Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore avec un essai gratuit

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Trauma complexe: Comprendre, évaluer et intervenir
Trauma complexe: Comprendre, évaluer et intervenir
Trauma complexe: Comprendre, évaluer et intervenir
Livre électronique549 pages5 heures

Trauma complexe: Comprendre, évaluer et intervenir

Évaluation : 0 sur 5 étoiles

()

Lire l'aperçu

À propos de ce livre électronique

Les traumas complexes représentent un phénomène social et de santé publique névralgique. Comment comprendre et évaluer les traumas complexes ? Comment intervenir et intégrer des pratiques sensibles aux traumas dans les différents milieux où évoluent les jeunes ? De quelle manière les connaissances contemporaines nous invitent-elles à agir autrement et à revoir l’organisation des services ?

En misant sur des expertises complémentaires et sur une perspective multifactorielle tenant compte de la complexité du phénomène, le présent ouvrage propose un tour d’horizon de l’historique des traumas complexes, de leurs répercussions, des modèles explicatifs et des programmes probants en matière d’évaluation et d’intervention. Il appelle à l’édification collective de sanctuaires où victimes, proches et intervenants se sentent acceptés, soutenus, aidés. Ce premier ouvrage en français traitant de ce sujet s’adresse à tout intervenant, chercheur, étudiant ou gestionnaire préoccupé par le bien-être des enfants et des adolescents traumatisés.
LangueFrançais
Date de sortie13 juin 2018
ISBN9782760549845
Trauma complexe: Comprendre, évaluer et intervenir
Lire l'aperçu

Lié à Trauma complexe

Livres électroniques liés

Articles associés

Catégories liées

Avis sur Trauma complexe

Évaluation : 0 sur 5 étoiles
0 évaluation

0 notation0 avis

Qu'avez-vous pensé ?

Appuyer pour évaluer

L'avis doit comporter au moins 10 mots

    Aperçu du livre

    Trauma complexe - Tristan Milot

    Introduction

    Tristan Milot

    Delphine Collin-Vézina

    Natacha Godbout

    Chacun porte son histoire! Voilà une expression courante, qui renvoie à un fait universel, et universellement reconnu. De même, la plupart des gens reconnaissent aisément que certaines histoires, en particulier celles qui comportent de la violence familiale, sont assez souvent difficiles à porter. Le fait d’avoir été abusé ou négligé lorsqu’enfant laisse des traces profondes, des plaies difficiles à panser. Une constellation de traces qui prennent, par exemple, la forme de comportements dysfonctionnels, de problèmes relationnels, de difficultés à faire confiance aux autres, d’opposition, de colère, de vide, de tristesse, de perte d’espoir. Pourtant et étrangement, vis-à-vis des difficultés des gens qui nous entourent, particulièrement celles des enfants, cette sagesse populaire tend à s’estomper. En effet, l’origine de ces traces et le vécu passé (l’abus, la négligence ou autre condition de vie difficile) sont souvent oubliés, mis de côté, lorsqu’en tant qu’aidant, nous nous retrouvons en relation avec les personnes qui les portent et dont les difficultés mêmes à entrer en relation, et les comportements de colère et d’opposition nous dérangent, nous confrontent, ou mettent en échec les services offerts. Dit autrement, bien qu’une majorité de personnes reconnaisse aujourd’hui que les difficultés d’un enfant sont souvent explicables par les évènements difficiles qu’il a vécus pendant l’enfance, lorsque ces difficultés nous interpellent directement dans notre vie ou dans notre travail (un enfant refuse d’écouter, un élève frappe un professeur, les parents de cet enfant sont hostiles à toute intervention, un enfant se met à hurler parce qu’il s’est fait dire non), il est souvent très difficile de demeurer empathique, compréhensif et bienveillant. Nous sommes alors déstabilisés. Confrontés. Excédés.

    C’est sur la base de ce constat que nous avons eu l’idée d’écrire ce livre sur les traumas complexes; pour mieux comprendre les difficultés des enfants bien sûr mais, surtout, pour mieux comprendre pourquoi il est s