Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore avec un essai gratuit

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Au coeur de l'amour de Dieu : le pardon: Le pardon des péchés
Au coeur de l'amour de Dieu : le pardon: Le pardon des péchés
Au coeur de l'amour de Dieu : le pardon: Le pardon des péchés
Livre électronique76 pages1 heure

Au coeur de l'amour de Dieu : le pardon: Le pardon des péchés

Évaluation : 0 sur 5 étoiles

()

À propos de ce livre électronique

La doctrine biblique du pardon des péchés par la foi en Jésus-Christ est un trésor unique au monde qui n'a son équivalent dans aucune autre religion. Elle fait du christianisme une religion différente de toutes les autres, non pas une des nombreuses religions où l'homme part à la recherche de Dieu sans jamais être sûr de le trouver, mais celle d'un Dieu qui, dans son infinie miséricorde, vient trouver l'homme là où il est, dans son péché et son aliénation, pour le réintégrer auprès de lui. Gratuitement ! Par pur amour ! Nous souhaitons de tout coeur que ce trésor soit pour nos lecteurs source de joie, d'espérance et de paix.

Wilbert Kreiss, 2004.
LangueFrançais
Date de sortie29 oct. 2019
ISBN9782322212620
Au coeur de l'amour de Dieu : le pardon: Le pardon des péchés
Lire l'aperçu
Auteur

Wilbert Kreiss

Professeur et Docteur en théologie.Il est né à Paris le 4 janvier 1937. Son père était pasteur et président de l'Eglise Evangélique Luthérienne Synode de France et de Belgique, nommée actuellement Eglise Evangélique Luthérienne-Synode de France. Il fait ses études au Centre d'Etudes Théologiques de Châtenay-Malabry (France), puis à l'Ecole Supérieure de Théologie d'Oberursel (Allemagne). Il obtient en 1973 le grade de docteur en théologie de l'Université de Strasbourg. Deux séminaires des USA, ceux de Saint Louis et de Fort Wayne, lui décernent les titres de docteur honoris causa. Il exerce le ministère pastoral à Châtenay-Malabry, puis dans des paroisses du Bas-Rhin : Schillersdorf/Obersoultzbach et Woerth/Lembach. En 1973 il est nommé directeur du Centre d'Etudes Théologiques de Châtenay-Malabry (Hauts de Seine) et conjointement professeur principal jusqu'à sa retraite, en 1997. Il est aussi vice-président synodal (1974-1992) puis président de 1992 à 2000. Ces fonctions l'amènent à participer à de nombreuses rencontres théologiques internationales sur les cinq continents. Fidèle aux confessions luthériennes et soucieux de défendre la cause d'un luthéranisme fondé sur les grands principes de la Réforme : la grâce seule, la foi seule, l'Ecriture seule, le Christ seul, il contribue par ses nombreux ouvrages à l'édification de l'Eglise. Sa perspective missionnaire le pousse à s'engager dans la formation des pasteurs des deux Congo durant 35 ans. Dans ce but, il élabore un programme de formation théologique par correspondance.Ayant à coeur le bien-être spirituel des communautés chrétiennes, il édite sous forme de cahiers ses nombreuses études. Parmi ses ouvrages les plus importants citons la dogmatique, la petite dogmatique, l'histoire des dogmes, le manuel de la doctrine chrétienne, la Formule de Concorde, le canon de l'Ecriture Sainte, les Confessions de foi de l'Eglise Luthérienne, etc. Après avoir mené le bon combat de la foi et du témoignage, il décède le 29 octobre 2011 à Moshi en Tanzanie.

En lire plus de Wilbert Kreiss

Lié à Au coeur de l'amour de Dieu

Livres associé

Articles associés

Catégories liées

Avis sur Au coeur de l'amour de Dieu

Évaluation : 0 sur 5 étoiles
0 évaluation

0 notation0 avis

Qu'avez-vous pensé ?

Appuyer pour évaluer

    Aperçu du livre

    Au coeur de l'amour de Dieu - Wilbert Kreiss

    Wilbert KREISS (1937-2011)

    Professeur et Docteur en théologie.

    Il est né à Paris le 4 janvier 1937. Son père était pasteur et président de l’Eglise Evangélique Luthérienne Synode de France et de Belgique, nommée actuellement Eglise Evangélique Luthérienne-Synode de France.

    Il fait ses études au Centre d’Etudes Théologiques de Châtenay-Malabry (France), puis à l’Ecole Supérieure de Théologie d’Oberursel (Allemagne). Il obtient en 1973 le grade de docteur en théologie de l’Université de Strasbourg. Deux séminaires des USA, ceux de Saint Louis et de Fort Wayne, lui décernent les titres de docteur honoris causa.

    Il exerce le ministère pastoral à Châtenay-Malabry, puis dans des paroisses du Bas-Rhin : Schillersdorf/Obersoultzbach et Woerth/Lembach.

    En 1973 il est nommé directeur du Centre d’Etudes Théologiques de Châtenay-Malabry (Hauts de Seine) et conjointement professeur principal jusqu’à sa retraite, en 1997.

    Il est aussi vice-président synodal (1974-1992) puis président de 1992 à 2000. Ces fonctions l’amènent à participer à de nombreuses rencontres théologiques internationales sur les cinq continents.

    Fidèle aux confessions luthériennes et soucieux de défendre la cause d’un luthéranisme fondé sur les grands principes de la Réforme : la grâce seule, la foi seule, l’Ecriture seule, le Christ seul, il contribue par ses nombreux ouvrages à l’édification de L’Eglise. Sa perspective missionnaire le pousse à s’engager dans la formation des pasteurs des deux Congo durant 35 ans. Dans ce but, il élabore un programme de formation théologique par correspondance.

    Ayant à cœur le bien-être spirituel des communautés chrétiennes, il édite sous forme de cahiers ses nombreuses études. Parmi ses ouvrages les plus importants citons la dogmatique, la petite dogmatique, l’histoire des dogmes, le manuel de la doctrine chrétienne, la Formule de Concorde, le canon de l’Ecriture Sainte, les Confessions de foi de l’Eglise Luthérienne, etc.

    Après avoir mené le bon combat de la foi et du témoignage, il décède le 29 octobre 2011 à Moshi en Tanzanie.

    (Source : d’après l’hommage posthume – Pasteur Jean Thiébaut HAESSIG).

    Nous publions les œuvres du Professeur Wilbert KREISS avec l’assentiment et le soutien de l’Eglise Evangélique Luthérienne-Synode de France.

    Nous exprimons notre gratitude à Marguerite KREISS, son épouse. Elle nous a donné accès aux œuvres et études de son mari. Elle nous a encouragés à nous lancer dans la publication en vue de constituer la « Collection Wilbert KREISS ».

    Merci à l’équipe, entièrement bénévole, qui a été disponible pour l’accomplissement de ce travail. Merci aux membres et amis de l’Eglise qui ont soutenu le projet par leurs encouragements et leurs dons.

    FELLERING, le 5 juin 2014

    SOMMAIRE

    Préface

    Si tu gardais le souvenir des iniquités, Eternel

    Le pardon se trouve auprès de toi afin qu’on te craigne

    Mon âme, bénis l’Eternel et n’oublie aucun de ses bienfaits !

    Le pardon par la grâce

    Le pardon en Jésus

    Le pardon par la foi

    Le pardon et ses fruits

    Le pardon et la vie chrétienne

    PRÉFACE

    Donnons la parole à Luther qui, plus que tout autre, découvrit au prix d’un combat intense et d’une étude fervente de la Bible le merveilleux trésor qu’est le pardon des péchés :

    « En résumé, nous sommes tous (David, Pierre, Paul, etc.) nés pécheurs. Nous sommes pécheurs, vivons en pécheurs et mourons en pécheurs. Mais notre gloire et notre salut consistent en ce que, connaissant par l'Evangile la grâce de Dieu et le mérite du Christ, nous délaissons la Loi et nos œuvres et pénétrons dans une autre doctrine et une autre lumière. Confiants, nous nous approchons de Dieu et disons : O Seigneur nous ne pouvons pas contester avec toi quand tu juges ni négocier avec toi au sujet de notre justice et de notre péché. Si tu veux nous imputer nos fautes, si dans ton jugement tu exiges la justice, nous sommes perdus. C'est pourquoi, nous faisons appel au trône de la miséricorde. Si quelque part nous avons agi saintement, c'est à toi seul que nous le devons. Aussi, regarde-nous avec les yeux de ta miséricorde, et non ceux de ta justice. Si tu ne nous fais pas grâce de nos péchés, si tu ne fermes pas les yeux pour ne pas les voir, nous ne serons pas sauvés... Le pardon des péchés est le ciel sous lequel nous habitons, en nous confiant dans le mérite du Christ... Ceux qui ne croient pas de tout leur cœur que leurs péchés ont été supprimés et que les yeux de Dieu ont été en quelque sorte fermés par la mort du Christ, de telle sorte qu'il ne peut plus les voir, périront sans aucun doute.

    C'est en effet ce que nous enseigne l'Ecriture Sainte : notre vie est placée sous le pardon du péché, sous l'indulgence, la tolérance, l'absolution de Dieu, pour que nous ne connaissions rien d'autre que la justice du Christ. Non que nous n'ayons pas à faire de bonnes œuvres ni que le péché n’existe pas ou que Dieu ne le haïsse pas, mais il nous dit et nous promet qu'il ne veut pas nous imputer nos désobéissances, car nous croyons en Christ et mettons en lui notre confiance. Ceux qui brandissent ce bouclier et s'abritent derrière lui sont considérés comme ses enfants, parce qu'ils ont le Réconciliateur. Mais ceux qui ne l'ont pas ne peuvent que désespérer... « Imputer le péché » signifie condamner. « Ne pas imputer le péché », au contraire, signifie justifier ou déclarer juste. La justice consiste en ce que Dieu ne regarde pas les péchés, mais les pardonne, nous en fait don, ne nous les impute pas.

    Ailleurs, David dit en quoi consiste le bonheur de l'homme (Ps 32 : 1), description que Paul reprend en ces termes : « Heureux l'homme à qui Dieu n'impute pas le péché » (Rom 4 : 8). Il ne dit pas : « Heureux l'homme qui n'a pas de péché », mais : « Heureux celui à qui le Seigneur n'impute pas le péché qu'il a ». Il nous faut collectionner avec soin ces témoignages de la Bible pour montrer comment cette doctrine y est révélée et comment est abolie dans le jugement divin toute confiance en la justice des œuvres et de la Loi... Si nous considérons nos péchés, nous ne pouvons qu'avoir peur et tomber dans le désespoir. Mais il ne faut pas se contenter de regarder les péchés. Il s'agit de tourner les regards vers le trône de

    Vous aimez cet aperçu ?
    Page 1 sur 1