Profitez de ce titre dès maintenant, et de millions d'autres, avec un essai gratuit

Seulement $9.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Ayurveda: L’art de prendre soin de soi

Ayurveda: L’art de prendre soin de soi

Lire l'aperçu

Ayurveda: L’art de prendre soin de soi

Longueur:
303 pages
2 heures
Éditeur:
Sortie:
Feb 17, 2020
ISBN:
9782898032868
Format:
Livre

Description

Les textes anciens racontent l’histoire d’une rencontre qui a eu lieu quelque part dans l’Himalaya et où de grands sages appelés «rishis» se sont réunis pour discuter du sort du monde et pour se questionner sur les défis que cela allait générer dans le quotidien des gens. Selon les légendes, c’est à cet instant que l’ayurvéda a fait son apparition.

Qu’est-ce que l’ayurvéda? Comment se fait-il que cette science de la vie d’origine indienne soit de plus en plus présente partout à travers le monde ? De nombreuses personnes de tous les âges et de toutes les cultures bénéficient de ses principes. Pour une approche favorisant la longévité, il faut admettre qu’après plusieurs millénaires d’existence, elle en est bien la preuve flagrante!

Dans ce livre, nous vous invitons à plonger dans le monde de l’ayurvéda à travers les yeux d’un apprenti et de son maître échangeant leurs connaissances. Vous y découvrirez ses fondements afin de reprendre votre santé physique, psychologique, émotionnelle et spirituelle en main. Grâce à des outils simples que vous pourrez appliquer dans votre quotidien, vous serez en mesure d’améliorer votre vie sous tous ses aspects. Ce livre est une introduction au monde fascinant de l’ayurvéda dans lequel les notions essentielles de cette science de la vie sont abordées afin de vous permettre de mener votre existence vers l’état souhaité.
Éditeur:
Sortie:
Feb 17, 2020
ISBN:
9782898032868
Format:
Livre

À propos de l'auteur

Fondateur d’Accès humain, Marc Babin est coach professionnel certifié en pro- grammation neurolinguistique (PNL), auteur publié, formateur et conférencier. Il a consacré plus de la moitié de sa vie à comprendre l’être humain à travers ses différentes facettes et à explorer la vie au-delà de ses multiples dimensions. Grâce à son entreprise, il transmet aujourd’hui son savoir par l’entremise de divers ateliers et événements, et ce, tant aux organisations qu’aux particuliers.


Lié à Ayurveda

Livres associé

Articles associés

Aperçu du livre

Ayurveda - Marc Babin

615.5/38—dc23

AVERTISSEMENT

Avant de commencer, nous tenons à vous mentionner que ce livre est basé sur une approche de santé holistique reconnue et enseignée dans les universités indiennes comme une médecine traditionnelle. Toutefois, ailleurs dans le monde, certaines notions de l’ayurvéda s’inscrivent dans la catégorie de médecine alternative.

Le contenu de ce livre doit être utilisé uniquement à des fins d’information et ne doit pas être employé pour émettre des diagnostics ou des traitements. Ces renseignements ne remplacent pas l’avis de professionnels de la santé tant ayurvédiques qu’allopathiques. Si vous avez des symptômes importants, veuillez consulter un médecin spécialiste pour obtenir un diagnostic, des conseils précis ou des recommandations de traitement.

Les Éditions AdA, AdA Audio, SGNT, les auteurs de ce livre ainsi que tous les autres membres de l’équipe ne sauraient être tenus responsables des préjudices causés par les informations fournies dans ce livre.

UN PREMIER PAS

MARC ET L’AYURVÉDA

Le projet d’écrire un livre sur l’ayurvéda m’a été proposé par mon éditeur lors d’un repas amical. Ce dernier cherchait une personne pour composer une œuvre québécoise sur le sujet. À ma grande surprise, j’ai avoué sans trop hésiter que cela m’intéresserait. Une voix intérieure hurlait que je devais le faire, et ce, malgré ma faible connaissance sur cette approche d’origine indienne. Est-ce le destin ou une simple synchronicité de l’univers ? Je ne saurais répondre à cette question à ce stade-ci de mon existence.

Depuis mon expérience chamanique décrite dans mon livre L’odyssée d’un être divin publié aux Éditions AdA, j’ai radicalement transformé la relation que j’entretiens avec ma santé globale. Ayant une philosophie qui m’amène à optimiser constamment ma vie sous tous ses aspects, je suis sans cesse à l’affût de nouvelles perspectives pouvant enrichir mon existence. J’ai un faible pour les approches holistiques qui prennent soin tant du corps physique, émotionnel, psychologique que spirituel. À partir de cette idée, rien ne fait plus mon bonheur que de découvrir les secrets d’une science de la vie datant de plusieurs millénaires. Voilà la première raison pour laquelle je suis devenu un adepte de l’ayurvéda. Cette approche favorise la longévité et je me dois de constater qu’après six millénaires d’existence, elle en est la preuve flagrante.

Après plusieurs semaines de recherche, j’ai rapidement été dépassé par l’incroyable quantité d’information disponible sur l’ayurvéda. Je ne savais pas par où commencer et la charge psychologique se faisait lourde. À un certain moment, j’ai même pensé abandonner et demander à mon éditeur de passer le flambeau à une autre personne. Toutefois, cette voix intérieure qui m’avait amené à accepter ce projet persévérait en m’incitant à poursuivre mes démarches. Était-ce de l’acharnement désespéré ou la conviction profonde que j’allais trouver la lumière au bout du tunnel ? Je ne pourrais le dire.

Un mercredi soir, sur la célèbre rue Saint-Denis à Montréal, je me suis retrouvé à une séance d’information offerte par Jivan Talbot de l’Espace Ayurvéda. Dès ses premiers mots, j’ai été charmé par la sagesse et la simplicité avec laquelle il transmettait son savoir phénoménal. J’ai également été heureux de constater que mes recherches n’avaient pas été vaines, car je pouvais suivre ses propos sans trop de difficulté. Lorsque les participants ont quitté les lieux, je me suis précipité pour discuter de mon projet avec Jivan.

Puis, la vie s’est occupée du reste. Tels un disciple et son maître, nous nous sommes rencontrés toutes les semaines afin de parfaire ma connaissance sur l’ayurvéda dans le but de produire ce livre que vous tenez actuellement entre vos mains. Plus j’en apprenais sur ce sujet vaste et complet, plus je m’empressais de mettre en application certaines de ces notions dans mon quotidien. En peu de temps, j’ai remarqué des changements majeurs au niveau de ma santé physique et psychologique. Pour moi, c’est plus qu’impressionnant.

Par-dessus tout, ce que l’ayurvéda m’a enseigné de plus important, c’est le respect de l’être unique que nous sommes, et ce, dans sa grande lumière comme dans son ombre la plus profonde. Nous sommes tous différents et il n’y a pas de recette miracle universelle. Ce qui fonctionne très bien pour l’un n’est pas nécessairement efficace pour l’autre, que ce soit une diète à la mode, une manière d’agir ou une façon de penser. Nous devons apprendre à nous connaître et à nous accepter tels que nous sommes. À partir de cette idée, il devient plus facile d’améliorer sa vie sous tous ses aspects, la santé y compris. J’en suis la preuve vivante. Aujourd’hui, je recommande à qui veut bien l’entendre les bienfaits de cette approche millénaire qu’est l’ayurvéda.

JIVAN ET L’AYURVÉDA

J’ai commencé ma carrière dans le domaine de la santé et du bien-être en tant qu’intervenant en relation d’aide il y a plus de vingt ans. C’est lors d’une activité axée sur le développement personnel que j’ai entendu parler de l’ayurvéda pour la première fois. J’étais déjà adepte du yoga à l’époque et j’ai vite réalisé que ce serait une belle approche à intégrer dans ma pratique professionnelle afin de m’adresser plus adéquatement aux gens lors de consultations.

Je n’avais aucune idée du trésor immense que je venais de découvrir. Je me souviens que, dans les premières années, je dévorais les livres et je participais aux quelques formations que je trouvais ici et là, jusqu’au jour où j’ai conclu que j’en voulais encore plus. Si vous remontez le temps à plus d’une dizaine d’années, vous pourrez constater que l’ayurvéda n’avait pas la cote de popularité qu’elle possède aujourd’hui en Occident. Ce n’était pas toujours simple d’obtenir des renseignements adéquats sur le sujet, surtout au Québec. J’ai alors pris la décision de partir en Inde à la découverte de cette science ancestrale de la vie. Là-bas, j’allais sûrement trouver un maître qui me partagerait son savoir.

Je crois fermement qu’il n’arrive que de merveilleuses choses dans la vie, et ce, peu importe les circonstances. Cette idée a été mise à l’épreuve dès mon arrivée en Inde qui, je dois l’avouer, a été assez spectaculaire, voire déstabilisante. Je suis arrivé à Mumbai au milieu de la nuit. Alors que je me dirigeais vers l’hôtel, j’ai remarqué que plusieurs personnes étaient allongées sur le sol dans la rue. Curieux, j’ai demandé à l’homme qui m’accompagnait ce qui se passait. Je lui ai dit : « Les gens ici ne sont pas nerveux, j’aurais du mal à dormir avec toutes ces voitures qui circulent autour !s » Constatant ma grande naïveté, il m’a regardé avec détachement et m’a répondu que certains d’entre eux ne dorment pas et qu’au petit matin, ils allaient être « ramassés ». C’est à cet instant que j’ai compris que ces personnes étaient décédées. « Bienvenue en Inde », a-t-il ajouté.

Le lendemain matin, j’ai décidé de visiter les alentours. Partout où j’allais, j’avais l’impression d’être dans un énorme festival tellement le nombre de personnes était abondant et constant. Un peu comme ceux qui ont lieu tout l’été à Montréal. À un certain moment de mon périple, j’ai senti que quelqu’un m’agrippait la jambe. À ma grande stupéfaction, c’était un homme atteint de la lèpre. J’ai vite réalisé que je n’étais plus au Québec, ni même en France. À partir de ce moment, j’ai compris que si je voulais trouver un maître pour en apprendre plus sur l’ayurvéda, je devais accepter ce nouvel environnement et m’y adapter.

Peu de temps après, je me suis dirigé vers l’état du Kerala, au sud de l’Inde, aussi connu comme étant le berceau de l’ayurvéda. Je logeais dans un endroit où résidait un swami, ces maîtres spirituels qui enseignent notamment le yoga. J’ai pu y recevoir des formations en soins ayurvédiques tout en apprenant les principes de base avec un médecin traditionnel.

Après avoir acquis quelques notions clés de l’ayurvéda, j’ai eu la chance de rencontrer une satguru prénommée Amma. En sanskrit, ce nom signifie « maman ». Cette rencontre a été mémorable sur le point personnel, du seul fait que je ne m’attendais pas à quelque chose d’aussi puissant et révélateur. Après plusieurs semaines de bénévolat avec ses médecins ayurvédiques, ils m’ont guidés vers l’International Academy of Ayurveda, où j’ai fait la connaissance de celui qui est devenu mon mentor et qui est toujours mon enseignant depuis toutes ces années.

Depuis ces événements, ma vie s’est transformée à jamais et ma conscience s’est élargie plus que je ne l’aurais souhaité. J’ai appris à reconnaître mes divers états, tant physiques que psychologiques, à travers les saisons pour ainsi adapter ma nourriture, mes activités, mon hygiène personnelle, mon sommeil et ma méditation, pour n’énumérer que ceux-là. Je détiens un pouvoir sur ma propre santé et j’aide les gens à en obtenir autant. Au centre spécialisé sur cette médecine indienne, l’Espace Ayurvéda, j’aide les gens à prendre soin d’eux.

Je vois les tendances sur le bien-être et l’alimentation aller et venir et je ne les repousse pas. Je les étudie et en me servant de mes connaissances en ayurvéda, j’identifie à quel type de personnalité ces mouvements peuvent être utilisés et lesquels doivent être évités.

Je dois avouer que je ne suis pas parfait et que j’ai parfois ma part de déséquilibre. Heureusement, je peux prendre conscience rapidement de ce qui se passe pour me remettre sur le bon chemin avec les différents outils que m’apporte cette approche ancestrale avec sa vision holistique. Je sais maintenant que ma santé physique, psychologique, émotionnelle et spirituelle est ma responsabilité. Je profite chaque jour de ce cadeau qui m’a été offert : l’ayurvéda.

Marc : Désolé de t’interrompre, mais c’est toute une expérience que tu as vécue en Inde !

Jivan : Oui, en effet.

Marc : Nous gagnerons à en savoir plus. Quel a été ton plus bel apprentissage au point de vue personnel ?

Jivan : Sur le plan personnel, l’Inde a eu un gros impact sur mon quotidien. Elle m’a permis d’être reconnaissant de la santé, des opportunités et de la qualité de vie exceptionnelle que nous avons ici au Québec. Elle m’a aussi permis d’admettre que, parfois, nous nous plaignons le ventre plein, avec un toit au-dessus de notre tête et un lit confortable.

Marc : C’est vrai.

Jivan : Ici, nous avons la chance d’exercer un métier qui nous passionne, nous avons les droits de la personne et je pourrais en nommer davantage. Toutes ces choses que nous tenons pour acquises… Beaucoup de gens en Inde n’auront peut-être jamais accès à cette qualité de vie.

Marc : Ça fait réfléchir.

Jivan : Et tu sais, ils ont le sourire, ils sont généreux et ils sont curieux. C’est vrai que la spiritualité est très importante en Inde et que ces différents cultes qui se respectent à un certain point sont inspirants. Toutefois, il y a aussi une sorte de chaos omniprésent, qui, étrangement, me rend calme : voilà la relation que je vis depuis tant d’années avec ce pays si riche de multiples façons et qui m’a offert ce cadeau que j’aime tant partager.

Marc : L’ayurvéda ?

Jivan : L’art de prendre soin de soi.

UNE HISTOIRE DE LONGÉVITÉ

Les textes anciens racontent l’histoire d’une rencontre qui a eu lieu quelque part dans l’Himalaya et où de grands sages appelés « rishis » se sont réunis pour discuter du sort du monde. Ces derniers s’inquiétaient de l’exode important d’hommes et de femmes quittant leurs terres, montagnes et forêts pour vivre les uns auprès des autres dans des villes de plus en plus étendues. Ils se sont questionnés sur les défis que ce nouveau mode de vie allait générer dans le quotidien de ces gens. Selon les légendes, c’est à cet instant que l’ayurvéda a fait son apparition.

Il est difficile d’établir le moment exact où cette science de la vie a vu le jour. Certains font mention de plus de quatre mille ans, alors que d’autres racontent que les premières notions remontent à près de six mille ans avant l’ère commune. Qu’à cela ne tienne, nous devons reconnaître l’extraordinaire odyssée qui a permis aux enseignements ayurvédiques de perdurer à travers plusieurs millénaires pour se retrouver actuellement entre vos mains grâce à ce livre. Malgré les guerres, les invasions, les religions et la transmission de l’oral vers l’écriture sur des feuilles de palmiers (de maître à disciple), l’ayurvéda a su transcender les obstacles de l’histoire pour continuer son évolution jusqu’à s’exporter hors de sa terre natale et s’établir dans tous les grands pays du monde.

LES RISHIS À L’ORIGINE DE L’AYURVÉDA

Déjà à l’époque, le

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. Inscrivez-vous pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de Ayurveda

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs