Profitez de ce titre dès maintenant, et de millions d'autres, avec un essai gratuit

Seulement $9.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Comment vivre une bonne vie: éliminez les pensées négatives, votre anxiété, améliorez vos compétences sociales, votre estime et confiance

Comment vivre une bonne vie: éliminez les pensées négatives, votre anxiété, améliorez vos compétences sociales, votre estime et confiance

Lire l'aperçu

Comment vivre une bonne vie: éliminez les pensées négatives, votre anxiété, améliorez vos compétences sociales, votre estime et confiance

Longueur:
206 pages
3 heures
Éditeur:
Sortie:
Jan 1, 2021
ISBN:
9798201169664
Format:
Livre

Description

Voulez-vous acquérir le pouvoir ultime sur le fonctionnement pratique et émotionnel de l'esprit humain?  En choisissant ce texte, vous avez fait le bon premier pas vers l'exploration d'un monde qui finira par vous doter d'un pouvoir inégalé en matière de contrôle de vous-même!  

 

Une chose que j'ai remarquée à propos de la plupart des livres d'auto-assistance, c'est qu'ils maîtrisent l'"aide", mais négligent constamment le "soi"!

 

Vous avez peut-être perdu votre emploi ou pleurez la perte d'un être cher. Peut-être que votre relation a pris fin ou que des problèmes de santé vous ont accablé.

Il existe d'innombrables raisons d'être rempli de négativité. Alors, comment est-il possible d'éliminer véritablement la négativité de votre vie?

 

Les expériences que vous avez vécues sont uniques à vous seul, ce qui signifie qu'aucun autre être humain ne vivra la même expérience que vous; par conséquent, personne ne tirera de cette expérience les mêmes leçons que vous. Comme nous interprétons les choses différemment, chacun d'entre nous a un niveau émotionnel unique. 

 

Si vous voulez un point de vue autorisé sur la réflexion excessive, vous êtes au bon endroit, continuez à lire et commandez maintenant !

Éditeur:
Sortie:
Jan 1, 2021
ISBN:
9798201169664
Format:
Livre

À propos de l'auteur


Lié à Comment vivre une bonne vie

En lire plus de Julien Abreo

Catégories liées

Aperçu du livre

Comment vivre une bonne vie - Julien Abreo

Introduction

Une chose que j'ai remarquée à propos de la plupart des livres d'auto-assistance, c'est qu'ils maîtrisent l'aide, mais négligent constamment le soi. Trop souvent, ils présentent la pensée positive comme une sorte de magie ancienne que l'homme moderne a perdue. Selon les nombreux conseils vides de sens qui circulent, il suffit d'affirmer son bonheur chaque matin et voilà ! Vous avez du succès. Mais le monde ne fonctionne pas comme ça. Il ne l'a jamais fait et ne le fera jamais. Ce que ces guides oublient constamment, c'est que pour les gens ordinaires, la pensée positive est la chose la plus difficile au monde. Comment pouvez-vous espérer voir le bon côté des choses, alors qu'il n'existe apparemment pas ? Il suffit de regarder l'état du monde. Une enquête de Business Insider a révélé que non seulement les problèmes tels que la dépression, l'anxiété et la toxicomanie sont en hausse chez les Millennials, mais que les effets de ces problèmes sont aussi graves que la guerre du Vietnam l'a été pour sa génération (Hoffower et Allana Akhtar, 2019). Le coût de la vie a considérablement augmenté, tandis que la qualité de vie se détériore lentement mais sûrement. Nous sommes au bord d'une guerre mondiale, le changement climatique fait de son mieux pour nous tuer tous, et pour les minorités, chaque jour est une lutte pour l'acceptation.

Sans compter que nos luttes personnelles comptent aussi. Vous avez peut-être perdu votre emploi ou pleurez la perte d'un être cher. Peut-être que votre relation a pris fin ou que des problèmes de santé vous ont accablé.

Il existe d'innombrables raisons d'être rempli de négativité. Ainsi, lorsque la vie nous jette des citrons à la figure, notre première pensée n'est jamais Oh là là, il est temps de faire de la limonade. Notre instinct nous pousse à nous cacher, à nous réfugier dans le confort de la résignation et de la défaite, en espérant que lorsque nous nous relèverons, les citrons se seront retirés.

Ignorer les citrons ne sert à rien. Répéter chaque jour un mantra sur le fait que les citrons ne vous feront pas tomber ne vous aidera pas. Même si vous avez les outils et le désir de les transformer en limonade, cela n'empêchera pas les citrons de se jeter sur vous. Ce ne serait qu'une vengeance parce qu'ils ont eu le culot de vous attaquer. Ce n'est pas de la résolution de problème, ni de l'amélioration de soi. Au contraire, c'est toujours une défaite.

Alors, comment est-il possible d'éliminer véritablement la négativité de votre vie ?

Honnêtement, ce n'est pas possible. Le mal sera toujours là. L'astuce consiste à ne pas la laisser vous affecter ou vous changer. Ce que vous devez faire, c'est vous procurer une batte de base-ball (ou toute autre arme de choc de votre choix), apprendre à la manier et battre ces fichus citrons jusqu'à ce qu'ils tombent dans l'oubli. Comme vous pouvez l'imaginer, ce sera un processus fatigant, désordonné et, surtout, continu, mais avec de la pratique, cela deviendra une seconde nature. Vous vous êtes appris à être une personne négative, alors vous pouvez vous apprendre à être une personne positive à la place. Les sept étapes énumérées dans ce livre sont les ingrédients du délicieux gâteau de positivité que vous souhaitez tant savourer, mais elles ne sont pas bonnes en soi.

Je vais utiliser un vrai gâteau comme analogie. Vous pouvez acheter tous les ingrédients, les doser à la cuillère, les mélanger avec tout le talent culinaire du monde, si votre four ne fonctionne pas, votre gâteau sera raté. Il en va de même pour l'amélioration de soi. Penser positivement pour le plaisir de penser ne veut rien dire si vous avez un état d'esprit négatif, et c'est là le plus gros problème.

L'état d'esprit est défini comme votre attitude fondamentale, celle qui influence généralement vos croyances et votre comportement. Votre vie (ou les circonstances) n'est pas ce que vous devez essayer de changer. C'est vous. Si ce n'est pas le cas, vous serez une âme en bonne santé physique, disciplinée et pétillante qui suit les règles et voit le meilleur en tout, mais qui se couche misérablement soir après soir.

Donc, si vous cherchez une solution de facilité, une formule magique qui éloigne les démons de la malchance, vous n'êtes probablement pas prêt pour ce livre et il ne vous sera pas d'une grande aide. Pensez à le mettre en attente, et revenez-y lorsque vous vous sentirez capable de vous changer.

Cependant, si vous êtes complètement épuisé de vous sentir comme vous le faites et que vous êtes prêt à faire les efforts nécessaires pour être réellement positif - et pas seulement pour penser que vous l'êtes - alors vous, mon ami, êtes sur le point d'expérimenter la véritable magie de la positivité.

1

Entretien

Imaginez que vous faites un voyage en voiture. Le voyage est long et fastidieux et vous serez sur la route pendant de nombreuses heures, voire des jours, peut-être. Vous êtes déjà bien avancé, mais votre voiture commence à manquer de carburant. Il y a une station-service juste devant vous, mais vous choisissez de l'ignorer. Vous faites durer le carburant aussi longtemps que possible parce que vous êtes stupide et irresponsable. Plus loin sur la route, votre voiture tombe en panne d'essence et vous vous retrouvez en rade. Ce n'est pas la fin du monde, car vous avez des options. Vous pouvez marcher jusqu'à la station-service la plus proche, ou même y pousser votre voiture si vous en avez la force ; vous pouvez appeler l'assistance routière et attendre d'être secouru, ou vous pouvez vous en remettre à l'univers et espérer qu'un gentil étranger viendra vous aider. Peu importe ce que vous choisissez de faire, cela ne changera rien au fait que vous vous êtes mis dans cette situation parce que vous avez été assez irresponsable pour ignorer votre jauge d'essence.

Cette analogie permet de faire passer le message, mais il s'agit d'un scénario peu probable, car la plupart des gens ont le bon sens de remplir leur réservoir quand ils le peuvent. La triste réalité est que la plupart des gens n'ont pas le bon sens de s'entretenir avec le même niveau de considération.

Une comparaison plus proche serait les ordinateurs ou tout autre appareil informatisé que vous pourriez considérer comme une possession. Bien que le fonctionnement interne des ordinateurs soit compliqué, nous pouvons simplifier leur fonctionnement en mariant leurs deux plus grandes facettes : le matériel et le logiciel.

Le premier est le gadget physique : la carte mère, l'écran, la tour, le clavier, la souris, etc. de votre ordinateur. Le second est le système d'exploitation, le codage et toutes les applications ou programmes que vous utilisez sur votre ordinateur. La plupart des gens comprennent la différence entre les deux, mais nous oublions souvent que l'un sans l'autre est pratiquement inutile.

Le logiciel peut être en parfait état de marche, mais si votre écran se casse ou ne répond plus, vous ne pourrez pas y accéder. Il en va de même si la batterie de votre téléphone s'épuise, ou si votre clavier perd sa volonté de vivre. À l'inverse, nous avons tous connu l'agonie d'un excellent matériel, mais de logiciels incompatibles, de problèmes de mémoire ou des redoutables mises à jour nécessaires au fonctionnement de nos ordinateurs.

Votre corps et votre esprit entretiennent une relation similaire. La santé physiologique et la santé mentale sont les deux faces d'une même pièce. Il est largement admis (et observé) que l'on n'est jamais vraiment au mieux de sa forme si l'un des deux fait défaut. Cela ne veut pas dire que les personnes souffrant de handicaps ou de troubles psychologiques ne peuvent jamais être heureuses. Bien sûr qu'elles le peuvent ! En fait, je traiterai de la positivité et de la santé mentale plus loin dans ce livre. Cependant, personne ne peut nier que la vie présente plus d'obstacles pour ceux qui ont des problèmes de santé, qu'ils soient physiques ou mentaux. Là où il y a des difficultés, la négativité est sûre de suivre et, souvent, les personnes qui luttent de cette manière doivent travailler plus dur pour trouver tous les côtés positifs que les personnes valides et en bonne santé ont tendance à prendre pour acquis. Quelle que soit votre condition, j'ai une question pour vous. Pourquoi ne prenez-vous pas soin de vous ?

Si vous faites partie de ces personnes qui ont tendance à me mentir et à se mentir à elles-mêmes, en disant des bêtises du genre Je prends soin de moi, vous ne me connaissez pas, j'aimerais vous faire remarquer que vous ne vivez manifestement pas votre meilleure vie, sinon vous n'auriez pas besoin que je vous dise comment faire.

La plupart d'entre nous ne font que survivre ; nous pratiquons ce que nous sommes obligés de faire pour nous maintenir en vie et éviter l'hôpital. Nous mangeons, nous nous hydratons, et nous dormons quand nous le pouvons ou le devons. Mais dès que quelque chose exige davantage de nous, comme le travail, ou même quelque chose d'aussi stupide que de regarder une série entière en deux jours, ces choses, les choses nécessaires à notre survie, sont les premières à être compromises. Et puis, quand on se sent mal le matin, qu'on a faim au point de faire des crises émotionnelles, ou qu'on a si peu de sommeil que nos os nous font mal, on se demande pourquoi on ne voit pas le bon côté des choses.

Vous êtes unique, et si votre matériel est cassé, votre logiciel ne pourra pas vous servir comme prévu. Ainsi, la première étape, et probablement la plus importante, que vous devrez franchir pour devenir positif est l'amélioration de votre santé. Prendre soin de soi est essentiel pour se sentir bien.

Corps sain, esprit sain Il y a quelqu'un que j'aimerais que vous rencontriez. Elle s'appelle la science et elle va m'aider à prouver que la santé et le bonheur sont symbiotiques. Croyez-moi quand je vous dis qu'il existe d'innombrables preuves de la corrélation entre une bonne santé physique et une bonne santé mentale et émotionnelle.

Vous ne le savez peut-être pas, mais tout ce que vous vivez est une réaction chimique dans votre cerveau. La romance en est le meilleur exemple. Comme l'ont découvert des chercheurs de Harvard, le sentiment initial de tomber amoureux est une véritable anxiété grâce à un afflux de cortisol, plus connu sous le nom d'hormone du stress (Love and the Brain, 2012).  C'est la raison pour laquelle vous avez des papillons dans l'estomac lorsque vous voyez, parlez ou même pensez à une personne qui vous attire. Le malaise, la nervosité, l'accélération du cœur, la transpiration des paumes, l'essoufflement et les autres symptômes de l'amour sont des peurs physiques - la façon dont votre cerveau se prépare à une crise, comme l'ont expliqué les chercheurs de Harvard dans leur étude.

Si vous vous sentez bien, c'est parce que le cortisol n'est pas la seule substance chimique que votre cerveau libère en cas d'amour. La dopamine - la substance chimique du bonheur - est également produite, entraînant des sentiments d'euphorie et de récompense. On observe également des pics d'ocytocine - l'hormone de l'amour - pour que vous vous sentiez satisfait, en sécurité et heureux, ainsi qu'une hormone moins connue, la vasopressine, qui favorise l'attachement et les liens affectifs. En outre, les modifications de la chimie cérébrale désactivent littéralement le centre de négativité du cerveau, de sorte qu'il est biologiquement possible de se défoncer au romantisme, ce qui explique aussi pourquoi les personnes nouvellement amoureuses sont si insupportablement heureuses.

L'amour est la réaction la plus discutée chez l'être humain, mais la raison pour laquelle il nous fait ressentir ce qu'il ressent - il s'agit d'une réaction chimique que nous ne pouvons pas contrôler - s'applique à toutes les choses qui nous font du bien. Au-delà de la romance, la dopamine, la sérotonine, l'ocytocine et les endorphines sont nécessaires au bonheur et au plaisir, et par association, produire des quantités suffisantes de chacune d'entre elles pourrait faire de vous une personne plus positive. La question est de savoir comment faire pour produire davantage de ces substances chimiques du bonheur.

Vous n'aimez peut-être pas cela, mais la réponse est là depuis le début, vous l'avez probablement simplement ignorée ou niée. Prendre soin de soi - en faisant de l'exercice, en mangeant de bons aliments, en s'efforçant de profiter de la vie, en méditant et en dormant suffisamment - améliore la capacité de notre corps à produire et à libérer les substances positives.

En revanche, les habitudes mauvaises et malsaines les suppriment. Un exemple de ce phénomène est une étude sur des animaux, dans laquelle des rats ont été suralimentés avec de la malbouffe. Le résultat est que leurs récepteurs de dopamine ont perdu de leur puissance et que des niveaux plus élevés de malbouffe étaient nécessaires pour se sentir bien (O'Callaghan, 2012). C'est ainsi que fonctionne la dépendance aux choses malsaines. Vous pensez être heureux, mais en vérité, votre capacité à ressentir du plaisir est rabougrie. Au fil du temps, vous avez besoin de plus en plus de substances nocives pour ressentir une minuscule satisfaction.

En ce qui concerne la dopamine, en particulier, une carence entraîne une variété de symptômes horribles (Cadman, 2018). Il s'agit notamment de problèmes physiques tels que des douleurs musculaires, une perte d'appétit, des changements de poids, une perte d'équilibre et une vulnérabilité à la pneumonie ; mais les effets psychologiques sont tout simplement inquiétants. Un manque de dopamine peut entraîner des sautes d'humeur, du désespoir, de la démotivation, de l'anxiété et de la dépression, des pensées suicidaires, de l'insomnie, des délires et des hallucinations, une perte de conscience et d'estime de soi, ainsi qu'une tristesse et une culpabilité inexplicables. Si cela ne décrit pas parfaitement comment un corps sain permet un esprit sain, alors je ne sais pas ce qui le fera.

Dans certains cas, il se peut que vous produisiez trop de bonnes substances chimiques, ce qui a également un impact négatif sur votre santé, votre comportement et votre état d'esprit. Si l'on reprend l'exemple de la dopamine, un excès de celle-ci peut vous faire perdre vos inhibitions et devenir téméraire. Vous deviendrez également plus agressif et moins empathique et vous serez susceptible de souffrir de troubles tels que les troubles obsessionnels compulsifs (TOC), la schizophrénie et la paranoïa, la manie et la dépendance.

La modération s'applique à chacune de ces substances chimiques du bonheur, et la clé pour les utiliser de manière adéquate et à votre avantage est d'aider votre corps à équilibrer leur production. Si vous produisez suffisamment de substances chimiques heureuses, votre vision de la vie ne peut que s'améliorer.

Fixez-vous Maintenant, voici la partie difficile. Pour conserver une attitude positive, vous devrez équilibrer et maintenir les niveaux de bons produits chimiques dans votre corps. Bien sûr, ce sont des substances chimiques et les fluctuations sont inévitables, mais cela ne signifie pas que vous devez utiliser cette variabilité comme une excuse pour laisser votre humeur, votre point de vue, votre estime de soi ou votre état d'esprit au hasard. Ne pas prendre soin de soi de cette manière revient à se réveiller en choisissant d'être triste, éteint, déprimé ou négatif. Nous n'avons peut-être pas le contrôle total de nos processus biologiques, mais cela ne veut pas dire que nous n'avons pas notre mot à dire du tout.

Donc, première étape. Vous allez devoir vous réparer. Vous vous souvenez de l'analogie avec la voiture ? Lorsque quelque chose ne va pas dans votre voiture, votre premier réflexe est de trouver ce qui ne va pas et de prendre les mesures nécessaires pour le corriger. Pourquoi ? Parce que conduire une voiture qui n'est pas en état de marche constitue un danger et qu'ignorer les signaux d'alerte peut entraîner une multitude de problèmes. Au mieux, votre voiture pourrait tomber en panne et vous laisser en rade. Au pire, vous pourriez provoquer des accidents horribles, voire mortels. Si quelque chose ne vous semble pas normal, vous emmènerez votre voiture chez un mécanicien pour la faire réviser. Cela vous coûtera de l'argent, certes, mais moins qu'une urgence. C'est quelque chose que vous faites tout simplement, même si vous devez serrer les dents ou mordre la balle pour vous y résoudre.

De même, votre corps a besoin d'être entretenu, et le degré de réparation et d'entretien dépend de votre état actuel.

Il est normal de se sentir groggy de temps en temps, tout comme il est normal de se sentir fatigué, stressé ou en mauvaise posture. Je dois répéter qu'il n'est ni naturel ni sain d'être heureux en permanence, alors ne vous en voulez pas chaque fois que vous avez le cafard. Cependant, si vous êtes constamment

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. Inscrivez-vous pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de Comment vivre une bonne vie

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs