Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

L'environnement numérique et la formation professionnelle

L'environnement numérique et la formation professionnelle

Lire l'aperçu

L'environnement numérique et la formation professionnelle

Longueur:
80 pages
56 minutes
Sortie:
21 nov. 2012
ISBN:
9782312005669
Format:
Livre

Description

La crise économique et sociale actuelle engendre un chômage des jeunes sans précédent. La formation professionnelle initiale ne conduit plus à l’emploi. Les employeurs la trouvent trop rigide et inadaptée aux besoins. L’espace numérique du xxie siècle offre un outil éducatif exceptionnel pour individualiser et « modulariser » la formation. Malheureusement, la pédagogique n’a pas évolué. Cet Essai vise à montrer que l’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication pour L’Éducation (TICE) peut permettre de rénover la formation professionnelle en profondeur à condition : - d’adopter une approche systématique et décentralisée de la conception et d’évaluation de la formation. - d’aider les enseignants à devenir des « architectes de l’apprentissage » plutôt que des « répétiteurs du savoir ». - de créer, à travers des projets pilotes, des réseaux de pôles numériques de conception et de diffusion de la formation initiale et « tout au long de la vie » basée sur une méthodologie commune permettant d’échanger les outils pédagogiques et d’en partager les coûts. - de mettre à la disposition de nos territoires, des entreprises et des populations un outil d’innovation économique, culturelle et sociale.
Sortie:
21 nov. 2012
ISBN:
9782312005669
Format:
Livre

À propos de l'auteur


Lié à L'environnement numérique et la formation professionnelle

Livres associé

Articles associés

Aperçu du livre

L'environnement numérique et la formation professionnelle - Michel Couroux

cover.jpeg

L’environnement numérique

et la formation professionnelle

Michel Couroux

L’environnement numérique et la formation professionnelle

Les éditions du net

70, quai de Dion Bouton 92800 Puteaux

© Les Éditions du Net, 2012

ISBN : 978-2-312-00566-9

Préface

par de Bruno Lanvin,

directeur exécutif du centre de recherche eLab@INSEAD

(Institut européen d’administration des affaires)

L’émergence de l’économie numérique aura été le fait marquant de la fin du siècle dernier. L’un des défis majeurs du xxie siècle sera de traduire les avancées technologiques réalisées en progrès social durable.

Alors que l’Europe et une partie du monde traversent une crise majeure, les décideurs économiques et politiques sont partagés entre la nécessité de remettre de l’ordre dans les comptes publics d’une part et celle de redonner à la croissance et à l’emploi des bases pérennes. Comme toujours en ces périodes charnières, les avis divergent et les conceptions s’opposent. Il est un point néanmoins sur lequel l’accord est large et profond entre toutes les forces vives de nos sociétés : on ne prépare pas l’avenir sans donner priorité à l’éducation.

Les années qui viennent offrent une opportunité sans précédent de combiner innovation et éducation en poursuivant deux objectifs complémentaires. Il s’agit d’une part de mettre à portée des élèves et des éducateurs le meilleur de la technologie numérique, et de l’autre d’adapter les contenus et les modes de transmission des savoirs aux demandes et aux attentes des sociétés et des citoyens du xxie siècle.

Dans ce contexte, la formation professionnelle, l’apprentissage et le renforcement des liens entre entreprise et système éducatif ont un rôle vital à jouer. Le temps est révolu où l’éducation était dispensée à l’école et à l’université, et où (diplôme en poche ou non), on entrait ensuite dans la « vie active ». L’éducation est désormais partie de toutes les phases de notre vie d’enfant et d’adulte : parce que les savoirs se périment plus rapidement, parce que la mobilité professionnelle est un gage de qualité de vie, et parce que les outils de transmission des connaissances offrent sans cesse plus de commodité d’utilisation, de mobilité et de pluralité, l’éducation permanente reste un outil fondamental de toute politique d’équité sociale et de développement économique.

S’appuyant sur plus de quarante ans d’expérience de terrain, en France et dans un grand nombre de pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine, Michel Couroux propose une approche aussi pragmatique qu’ambitieuse pour convertir les promesses de l’économie numérique en résultats tangibles et mesurables sur le terrain. Je ne doute pas que son approche génère non seulement l’enthousiasme des éducateurs et des praticiens de la formation professionnelle, mais aussi celui des jeunes en quête de formations motivantes, des élus locaux à la recherche de solutions durables pour le développement d’activités économiques et créatrices d’emploi (en milieu rural notamment),et de tous ceux qui croient en une France dynamique, compétitive et innovante.

Avant-propos

La crise économique et sociale est ressentie dans la plupart des pays du sud de l’Europe. La France n’est pas encore en récession mais le taux de chômage est élevé et les indicateurs économiques montrent que les entreprises françaises ont du mal à rester compétitives au plan international.

Les coûts sociaux augmentent avec le chômage, les services publics doivent réduire leurs dépenses pour diminuer la dette de l’État et les pays de niveau de développement équivalent à celui de la France s’en sortent mieux que nous car :

– l’innovation y est plus développée dans le secteur industriel,

– la présence à l’exportation y est plus enthousiaste et plus efficace.

Pourquoi en sommes-nous arrivés là, alors qu’à la fin du siècle dernier nous étions le 5e exportateur mondial avec un excédent commercial significatif ?

Notre réputation de premier de la classe s’est émoussée, nos universités et nos grandes écoles ont été rétrogradées dans les classements internationaux.

Pourtant, dans l’aéronautique, le spatial, les articles de luxe, la mode, le cinéma, la France reste capable d’innover et de séduire dans le monde entier.

Nos jeunes diplômés sont recherchés à l’étranger mais ils ont du mal à se faire rémunérer à la hauteur de leurs compétences dans les entreprises françaises.

Pourtant, un trop grand nombre d’entre elles n’arrivent plus à maintenir leur compétitivité dans une économie mondialisée.

Le coût du travail serait trop élevé ?

On sait que notre « système éducatif » est en crise ; trop d’enfants sortent de l’école primaire sans savoir, comme autrefois, lire, écrire et compter. « L’échec scolaire » se propage au collège.

Au lycée, ceux qui peuvent envisager un BAC général ont encore une chance de réussir. L’accès à l’université est plus ouvert que jadis. Mais l’échec en 1e année est courant et ne débouche sur aucune qualification professionnelle.

Actuellement, parmi ceux qui veulent, ou qui doivent

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de L'environnement numérique et la formation professionnelle

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs