Trouvez votre prochain book favori

Devenez membre aujourd'hui et lisez gratuitement pendant 30 joursCommencez vos 30 jours gratuits

Informations sur le livre

La transparence, une nouvelle tyrannie: Essai économique

La transparence, une nouvelle tyrannie: Essai économique

Actions du livre

Commencer à lire
Longueur: 298 pages3 heures

Description

Peut-on tout montrer ?

Puisant leurs valeurs dans l’Europe du Nord, les États-Unis ont amplifié la valeur de transparence, nécessaire à l’efficacité de l’accumulation dans un monde de distance. Les distances sont raccourcies si l’on ne rajoute pas de l’obscurité dans les relations. Dans un pays neuf, cette valeur pouvait être poussée à l’extrême. Parce que les États-Unis jouent un rôle majeur dans la globalisation, la valeur de transparence s’exporte désormais, comme la valeur d’égalité s’était exportée hors de France après la Révolution française.

La transparence bute pourtant sur des réalités, qu’elle devra contrer pour éviter des blessures voir des crises potentielles. Le futur n’est pas transparent dans un monde au changement accéléré. Pour toute décision portant sur le futur, exiger la transparence peut fragiliser la décision.

Est-ce que tout est montrable ? Les frontières du « montrable » reculent tous les jours. Les conséquences sont incomprises. Montrer le difforme, montrer l’obésité est devenu commun.... L’obésité se montre dans tous les domaines : physiques, architecturaux, sociaux, économiques,... Pousser à montrer la difformité, les aspérités, est un encouragement à les créer, à les pratiquer ; des fonctions vitales de la société peuvent être ainsi blessées : l’économie, la diplomatie, l’intimité, l’équilibre psychologique, la santé. La transparence, une nouvelle tyrannie essaie d’apporter une réponse à la question : comment éclairer le despotisme de la transparence pour en éviter les inconvénients majeurs ?

Un essai économique sur le concept de la transparence

EXTRAIT

Quel est le lien entre les caméras qui parsèment les rues minimisant les espaces de l’intimité, la peur du gendarme et une société qui avance de plus en plus avec prudence ?
Le lien caché est la valeur de transparence qui rejette le risque et qui parsème la société de manière plus généralisée et sournoise que les caméras…
La transparence, une spirale morale et technologique qui engloutit toutes les dimensions de la société…

A PROPOS DE L’AUTEUR

Gilles Gros est docteur en économie mathématiques et méthodes économétriques. Après, un court passage dans l’enseignement universitaire et les grandes écoles, il entame une longue carrière de consultant marketing au niveau international, confronté aux multiples comportements du consommateur global et des professionnels qui tentent de les contrôler, enrichi par un contact permanent avec la diversité des comportements.
Lire plus
La transparence, une nouvelle tyrannie: Essai économique

Actions du livre

Commencer à lire

Informations sur le livre

La transparence, une nouvelle tyrannie: Essai économique

Longueur: 298 pages3 heures

Description

Peut-on tout montrer ?

Puisant leurs valeurs dans l’Europe du Nord, les États-Unis ont amplifié la valeur de transparence, nécessaire à l’efficacité de l’accumulation dans un monde de distance. Les distances sont raccourcies si l’on ne rajoute pas de l’obscurité dans les relations. Dans un pays neuf, cette valeur pouvait être poussée à l’extrême. Parce que les États-Unis jouent un rôle majeur dans la globalisation, la valeur de transparence s’exporte désormais, comme la valeur d’égalité s’était exportée hors de France après la Révolution française.

La transparence bute pourtant sur des réalités, qu’elle devra contrer pour éviter des blessures voir des crises potentielles. Le futur n’est pas transparent dans un monde au changement accéléré. Pour toute décision portant sur le futur, exiger la transparence peut fragiliser la décision.

Est-ce que tout est montrable ? Les frontières du « montrable » reculent tous les jours. Les conséquences sont incomprises. Montrer le difforme, montrer l’obésité est devenu commun.... L’obésité se montre dans tous les domaines : physiques, architecturaux, sociaux, économiques,... Pousser à montrer la difformité, les aspérités, est un encouragement à les créer, à les pratiquer ; des fonctions vitales de la société peuvent être ainsi blessées : l’économie, la diplomatie, l’intimité, l’équilibre psychologique, la santé. La transparence, une nouvelle tyrannie essaie d’apporter une réponse à la question : comment éclairer le despotisme de la transparence pour en éviter les inconvénients majeurs ?

Un essai économique sur le concept de la transparence

EXTRAIT

Quel est le lien entre les caméras qui parsèment les rues minimisant les espaces de l’intimité, la peur du gendarme et une société qui avance de plus en plus avec prudence ?
Le lien caché est la valeur de transparence qui rejette le risque et qui parsème la société de manière plus généralisée et sournoise que les caméras…
La transparence, une spirale morale et technologique qui engloutit toutes les dimensions de la société…

A PROPOS DE L’AUTEUR

Gilles Gros est docteur en économie mathématiques et méthodes économétriques. Après, un court passage dans l’enseignement universitaire et les grandes écoles, il entame une longue carrière de consultant marketing au niveau international, confronté aux multiples comportements du consommateur global et des professionnels qui tentent de les contrôler, enrichi par un contact permanent avec la diversité des comportements.
Lire plus