Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

La Communication authentique: Approfondissez vos relations intimes

La Communication authentique: Approfondissez vos relations intimes

Lire l'aperçu

La Communication authentique: Approfondissez vos relations intimes

Longueur:
323 pages
4 heures
Sortie:
1 juin 2012
ISBN:
9782897210212
Format:
Livre

Description

Pour assurer son épanouissement et sa continuité, il faut impérativement apprendre à communiquer authentiquement. Toutefois, la communication authentique ne résulte pas seulement de l’application de trucs ou de recettes-miracle qui n’apportent souvent que des changements temporaires et su-perficiels. Elle dépend surtout d’une volonté d’approfondir ses relations affectives au moyen de la communication. Ce livre a précisément pour but de vous ouvrir en douceur les portes de l’intimité. Vous y découvrirez, notamment, les différents niveaux de communication, les princi-paux obstacles à l’échange authentique, les « facilitateurs » d’une relation vraie et des moyens concrets pour que vos relations importantes connaissent une amélioration notable et durable.

Le lire, c’est risquer de vous rapprocher des êtres que vous aimez et de vivre avec eux l’expérience enrichissante d’une communication vivante, profonde et libre.
Sortie:
1 juin 2012
ISBN:
9782897210212
Format:
Livre

À propos de l'auteur

Thérapeute Non Directif Créateur et pédagogue, le docteur Colette Portelance est diplômé en Sciences de l’Éducation de l’Université de Montréal et de l’Université de Paris. Auteur et conférencière réputée, elle a créé l’ensemble des programmes de formation professionnelle du Centre de Relation d’Aide de Montréal Inc. et de l’École Internationale de Formation à l’ANDC Inc. dont elle est la cofondatrice. Thérapeute chevronnée, elle a développé ses propres conceptions psychopédagogiques et psychologiques de la relation d’aide qu’elle a élaborées dans la création d’une nouvelle approche: l’Approche non directive créatrice (ANDC), approche qu’elle développe dans ses nombreux ouvrages. Spécialiste de la communication et des relations humaines, Colette Portelance est connue et reconnue pour son authenticité, son respect profond de la personne et sa grande capacité à favoriser l’exploitation des ressources personnelles et professionnelles.


Lié à La Communication authentique

Aperçu du livre

La Communication authentique - Colette Portelance

Les Éditions du CRAM

1030 Cherrier, bureau 205,

Montréal, Qc. H2L 1H9

514 598-8547

www.editionscram.com

Révision et correction linguistique

Roselyne Desforges

Conception graphique

Alain Cournoyer

Photographie de l'auteure

Laforest et Sabourin

Source photographique (couverture)

© downforce - Fotolia.com

II est illégal de reproduire une partie quelconque de ce livre sans l'autorisation de la maison d'édition. La reproduction de cette publication, par quelque procédé que ce soit, sera considérée comme une violation du droit d'auteur.

Dépôt légal — 4e trimestre 2011

Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Bibliothèque nationale du Canada

Copyright © Les Éditions du CRAM inc.

Nous reconnaissons l'aide financière du gouvernement du Canada par l'entremise du Fonds du livre du Canada pour nos activités d'édition.

Gouvernement du Québec – Programme de crédit d'impôt pour l'édition de livres – Gestion SODEC.

Image 02

Distribution au Canada : Diffusion Prologue

Distribution en Europe : DG Diffusion (France) ;

Caravelle S.A. (Belgique) ; Servidis (Suisse)

Livres numériques : ANEL - De Marque http://vitrine.entrepotnumerique.com

Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada

Portelance, Colette, 1943-

La communication authentique

Nouv. éd. rev.et augm.

(Collection Psychologie)

Comprend des réf. bibliogr.

ISBN Imprimé 978-2-923705-32-3

ISBN PDF 978-2-923705-55-2

ISBN EPUB 978-2-89721-021-2 

1. Communication interpersonnelle. 2. Relations humaines. 3. Communication - Aspect psychologique. I. Titre. II. Collection: Collection Psychologie (Éditions du CRAM).

BF637.C45P67 2011          153.6          C2011-942495-9

Titre

Version ePub réalisée par :

Amomis.com

3e édition revue et corrigée

40e MILLE

Autres ouvrages

de Colette Portelance

aux Éditions du Cram

Relation d'aide et amour de soi

La communication authentique :

approfondissez vos relations intimes

Éduquer pour rendre heureux

La liberté dans la relation affective

Vivre en couple et heureux, c'est possible

Aimer sans perdre sa liberté

La guérison intérieure, un sens à la souffrance

La guérison intérieure par l'acceptation et le lâcher-prise

Les 7 étapes du lâcher-prise

3 grands secrets pour réussir votre vie amoureuse

AuteurTitre

Table des matières

Introduction

Chapitre 1 : La communication authentique

Chapitre 2 : L'émotion dans la communication authentique

A. La source de la communication authentique

B. L'intégration du fonctionnement relationnel

C. L'émotion et l'authenticité

D. L'émotion et la responsabilité

E. Les façons d'aborder l'émotion

Chapitre 3 : La communication authentique et le besoin d'être en relation

A. Le besoin d'être en relation

B. Le choix d'écouter et d'exprimer l'émotion

C. La décision de vivre le moment présent

D. La volonté d'utiliser adéquatement ses facultés rationnelles

E. La connaissance du processus relationnel

Chapitre 4 : Les éléments de la communication authentique

A. L'émetteur

B. Le récepteur

C. Le message

Chapitre 5 : Les niveaux de la communication authentique

A. La communication utilitaire

B. La communication impersonnelle

C. La communication narrative

D. La communication personnelle

E. La communication intime

Chapitre 6 : Les obstacles à la communication authentique

A. Le non-dit

B. L'irresponsabilité

C. Le comportement défensif non reconnu

D. Les peurs non exprimées

1. la peur du rejet

2. la peur de décevoir

3. la peur de l'engagement

4. la peur de blesser

5. la peur du changement

6. la peur du jugement

7. la peur de l'envahissement

8. la peur du conflit

E. Le système bourreau/victime

F. L'attente

G. L'oubli de soi

H. La comparaison

I. La confluence

Chapitre 7 : L'apprentissage de la communication authentique

A. La prise de conscience

B. L'autoobservation

C. L'acceptation

D. L'expression

E. La responsabilité

F. L'intégration par l'intériorisation

G. La création et l'autocréation

Chapitre 8 : Les facilitateurs de la communication authentique

A. La satisfaction des besoins fondamentaux

1. le besoin de sécurité affective

2. le besoin d'amour

3. le besoin de reconnaissance

4. le besoin d'écoute

5. le besoin d'accueil

6. le besoin d'affirmation

7. le besoin de liberté

8. le besoin de création

B. La confiance mutuelle

C. Le respect des différences

D. Les intérêts communs

E. La gratuité

F. Le travail sur soi

G. Le ressourcement

Chapitre 9 : La communication authentique avec l'autorité

A. L'autorité

B. Les obstacles à la communication avec l'autorité

C. Le transfert

1. le transfert négatif

2. le transfert positif

3. la façon de reconnaître un transfert

4. la façon de composer avec le transfert

Conclusion

Bibliographie

À mon conjoint

et à mes quatre enfants

pour ce qu'ils m'ont donné,

pour ce qu'ils m'ont appris,

pour ce qu'ils sont.

Introduction

Les plus grandes joies de ma vie, celles qui m'ont le plus conviée à l'amour, celles qui ont alimenté en moi l'espoir, celles qui m'ont le plus donné le goût et la force de franchir tous les obstacles, sont des joies issues de moments de communication profonde. Par contre, les plus grandes souffrances, celles qui ont suscité le plus de remises en question, celles qui ont contribué le plus largement à ma réalisation, ont presque toutes été des souffrances causées par des insatisfactions relationnelles. Par la relation, j'ai connu des moments de bonheur intense et des instants où la souffrance prenait toute la place. Ces diverses expériences ont fait de moi une personne vivante, jamais éteinte ni terne.

J'ai vécu pleinement ma vie jusqu'à ce jour et, par conséquent, j'ai rarement été habitée par le regret. Quand la joie était au rendez-vous, je la vivais entièrement et, lorsque la souffrance se manifestait, elle remplissait tout mon être. Certaines périodes de crise de ma vie affective ont déclenché en moi tellement d'angoisse que j'ai parfois perdu l'espoir d'émerger de la douleur dans laquelle je m'étais enlisée. J'ai pleuré. J'ai crié. J'ai accusé et condamné les autres. Je me suis accusée et condamnée. J'ai aussi versé dans la plainte, l'apitoiement, la victimite. Comme il est facile, quand nous souffrons, de rendre les autres responsables de notre souffrance et d'essayer de les changer pour qu'ils nous rendent enfin heureux ! D'autre part, comme il est naturel, quand nous nous sentons coupables, de nous attribuer tous les torts et de nous laisser happer par le puits sans fond de la pulsion de mort ! En effet, j'ai parfois laissé à ceux auxquels j'étais attachée la responsabilité de combler mes manques et le pouvoir d'assurer mon bonheur. J'ai aussi, et trop souvent, pris sur mes épaules la responsabilité de leur souffrance, même quand elle ne m'appartenait pas. À ces moments-là, je me suis placée dans des situations d'insécurité et d'impuissance qui m'enlevaient tous les moyens dont j'aurais pu disposer pour prendre ma vie en main, pour trouver ma liberté et être heureuse.

Quand je connaissais des instants profonds de désespoir, il m'arrivait de chercher dans des livres, dans des cours, dans les astres la solution magique à mes problèmes, la recette miracle, la technique-choc qui me sortirait de mes angoisses relationnelles. Dans ces moments de désarroi, je plaçais à l'extérieur de moi non seulement la source de mes déboires, mais aussi la clé de ma délivrance. J'entretenais ainsi mes blessures, le manque de confiance en moi et un sentiment permanent d'esclavage. Quand j'imputais à l'autre la cause de ma souffrance, je devais le blâmer, le punir, le culpabiliser ou le rejeter jusqu'à ce qu'il change. Comme j'attendais tout de lui, je contribuais moi-même à augmenter ma souffrance, parce que je brisais, du moins pour un temps, la relation dont j'avais tant besoin. Par contre, lorsque je m'assignais tous les torts sans discernement – et c'est l'attitude que j'adoptais le plus souvent –, je m'autodétruisais entièrement et j'entretenais le manque d'amour de moi. Dans ce dernier cas, la honte et la culpabilité non accueillies m'empêchaient de rester en relation.

J'ai tenté des démarches de toutes sortes avant d'accepter mon besoin des autres et de comprendre d'où provenait ma difficulté relationnelle avec certains d'entre eux. Quand l'angoisse du manque ou de la peur m'envahissait, c'est d'abord avec moi que j'éprouvais de la difficulté à être en relation. Pour saisir la cause de mes insatisfactions, j'ai dû apprendre à communiquer authentiquement avec moi-même avant d'être en mesure de communiquer authentiquement avec les autres.

Ce livre résulte précisément de plusieurs décennies d'expériences relationnelles de nature affective, tant personnelles que professionnelles, qui m'ont conduite à la découverte de la communication authentique. Il ne contient pas de recettes, pas de trucs, pas de solutions magiques aux problèmes de communication. En effet, nous n'apprenons pas à être en relation par des techniques, mais par une ouverture à notre mouvance intérieure, une écoute de notre vie profonde, un regard accueillant sur nos blessures, une acceptation inconditionnelle de toutes nos facettes. Apprendre à communiquer authentiquement, c'est apprendre à vivre et à rester vivant avec l'autre, tant dans le bonheur que dans la souffrance.

C'est à cette ouverture au monde de la relation profonde à soi et aux autres que vous convient ces pages. Vous y apprendrez d'abord en quoi consiste la communication authentique, comment communiquer, quels sont les éléments et les niveaux de la communication, quels en sont aussi les obstacles et les facilitateurs. Y seront aussi abordés les problèmes de communication dans le couple, avec les parents, avec les enfants, avec l'autorité.

J'ai écrit ce livre non seulement à partir de mon expérience de fille, de mère, d'amie, de conjointe, mais aussi avec mon expérience professionnelle de pédagogue, de thérapeute en relation d'aide, de créatrice et de formatrice à l'Approche non directive créatrice M D (ANDC M D) et d'ancienne directrice de l'école de formation des thérapeutes non directifs créateurs : le Centre de Relation d'Aide de Montréal (CRAM M D). Aussi cet ouvrage s'adresse-t-il à tous ceux qui, sur le plan personnel et dans l'exercice de leur profession ou de leur fonction, accordent une importance capitale à la relation et à la communication. Par exemple, il concerne autant les parents et les conjoints que les spécialistes de la santé psychique et physique  : psychothérapeutes, psychologues, psychiatres, psychanalystes, travailleurs sociaux, enseignants, infirmiers, spécialistes de la médecine allopathique ou alternative, etc.

À chaque lecteur, je suggère d'aborder la lecture de ces pages avec un regard sur lui-même plutôt que sur les autres ; je lui propose une remise en question de lui-même plutôt qu'une remise en question des autres. C'est la seule façon d'en retirer un enseignement vraiment utile pour apprendre à communiquer et à être en relation. C'est le seul moyen de récupérer le pouvoir sur sa vie et de trouver enfin une satisfaction dans ses relations affectives, que celles-ci soient de nature personnelle ou professionnelle.

S'ouvrir à la communication authentique, c'est d'abord et avant tout prendre la route qui mène au cœur de nous-mêmes, là où nous sommes certains de pouvoir rejoindre l'essentiel, parce que cette route est la seule voie de la véritable relation, d'une relation constructive et propulsive tissée de vérité, de profondeur, de liberté et d'amour vrai.

Chapitre 1

La communication authentique

En m'assoyant à ma table de travail pour écrire sur la communication authentique, rien d'autre ne me vient à l'esprit que des images de mon enfance et de mon adolescence, des images de mes dimanches à la campagne.

Des plages de bonheur ont existé au cours de ces dimanches où mon père, qui profitait de son demi-jour de congé hebdomadaire, prenait le temps de rire, de jouer, de parler, d'écouter, de communiquer avec moi.

Ces images heureuses qui surgissent aujourd'hui comme un cadeau me rappellent les moments ensoleillés que j'ai connus avec cet homme qui m'a beaucoup appris sur la communication authentique. Il m'écoutait comme si j'avais été l'être le plus important du monde. Il me parlait de lui avec tellement d'authenticité que j'ai développé, petite fille, un grand besoin de communiquer authentiquement. Ces moments figurent parmi les plus importants et les plus beaux de ma vie d'enfant et d'adolescente, parce que je me sentais aimée et importante. Je comprends maintenant pourquoi je trouve dans la communication authentique tant de satisfaction et de bonheur.

Que signifie « communiquer authentiquement » ?

Dans le Petit Robert, communiquer signifie être en relation. Au mot « relation », le même Petit Robert précise, notamment, qu'il s'agit d'un lien d'influence réciproque. Il existe donc un lien entre la communication, la relation et l'influence.

Qu'en est-il de l'authenticité ? Lorsqu'il définit le mot authentique, Robert écrit : « Qui exprime une vérité profonde de l'individu et non des habitudes superficielles, des conventions. » Il complète sa définition par cette citation éclairante de Gide : « Je crois que les sentiments authentiques sont extrêmement rares et que l'immense majorité des êtres humains se contentent de sentiments de convention qu'ils s'imaginent réellement éprouver. » Autrement dit, être authentiques, c'est exprimer nos sentiments réels. L'authenticité suppose une profondeur qui dépasse les apparences, une intériorité qui touche la vie psychique de l'être, une énergie qui reflète l'intensité réelle de ce qui est exprimé. En fait, l'authenticité est l'expression pure de la vie intérieure de la personne humaine. Être authentiques, c'est être pleinement nous-mêmes.

Communiquer authentiquement, c'est être en relation avec quelqu'un d'autre tout en restant en relation dans l'ici et maintenant avec le plus profond de nous-mêmes, c'est-à-dire avec nos désirs, nos besoins, nos émotions, nos sentiments, nos intuitions et nos blessures.

Aucune véritable relation profonde avec l'autre ne peut exister sans relation avec nous-mêmes. Voilà pourquoi je considère comme un pléonasme l'association des mots communication et authenticité, en ce sens qu'il est impossible d'être vraiment en relation avec les personnes importantes de nos vies si n'intervient pas l'authenticité, la vérité profonde.

Avoir des relations ou être en relation

Je fais une distinction très nette entre avoir des relations et être en relation. Nous pouvons avoir de nombreuses relations sans vraiment connaître le bonheur d'être en relation. Nous pouvons rencontrer beaucoup de gens, leur parler de nos accomplissements, de l'état du monde, des autres, sans jamais révéler notre vérité profonde et sans jamais atteindre la profondeur de l'autre. Néanmoins avoir des relations n'a rien de répréhensible, bien au contraire. J'éprouve moi-même un grand plaisir à participer à des discussions intellectuelles sur différents sujets, à établir des contacts avec différentes personnes. Toutefois cela est loin de suffire à mon besoin viscéral de relation, de communication et d'échanges profonds avec les gens que j'aime.

Heureusement nous pouvons découvrir, par la pratique de la communication authentique, que nous possédons tous une capacité à aller au fond de nous, à nous accueillir dans ce que nous avons de plus profond, de plus vrai dans le domaine du ressenti, des émotions et des sentiments réels. Nous pouvons aussi découvrir en nous une capacité à recevoir l'autre dans ce qu'il est vraiment, dans ce qu'il ressent, dans ce qu'il vit au cœur de lui-même, et ce, même quand le vécu ressenti ou exprimé est désagréable. Cela dit, la communication authentique ne s'acquiert pas toujours facilement. Elle se développe et s'apprend à travers l'influence qu'exercent sur nous les relations vraies. Elle s'apprend surtout par un travail qui mène à la relation la plus importante : celle que nous entretenons avec nous-mêmes.

Le phénomène de l'influence en relation

La rencontre de deux êtres qui sont à la fois en relation avec eux-mêmes et avec l'autre produit un impact inconscient et favorable sur le psychisme de chacun parce qu'elle a pour caractéristique d'être vraie et, par conséquent, sécurisante. D'ailleurs, dans toute relation, quel que soit son degré d'authenticité et de profondeur, nous pouvons noter une influence réciproque. En effet, lorsque deux personnes se rencontrent, tout regard, toute parole, tout geste de l'une des deux produit un effet immédiat de transformation sur l'inconscient de l'autre. Par exemple, si le regard de l'émetteur est menaçant, le récepteur peut vivre de la peur et réagir par la fermeture, le silence ou la fuite. Dans ce cas, le regard exerce sur lui un impact sur son vécu et son comportement. Puis, le récepteur devient à son tour l'émetteur et sa fermeture représente un autre langage qui influence le vécu et la réaction de l'autre. Chaque action ou réaction de l'une des personnes en relation entraîne une modification dans le cœur de l'autre. Toute rencontre entre les êtres humains conduit vers une influence réciproque et celle-ci s'avère difficile à cerner parce qu'elle est en majeure partie inconsciente.

Le phénomène de l'influence est subtil, de nature prioritairement affective et sensitive. Il se joue d'inconscient à inconscient et s'exprime par l'attitude, une disposition psychologique qui se dégage inconsciemment d'une personne et qui révèle à l'inconscient d'une autre ses émotions, ses sentiments et ses intentions réelles. Si l'attitude de l'une déclenche des sensations et des émotions agréables chez l'autre, celle-ci se laissera plus facilement influencer. Il en découle des conséquences importantes, spécialement chez les éducateurs, les parents, les enseignants, les thérapeutes, les chefs de gang. En effet, si ces personnes influentes déclenchent, par leur personnalité, des sensations et des émotions agréables chez leurs enfants, leurs élèves, leurs clients, leurs amis, ceux-ci les choisiront comme modèles et se laisseront influencer.

Souvent des jeunes se laissent influencer par des gangs plus que par leurs parents, tout simplement parce que, dans le gang, ils se sentent écoutés, reconnus, aimés, compris, ce qu'ils ne retrouvent pas nécessairement dans leur famille. Ces jeunes refusent donc l'influence du père et de la mère parce qu'ils ne se sentent pas acceptés tels qu'ils sont par eux et ils accueillent celle des amis parce que l'attitude de ces derniers présente un impact global plus agréable sur leur vie émotionnelle. Parce qu'ils se sentent relativement heureux d'être reconnus, ils se laissent influencer pour le meilleur et pour le pire. Dans ce cas, le meilleur peut se situer dans le fait de vivre un sentiment d'appartenance dans un groupe, de fréquenter des gens qui les prennent au sérieux, de connaître des amis à qui se référer ; le pire pouvant être de se laisser glisser dans les pièges de l'alcool, de la drogue et de la délinquance.

Sachant que l'influence est un phénomène d'ordre prioritairement émotionnel et sensoriel, certains jouent inconsciemment sur les émotions et les sensations des autres pour les amener là où ils veulent, même si cela peut s'avérer néfaste et dangereux. Ce genre de manipulation se produit parfois dans les milieux publicitaires. Si nous négligeons de demeurer attentifs à ce qui se passe en nous, nous pouvons devenir très facilement manipulables.

Personne n'a de pouvoir sur l'existence même du phénomène de l'influence inconsciente parce que celle-ci naît de ce que nous sommes, beaucoup plus que de ce que nous faisons. Dans nos relations, nous sommes influencés, que nous le voulions ou non, et nous influençons les autres malgré leur volonté. Cependant nous avons le pouvoir de rendre cette influence bénéfique par la conscientisation et l'expression de notre vérité profonde, ce qui implique la pratique de la communication authentique. En effet, quand une personne nous partage sa vérité profonde et que le langage verbal et le langage non verbal s'expriment harmonieusement chez elle, l'influence est toujours favorable parce que, dans de telles situations, nous ne sommes pas piégés par la confusion du double langage. Nous recevons un message clair qui nous place devant la possibilité de choisir et de garder le pouvoir sur notre vie. Peu importe si les sentiments et les émotions qui composent la vérité profonde sont positifs ou négatifs, peu importe s'ils expriment la joie, la colère, l'amour, le rejet, la culpabilité, la honte, la reconnaissance, l'impuissance ou la jalousie, l'important, c'est qu'ils soient vrais. Si l'une ou l'autre des personnes en relation exprime par ses paroles et son comportement le contraire de sa vérité profonde ou, par sa défensive inconsciente, déforme cette vérité, l'impact sur l'inconscient de l'autre risque d'avoir des conséquences néfastes à long terme par manque d'authenticité. Cette réalité présente toujours des répercussions plus ou moins graves en éducation.

Grâce à la communication authentique, nous découvrons une manière d'être en relation qui nous permet de bénéficier de l'influence sécurisante et propulsive de l'expression de la vérité intérieure. Cette manière d'être passe inévitablement, vous l'avez compris, par le sentiment et par l'émotion.

Chapitre 2

L'émotion dans la communication authentique

J'ai vécu dans une famille dont je suis aujourd'hui très fière. Pourtant, de mon enfance, je suis loin de n'avoir conservé que des souvenirs heureux sur les plans émotionnel et relationnel. Il m'a fallu du temps pour comprendre d'où venaient ma souffrance de petite fille et mes angoisses d'adolescente. Souvent je me suis questionnée à ce sujet. J'ai cherché à connaître, à déchiffrer, à interpréter, à analyser mon passé, jusqu'à ce qu'une démarche thérapeutique me fasse vivre les émotions du moment. Celles-ci m'ont ouvert les portes d'un début de libération et m'ont fourni plusieurs réponses. En écrivant ces lignes, je constate encore, et je le vérifie presque chaque jour avec les personnes de mon entourage, que la plupart des difficultés psychologiques de la vie naissent des émotions refoulées, vécues dans les relations passées. Cela s'explique par le fait que le refoulement, par les mécanismes défensifs qu'il suscite, entraîne une autodestruction et détruit à long terme les relations. Ces mêmes difficultés disparaissent lorsque ces émotions refoulées sont ressenties, identifiées et exprimées dans le présent avec les personnes qui sont en relation intime avec nous quand elles nous écoutent avec empathie et congruence.

Cela signifie-t-il que l'émotion n'avait pas de place dans mon éducation familiale ? Bien au contraire. Mon milieu familial permettait l'expression de nombreuses émotions. Cependant – et c'est là que se situait le nœud de ma souffrance relationnelle – l'expression de l'émotion n'était pas toujours réalisée de façon responsable. Par manque de conscience du vécu et des mécanismes de défense, chacun rendait parfois inconsciemment les autres responsables de ses malaises et entretenait ainsi les systèmes relationnels de juge/coupable et de bourreau/victime qui caractérisaient la relation de mes parents.

Plus tard, quand j'ai été en contact plus ou moins prolongé avec d'autres familles, celles de certaines de mes cousines, de mon conjoint, de mes amis, je les ai d'abord idéalisées pour ensuite découvrir que

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de La Communication authentique

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs