Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Rêve mortel

Rêve mortel

Lire l'aperçu

Rêve mortel

Longueur:
104 pages
1 heure
Sortie:
1 juil. 2009
ISBN:
9781926723747
Format:
Livre

Description

Il y a un proverbe qui dit: Perception is Reality. La perception que nous avons des événements de notre vie devient notre Réalité. Vous allez découvrir ma perception de la vie au travers cette histoire de fiction. Une histoire que j'ai écrite originalement à l'âge de dix-sept ans et que j'ai terminée une dizaine d'année plus tard.

 

Nous faisons tous partie d'un casse-tête spirituel en ayant oublié qui nous sommes et d'où nous venons. La planète est en danger, Gaïa nous quitte, la conscience change, la peur est l'arme qui nous détruit, peut-on sauver la planète de la dualité humaine? C'est avec Nick Letendre et ses amis que l'on va découvrir que la réalité sur Terre n'est peut-être qu'un rêve, et que les rêves sont plus réels que l'on croit.

 

L'étrange d'aujourd'hui devient la Science de demain. Je ne suis qu'un instrument dans votre quête de vérité, de croissance et de guidance.

 

— Pierre CHARETTE

Sortie:
1 juil. 2009
ISBN:
9781926723747
Format:
Livre

À propos de l'auteur


Catégories liées

Aperçu du livre

Rêve mortel - Pierre Charette

Pierre Charette

Rêve mortel

First published by Editions Dedicaces 2009

Copyright © 2009 by Pierre Charette

Publié par les Editions Dédicaces.

Tous les droits sont réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite, stockée ou transmise sous quelque forme ou par quelque moyen que ce soit, électronique, mécanique, photocopie, enregistrement, numérisation ou autre sans l’autorisation écrite de l’éditeur. Il est illégal de copier ce livre, de l’afficher sur un site Web ou de le distribuer par tout autre moyen sans permission.

Dépôt légal :

Bibliothèque et Archives Canada

Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Une copie de ce livre a été remise à la Bibliothèque d’Alexandrie, en Égypte.

Second edition

ISBN: 978-1-926723-74-7

This book was professionally typeset on Reedsy

Find out more at reedsy.com

Publisher Logo

La Conscience de Gaia est en danger et la dualité vous condamne à subir une grande peur, peut-on sauver la planète ?

Contents

Préface

1. Un premier Rêve

2. Le Rêve meurtrier

3. La Réalité

4. Une Fin heureuse

5. Le Rêve Noir

6. Une Année de Rêves

7. Le Rêve de la Mort

8. Le Rêve cauchemar

9. La Fête

10. Le Rêve Mortel

11. Les Cerveaux Logiques

12. La Cinquième Dimension

13. Apocalypse

14. La Dualité

15. Et La Lumière Fût

16. Je me Souviens

17. Le Reflet du Miroir

18. Rencontre du Troisième Type

19. Standby Ego

20. La Dance de la Vie

21. Être ou ne pas Être

22. The Truth is Out There

23. Le Pont des Épées de la Vérité

24. Le Début de la Fin

25. Le Fantôme de la Mort

Préface

Il y a un proverbe qui dit : Perception is Reality. La perception que nous avons des évènements de notre vie devient notre Réalité. Vous allez découvrir ma perception de la vie au travers de cette histoire de fiction. Une histoire que j’ai écrite originalement à l’âge de dix-sept ans et que j’ai terminée une dizaine d’années plus tard.

Je désire dédier cette histoire à deux professeurs qui ont eu une grande influence dans ma vie :

Imelda Maleau-Brazeau, tu es la Mère Teresa de mon enfance. Tu m’as appris à pardonner, à être tolérant. Tu m’as appris comment régler les conflits humains. Merci de ta persévérance à croire en moi malgré ma rébellion.

Serge Renaud, tu es le John Lennon de mon adolescence. Je sais et je vois aujourd’hui pourquoi tu étais là pour moi. Tu as réussi du jour au lendemain à débloquer ma leçon karmique que je me devais d’apprendre grâce à la méditation.

Et sans oublier vous tous, chers Anges déguisés en être humain. L’étrange d’aujourd’hui devient la Science de demain. Je ne suis qu’un instrument dans votre quête de vérité, de croissance et de guidance.

- Pierre Charette

1

Un premier Rêve

Nick dormait profondément lorsqu’un rayon de soleil perça les stores verticaux de sa chambre pour se diriger droit sur ses yeux, ce qui annonçait l’arrivée d’une belle journée ensoleillée. C’est un jeune homme de 17 ans, aux cheveux noirs courts et aux yeux bruns. Son réveille-matin sonna à 6h45 am et comme à l’habitude, il le ferma et continua son paisible sommeil. Il programmait toujours son alarme quinze minutes avant pour l’avertir qu’il devait bientôt se lever. La mère de Nick vint le réveiller à 7 h 15am et une fois de plus il était en retard de quinze minutes.

- Maman, ne me réveille plus comme ça ! Tu viens de me faire perdre la fin de mon rêve, lui dit Nick les yeux à demi clos et encore à moitié endormis.

- Si je ne te réveille pas, tu vas dormir toute la journée. Allez, debout, tu es déjà en retard !

Nick rêvait constamment profondément, c’était plus fort que lui. Il écrivait ses rêves dans un calepin noir, car il était devenu fasciné des rêves qu’il faisait la nuit. Depuis maintenant onze mois, il les inscrivait tous et dans trois semaines cela ferait un an. Il était très excité, car pour lui, un an était significatif ; c’était un exploit. Chaque nuit, il rêvait à une histoire et le rêve lui paraissait très réel. Jamais il ne s’était réveillé un matin avec aucun rêve en mémoire. Sa mère lui disait continuellement qu’il prenait ses rêves trop au sérieux.

Malgré le fait qu’il n’avait pas eu le temps de finir son rêve, il inscrivit ce qu’il se souvenait dans son carnet avant de se préparer pour aller à l’école. Il avait remarqué que s’il attendait trop longtemps, son rêve se dissipait peu à peu, alors il fallait à tout prix inscrire immédiatement tout ce dont il se souvenait. Par contre, cela lui arrivait souvent de n’avoir qu’une moitié de rêve ou quelques fragments, quelques fois incompréhensibles, mais ce qui comptait c’était d’avoir un bout d’histoire sur papier le matin qu’il s’amusait par la suite, à raconter à ses amis.

Nick était rendu à sa dernière année du secondaire. Il ne lui restait que trois semaines d’école. La blonde de Nick, Stéphanie - yeux verts et cheveux blonds bouclés lui retombant sur les épaules - terminait sa première année du Collégial en science infirmière. Ils étaient ensemble depuis plus d’un an maintenant.

Nick se préparait pour aller à l’école. Il prit une douche matinale pour se réveiller. Ensuite, il enfila un jean avec un t-shirt du groupe de musique Pink Floyd, une touche de mousse dans ses cheveux et le tour est joué ! Sa mère lui préparait toujours son petit déjeuner le matin, quelquefois des œufs et des rôtis quand il se levait tôt, mais aujourd’hui il devra se contenter d’un bol de céréales. Il termina son petit déjeuner et alla rejoindre son meilleur ami Christian sur le coin de la rue pour attendre l’autobus. Il portait sa casquette habituelle des Canadiens de Montréal, cachant ses cheveux roux.

- Salut Nick, encore rêvé ? lui demanda Christian.

- Oui, mais à cause de ma mère, je n’ai pas pu savoir la fin.

- Et cela traitait de quoi cette fois-ci ?

- Heu… Il y avait une auto noire, elle roulait tranquillement quand des jeunes lancèrent des œufs sur l’auto. Elle s’arrêta, elle recula et c’est à ce moment-là que ma mère m’a réveillé.

- Que crois-tu qu’il est arrivé aux jeunes ?

- Trois gorilles sont sortis munis d’un arsenal et fusillèrent les gamins, lui dit Nick en exagérant son ton de voix.

Les deux s’esclaffèrent et l’autobus arriva. Nick s’assit dans le fond d’un siège à côté de la fenêtre et Christian sur le bord. Christian entreprit une conversation avec Maude. Cela faisait plusieurs fois dernièrement qu’il lui parlait, remarqua Nick. Elle était assise à côté de lui, mais dans l’autre rangée. Maude était petite comparée aux autres adolescents de son âge. Elle venait de teindre ses cheveux bruns et une paire de petites lunettes rondes protégeait ses petits yeux bleus.

Il restait encore quelques personnes à entrer dans l’autobus lorsque Nick vit des gamins courir sur le bord de la rue. Une voiture noire tourna le coin, Nick resta figé quelques secondes, cela lui rappelait soudainement

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de Rêve mortel

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs