Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore avec un essai gratuit

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Chaude soirée – Une nouvelle érotique
Chaude soirée – Une nouvelle érotique
Chaude soirée – Une nouvelle érotique
Livre électronique36 pages33 minutes

Chaude soirée – Une nouvelle érotique

Évaluation : 0 sur 5 étoiles

()

Lire l'aperçu

À propos de ce livre électronique

Tous les jours de la semaine, à 17h10 précises, Samantha croise Marc dans l'ascenseur de son bureau et le dévore des yeux sans un mot. Un soir de canicule, il l'invite à se joindre à lui et ses amis pour profiter de sa piscine. Sur place, trois beaux spécimens s'offrent à elle, elle a l'embarras du choix et leurs regards lascifs ne laissent aucun doute sur leurs intentions lubriques ! Billy, le coloc musclé et Jeff, le collègue discret se joignent à Marc pour la faire monter au septième ciel. Quel étalon se montrera le plus doué ? Lequel désirera-t-elle ramener chez elle ?-
LangueFrançais
ÉditeurLUST
Date de sortie13 oct. 2020
ISBN9788726584653
Lire l'aperçu

Auteurs associés

Lié à Chaude soirée – Une nouvelle érotique

Titres dans cette série (40)

Voir plus

Livres électroniques liés

Catégories liées

Avis sur Chaude soirée – Une nouvelle érotique

Évaluation : 0 sur 5 étoiles
0 évaluation

0 notation0 avis

Qu'avez-vous pensé ?

Appuyer pour évaluer

L'avis doit comporter au moins 10 mots

    Aperçu du livre

    Chaude soirée – Une nouvelle érotique - Sara Agnès L.

    Sara Agnes L.

    Chaude soirée

    LUST

    Chaude soirée

    Copyright © 2020 Sara Agnes L. and LUST, an imprint of SAGA, Copenhagen

    All rights reserved

    ISBN: 9788726584653

    E-book edition, 2020

    Format: EPUB 2.0

    All rights reserved. No part of this publication may be reproduced, stored in a retrieval system, or transmitted, in any form or by any means without the prior written permission of the publisher, nor, be otherwise circulated in any form of binding or cover other than in which it is published and without a similar condition being imposed on the subsequent purchaser.

    Chaude soirée

    Dix-sept heures dix. Je me dépêche de me rendre à l’ascenseur, ma collègue sur mes talons. C’est l’heure à laquelle je croise systématiquement le bel inconnu qui travaille je-ne-sais-où plus haut dans l’immeuble. Très vite, avant que la porte ne s’ouvre, je replace mes cheveux et lisse ma jupe.

    — Du calme, rigole Sonia. Il ne va pas te bouffer dans l’ascenseur, quand même !

    Je sais, oui. Surtout qu’elle me colle aux basques depuis que je lui ai parlé du type en question. Tous les soirs, depuis ce jour-là, elle sort avec moi. Et tous les soirs, elle le dévore des yeux pendant que l’ascenseur descend au sous-sol. C’est qu’il a un corps de rêve et une tête assez bien faite, ma foi ! Heureusement qu’elle est mariée, autrement, elle me le piquerait, la saleté !

    La porte s’ouvre et je retiens ma respiration quand j’entre dans l’ascenseur. Il est bien là, tout sourire, et me salue d’un signe de tête. Je l’imite. Notre conversation se résume toujours à ça. Pas un mot, jamais un « Bonsoir » ni rien. Lorsque les portes se referment, Sonia se met à parler :

    — Ils annoncent encore un week-end de canicule. T’as la clim, toi ?

    — Euh… non, que je réponds, embêtée qu’elle me parle d’un sujet aussi ennuyeux que la météo.

    — Qu’est-ce que tu vas faire ?

    — Prendre des douches et lire devant le ventilateur.

    Je réponds sans réfléchir, vite, juste pour clore la discussion, mais en fait, c’est un peu ce qui est prévu au programme. Tout sauf me planter au soleil. À la limite, si je ne craignais pas les longs monologues de ma mère, j’irais envahir son appartement climatisé, mais tant qu’à me saouler de son quotidien ennuyeux, autant rester chez moi, bien à l’ombre, sur mon canapé.

    Quand les portes s’ouvrent, je m’empresse de sortir de l’ascenseur et je salue Sonia. Ma voiture est stationnée à droite, dans le sous-terrain de l’immeuble, alors que la sienne est de l’autre côté. Le bel inconnu passe devant moi, mais ce soir, il va dans ma direction. La chance ! Je marche vite, les yeux rivés sur son postérieur, heureuse

    Vous aimez cet aperçu ?
    Page 1 sur 1