Profitez de ce titre dès maintenant, et de millions d'autres, avec un essai gratuit

Seulement $9.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Coaching mental: Chemin d'évolution personnelle à travers l'Art de l'Hypnose

Coaching mental: Chemin d'évolution personnelle à travers l'Art de l'Hypnose

Lire l'aperçu

Coaching mental: Chemin d'évolution personnelle à travers l'Art de l'Hypnose

Longueur:
349 pages
4 heures
Éditeur:
Sortie:
Jul 22, 2020
ISBN:
9782390094753
Format:
Livre

Description

L’Hypnologie et son intégration dans le développement personnel, le coaching et la communication.

Depuis plus de vingt ans, la passion de Michel Villacorta est d’aider les gens qu’il croise à devenir une meilleure version d’eux-mêmes et de donner un nouveau sens à leur vie.
Ayant acquis une véritable expertise pratique dans le domaine de l’Hypnologie et de son intégration dans le développement personnel, le coaching et la communication, il est plébiscité dans les milieux professionnels, que ce soit dans le domaine du management sportif, artistique, ou dans celui des affaires, tant les résultats qu’il obtient sont rapides et efficaces.
À l’initiative de la création de l’Académie de Coaching Mental en Belgique et fondateur de l’Académie d’Hypnose Fondamentale à Barcelone, en Espagne, Michel Villacorta est considéré comme un expert dans la magie du changement en profondeur en adoptant une approche pragmatique des outils de l’hypnose, de la programmation neuro-linguistique (PNL) et du coaching, qui permettent d’engendrer des résultats rapides et durables tout en respectant des valeurs éthiques qui lui sont chères.

Dans ce livre de développement personnel, Michel Villacorta vous fournit des clés pour être une meilleure version de vous-même grâce à l'hypnose.
Éditeur:
Sortie:
Jul 22, 2020
ISBN:
9782390094753
Format:
Livre

À propos de l'auteur


Lié à Coaching mental

Livres associé

Articles associés

Catégories liées

Aperçu du livre

Coaching mental - Michel Villacorta

l’Hypnose

Dédicace

Quand un auteur dédie son livre, il le fait en général à la personne qui a eu une grande influence sur sa vie. Cette dédicace n’échappe pas à la règle.

Une personne spéciale a influencé mon existence, faisant de moi celui que je suis aujourd’hui.

Sans elle, je n’aurais ni les valeurs que je porte ni les scrupules que je ressens vis-à-vis de mes semblables.

Sans elle, je n’aurais pas le magnifique patronyme dont je suis si fier et qui me permet d’exister en étant authentiquement moi-même.

Sans elle, je ne me sentirais pas relié à mes racines, à une culture, à une tradition, à une histoire et à un pays magnifique.

Cette personne est ma mère et je lui dédie ce livre.

À Francisca Villacorta, qu’elle repose en paix.

Remerciements

Un remerciement profond à tous ceux qui ont contribué à l’évolution de l’art du remodelage de l’esprit humain, permettant ainsi d’améliorer la vie de chacun.

Pendant de nombreuses années, la découverte de leur savoir à travers leurs écrits, les formations que j’ai reçues d’eux ou les échanges que j’ai pu avoir avec certains d’entre eux ont été une immense source d’inspiration. Leurs enseignements m’ont permis d’évoluer dans une pratique que d’aucuns qualifient de magique.

Merci à toute l’équipe d’encadrement de l’Académie de Coaching Mental, sans qui les formations ne seraient pas tout à fait ce qu’elles sont.

Merci aux stagiaires de toutes les promotions des formations de Praticien en Coaching Mental et d’Hypnose Fondamentale qui ont croisé ma route, m’ont permis de réaliser mon rêve et de créer la formation à l’origine de ce livre. Vous êtes des personnes formidables et pleines de ressources !

Un merci particulier à la plus difficile et la plus prestigieuse des formations : l’expérience humaine.

À Marie-Sylvie, qui m’a permis de découvrir que vivre sa vie, c’est comme peindre un tableau, et qu’il faut savoir ouvrir les yeux de son cœur pour manier les lignes et les couleurs.

Préface

Lorsque l’on a déjà parcouru un bon bout de chemin, essuyé de nombreuses tempêtes, affronté ses peurs, mais aussi aperçu quelques phares dans la brume et planté quelques balises, il arrive un moment où le besoin pressant se fait sentir de trouver un sens à tout cela et de laisser son empreinte. Non pour la seule et vaine satisfaction de paraître, de briller et de s’agiter, mais pour partager ce que l’on a appris, éprouvé, découvert, en toute humilité. En voici le fruit : ce livre.

« Je veux que vous tous, vous soyez en désaccord avec mes formulations, parce qu’elles me vont bien à moi, mais elles pourraient ne pas vous aller à vous. »

Milton Hyland Erickson

Précaution particulière

Chères lectrices, chers lecteurs,

Alors que vous tenez ce livre entre vos mains, peut-être pourriez-vous prendre un moment avant de commencer à le lire, pour vous poser la question suivante : un livre a-t-il le pouvoir d’activer des processus inconscients ?

Ce livre est un peu spécial. Il a été écrit par un auteur maîtrisant le langage avec l’inconscient et l’art de l’hypnose pour générer des changements chez le lecteur. C’est-à-dire : VOUS !

Pour que cela fonctionne, il n’est pas nécessaire que vous soyez d’accord avec toutes les idées développées par l’auteur, et vous pouvez le lire d’une traite ou à votre rythme. De toute façon, les résultats seront les mêmes.

Il est probable que ce livre vous donne la sensation d’aller dans tous les sens, de sauter d’un sujet à un autre, de faire des répétitions et des digressions. Certains sujets vous sembleront incomplets, ceci afin que vous puissiez continuer à vous poser des questions par vous-mêmes.

Peut-être que par moments, vous vous sentirez un peu confus pendant votre lecture et aussi parfois après… Soyez rassurés ! C’est normal et voulu par l’auteur.

En plus de fournir une information non dogmatique sur les sujets abordés, ce livre est conçu pour stimuler par l’écrit votre génie intérieur, afin que vous puissiez faire des expériences positives sous différentes formes dans différents contextes de votre vie, et vous questionner pour trouver vos propres réponses, afin d’améliorer votre réalité. Si vous faites l’expérience de cela, c’est que ce livre a fait son travail, vous le vôtre, et l’auteur le sien !

Bonne lecture !

« L’homme vit dans un monde subjectif de j’aime, je n’aime pas, cela me plaît, cela ne me plaît pas, j’ai envie, je n’ai pas envie, c’est-à-dire un monde fait de ce qu’il croit aimer ou ne pas aimer, désirer ou ne pas désirer. Il ne voit pas le monde réel. Le monde réel lui est caché par le mur de son imagination. »

Gurdjieff Georges Ivanovitch

Pourquoi ce livre ?

Avant-propos

« Un livre qui laisse le lecteur pareil à ce qu’il était avant de le lire est un livre raté¹. »

Emil Cioran

Ce livre parle de coaching mental, d’hypnose, de communication et de l’expérience humaine.

Il a été écrit dans le but de communiquer une certaine vision de ces sujets, afin de proposer aux lecteurs d’avoir un autre regard sur leurs expériences vécues.

Il se compose de trois chapitres :

Le premier, « Découvrir le coaching mental », le second, « Comprendre le coaching mental », et le troisième, « Expérimenter le coaching mental ».

Tout au long de cette lecture, vous découvrirez des liens entre le coaching, les relations humaines et l’hypnose.

Le mot « art », si l’on se réfère au dictionnaire (Webster’s New World Dictionary), est la capacité de l’être humain à pouvoir créer des choses. Le potentiel créatif de l’homme est ce qui le distingue du monde de la nature, tandis que l’artisanat désigne une activité reposant sur un processus manuel à partir d’un savoir-faire acquis et développé. Je pense que la pratique du coaching mental avec l’hypnose combine ces deux idées. Il y a un processus créatif unique, dans l’instant, guidé par un savoir-faire acquis.

Le philosophe Jean-Paul Sartre rappelle que « chaque homme doit inventer son chemin² ». Je pense l’avoir fait aussi. Je mentionne néanmoins quelques remarques à propos de mon parcours de formateur en coaching mental dont ce livre est la quintessence.

Il se pourrait que j’aie contribué à l’expansion des techniques de communication issues de l’hypnose et à leur diffusion à travers plus de vingt ans de recherche, de pratique, de formation et de novation, en développant et en appliquant le coaching mental à différents domaines comme le sport, le management, la thérapie ou l’enseignement.

Il se pourrait que le coaching mental ne suive pas la direction de certaines approches alternatives et ne soit pas pris au sérieux.

Il se pourrait que j’aie contribué à créer l’illusion que chacun peut devenir un praticien d’abord pour lui-même, puis pour les autres.

Il se pourrait que j’aie contribué à renforcer le désir de contrôle de ceux qui souhaitent s’approprier la pratique du coaching, de la programmation neuro-linguistique et de l’hypnose en confrontant leur ego.

Il se pourrait que je m’inscrive dans la lignée des promoteurs de formations et écrivains en recherche de vulgarisation, de reconnaissance et de légitimité.

Il se pourrait que mon enthousiasme à exprimer ma passion pour cet art en diminue sa valeur, et qu’on y perçoive la seule volonté de convaincre ou de vendre quelque chose.

Eh bien ! si tout cela est possible, je n’en suis pas entièrement responsable, car mon travail est une poussière dans l’univers de l’hypnose, de la PNL, du coaching. Pourtant, je dois admettre mon implication dans la contribution à l’avancée de l’art de l’hypnose, ceci à travers son application dans le coaching, car en liant les principes de la communication hypnotique et le coaching sous la dénomination « Coaching mental », j’ai amené cet art vers des territoires inconnus. Pour cela, il a fallu assimiler et synthétiser les différentes théories de la psychothérapie se trouvant à l’origine du coaching. Il en existe plus d’une centaine, chacune défendant sa propre vérité sur la manière dont les choses fonctionnent ou ne fonctionnent pas. Certaines sont appuyées par des arguments scientifiques, mais elles ramènent toutes aux mêmes principes fondamentaux dont la plupart se retrouvent dans ce livre.

Écrire à propos des principes de l’hypnose à travers une forme de coaching que j’ai développée il y a quelques années m’est apparu comme une évidence. J’ai découvert à travers ma pratique et mes recherches que derrière le mot « hypnose », on trouve la source de la vie.

L’hypnose est partie intégrante de ma vie et de la vie de chacun, ici ou ailleurs. Elle nous entoure et nous pénètre, nous relie et maintient la perception de notre réalité en un tout, unique, cohérent avec l’être que nous sommes.

Je ressens l’hypnose comme quelque chose de vivant avec tout ce que cela implique. Aller à la rencontre de soi-même permet de comprendre le monde. Cheminer à la découverte de ses nombreuses facettes permet de mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons, de nous éveiller, de devenir meilleurs et plus conscients de qui nous sommes vraiment, en nous permettant de regarder à l’intérieur de nous-mêmes. Son véritable apprentissage peut être considéré comme un chemin initiatique sur lequel la rencontre et la séparation font partie de l’aventure.

J’ai eu la chance de former à ce jour plus d’un millier de stagiaires qui ont intégré, dans leur pratique professionnelle, cet outil magnifique qu’est l’art de la communication avec l’inconscient, tout en s’éveillant à une autre dimension d’eux-mêmes.

Cet art est le noyau central, le fil conducteur, le point d’intersection et le point commun entre le coaching mental, la Programmation Neurolinguistique, l’hypnose fondamentale conversationnelle ou ericksonienne. L’une des particularités de l’hypnose repose précisément sur son extraordinaire capacité à combiner tous ces domaines. Je suis arrivé à la conclusion que l’on retrouve l’hypnose dans tout et que tout est hypnose, et je pourrais également formuler les choses autrement : tout est hypnose, y compris l’hypnose.

Une sagesse ancestrale enseigne que toute communication commence avec l’intention, et que l’intention dirige la communication. Comme vous allez en faire l’expérience à travers ces pages, ce livre est guidé par l’intention de transmettre et de partager une expérience.

Je crois que ce moment est aujourd’hui arrivé. Après tout, il y a déjà bien longtemps que j’anime des formations de coaching mental et d’hypnose et que je dispense mon enseignement au travers de conférences et de séminaires qui renvoient un écho enthousiaste. C’est évidemment une intense satisfaction de savoir que l’on a pu influer favorablement sur la vie de milliers de personnes. Je pourrais tout à fait me contenter de continuer sur cette voie. Mais j’ai un rêve. Un rêve qui prend la forme d’un nouveau défi, immense et stimulant. Ce rêve est de transmettre l’expérience de ma pratique à un plus large public à travers l’écrit, en leur offrant un chemin possible qui leur permettra, s’ils le désirent vraiment, de transformer à leur tour leur quotidien. Une transformation qui ne peut se faire qu’en développant une autre conscience de la réalité.

Mais — et nous aurons l’occasion d’y revenir à de nombreuses reprises dans les pages de cet ouvrage — un rêve ne se transforme en objectif qu’après un processus de maturation qui est propre à chacun. Personne n’échappe à cette règle, et le formateur, le coach mental que je suis, pas plus qu’un autre. Le hasard des rencontres, les obstacles que la vie sème sur notre parcours, les doutes nécessaires constituent autant de raisons de se mettre en marche, de se poser les bonnes questions et d’y répondre par des actions concrètes.

L’écriture d’un livre rassemblant plus de vingt ans de pratique et de connaissances est une entreprise extrêmement difficile. J’ai pu le mesurer au cours de ces dernières années. « Cent fois sur le métier… » Vous connaissez l’adage, et je crois en avoir éprouvé la justesse.

Mon travail de formateur, de conférencier — l’essence même de ma pratique — repose sur la communication orale. La parole est mon outil de travail privilégié, le vecteur qui transporte et transmet mon enseignement. Le passage à l’écrit s’avère redoutable. Les repères acquis au cours de ces nombreuses années de pratique orale se brouillent soudain, quand ils ne deviennent pas inopérants. Ce qui est évident par la parole et par le geste nécessite d’être reformulé lors de la transposition à l’écrit. L’exercice est difficile, périlleux, frustrant parfois, et il requiert une rigueur de tous les instants.

Mais la rigueur ne suffit pas. Il faut aussi trouver le juste équilibre entre humilité et détermination quand il s’agit d’affronter les éternels questionnements qui surgissent inévitablement dans les périodes de doute : qui suis-je, après tout, pour prétendre réécrire des mots, des notions, des concepts que d’autres — parfois leurs propres créateurs — ont énoncés avant moi ? Qu’ai-je à dire de plus, à défaut de mieux ? Comment puis-je apporter à cette discipline passionnante ma touche personnelle, cette « différence qui fait la différence », comme le formulait plaisamment l’un de mes formateurs ?

J’ai pourtant franchi le pas. Peut-être parce que je sais aujourd’hui que nul n’est « parfaitement parfait » et que, bien que je sois perfectionniste et que mes exigences me poussent à tendre vers l’excellence, j’ai acquis suffisamment de maturité pour admettre et accepter que je ne puisse pas plaire à tout le monde, et qu’essayer de le faire risque de me déplaire à moi-même. Dès lors, je me suis accordé la permission d’être « parfaitement imparfait » en écrivant cet ouvrage. J’ai voulu tenter d’y mettre, en mon âme et conscience, à la fois ce que je suis, bien sûr, mais aussi mon interprétation personnelle des modèles que des précurseurs, expérimentateurs et praticiens de renom ont publiés avant moi, en acceptant le principe que tout livre était fait d’autres livres, et que celui-ci n’échapperait pas à la règle, et avec cette croyance que lorsque l’on fait les choses de manière authentique, on est tout simplement légitime, à condition que cela ne fasse de tort à personne.

Parfois, comme celui qui ne sait que se servir d’un marteau voit des clous partout, j’ai tendance à tout ramener à cet incroyable processus de l’esprit humain, l’hypnose, capable de créer une réalité à partir d’une illusion… à moins que cela ne soit l’inverse. Je me suis formé à un grand nombre d’approches pour accompagner les personnes dans le changement, et je suis arrivé à la conclusion suivante : tout peut fonctionner, à condition que les coachs aient la croyance de l’histoire qu’ils (se) racontent, parce que l’art de la maîtrise de l’hypnose est la capacité à faire entrer une autre personne dans une histoire qui va devenir une réalité génératrice de changement.

Quelqu’un m’a dit un jour : « Un homme ne devient ce qu’il est que par l’histoire qu’il se raconte à propos de lui-même. » Prenez le temps d’y réfléchir, et vous constaterez à quel point cette réflexion, en apparence toute simple, est riche de sens. Permettez-moi donc de m’arrêter un instant pour vous raconter un petit bout de mon histoire…


1. CIORAN E., Entretiens, Paris, Éditions Gallimard, 1995.

2. SARTRE J.-P., Les Mouches, Éditions Gallimard, 1943.

Aladin et moi

À la recherche du Génie de la lampe

Lorsque je n’étais encore qu’un petit garçon, ma mère m’offrit l’histoire d’Aladin et la lampe merveilleuse. C’était un livre bon marché, comme on en trouve dans les grandes surfaces, qui était accompagné d’une véritable « lampe magique », dont le plastique doré était capable de susciter la convoitise des enfants et de stimuler leur imagination. Et d’ailleurs, à peine avais-je reçu ce cadeau que je me mis à la frotter de toutes mes forces. J’espérais obtenir tous les jouets dont je rêvais — que la lampe ne pouvait manquer de renfermer — et que mes efforts allaient finir par faire surgir.

N’obtenant pas l’effet escompté, je ne désarmais pas, multipliant les expériences et les tentatives. J’étais persuadé qu’il existait forcément un moyen d’y parvenir, il suffisait que je trouve le mode d’emploi.

Laissez-moi vous raconter cette histoire³ qui a bercé mon enfance, impressionné le petit garçon que j’étais, forgé l’homme que je suis devenu, et qui est à l’origine de ma rencontre avec l’hypnose et du livre que vous tenez entre vos mains.

Aladin

Il était une fois, dans un lointain pays du côté du soleil levant, une veuve qui avait un fils du nom d’Aladin. Ils étaient très pauvres, et pendant que sa mère s’éreintait au travail, Aladin passait son temps à vagabonder avec les enfants de son âge. Un après-midi, alors qu’il jouait avec ses amis sur la place du village, un mystérieux étranger s’approcha de lui. L’homme était richement vêtu ; il portait un turban orné d’émeraudes et de saphirs, et sa petite barbe noire faisait ressortir l’étrange éclat de ses yeux plus sombres que le charbon.

N’es-tu pas Aladin, le fils de Mustapha le tailleur ? dit l’homme.

Oui, monsieur, c’est bien moi, répondit Aladin.

Dis-moi, mon garçon, aimerais-tu gagner beaucoup d’argent ? Cent roupies ?

Oh oui, monsieur ! Je ferais n’importe quoi pour rapporter autant d’argent à ma mère !

Alors, écoute, Aladin, il te suffira de passer par une trappe trop petite pour moi et de me rapporter une vieille lampe.

Aladin suivit donc l’homme à la barbe noire jusqu’à un endroit très éloigné du village. Là, ils soulevèrent une lourde pierre, et le garçon svelte et agile se faufila sans peine par l’étroite ouverture. Quelques marches s’enfonçaient dans le sol. L’homme retira l’anneau qu’il portait au doigt et le tendit à Aladin :

Mets cet anneau à ton doigt, il te protégera du danger.

Au bas des marches, Aladin découvrit une grande caverne. Elle était remplie de coffres, de jarres en or qui débordaient de bijoux, d’arbres croulant sous le poids de fruits en pierres précieuses, de grandes coupes pleines de diamants et de perles de nacre. Un trésor immense ! Aladin n’en croyait pas ses yeux, mais il fut soudain tiré de sa stupeur par la voix de l’homme qui criait :

La lampe, Aladin, la lampe, apporte-moi la lampe !

Le garçon regarda tout autour de lui et finit par apercevoir une vieille lampe à huile posée sur un coffre. Elle semblait bien terne au milieu de toutes ces richesses. Pourquoi l’étranger voulait-il cette lampe sans valeur, alors que la caverne renfermait un immense trésor ? C’était sans doute un magicien... Vaguement inquiet, Aladin prit la lampe et remonta lentement vers la surface.

Vas-tu te dépêcher ? Donne-moi la lampe !

Aidez-moi à sortir, répondit Aladin.

Donne-moi la lampe d’abord ! hurla l’étranger.

Méfiant, Aladin mit la lampe dans sa poche et redescendit les marches sans répondre.

Eh bien ! puisque tu t’y plais tant, reste ici pour l’éternité ! lui cria l’homme.

Et de rage, il fit rouler la lourde pierre sur l’étroite ouverture. Prisonnier, seul dans le noir, Aladin se tordait les mains de chagrin et de désespoir. C’est alors que l’anneau qu’il portait au doigt se mit à briller. Une imposante créature apparut bientôt, avec des yeux comme des flammes. Elle était plus grande qu’un géant. Sa voix fit trembler la caverne :

Je suis le Génie de l’anneau. Parle et j’obéirai !

Je… je veux rentrer chez moi, murmura Aladin, apeuré.

Aussitôt, il se retrouva auprès de sa mère, à qui il raconta son étrange aventure. Comme elle refusait de le croire, le garçon lui donna la vieille lampe. Alors, tout en l’écoutant, elle commença à astiquer la lampe pour lui donner un peu d’éclat, pensant la vendre au marché. Mais quand elle eut frotté trois fois le métal, un autre Génie encore plus effrayant que celui de l’anneau, jaillit au milieu d’une épaisse fumée.

Je suis le Génie de la lampe, tonna-t-il. Parle et j’obéirai !

À partir de ce jour, Aladin et sa mère ne manquèrent plus de rien. Quels que fussent leurs désirs, le Génie les exauçait sur-le-champ. Ils devinrent même les personnes les plus riches et les plus généreuses de la région.

Toutes les histoires racontées et la manière dont elles le sont influencent notre inconscient à travers notre imagination. C’est d’ailleurs une des clés du succès dans un processus de coaching mental.

L’histoire d’Aladin est fondée sur le thème de l’ascension sociale. Rien ne prédisposait ce garçon à réussir ainsi. Ce fut juste une question de chance, de rencontre, de volonté, de débrouillardise, de ressources personnelles. Tout est possible pour chacun de nous, à condition de s’en donner les moyens et de savoir que l’on en a les moyens.

« Trouver le mode d’emploi pour réaliser ses rêves. »

Je crois que je sus alors — sans pouvoir le formuler — que telle était ma vocation. Bien sûr, le chemin pour y parvenir a été semé d’embûches, de rencontres et d’apprentissages qui me permirent de tester ma motivation.

Je me suis souvent demandé si j’étais sur le bon chemin, et c’est une citation de Carlos Castaneda, telle une boussole, qui m’a permis de continuer ma route.

« Comment reconnaître un chemin qui n’a pas de sens ? Un tel chemin, si tu le prends, te fait maudire ta propre vie. »

Je n’ai jamais eu à maudire ma vie, même si certaines périodes auraient pu me donner d’excellentes raisons de le faire.

Le besoin profond de trouver le mode d’emploi pour faire apparaître un Génie ne m’a jamais quitté. Il a même grandi au fil des années, jusqu’au jour où j’ai découvert l’hypnose, véritable moyen pour communiquer avec le Génie à l’intérieur de chacun de nous.

Plus tard, j’ai appris à comprendre son langage grâce à ma découverte de la Programmation Neurolinguistique, et j’ai appris à savoir me questionner pour mieux comprendre mes besoins réels.

Peut-être savez-vous déjà que les Génies sont difficiles à comprendre et qu’il n’est pas facile de communiquer avec eux ! Apprendre à communiquer avec mon Génie intérieur et savoir comment le faire dans une démarche d’évolution et d’amélioration personnelle a été le moyen de me réaliser.

Ensuite, j’ai appris à d’autres comment faire.

Je constate que la plupart des personnes recherchent ce mode d’emploi qui, tel un manuel de bricolage composé de techniques précises et simples, ne nécessite pas un trop grand nombre d’outils et ne coûte pas trop cher.

Je vais vous communiquer les éléments qui vous permettront de créer votre propre mode d’emploi et de devenir ainsi le créateur de vos changements. Un créateur est quelqu’un d’inventif, d’ingénieux (qu’on peut lire comme inGénieux), de fécond, qui ajuste ses méthodes en accord avec les circonstances et les éléments à sa disposition.

À la lecture de ce livre, je vous invite à devenir créatifs pour dépasser l’idée d’une formule magique que l’on se transmettrait

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. Inscrivez-vous pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de Coaching mental

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs