Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

La Conscience Et L'Univers Existent Sans Commencement Ni Fin

La Conscience Et L'Univers Existent Sans Commencement Ni Fin

Lire l'aperçu

La Conscience Et L'Univers Existent Sans Commencement Ni Fin

Longueur:
56 pages
43 minutes
Sortie:
5 juin 2020
Format:
Livre

Description

Un livre qui affirme ce que dit le titre, ne laissera sûrement personne indifférent.
L'auteur défend, avec un raisonnement scientifique de base, l'existence d'un univers cyclique et d'une conscience éternelle, orchestré par le vide quantique et selon les principes de la Mécanique Quantique.
Dans le présent document, les fondements principaux de l'origine de la conscience et de l'univers sont analysés de façon claire, concise et sans formules.

Sortie:
5 juin 2020
Format:
Livre

À propos de l'auteur

Autor de dos Libros con tapa: Manual Básico de Farmacología y 200 Ideas para Mejorar la Rentabilidad de tu Farmacia, una publicación en la revista Alimentación, Equipos y Tecnología: La histamina en las distintas etapas de fabricación de conservas de atún y seis Ebooks: Disruptores Endocrinos, La Salud no es un Negocio, Obesidad Infantil. Rista. Respuesta Insuficientemente Adecuada, Vivir sin Cáncer, Ser Mayor sin Edad y Predisposición a Ser Homosexual.Posee tres licenciaturas (Farmacia, Ciencias Químicas, Ciencia y Tecnología de los Alimentos) y experiencia en los departamentos de Calidad, Producción y Ventas.


Lié à La Conscience Et L'Univers Existent Sans Commencement Ni Fin

Livres associé

Articles associés

Aperçu du livre

La Conscience Et L'Univers Existent Sans Commencement Ni Fin - Carlos Herrero Carcedo

1. L'UNIVERS CYCLIQUE

Il n'y a jamais eu et il n'y aura jamais un moment où nous cesserons d'exister. L'énergie et l'information quantique resteront toujours. Cependant, les particules élémentaires peuvent disparaître parce qu'elles sont simplement des excitations des champs quantiques, qui quittent leur état d'énergie minimale, c'est-à-dire le vide des champs respectifs, et investissent l'énergie qu'elles empruntent pour créer leurs particules associées. La matière est créée dans les fluctuations du vide quantique. La majeure partie de la masse existante dans les fluctuations du vide quantique correspond à des Quarks virtuels et des gluons virtuels qui fluctuent frénétiquement, à savoir des particules virtuelles qui apparaissent fugitivement puis disparaissent en délivrant l'énergie extraite des régions adjacentes.

Les fluctuations du vide quantique présentent la dualité onde-particule. Les ondes des fluctuations du vide quantique sont énergie qui transmet l'information, de sorte que l'univers est composé d'énergie et d'information et non d'énergie et de matière. Tout événement qui parviendrait à évaporer toute la matière existante ne pourrait pas faire disparaître l'univers. Dans cette situation, l'univers changerait simplement son état physique, restant indemne l'énergie et l'information quantique stockées en elle.

Le cosmos ne peut pas émerger du néant absolu. Cependant, un nouvel univers peut émerger du vide quantique. Avant le Big Bang, il y a environ 13.800 millions d'années, il y avait déjà un «élément» chargé de modéliser ce que serait l'univers après l'inflation. C'est le vide quantique, générateur de matière et porteur d'une énorme quantité d'énergie grâce aux contributions des différents champs quantiques.

La source d'énergie inflationniste anti-gravitationnelle est le champ quantique scalaire appelé inflaton. Les inflatons étaient le seul type de particule qui était dans les premiers instants de l'univers. Après la brève période d'inflation, les inflatons sont devenues différentes particules ordinaires ensuite interagi avec l'autre pour former un réseau cosmique constitué d'univers fini ramifié et se chevauchant, tous avec les mêmes conditions initiales et des lois physiques identiques. Par la suite, les fluctuations du vide quantique des différents champs quantiques, inducteurs de la pression négative qui génère la force de répulsion anti-gravitationnelle, sont devenues l'un des principaux facteurs responsables de l'expansion accélérée de l'univers.

Au début de l'inflation, il n'y avait pas une énorme explosion. Ce qui s'est passé était qu'après le Big Bang, l'univers s'est développé d'une singularité minimale à une taille astronomique en un trillionth partie d'une seconde. Quelque temps plus tard, rien de pertinent n'est arrivé parce que l'univers était très chaud et dense pour que quelque chose se forme. Après 380.000 ans après le Big Bang, la température a chuté, les particules ont été mises en commun, les photons ont pu se déplacer librement sans être absorbés par ces particules et l'univers pourrait émettre la première lumière qui nous atteint actuellement, à travers le rayonnement de fond cosmique, avec des informations sur ce quiétait composition originale des étoiles.

L'univers est infini et se dilate, en lui-même, plus rapidement que la vitesse de la lumière, bien qu'il n'atteigne jamais de limite. Ceci ne viole pas la théorie de la relativité puisque les galaxies ne voyagent pas à travers l'espace mais l'espace entre les galaxies se développe rapidement et accéléré. Imaginez un ballon tacheté qui se gonfle. De cette façon, les points proches d'un en particulier s'éloignent plus lentement, ce qui est pris comme référence, que les points les plus éloignés par rapport à lui. Le plus loin une zone dans l'univers est observée, plus vite elle s'éloigne de nous. Les galaxies se distancent de la nôtre dans toutes les directions, étant l'espace en leur sein le même. Il n'y a pas de centre de l'univers puisque les nombreux Big Bangs se produisent dans tous

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. Inscrivez-vous pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de La Conscience Et L'Univers Existent Sans Commencement Ni Fin

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs