Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore avec un essai gratuit

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

La Bible : L'Ancien Testament: Version intégrale
La Bible : L'Ancien Testament: Version intégrale
La Bible : L'Ancien Testament: Version intégrale
Livre électronique224 pages1 heure

La Bible : L'Ancien Testament: Version intégrale

Évaluation : 0 sur 5 étoiles

()

Lire l'aperçu

À propos de ce livre électronique

Découvrez une version pour enfant richement illustrée du livre le plus lu dans le monde : La Bible

Retrouvez tous les épisodes majeurs de l'Ancien Testament réunis en un seul livre :

• Adam et Eve
• L'arche de Noé
• La Tour de Babel
• Le sacrifice d'Isaac
• Joseph, Prince d'Egypte
• Moïse et les 10 commandements
• Samson et Dalila
• David et Goliath
• ... et bien d'autres histoires

Un ouvrage idéal pour faire découvrir aux jeunes lecteurs (6-10 ans) les plus grandes histoires et les personnages les plus importants de la Bible.
LangueFrançais
ÉditeurPrimento
Date de sortie14 juil. 2016
ISBN9782511041215
La Bible : L'Ancien Testament: Version intégrale
Lire l'aperçu

Lié à La Bible

Livres électroniques liés

Catégories liées

Avis sur La Bible

Évaluation : 0 sur 5 étoiles
0 évaluation

0 notation0 avis

Qu'avez-vous pensé ?

Appuyer pour évaluer

L'avis doit comporter au moins 10 mots

    Aperçu du livre

    La Bible - Joël Muller

    La création du monde

    Au commencement, il n’y avait rien !

    Rien qu’un immense vide froid et sombre sans vie.

    Un jour, il y a très longtemps, Dieu créa le ciel et la terre.

    On ne sait combien de temps il fallut pour créer la vie sur terre car, à cette époque, un jour pouvait durer des millions d’années !

    Le premier jour, Dieu créa la lumière en la séparant de l’obscurité.

    On appela la lumière « jour » et l’obscurité « nuit ».

    Le deuxième jour, Dieu sépara les eaux entre elles.

    On appela les eaux du dessus (les nuages, la pluie,…) le « ciel ».

    Le troisième jour, Dieu rassembla toutes les eaux d’en bas et le continent apparut.

    On appela le continent « la terre » et les eaux d’en bas « les mers ».

    Ce même jour, tous les arbres portant les graines et les fruits, ainsi que les herbes, les semences et la verdure furent créés.

    Le quatrième jour, Dieu créa le soleil pour éclairer le jour, de part et d’autre du monde, et les étoiles et la lune pour éclairer la nuit.

    Le cinquième jour, Dieu créa les êtres vivants :

    les poissons, les serpents de mer et autres êtres qui grouillent dans l’eau, ainsi que tous les oiseaux et êtres ailés du ciel.

    Dieu les bénit et dit :

    « Multipliez-vous et emplissez les eaux et les airs ».

    Le sixième jour, Dieu créa toutes sortes d’animaux sur terre : bestiaux, bestioles et bêtes sauvages, selon leur espèce et leur dit de se multiplier pour emplir la terre.

    Dieu créa l’homme à son image.

    Il créa l’homme et la femme.

    Dieu les bénit et leur dit :

    « Emplissez la terre, multipliez –vous, vous serez les maîtres des êtres vivants du ciel, de la terre et de la mer. »

    Dieu donna toute la nature, la faune, la flore, les fruits et les semences.

    Dieu sanctifia le septième jour et vit que toute sa création était achevée.

    Ainsi, furent créés le ciel, la terre et tous les êtres vivants.

    Dieu multiplia la vie pour rendre chaque être vivant heureux.

    Dieu avait donné le meilleur de lui-même.

    Le paradis

    Le premier homme s’appelait « Adam », ce qui veut dire « né de la terre », et la première femme reçut le nom de « Eve », « la vivante ».

    Dieu les plaça dans un merveilleux et splendide jardin : le jardin d’Eden.

    Dans ce jardin, il y avait des milliers d’arbres magnifiques remplis de fruits délicieux, une multitude de fleurs multicolores, de plantes et d’animaux.

    En son milieu, se trouvait un arbre somptueux et gigantesque, ressemblant à un splendide pommier: c’était l’arbre de la connaissance du Bien et du Mal. Dieu interdit à Adam de manger les fruits de cet arbre. S’il osait en manger un, il en mourrait !

    Adam et Eve tentés par le diable

    Le serpent était le plus rusé de tous les animaux. Ainsi, il tenta Eve en lui disant qu’elle pouvait manger les délicieux fruits de l’arbre de la connaissance du Bien et du Mal! Il lui expliqua qu’il ne fallait pas écouter Dieu et qu’elle n’en mourrait pas.

    Le serpent ajouta qu’en les mangeant, Adam et elle seraient comme des dieux : ils connaîtraient le Bien et le Mal, ils seraient même libres de choisir, et maîtres de leur vie.

    Alors, Eve cueillit un fruit et le mangea.

    Ensuite, elle en donna un à Adam qui le mangea aussi.

    Alors leurs yeux s’ouvrirent et ils virent le monde autrement : ils se rendirent compte qu’ils étaient nus et se firent des vêtements avec des feuilles de figuier.

    Adam et Eve chassés du paradis

    Adam et Eve savaient qu’ils avaient désobéi à Dieu et se cachèrent, car ils avaient honte de leur faute. Dieu savait qu’ils avaient mangé le fruit défendu et Il en fut très déçu. L’homme et la femme durent quitter le Paradis où ils avaient tout en abondance. Désormais, ils devraient se confectionner des vêtements, chasser pour se nourrir et ne seraient plus éternels.

    Ils commencèrent alors une nouvelle vie loin du jardin d’Eden.

    Caïn et Abel

    Adam et Eve donnèrent naissance à deux fils : Caïn et Abel. Abel devint berger de petit bétail et Caïn se mit à cultiver le sol. Un jour, Caïn présenta ses récoltes en offrande à Dieu, pour le remercier.

    Abel, de son côté, offrit des premiers-nés de son troupeau. Dieu choisit les offrandes d’Abel mais refusa celles de Caïn. Abel avait offert le meilleur à Dieu, qu’il respectait par-dessus tout, alors que Caïn ne Lui avait donné que des fruits et légumes pourris.

    Son amour n’était pas vrai et sincère. Dieu le savait bien.

    Caïn fut très déçu du choix de Dieu et jaloux de son frère Abel.

    Dieu le mit alors en garde contre la tentation du Mal. Mais Caïn emmena malgré tout son frère en pleine campagne, se jeta sur lui et le tua.

    Dieu connut la faute terrible commise par Caïn et le chassa de la terre fertile où il vivait.

    Cependant, Dieu continua à le protéger afin que personne ne le tue.

    Caïn partit vivre à l’est de l’Eden.

    L’arche de Noé

    Dieu avait tout donné à l’homme et à la femme, mais ceux-ci, au fil du temps, n’avaient pas réussi à vivre en paix, ensemble.

    De nombreuses disputes éclatèrent, les gens s’entre-tuèrent, devinrent jaloux des autres, et se mirent à voler les biens de leurs voisins. Ils n’avaient plus aucun respect, plus aucune valeur !

    Dieu fut fort déçu et voulut offrir une nouvelle chance, une nouvelle vie faite de paix et d’amour aux hommes et aux femmes. Alors Dieu demanda à Noé, qui avait le coeur était encore tourné vers Lui et les autres, de construire une grande arche. Noé fit confiance à Dieu et construisit pendant de longs mois cet immense bateau, alors qu’il n’y avait pas d’eau autour de son village.

    Tout le peuple se disait que Noé était devenu fou !

    Dieu demanda à un couple de chaque espèce animale, ainsi qu’à Noé, son épouse, ses fils et toute sa famille, de prendre place dans l’arche.

    Tous ceux qui le souhaitaient, et qui arrivèrent à temps, purent monter dedans, alors que tous les autres moururent noyés par les eaux montantes.

    Le Déluge

    En effet, il y eut une grande tempête et une terrible inondation recouvrit toute la surface de la Terre, jusqu’aux plus hautes montagnes.

    Tous les êtres vivants sur la terre, dans les mers et dans les airs furent noyés.

    Il plut sans cesse pendant quarante jours et quarante nuits. L’arche, quant à elle, naviguait sur les eaux et tous les êtres à l’intérieur restèrent en vie.

    Quand il cessa de pleuvoir, et après avoir attendu plusieurs jours, Noé ouvrit la petite fenêtre qu’il avait construite et lâcha un corbeau. Le corbeau s’en alla et revint, car il ne trouvait aucun arbre pour se poser. Ensuite, Noé lâcha une colombe mais celle-ci revint peu de temps après car elle non plus ne trouvait pas de branche pour se poser. Il y avait de l’eau sur toute la surface de la Terre. Noé étendit la main, prit la colombe et la fit rentrer auprès de lui dans l’arche.

    Il attendit sept jours, puis relâcha l’oiseau. La colombe revint le soir vers lui, mais cette fois-ci, elle avait un rameau d’olivier tout frais dans le bec.

    Ainsi Noé sut que les eaux avaient diminué à la surface de la terre. Il attendit encore sept autres jours et lâcha à nouveau la colombe, qui ne revint plus vers lui. Elle avait trouvé un arbre pour se poser et se nourrir. Quand Noé enleva la couverture de l’arche, il se rendit compte que la surface du le sol était sec.

    Après quelque temps encore, toute la terre fut sèche et les océans avaient retrouvé leur place.

    La sortie de l’arche

    Dieu demanda à Noé de sortir de l’arche avec sa femme, ses fils et leurs femmes ainsi que tous les autres êtres vivants !

    Il fit donc sortir tous les animaux, oiseaux, bestiaux et tout ce qui rampe sur la terre. Des centaines d’êtres quittèrent l’arche : des éléphants, des tigres, des lions, des girafes, des serpents, des zèbres, des lézards, des chevaux, des hippopotames, des

    Vous aimez cet aperçu ?
    Page 1 sur 1