vik – plusieurs centaines d’années auparavant – et

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. Inscrivez-vous pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de Cathy Merlin - 8. Les Shamanelfes

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs