Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore avec un essai gratuit

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Faits de Psychologie et de Sociologie
Faits de Psychologie et de Sociologie
Faits de Psychologie et de Sociologie
Livre électronique250 pages2 heures

Faits de Psychologie et de Sociologie

Évaluation : 5 sur 5 étoiles

5/5

()

Lire l'aperçu

À propos de ce livre électronique

Le Saint Coran qui contient toute la vérité sous sa forme la plus parfaite et la plus complète.
Son étude et l’application de ce qu’il recommande illumine l’homme et le rapproche de la perfection. Bien plus, en étudiant le Coran, l’homme acquiert le discernement et comprend sa raison d’être dans le monde d’ici bas. Il appréhende mieux la grande sagesse que recouvre l’univers. Il comprend à la lecture du Coran que ce monde est une école où l’on s’exerce pour réussir et s’élever vers Dieu, l’Excellent Architecte. L’homme est invité dans le Coran à déployer des efforts pour faire du bien, à mette son temps au service du bien dans l’espoir d’avoir une grande récompense auprès de Dieu. Le Coran exige à l’homme une intelligence active afin d’avoir une foi illuminée et parfaite.
Dans cet ouvrage intitulé "Faits de Psychologie et de Sociologie" une science tirée du coran qui étudie l’individu dans son environnement sociale, le lecteur prendra connaissance des recherches menées par l’érudit Mohammad Amin Sheikho (1890-1964).

LangueFrançais
Date de sortie21 mai 2021
ISBN9781005184360
Faits de Psychologie et de Sociologie
Lire l'aperçu
Auteur

Mohammad Amin Sheikho

Mohammad Amin Sheikho (1890-1964 A.D / 1308-1384 A.H)Early YearsM. Amin Sheikho was born in al-Ward district in Sarouja Quarter, one of the historical districts of Damascus, in Syria which was called mini-Istanbul during the period of the Ottoman rule. He was raised in an Arab style house situated opposite the famous public al-Ward Bathhouse. This house stands there to the present day.M. Amin Sheikho was still young when his father, the merchant Ismael Sheikho, departed this world. Mohammad Saleem, the only and elder brother of Mohammad Amin, was assigned as a director of the Military School during the Ottoman rule.EducationAt the age of twelve the boy who was to become the great scholar was enrolled at al-Rashidiya School, he then went on to complete his studies in Amber, the Royal Ottoman Faculty in Damascus. He received many certificates of praise and commendation during the Ottoman rule and then under the reign of King Faisal in Syria. There are many copies of these certificates still preserved in trustworthy hands.AchievementsDuring the period of the Turkish rule, he was head of many police-stations in Damascus and its dependent counties. He was a shining example to all for his unfailing attention to duty, the vitality with which he approached every task, and the high level of achievement in many varied deeds which were of great benefit to mankind.During the French mandate he was appointed a director of the prisons of the citadel of Damascus.When the great Syrian uprising took place against the French forces, he helped the revolutionaries in every conceivable way until they placed the seal of the revolution in his trustworthy hands. Due to his subversive activities he fell foul of the French governor of Syria resulting in an order being issued for his execution; but the Almighty God saved him. During this period he was compliant in many attempts to overthrow French rule.He was the companion of Sheikh Amin Kuftaro for almost twenty years and following his death M. Amin Sheikho followed his footsteps and became the next in succession to guide and teach the disciples of the eminent sheikh.His assemblies were distinguished by the profound level of wisdom with which he imparted his teaching and guidance.He took great care to draw the attention of his followers to beware of the tales of the Israelites which defame the biography of the noble persons, the Envoys of God (pth), and of anything ascribed to them which conflicts their perfection and impeccability.In 1953, the famous coeval philosopher, Sir John Godolphin Bennett came from Britain to visit him. He remained in his company for three weeks that were filled with lengthy dialogues about the religion of Islam and its actuality.Sir John asked M. Amin Sheikho many questions about the exact definition of the ‘spirit’ and the difference between that and the ‘soul’, as well as asking for clarification about Godly Justice, a topic which he found difficult to comprehend. As a result of this visit, Sir John practised Islamic legislation and performed the prayers along with the followers of the scholar.This visit was referred to briefly in the autobiography of Sir John Bennett in his book Witness; but after his death, a book containing special personal recollections written by Sir John was published in 1975 under the title Journeys in Islamic Countries, wherein he spoke in detail about this meeting. In this book he gave a detailed account of the personality and character of M. Amin Sheikho, and of his lectures and disciples. He also mentioned the great benefits he had derived from his life-changing meeting with him.During his lectures M. Amin Mohammad Amin Sheikho pointed frequently to the belief in the return of Jesus Christ (pth), from the Islamic perspective. He also indicated the near advent of this significant world event as, according to his explanations, most of the conditions for this momentous Hour had been fulfilled.This was disclosed in his book: The Envoy of Peace Looms on the Horizon: the Return of Jesus Christ.In referring to his meeting with M. Amin Sheikho, Sir John made mention of this issue in his two books: Witness and Journeys in Islamic Countries.Professor Abdul-Kadir John, alias al-Dayrani, published the book Stories of M. Amin Sheikho wherein he writes in detail about many deeds performed by his teacher, Mohammad Amin Sheikho.One of His PupilsProfessor Abdul-Kadir John, alias al-Dayrani is the best known and most distinguished among the pupils of M. Amin Sheikho. He received a certificate of General Education (a Syrian certificate which included the study of nine different sciences). Prof. al-Dayrani collected and verified more than fifty books which were dictated by M. Amin Sheikho and written on his behalf. Therefore his name is always mentioned in association with the name of Mohammad Amin Sheikho.PublicationsM. Amin Sheikho dictated to his pupils many books about Islam in the Arabic language, some of which have been translated into English and French. The following are just some of these:1- Interpretation of the Great Qur’an (Lights of Descending & Realities of Meaning)2- Interpretation of Am’ma Section of the Qur’an3- Impeccability of Prophets4- Am’ma Encyclopedia (The Compassionate’s Gifts in Interpreting the Qur’an)5- Al-Amin Interpretation of the Great Qur’an (The Previous Nations)6- Visiting the Prophet (cpth) and the Effect of His Love in Elevating the Believing Spirit7- High Grades of Al-Taqwa (Seeing by Al’lah’s Light)—The Jewels of Rules in Explaining the Pillars of Islam8- The Sources of Spring Water in the World9- The Reality of Our Master Mohammad (cpth) Appearing in the Twentieth Century10- Proclaiming God’s Love (The Scientific and Qur’anic Motivations for Halal Slaughter)11- Islam... What is the Veil for? What is Divorce for? What is Polygamy for?12- The West has Liberated Man from Slavery—Did Islam not do the same?13- The Great Scientific Discovery—the Astonishing Reality of the Six Days and the Seven Heavens14- The Amazing Miracle of the Fundamental Verses of the Book in the Twenty-first Century15- Cupping: the Marvelous Medicine that Cures Heart Disease, Paralysis, Haemophilia, Migraine, Sterility and Cancer—A Prophetic Medical Science in its New Perspective16- The Reality of Tamerlane the Great Appears in the Twenty-first Century17- The Envoy of Peace Looms on the Horizon: The Return of Jesus Christ18- Secrets of the Seven Praising Verses19- Goodbye to the Doctor of al-Muqawqis (Cyrus, Patriarch of Alexandria)Radio and TV Programmes- Illuminative Speculations: al-Quds Radio Station broadcasting from Syria- Lights for Humankind: the Lebanese Radio Station al-Tawheed- Cupping, an Arabic Discovery Spreads All over the World and Cupping, a Prophetic Medical Science in Its New Scientific Perspective: Two documentary films which have been broadcast on many world satellite stations such as Iqraa TV, Sharjah, Bahrain, Abu Dhabi and others- Proclaiming God’s Love (The Scientific and Qur’anic Motivations for Halal Slaughter): A documentary film that has been broadcast on Iqraa TV, and satellite stations in Al-Sharjah, Bahrain, Abu Dhabi and others- The Descent of the Prophets: A computer programmeA Glimpse of his distinguished thoughts and viewsHe disclosed the true meaning of the letters (acronyms) that are reported at the beginning of the Fortresses of the Holy Qur’an, which was not understood by previous Muslim scholars and said that, “Al’lah knows best His Purpose behind them.”He disproved the stories which are ascribed wrongly to the noble Envoy Mohammad (cpth), such as the story of his being affected by the action of magic, the story of cutting his noble chest (cpth), and all that would put him (cpth) in the wrong.He elucidated that the noble Prophets are impeccable in all of their words, actions and deeds.- He was the first in the world to reveal the source of fresh spring and river water, which is the ice of the North and South Poles.- He gave an exact definition of the ‘human spirit’ and clarified the difference between that and the ‘soul’.- He differentiated between the ‘mind’ and ‘thought’.- He talked about al-Azal world, the very beginning of creation in the world of immaterial spirits, and demonstrated the Godly Justice in that world and the reason for the coming of mankind to this world.- He elucidated the wisdom in turning towards al-ka’ba when communicating with God (praying); he explained the reason for fasting and the meaning of the Night of al-Qadr (Evaluation) and how to attain it.- He interpreted from the noble Qur’an how to derive the proportion of Zakat (almsgiving), and determined it as 2.5%.- He revealed the wisdom folded in each ritual of the rites of pilgrimage.- He clarified the benefits of the medical Prophetic commandments about using an enema of amylum suspension, medicinal castor oil, and the application of leeches for medical purposes.- He called attention to certain eminent personalities who had been wronged by history. Specifically he spoke of Tamerlane the famous conqueror who is known to be a blood-thirsty warrior conqueror in the Middle East, while Asian peoples revere him and regard him as a holy man who had spread the religion of Islam in their countries. In this respect, a book was issued by M. Amin Sheikho under the title: The Reality of Tamerlane the Great.Mohammad Amin Sheikho and CuppingThe name of Mohammad Amin Sheikho is always referred to whenever ‘cupping’ is mentioned, for it is he who disclosed its correct rules. Following the death of M. Amin Sheikho his pupil, Prof. Abdul-Kadir al-Dayrani undertook scientific research about this operation with the participation of a large medical team composed of many professors and doctors specialised in various medical ailments. When the results of the analysis of the blood extracted by the cupping operation were declared and many patients were healed completely after being cupped, the procedure soon spread widely and had a wide following in many societies. The results were published in many magazines and journals, and as a result, many medical people began to apply the procedure according to the exact and correct conditions that had been laid down.Mohammad Amin Sheikho and the reason for Mentioning the Name of Al’lah over a CarcassHe emphasised the necessity of mentioning Al’lah’s Name aloud over animals as they are being slaughtered, for when they hear Al’lah’s Name their meat becomes pure and free of any microbes.Prof. al-Dayrani also subjected the ideas of his teacher, M. Amin Sheikho, in this field, to a scientific study. A great number of doctors and university professors carried out scientific research, the like of which had never been attempted before. They took many samples of the meat of cattle, some of which were slaughtered while mentioning Al’lah’s Name aloud over them, while others were slaughtered without the benefit of this blessing. A comparative analysis of the outcome was then carried out. The results of this study were also published in a book issued on behalf of M. Amin Sheikho, entitled, Proclaiming God’s Love (The Scientific and Qur’anic Motivations for Halal Slaughter.Mrs. Salma Estwani, the BBC correspondent in Syria at that time, announced the scientific results of this study and interviewed the doctors and researchers who carried it out.Also, after revealing these results, many signboards were posted in Damascus streets on which it was written, ‘How terrible! Is it true that we Syrians eat microbes through our food?’ And on the front of the citadel of Damascus, a large sign was displayed on which was printed: ‘The Great Syrian Humane Scholar Mohammad Amin Sheikho.’

En savoir plus sur Mohammad Amin Sheikho

Lié à Faits de Psychologie et de Sociologie

Livres électroniques liés

Catégories liées

Avis sur Faits de Psychologie et de Sociologie

Évaluation : 5 sur 5 étoiles
5/5

1 notation0 avis

Qu'avez-vous pensé ?

Appuyer pour évaluer

L'avis doit comporter au moins 10 mots

    Aperçu du livre

    Faits de Psychologie et de Sociologie - Mohammad Amin Sheikho

    Introduction

    Au Nom de Dieu, le Tout Compatissant, le Tout Miséricordieux

    Louange à Dieu, Seigneur de l’univers. Que le salut, la miséricorde et les bénédictions divines soient accordés à notre grand maître Mouhammad ainsi qu’aux membres de sa famille et à tous ses compagnons.

    En tant que créature, ce qu’il y a de meilleur à faire est le cheminement vers le Créateur, et le meilleur chemin pour y parvenir c’est le grand maître, le Messager (Pbsl) et la parole de Dieu qui lui a été révélée, le Saint Coran qui contient toute la vérité sous sa forme la plus parfaite et la plus complète. Son étude et l’application de ce qu’il recommande illumine l’homme et le rapproche de la perfection. Bien plus, en étudiant le Coran, l’homme acquiert le discernement et comprend sa raison d’être dans le monde d’ici-bas. Il appréhende mieux la grande sagesse que recouvre l’univers. Il comprend à la lecture du Coran que ce monde est une école où l’on s’exerce pour réussir et s’élever vers Dieu. L’homme est invité dans le Coran à déployer des efforts pour faire du bien, à mettre son temps au service du bien dans l’espoir d’avoir une grande récompense auprès de Dieu.

    Dans cet ouvrage intitulé Faits de psychologie et de sociologie, le lecteur s’imprégnera de ces sciences qui étudient l’individu dans son environnement social. Vu sous l’angle d’un contexte donné, il prend connaissance des recherches menées sur la psychologie et la sociologie par l’érudit Mohammad Amin Sheikho, un des grands savants de son temps. Que Dieu nous fasse profiter de sa connaissance exclusivement inspirée du Saint Coran.

    Dr Moubarak MBOMBO IBRAHIM

    Psycho sociologue, Président du CCHUC

    Préambule

    Au Nom de Dieu, le Tout Compatissant, le Tout Miséricordieux

    Le Saint Coran a accordé une grande importance à l’âme. Il a mis en évidence la raison d’être de l’âme et les voies qui conduisent à son bonheur et à sa guidée. Il constitue un garde-fou pour l’homme, un dispositif solide contre l’égarement. Bref, il l’éloigne du mal qui conduit tout droit en enfer. Le Saint Coran est un discours de Dieu adressé directement et de manière continue à l’âme. Il contient la loi de Dieu. Il oriente l’âme et le mène vers l’élévation. Plusieurs chercheurs et philosophes de toutes les religions ont fait des recherches sur l’âme au fil des années, ils ont essayé de la définir, de préciser son rôle et les raisons de sa création. Ils ont aussi planché sur les conséquences de ses œuvres (bonnes ou mauvaises) sur elle-même et sur l’univers tout entier.

    Nous ne cherchons pas à corriger leurs discours ou les résultats de leurs recherches, cela prendrait inutilement du temps. Par ailleurs une telle besogne ne revêt pas une grande importance pour les étudiants, et ses inconvénients nous semble-t-il, sont plus importants que ses avantages. Le plus important dans la méthodologie adoptée c’est l’élaboration des principes de base de la psychologie, la mise en évidence de ses réalités, du rôle de l’esprit, de sa définition et de l’objectif de sa création selon le Saint Coran.

    Par cette méthode, l’étudiant pourrait faire ses analyses, apprécier ce qui est acceptable et réfuter ce qui est réfutable. Ainsi, nous commencerons par parler de l’origine de l’âme, la sagesse que revêt sa création, son existence et tout ce qui est relatif à la société dans laquelle vit l’homme. Bien plus, nous aborderons certaines lois légiférées par Allah afin que l’âme mène une vie heureuse.

    Prof. Abdoul-khâdir Yahya Al-Dyrani

    PREMIER CHAPITRE

    ________________________________________

    1. Qu’est-ce que l’âme? Où est-t-elle située? Et quel est son rôle?

    2. Les raison de la venue de l’âme dans ce bas-monde.

    3. La liberté de choisir et son impact sur la valeur de nos œuvres.

    4. Les anges et les autres créatures.

    5. Etude sur la prédestination.

    6. La différence entre l’âme et l’esprit.

    7. La différence entre la raison et la réflexion et la relation qu’elles entretiennent avec le corps.

    Première leçon

    LA NATURE DE L’ÂME HUMAINE

    Quelle est la nature de l’âme humaine?

    Où est-elle située? Quel est son rôle?

    L’être humain est constitué d’une âme, d’un esprit et d’un corps. Chacune de ces entités a sa nature et sa fonction. Nous commençons notre étude par la présentation de l’âme.

    L’âme: nature et fonction:

    L’âme est l’essence de l’homme. C’est une Lumière Divine dont le centre est situé dans la poitrine. Ses rayons se répandent sur toutes les parties du corps à travers les nerfs. Confinée à l’intérieur du corps, l’âme est informée de tout ce qui l’entoure par le biais des cinq sens. Il voit avec les yeux [de l’homme], entend avec les oreilles, sent l’odeur avec le nez, sent le toucher avec la peau et le goût avec la langue qui est également utilisé pour parler et exprimer les idées.

    Avec plus de détails, si quelqu’un se place au bord de la mer, il est certain qu’après contemplation de la mer, il percevra avec humilité sa grandeur. Ce sentiment vient de l’âme. Si nous voyons quelqu’un qui nous est cher avec une main sérieusement blessée, nous nous sentirons touchés et manifesterons de la sympathie à son égard. Cette peine que nous ressentons vient de l’âme.

    Si nous apprenons qu’un des nôtres est rentré saint et sauf d’un long voyage, nous nous sentirons heureux de cette nouvelle. Ce sentiment de joie et de plaisir n'est possible qu’à cause de l’âme. Ainsi, l’âme est le composant essentiel de l’homme. Il glorifie, se soumet, sent le chagrin, se met en colère et souffre.

    L’âme est régulièrement citée dans le Saint Coran, comme dans le verset suivant où Allah Le Très Haut Dit:

    {Oh, âme en repos et en satisfaction!}¹.

    L’âme est chargée de suivre le chemin de la vérité et dispose de la liberté de choisir. Le Très haut dit:

    {Et par l’âme et Celui qui l’a harmonieusement façonnée, et lui a alors inspiré son immoralité, de même que sa piété! A réussi, certes, celui qui la purifie. Et est perdu, certes, celui qui la corrompt}².

    C’est l’âme qui goûte aux affres de la mort. Mais ce goût est fonction de l’état de l’âme au moment où il se sépare du corps. Allah dit: {Toute âme goûtera la mort. Ensuite c'est vers Nous que vous serez ramenés}³.

    C’est l’âme qui recevra le châtiment douloureux le jour du jugement dernier afin de la purifier si elle est souillée. Le Très Haut dit: {avant qu'une âme ne dise: Malheur à moi pour mes manquements envers Allah. Car j'ai été certes, parmi les railleurs}⁴.

    L’âme se plait au paradis et ne voudrait plus en sortir. Allah dit: {Et vous y aurez ce que vos âmes désireront et ce que vous réclamerez}⁵. Elle est appelée âme (Al-nafs) à cause de sa valeur psychique (Al-nafsia).

    Cependant, l’on se pose la question de savoir quelle est l’origine de l’âme? Pourquoi Allah l’a-t-elle créée et pourquoi a-t-Il mis à sa disposition ce monde si grand?

    L’origine de l’âme

    Allah le Très Haut et le début de la creation.

    Allah le Très Haut fut alors que rien d’autre n’existait à part Lui. Il n’y avait ni la terre, ni le soleil, ni la lune, ni l’air. Il n’y avait pas l’espace, la nuit, le jour, le temps, ni les êtres humains, ni les animaux, ni les anges, ni les génies. Il est le Très Haut, le Premier sans début, et quoiqu’on dise premier Il est au-dessus. Rien ne précède son existence et il n’y a rien autour de Lui. Il est le très Haut, le Grand et quoiqu’on dise grand il l’est plus. Sa grandeur n’a pas de limite ni de fin. Il est le Dernier sans fin et il n’y a rien après lui. Allah Le Très Haut dit: {C’est lui le Premier et le Dernier, l’Apparent et le Caché et il est Omniscient}⁶.

    Certes Allah Le Très Haut est la référence s’agissant de la générosité, de la bonté, de la miséricorde, de la grâce, de la pitié, de la grandeur, de la beauté et bien d’autres noms parmi ses beaux noms et attributs qui signifient la perfection.

    Allah Le Très Haut a créé les créatures afin de les faire goûter de Sa miséricorde et les faire profiter de Sa bonté. En somme, Allah Le Très Haut a voulu de Ses créatures qu’elles connaissent Sa grandeur, Sa miséricorde en observant Sa beauté, Sa majesté et Sa perfection.

    Allah le Très Haut dans un hadith Qodsy dit: J’étais un trésor caché, puis J’ai décidé de me faire connaître, et J’ai donc fait des créations et Je les ai amenées à me connaître. Ainsi, ils M’ont connu par Moi.

    Explication:

    Trésor: le mot dans ce hadith renvoie à la grande beauté divine et à la perfection.

    Le caché: c’est ce qui n’est connu de personne.

    Puis J’ai décidé de me faire connaître: cela dénote de Sa générosité et de Sa grâce, car le fait de montrer de la générosité et de la bonté relève des préoccupations du généreux.

    Et J’ai donc fait des créations: afin qu’elles prennent plaisir à contempler la beauté divine, qu’elles plongent dans cette contemplation sans limite. Cet objectif démontre que Dieu est le Créateur de toutes les créatures existantes dans le monde (Âlamoul Al-Azal)⁷.

    Je les ai amenées à me connaître: Je leur ai montré Ma grandeur, Ma grâce en les créant.

    Ainsi, ils M’ont connu par Moi: en s’observant eux-mêmes, ils sont parvenus à Me connaitre et ils se sont réjouis en regardant une partie de Ma beauté et de Ma perfection.

    Lorsque Dieu Le Tout-Puissant fit exister les créatures pour la première fois dans ce monde préexistant appelé (Al-Azal = monde pré-matériel), celles-ci étaient faites d’âmes abstraites, sans forme ni corps. C'est-à-dire que toutes les créatures: les humains, les animaux, le ciel, la terre, les anges et les djinns étaient de même nature et de même qualité sans aucune différence. Toutes ces âmes avaient le plaisir de contempler le Précieux Trésor, et aimaient beaucoup voir la beauté divine (le plus grand plaisir du paradis sera la vision de Dieu).

    * * *

    QUESTIONS | Première leçon

    1) Quelles sont les fonctions de l’âme?

    2) Quels sont les services que les sens rendent à l’âme?

    3) Pourquoi Allah Le Très Haut adresse- t-Il son discours à l’âme dans le saint coran?

    4) Pourquoi le saint coran a-t-il appelé cette entité abstraite âme (nafs) et quel en est le sens?

    5) Quel est le sens du mot trésor (kanzoun) dans le hadith sus-indiqué?

    * * *

    Deuxième leçon

    LES RAISONS DE LA VENUE DE L'ÂME DANS CE BAS-MONDE

    Nous avons vu dans la leçon précédente que les premières créatures d’Allah dans le monde (Âlamoul Al-Azal = monde pré-matériel) furent des âmes sans images et sans corps. L’être humain, les animaux, le ciel, la terre, les anges, les génies furent d’une même nature sans aucune distinction entre elles. Toutes les âmes se réjouissaient en regardant la beauté divine. La question qui découle de cette révélation est celle de savoir pourquoi sommes-nous donc venus ici-bas, ou alors pourquoi avons-nous été migrés vers ce monde.

    LA JUSTICE DIVINE ET L’EGALITE DES CREATURES DANS LE MONDE (ÂLAMOUL AL-AZAL)

    Les raisons de la venue ici-bas

    Toutes les créatures dans le monde (Âlamoul Al-Azal) étaient de même nature, elles avaient le même statut car disposant des mêmes capacités de compréhension de la beauté divine. Cette uniformité ne laissant aucune place à l’émulation et au dynamisme, les créatures devaient à coup sûr se lasser quelle que soit la beauté qu’elles contemplaient et l’aisance de la situation si elle devait perdurer. Afin de jouir des bienfaits du Créateur, les créatures doivent se distinguer à travers leurs bonnes œuvres qui doivent leur permettre d’évoluer d’un état moins élevé à un autre plus élevé et sans limites.

    Supposons une personne qui s’assoit dans un jardin très beau qu’aucun œil n’a jamais vu auparavant, elle finira par se lasser. Au terme d’un long moment, la beauté du jardin ne l’impressionnera plus. Pour ressentir à nouveau des sensations fortes, elle doit se déplacer vers un autre plus beau que le premier.

    Ne pouvant pas évoluer dans le monde de la préexistence, ne pouvant pas passer d’un état (spirituel) à un autre, les créatures ont quitté, selon la volonté de Dieu (Âlamoul Al-Azal) pour ce bas-monde. Elles l’ont quitté parce qu’on ne peut y accomplir d’œuvres, ce qui n’est pas le cas dans le monde d’ici-bas qui est un lieu d’adoration où les bonnes œuvres favorisent le rapprochement entre les créatures et Allah, rapprochement qui permet de bénéficier de Ses bienfaits. Mais alors de quels bienfaits s’agit-il? Quelle est la récompense de l’âme si elle accomplit de bonnes œuvres?

    L’influence de nos actes sur l’âme

    Pour mettre en évidence l’impact des actes que l’on pose sur l’âme et son rapprochement du Créateur, nous donnons l’exemple suivant: imaginons un général d’armée de retour en guerre avec ses troupes. Tous les combattants auront-ils le même état d’âme? Ils auront nécessairement des états d’âme différents selon leurs états de service. Celui qui aura accompli plus d’exploits sera évidemment plus apprécié par le général. Cet exemple s’applique aussi sur les enfants à l’égard de leur père, les étudiants vis-à-vis de leur enseignant, les disciples à l’égard de leur maître, et les serviteurs à l’égard de leur Seigneur. Notons qu’une âme n’obtient l’agrément d’une autre qu’en fonction de ses bonnes œuvres. Plus bonne est son œuvre, plus elle sera agréée. Cela fait partie des règles qui régissent les relations entre les âmes.

    Les bonnes œuvres procurent de l’assurance à l’âme du pieu et la rapprochent de Dieu. En fonction de ses œuvres, il jouira des bienfaits de son Seigneur. Cet aspect important ou encore cette assurance constitue la base du cheminement vers Allah et le secret du bonheur. Cette assurance fait de ce bas monde un lieu de travail et un chemin vers l’au-delà (le jour du Jugement), un au-delà bondé de paradis.

    Après avoir mis en évidence l’impact des œuvres qu’on accomplit sur les âmes, après avoir ressorti le lien entre la qualité de nos œuvres et le bonheur, nous poursuivons notre étude avec le désir inné dans l’âme humain. Pourquoi Allah Le Très

    Vous aimez cet aperçu ?
    Page 1 sur 1