Découvrez votre prochain livre préféré

Devenez membre aujourd'hui et lisez gratuitement pendant 30 jours
Contre la montre: une histoire pour les enfants de 10 à 13 ans

Contre la montre: une histoire pour les enfants de 10 à 13 ans

Lire l'aperçu

Contre la montre: une histoire pour les enfants de 10 à 13 ans

Longueur:
44 pages
31 minutes
Éditeur:
Sortie:
Nov 22, 2013
ISBN:
9782874382277
Format:
Livre

Description

Un mini-roman plein de suspense et de rebondissements !
Le commissaire Riga et son adjoint René sont devant une énigme : on a cambriolé la salle des archives du palais de justice, mais les cambrioleurs semblent invisibles, les suspects ont des alibis en béton… Et l’objet dérobé est la seule preuve dans une affaire jugée en ce moment même… Les deux policiers parviendront-ils à résoudre l’énigme qui se pose à eux ? Les heures sont comptées…
Plus on lit, mieux on lit. Récits Express, c'est plus de 30 histoires variées et des thèmes passionnants pour faire découvrir le plaisir de la lecture aux jeunes lecteurs de 10-13 ans.
EXTRAIT :Dans le matin frais, sous un ciel bleu tendu comme un drap d’hôpital, Nathalie traverse la place où trône un imposant bâtiment, dont la grande porte, flanquée de colonnes gigantesques est surmontée d’un imposant fronton. Une grosse dame, taillée dans la pierre, y tient une balance d’un air distant. Nathalie ne lève pas la tête ; elle marche encore jusqu’à une petite porte de service, appuie sur le bouton de l’interphone et sourit à la caméra de surveillance.– JPS nettoyage, annonce-t-elle sans enthousiasme. C’est Nathalie.L’ouvre-porte grésille et la voilà à l’intérieur.Nathalie est spécialisée dans le dépoussiérage des étagères et le dégraissage des sols. Dans la distribution des tâches et des surfaces, elle a reçu les sous-sols. Ça l’arrange bien, elle n’aime pas croiser les détenus menottés et les familles qui paniquent, les émotions la gagnent trop facilement. Elle préfère nettoyer à longueur de semaine les mêmes étagères et les mêmes armoires fermées. Le silence des archives la rassure.
Éditeur:
Sortie:
Nov 22, 2013
ISBN:
9782874382277
Format:
Livre

À propos de l'auteur


Lié à Contre la montre

Titres dans cette série (26)

Aperçu du livre

Contre la montre - Nicolas Ancion

1 : Un lundi comme un autre

Dans le matin frais, sous un ciel bleu tendu comme un drap d’hôpital, Nathalie traverse la place où trône un imposant bâtiment, dont la grande porte, flanquée de colonnes gigantesques est surmontée d’un imposant fronton. Une grosse dame, taillée dans la pierre, y tient une balance d’un air distant. Nathalie ne lève pas la tête ; elle marche encore jusqu’à une petite porte de service, appuie sur le bouton de l’interphone et sourit à la caméra de surveillance.

– JPS nettoyage, annonce-t-elle sans enthousiasme. C’est Nathalie.

L’ouvre-porte grésille et la voilà à l’intérieur.

Nathalie est spécialisée dans le dépoussiérage des étagères et le dégraissage des sols. Dans la distribution des tâches et des surfaces, elle a reçu les sous-sols. Ça l’arrange bien, elle n’aime pas croiser les détenus menottés et les familles qui paniquent, les émotions la gagnent trop facilement. Elle préfère nettoyer à longueur de semaine les mêmes étagères et les mêmes armoires fermées. Le silence des archives la rassure.

Sur son chariot à roulettes, elle entasse un seau d’eau chaude, du détergent en bidon, des chiffons et des lingettes, un trousseau de clefs plus lourd qu’un paquet de poudre à lessiver, des balais et des brosses et bien d’autres ustensiles encore, dont les manches colorés dépassent en un joli bouquet, lorsqu’elle pousse son instrument de travail dans les couloirs et les ascenseurs.

Une fois qu’elle a revêtu le tablier bleu réglementaire, attaché son badge magnétique et signé le registre des présences, elle sort du vestiaire, salue le policier de faction dans la cabine de surveillance et descend jusqu’au sous-sol pour attaquer la première partie de son service.

La matinée qui l’attend, elle la connaît par cœur : nettoyage des dalles du couloir et de la chaufferie, nettoyage de l’ascenseur, puis à nouveau les dalles de marbre dans les salles des archives…

Mais, lorsque l’ascenseur s’ouvre ce lundi sur le couloir du sous-sol, Nathalie ne peut retenir un cri d’effroi.

Un homme est allongé sur le sol, le corps couvert d’un long manteau sombre et la tête, arrachée, est posée sur le sol à deux mètres de là, tournée vers le mur du fond.

Nathalie veut prendre appui sur les portes ouvertes de l’ascenseur ; sa main n’accroche que le vide, elle glisse vers l’arrière et tout son corps bascule dans le mouvement. Trop tard, elle tombe sur le dos

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. Inscrivez-vous pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de Contre la montre

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs