Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore avec un essai gratuit

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

La Brasserie: Une plaie sociale
La Brasserie: Une plaie sociale
La Brasserie: Une plaie sociale
Livre électronique18 pages10 minutes

La Brasserie: Une plaie sociale

Évaluation : 0 sur 5 étoiles

()

Lire l'aperçu

À propos de ce livre électronique

Extrait : "A l'Exposition de 1867 figurèrent à quelques sections, et particulièrement à l'exposition anglaise, des bars installés sur le modèle de ceux de Londres, où le service est fait pas des jeunes filles choisies avec goût et sérieusement enfermées dans de reluisants comptoirs d'acajou massif, surmontés de coupes et verres multicolores."

À PROPOS DES ÉDITIONS LIGARAN :

Les éditions LIGARAN proposent des versions numériques de grands classiques de la littérature ainsi que des livres rares, dans les domaines suivants :

• Fiction : roman, poésie, théâtre, jeunesse, policier, libertin.
• Non fiction : histoire, essais, biographies, pratiques.
LangueFrançais
ÉditeurPrimento
Date de sortie1 déc. 2015
ISBN9782335121964
La Brasserie: Une plaie sociale
Lire l'aperçu

En savoir plus sur Ligaran

Lié à La Brasserie

Catégories liées

Avis sur La Brasserie

Évaluation : 0 sur 5 étoiles
0 évaluation

0 notation0 avis

Qu'avez-vous pensé ?

Appuyer pour évaluer

L'avis doit comporter au moins 10 mots

    Aperçu du livre

    La Brasserie - Ligaran

    I

    De quand datent les brasseries de femmes – Ce qu’est la brasserie

    À l’Exposition de 1867 figurèrent à quelques sections, et particulièrement à l’exposition anglaise, des bars installés sur le modèle de ceux de Londres, où le service est fait par des jeunes filles choisies avec goût et sérieusement enfermées dans de reluisants comptoirs d’acajou massif, surmontés de coupes et verres multicolores.

    Cette exhibition à succès frappa l’imagination commerciale, toujours en éveil, de quelques spéculateurs plus ou moins parisiens qui, perfectionnant cette industrie, ouvrirent à Paris, avant même la fin de l’Exposition, des établissements, sous la dénomination de brasseries, où le service fut fait par des filles qui,

    Vous aimez cet aperçu ?
    Page 1 sur 1