Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore avec un essai gratuit

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Breviaire Catholique Liturgie des Heures: En français, dans l'ordre, tous les jours pour juillet, août et septembre
Breviaire Catholique Liturgie des Heures: En français, dans l'ordre, tous les jours pour juillet, août et septembre
Breviaire Catholique Liturgie des Heures: En français, dans l'ordre, tous les jours pour juillet, août et septembre
Livre électronique6 919 pages73 heures

Breviaire Catholique Liturgie des Heures: En français, dans l'ordre, tous les jours pour juillet, août et septembre

Évaluation : 5 sur 5 étoiles

5/5

()

À propos de ce livre électronique

Priez le bréviaire catholique romain traditionnel d'avant Vatican II, en français tout à fait dans l'ordre! Pas de va-et-vient, pas de cliquetis excessif, pas de calcul complexe de quel jour il s'agit ou de quels biens, ou d'antiennes - il suffit de cliquer sur la date et de prier la liturgie des heures. C'est très facile.



*Table des matières optimisée - cliquez sur l'heure qu'il vous faut !


+ 1960 Rubriques & Calendrier des messes en latin
+ Lien vers l'heure dans la table des matières
+ Martyrologie complète exclusive
+ Édition trimestrielle
+ Numérotation traditionnelle des psaumes
+ Mois du Précieux Sang
+ Mois du Cœur Immaculé de Marie
+ Mois des Sept Dolours (Douleurs) de Marie
+ juillet, août et septembre - prier dans l'ordre
+ français ecclésiastique


La plus importante collection de prières catholiques et le devoir de chaque prêtre de prier quotidiennement, l'Office Divin ou Liturgie des Heures est le fondement de la vie spirituelle et au cœur de tout combat spirituel.


"Un homme sans prière est un animal sans recours à la raison." - St. Philip Neri


"Pour moi, la prière est un élan du cœur ... qui embrasse à la fois l'épreuve et la joie." - St. Therese of Lisieux


"Il est tout simplement impossible de mener, sans l'aide de la prière, une vie vertueuse." - St. John Chrysostom


Recherchez le bréviaire catholique d'octobre-novembre-décembre 2021 dans la première semaine de septembre et aidez-nous à diffuser les nouvelles sur l'office divin traditionnel!

LangueFrançais
Date de sortie22 mai 2021
Breviaire Catholique Liturgie des Heures: En français, dans l'ordre, tous les jours pour juillet, août et septembre
Lire l'aperçu

En lire plus de Société De Saint Jean De La Croix

Lié à Breviaire Catholique Liturgie des Heures

Livres associé

Articles associés

Catégories liées

Avis sur Breviaire Catholique Liturgie des Heures

Évaluation : 5 sur 5 étoiles
5/5

1 notation0 avis

Qu'avez-vous pensé ?

Appuyer pour évaluer

    Aperçu du livre

    Breviaire Catholique Liturgie des Heures - Société de Saint-Jean de la Croix

    Complies

    juillet

    01-07-2021

    Fête du Très Précieux Sang de Notre Seigneur Jésus-Christ

    Lectures

    Début

    V. Seigneur  + Vous ouvrirez mes lèvres.

    R. Et ma bouche annoncera Votre louange.

    V. Dieu + venez à mon aide.

    R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.

    V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.

    R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

    Alleluia.

    Invitatoire 

    Ant. Le Christ, le Fils de Dieu, nous a rachetés par son propre sang, * Viens, adorons-le.

    Ant. Le Christ, le Fils de Dieu, nous a rachetés par son propre sang, * Viens, adorons-le.

    Venez, chantons avec allégresse au Seigneur, faisons monter l'expression d'une joie vers Dieu, notre salut. Hâtons-nous de nous présenter devant Lui avec des louanges et, dans des Psaumes célébrons Sa gloire.

    Ant. Le Christ, le Fils de Dieu, nous a rachetés par son propre sang, * Viens, adorons-le.

    Parce que le Seigneur est le grand Dieu ; le grand Roi au dessus de tous les dieux; parce que le Seigneur ne repoussera pas Son peuple; parce que dans Sa main sont tous les confins de la terre et que Son regard domine les cimes des montagnes.

    Ant. Viens, adorons-le.

    Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent. (on se met à genoux) Venez, adorons, prosternons-nous devant Dieu, : et pleurons devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est le Seigneur notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Son pâturage.

    Ant. Le Christ, le Fils de Dieu, nous a rachetés par son propre sang, * Viens, adorons-le.

    Aujourd'hui, si vous entendez Sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs, comme il arriva à vos pères dans l'exaspération au jour de la tentation dans le désert, alors qu'ils Me tentèrent, M'éprouvèrent et virent mes œuvres.

    Ant. Viens, adorons-le.

    Pendant quarante ans, J'ai été proche de cette génération et J'ai dit : Toujours ils errent de cœur ; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : et Je leur ai juré dans Ma colère, s'ils entrerons dans Mon repos.

    Ant. Le Christ, le Fils de Dieu, nous a rachetés par son propre sang, * Viens, adorons-le.

    V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.

    R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

    Ant. Viens, adorons-le.

    Ant. Le Christ, le Fils de Dieu, nous a rachetés par son propre sang, * Viens, adorons-le.

    Hymn 

    Celui qui autrefois, dans une juste vengeance,

    Il a entraîné le monde sous le déluge,

    Une fois de plus, la miséricorde l'a purifiée

    Avec le flux de son propre sang,

    Venant de son trône au sommet

    Sur la croix douloureuse pour mourir.

    Profitez de cette douche salvatrice,

    La Terre a repris toute sa beauté ;

    A la place des épines et des ronces,

    Les myrtilles ont poussé et les roses ont fleuri :

    L'absinthe amère des déchets

    Le goût du miel a changé.

    Les scorpions ont cessé ; le serpent visqueux

    Il a déposé son poison mortel ;

    Des bêtes sauvages à l'instinct cruel

    Ils ont perdu leur férocité sauvage ;

    Accueillant le règne de la douceur

    De l'Agneau pour les pécheurs tués.

    Oh, la sagesse de l'éternel !

    Oh, sa profondeur et sa hauteur sont divines !

    Oh, la douceur de cette miséricorde

    Ce qui, en Jésus-Christ, brille !

    Esclaves, nous avons été condamnés à mourir !

    Notre roi en paie la peine !

    Lorsque devant le Juge nous tremblons,

    Conscient de ses lois enfreintes,

    Que ce sang, en cette heure redoutable,

    Pleurez à haute voix, et plaidez notre cause ;

    Dites que nos terreurs coupables cessent,

    Soyez notre pardon et notre paix.

    Prince et auteur du salut !

    Seigneur de la majesté suprême !

    Jésu, loué sois-tu

    Par le monde, tu as racheté ;

    Qui avec le Père et l'Esprit,

    Régner en mérite éternel.

    Amen.

    Psaumes avec lectures 

    Nocturn I.

    Ant. Et lorsque huit jours furent accomplis * pour la circoncision de l'enfant, son Nom fut appelé Jésus.

    Psaume 2 

    2:1 Pourquoi les nations ont-elles frémi, * et les peuples ont-ils formé de vains desseins ?

    2:2 Les rois de la terre se sont levés, et les princes se sont assemblés * contre le Seigneur et contre Son Christ.

    2:3 Rompons leurs liens, * et jetons loin de nous leur joug.

    2:4 Celui qui habite dans les cieux Se rira d'eux, * et le Seigneur Se moquera d'eux.

    2:5 Alors Il leur parlera dans Sa colère, * et Il les épouvantera dans Sa fureur.

    2:6 Pour Moi, J'ai été établi Roi par Lui sur Sion, Sa montagne sainte, * afin d'annoncer Son décret.

    2:7 Le Seigneur M'a dit : * Tu es Mon Fils ; Je T'ai engendré aujourd'hui.

    2:8 Demande-Moi et Je Te donnerai les nations pour Ton héritage, * et pour Ton domaine les extrémités de la terre.

    2:9 Tu les gouverneras avec une verge de fer, * et Tu les briseras comme le vase du potier.

    2:10 Et maintenant, ô rois, comprenez ; * instruisez-vous, juges de la terre.

    2:11 Servez le Seigneur avec crainte, * et réjouissez-vous en Lui avec tremblement.

    2:12 Attachez-vous à la doctrine, de peur que le Seigneur ne S'irrite, * et que vous ne périssiez hors de la voie droite.

    2:13 Lorsque bientôt s'enflammera Sa colère, * heureux tous ceux qui ont confiance en Lui.

    V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.

    R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

    Ant. Et lorsque huit jours furent accomplis pour la circoncision de l'enfant, son Nom fut appelé Jésus.

    Ant. Et comme il était à l'agonie *, il pria plus instamment, et sa sueur fut comme de grosses gouttes de sang qui tombèrent à terre.

    Psaume 3 

    3:2 Seigneur, pourquoi ceux qui me persécutent se sont-ils multipliés ? * Une multitude s'élève contre moi.

    3:3 Beaucoup disent à mon âme : * Il n'y a pas de salut pour elle dans son Dieu.

    3:4 Mais Vous, Seigneur, Vous êtes mon protecteur et ma gloire, * et Vous relevez ma tête.

    3:5 De ma voix j'ai crié vers le Seigneur, * et Il m'a exaucé du haut de Sa montagne sainte.

    3:6 Je me suis endormi, et j'ai été assoupi ; * et je me suis levé, parce que le Seigneur a été mon soutien.

    3:7 Je ne craindrai point les milliers d'hommes du peuple qui m'environnent. * Levez-Vous, Seigneur ; sauvez-moi, mon Dieu.

    3:8 Car Vous avez frappé tous ceux qui s'opposaient à moi sans raison ; * Vous avez brisé les dents des pécheurs.

    3:9 Le salut vient du Seigneur ; * et c'est Vous qui bénissez Votre peuple.

    V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.

    R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

    Ant. Et comme il était à l'agonie , il pria plus instamment, et sa sueur fut comme de grosses gouttes de sang qui tombèrent à terre.

    Ant. Judas, qui l'avait trahi, * se repentit, et rapporta les trente pièces d'argent, en disant J'ai péché en trahissant le Sang innocent.

    Psaume 15 

    15:1 Conservez-moi, Seigneur, car j'ai espéré en Vous. * J'ai dit au Seigneur : Vous êtes mon Dieu, et Vous n'avez nul besoin de mes biens.

    15:3 Il a fait éclater toutes mes dispositions bienveillantes envers les Saints * qui sont sur Sa terre.

    15:4 Leurs infirmités se sont multipliées, * et ensuite ils ont couru avec vitesse.

    15:4 Je ne les réunirai point dans des assemblées de sang, * et je ne me souviendrai plus de leurs noms pour les prononcer.

    15:5 Le Seigneur est la part de mon héritage et de ma coupe ; * c'est Vous, Seigneur, qui me rendrez mon héritage.

    15:6 Le cordeau est tombé pour moi en des lieux magnifiques, * car mon héritage est excellent.

    15:7 Je bénirai le Seigneur qui m'a donné l'intelligence ; * de plus, jusque dans la nuit même mes reins m'y ont excité.

    15:8 Je prenais soin d'avoir toujours le Seigneur devant mes yeux ; * car Il est à ma droite, pour que je ne sois pas ébranlé.

    15:9 C'est pourquoi mon cœur s'est réjoui, et ma langue a tressailli d'allégresse ; * de plus, ma chair même se reposera dans l'espérance.

    15:10 Car Vous n'abandonnerez pas mon âme dans l'enfer, * et Vous ne souffrirez pas que Votre Saint voie la corruption.

    15:11 Vous m'avez fait connaître les voies de la vie ; Vous me comblerez de joie par Votre visage : * il y a des délices sans fin à Votre droite.

    V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.

    R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

    Ant. Judas, qui l'avait trahi, se repentit, et rapporta les trente pièces d'argent, en disant J'ai péché en trahissant le Sang innocent.

    V. Seigneur, Tu nous as rachetés.

    R. Par ton Sang.

    Notre Père, qui êtes aux cieux,

    Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,

    Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

    Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.

    Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :

    V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.

    R. Mais délivrez-nous du mal.

    Absolution. Exaucez, Seigneur Jésus-Christ, les prières de vos serviteurs, et ayez pitié de nous, vous qui vivez et régnez avec le Père et le Saint-Esprit, dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

    V. Veuillez, Seigneur, bénir.

    Bénédiction. Que le Père éternel nous bénisse d'une bénédiction perpétuelle. Ainsi soit-il.

    Leçon 1

    Leçon tirée de la lettre de l'apôtre Paul aux Hébreux

    Heb 9:11-15

    11 Mais le Christ, étant venu souverain sacrificateur des bonnes choses à venir, par un tabernacle plus grand et plus parfait, non fait de main, c'est-à-dire non de cette création :

    12 Ce n'est pas par le sang de boucs ou de veaux, mais par son propre sang, qu'il est entré une fois dans les saints, ayant obtenu une rédemption éternelle.

    13 Car si le sang de boucs et de boeufs, et la cendre d'une génisse qu'on asperge, sanctifient ceux qui sont souillés, à la purification de la chair :

    14 Combien plus le sang du Christ, qui par le Saint-Esprit s'est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il notre conscience des oeuvres mortes, pour servir le Dieu vivant ?

    15 C'est pourquoi il est le médiateur de la nouvelle alliance, afin que, par sa mort, pour la rédemption des transgressions de l'ancienne alliance, les appelés reçoivent la promesse de l'héritage éternel.

    V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.

    R. Rendons grâces à Dieu.

    R. Jésus aussi, pour sanctifier le peuple par son propre sang, a souffert sans la porte.

    * Allons donc vers lui hors du camp, en portant son opprobre.

    V. Vous n'avez pas encore résisté au sang, en luttant contre le péché.

    R. Allons donc vers lui sans la porte, en portant son opprobre.

    V. Veuillez, Seigneur, bénir.

    Bénédiction. Que le Fils unique de Dieu daigne nous bénir et nous secourir. Ainsi soit-il.

    Leçon 2

    Heb 9:16-22

    6 Car lorsqu'il y a un testament, le décès du testateur doit nécessairement entrer en ligne de compte.

    17 Car le testament est fort, après la mort des hommes ; autrement, il n'est pas encore fort, tandis que le testateur vit.

    18 C'est pourquoi le premier n'a pas non plus été consacré sans sang.

    19 Car lorsque Moïse eut lu tous les commandements de la loi à tout le peuple, il prit du sang de veau et de chèvre, avec de l'eau, et de la laine écarlate et de l'hysope, et il en aspergea le livre lui-même et tout le peuple,

    20 Dire : Ceci est le sang de l'alliance que Dieu vous a prescrite.

    21 Il aspergea de même le tabernacle et tous les ustensiles du ministère, de la même manière, avec du sang.

    22 Et presque toutes choses, selon la loi, sont purifiées par le sang ; et sans effusion de sang il n'y a pas de rémission.

    V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.

    R. Rendons grâces à Dieu.

    R. Moïse a pris le sang, et a aspergé tout le peuple ;

    * en disant : Ceci est le sang du Testament que Dieu vous a prescrit.

    V. Par la foi, il a gardé la Pâque et l'aspersion du sang, de peur que celui qui a détruit les premiers-nés ne les touche.

    R. Disant : Ceci est le sang du Testament que Dieu vous a prescrit.

    V. Veuillez, Seigneur, bénir.

    Bénédiction. Que la grâce du Saint-Esprit illumine nos esprits et nos cœurs. Ainsi soit-il.

    Leçon 3

    Heb 10:19-24

    19 Ayant donc, frères, confiance dans l'entrée dans les saints par le sang du Christ ;

    20 Un chemin nouveau et vivant qu'il a consacré pour nous à travers le voile, c'est-à-dire sa chair,

    21 Et un grand prêtre sur la maison de Dieu :

    22 Approchons-nous avec un coeur sincère, en plénitude de foi, ayant nos coeurs arrosés d'une mauvaise conscience, et nos corps lavés d'une eau pure.

    23 Confessons notre espérance sans hésiter, car il est fidèle à ce qu'il a promis,

    24 Et considérons-nous les uns les autres, pour provoquer à la charité et aux bonnes œuvres :

    V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.

    R. Rendons grâces à Dieu.

    R. Vous, qui étiez parfois loin, vous êtes rapprochés par le sang du Christ.

    * Car il est notre paix, lui qui a fait que les deux ne font qu'un.

    V. Il a plu [au Père de faire habiter en Lui toute plénitude, et,] ayant fait la paix par le Sang de sa Croix, de réconcilier par Lui toutes choses avec Lui, [par Lui, je dis] qu'elles soient sur la terre ou dans les cieux.

    R. Car c'est Lui qui est notre paix, qui a fait que les deux ne font qu'un.

    V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit

    R. Car Il est notre Paix, qui a fait que les deux ne font qu'un.

    Nocturn II.

    Ant. Pilate, * voulant contenter le peuple, a livré Jésus, après l'avoir flagellé, pour qu'il soit crucifié.

    Psaume 22 

    22:1 C'est le Seigneur qui me conduit, et rien ne pourra me manquer. * Il m'a établi dans un lieu de pâturages.

    22:2 Il m'a amené près d'une eau foritifiante, * Il a fait revenir mon âme.

    22:3 Il m'a conduit par les sentiers de la justice, * à cause de Son Nom.

    22:4 Aussi, quand même je marcherais au milieu de l'ombre de la mort, je ne craindrais aucun mal, * car Vous êtes avec moi.

    22:4 Votre houlette et Votre bâton * m'ont consolé.

    22:5 Vous avez préparé devant moi une table * contre ceux qui me persécutent.

    22:5 Vous avez oint ma tête d'huile, * et que mon calice enivrant est admirable !

    22:6 Et Votre miséricorde me suivra * tous les jours de ma vie,

    22:6 Pour que j'habite dans la maison du Seigneur * durant de longs jours.

    V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.

    R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

    Ant. Pilate, voulant contenter le peuple, a livré Jésus, après l'avoir flagellé, pour qu'il soit crucifié.

    Ant. Pilate, voyant * qu'il ne pouvait rien emporter, prit de l'eau et se lava les mains devant la foule, en disant Je suis innocent du sang de cette juste personne.

    Psaume 29 

    29:2 Je Vous exalterai, Seigneur, parce que Vous m'avez relevé, * et que Vous n'avez pas réjoui mes ennemis à mon sujet.

    29:3 Seigneur mon Dieu, j'ai crié vers Vous, * et Vous m'avez guéri.

    29:4 Seigneur, Vous avez retiré mon âme du séjour des morts ; * Vous m'avez sauvé du milieu de ceux qui descendent dans la fosse.

    29:5 Chantez au Seigneur, Vous qui êtes Ses saints, * et célébrez Sa sainte mémoire.

    29:6 Car le châtiment provient de Son indignation, * et la vie de Sa bienveillance.

    29:6 Les pleurs se répandent le soir, * et le matin viendra la joie.

    29:7 Pour moi j'ai dit dans ma prospérité : * Je ne serai jamais ébranlé.

    29:8 Seigneur, c'est par Votre volonté * que Vous m'avez affermi dans ma gloire.

    29:8 Vous avez détourné de moi Votre visage, * et j'ai été tout troublé.

    29:9 Je crierai vers Vous, Seigneur, * et j'implorerai mon Dieu.

    29:10 Quelle utilité retirerez-Vous de ma mort, * lorsque je descendrai dans la pourriture ?

    29:10 Est-ce que la poussière chantera Vos louanges ? * ou publiera-t-elle Votre vérité ?

    29:11 Le Seigneur a entendu, et Il a eu pitié de moi ; * le Seigneur S'est fait mon protecteur.

    29:12 Vous avez changé mes lamentations en allégresse ; * Vous avez déchiré mon sac, et Vous m'avez environné de joie,

    29:13 Afin que mon âme Vous chante, et que je ne ressente plus la douleur. * Seigneur mon Dieu, je Vous louerai éternellement.

    V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.

    R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

    Ant. Pilate, voyant qu'il ne pouvait rien emporter, prit de l'eau et se lava les mains devant la foule, en disant Je suis innocent du sang de cette juste personne.

    Ant. Alors il répondit à tout le peuple et dit : "Je suis innocent du sang de ce juste : Que son Sang soit sur nous et sur nos enfants!

    Psaume 63 

    63:2 Exaucez, ô Dieu, ma prière lorsque je Vous implore ; * délivrez mon âme de la crainte de l'ennemi.

    63:3 Vous m'avez protégé contre l'assemblée des méchants, * contre la multitude de ceux qui commettent l'iniquité.

    63:4 Car ils ont aiguisé leurs langues comme un glaive, * et ils ont tendu leur arc, chose amère, pour percer de flèches l'innocent dans l'obscurité.

    63:6 Ils le perceront soudain, et ils n'éprouveront aucune crainte ; * ils se sont affermis dans leur résolution perverse.

    63:6 Ils se sont concertés pour cacher des pièges ; * ils ont dit : Qui les verra ?

    63:7 Ils ont inventé des crimes ; * ils se sont épuisés dans une profonde recherche.

    63:7 L'homme pénétrera au fond de son cœur, * et Dieu sera exalté.

    63:8 Les blessures qu'ils font sont comme celles des flèches des petits enfants, * et leurs langues ont perdu leur force en se tournant contre eux-mêmes.

    63:9 Tous ceux qui les voyaient ont été remplis de trouble, * et tout homme a été saisi de frayeur.

    63:10 Et ils ont annoncé les œuvres de Dieu, * et ils ont compris Ses actes.

    63:11 Le juste se réjouira dans le Seigneur, et espérera en Lui ; * et tous ceux qui ont le cœur droit se féliciteront.

    V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.

    R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

    Ant. Alors il répondit à tout le peuple et dit : "Je suis innocent du sang de ce juste : Que son Sang soit sur nous et sur nos enfants!

    V. Le sang de Jésus-Christ, le Fils de Dieu.

    R. Nous purifie de tout péché.

    Notre Père, qui êtes aux cieux,

    Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,

    Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

    Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.

    Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :

    V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.

    R. Mais délivrez-nous du mal.

    Absolution. Qu'il nous secoure par sa bonté et sa miséricorde, celui qui, avec le Père et le Saint-Esprit, vit et règne dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

    V. Veuillez, Seigneur, bénir.

    Bénédiction. Que Dieu le Père tout-puissant soit pour nous propice et plein de clémence. Ainsi soit-il.

    Leçon 4

    Extrait des Sermons de Saint Jean Chrysostome, archevêque de Constantinople

    Homélie 84 dans John, cap. 19

    Voudrais-tu entendre la puissance du Sang du Christ ? Alors regardons sa figure, rappelons les anciens caractères et racontons l'histoire écrite dans les anciennes Écritures. Les Egyptiens ne voulaient pas que Dieu enlève à Israël son premier-né, et Moïse dit Ainsi parle l'Éternel : Vers minuit, je sortirai au milieu de l'Egypte, et tous les premiers-nés du pays d'Egypte mourront, depuis le premier-né de Pharaon qui est assis sur son trône jusqu'au premier-né de la servante qui est derrière le moulin, et tous les premiers-nés des bêtes. Et il y aura un grand cri dans tout le pays d'Égypte, comme il n'y en a jamais eu de semblable, et il n'y en aura plus de semblable. Mais contre aucun des enfants d'Israël, un chien ne bougera sa langue, contre un homme ou une bête, afin que vous sachiez comment l'Éternel a fait la différence entre les Égyptiens et Israël. Ex. xi. 4-7. Alors Moïse appela tous les anciens d'Israël, et leur dit Tirez et prenez un agneau selon vos familles, et immoler la Pâque. Vous prendrez un bouquet d'hysope et vous le tremperez dans le sang qui est dans la cuve, et vous frapperez du sang le linteau et les deux poteaux latéraux. Et quand il verra le sang sur le linteau et sur les deux poteaux latéraux, l'Eternel passera par-dessus la porte, et ne permettra pas au destructeur d'entrer dans vos maisons pour vous frapper. xii. 21-23. Et le sang d'une brebis pourrait-il sauver un homme ? Oui, en bien, non pas parce que c'est du sang, mais parce qu'il représente en une figure le Sang du Seigneur.

    V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.

    R. Rendons grâces à Dieu.

    R. Passez le temps de votre séjour ici dans la peur, dans la mesure où :

    * Vous savez que vous n'avez pas été rachetés par des choses corruptibles, comme l'argent et l'or

    V. Mais avec le Précieux Sang du Christ, comme d'un agneau sans tache.

    R. Vous savez que vous n'avez pas été rachetés par des choses corruptibles, comme l'argent et l'or.

    V. Veuillez, Seigneur, bénir.

    Bénédiction. Que le Christ nous donne les joies de l'éternelle vie. Ainsi soit-il.

    Leçon 5

    Les statues de monarques, aussi stupides et muettes soient-elles, ont parfois été un refuge utile pour des hommes doués d'âme et de raison, non pas parce qu'elles sont des œuvres de l'habileté du brasero, mais parce que la ressemblance qu'elles portent est celle d'un roi. Et c'est ainsi que ce sang inconscient a délivré la vie des hommes, non pas parce que c'était du sang, mais parce qu'il annonçait l'effusion du Sang de Jésus. Cette nuit-là en Égypte, lorsque l'Ange destructeur vit le sang sur le linteau et sur les deux poteaux latéraux, il passa la porte et n'entra pas dans la maison. Et maintenant, le destructeur d'âmes s'enfuira bien plus encore lorsqu'il verra, non pas le linteau et les deux montants latéraux aspergés du sang d'un agneau, mais la bouche du chrétien fidèle, la demeure vivante du Saint-Esprit, brillante du sang du vrai Messie. Si l'Ange a laissé le type être, comment l'ennemi ne tremblerait-il pas devant la Réalité ? Voudrais-tu entendre davantage parler de la puissance de ce Sang que je veux. Considère de quelle source il provient, de quelle source il jaillit. Sa source est le Coeur du Seigneur, percé pour nous sur la Croix. Mais quand ils arrivèrent à Jésus, et qu'ils virent qu'il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, mais un des soldats lui perça le côté avec une lance, et aussitôt il en sortit du sang et de l'eau Jean xix, 32-34, dont l'un est une figure du baptême, et l'autre du sacrement de l'autel). L'un des soldats lui perça le côté avec une lance, et le voile du temple de son corps fut déchiré en deux. (Jean II. 19-21, Matth. xxvii. 51. Ô combien glorieux est le trésor qui m'y est ouvert, combien nobles sont les richesses que j'y ai trouvées avec joie !

    V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.

    R. Rendons grâces à Dieu.

    R. Vous êtes donc achetés à un prix très élevé :

    * Glorifiez Dieu et portez-le dans votre corps.

    V. Vous êtes achetés à un prix, ne soyez pas les serviteurs des hommes.

    R. Glorifiez Dieu et portez-le dans votre corps.

    V. Veuillez, Seigneur, bénir.

    Bénédiction. Que Dieu daigne allumer dans nos cœurs le feu de son amour. Ainsi soit-il.

    Leçon 6

    Et il en a été de même pour cet Agneau : les Juifs ont tué un mouton, et j'ai appris la valeur du sacrement. De ce côté-là coulait du sang et de l'eau. Je ne voudrais pas, ô mon auditeur, que tu passes par les profondeurs d'un tel mystère sans t'arrêter, car j'ai encore un discours mystique et mystérieux à délivrer. J'ai dit que l'Eau et le Sang ont symboliquement engendré le baptême et les sacrements. Car de ceux-ci, la sainte Église a été fondée par la cuve de la régénération, et la rénovation du Saint-Esprit. Par le baptême, je dis, et par les sacrements, qui semblent avoir émané de son côté. C'est donc du côté du Christ que l'Église a été créée, tout comme c'est du côté d'Adam qu'Ève a été élevée pour être son épouse. C'est la raison pour laquelle Paul dit, sans doute en allusion à son Côté : Nous sommes membres de son Corps, et de ses os. Car, de même que Dieu a fait la femme Eve de la côte qu'il avait prise du côté d'Adam, de même le Christ a fait l'Église du Sang et de l'Eau qu'il a fait couler pour nous de son propre Côté. À l'occasion du dix-neuvième centenaire de l'accomplissement de la rédemption de l'humanité, comme une célébration appropriée de cette bénédiction ineffable, le pape Pie XI a décrété un Jubilé extraordinaire. Au cours de cette année, le Souverain Pontife, souhaitant que les fruits du Précieux Sang du Christ, l'Agneau sans tache, retombent plus abondamment sur l'humanité et que l'esprit des fidèles soit impressionné par des souvenirs plus vifs de ce même Sang comme prix de leur rédemption, a élevé la fête du Précieux Sang de notre Seigneur Jésus-Christ au rang de double de la première classe, à célébrer comme telle chaque année par l'Église universelle.

    V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.

    R. Rendons grâces à Dieu.

    R. Dieu recommande son amour envers nous :

    * En ce que, alors que nous étions encore des pécheurs, le Christ est mort pour nous en temps voulu.

    V. Bien plus qu'être maintenant justifiés par Son Sang, nous serons sauvés de la colère par Lui.

    R. En ce que, alors que nous étions encore pécheurs, le Christ est mort pour nous en temps voulu.

    V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit

    R. En cela, alors que nous étions encore des pécheurs, le Christ est mort pour nous en temps voulu.

    Nocturn III.

    Ant. Alors Jésus sortit*, portant la couronne d'épines et la robe de pourpre. Et Pilate leur dit : Voici l'homme.

    Psaume 73 

    73:1 Pourquoi, ô Dieu, nous avez-Vous rejetés pour toujours ? * pourquoi Votre fureur s'est-elle allumée contre les brebis de Votre pâturage ?

    73:2 Souvenez-Vous de Votre famille, * que Vous avez possédé dès le commencement.

    73:2 Vous avez racheté le sceptre de Votre héritage : * c'est le mont Sion, où Vous avez habité.

    73:3 Levez Vos mains contre leur insolence sans bornes. * Que de forfaits l'ennemi a commis dans le sanctuaire !

    73:4 Ceux qui Vous haïssent ont fait leur gloire * de Vous insulter au milieu de Votre solennité.

    73:5 Ils ont placé leurs étendards comme étendards, * et ils n'ont pas plus respecté le sommet que les issues.

    73:6 Comme dans une forêt d'arbres, à coups de hache, ils ont brisé les portes à l'envi. * Avec la hache et la cognée ils ont tout renversé.

    73:7 Ils ont mis le feu à Votre sanctuaire ; * ils ont renversé et profané le tabernacle de Votre Nom.

    73:8 Ils ont dit dans leur cœur, eux et toute leur bande : * Faisons cesser dans le pays tous les jours de fête consacrés à Dieu.

    73:9 Nous ne voyons plus nos étendards ; * il n'y a plus de prophète, et on ne nous connaîtra plus.

    73:10 Jusques à quand, ô Dieu, l'ennemi insultera-t-il ? * L'adversaire outragera-t-il sans fin Votre Nom ?

    73:11 Pourquoi retirez-Vous sans cesse Votre main et Votre droite * de Votre sein ?

    73:12 Cependant Dieu est notre Roi depuis des siècles ; * Il a opéré notre salut au milieu de la terre.

    73:13 C'est Vous qui avez affermi la mer par Votre puissance, * qui avez brisé les têtes des dragons dans les eaux.

    73:14 C'est Vous qui avez écrasé les têtes du dragon, * qui l'avez donné en nourriture aux peuples d'Ethiopie.

    73:15 C'est Vous qui avez fait jaillir des fontaines et des torrents, * qui avez desséché les fleuves intarissables.

    73:16 A Vous est le jour, et à Vous est la nuit ; * c'est Vous qui avez créé l'aurore et le soleil.

    73:17 C'est Vous qui avez établi toutes les limites de la terre, * Vous qui avez formé l'été et le printemps.

    73:18 Souvenez-Vous-en : l'ennemi a outragé le Seigneur, * et un peuple insensé a irrité Votre Nom.

    73:19 Ne livrez pas aux bêtes les âmes qui Vous louent, * et n'oubliez pas pour toujours les âmes de Vos pauvres.

    73:20 Ayez égard à Votre alliance, * car les lieux sombres du pays sont remplis de repaires d'iniquité.

    73:21 Que l'humble ne s'en retourne pas couvert de confusion ; * le pauvre et l'indigent loueront Votre Nom.

    73:22 Levez-Vous, ô Dieu, jugez Votre cause ; * souvenez-Vous des outrages qui Vous viennent tout le jour de l'insensé.

    73:23 N'oubliez pas les clameurs de Vos ennemis. * L'orgueil de ceux qui Vous haïssent monte toujours.

    V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.

    R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

    Ant. Alors Jésus sortit , portant la couronne d'épines et la robe de pourpre. Et Pilate leur dit : Voici l'homme.

    Ant. Et lui, portant sa croix, * sortit dans un lieu appelé lieu du Crâne, où ils le crucifièrent.

    Psaume 87 

    87:2 Seigneur, Dieu de mon salut, * devant Vous, la nuit, j'ai crié.

    87:3 Que ma prière pénètre jusqu'à Vous ; * prêtez l'oreille à ma supplication.

    87:4 Car mon âme est remplie de maux, * et ma vie s'approche du séjour des morts.

    87:5 On me compte parmi ceux qui descendent dans la fosse ; * je suis devenu comme un homme dénué de tout secours,

    87:6 Abandonné parmi les morts ; comme les blessés qui dorment dans les sépulcres, dont Vous ne Vous souvenez plus, * et qui ont été repoussés de Votre main.

    87:7 Ils m'ont mis dans une fosse profonde, * dans des lieux ténébreux et à l'ombre de la mort.

    87:8 Votre fureur s'est appesantie sur moi, * et Vous avez fait passer sur moi tous Vos flots.

    87:9 Vous avez éloigné de moi ceux qui me connaissaient ; * ils ont fait de moi l'objet de leur abomination.

    87:9 J'ai été livré, et sans pouvoir sortir ; * mes yeux se sont affaiblis par l'affliction.

    87:10 J'ai crié vers Vous, Seigneur, tout le jour ; * j'ai étendu vers Vous mes mains.

    87:11 Ferez-Vous des miracles pour les morts ? * ou les médecins les ressusciteront-ils, afin qu'ils Vous louent ?

    87:12 Quelqu'un racontera-t-il dans le sépulcre Votre miséricorde, * et Votre vérité dans le tombeau ?

    87:13 Vos merveilles seront-elles connues dans les ténèbres, * et Votre justice dans la terre de l'oubli ?

    87:14 Et moi, Seigneur, je crie vers Vous, * et le matin ma prière va au-devant de Vous.

    87:15 Pourquoi, Seigneur, rejetez-Vous ma prière, * et détournez-Vous de moi Votre visage ?

    87:16 Je suis pauvre et dans les travaux depuis ma jeunesse ; * et, après avoir été exalté, j'ai été humilié et troublé.

    87:17 Votre colère a passé sur moi, * et Vos terreurs m'ont épouvanté.

    87:18 Elles m'ont environné comme l'eau tout le jour ; * elles m'ont environné toutes ensemble.

    87:19 Vous avez éloigné de moi mes amis et mes proches, * et ceux qui me connaissaient, à cause de ma misère.

    V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.

    R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

    Ant. Et lui, portant sa croix, sortit dans un lieu appelé lieu du Crâne, où ils le crucifièrent.

    Ant. Mais quand ils arrivèrent à Jésus, et qu'ils virent qu'il était déjà mort, * ils ne lui brisèrent pas les jambes, mais un des soldats lui perça le côté avec une lance, et il en sortit du sang et de l'eau.

    Psaume 93 

    93:1 Le Seigneur est le Dieu des vengeances ; * le Dieu des vengeances a agi avec une entière liberté.

    93:2 Levez-Vous, ô Dieu, qui jugez la terre ; * rendez aux superbes ce qui leur est dû.

    93:3 Jusques à quand, Seigneur, les pécheurs, * jusques à quand les pécheurs se glorifieront-ils ?

    93:4 Jusques à quand tous ceux qui commettent des injustices * se répandront-ils en des discours insolents, et proféreront-ils l'iniquité ?

    93:5 Ils ont humilié Votre peuple, Seigneur ; * ils ont opprimé Votre héritage.

    93:6 Ils ont mis à mort la veuve et l'étranger, * et ils ont tué les orphelins.

    93:7 Et ils ont dit : Le Seigneur ne le verra pas, * et le Dieu de Jacob n'en saura rien.

    93:8 Comprenez, vous qui êtes stupides parmi le peuple ; * insensés, apprenez enfin la sagesse.

    93:9 Celui qui a planté l'oreille n'entendrait-Il pas ? * ou celui qui a formé l'œil ne verrait-Il pas ?

    93:10 Celui qui reprend les nations ne vous convaincra-t-Il pas de péché, * Lui qui enseigne la science à l'homme ?

    93:11 Le Seigneur connaît les pensées des hommes ; * Il sait qu'elles sont vaines.

    93:12 Heureux l'homme que Vous avez Vous-même instruit, Seigneur, * et à qui Vous avez enseigné Votre loi,

    93:13 Pour lui adoucir les jours mauvais, * jusqu'à ce qu'on ait creusé une fosse pour le pécheur.

    93:14 Car le Seigneur ne rejettera pas Son peuple, * et Il n'abandonnera pas Son héritage ;

    93:15 Jusqu'à ce que la justice fasse éclater son jugement, * et que tous ceux qui ont le cœur droit se tiennent auprès d'elle.

    93:16 Qui se lèvera pour moi contre les méchants ? * ou qui se tiendra auprès de moi contre ceux qui commettent l'iniquité ?

    93:17 Si Dieu ne m'eût assisté, * il s'en serait peu fallu que mon âme n'habitât le séjour des morts.

    93:18 Si je disais : Mon pied a été ébranlé, * Votre miséricorde, Seigneur, me soutenait.

    93:19 Selon la multitude des douleurs de mon cœur, * Vos consolations ont rempli de joie mon âme.

    93:20 Le trône de l'iniquité Vous est-il attaché, * à Vous qui rendez Vos conmmandements pénibles ?

    93:21 Le méchants tendront des pièges à l'âme du juste, * et condamneront le sang innocent.

    93:22 Mais le Seigneur S'est fait mon refuge, * et mon Dieu l'appui de mon espérance.

    93:23 Et Il fera retomber sur eux leur iniquité, et Il les perdra par leur propre malice ; * le Seigneur notre Dieu les perdra.

    V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.

    R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

    Ant. Mais quand ils arrivèrent à Jésus, et qu'ils virent qu'il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, mais un des soldats lui perça le côté avec une lance, et il en sortit du sang et de l'eau.

    V. Le Christ nous a aimés.

    R. Et nous a lavés de nos péchés dans Son propre Sang.

    Notre Père, qui êtes aux cieux,

    Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,

    Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

    Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.

    Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :

    V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.

    R. Mais délivrez-nous du mal.

    Absolution. Que le Dieu tout-puissant et miséricordieux daigne nous délivrer des liens de nos péchés. Ainsi soit-il.

    V. Veuillez, Seigneur, bénir.

    Bénédiction. Que la lecture du saint Evangile nous soit salut et protection. Ainsi soit-il.

    Leçon 7

    Du Saint Evangile selon Jean

    Jean 19:30-35

    À l'époque : Quand Jésus a reçu le vinaigre, il a dit : C'est fini. Et il inclina la tête, et rendit l'esprit. Et ainsi de suite.

    Homélie de saint Augustin, évêque d'Hippone

    120e Tract sur John

    Un des soldats lui perça le côté avec une lance, et aussitôt il en sortit du sang et de l'eau. L'évangéliste parle avec précaution. Il ne dit pas qu'il a frappé le côté, ni qu'il l'a blessé, ni rien d'autre, mais qu'il l'a transpercé, jusqu'à jeter au loin l'entrée de la vie, d'où coulent les sacrements de l'Église, ces sacrements sans lesquels il n'y a pas d'entrée à la vie qui est la vie en effet. Ce sang qui y a été versé l'a été pour la rémission des péchés, cette eau est celle qui revêt le manteau de la coupe du salut. C'est en elle que nous sommes lavés et que nous buvons. C'est de cela qu'il s'agissait lorsqu'il fut dit à Noé : "Tu mettras la porte de l'arche à son côté et tu feras entrer dans l'arche tous les êtres vivants de toute chair pour les garder en vie. Gen. vi. 16, 19. Une figure de l'Église. C'est ainsi que la première femme fut faite du côté de son mari pendant qu'il dormait, et elle fut appelée (Eve, ce qui est, selon l'interprétation,) Vie, parce qu'elle était la mère de tous les vivants. Gen. iii. 20. Ce nom énonçait un grand bien, avant qu'il ne soit associé au fruit amer d'un grand mal. Et voici que le second Adam incline la tête, et que le sommeil profond de la mort tombe sur lui sur la croix, et qu'il s'endort, afin que le Seigneur Dieu prenne une chose de son côté, et en fasse une femme pour lui. Ô quelle mort était la sienne, qui ranime les morts ! Qu'est-ce qui est plus propre que Son Sang ? Qu'y a-t-il de plus salutaire que ses blessures ?

    V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.

    R. Rendons grâces à Dieu.

    R. C'est Lui qui est venu par l'Eau et le Sang, même Jésus-Christ ;

    * Pas seulement par l'eau, mais par l'eau et le sang.

    V. En ce jour-là, il y aura une fontaine ouverte à la maison de David et aux habitants de Jérusalem, pour le péché et pour l'impureté.

    R. Non seulement par l'eau, mais par l'eau et le sang.

    V. Veuillez, Seigneur, bénir.

    Bénédiction. Que le secours divin demeure toujours avec nous. Ainsi soit-il.

    Leçon 8

    Enarr. dans le Psaume 95, n. 5

    Alors étaient retenus les esclaves du diable, les esclaves des mauvais esprits. Mais ils ont été délivrés de cette servitude. Ils avaient pu se vendre, mais ils n'ont pas pu se racheter. Un Rédempteur est venu et a payé le prix pour eux. Il a versé son sang, et à ce prix a acheté le monde. Vous demandez ce qu'Il a acheté, regardez ce qu'Il a payé, et vous verrez ce qu'Il a acheté. Le Sang du Christ était le prix. Quelle est la valeur de Son Sang ? Quoi, mais le monde entier Quoi, mais tous les hommes Ils sont très peu reconnaissants pour Sa rédemption, ou très fiers, qui disent qu'Il est seulement assez précieux pour acheter les Africains, ou qu'ils sont eux-mêmes si précieux qu'Il n'a été versé que pour eux. Qu'il y ait une fin à une telle vanité, une fin à une telle vanité. Ce qu'Il a payé, Il l'a payé pour tous.

    V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.

    R. Rendons grâces à Dieu.

    R. Dieu nous a prédestinés à l'adoption d'enfants par Jésus-Christ ;

    * en qui nous avons la rédemption par son sang.

    V. Le pardon des péchés, selon les richesses de Sa grâce, dans laquelle Il a abondé envers nous.

    R. En qui nous avons la rédemption par Son Sang.

    V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit

    R. En qui nous avons la rédemption par Son Sang.

    V. Veuillez, Seigneur, bénir.

    Bénédiction. Que le Roi des Anges nous fasse parvenir à la société des citoyens célestes. Ainsi soit-il.

    Leçon 9

    Sermon 31, alias 344

    Ce sang était le sien et il nous a ainsi rachetés. Oui, c'est dans ce but qu'il a pris la Chair et le Sang, c'est-à-dire qu'il a versé son Sang pour nous racheter. Si tu l'acceptes, le Sang de ton Seigneur a été donné pour toi. Si tu ne l'acceptes pas, il n'a pas été donné pour toi. Car peut-être dis-tu : Mon Dieu avait du Sang par lequel il m'a racheté, mais maintenant qu'il a souffert, il a tout donné ; que lui reste-t-il pour qu'il en donne aussi une partie pour moi ? C'est une grande chose, car il a donné une fois, et il a donné pour tous. Le Sang du Christ est le salut pour celui qui l'accepte, le châtiment pour celui qui ne l'accepte pas. Pourquoi donc hésites-tu à être libéré de la seconde mort, toi qui ne veux pas mourir ? Par cela, tu es libéré, si tu es prêt à prendre ta Croix et à suivre le Seigneur, car il a pris sa Croix et a cherché son serviteur.

    V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.

    R. Rendons grâces à Dieu.

    Te Deum

    Nous Vous louons ô Dieu : * nous Vous reconnaissons pour le Seigneur.

    Ô Père éternel * toute la terre vous révère.

    Tous les Anges * les Cieux, et toutes les Puissances,

    Les Chérubins et les Séraphins * Vous proclament sans cesse :

    (On fait une révérence) Saint, Saint, Saint * le Seigneur, le Dieu des armées.

    Les Cieux et la terre sont remplis * de la majesté de Votre gloire.

    Le chœur glorieux * des Apôtres,

    Le phalange vénérable * des Prophètes,

    L'armée des Martyrs éclatante de blancheur * célèbre Vos louanges ;

    La sainte Eglise confesse * Votre nom par toute la terre,

    Ô Père * d'infinie majesté !

    Et elle vénère Votre Fils * véritable et unique.

    Ainsi que le Saint-Esprit * consolateur.

    Vous êtes le Roi de gloire * ô Christ !

    Vus êtes du Père * le Fils éternel.

    On fait une révérence

    Pour délivrer l'homme * Vous n'avez pas eu horreur du sein d'une Vierge.

    Vous avez brisé l'aiguillon de la mort * et ouvert aux fidèles le royaume des cieux.

    Vous êtes assis à la droite de Dieu * dans la gloire du Père.

    Nous croyons que vous êtes le juge * qui doit venir.

    Le verset suivant se dit à genoux

    Nous Vous supplions donc de secourir vos serviteurs * que Vous avez rachetés par Votre Sang précieux.

    Faites qu'ils soient au nombre des saints, * dans la gloire éternelle.

    Sauvez Votre peuple, Seigneur * et bénissez Votre héritage.

    Conduisez Vos serviteurs * et élevez-les jusque dans l'éternité.

    Chaque jour * nous Vous bénissons.

    Par coutûme on s'incline pour le verset suivant

    Et nous louons Votre nom dans les siècles ; * et dans les siècles des siècles.

    Daignez Seigneur, en ce jour * nous préserver de tout péché.

    Ayez pitié de nous Seigneur, * ayez pitié de nous.

    Que Votre miséricorde, Seigneur se répande sur nous, * selon que nous avons éspéré en Vous.

    J'ai éspéré en Vous Seigneur ; * que je ne sois pas confondu à jamais.

    Oraison 

    V. Seigneur, exaucez ma prière.

    R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !

    Prions.

    Dieu tout-puissant et éternel, qui a fait de ton Fils unique le Rédempteur du monde, et qui a voulu être réconcilié par son Sang, accorde-nous, nous t'en supplions, d'adorer dans ce rite sacré le prix de notre salut, et d'être ainsi protégés par sa puissance contre les maux de la vie présente sur terre, afin que nous puissions jouir de ses fruits éternels dans le ciel.

    Par le même Jésus Christ, Votre Fils, notre Seigneur, Lui qui vit et règne avec Vous et le Saint-Esprit, Dieu, maintenant et pour les siècles des siècles.

    R. Ainsi soit-il.

    Conclusion

    V. Seigneur, exaucez ma prière.

    R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !

    V. Bénissons le Seigneur.

    R. Rendons grâces à Dieu.

    V. Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.

    R. Ainsi soit-il.

    Laudes

    Début

    V. Dieu + venez à mon aide.

    R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.

    V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.

    R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

    Alleluia.

    Psaumes 

    Ant. Que sont ces * qui portent des robes blanches ? Et d'où viennent-ils ?

    Psaume 92 

    92:1 Le Seigneur a régné, et a été revêtu de gloire ; * le Seigneur a été revêtu et S'est ceint de force.

    92:1 Car Il a affermi le globe de la terre, * qui ne sera point ébranlé.

    92:2 Votre trône, ô Dieu, est établi depuis longtemps ; * Vous êtes de toute éternité.

    92:3 Les fleuves, Seigneur, ont élevé, * les fleuves ont élevé leur voix.

    92:3 Les fleuves ont élevé leurs flots, * plus retentisssants que la voix des grandes eaux.

    92:4 Les soulèvements de la mer sont admirables ; * plus admirable est le Seigneur dans les hauteurs des cieux.

    92:5 Vos témoignages sont tout à fait dignes de créance. * La sainteté convient à Votre maison, Seigneur, dans toute la durée des jours.

    V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.

    R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

    Ant. Que sont ces qui portent des robes blanches ? Et d'où viennent-ils ?

    Ant. Ce sont ceux qui sont sortis d'une grande tribulation, * et qui ont lavé leurs robes et les ont blanchies dans le sang de l'Agneau.

    Psaume 99 

    99:2 Acclamez Dieu, toute la terre ; * servez le Seigneur avec joie.

    99:2 Entrez en Sa présence * avec allégresse.

    99:3 Sachez que c'est le Seigneur qui est Dieu ; * c'est Lui qui nous a faits, et non pas nous-mêmes.

    99:4 Nous sommes Son peuple, et les brebis de Son pâturage. * Franchissez Ses portes avec des louanges, Ses parvis en chantant des hymnes ; célébrez-Le.

    99:5 Louez Son Nom, car le Seigneur est suave ; Sa miséricorde est éternelle, * et Sa vérité demeure de génération en génération.

    V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.

    R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

    Ant. Ce sont ceux qui sont sortis d'une grande tribulation, et qui ont lavé leurs robes et les ont blanchies dans le sang de l'Agneau.

    Ant. C'est pourquoi ils sont devant le trône de Dieu et Le servent jour et nuit.

    Psaume 62 

    62:2 O Dieu, mon Dieu, * je veille aspirant à Vous dès l'aurore.

    62:2 Mon âme a soif de Vous. * Et combien ma chair aussi est altérée de Vous !

    62:3 Dans cette terre déserte, et sans chemin, et sans eau, * c'est ainsi que je me suis présenté devant Vous dans le sanctuaire, pour contempler Votre puissance et Votre gloire.

    62:4 Car Votre miséricorde est meilleure que toutes les vies ; * mes lèvres Vous loueront.

    62:5 Ainsi je Vous bénirai toute ma vie, * et je lèverai mes mains en Votre nom.

    62:6 Que mon âme soit comme rassasiée et engraissée, * et ma bouche Vous louera avec des lèvres d'allégresse.

    62:7 Si je me souviens de Vous sur ma couche, dès le matin je méditerai sur Vous. * Car Vous avez été mon défenseur,

    62:8 Et je me réjouirai à l'ombre de Vos ailes. Mon âme s'est attachée à Votre suite, * et Votre droite m'a soutenu.

    62:10 Quant à eux, c'est en vain qu'ils ont cherché à m'ôter la vie. Ils entreront dans les profondeurs de la terre ; * ils seront livrés au pouvoir du glaive; ils deviendront la proie des renards.

    62:12 Mais le roi se réjouira en Dieu ; tous ceux qui jurent par lui se féliciteront, * car la bouche de ceux qui profèrent l'iniquité a été fermée.

    V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.

    R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

    Ant. C'est pourquoi ils sont devant le trône de Dieu et Le servent jour et nuit.

    Ant. Et ils ont vaincu le dragon * par le Sang de l'Agneau et par la parole de leur témoignage.

    Cantique des trois enfants 

    (Cantique des trois enfants * Dan 3:57-75, 56)

    3:57 Ouvrages du Seigneur, bénissez tous le Seigneur ; * louez-Le et exaltez-Le dans tous les siècles.

    3:58 Anges du Seigneur, bénissez le Seigneur ; * cieux, bénissez le Seigneur.

    3:59 Toutes les eaux qui êtes au-dessus des cieux, bénissez le Seigneur ; * toutes les vertus du Seigneur, bénissez le Seigneur.

    3:60 Soleil et lune, bénissez le Seigneur ; * étoiles du ciel, bénissez le Seigneur.

    3:61 Pluies et rosées, bénissez toutes le Seigneur ; * tous les souffles de Dieu, bénissez le Seigneur.

    3:62 Feu et chaleur, bénissez le Seigneur ; * froid et chaleur, bénissez le Seigneur.

    3:63 Rosées et bruine, bénissez le Seigneur ; * gelée et froid, bénissez le Seigneur.

    3:64 Glaces et neiges, bénissez le Seigneur ; * nuits et jours, bénissez le Seigneur.

    3:65 Lumière et ténèbres, bénissez le Seigneur ; * éclairs et nuages, bénissez le Seigneur.

    3:66 Que la terre bénisse le Seigneur ; * qu'elle Le loue et qu'elle L'exalte dans tous les siècles.

    3:67 Montagnes et collines, bénissez le Seigneur ; * plantes qui germez sur la terre, bénissez toutes le Seigneur.

    3:68 Fontaines, bénissez le Seigneur ; * mers et fleuves, bénissez le Seigneur.

    3:69 Grands poissons et tout ce qui se meut dans les eaux, bénissez le Seigneur ; * tous les oiseaux du ciel, bénissez le Seigneur.

    3:70 Bêtes et troupeaux sauvages, bénissez tous le Seigneur ; * enfants des hommes bénissez le Seigneur.

    3:71 Qu'Israël bénisse le Seigneur ; * qu'il Le loue et L'exalte dans tous les siècles.

    3:72 Prêtres du Seigneur, bénissez le Seigneur ; * serviteurs du Seigneur, bénissez le Seigneur.

    3:73 Esprits et âmes des justes, bénissez le Seigneur ; * saints et humbles de cœur, bénissez le Seigneur.

    3:74 Ananias, Azarias et Misaël, bénissez le Seigneur ; * louez-Le et exaltez-Le dans tous les siècles.

    3:75 Bénissons le Père et le Fils avec l'Esprit-Saint : * louons-Le et exaltons-Le dans tous les siècles.

    3:56 Vous êtes béni, Seigneur, dans le firmament du ciel, * digne de louange et glorieux et exalté dans tous les siècles.

    Ant. Et ils ont vaincu le dragon par le Sang de l'Agneau et par la parole de leur témoignage.

    Ant. Heureux ceux qui lavent leurs robes dans le Sang de l'Agneau !

    Psaume 148 

    148:1 Louez le Seigneur du haut des cieux ; * louez-Le dans les hauteurs.

    148:2 Louez-Le tous, Vous Ses Anges ; * louez-Le, toutes Ses puissances.

    148:3 Louez-Le, soleil et lune ; * louez-Le toutes, étoiles et lumière.

    148:4 Louez-Le, cieux des cieux, * et que toutes les eaux qui sont au-dessus des cieux

    148:5 Louent le Nom du Seigneur. Car Il a parlé, et ces choses ont été faites ; * Il a commandé, et elles ont été créées.

    148:6 Il les a établies à jamais dans les siècles des siècles ; * Il leur a prescrit une loi qui ne sera pas violée.

    148:7 Louez le Seigneur de dessus la terre : * dragons, et vous tous, abîmes,

    148:8 Feu, grêle, neige, glace, vents des tempêtes, * qui exécutez Sa parole ;

    148:9 Montagnes avec toutes les collines, * arbres à fruit et tous les cèdres,

    148:10 Bêtes sauvages et tous les troupeaux, * serpents et oiseaux ailés.

    148:11 Que les rois de la terre et tous les peuples, * que les princes et tous les juges de la terre,

    148:12 Que les jeunes gens et les jeunes filles, les vieillards et les enfants louent le Nom du Seigneur, * parce qu'il n'y a que Lui dont le Nom est élevé.

    148:13 Sa louange est au-dessus du ciel et de la terre ; * Il a élevé la puissance de Son peuple.

    148:14 Qu'Il soit loué par tous Ses saints, * par les enfants d'Israël, le peuple qui s'approche de Lui.

    V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.

    R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

    Ant. Heureux ceux qui lavent leurs robes dans le Sang de l'Agneau !

    Capitule Hymne Versets 

    Heb 9:11-12

    Frères, le Christ étant venu souverain sacrificateur des bonnes choses à venir, par un tabernacle plus grand et plus parfait, non fait de main d'homme, c'est-à-dire non pas de cet édifice ni par le sang des chèvres et des veaux, mais par son propre sang, il est entré une fois dans le lieu saint, ayant obtenu la rédemption éternelle.

    R. Rendons grâces à Dieu.

    Hymne

    Grêle, blessures saintes de Jésus, grêle,

    Douces promesses du jubé salvateur,

    D'où coulent les ruisseaux qui ne manquent jamais,

    Les flots violets de son cher sang.

    Plus brillant que les étoiles les plus brillantes que vous montrez,

    Plus que la rose la plus douce, votre parfum est plus rare,

    Aucune pierre précieuse indienne ne peut égaler votre éclat,

    Aucun goût de miel n'est comparable au vôtre.

    Les portails que vous êtes vers cette chère maison

    Où nos âmes fatiguées peuvent se cacher,

    Là où aucun ennemi en colère ne peut venir,

    Le coeur de Jésus crucifié.

    Quelles innombrables rayures a porté notre Jésus,

    Tout nu dans le hall de Pilate !

    De sa chair déchirée comme une douche rouge

    Il est tombé autour de sa personne sacrée !

    Son beau front, oh, la honte et le chagrin,

    Par la couronne épineuse pointue est rivée ;

    Par les mains et les pieds, sans relief,

    Les clous cruels sont grossièrement enfoncés.

    Mais quand pour nos pauvres, il est mort,

    Un prêtre volontaire par amour soumis,

    La lance du soldat a transpercé son côté,

    Forth a fait couler l'eau et le sang.

    En pleine expiation de notre culpabilité,

    Insouciant de lui-même, le Sauveur a marché...

    E'en jusqu'à ce que le meilleur sang de son cœur soit versé

    Le pressoir de la colère de Dieu.

    Venez vous baigner dans le déluge de la guérison,

    Vous tous qui pleurez, par le péché l'oppression ;

    Votre seul espoir est le sang de Jésus,

    Son cœur sacré est votre seul repos.

    Toutes les louanges à lui, le Fils éternel,

    A la droite de Dieu trônait en haut,

    Dont le sang a permis notre rédemption totale,

    Dont l'Esprit scelle le don de l'amour.

    Amen.

    V. Être justifié par le sang du Christ.

    R. Nous serons sauvés de la colère par Lui.

    Canticum : Benedictus 

    Ant. Le sang sera * pour vous à titre symbolique, dit le Seigneur, et quand je verrai le sang, je passerai sur vous, et la plaie ne sera pas sur vous pour vous détruire.

    (Cantique de Zacharie : Luc. 1 :68-79)

    1:68 Béni soit + le Seigneur, le Dieu d'Israël, * de ce qu'Il a visité et racheté Son peuple,

    1:69 et nous a suscité un puissant Sauveur * dans la maison de David, Son serviteur,

    1:70 ainsi qu'Il a dit par la bouche de Ses saints, * prophètes des temps anciens,

    1:71 qu'Il nous délivrerait de nos ennemis * et de la main de tous ceux qui nous haïssent,

    1:72 pour exercer Sa miséricorde envers nos pères, * et Se souvenir de Son alliance sainte,

    1:73 selon le serment qu'Il a juré à Abraham, notre père, * de nous accorder cette grâce,

    1:74 qu'étant délivrés de la main de nos ennemis, * nous Le servions sans crainte,

    1:75 marchant devant Lui dans la sainteté et la justice, * tous les jours de notre vie.

    1:76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé le prophète du Très-Haut : * car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer Ses voies,

    1:77 afin de donner à Son peuple la connaissance du salut, * pour la rémission de leurs péchés,

    1:78 par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, * grâce auxquelles le Soleil levant nous a visités d'en haut,

    1:79 pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et à l'ombre de la mort, * pour diriger nos pas dans la voie de la paix.

    V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.

    R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

    Ant. Le sang sera pour vous à titre symbolique, dit le Seigneur, et quand je verrai le sang, je passerai sur vous, et la plaie ne sera pas sur vous pour vous détruire.

    Oraison 

    V. Seigneur, exaucez ma prière.

    R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !

    Prions.

    Dieu tout-puissant et éternel, qui a fait de ton Fils unique le Rédempteur du monde, et qui a voulu être réconcilié par son Sang, accorde-nous, nous t'en supplions, d'adorer dans ce rite sacré le prix de notre salut, et d'être ainsi protégés par sa puissance contre les maux de la vie présente sur terre, afin que nous puissions jouir de ses fruits éternels dans le ciel.

    Par le même Jésus Christ, Votre Fils, notre Seigneur, Lui qui vit et règne avec Vous et le Saint-Esprit, Dieu, maintenant et pour les siècles des siècles.

    R. Ainsi soit-il.

    Conclusion

    V. Seigneur, exaucez ma prière.

    R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !

    V. Bénissons le Seigneur.

    R. Rendons grâces à Dieu.

    V. Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.

    R. Ainsi soit-il.

    Primum

    Début

    V. Dieu + venez à mon aide.

    R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.

    V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.

    R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

    Alleluia.

    Hymnus

    Déjà paraît l'astre éclatant,

    Prions, supplions Dieu,

    Pour qu'en nos œuvres de ce jour

    Il nous préserve de tout mal.

    Qu'Il bride et règle notre langue

    Pour éviter l'éclat de l'horrible discorde,

    Qu'Il voile avec soin nos regards

    Pour qu'aux vanités ils ne puisent.

    Que dans notre cœur tout soit pur,

    Que la malice en soit bannie,

    Que la modération du boire et du manger

    Terrasse l'orgeuil de la chair.

    Afin qu'au départ de ce jour,

    Quand la nuit reprendra son tour,

    Gardés purs par notre réserve,

    Nous Lui chantions un hymne de gloire.

    * A Dieu le Père soit la gloire

    Et à Son Fils unique,

    Avec l'Esprit Consolateur,

    Maintenant et dans tous les siècles.

    Ainsi soit-il.

    Psaumes 

    Ant. Que sont ces * qui portent des robes blanches ? Et d'où viennent-ils ?

    Psaume 53 

    53:3 O Dieu, sauvez-moi par Votre Nom, * et rendez-moi justice par Votre puissance.

    53:4 O Dieu, exaucez ma prière ; * prêtez l'oreille aux paroles de ma bouche.

    53:5 Car des étrangers se sont élevés contre moi, et des hommes puissants ont cherché à m'ôter la vie ; * et ils n'ont point placé Dieu devant leurs yeux.

    53:6 Mais voici que Dieu vient à mon aide, * et que le Seigneur est le protecteur de ma vie.

    53:7 Faites retomber les maux sur mes ennemis, * et exterminez-les dans Votre vérité.

    53:8 Je Vous offrirai volontairement des sacrifices ; * et je célébrerai Votre Nom, Seigneur, parce qu'il est bon.

    53:9 Car Vous m'avez délivré de toute affliction, * et mon œil a regardé mes ennemis avec assurance.

    V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.

    R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

    Psaume 118(1-16) 

    118:1 Heureux ceux qui sont immaculés dans la voie, * qui marchent dans la loi du Seigneur.

    118:2 Heureux ceux qui étudient Ses ordonnances, * et qui Le cherchent de tout leur cœur.

    118:3 Car ceux qui commettent l'iniquité * ne marchent pas dans Ses voies.

    118:4 Vous avez ordonné * que Vos commandements soient très exactement gardés.

    118:5 Puissent mes voies être dirigées * de telle sorte, que je garde Vos ordonnances !

    118:6 Je ne serai point confondu, * lorsque j'aurai sous les yeux tous Vos préceptes.

    118:7 Je Vous louerai dans la droiture de mon cœur, * de ce que j'ai appris les préceptes de Votre justice.

    118:8 Je garderai Vos ordonnances ; * ne m'abandonnez pas entièrement.

    118:9 Comment le jeune homme corrigera-t-il sa voie ? * En accomplissant Vos paroles.

    118:10 Je Vous ai cherché de tout mon cœur ; * ne me rejetez pas de la voie de Vos préceptes.

    118:11 J'ai caché Vos paroles dans mon cœur, * pour ne pas pécher contre Vous.

    118:12 Vous êtes béni, Seigneur ; * enseignez-moi Vos commandements.

    118:13 J'ai prononcé de mes lèvres * tous les préceptes de Votre bouche.

    118:14 Je me suis complu dans la voie de Vos ordres, * autant que dans toutes les richesses.

    118:15 Je m'exercerai dans Vos commandements, * et je considérerai Vos voies.

    118:16 Je méditerai sur Vos ordonnances ; * je n'oublierai point Vos paroles.

    V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.

    R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

    Psaume 118(17-32) 

    118:17 Bénissez Votre serviteur ; faites-moi vivre, * et je garderai Vos paroles.

    118:18 Dévoilez mes yeux, * et je considérerai les merveilles de Votre loi.

    118:19 Je suis étranger sur la terre ; * ne me cachez pas Vos commandements.

    118:20 Mon âme a désiré en tout temps Vos ordonnances * avec une grande ardeur.

    118:21 Vous avez menacé les superbes ; * ceux qui se détournent de Vos préceptes sont maudits.

    Vous aimez cet aperçu ?
    Page 1 sur 1