Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Med-chains & Covid -19: Solutions innovantes pour les pandémies

Med-chains & Covid -19: Solutions innovantes pour les pandémies

Lire l'aperçu

Med-chains & Covid -19: Solutions innovantes pour les pandémies

Longueur:
256 pages
2 heures
Sortie:
13 déc. 2020
ISBN:
9781393558101
Format:
Livre

Description

MED-CHAINES & Covid - 19: Des solutions innovantes pour Pandémies est le nouveau livre révolutionnaire par le Dr Eyong, offrant à la communauté médicale un nouvel aperçu de Covid-19 et les pandémies précédentes. Plutôt que de se disputer sur les insuffisances et les incohérences des pratiques actuelles en matière de pandémie, le nouveau livre du Dr Eyong propose ses solutions tangibles et innovantes sur la façon d'aborder, d'analyser et de gérer une crise pandémique. Son approche approfondie des pandémies fait appel à l'expertise de chercheurs médicaux respectés, de scientifiques de renom et de développeurs de dispositifs médicaux innovants de l'industrie. En utilisant leur sagesse médicale combinée, le Dr Eyong fournit des solutions réalisables pour la préparation, la gestion et l'objectif ultime de prévenir une pandémie, comme le COVID-19, de se produire à l'avenir. Ce livre sera disponible en dix langues: anglais, français, espagnol, allemand, portugais, chinois, russe, arabe, latin et japonais.

Sortie:
13 déc. 2020
ISBN:
9781393558101
Format:
Livre

À propos de l'auteur

The author of MED-CHAINS & COVID – 19: Innovative Solutions for Pandemics, Dr. Ebot Eyong is the founder and CEO of E & E Medicals and Consulting. For more than a decade, he has dedicated his career to helping global medical device companies, and regulatory agencies find success in the healthcare industry. Dr. Eyong is a strong advocate for harmonizing medical device regulations around the globe. During the Ebola outbreak, as the President of the Orphan Kids Help Foundation (OKHF), he worked with international organizations to help support kids in the sub-Saharan region of Africa affected by the virus. Dr. Eyong has a history of working with healthcare experts and Epidemiologists, focusing on the issues posed by epidemics and the consequences of the lack of medical supplies in that region. Dr. Ebot Eyong is entertaining opportunities to discuss his newest book with other professionals within the medical community.


Lié à Med-chains & Covid -19

Livres associé

Aperçu du livre

Med-chains & Covid -19 - Ebot Eyong

Traduit par  Ines Boussoffara

––––––––

400 Galleria Pkwy Suite 1500

Atlanta, GA 30339

MED - CHAINS© Copyright 2020

by Ebot Eyong

For information about special discounts for bulk purchases, please contact E&E medicals special sales at +1-800-305-6069

sales@eemedicals.com

sales@med-chains.com

For more information or to book an event,

contact our speaker bureau at

+1-678-815-9233

or visit our website at

www.med-chains.com  www.eemedicals.com

Droit d’auteur :

MED - CHAINS© 2020 par Eyong Ebot

Aucune partie de cette oeuvre ne peut être reproduite, distribuée ou transmise sous quelque forme ou par quelque moyen que ce soit, y compris la photocopie, l’enregistrement ou d’autres méthodes électroniques ou mécaniques, ou par tout système de stockage et de récupération d’informations sans l’autorisation écrite préalable de l’éditeur, à l’exception de citations très brèves incorporées dans les revues critiques et autres utilisations non commerciales spécifiques autorisées par la loi sur le droit d’auteur.

Remerciements 

Ce livre est dédié à mes deux belles filles, Arielle et Arlyn, et à ma charmante épouse, Cynthia. Je tiens aussi à le dédier à ma mère, qui a tout sacrifié pour ses enfants n’épargnant ni santé ni efforts.

Sommaire

PREMIER CHAPITRE ........................5

Introduction...............................5

DEUXIÈME CHAPITRE......................8

La pandémie du COVID – 19...............8

TROISIÈME CHAPITRE......................23

Équipment de protection individuelle (EPI) 23

Gestion des relations avec les fournisseurs (SRM) 23

QUATRIÈME CHAPITRE....................33

Fournitures médicales.....................33

Défis géoéconomiques.....................33

CINQUIÈME CHAPITRE.....................44

Droits d’exécution pendant les pandémies.44

SIXIÈME CHAPITRE.........................64

Réingénierie pendant les pandémies.......64

SEPTIÈME CHAPITRE.......................80

Règlement sur les instruments médicaux...80

Les défis de l’harmonisation...............80

HUITIÈME CHAPITRE.......................90

Intégration de la gestion des pandémies...90

NEUVIÈME CHAPITRE.....................99

Style de gestion de la demande...........99

DIXIÈME CHAPITRE .......................105

Gestion de la capacité des hôpitaux.......105

ONZIÈME CHAPITRE......................112

Réinventer les soins de santé pour les pandémies 112

DOUXIÈME CHAPITRE......................127

Les conclusions............................127

Notes et bibliographe....................132

PREMIER CHAPITRE

Introduction

Nous vivons dans une époque étrange ,vu la pandémie actuelle de  COVID-19

causée par la propagation et la contamination du virus CoV-2 du SRAS. Une pandémie de

cette ampleur a causé l’infection d’un tiers de la population mondiale par le virus H1N1 il y a

un siècle, en 1918, avec une estimation 50 millions de morts de plus par rapport aux morts

des première et deuxième guerres mondiales. 

Le SRAS-CoV-2 est une infection qui peut survenir pendant deux jours à deux semaines

sans symptômes dans le corps humain et, dans certains cas, pendant toute la vie de

l’infection.  La pandémie de COVID-19 raconte au monde une histoire de mort humaine

et l’indisponibilité de fournitures médicales pour sauver des vies.

La plupart des médias d’information, des réseaux sociaux et des agents du milieu médical

discutent d’idées livresques innovatrices pour compenser le manque de financement. Par

exemple, certains membres du personnel médical ont porté des sacs-poubelles en l’absence

de blouses d’hôpital. Une chose est indéniablement vraie : c’est que nos professionnels de

santé n’ont pas d’équipement de protection individuelle (EPI) lorsqu’ils en ont le plus besoin

pour se protéger et fournir aux patients le meilleur traitement dont ils ont urgemment besoin.

Les prévisions du Center for Healthcare Metrics and Evaluation (IHME) ont

montré qu’il existe toujours une pénurie de lits d’hôpitaux et de produits thérapeutiques,

même si des mesures de protection adéquates sont mises en œuvre. C’est une vérité gênante

qui soulève une question difficile : pourquoi le monde fait-il face à de telles pénuries

d’approvisionnement médical pour lutter contre la pandémie de COVID-19?

––––––––

Ces insuffisances dans la plupart des établissements médicaux et les défis réglementaires

affectent l’industrie des dispositifs médicaux et les systèmes de soins de santé.

Même si quelques-uns l’avaient prédit, la nouvelle pandémie de coronavirus semblait avoir

commencé par surprise.

D'abord exclusive à la ville chinoise de Wuhan, l’épidémie est passée de simple

titre d’actualité à sujet de discussion dans tous les pays, auprès de tous les médias et

communautés, au sein de tous les débats professionnels. Dans une période de temps

remarquablement  courte, elle a été considérée comme l’épidémie que l'on se rappellerait

le plus. Le coronavirus a entraîné des défaillances du marché où la demande élevée de

fournitures médicales est satisfaite par une offre limitée.

Les fabricants et les distributeurs se livrent maintenant concurrence pour établir de

nouvelles modalités et conditions pour les acheteurs. Cela implique des conditions de

paiement à risque financier élevé, telles que des frais initiaux, allant jusqu’à 50 %. Le solde

est dû lorsque les marchandises quittent l’entrepôt.

Sur une courte période, le modèle économique émergent présente des avantages

substantiels, en particulier pour les économies les plus riches du marché mondial. Elle est

exacerbée par la panique qui s’installe dans les pays à revenu élevé. La disparité a compliqué

toute la question et réduit l’accès à des fournitures médicales abordables et de qualité assurée

pour les pays à revenu faible et intermédiaire.

Le virus Zika a causé des anomalies et des problèmes neurologiques à des milliers

de nourrissons. Le virus Ebola a eu une incidence notable surtout sur  l’Afrique de l’Ouest.

Au total, environ 45000 cas de maladie à virus Ebola (MVE) et 16000 décès ont

été signalés en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone. Les experts médicaux ont

suggéré que le manque de fournitures médicales et d’EPI a conduit à un taux accru

d’infections.

Depuis lors, rien n’a réellement  changé d’où des millions de cadres de la santé

et de patients sont encore sous la grande menace de la  COVID-19.

Med-Chains traite des interrelations et des défis auxquels sont confrontés les

pays pour trouver des solutions en ces temps de crise. Les effets des perturbations au

sein du système de soins de santé et les activités qui ont entraîné des pénuries de fournitures

médicales, des défis réglementaires, des interventions gouvernementales, de la restructuration

et des conséquences géoéconomiques pendant une pandémie sont relativement liés.

La pandémie de COVID-19 révèle les interconnexions et les fissures dans les

systèmes de soins de santé. Med-Chains présente un argument convaincant pour renforcer la

réponse mondiale aux pandémies aux niveaux tant international que national. Selon des

sources crédibles, la perturbation économique causée par la COVID-19 atteint les 35 billions

de dollars.

Les mêmes estimations montrent que la prochaine pandémie pourrait être évitée

à environ 130 milliards au cours des deux prochaines années. Ces estimations ne sont pas

exemptes de barres d’erreur, mais elles fournissent une perspective à partir des constatations

préliminaires relatives à l’urgence de prévenir, de protéger et de faire face à une telle crise.

Dans l’ensemble, la nécessité de renforcer la recherche et le développement de vaccins

et d’autres diagnostics demeure quelque chose d’impératif.

Cet ouvrage examine les progrès réalisés dans la résolution des pandémies,

reconnaît les lacunes et les défis des systèmes de soins de santé en suspens, et encourage

toutes les parties prenantes à prendre en considération ces défis lors de l’amélioration des

systèmes. Les chapitres correspondants se concentrent sur l’élaboration de systèmes de

réponse solides, de mécanismes de détection robustes et de systèmes de soins de santé

comportant des dispositions pour gérer et maintenir des services inestimables pour le public.

Tous les efforts visent à répondre à une question simple : Comment pouvons-nous nous

assurer qu’une pandémie de l’ampleur de la COVID-19 ne se reproduise jamais?

DEUXIÈME CHAPITRE

La pandémie du COVID-19

Le nouveau coronavirus, appelé SRAS-COV-2, est la principale cause de la maladie

appelée COVID-19. Discuter de l’origine du virus, de sa propagation, le comparer à

d’autres  maladies causées par les coronavirus et mesurer la gravité de ces maladies

n’est pas seulement pertinent mais essentiel. Après près de neuf mois depuis le début

de la pandémie, certaines personnes ne comprennent toujours pas sa gravité.

Qu’est-ce qu’un coronavirus?

Les coronavirus représentent une sous-classe de la famille des virus avec des

pointes en forme de couronne à leur surface lorsqu’ils sont observés au microscope.

De nombreuses formes de coronavirus circulent déjà au sein des animaux et du corps

humain. Des dromadaires ont été associés au virus causant le système respiratoire du

Moyen-Orient (SRMO) en 2012. Voici une liste pour se rappeler les pandémies

Mondiales :

Le premier cas signalé du nouveau coronavirus (2019-NCOV) remonte à décembre 2019,

à Wuhan, capitale du Hubei (Chine), où vivent environ 11 millions de personnes. Bien que

l’origine du virus émergent soit inconnue, la plupart des nouveaux cas étaient associés au

marché de gros des produits de la mer de Huanan. Des données substantielles suggèrent que

ce virus est associé aux chauves-souris, ce qui reste à prouver.

Les coronavirus affectent les tissus et les voies respiratoires. Les symptômes légers

comprennent la fièvre, la toux, l’essoufflement et la fatigue. La difficulté à respirer est un

symptôme grave. Pour le SRMO (Syndrome respiratoire du Moyen-Orient) et le SRAS

(Syndrome respiratoire aigu sévère), il y a eu des cas de maladies aiguës qui ont entraîné

la mort.

À l’heure actuelle, il est prouvé que les personnes soupçonnées de contracter la

COVID-19 ne présentent pas toutes des symptômes d’infection. D’après les données

limitées disponibles, c’est la population vieillissante et les personnes ayant des problèmes de

santé sous-jacents qui subissent la plus forte mortalité. Le virus a infecté des personnes de plus de 215  pays en peu de temps; le 20 octobre 2020, il avait infecté plus de 37 millions de personnes, et plus d’un million de décès ont été enregistrés.

L’augmentation du taux de mortalité a créé un état d’urgence exhortant les scientifiques, les entrepreneurs en biotechnologie et les ingénieurs à élaborer des modèles de suivi et de distribution du coronavirus, des tests de diagnostic et à repenser l’équipement médical pour répondre à la pandémie mondiale.

Les modes conventionnels de transmission des virus respiratoires se produisent au

moyen de gouttelettes ou d’aérosols. Des particules plus petites se joignent pour former des

aérosols et se déplacent plus loin. L’infection par contact consiste à toucher des objets

infectés et à entrer en contact avec des personnes infectées. Il a été déterminé que la maladie

était en suspension dans l’air.

À moins que des mesures draconiennes ne soient prises pour améliorer l’efficience et

l’efficacité de la prévention de la propagation du virus, le besoin croissant de meilleurs

services de santé a dépassé les capacités des systèmes de santé actuels. Il est donc difficile

de gérer la crise sanitaire actuelle sans parler des crises futures.

Outre les complexités de la gestion de la chaîne d’approvisionnement, il y a

beaucoup d’acteurs et de pièces mobiles dans le processus. Med-Chains contribue à élargir

notre compréhension des systèmes de soins de santé, des fournitures médicales, de

l’équipement de protection individuelle, des produits pharmaceutiques et des défis

réglementaires mis à l’essai et mis à rude épreuve par la nouvelle épidémie de coronavirus.

Dépister le  virus

Le Dr Anthony Fauci , le principal spécialiste des maladies infectieuses aux États-Unis,

a déclaré plus tôt en avril que l’incapacité de surveiller rapidement et efficacement la

COVID-19 est un échec. Les agents pathogènes qui émergent et réapparaissent nécessitent

une approche multidisciplinaire pour assurer leur surveillance et leur détection.

La complexité de ces agents pathogènes clés, avec leurs tropismes tissulaires divers

et leurs réponses immunologiques multiphasiques, dépasse les connaissances de base de

la médecine moderne. Une analyse combinée des antécédents médicaux, des signes cliniques

et un examen  physique peuvent inclure une liste de diagnostics différentiels selon l’approche

adoptée.

« Les méthodes de laboratoire sont essentielles pour reconnaître un

agent étiologique à partir d’échantillons cliniques comme le sang,

l’écouvillon nasopharyngé, le sérum, etc. »

-Wun-Ju Shieh

La médecine microbienne et infectieuse d’aujourd’hui est un facteur clé, y

compris les procédures microbiologiques traditionnelles, la recherche en immunologie

conventionnelle et les méthodes moléculaires modernes. Cependant, il existe des problèmes

logistiques et technologiques liés à ces approches, et parfois il n’y a aucun lien clinique ou

pathologique entre les résultats des tests.

Les techniques de dépistage

Les techniques modernes de pathologie comprennent une méthode de reconnaissance

morphologique et un large éventail traditionnel de techniques moléculaires et

immunologiques avancées. Celles-ci intègrent à la fois les méthodes traditionnelles et les

nouvelles méthodes modernes, qui concernent plus de domaines de la médecine moderne.

Ces méthodes ne peuvent pas à elles seules permettre de détecter un virus et se compléter puisqu’elles ont toutes leurs avantages et leurs limites.

Une évaluation minutieuse doit également être réalisée pour établir leur statut en tant que test de laboratoire nécessaire ou test de diagnostic pour dépister le virus, en vue de la mise en œuvre de l’une de ces techniques. Cela permet d’économiser du temps, des efforts et de l’argent.

Test d'Amplification en Chaîne par Polymérase(ACP)

L’amplification par PCR(ACP) est devenue une pratique courante dans la plupart des laboratoires de pathologie, en particulier lorsqu’il s’agit de la détection des virus émergents. Elle permet une sensibilité élevée, donne des résultats rapides et précis puisque l’identification moléculaire donne des conclusions définitives.

Des échantillons de tissus fixés au formol et inclus dans la paraffine(FFPE) permettraient un diagnostic efficace même si la culture n’a pas été initialement obtenue à partir d’une biopsie ou d’une autopsie lors du traitement du virus microbien.

La PCR consiste à isoler les acides nucléiques des microorganismes en utilisant l’électrophorèse sur gel, les enzymes de restriction des endonucléases et d’autres méthodes d’hybridation des acides nucléiques.

Parfois, lorsqu’il s’agit des virus étiologiques inconnus,

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. Inscrivez-vous pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de Med-chains & Covid -19

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs