Profitez de ce titre dès maintenant, et de millions d'autres, avec un essai gratuit

Seulement $9.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Demandez à Deepak - La méditation et la conscience supérieure

Demandez à Deepak - La méditation et la conscience supérieure

Lire l'aperçu

Demandez à Deepak - La méditation et la conscience supérieure

Longueur:
202 pages
2 heures
Éditeur:
Sortie:
Jan 4, 2017
ISBN:
9782897675325
Format:
Livre

Description

L’auteur et philosophe Deepak Chopra vous offre des réflexions, des pensées et des inspirations sur les grandes questions à propos de la méditation et de la conscience supérieure. Joignez-vous à l’auteur de best-sellers du New York Time dans une aventure de transformation personnelle, sociale, globale et spirituelle pour apaiser votre
esprit et votre âme. La série «Demandez à Deepak» a été créée pour encourager les gens
à mener une vie plus saine et plus enrichissante, et à être plus conscients. Ce projet inspirant de Deepak Chopra vise à favoriser une transformation personnelle et globale. Apprenez sur la spiritualité, le bien-être, l’art de mener une vie saine et l’humour, car ils sont tous liés à l’amour et aux relations et à beaucoup plus encore.
Éditeur:
Sortie:
Jan 4, 2017
ISBN:
9782897675325
Format:
Livre

À propos de l'auteur

Deepak Chopra, MD is the author of more than eighty books translated into over forty-three languages, including numerous New York Times bestsellers in both fiction and nonfiction categories.


Lié à Demandez à Deepak - La méditation et la conscience supérieure

Livres associé

Articles associés

Aperçu du livre

Demandez à Deepak - La méditation et la conscience supérieure - Deepak Chopra, M.D.

Copyright © 2014 Deepak Chopra

Titre original anglais : Ask Deepak about meditation and higher consciousness

Copyright © 2016 Éditions AdA Inc. pour la traduction française

Cette publication est publiée avec l’accord de Trident Media Group, New York, NY

Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critique littéraire.

Éditeur : François Doucet

Traduction : Jo-Ann Dussault

Révision linguistique : L. Lespinay

Correction d’épreuves : Nancy Coulombe, Féminin pluriel

Conception de la couverture : Matthieu Fortin

Photo de la couverture : © Thinkstock

Mise en pages : Sébastien Michaud

ISBN papier 978-2-89767-530-1

ISBN PDF numérique 978-2-89767-531-8

ISBN ePub 978-2-89767-532-5

Première impression : 2016

Dépôt légal : 2016

Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Bibliothèque et Archives du Canada

Éditions AdA Inc.

1385, boul. Lionel-Boulet

Varennes (Québec) J3X 1P7, Canada

Téléphone : 450 929-0296

Télécopieur : 450 929-0220

www.ada-inc.com

info@ada-inc.com

Imprimé au Canada

Participation de la SODEC.

Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition.

Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres — Gestion SODEC.

Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada

Chopra, Deepak

[Ask Deepak about meditation and higher consciousness. Français]

Demandez à Deepak. La méditation et la conscience supérieure

Traduction de : Ask Deepak about meditation and higher consciousness.

ISBN 978-2-89767-530-1

1. Conscience. 2. Méditation. I. Titre. II. Titre : Ask Deepak about meditation and higher consciousness. Français. III. Titre : Méditation et la conscience supérieure.

BF311.C46214 2016 153 C2016-941773-5

Diffusion

Canada : Éditions AdA Inc.

France : D.G. Diffusion

Z.I. des Bogues

31750 Escalquens — France

Téléphone : 05.61.00.09.99

Suisse : Transat — 23.42.77.40

Belgique : D.G. Diffusion — 05.61.00.09.99

Conversion au format ePub par:

www.laburbain.com

Introduction

Atteindre les états de la conscience supérieure reste au cœur du cheminement spirituel. Mais l’illumination ne survient pas du jour au lendemain grâce à une épiphanie qui transcende la domination de l’ego de manière à atteindre un état de pleine conscience. En fait, ce n’est même pas une trajectoire rectiligne, mais plutôt un cheminement ponctué de pas en avant et en arrière, et souvent hors des sentiers battus. Un jour, après une séance de méditation profonde, il est courant d’être envahi d’un sentiment d’émerveillement et d’être conscient de la toile de la conscience unitaire qui nous relie à l’Univers. Sauf que plus tard, la même journée, les bouchons de circulation nous irritent, nous devenons frustrés au travail et nous en avons assez de la routine quotidienne. Cependant, un lent progrès est souvent un progrès réel. Ces moments d’illumination qui résultent de la quête active d’une conscience supérieure se multiplient. Au début, ces moments nous aident à composer avec le stress et à surmonter la maladie. Puis, avec le temps, notre propre réalisation de soi contribue à la conscience unitaire, qui peut même influer sur le changement planétaire.

Quand nous décidons d’atteindre les états de la conscience supérieure, le premier obstacle semble être lié au vocabulaire ; il existe une certaine confusion à propos de l’illumination. Comment définir ce qui n’est même pas une chose et qui est fondamentalement indescriptible et intangible ? Les discussions sur la conscience reposent sur des métaphores qui peuvent facilement embrouiller l’esprit du néophyte. Bien sûr, la conscience n’est pas supérieure au sens propre ou au-dessus de quoi que ce soit de physique, mais les sages à travers l’histoire ont parlé d’une élévation dans un contexte archétypal — allant de Bouddha qui transcende le nirvana, à l’image du ciel dans les nuages. Le langage utilisé par les gens pour décrire l’illumination est interchangeable ; chaque personne cherche les bons mots pour décrire son expérience indescriptible. Mais le but éventuel demeure universel : harmoniser la conscience individuelle avec la conscience collective. Certaines personnes parlent d’éveil spirituel, de synchro-destinée, de réalisation de soi, de Brahman ou de conscience unitaire, pour n’en nommer que quelques-uns.

Selon mon expérience, la méditation est souvent la meilleure façon et la plus accessible pour entreprendre un cheminement vers l’illumination. Il est possible de la pratiquer régulièrement en groupe ou seul, en privé ou avec un guide. Les bienfaits pour la santé sont nombreux et les avantages personnels sont incalculables. Je recommande souvent d’utiliser un mantra et de trouver celui qui est bon pour votre corps. En remarquant explicitement votre respiration, en écoutant intentionnellement vos battements du cœur, ou en récitant une phrase dans votre esprit, vous constaterez que les possibilités sont infinies. La méditation nous permet non seulement de nous harmoniser avec notre corps, mais aussi avec les profondeurs de notre esprit et même avec le monde entier. Pendant que nous méditons, nous pouvons nous libérer de notre ego, lâcher prise face au quotidien et faire preuve d’ouverture d’esprit. Cette ouverture est un endroit particulier et puissant. C’est là que nous exprimons nos désirs et nos intentions et que nous sommes capables d’accéder au pouvoir de la synchronicité.

À force de méditer, nous prenons conscience de la possibilité de toute chose, de notre puissante intuition, si bien que notre véritable raison d’être devient alors accessible. Même si, au début, la conscience supérieure peut sembler opaque et nous exposer à nos peurs, elle fait partie de notre destin et nous sommes en droit de la rechercher. La conscience unitaire sommeille en chacun de nous, mais le but de notre vie est de pénétrer dans le moment présent et d’y accéder.

Deepak Chopra

Introduction à l’illumination

Pourquoi sommes-nous ici ?

Question :

Quel est le but de la vie ? Que faisons-nous ici-bas ? J’ai cherché une réponse, mais je n’ai pas réussi à en trouver une qui me satisfait. Rien n’est convaincant.

Réponse :

La raison pour laquelle nous sommes tous ici-bas est pour apprendre à nous connaître. En prenant pleinement conscience de notre nature essentielle, nous connaîtrons alors le but de la vie. Les réponses susceptibles de vous satisfaire vous appartiennent. C’est dans le silence de votre propre conscience que vous pourrez trouver ces réponses.

***

l’âme et l’esprit

Question :

Quelle est la différence entre l’âme et l’esprit ? Est-ce la même chose ? Est-ce que le chi relie toutes ces choses ou les maîtrise-t-il ? Est-ce que l’esprit est situé dans le corps physique, dans le cœur, ou est-il éphémère ?

Réponse :

L’esprit et l’âme sont des réalités non-physiques et il est difficile de les différencier avec des mots tirés de l’expérience sensorielle. Il est plus facile de définir avec précision les propriétés non-locales de ces entités en utilisant les concepts de la physique quantique, car celle-ci relève du domaine non-physique. Tous ces termes peuvent être considérés comme des expressions de la conscience. Le terme « esprit » est souvent utilisé de manière interchangeable avec la nature omniprésente et universelle de la conscience pure. L’âme sert généralement à indiquer l’individualisation de la conscience à l’intérieur de ce champ de conscience illimité. C’est dans l’esprit que sont projetés et traités toutes les pensées, tous les sentiments et tous les souvenirs. L’esprit peut être comparé à un écran de cinéma sur lequel des images sont projetées et expé­rimentées. Le chi est l’équivalent du prana et il est aussi une expression de la conscience. Le chi est l’énergie subtile de la force vitale qui circule dans le corps et le maintient en santé. Je ne dirais pas que le chi commande l’esprit ou l’âme ; c’est plutôt le contraire. Nos intentions peuvent diriger et équilibrer le chi.

L’esprit et l’âme n’ont pas de limites physiques parce que ce sont des champs non-locaux, mais ils ont des points de contact et d’expression dans le corps physique, et les traditions spirituelles ont identifié ces endroits dans le corps comme étant des chakras. Alors, même si on dit parfois que le siège de l’âme se trouve au milieu du chakra du cœur, il n’est pas limité à cet endroit dans le corps.

***

La pensée

Question :

Qu’est-ce que la pensée ? Que se passe-t-il exactement quand nous « pensons » à une chose ? Est-ce que nous générons nous-mêmes ces pensées ? Est-ce que les pensées ne sont que des courts-circuits des neurones dans notre cerveau ? Est-ce que les personnes illuminées « pensent » de façon conventionnelle ?

Réponse :

La pensée est la pulsion non-matérielle du conscient qui provient des profondeurs silencieuses de notre conscience ou qui peut être déclenchée par une information sensorielle ou par des souvenirs du passé. Les pensées et les sentiments, même s’ils ne sont pas physiques, possèdent tout de même une contrepartie physiologique dans notre cerveau et dans notre organisme. Ainsi, pour chaque pensée, il y a une activité neurale correspondante dans notre système nerveux, mais la pensée n’est pas l’équivalent ou ne peut être réduite à cette activité neurale.

Les personnes illuminées n’ont pas nécessairement les mêmes schémas de pensée que dans le passé, mais elles continuent de penser avec les mêmes processus mentaux que les autres individus.

***

La mémoire

Question :

Je considère la mémoire comme un moyen d’accéder à mon âme et à Dieu. Elle me semble être une dimension fractale qui ondule dans mon passé tout en affectant constamment mes choix présents. Qu’est vraiment la mémoire ?

Réponse :

La mémoire est la rétention de nos expériences dans notre esprit sous forme d’impressions. D’habitude, quand notre esprit s’attarde aux objets sensoriels, les impressions qui se forment dans notre esprit ne servent qu’à renforcer nos habitudes et nos schémas de pensée qui nous permettent de nous identifier avec le monde extérieur. Cependant, quand notre esprit se tourne vers la référence au soi — notre Moi supérieur —, le processus de la mémoire devient alors un moyen de libération. Il retrouve la mémoire de notre véritable Moi, de qui et de ce que nous sommes vraiment. C’est le sens qu’entendait Arjuna lorsqu’il a atteint l’illumination sur le champ de bataille et qu’il a dit : « J’ai retrouvé la mémoire. »

***

vivre le moment présent

Question :

Ce n’est pas facile de vivre le moment présent. Je prie, je médite et je crois que l’Univers me soutient. Par exemple, quand je suis fâché, mon esprit ne cesse d’aller dans le passé et dans le futur. Comment peut-on confier nos problèmes à l’Univers et être en paix avec nous-mêmes ?

Réponse :

Vivre le moment présent, c’est être dans votre Moi supérieur, qui est le témoin silencieux. C’est un état de conscience, non pas une attitude ou une perspective que vous pouvez obtenir en priant ou en ayant des pensées positives. La façon la plus efficace de cultiver la conscience de soi est par la méditation. Avec le temps, votre conscience s’éveillera en vous-même pendant que vous méditez. Ce témoin silencieux sera alors comblé et illuminera votre esprit afin qu’il n’ait plus besoin de chercher satisfaction dans le passé ou le futur. Ainsi, intérieurement, il ressentira la paix et la liberté à chaque moment.

***

La paix intérieure

Question :

Comment atteint-on la paix intérieure et la paix extérieure ?

Réponse :

Vous atteignez la paix extérieure au moyen de la paix intérieure. Vous atteignez la paix intérieure quand votre esprit découvre son essence au moyen de la méditation. La paix se trouve au niveau le plus silencieux de l’esprit. Quand ce silence et cette paix finissent par devenir bien ancrés en nous, la sérénité et l’harmonie s’expriment alors extérieurement sous forme de paix et de joie.

***

La transcendance

Question :

Que signifie « transcender ce qui est limité » ?

Réponse :

Transcender signifie au sens propre « aller au-delà ». Cela suppose que vous sortez du cadre d’une position pour aller dans une autre entièrement nouvelle. Par exemple, la physique quantique transcende la physique newtonienne. Dans le contexte de la méditation, la transcendance est souvent comprise comme étant le processus par lequel l’activité mentale est systématiquement diminuée au point où elle entre dans un état illimité et de silence pur. Dans cet état, les projections conditionnées de l’esprit, avec ses processus spécifiques de pensées et de sentiments, ont toutes été transcendées, si bien que la conscience est libre de se connaître elle-même selon ses propres conditions. Lorsque les valeurs illimitées de la conscience sont ainsi transcendées, l’individu connaît alors la nature infinie et immortelle de son véritable Moi.

***

Le corps et l’esprit

Question :

Je sais que l’expérience de la méditation peut être différente pour chaque individu, mais j’ai besoin de savoir ce qui se passe vraiment. Cela fait environ un an que je médite, de manière intermittente, en vidant mon esprit et en demeurant silencieux pendant une heure. Mais récemment, j’ai commencé à méditer régulièrement et je ressens dans mon corps une vibration, si bien que j’ai l’impression d’en être libéré et que ma tête tourbillonne. C’est presque comme si j’étais ivre ! Mais je dois avouer qu’il s’agit d’une sensation extraordinaire, comme si j’avais pris de la drogue. Je me sens frais et éveillé après cela. Pouvez-vous m’expliquer ce qui se produit vraiment au niveau spirituel quand mon corps physique fait cette expérience ? Comment est-ce possible que mon esprit, quand il est silencieux à un niveau aussi profond, soit capable de provoquer cette sensation que je suis libéré de mon corps, alors que je sais que

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. Inscrivez-vous pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de Demandez à Deepak - La méditation et la conscience supérieure

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs