Profitez de ce titre dès maintenant, et de millions d'autres, avec un essai gratuit

Gratuit pendant 30 jours, puis $9.99/mois. Annulez à tout moment.

Harmonisation Energétique des Personnes: Manuel de Curothérapie 2020

Harmonisation Energétique des Personnes: Manuel de Curothérapie 2020

Lire l'aperçu

Harmonisation Energétique des Personnes: Manuel de Curothérapie 2020

évaluations:
3/5 (1 évaluation)
Longueur:
664 pages
6 heures
Sortie:
Jan 6, 2020
ISBN:
9782322262762
Format:
Livre

Description

La science médicale est basée uniquement sur l'observation de la matière physique et considère que l'homme n'est constitué que d'un ensemble de molécules, d'atomes et de gènes qui doivent détenir les réponses à toutes choses. Pourtant l'intelligence et les émotions ne se voient pas sous un microscope ! Est-ce que cela veut dire qu'elles n'existent pas ? L'homme est en réalité constitué de 8 corps imbriqués, de différentes fréquences : physique, éthérique, émotif, mental, causal, spirituel, cristal et lumière. Chacun de ces corps peut être affecté par des blessures, fuites, chocs, blocages, mémoires, embarras, énergies et parasites (esprits des maladies), qui agissent sur le physique s'ils ne sont pas enlevés. De plus, chaque personne accumule des chocs physiques, émotifs et mentaux au cours de sa vie, qui constituent des blocages énergétiques dans les corps. L'habitat des personnes peut aussi agir sur leur santé car un lieu malsain affecte obligatoirement ses occupants. Une bonne thérapie doit prendre en compte l'homme dans sa globalité : tous ses corps, toutes ses problématiques passées et présentes ainsi que son lieu de séjour. De cette évidence est née la curothérapie. Curo vient du latin Cura qui signifie : soin naturel, global et complet. Ce livre enseigne les techniques de Curothérapie dont l'objectif est de réaliser l'Harmonisation Energétique des Lieux et des Personnes (HELP). Manuel et protocoles ont été élaborés au moyen du clair ressenti, de la clair voyance (pour vérifier les effets) et des conseils de certains esprits de la nature. Les soins proposés ont été expérimentés sur des centaines de cas, avant d'être résumés et expliqués ici. C'est un manuel à l'usage de tous, complété par le livre "Harmonisation énergétique des lieux" et des formations pratiques en vidéo et en stages (Curotherapie.com).
Sortie:
Jan 6, 2020
ISBN:
9782322262762
Format:
Livre

À propos de l'auteur

Jacques LARGEAUD est géobiologue, naturothérapeute, magnétiseur, passeur d'âme, formateur, chercheur. Il exerce depuis plus de 20 ans. Auteur de nombreux ouvrages sur la géobiologie, bioénergie, histoire sacrée, sciences occultes et curothérapie. Cofondateur et responsable de formation en curothérapie. Président de l'Alliance World Association. Il travaille au sein d'un groupe de chercheurs, clairvoyants, clairaudients avec l'aide, les conseils et explications des esprits de la nature, médecins astraux et guides de lumière.


Lié à Harmonisation Energétique des Personnes

Livres associé

Aperçu du livre

Harmonisation Energétique des Personnes - Jacques Largeaud

INTRODUCTION

Il est difficile d'être en bonne santé si l'on ne se soucie que du corps physique et que l'on oublie les corps énergétiques. Ils sont affectés par tous les chocs et évènements, vécus au cours de la vie. Ce qui peut avoir créé des fissures, des trous, des mémoires et des faiblesses dont ont profité des parasites pour s'installer et se nourrir des énergies internes créant des maladies progressives (arthrose, Alzheimer, cancer).

La recherche scientifique médicale est effectuée seulement sur le corps physique. Malgré l'investissement de 50 à 100 millions d'euros de dons par an dans la recherche, depuis 30 ans, les responsables du Téléthon admettent qu'ils n'ont toujours rien trouvé sur les sources de la myopathie. Ils continuent toutefois d'affirmer qu'ils vont y arriver bientôt... Si, en 30 ans, ils n'ont rien trouvé, ne serait-ce pas plutôt qu'ils cherchent dans la mauvaise direction ? Ils ne trouveront rien sur le corps physique, simplement parce que les parasites qui occasionnent la myopathie sont de nature éthérique.

La médecine reconnait que les chocs émotifs sont la cause de nombreux maux. Mais elle ne pense pas qu'il existe un véritable corps émotif distinct, parce qu'ils ne peuvent pas le voir physiquement. Il est évident qu'outre les émotions, l'homme réfléchit aussi et qu'il dispose donc d'un corps mental. Il est doté d'un esprit et de croyances, donc d'un corps spirituel. En outre un corps causal régit les nombreux réflexes conditionnés et programmes de fonctionnement de l'homme. Quant aux corps de cristal et de lumière, il s'agit de corps subtils, sièges des ressentis et de perceptions supérieures (loin des énergies mentales basiques) utilisées par les savants, virtuoses et surdoués.

En attendant que de nouveaux appareils soient inventés pour observer les corps énergétiques et leurs altérations, la clairvoyance (art de voir l'invisible - de plus en plus développé) et le clair ressenti (art de percevoir avec les mains les énergies subtiles - facile à développer par tous) permettent de les appréhender, ainsi que toutes leurs particularités. La canalisation des esprits de la nature (art de les entendre) et la télépathie (art de communiquer avec) permettent aussi de mieux comprendre les règles de cette médecine énergétique.

Les laboratoires sont des entreprises commerciales et financières. Ils ne sont donc pas axés sur la mise au point d'appareils pour voir les corps subtils, leurs altérations et les procédés pour les guérir.

Le magazine Capital indique qu'ils font 5 fois plus de bénéfices que les entreprises de produits de luxe. Les prix des médicaments sont fonction des capacités d'achat et non de leur coût réel de fabrication. Pour en attester, voici un exemple : le médicament Sofosbuvir destiné à soigner l'hépatite C est vendu pour 12 semaines de traitement : 75 000 dollars aux USA, 42 000 euros en France, 900 euros en Egypte et 200 euros en Inde (soit 350 fois moins cher) !?

Ce livre explique les principes de la Curothérapie et de l'harmonisation des énergies des personnes en tentant d'être progressif et précis pour permettre une mise en pratique simple et efficace.

Les techniques indiquées permettent de percevoir les parasites qui sont à l'origine des maladies. Elles apprennent aussi les méthodes pour les enlever, contrôler et réparer les dégâts qu'ils ont occasionnés, de manière simple et naturelle.

Pour pouvoir harmoniser les énergies de l'homme, il est nécessaire de comprendre, en premier lieu, comment il est constitué (corps et systèmes énergétiques), puis en second quelles sont les différentes perturbations qui peuvent altérer son fonctionnement.

La première partie explique donc les généralités des phénomènes qui entrent en jeu et constituent les origines des maladies.

La seconde partie détaille des protocoles de recherche en expliquant point par point les techniques de contrôle et d'intervention.

Des formations pratiques (stages - vidéos) complètent cette théorie indispensable, comme indiqué en fin de livre et sur Curotherapie.com.

CHAPITRE 1

Les différents corps énergétiques et le biochamp

L'homme est composé d'un corps physique, d'un corps éthérique, d'un corps émotif, d'un corps mental, d'un corps causal, d'un corps spirituel, d'un corps de cristal et d'un corps de lumière.

Chacun est d'une fréquence différente, et ils sont imbriqués les uns dans les autres, sans se gêner. Toutefois, les affections qu'ils accumulent agissent sur la zone physique en correspondance.

Par exemple un choc émotif répété (un différend avec le conjoint) affecte la zone de l'épaule droite, qui est la zone mémoire du corps émotif où se stocke cette affection répétitive. Il la rend sensible et propice à l'installation d'un cancer au sein droit. De ce fait, le corps physique ne peut être en bonne santé que si tous les corps énergétiques le sont aussi.

Le corps éthérique régit les énergies de l'ensemble des atomes, molécules et organes qui composent le corps physique. Il vibre plus vite que ce corps physique et s'enchevêtre dans celui-ci.

Le corps émotif régit les émotions et les stocke de différentes manières, dans des zones mémoires dispersées dans l'ensemble du corps. Il vibre plus vite que le corps éthérique et s'emboîte dans celui-ci.

Le corps mental régit les réflexions de l'homme, ses expériences et ses apprentissages. Il stocke aussi ses inquiétudes et responsabilités.

Le corps causal est un corps de programmes et de mémoires. Il a conservé en mémoire les informations des vies passées. Il emmagasine quotidiennement celles des expériences de cette présente vie, notamment les chocs et conditionnements. Les chocs s'y ancrent sous forme de programmes ou de réflexes conditionnés. Ils reproduisent la peur occasionnée lors de l'évènement, chaque fois que se renouvellent les circonstances correspondant au choc initial. Par exemple, un enfant poussé dans l'eau, qui est sur le point de se noyer, enregistre une peur dans le corps émotif, un blocage dans le corps mental et un programme dans le corps causal. Tout se réveille chaque fois que l'enfant, même devenu adulte, se trouve en présence de l'eau. Une peur incontrôlée de l'eau se renouvelle indéfiniment, tant que les mémoires de chocs et le programme causal sont encore en place. Ces programmes peuvent venir aussi de vies antérieures car les traumatismes vécus avec souffrance sont encore en mémoire (blessures par flèches, corde de pendaison, poison, etc.). D'autant qu'ils peuvent être la cause de décès dans d’horribles conditions, et peuvent encore affecter dans la présente vie.

Exemples :

- La mémoire de décès dans un cachot, dévoré par des rats, occasionne une incontrôlable phobie des souris dans la vie présente.

- La mémoire d’un décès par asphyxie dans une chambre à gaz occasionne d'incompréhensibles problèmes respiratoires (asthme, irritation, étouffement nocturne).

- Une série de décès par manque de nourriture, occasionne dans cette vie, une envie continue de nourriture, par peur de manque (inconsciente).

A celles-ci s'ajoutent les mémoires karmiques (mauvais comportement dans une vie passée) qu’il faut rectifier dans la présente vie, pour pouvoir évoluer.

Le corps spirituel régit toutes les sciences de l'esprit. Les croyances spirituelles, les croyances sur la vie, sur la nature, sur la valeur des choses, les motivations, le programme de vie...

Le corps de cristal est un corps supérieur de sensibilité. Il est plus ou moins pur selon les personnes, et il leur permet de percevoir des informations à distance. Plus il est pur, plus la perception est facile et intense, plus la personne capte des informations (virtuose, inspiré...).

Le corps de lumière est un corps supérieur d'action. C'est un ensemble de tubes énergétiques. Son développement dépend du nettoyage et de l'évolution de la personne. Il permet d'agir sur la matière, directement ou à distance. Il peut moduler, reconstruire, enlever, échanger tout ce qui est énergétique, et agir sur la matière physique.

Ces corps sont sur des fréquences différentes, ce qui leur permet d'être imbriqués les uns dans les autres sans se gêner. Toutefois, une lésion dans un corps, un choc, un embarras ou un déplacement de celui-ci sensibilise et affecte la zone physique au même niveau. Un choc émotif peut donc être la cause d'une douleur physique, d'une faiblesse, d'une maladie, à l'endroit où il s'est stocké en mémoire. Un choc sentimental se stocke en mémoire dans la zone du coeur. Si c'est une déception sentimentale elle s'installera dans l'épaule droite. Si c'est un reproche elle affectera l'épaule gauche. Un choc lors d'un différend de travail peut rester en travers de la gorge, s'il y a eu non-dit ou faire un noeud à l'estomac s'il y a risque de perte d'argent au préjudice de la famille.

Avant d'entrer plus en détail sur ces particularités, il est important de comprendre et d'enregistrer la première règle concernant l'homme, qui permet de comprendre l'origine des maladies :

1 - Règle de base : le corps humain est un ensemble de 8 corps de différentes fréquences, (physique, éthérique, émotif, mental, causal, spirituel, cristal et lumière) imbriqués, qui agissent les uns sur les autres.

Le monde est constitué de très nombreuses fréquences. Chacun des organes de l'homme vibre sur différentes fréquences. La vue, l'ouïe, l'odorat par exemple, ne sont que des gammes de fréquences. Les autres éléments sont sur d'autres fréquences que l'on ne perçoit pas forcément physiquement. On ne peut pas voir l'air, ni l'entendre mais juste le ressentir par le toucher lorsqu'il est en mouvement (vent). On sait aussi que les molécules physiques sont espacées, et qu'entre-elles peuvent circuler des milliers de fréquences et de molécules différentes sans rien gêner. C'est le cas d'une radio, où l'on peut, en tournant un bouton, percevoir des fréquences (musiques, paroles), où que l'on soit, et qui sont donc déjà autour de nous et partout, sans déranger. Nous sommes dans un monde où se côtoient et se mêlent des milliers de fréquences différentes.

Il est possible de comprendre et toucher facilement le corps physique, et percevoir aussi les détails de nos 7 autres corps énergétiques avec un peu d'apprentissage et de connaissance, comme l'explique ce livre. Ce n'est qu'une question d'entrainement et de volonté.

Le monde énergétique n'est pas simple à appréhender parce que de nombreuses informations contradictoires sont diffusées et répétées, sans avoir été forcément vérifiées au préalable. Ce présent manuel ne contient que des informations dont la justesse a été constatée et confirmée maintes fois par l'expérience. Elles ont été complétées et ajustées avec l'aide d'esprits de la nature et de guides. Pour comprendre l'origine des maladies il est indispensable de savoir quelles sont les règles énergétiques de base. Ce qui amène à une seconde règle à connaître et à comprendre.

2 - Règle du biochamp : autour de l'homme et autour de la Terre se trouve une émanation énergétique surnommée biochamp. Elle réagit naturellement sous l'effet des influences extérieures en se déformant. L'observation de ces réactions naturelles nous permet de déterminer objectivement des facteurs énergétiques quantitatifs et qualitatifs, lorsque l'on veut tester un phénomène de manière neutre.

Le biochamp s'expanse ou se rétrécit selon l'environnement de la personne (s'il est favorable ou non). A l'intérieur du biochamp se trouvent les différents corps énergétiques qui sont plus grands que l'homme, et dont les dimensions et déformations peuvent aussi être testées au toucher et au clair ressenti pour informer des irrégularités. Le biochamp est une émanation magnétique du coeur, il n'a aucun rapport avec les limites des corps énergétiques, qu'il contient. Les facteurs extérieurs qui influencent le biochamp et la santé de l'homme (lieux énergétiques rechargeant, alimentation énergétique...) font l'objet d'un complément dans le livre Harmonisation énergétique des lieux.

Le biochamp et les corps énergétiques sont normalement de forme régulière autour de la silhouette de l'homme. Des déformations ou déplacements, perçus au toucher, révèlent une influence de l’extérieur : présence d'un objet physique influant (électrique), phénomène existant mais de nature énergétique (kyste émotif, poche de parasites astraux). Une fuite d’énergie, perçue comme un courant d'air frais, peut émaner d'un des corps énergétiques. Elle révèle soit une faiblesse interne (cancer, séquelle d’opération,...) soit une faiblesse extérieure (choc). Lorsqu'elle se trouve au-dessus de la tête, elle indique qu'un état de faiblesse générale s'est installé et qu’une maladie importante va se révéler.

Ne pas confondre biochamp, corps énergétiques et aura.

Le biochamp est une structure énergétique émanant du coeur qui s'étend au-delà des corps énergétiques et les contient. Mais il est sur une fréquence encore différente. Il est constitué de parois éthériques (comme l'est le corps physique) ce qui le rend facilement perceptible à la main ou avec des appareils physiques (diapason) en raison de sa densité.

L’aura n'est pas un corps mais est un halo de couleurs (une auréole) émis par un corps énergétique. L'aura la plus visible est celle du corps émotif parce qu'elle est la plus dense, mais il y a aussi une aura du corps mental (plus subtile) et une aura du corps spirituel (encore plus subtile).

Chaque couleur de l'aura correspond à un état : le mensonge se révèle de couleur vert anis. Un excès de mensonges proférés dans un lieu habité se perçoit en mémoire comme un nuage vert dans l'air.

Voici quelques couleurs de l'aura et leur signification principale :

- Le NOIR => montre un vide d’énergie dû à une blessure ou à de l'alcool, du tabac ou de la drogue. C'est un signe de déséquilibre.

- Le MARRON => excès de terre : constipation, embonpoint, intoxication.

- Le GRIS terne => défectuosité, organe malade, faiblesse générale.

- Le GRIS argent => initiation, illumination et intuition.

- Le ROUGE brun => rouge de colère, agressivité, haine, frustration.

- Le ROUGE clair => autorité, persuasion, commandement bienveillant.

- L'ORANGE terne => paresse, égoïsme, orgueil, vanité.

- L'ORANGE clair => bonté maternelle, cordialité, courage, joie de vivre.

- Le JAUNE terne => jalousie, couardise.

- Le JAUNE brun => maladie mentale.

- Le JAUNE lumineux => gaieté, honnêteté, franchise, intelligence.

- Le VERT terne foncé => avarice, manque de confiance.

- Le VERT jaune anis => mensonge et escroquerie.

- Le VERT vif => compassion envers les autres (enseignants, soignants).

- Le ROSE terne => immaturité et manque de franchise.

- Le ROSE vif => amour, joie, réconfort, sens aigu de l'amitié, modestie.

- Le BLEU pâle => doute et peur bleue.

- Le BLEU clair lumineux => intuitif, sincère, dévoué, artiste.

- Le BLEU saphir vif => sage, raisonnable, intellectuel et réfléchi.

- L'INDIGO => divination (comme Merlin, l’enchanteur magicien).

- Le VIOLET terne => matérialisme, sens des affaires.

- Le VIOLET améthyste => humilité, spiritualité, fusion coeur et esprit.

- Le BLANC => période de purification et de créativité.

- L'OR => spiritualité élevée, dévotion et harmonie, saint homme.

Les couleurs de l’aura sont des vibrations émises par les organes.

Souvent les gens ne voient pas l'aura mais la perçoivent et peuvent trouver qu'une couleur de vêtement va bien à une personne, parce qu'ils ressentent cette harmonie. Inversement des couleurs extérieures (lieux, vêtements) peuvent influer sur la santé ou le comportement. Le vert est reposant physiquement, le rose émotivement et le bleu mentalement. Le rouge est irritant et stimulant. La science des énergies lumineuses se nomme luminothérapie ou chromothérapie.

La perception et le ressenti des énergies subtiles se fait avec les énergies du coeur (énergies d’amour) et non celles de la tête (réflexion).

Elle est d’autant plus intense et précise que nous développons un sentiment d’amour pour autrui. Dans un état d’esprit purement scientifique et intellectuel (ou égoïste), nous ne percevons rien.

Les clairvoyants distinguent les couleurs de l'aura.

Ils perçoivent encore plus facilement l'énergie éthérique bleue/grise du corps éthérique, parce qu'elle est plus dense.

Vous pouvez, vous aussi, percevoir les énergies du corps éthérique en pratiquant les exercices suivants. Avec l'entraînement, vos perceptions s'amélioreront.

1 - Assis, le dos droit, mettez-vous face à un fond neutre. Frottez-vous les mains. Tendez les bras et approchez lentement les paumes des mains, puis écartez-les et recommencez. Notez les sensations (froid, chaud, picotements, attirance, douleurs dans un doigt...). Avec un regard indirect, regardez la fumée bleutée qui apparaît entre les mains.

2 - Regardez le contour d'une personne avec un regard indirect, comme si vos yeux se trouvaient en avant de votre front. Essayez de percevoir la fumée bleutée grise, tout autour de celle-ci, sur quelques centimètres d’épaisseur.

3 - Après avoir pris un bain ou une douche, regardez-vous dans un miroir et dans une semi-pénombre. Regardez le contour du corps. Percevez cette fumée bleutée tout autour.

CHAPITRE 2

Tester et estimer les énergies par le clair ressenti

Voyons maintenant comment développer le clair ressenti pour pouvoir tester et estimer les énergies subtiles, mais réelles.

C'est en comprenant et respectant les règles de base qui régissent la nature que doivent s'imposer logiquement des techniques naturelles simples et efficaces pour tester les énergies et effectuer efficacement les harmonisations.

Tout ce qui existe est constitué d’énergies. La plus petite partie du corps humain, l’atome, est un ensemble de particules en mouvement, comme un système solaire en miniature. Des électrons tournent autour d’un noyau, maintenus par des forces magnétiques, comme les planètes tournent autour d’un soleil.

Si nous étions infiniment petits, nous verrions que l’homme est un ensemble de nébuleuses en spirales, condensées dans les parties dures comme les os et plus espacées dans les parties moins dures comme les muscles. L’infiniment petit est comme l’infiniment grand. On dit aussi que le microcosme est comme le macrocosme ou que tout ce qui est en bas est comme tout ce qui est en haut (et inversement).

Electrons et noyaux sont très espacés. Bien que l’on ait l’impression de voir de la matière dure, en fait, si toutes les particules de l’homme qui constituent ses atomes étaient accolées, nous ne serions pas plus gros qu’une tête d’épingle.

Tous ces espaces constitués de vide, peuvent laisser passer d’autres fréquences à l’intérieur, sans que le physique ne le ressente, un peu comme la lumière traverse le verre ou le sucre se dissout dans l’eau sans en changer le volume. C’est ce qui se passe avec les énergies éthériques, présentes partout.

Scientifiquement sont connues de nombreuses fréquences (vue, ouïe, couleurs, lumière, radioactivité).

En géobiologie et Curothérapie, comme il n'existe pas de fréquence vitale unique, nous testerons les facteurs énergétiques :

- D'un point de vue qualitatif (positifs ou négatifs) par rapport à nos propres énergies de base (vitalisant ou dévitalisant ?).

- Et d'un point de vue quantitatif : soit par rapport à la moyenne générale (d'un lieu normal ou d'une personne normale), soit par rapport à une fréquence de couleur (la fréquence couleur d'un lieu agit sur le chakra de même couleur).

Pour pouvoir tester et estimer ces énergies, en premier lieu il est utile d'apprendre à pratiquer la radiesthésie, le pendule et la baguette coudée. Et en second lieu, d'apprendre à percevoir le biochamp de l’homme et ses réactions, vis-à-vis des phénomènes extérieurs.

Toute représentation d’une chose est reliée à celle-ci en raison de l'omniprésence des énergies éthériques dans l'univers constituant l'espace quantique. C’est grâce à ce principe que l'on peut constater sur un plan, tout ce qui se passe réellement sur le lieu représenté ; et inversement, que l'on peut agir à distance.

La radiesthésie (art d’utiliser un pendule ou des baguettes) n’est pas un don, mais est une activité praticable par tous. Elle n'amplifie pas les mouvements du corps (comme il est enseigné) mais elle perçoit et rend visibles les phénomènes présents dans l'espace quantique.

Pendule de géobiologie

- Pointu et argenté ou doré.

Baguette coudée.

- Tige en laiton.

- Poignée en bois, mobile.

Cadran universel avec : couleurs, pourcentage, lettres, positif/négatif.

La radiesthésie a toujours existé. En Egypte, Inde, Chine et Europe, pendules et baguettes étaient utilisés pour rechercher des mines et trésors. Le mot radiesthésie a été popularisé en 1890 par l’abbé Bouly, basé du grec Radius = rayons, et Aisthésis = sensibilité. Elle fonctionne grâce aux énergies éthériques (réflecteur et lumière) qui constituent l'espace quantique et relient tout, sans limites.

Toute représentation d'une chose est reliée à celle-ci et toutes les réponses se trouvent dans l'espace quantique.

Le pendule est une masse, tenue entre le pouce et l’index, au bout d’un fil de 5 à 20 centimètres. Il peut donner toutes les réponses que l'on souhaite, selon des échelles de références et cadrans ; sous réserve que son utilisateur soit concentré par la pensée, exclusivement sur ce qu’il cherche, n'ait pas l’esprit vagabond (sinon le résultat sera vagabond) et soit neutre quant au résultat (sinon celui-ci en sera affecté).

L'échelle ou le cadran de référence dépend de ce que l'on cherche.

Pour utiliser un cadran : (comme les suivants, qui peuvent aussi être imprimés sur une étiquette de CD)

1 - Faites balancer le pendule du centre vers le repère 0 de l’échelle.

2 - Posez votre question.

3 - Laissez les balancements se faire.

4 - Observez le contour de l'échelle et le déplacement du pendule qui remonte petit à petit autour, et s’arrête à hauteur de la réponse.

En Curothérapie 2 pendules sont utiles :

- Un pendule en métal argenté pointu pour la recherche précise sur plan.

- Un pendule en cristal de roche transparent, pour les autres recherches et actions à distance (soins, réponses...).

Le pendule doit être pointu pour rechercher avec précision sur une image, une photo : un organe ou une zone défectueuse, les limites d'un corps énergétique ou les endroits de fuites d'énergies.

Exercice pour rechercher une fuite d'énergie :

1 - Concentrez-vous exclusivement sur ce que vous cherchez (fuite...).

2 - Avancez lentement le pendule sur la photo ou la silhouette représentant la personne concernée et contournez-la, tout en tenant le fil par l’index et le pouce, sans changer de pensées (fuite, fuite, fuite...).

3 - Quand il passe sur une fuite, il change de direction et oscille dans le sens de celle-ci, vers l'intérieur du corps. Il suffit de suivre la direction du pendule pour arriver à l'endroit du corps d'où sort cette fuite d'énergie (Regardez la vidéo radiesthésie sur le site curotherapie.com).

La (ou les) baguette coudée est utilisée sur les lieux pour situer des emplacements : faille géologique, flux magnétique, eau souterraine, objet perdu, limite de biochamp...

Faire l'exercice permet de bien comprendre qu'il suffit de changer de pensées pour pouvoir percevoir physiquement différents types de phénomènes, énergies et matières.

1 - Tenez la baguette à la main, pointée vers le sol.

2 - Levez-la, pour que la tige soit parallèle au sol.

3 - Avancez en pensant exclusivement à l’objet de votre recherche (eau, eau, eau... ou clef perdue, clef perdue...). Quand vous arrivez à hauteur de ce que vous cherchez, elle se retourne comme si elle heurtait un véritable mur. Si vous utilisez 2 baguettes, une dans chaque main, elles se retournent ou se croisent à hauteur du lieu recherché.

Après la radiesthésie il y a lieu d'apprendre à percevoir le biochamp naturel. Son emplacement et ses réactions permettent de déterminer naturellement des facteurs qualitatifs (bénéfiques ou pas) et quantitatifs.

Le biochamp de la Terre est constitué de plusieurs couches séparées dont l’épaisseur et l’altitude varient. Elles se révèlent par des vents et des nuages, de directions et de températures différentes. En limite extérieure, il comprend une peau qui le protège du rayonnement solaire et cosmique.

Le biochamp de l’homme comprend plusieurs couches périphériques.

La première est à 20 cm environ du corps, la dernière est à 2 mètres environ (10 fois plus grande).

La peau éthérique extérieure le protège des influences négatives, comme le fait celle de la Terre.

Les peaux intermédiaires qui séparent les couches, sont épaisses de 2 cm environ. Celle extérieure est plus épaisse (6 à 10 cm).

Les schémas montrent le biochamp vu de dessus et de côté avec les peaux éthériques constituant des cloisonnements concentriques autour, des plans verticaux (de face et de côté) et un plan horizontal médian.

Le biochamp s’agrandit lorsqu'il est au contact d'une énergie bénéfique (lieu, objet, aliment). Son ampleur varie donc en fonction des influences extérieures qu’il perçoit comme favorables ou défavorables.

Sa limite ainsi que l’emplacement des couches intermédiaires peuvent se percevoir avec des baguettes ou à la main. Les peaux éthériques sont constituées d’éther concentré, plus dense que l’air. Elles se perçoivent physiquement par un son amplifié, quand elles sont traversées par un instrument de musique.

Réalisez un sonotest avec une barre de xylophone, une cloche ou votre smartphone avec un générateur de son de 1905 Hz.

Déplacez-le avec la main en diagonale sur l’axe du plan de mesure (voir schéma).

Lorsqu'il traverse une peau éthérique, le son est nettement amplifié et clairement audible.

Ayant repéré l'emplacement de chaque peau, testez maintenant avec votre main le ressenti qui se produit à leur contact (ressenti au niveau du coeur et non de votre tête). Vous percevrez du froid, des picotements, un courant d'air frais, une résistance, un choc au coeur...

Entraînez-vous et reprenez le sonotest autant de fois que nécessaire jusqu'à ressentir à la main ces peaux éthériques clairement et sans aucun doute. C’est une expérience reproductible par absolument tout le monde, et indispensable pour comprendre et expérimenter la suite.

A partir du moment où vous percevez une peau éthérique de votre biochamp, vous pouvez percevoir toutes les autres peaux éthériques des êtres qui sont dans la nature : esprits de la nature, corps énergétiques des arbres, cheminées cosmotelluriques, veines telluriques, âmes en peine, saintes présences, etc.

Pour percevoir les couches les plus éloignées de votre biochamp, il est possible de fixer la cloche, et de se déplacer en diagonale par rapport à celle-ci. Le son sera très clairement amplifié et perceptible lorsque la peau éthérique extérieure se trouvera située à l'emplacement de la cloche.

Après avoir perçu les couches éthériques périphériques du biochamp par le contrôle sonore, puis directement avec la main, testez les positions des plans verticaux et horizontaux. Elles indiquent si vous êtes bien équilibré, centré, ancré ou pas.

Pour les plans verticaux de face et de côté, testez leur position en haut et en bas en balayant l'air avec la main la plus sensible, afin de percevoir s'ils sont droits et dans l'axe, en face et sur le côté.

Devant, il est possible de le faire avec les deux mains simultanément. Elles doivent être décalées (pas en face l'une de l'autre).

Pour le plan horizontal, testez à la main (ou avec les deux simultanément) de haut en bas, et de bas en haut son emplacement, pour vérifier s'il est bien au niveau du nombril.

Le plan horizontal au nombril indique un bon centrage des énergies et un bon enracinement. Un plan plus bas indique que l’on est plus enraciné dans le sol qu’à l’ordinaire, mais c'est rare. Plus il est haut, et en permanence, plus il montre un déséquilibre qui peut provoquer des vertiges. Il est au niveau du coeur ou de la tête en permanence quand une personne est en état second (drogue, illusion, excès de méditation...).

Il ne doit être plus haut, qu'en présence d'une haute énergie : haut-lieu cosmotellurique (église, temple), esprit de la nature (déva, arbre), sainte présence (reliques ou présence), phénomène énergétique (objet sacré).

Le plan vertical décalé ou de travers, indique la présence d'une nuisance. Il est décalé en permanence quand une personne est malade, squattée par un parasite qui vampirise son énergie continuellement ou si elle est affectée par un objet porté : un téléphone portable, un vêtement (produit de teinture, puce RFID...), un bijou, une montre, un produit ou un objet négatif dans le sac à main, voire un tatouage négatif.

Lorsque le plan vertical et le plan horizontal sont correctement positionnés, il est possible de commencer à tester ce qui est à l'extérieur pour constater si l'énergie qui en émane est favorable ou pas, en augmentant ou en déviant notre biochamp.

Un premier test (qualitatif) permet de constater si un phénomène : aliment, objet, livre, message (écrit, oral), personne visible (homme, animal) ou invisible (esprit de la nature) etc. est positif, négatif, ou dangereux. Ce test se fait par rapport à la réaction du plan vertical de face, de notre biochamp lors de notre concentration sur le phénomène testé. Par exemple, pour tester un livre il faut mettre la main droite dessus, et tester avec la main gauche la réaction de notre plan vertical. Le principe sera le même pour tout autre test.

Si le plan vertical reste droit, c'est que le phénomène est positif, juste, véridique ou sérieux. S'il se décale à droite ou à gauche, c'est que le phénomène testé est négatif, faux ou erroné. S'il se décale en diagonal, c'est que le phénomène testé est dangereux ou mensonger.

Pour tester à distance, il suffit de diriger la main vers la source en pensant à elle, et de tester ensuite la réaction du biochamp avec l’autre main. S'il s'agit d'une personne, et que notre plan vertical se décale à droite ou à gauche, c’est qu’elle est malade ou que ses propos sont erronés, mais sans intention négative. Si le plan se décale obliquement, c'est qu’elle ment sciemment ou que ses propos et intentions sont néfastes. Vous pouvez tester les propos des hommes politiques...

Un second test (quantitatif) permet de constater la vitalité énergétique d'un phénomène (aliment, objet, être astral...). Il montre si un aliment est chargeant ou dévitalisant. Il permet d'estimer la vitalité d'une énergie de la nature ou d'un être éthérique.

Placez la main gauche (la plus sensible) sur votre couche éthérique de référence, située à 20 cm environ de votre corps.

Dirigez la main droite vers l’objet à tester. Simultanément ressentez avec la main gauche, si votre couche de référence prend de l’ampleur ou se contracte.

Le déplacement indique la valeur de l’effet.

Si la couche de référence est à 20 cm du corps au départ, et qu’en testant un fruit, la même couche se retrouve à 30 cm ; c'est que ce fruit est énergétique (il y a augmentation) et recharge de 50 % (10 cm étant égal à 50 % des 20 cm du départ).

Si le fruit est avarié, la couche de référence peut se réduire à 10 cm, indiquant que le fruit est dévitalisant et fait perdre 50 % d’énergie.

Lorsque le phénomène testé est important (positif ou négatif), tel qu'un arbre rechargeant à x 5 (500 %), notre bras gauche n’est plus assez long, puisque la couche de référence arrive à 1 m au lieu des 20 cm du départ. Dans ce cas prenez pour référence le déplacement du plan horizontal médian. Il s’élève en fonction de l’ampleur générale du biochamp.

Au niveau du nombril, le plan horizontal indique une énergie 0.

Il monte et arrive au niveau de la pointe des seins en présence d'une énergie = x 10 (10 fois supérieure à l'énergie de l'homme ou 1000 %).

- Sous le menton = x 20,

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. Inscrivez-vous pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de Harmonisation Energétique des Personnes

3.0
1 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs