Profitez de ce titre dès maintenant, et de millions d'autres, avec un essai gratuit

Seulement $9.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Marie, reine des anges

Marie, reine des anges

Lire l'aperçu

Marie, reine des anges

Longueur:
223 pages
3 heures
Éditeur:
Sortie:
Feb 21, 2013
ISBN:
9782896837038
Format:
Livre

Description

Marie, reine des anges est un livre non confessionnel dans la lignée des succès de Doreen Virtue sur les grandes puissances angéliques, Les guérisons miraculeuses de l’archange Raphaël et Les miracles de l’archange Michaël. Dans ces pages, Doreen nous présente des histoires vécues par des gens qui ont connu une guérison spectaculaire et reçu la visite de Marie. Doreen classe ses anecdotes par catégories, et propose des commentaires et une réflexion pour ceux qui souhaitent approfondir leur relation avec Marie et les anges. Marie, reine des anges, s’adresse aux gens de toutes les religions et de toutes les croyances. On y trouve des prières pour différentes situations, des discussions au sujet de l’histoire de Marie et des informations sur les divers lieux où elle est apparue. Ce livre plaira aux nombreux fans de Doreen, et permettra à de nouveaux lecteurs de découvrir sont merveilleux travail.
Éditeur:
Sortie:
Feb 21, 2013
ISBN:
9782896837038
Format:
Livre

À propos de l'auteur

Doreen Virtue est entre autres l’auteure de Anges 101 et de Guérit avec l’aide des anges. Elle est apparue à Oprah, The View, Good Morning America, CNN ainsi qu’à d’autres émissions; elle anime aussi une tribune téléphonique sur HayHouseRadio.com®.


Lié à Marie, reine des anges

Livres associé

Aperçu du livre

Marie, reine des anges - Doreen Virtue

C1.jpg255025.jpg

Copyright © 2012 Doreen Virtue

Titre original anglais : Mary, Queen of Angels

Copyright © 2012 Éditions AdA Inc. pour la traduction française

Cette publication est publié en accord avec Hay House Inc.

Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critique littéraire.

Syntonisez Radio Hay House à HayHouseradio.com.

Éditeur : François Doucet

Traduction : Joanna Gruda

Révision linguistique : Marie-Louise Héroux

Correction d’épreuves : Suzanne Turcotte, Nancy Coulombe

Conception de la couverture : Mathieu C. Dandurand

Photo de la couverture : © Thinkstock

Mise en pages : Mathieu C. Dandurand

ISBN papier 978-2-89667-715-3

ISBN PDF numérique 978-2-89683-702-1

ISBN ePub 978-2-89683-703-8

Première impression : 2012

Dépôt légal : 2012

Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Bibliothèque Nationale du Canada

Éditions AdA Inc.

1385, boul. Lionel-Boulet

Varennes, Québec, Canada, J3X 1P7

Téléphone : 450-929-0296

Télécopieur : 450-929-0220

www.ada-inc.com

info@ada-inc.com

Diffusion

Imprimé au Canada

Participation de la SODEC.

Sodec.eps

Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition.

Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres — Gestion SODEC.

Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada

Virtue, Doreen, 1958-

Marie, reine des anges

Traduction de : Mary, Queen of Angels.

ISBN 978-2-89667-715-3

1. Marie, Sainte Vierge - Apparitions et miracles. I. Titre.

BT650.V5714 2012 232.91’7 C2012-941755-6

Conversion au format ePub par:

Lab Urbain

www.laburbain.com

À Marie,

la reine des anges

INTRODUCTION

Ce livre est un ouvrage non confessionnel sur Marie, cette mère belle, aimante et sacrée. Je me suis efforcée de l’écrire de manière à ce que les gens de toutes les religions puissent s’y retrouver, de même que ceux qui suivent une voie plus spirituelle que religieuse. J’aborde le sujet avec un grand sérieux, un grand respect et de l’admiration pour elle et pour les traditions qui l’entourent.

En écrivant ce livre, j’ai passé beaucoup de temps à prier et à faire de la recherche afin de pouvoir présenter ce sujet avec tout l’amour et la tendresse maternelle que sainte Marie porte en elle. Cela a été une œuvre d’amour et aussi l’occasion d’explorer pour moi-même tout ce qui entoure Marie afin de pouvoir ensuite partager avec vous mes découvertes.

Marie, Reine des Anges ne s’attarde pas à l’analyse d’aspects controversés ou à l’interprétation des Écritures, car il existe déjà de nombreuses œuvres sur le sujet. J’y propose plutôt les histoires de gens qui ont été en contact avec la Mère bien-aimée par la prière, une visite, une apparition, en rêve ou par une guérison. Je ne suis pas de confession catholique, la religion que l’on associe le plus à Marie. Je suis néanmoins passionnée par le personnage de la sainte Mère et sa présence bienfaitrice. Au cours de mes nombreux ­voyages à l’étranger, je cherche toujours les cathédrales et les basiliques consacrées à la sainte Mère. J’ai visité Lourdes, en France ; le sanctuaire dans la basilique de Loreto, en Italie ; et d’innombrables cathédrales qui lui sont consacrées.

J’ai commencé à étudier l’histoire et les dogmes de la religion catholique dès mes premièrs jours à l’université et j’ai un grand respect pour ses mystères et ses miracles. Je me considère comme une chrétienne à l’esprit ouvert, ce qui signifie que ma foi est basée d’abord et avant tout sur Jésus, mais que je trouve aussi que de nombreuses voies spirituelles ont des valeurs et des enseignements intéressants. Ce qui retient mon attention dans les différentes religions, c’est l’amour, le pardon, la compassion, la charité et la morale ; je ne m’attarde pas à d’autres aspects comme la peur et la culpabilité.

Dans ce livre, je ne préconise pas qu’il faille vénérer la sainte Mère plus que Dieu, tout comme je n’essaie pas de convaincre mes lecteurs de vénérer les anges (sujet de nombreux de mes livres). Dieu est tout en tous, c’est lui que nous vénérons. Puisque le Créateur est omniprésent, sainte Marie et les anges ne font qu’un avec Dieu dans la vérité spirituelle.

La dévotion à Marie est en pleine croissance en cette époque où les congrégations des religions tradition­nelles comptent de moins en moins de fidèles et où les gens cherchent avec ferveur une vérité spirituelle. Ceux qui étudient les religions et cultures des différents pays connaissent les divinités féminines des panthéons polythéistes (avec plusieurs dieux). La sainte Mère répond au besoin d’avoir une divinité sacrée féminine dans les croyances monothéistes (avec un seul dieu).

Si vous avez eu des expériences négatives en lien avec la religion, j’ai une grande compassion pour ce que vous avez vécu. Je comprends que certains aspects de ce livre pourraient éveiller en vous d’anciennes émotions. Je prie pour que cette lecture vous offre plutôt la guérison. Je comprends qu’on puisse être profondément blessé quand on a entendu prêcher que l’on n’est que pécheur, ou d’autres doctrines dévalori­santes qui cultivent la peur et la culpabilité. Je sais que des gens qui en maltraitent d’autres peuvent causer de grandes douleurs au sein de différentes organisations, y compris les communautés religieuses. Mais je sais aussi que ­chaque religion comporte des aspects qui méritent d’être gardés, comme le pouvoir de la prière et le lien avec le sacré.

L’histoire de Marie

Marie est le personnage féminin le plus célèbre de la chrétienté, même s’il n’est question d’elle que quelques fois dans les Évangiles (voir « Références à Marie dans la Bible » dans les annexes). Comme elle est la mère de Jésus, on lui voue un grand respect, malgré la controverse entourant l’Immaculée Conception. Marie, la madone, joue un rôle de premier plan dans les ­croyances monothéistes. On parle d’elle dans la littérature isla­mique, en tant que seule femme dont on nomme le nom dans le Coran, et on la considère comme sainte dans les traditions catholiques et orthodoxes. Le prénom Marie apparaît 51 fois dans le Nouveau Testament, en référence à au moins neuf femmes.

Marie est la fille d’Anne et de Joachim, selon le Livre de Jacques, ouvrage non canonique. Anne (qu’on appelle aussi Hannah) et Joachim (qu’on appelle parfois Imran) sont tous les deux considérés comme étant des descendants du roi David. Le ­couple, qui avait de la difficulté à concevoir un enfant, a prié pour obtenir de l’aide. Des anges sont apparus et leur ont promis un enfant. Peu de temps après, Marie est née. Ainsi, la Reine des anges a été annoncée à ses parents par une visite angélique. Élisabeth, la cousine de Marie (fille de la sœur de sa mère) a aussi reçu la visite de l’archange Gabriel qui lui a annoncé la naissance de son fil, Jean le Baptiste. Ensuite, il est apparu à Marie et lui a dit : « Je vous annonce une grande nouvelle, qui sera pour tout le peuple un sujet d’une grande joie  », et il lui a ensuite décrit le fils qu’elle allait avoir, Jésus Christ.

Si Marie est associée au catholicisme, à la chrétienté et aux traditions orthodoxes, son fils et elle étaient eux-mêmes de foi et de culture juive. Marie, comme Jésus et les anges — et, plus encore, Dieu — appartient à toutes les croyances, à toutes les religions, à toutes les voies et à tous les peuples. Ils sont pur amour, un amour universel… sans jugement, jalousie ni compétition.

Sainte Marie est la mère idéale : douce, pure, encourageante, faisant preuve d’un amour inconditionnel, d’acceptation, d’humilité, d’intelligence, de compréhension et de compassion. Elle nous réconforte avec une sagesse apaisante qui calme notre esprit. Elle rassure les cœurs troublés et nous permet de nous sentir aimés et en sécurité. Elle nous aide à croire à l’équité et à la bonté.

L’écriture de ce livre m’a permis d’approfondir ma relation avec la sainte Mère en me faisant découvrir les multiples façons qu’elle a de nous protéger, de nous guérir et de nous guider. Elle veille sur chaque habitant de notre planète, ainsi que sur la Terre elle-même. Elle a une capacité illimitée d’aider et de guérir tous simultanément.

Marie est un modèle d’équilibre (plus particulièrement pour les femmes), c’est celle qui donne et nourrit tout en faisant preuve de force et de sagesse. Elle ­démontre la nécessité et l’importance de prendre soin de soi, alors même qu’elle donne tout à ceux qu’elle aime.

* * *

J’ai grandi avec l’histoire de Noël tirée de l’Évangile selon Luc, avec la merveilleuse description de l’archange Gabriel annonçant la venue de Jésus à Marie. J’adorais écouter le récit du voyage de Marie avec son époux, Joseph, vers Bethléem, dont l’apogée est la ­nativité et l’annonce de la venue de Jésus, le sauveur qui allait changer le monde.

Lorsque je suis allée à Lourdes, dans le sud de la France, j’ai découvert la puissance de l’amour de Marie. J’ai vu des malades se faire pousser sur leur lit roulant jusqu’au puits de Lourdes, entouré de centaines de chandelles blanches et de gens en prière. Quand je me suis approchée du puits, j’ai eu la sensation d’avoir touché au Ciel et d’avoir traversé une cascade d’anges purificatrice.

Plus tard, j’ai eu l’occasion de passer du temps à la cathédrale Notre-Dame-de-Lorette, en Italie. Je me suis mise à pleurer tellement je ressentais d’amour à cet endroit. On raconte que pendant les Croisades, la Sainte Maison, où Marie est née et où a eu lieu ­l’Annonciation, a été transportée pour éviter sa destruction. Certains disent même que ce sont des anges qui l’auraient transportée jusqu’en Italie pour la sauvegarder. Elle a été réassemblée dans la ville de Loreto où, plus tard, on a construit une basilique autour de la Sainte Maison.

Les historiens ne s’entendent pas sur la véracité de l’histoire de la Sainte Maison. Cependant, on dit qu’elle aurait été datée au carbone 14, et que les résultats n’excluent pas qu’elle ait été construite en Terre sainte à l’époque où Jésus et sa famille ont vécu. J’ai été renversée par la beauté sacrée de ce que j’ai vécu et j’ai pleuré dans cet endroit où les gens prient depuis 2000 ans.

Les différents noms de Marie

On appelle sainte Marie la « Reine des anges » parce qu’elle est considérée comme la femme qui veille sur les Cieux, la demeure des anges. Elle vit et travaille parmi ces êtres et est, elle-même, l’ange terrestre suprême. Elle fait partie des êtres humains dont on dit dans la Bible qu’ils ont eu un véritable contact avec les anges.

L’expression Reine des anges vient de l’histoire d’une religieuse de l’ordre des Bernardines qui a eu une vision dans laquelle le mal endommageait le monde. Dans cette vision, Marie demandait à la religieuse de prier pour que la sainte Mère puisse envoyer l’archange Michaël et d’autres anges éloigner le mal. La sœur a demandé pourquoi il lui fallait prier alors que Marie et les anges voyaient déjà le mal. C’est alors que la sainte Mère lui a expliqué que nous naissons tous avec la possibilité de choisir, et que pour qu’une intervention soit faite, il fallait prier.

Marie, tout comme Dieu, Jésus et les anges, est infinie. Elle a la capacité d’être avec tous simultanément et d’avoir une expérience unique et personnalisée. Elle aide les gens de toutes les croyances et exauce toutes les prières.

On lui confère différents noms et titres, certains issus de conciles, d’autres de prières de dévotion et d’autres de visites mariales (des gens ayant reçu la visite de Marie). On la désigne par les mots tour, trône, reine et vierge. Voici d’autres noms pour la désigner :

Rose mystique (ou Santa Maria della Rosa). Marie est associée aux roses et aux légendes mystiques de la lignée de la rose et du Saint Graal. Comme vous le découvrirez dans ce livre, il arrive souvent que des gens sentent une odeur de rose lorsqu’ils sont guéris par Marie ou qu’ils la voient apparaître.

Notre-Dame de Guadalupe. Ce nom tire son origine des apparitions de Marie près de la ville de Mexico, où se trouve aujourd’hui la basilique de Guadalupe. De telles apparitions ont eu lieu un peu partout dans le monde, et Villa Guadalupe est un de ces sites les plus visités.

Reine de la mer (ou Stella Maris en latin). On dit de sainte Marie qu’elle est la protectrice des marins. D’ailleurs, le terme mer, ou mar dans d’autres langues, est dérivé du nom Marie.

Honorer sainte Marie et Dieu

Dans la religion catholique, la Vierge Marie est révérée lors des journées de Fêtes, au cours desquelles des saints ou des événements sacrés sont commémorés. La principale fête en l’honneur de Marie est le 1er août, qui serait le jour où elle est montée au ciel. Le 8 ­décembre, une autre journée importante, on fête l’Immaculée Conception, qui est le jour où sainte Anne a conçu Marie.

On me demande souvent si prier les anges constitue un blasphème. Je réponds que les anges ne veulent pas être adorés. Tout ce qu’ils veulent, c’est connaître nos prières afin de pouvoir agir comme messager auprès de Dieu. Beaucoup de gens ont également critiqué la dévotion à Marie (et à d’autres divinités), disant qu’il s’agit de fausses idoles.

Je crois que Marie, comme les anges, désire que toute la gloire revienne à Dieu, notre Créateur. Nous ne l’honorons pas plus que Dieu, ni à la place de Dieu.

Pourquoi alors faire appel à Marie ou aux anges quand qu’on peut parler directement à Dieu ? Comme Dieu est tout amour, l’esprit du Créateur ne connaît que l’amour. Quand votre cœur et votre esprit sont ouverts et remplis d’amour, vous pouvez facilement entendre et sentir la présence du Divin. Mais quand vous avez peur ou que vous êtes angoissé (et que vous avez alors encore plus besoin de Dieu), vos vibrations deviennent plus basses et vous sentez une distance avec le Créateur. C’est alors que Marie et les anges entrent en jeu : ils peuvent se mettre au niveau de vos vibrations, aussi basses soient-elles, et vous soulever jusqu’à l’amour divin.

Marie, comme les anges, n’est pas empreinte de la peur et de la culpabilité qui provoquent l’hostilité de ceux qui rejettent la religion. De nombreuses per­sonnes ressentent un lien avec Marie à cause de la douleur qu’elle a dû ressentir quand son fils est mort, même si nous savons qu’elle a transformé sa douleur en grande compassion pour tous ceux qui souffrent. Marie nous sert de modèle et de guide en nous montrant comment transformer nos souffrances en leçons qui nous permettent d’aider les autres.

Note au sujet des histoires dans ce livre

Pendant que j’écrivais ce livre, j’ai demandé à mes lecteurs qu’ils m’envoient des récits d’histoires vécues avec la sainte Mère. J’ai lu et relu chaque histoire, et j’ai inclus ici celles qui me semblaient représentatives d’un large éventail d’expériences. Je n’endosse pas toutes les opinions présentées par les auteurs, mais je les inclus toutes comme j’inclurais tous les participants d’un groupe de discussion sur Marie. Je souhaite que ces histoires vous poussent à approfondir votre lien avec la Mère bien-aimée.

chapitre un

voir sainte marie en vision ou en rêve

Beaucoup de gens « voient » sainte Marie en prière, en méditation ou en rêve. Parfois, son image est ­statique, comme si elle était dans une photo ou un tableau. Dans d’autres cas, Marie bouge ou parle.

Ce sont les yeux de l’esprit qui perçoivent la vision, ce qui signifie que l’expérience se déroule dans la tête de la personne qui la vit. Cependant, cela ne signifie pas que la personne imagine ce qu’elle voit. Les messages et les sentiments qui y sont liés sont si forts et si transformateurs qu’ils dépassent la simple rêvasserie. Il arrive aussi que les visions contiennent des informations que la personne ne connaissait pas avant.

Les visions diffèrent des apparitions, où l’on voit la sainte Mère apparaître comme une vraie personne grandeur nature hors de soi. Ce sont le plus souvent des enfants qui sont témoins d’apparitions, mais de plus en plus d’adultes en ont aussi.

Selon ce qu’on apprend à la bibliothèque mariale de l’Université de Dayton, l’augmentation des signalements d’apparitions pourrait donner à penser que beaucoup de gens ont soif, de nos jours, d’une spiritualité qui va au-delà des églises institutionnelles. Le révérend Johann Roten, un prêtre marianiste qui dirige la bibliothèque mariale de l’International Marian Research Institute, explique :

Les gens ont besoin de retrouver une part de mystère dans leur vie. Les apparitions pourraient être une des façons que Dieu a trouvées de répondre à ce besoin. Les apparitions nous rappellent que la religion chrétienne est

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. Inscrivez-vous pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de Marie, reine des anges

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs