Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore avec un essai gratuit

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Soldats de Christ: Éphésiens
Soldats de Christ: Éphésiens
Soldats de Christ: Éphésiens
Livre électronique180 pages6 heures

Soldats de Christ: Éphésiens

Évaluation : 0 sur 5 étoiles

()

Lire l'aperçu

À propos de ce livre électronique

Brian Bailey est l'auteur de ce commentaire sur l'épître aux Éphésiens qui présente Christ comme le roi guerrier revêtu de l'armure de Dieu. Cette même armure nous est disponible par Sa grâce, afin que nous puissions nous aussi remporter la victoire sur l'ennemi. La prière de l'auteur est que les lecteurs puissent se plonger dans ces précieuses vérités afin que nous puissions être ressuscités et assis ensemble dans « les lieux célestes, en Jésus-Christ » (Éphésiens 2:6).
LangueFrançais
Date de sortie3 janv. 2019
ISBN9781596653313
Soldats de Christ: Éphésiens
Lire l'aperçu

Lié à Soldats de Christ

Livres électroniques liés

Articles associés

Catégories liées

Avis sur Soldats de Christ

Évaluation : 0 sur 5 étoiles
0 évaluation

0 notation0 avis

Qu'avez-vous pensé ?

Appuyer pour évaluer

L'avis doit comporter au moins 10 mots

    Aperçu du livre

    Soldats de Christ - Dr. Brian J. Bailey

    Soldats de Christ

    Une exposition de l’épître de Paul aux Éphésiens

    DR. BRIAN J. BAILEY

    Cet ouvrage est la traduction française du livre : 

     « Soldiers for Christ »

    Traduit de l’anglais par Lydie BENQUET-MALLET

    © de première édition française en mai 2004

    Réimpression édition française en août 2007

    Deuxième édition française en avril 2011

    Tous droits réservés.

    ISBN 1-890381-53-5

    © par Brian J. BAILEY en juin 1997

    Tous droits réservés

    Sauf indication contraire, les textes bibliques sont tirés

    de la version Louis Segond, édition de 1910.

    Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme ou par quelque moyen électronique ou physi que sans l'autorisation écrite de l'éditeur, sauf dans le cas de brèves citations dans des articles ou des revues.

    Édité par :

    MINISTÈRES INTERNATIONAUX DE SION

    Epub Version 1.0

    Publié en tant que livre électronique le  01/03/2019 au Burkina Faso

    ISBN 1-59665-331-0

    Pour plus d’information, veuillez contacter :

    MINISTÈRES INTERNATIONAUX DE SION

    06 B.P. 9287 · Ouagadougou 06

    E-mail : sionafrique@gmail.com

    Site Web : missionsion.com

    REMERCIEMENTS 

    À l’équipe chargée de l’édition anglaise : Tarah HEYER, Mary HUMPHREYS, Suzette ERB, Kathryn ERB, Mercy PINEDA, and Jospeh CILLUFFO, Caroline THAM, Justin KROPF et Sarah KROPF.

    À l’équipe chargée de l’édition française : Lydie BENQUET-MALLET, Mary D. TOPPER et T.A. TOPPER II.

    Nous voudrions adresser nos remerciements à tous les bien-aimés qui ont consacré de nombreuses heures à ce travail et sans l’aide inestimable de qui cet ouvrage n’aurait pas pu voir le jour. Nous leur sommes particulièrement reconnaissants pour leur diligence, leur créativité et l’excellence dont ils ont fait preuve dans la compilation de ce livre pour la gloire de Dieu.

    INTRODUCTION

    L’apôtre Paul adresse cette lettre aux croyants d’Éphèse, ville édifiée sur plusieurs collines à quelque six kilomètres et demi de la mer Egée, à l’embouchure de la rivière Cayster qui coule entre la rivière Méandre au sud et la rivière Hermus au nord. C’est cette position stratégique qui fit la prospérité d’Éphèse.

    Il est intéressant de noter que les sept églises du livre de l’Apocalypse se situaient toutes dans la même région : Laodicée dans le bassin du Méandre, tandis que Smyrne, Thyatire, Sardes et Philadelphie se dressaient près de l’Hermus. Pergame était plus au nord, sur la rivière Caicus. La vallée du Cayster fut le berceau de l’ancienne Asie mineure.

    Ainsi, cette province asiatique s’étendait d’une mer à l’autre, sous la domination des rois de Pergame, dont le dernier, Attalus III, mourut en 133 avant J.C. Il laissa la totalité des ses possessions aux Romains. Selon l’historien Strabon, la province d’Asie mineure devint province proconsulaire sous Auguste. À l’heure actuelle, elle fait partie de la Turquie.

    À l’époque du Nouveau Testament, la ville d’Éphèse était devenue capitale de l’Asie Mineure et la quatrième grande ville de l’empire romain, avec une population d’environ 250 000 habitants. C’était une ville très riche dont les trésors remplissant le rôle d’une banque étaient largement sollicités par de nombreux rois qui demandaient des prêts importants.

    Le temple païen de Diane, considéré comme l’une des sept merveilles du monde, dominait largement la vie religieuse de la ville, entretenue par des centaines de marchands qui confectionnaient des souvenirs et des images de la déesse. Éphèse était également un centre d’occultisme, comme le laisse entendre Actes 19 :13 à 20.

    Les versets 1 et 2 de ce même chapitre retracent la visite de Paul dans cette cité d’opulence et de paganisme : « Pendant qu’Apollos était à Corinthe, Paul, après avoir parcouru les hautes provinces de l’Asie, arriva à Éphèse. Ayant rencontré quelques disciples, il leur dit : Avez-vous reçu le Saint-Esprit, quand vous avez cru ? Ils lui répondirent : Nous n’avons pas même entendu dire qu’il y ait un Saint-Esprit. »

    Paul passa deux années entières à Éphèse où il enseigna dans l’école de Tyrannus si bien que tous les habitants de cette province d’Asie entendirent la Parole de Dieu. À partir d’Éphèse, l’Évangile se propagea dans toute la province et même au-delà car de cette ville partaient de nombreuses voies de communication. Pourtant, la raison essentielle de cette propagation rapide fut que Dieu accomplit des miracles particuliers par l’imposition des mains de Paul et par des mouchoirs qui, après avoir été en contact avec sa personne physique, guérirent les malades à qui ils avaient été envoyés.

    Cette épître abonde en phrases longues et compliquées qu’il est parfois difficile de décrypter. Il nous faut nous rappeler qu’en fait, cette lettre ne fut pas rédigée par Paul lui-même ; il la dicta alors qu’il était enchaîné à un soldat romain.

    Timothée devint le premier évêque d’Éphèse. Des années plus tard, Onésime, esclave fugitif de Philémon, fut désigné évêque d’Éphèse. La tradition veut que le bien-aimé apôtre Jean ait vécu là et que Marie, la mère de Jésus, y soit morte. Ainsi, au fil des années, l’église eut la grâce de vivre au contact de nombreux et merveilleux saints de Dieu. Mais, au début du Moyen Âge, Éphèse ensablée par les alluvions de la rivière et ne pouvant donc plus jouer son rôle de port, connut le déclin, de même son influence spirituelle. Son nom s’est cependant perpétué grâce à cette magnifique lettre spirituelle que nous allons nous efforcer d’étudier.

    Mais avant tout, ce que nous désirons, c’est faire l’ expérience des vérités très précieuses que renferment ses pages. En effet, l’épître aux Éphésiens ne saurait se comprendre par l’appréhension mentale, mais uniquement par l’expérience personnelle.

    TROIS THÈMES DOMINANTS

    1. Election divine

    2. Réconciliation

    3. L’Église (le corps de Christ)

    PLAN

    1. LA VIE INTÉRIEURE

    La position du croyant en Christ (1 :1 à 3 :21)

     2. LA VIE PRATIQUE

    La conduite du croyant en Christ (4 :1 à 6 :24)

    PLAN DÉTAILLÉ

     LA POSITION DU CROYANT EN CHRIST (CHAPITRES 1 à 3)

    1. Béni de toutes sortes de bénédictions dans les lieux célestes en Christ

    a. élu

    b. adopté

    c. racheté

    d. pardonné

    e. scellé de l’Esprit

     2.  Nécessité de recevoir l’Esprit de sagesse et de révélation

    a. l’espérance de Son appel

    b. la gloire de Son héritage

    c. l’immensité de Sa puissance en nous

     3. Les membres de l’Église sont :

    a. rachetés de leurs fautes et péchés

    b. autorisés à s’asseoir dans les lieux célestes

    c. sauvés par grâce

    d. Son ouvrage

    e. Transformés en une créature nouvelle

     4. Une habitation de Dieu par Son Esprit

    a. fortifiés avec puissance par Son Esprit

    b. habités par Christ au moyen de la foi

    c. enracinés et fondés dans l’amour

    d. remplis de toute la plénitude de Dieu

     LA CONDUITE DU CROYANT EN CHRIST (CHAPITRE 4 à 6)

    1. Les qualités d’un responsable

    a. l’humilité

    b. la douceur

    c. la patience

    d. l’indulgence

    e. la paix

     2.  Les dons du responsable

    a. apôtre

    b. prophète     

    c. évangéliste

    d. pasteur

    e. docteur

     3. Les objectifs du responsable

    a. amener les saints à la perfection

    b. les équiper en vue du travail du ministère

    c. les amener à l’unité de la foi

    d. les amener à la mesure de la stature de la plénitude de Christ

     4. Les aspects de la marche en Christ pour le croyant

    a. marcher dans l’amour

    b. marcher dans la lumière

    c. marcher avec circonspection comme Christ

     5.  La vie abondante se manifeste dans :

    a. la vie de couple

    b. la vie de famille

    c. la vie en société

    d. la vie de prière

    PREMIÈRE PARTIE

    LA POSITION DU CROYANT EN CHRIST

    Chapitres 1 :1 à 3 :21

    Chapitre 1

    Le premier chapitre d’Éphésiens traite du bon plaisir du Père, car tout ce qui fait partie de la vie se réalise selon le bon plaisir de Dieu. Tout a été créé pour le plaisir du Père, ce qui nous inclut, vous et moi, bien-aimés.

    1 :1 – « Paul, apôtre de Jésus-Christ par la volonté de Dieu, aux saints qui sont à Éphèse et aux fidèles en Jésus-Christ. » Paul commence sa lettre aux amis d’Éphèse selon sa manière habituelle. Il déclare être un apôtre de Jésus-Christ par  la volonté de Dieu. Notre ministère relève de la volonté de Dieu. Il ne nous est pas possible de choisir ce que nous voudrions être dans le corps de Christ. C’est le Seigneur qui opère ce choix. Hébreux 5 :4 évoque le fait que tous ceux qui aspirent à être dans le ministère n’y sont pas nécessairement appelés : « Nul ne s’attribue cette dignité, s’il n’est appelé de Dieu, comme le fut Aaron. »

    Nous croyons savoir ce qui peut nous rendre heureux, mais en réalité, seul Dieu sait ce pour quoi nous avons été créés et ce qui peut réellement nous satisfaire. Nombre de personnes passent toute leur vie à tenter de réaliser une chose à laquelle elles ne sont pas destinées ou à poursuivre une carrière à laquelle Dieu ne les a pas appelées. Il en résulte qu’elles ne sont jamais heureuses.

    Je connais des gens qui, toute leur vie, se sont efforcés de devenir des pianistes de concert, mais ils n’ont jamais trouvé le bonheur parce que Dieu ne les avait pas appelés à ce ministère. Il nous faut découvrir ce que sont la volonté et l’appel de Dieu pour notre vie et chercher, par Sa grâce, à les réaliser. C’est à cette seule condition que nous trouverons le bonheur.

    Le terme  saints qualifie les chrétiens, appelés saints parce qu’ils sont unis à Christ qui est saint. Le mot  fidèles désigne les chrétiens qui marchent en toute sincérité dans les voies de Dieu dont ils observent les statuts et les commandements. C’est aux fidèles que sont confiés la vérité et les enseignements de Dieu (2 Timothée 2 :2).

    Dans 1 Corinthiens 4 :1-2, Paul évoque les hautes qualités requises d’un serviteur et ministre du Seigneur : « Ainsi, qu’on nous regarde comme des serviteurs de Christ, et des dispensateurs des mystères de Dieu. Du reste, ce qu’on demande des dispensateurs, c’est que chacun soit trouvé fidèle. »

    Dans Luc 16 :10, Christ déclare : « Celui qui est fidèle dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes, et celui qui est injuste dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes. » Comme tout bon employeur, Dieu commence toujours par nous confier de petites responsabilités afin de voir si nous serons fidèles, et ce, en vue de nous confier de plus grandes responsabilités ou un ministère supérieur. Dans la mesure où nous sommes fidèles dans les petites choses, Dieu nous donne de l’avancement dans son royaume, car la promotion n’est pas le fait de l’homme mais du Seigneur et de Lui seul (Psaume 75 :7-8).

    Peu de temps après ma conversion, le Seigneur m’a demandé d’aller trouver le responsable de l’École du dimanche de mon église pour lui demander si je pourrais être moniteur. Celui-ci me répondit :

    « Nous avons une classe de dix garçons d’une dizaine d’années ans. À notre avis, vous serez pour eux le moniteur idéal. » D’autres avant moi avaient renoncé à s’occuper de ces enfants terribles, mais j’étais déterminé à être fidèle dans la tâche que le Seigneur m’avait confiée. Dieu fit preuve de miséricorde et de fidélité à mon égard car, en très peu de temps, chacun de ces garçons donna son cœur au Seigneur et ils connurent tous une conversion spectaculaire.

    Il est encore une leçon très importante de la vie qu’il nous faut absolument apprendre : nous avons à nous montrer fidèles dans notre vie professionnelle. Dans Luc 16 :11, Jésus dit : « Si donc vous n’avez pas été fidèles dans les richesses injustes, qui vous confiera les véritables ? » Dans leur zèle pour servir le Seigneur, trop de gens quittent prématurément leur emploi séculier. Tel est souvent le cas lors d’un réveil. J’ai eu le privilège d’être témoin de plusieurs réveils dans différentes parties du monde et j’ai vu de nombreuses personnes commettre l’erreur tragique de quitter leur travail pour servir le Seigneur.

    Il nous faut être fidèles dans l’accomplissement de la tâche que le Seigneur nous confie avant qu’Il ne puisse nous donner une promotion et nous faire aller plus loin. Il m’a fallu mener à bien le travail que le Seigneur m’avait donné à accomplir dans cette petite classe d’École du dimanche avant qu’Il ne puisse m’emmener sur de plus grandes artères dans le ministère. C’est la raison pour laquelle nous ne devrions pas laisser notre emploi séculier avant d’avoir passé là tous les tests. Ensuite seulement, Dieu nous conduira dans un ministère à plein temps, à l’heure parfaite de Son choix.

    1 :2 –  Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ ! » Le mot  paix est synonyme d’unité et de d’union avec Dieu, le mot  grâce de faveur non méritée.

    Vous aimez cet aperçu ?
    Page 1 sur 1