Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore avec un essai gratuit

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Comprendre les Présidentielles américaines 2020 en pleine crise sanitaire
Comprendre les Présidentielles américaines 2020 en pleine crise sanitaire
Comprendre les Présidentielles américaines 2020 en pleine crise sanitaire
Livre électronique250 pages2 heures

Comprendre les Présidentielles américaines 2020 en pleine crise sanitaire

Évaluation : 0 sur 5 étoiles

()

Lire l'aperçu

À propos de ce livre électronique

Les États-Unis, en plein contexte électoral, sont devenues une des victimes de la crise sanitaire globale qui a causé un nombre effarant de malades et de morts dans le monde. Mais, en dépit de cette grande crise sanitaire qui secoue l'Amérique, la culture démocratique a pu se perpétuer dans ce grand pays considéré comme l'instance planétaire d'homologation démocratique, le miroir de la planète pour plus d'un.

 

Ainsi, pour comprendre les élections présidentielles américaines 2020 en pleine crise sanitaire et les leçons à tirer sur la démocratie américaine, ce livre est divisé en sept parties et les parties sont elles-mêmes divisées en vingt-deux chapitres.  Chaque partie et chapitre contiennent un élément de complémentarité de l'information qui font de ce livre un ouvrage quasi-complet.

 

Cet ouvrage aborde le processus électoral en pleine crise sanitaire sous un angle actualisant et quotidien. Á travers les temps forts et des titres très intéressant, ce livre approche le choix de la vice-présidence comme étant un choix stratégique ; le contexte de la crise sanitaire mondiale qui a modifier les élections aux USA sans altérer vraiment la trajectoire et le sens du processus ; le leadership démocrate pour les quatre prochaines années ; les sondages qui donnaient à Joe Biden une certaine avance sur Donald Trump ; l'éventualité que Trump pouvait jouer vers un pont avec les électeurs hispaniques pour se faire réélire ; la question du vote anticipé dans les élections présidentielles américaines ; la carte de l'immigration  jouée par Biden ; la dernière ligne droite de l'élection présidentielle américaine ; Trump et le transfert du pouvoir ; le chaotique débat qui n'a pas aidé Trump ; Le poids de Mike Pence et Kamala Harris qui avaient deux missions différentes ; l'annulation du débat présidentiel du 15 octobre et ses conséquences ; le poids réel d'un éventuel troisième débat présidentiel dans la course à la Maison-Blanche ; le débat qui n'a pas dérangé Biden dans les sondages ; Biden sur les traces de Kennedy ; les indécis, les votes par correspondances et l'élection de Biden ; les élections présidentielles américaines et le Collège Électoral ;  le portrait des présidents américains à travers l'histoire…bref, Président Trump et son refus de faire le discours de concession.

LangueFrançais
Date de sortie16 févr. 2021
ISBN9781005079062
Comprendre les Présidentielles américaines 2020 en pleine crise sanitaire
Lire l'aperçu

En savoir plus sur Esau Jean Baptiste

Lié à Comprendre les Présidentielles américaines 2020 en pleine crise sanitaire

Livres électroniques liés

Articles associés

Catégories liées

Avis sur Comprendre les Présidentielles américaines 2020 en pleine crise sanitaire

Évaluation : 0 sur 5 étoiles
0 évaluation

0 notation0 avis

Qu'avez-vous pensé ?

Appuyer pour évaluer

L'avis doit comporter au moins 10 mots

    Aperçu du livre

    Comprendre les Présidentielles américaines 2020 en pleine crise sanitaire - Esau Jean-Baptiste

    Esau Jean-Baptiste

    Comprendre les Présidentielles américaines 2020 en pleine crise sanitaire

    Quelles leçons à tirer sur la démocratie américaine?

    First published by Editions Dedicaces 2021

    Copyright © 2021 by Esau Jean-Baptiste

    Publié par les Editions Dédicaces.

    Tous les droits sont réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite, stockée ou transmise sous quelque forme ou par quelque moyen que ce soit, électronique, mécanique, photocopie, enregistrement, numérisation ou autre sans l’autorisation écrite de l’éditeur. Il est illégal de copier ce livre, de l’afficher sur un site Web ou de le distribuer par tout autre moyen sans permission.

    First edition

    This book was professionally typeset on Reedsy

    Find out more at reedsy.com

    Publisher Logo

    Dédié à ma mère et mon père

    Il est naturel que ma pensée la plus forte aille vers ma mère Milièse Édouard et mon père Pasteur Emmanuel Jean Baptiste. Maman et papa je vous dois la vie et une part essentielle de ma personnalité.

    Dédié aussi à ma femme Jésula Prophète

    Si tu n’étais pas partie trop tôt, non seulement tu serais la première à lire et corriger ce manuscrit, mais tu serais là aussi pour m’aider dans le cadre de la promotion de ce livre dans les médias en Haïti.

    Un bon soldat ne vit pas dans les rancœurs du passé, disait le président rwandais Paul Kagame. J’ai eu des moments difficiles. De très mauvais moments. J’ai connu l’humiliation avec le grand H. L’adversité avec le grand A. L’embarrassement avec le grand E. Mais je n’ai pas le cœur brisé au point de blâmer ou de détester quiconque. Je tire des leçons de tous ces moments, j’avance et continue, avec passion, à faire ce que j’aime faire, à savoir écrire pour mon peuple, mon pays et le reste du monde

    Contents

    Remerciements

    Préface

    Introduction

    Rappelons succinctement le film des débats télévisés

    I. LE COLISTIER CHOISI PARMI LES MIEUX PLACÉS

    1. Le colistier démocrate de novembre 2020 : Un choix stratégique

    Qu’en est-il du vieux routard Joe Biden en 2020 ?

    2. Joe Biden a choisi Kamala comme sa colistière

    En plus de sa jeunesse, quels sont les autres critères qui ont poussé le candidat démocrate à faire de Kamala sa vice-présidente ?

    Questionnement autour de ce choix

    Avantage d’un tel choix

    Désavantages

    En fin de compte

    3. Avec deux missions différentes, Mike Pence et Kamala Harris étaient séparés par des parois en plexiglas lors de leur débat du mercredi 7 octobre

    Le débat du 7 octobre

    Un débat de bonne facture

    II. ENVOLÉE VERS LES PROCHAINES QUATRE ANNÉES DU POUVOIR À WASHINGTON

    4. La Convention démocrate virtuelle en raison de la crise sanitaire mondiale

    Critiquer la gestion du Président

    Les keynotes speakers

    5. Un nouveau leadership pour les 4 prochaines années : le refrain des démocrates

    Différentes personnes pour un même rôle

    Jill Biden

    Le discours phénoménal de Barack Obama

    Kamala Harris

    Joe Biden dans son discours d’acceptation

    6. Largement devancé dans les sondages, Trump espérait se rattraper après la convention

    Qui étaient les orateurs à la Convention ?

    Madame Melania Trump

    Vice-président Mike Pence

    Président Donald Trump

    III. TRUMP : LE PONT

    7. Trump vers les électeurs latinos

    Communauté émergente

    La communauté hispanique, électeur crucial aux présidentielles de 2020

    8. Votes anticipés et les présidentielles américaines de 2020

    « Early voting » aux États-Unis

    Vote anticipé, objet de conflit

    9. Biden joue la carte de l’immigration

    10. Les débats, la dernière ligne droite de l’élection présidentielle américaine de 2020

    Les débats

    Enjeux des débats

    Les face-à-face entre Trump et Biden

    IV. DE LA CONQUÊTE DU POUVOIR

    11. Trump et le transfert du pouvoir

    Les élections du 3 novembre 2020

    12. Le chaotique débat qui n’a pas aidé pas Trump

    Le débat du mardi 29 septembre

    Le test que Trump ne devrait pas rater

    Une victoire importante pour Biden

    Que peut-on dire de celui de cette année ?

    Malgré tout…

    Le prochain débat

    Les suivants étaient les vifs échanges entre président Trump et vice-président Biden

    13. Le mal qui se répand

    V. DONALD TRUMP ET JOE BIDEN RESTENT COURTOIS MALGRÉ LES ATTAQUES

    14. Le second débat présidentiel du 15 octobre est annulé : cela fait-il l’affaire de Trump ou de Biden ?

    Le débat que Trump ne devrait pas rater

    Une élection dans un contexte difficile

    15. Quel est le poids réel d’un troisième débat présidentiell dans la course à la Maison-Blanche ?

    Le débat du 22 octobre, pourquoi faire ?

    16. Le débat qui n’a pas dérangé Biden dans les sondages

    Le débat du 22 octobre

    VI. LES ENJEUX DE LA BATAILLE ÉLECTORALE AMÉRICAINE

    17. Le 3 novembre : élections générales aux États-Unis

    Ce 3 novembre 2020

    18. Comme avant, les élections présidentielles de 2020 se sont jouées dans les États indécis

    Les États pivots et les élections de 2020

    L’Ohio

    L’Iowa

    Le Texas

    La Géorgie

    La Caroline du Nord

    La Floride

    L’Arizona

    Le Nevada

    La Pennsylvanie

    Le Wisconsin

    Le Michigan

    Le New Hampshire

    Le Minnesota

    19. Biden sur les traces de Kennedy : en course pour devenir le deuxième locataire de foi catholique à la Maison-Blanche

    Un autre catholique à la Maison-Blanche le 21 janvier 2021 ?

    VII. LE PORTRAIT DES PRÉSIDENTS DES ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE

    20. Comprendre les élections présidentielles américaines à travers le Collège Électoral

    Les Grands Électeurs

    21. Bref portrait des présidents américains à travers l’histoire

    Le régime présidentiel

    Quand est-il de William Henry Harrison et les autres ?

    Décès et de démission…

    JFK le plus jeune Président élu, mais aussi de foi catholique.

    Puis vinrent les Chefs d’État des années 70 et 80

    Et ceux du début du XXIe siècle

    22. Président Trump et son refus de faire le discours de concession

    George H. W. Bush : « Le peuple a parlé »

    John McCain : « Son succès commande mon respect »

    Hillary Clinton : « Nous devons lui donner une chance de diriger »

    VIII. ANNEXES

    23. Le discours du président élu Joe Biden

    24. La présidence, la Constitution américaine et ses amendements

    ARTICLE I

    Article II

    ARTICLE VI

    Amendements

    AMENDEMENT XII (ratifié le 15 juin 1804)

    AMENDEMENT XX (ratifié le 23 janvier 1933)

    AMENDEMENT XXII (ratifié le 27 février 1951)

    AMENDEMENT XXIII (ratifié le 29 mars 1961)

    AMENDEMENT XXV (ratifié le 10 février 1967)

    25. Quelques dates importantes des élections présidentielles américaines de 2020

    26. Liste des Présidents américains ainsi que les dates de leur mandat

    Conclusion

    La Convention démocrate dans le Wisconsin

    La Convention républicaine

    Les débats

    Le mardi 3 novembre 2020

    Quatre ans de mandat pour Joe Biden

    L’incident regrettable au Capitol Hill

    Bibliographie

    Remerciements

    Mes remerciements vont à tous ceux et celles qui, tout en faisant des recommandations, ont pris du temps pour lire mes articles durant le processus des élections primaires et générales surtout dans un monde en pleine crise sanitaire, particulièrement aux États-Unis ou avait eu lieu le scrutin du 3 novembre 2020. Ils sont nombreux. Je n’arriverais pas énumérer leurs noms de manière intégrale. Les mots me manquent pour exprimer ma gratitude pour votre générosité.

    Mes remerciements vont aux journaux : Le National, Haïti Liberté, Gazette Haïti et à Impulse Web Media.

    J’exprime aussi ma reconnaissance à mon ami Joseph Alliance qui était toujours disponible pour faire non seulement des corrections, mais aussi des recommandations quant aux titres des textes.

    J’exprime également ma gratitude et un grand merci à Madame Karoll Joseph et sa fille Stéfanie Joseph pour leurs encouragements et corrections des textes.

    Je remercie aussi le professeur J. L. V. de Lyvia Tulce pour son support. En effet, en plus d’écrire les préfaces, il est un ami qui m’encourage dans cette aventure et bien d’autres.

    Enfin, je tiens à remercier mes enfants Robertini, Jonathan et Anyssa. Franchement, je n’arrive pas à comprendre comment ils ont su surmonter les moments difficiles qui ont frappé notre famille.

    Au grand public, ce livre vous est adressé pour comprendre les diverses facettes des élections américaines, les enjeux et stratégies qui se cachent derrière ce grand rituel de la démocratie américaine.

    Préface

    Il ne fait pas de doute que les élections américaines intéressent la planète. Que l’on soit en Eurasie, en Océanie, en Afrique et en Amérique, on a le regard fixé sur ces élections, soit par simple curiosité, soit pour ses intérêts stratégiques et même pour ses applications et apprentissages démocratiques. Il ne fait pas de doute, non-plus, que ces élections américaines sont truffées de faits qui défraient la chronique. Le plus surprenant, ce sont les événements de janvier 2021 qui s’est suivi.

    L’ouvrage de Esau Jean-Baptiste, ami et ancien collègue de bureau, décrit très bien le processus électoral pour les élections présidentielles des États-Unis en 2020. Son titre est : « Comprendre les présidentielles américaines 2020 en pleine crise sanitaire : Quelles leçons à tirer sur la démocratie américaine ». L’ouvrage expose en détail les faits, analyse, interprète et commente les aspects intéressants de cet exercice. C’est un récit captivant qui mérite l’attention

    Nous nous permettons de dire que l’expérience démocratique aux États-Unis, qu’elle soit dirigée par une gouvernance du Parti Républicain ou du Parti Démocrate, se focalise sur l’absolue finalité du perfectionnement de la pratique démocratique. En principe, elle se veut être le model pour le monde, mais aussi, pour les pays qu’elles qualifient, en réalité, d’« États voyous », d’« États préoccupants », d’« Axes du Mal », du fait de la nature et la structure de leur pouvoir.

    C’est étonnant que Mr. Trump a évoqué à la tribune des Nations Unies, le 19 septembre 2017, la Corée du Nord, l’Iran, la Syrie et le Venezuela comme étant les champions de l’État voyous, tandis, sous sa gouvernance et son allumage, le pays s’est comporté comme tel, en fin 2020 et début 2021. A vrai dire, la nature de l’animalité humaine des États-Unis d’Amérique, en dehors de tous ses principes démocratiques selon Montesquieu¹, s’est apparue vraie et réelle. Comme Hobbes et Locke, « l’homme est un loup pour l’homme », « l’état de nature » et « l’individualiste effrayant » s’acharnent à détruire le système et son système, celle qu’on croyait être universellement acceptable.

    Les concepts d’États Voyous, en anglais « rogue states », d’État préoccupant, « Concern state », d’Axe du Mal « Axis of evil » ont été tous inventés par la diplomatie américaine pour designer tous les pays qui n’ont pas suivi l’évolutionnisme démocratique américain, ou qui s’opposeraient à la politique internationale des États-Unis. Le premier a été forgé par Antony Lake, alors conseiller du président Bill Clinton pour la Sécurité nationale ; le deuxième par Madeleine Albright, alors Secrétaire d’État de Bill Clinton ; et le troisième par Georges Bush, alors Président, dans son discours sur l’état de l’Union le 29 janvier 2002.

    En effet, à la lumière des compréhensions qui se dégagent, on peut dire que les concepts d’État Voyou, d’État préoccupant et d’Axe du Mal désignent, entre autres :

    L’incapacité chronique d’un État à traiter avec les pays, dits civilisés, par le fait qu’il est entaché de comportement de Roi et de Prince parias ;

    La dominance par des comportements de non-respect des Lois, au niveau interne, et des règles internationales, c’est-à-dire des conventions, des accords, des traités et d’autres engagements internationaux ;

    Le caractère dictatorial du régime en place qui menace et/ou ne respecte pas les droits humains les plus fondamentaux, ainsi donc, parce qu’il maltraite sa population ;

    Le fonctionnent des institutions de l’État dans le désordre, c’est-à-dire de l’Armée, de la Police, de la Justice, et des autres services publiques sont des marchepieds et des outils d’instrumentalisation aux caprices des dirigeants ;

    La prolifération des armes de destruction massive qui menace la sécurité internationale, et le soutien au terrorisme.

    A ces États voyous, d’États préoccupants et d’Axes du Mal, il faudra distinguer des pays que l’on qualifie d’« États fragiles » selon le terme de « think tank américain Fund for Peace » et « Foreign Policy » et/ou les « États en situation de fragilité » selon la Banque Mondiale. Ces États sont caractérisés par l’accès difficile à l’éducation pour tous y compris les femmes, les pandémies, l’absence du contrôle de leur frontière, l’absence de l’État de droit et de l’accès à la justice, l’incapacité d’assurer la sécurité de leur population, le changement climatique, l’économie de désordre et le cercle vicieux de la pauvreté. Dans tous les cas, le problème de la démocratie à l’américaine se pose. Certes, ces États peuvent être au nombre de ces États voyous, d’États préoccupants et d’Axes du Mal.

    Un regard critique sur la démocratie américaine, disons mieux la demos-cratos, comme mode de gouvernance politique nous amène à comprendre que la démocratie est un but inaccessible en finalité. Les en-dehors-internes de ce mode opératoire de gouvernance politique permettent de dégager les vice-formes de la démocratie, en le situant dans un contexte de partage du monde par les puissants et animés par l’individualisme sous-jacent dans une perspective purement unilatérale. La démocratie a ses propres vertus qui font d’elle une pédagogie intéressante. Mais, elle peut rester qu’une utopie pour des pays à besoins spéciaux, en raison des possibilités de son instrumentalisation à des fins personnelles, d’ego et peut-être de puérilité. Donc, l’instrumentalisation est dépourvue de tout sens pour lequel la démocratie est mise en place dans une unité géographique donnée.

    Il a lieu de souligner une imposture politique dans l’exercice de la pratique démocratique. C’est l’usage du « vraisemblant » pour tuer le « faux-vrai ». Dans certains cas, il peut être l’expression de ce que nous appelons les concepts « Peurocratie » ou de « Puissance ». Bref, ce sont les deux variables instrumentales inscrites dans une dynamique de jeu d’acteurs internes et externes. En effet, nous utilisons ces concepts pour cadrer et qualifier l’agir des uns et des autres dans le processus d’implémentation de la démocratie américaine, qui nous semble être un pays à besoins spéciaux dans ce domaine. Notons que le terme « pays à besoins spéciaux » est caractérisé par des conditions de racisme exécrable, d’effritement des valeurs ou de retour au naturel humain, de droits économiques et sociaux bafoués. Dans le réel, ils sont tous antagoniques à l’exercice des droits et des devoirs démocratiques du citoyen américain.

    Ces dernières années, la demos-cratos américaine fait face à celui que nous qualifions

    Vous aimez cet aperçu ?
    Page 1 sur 1