Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Gestion des déchets solides urbains: aperçu, concepts, applications et perspectives

Gestion des déchets solides urbains: aperçu, concepts, applications et perspectives

Lire l'aperçu

Gestion des déchets solides urbains: aperçu, concepts, applications et perspectives

Longueur:
190 pages
2 heures
Éditeur:
Sortie:
11 juil. 2021
ISBN:
9798535722610
Format:
Livre

Description

La gestion des déchets solides est actuellement un sujet de grande préoccupation pour les gestionnaires publics des municipalités brésiliennes, car sa production augmente chaque jour. Les actions liées à la prévention, la collecte, l'élimination et la réutilisation ont été traitées par secteur, de manière décousue, faisant obstacle à une vision systémique du problème et réfléchissant sur des politiques publiques fragmentées.

Au Brésil, la plupart des municipalités n'ont pas les conditions techniques, l'infrastructure opérationnelle et financière pour résoudre le problème des déchets solides. Cependant, avec l'institutionnalisation de la Politique Nationale des Déchets Solides (PNRS), loi n°12 305 de 2010, aucune commune ne peut faire déposer ses déchets solides dans des décharges à ciel ouvert ou des décharges contrôlées, depuis août 2014.

Les gestionnaires municipaux et les autres secteurs de l'économie et les consommateurs doivent participer de manière partagée au processus de gestion et de gestion. Le PNRS guide l'adoption de la hiérarchie de réduction, de réutilisation et de traitement, et seulement après que toutes les possibilités de traitement ont été épuisées et qu'il n'existe pas de technologies de recyclage économiquement viables ou de processus de reconfiguration pour de nouveaux usages, les déchets et rejets doivent être éliminés dans des décharges avec sécurité.

Les municipalités doivent avoir et mettre en œuvre le Plan municipal de gestion intégrée des déchets solides (PGIRS), qui est une condition pour avoir accès aux ressources du gouvernement fédéral. De plus, les politiques publiques de gestion des déchets solides doivent offrir une opportunité d'inclure les collecteurs formels et informels dans le processus de gestion, à travers des coopératives ou des associations formées par des collecteurs de matières recyclables.

Le livre résulte du développement d'une thèse de doctorat en ressources naturelles. L'idée de le publier sous forme de livre est née de la difficulté d'obtenir une bibliographie sur ce sujet, d'une importance croissante dans le monde entier et d'un grand intérêt pour la société brésilienne.

Le texte de la thèse a subi des modifications mineures pour obtenir un langage moins technique pouvant toucher un public multidisciplinaire concernant la problématique des déchets. Le contenu développé a été orienté pour couvrir les thématiques spécifiques de la gestion des déchets solides et se limite aux instruments de gestion environnementale prévus dans le PNRS, qui ont été appliqués systématiquement.


 

Éditeur:
Sortie:
11 juil. 2021
ISBN:
9798535722610
Format:
Livre

À propos de l'auteur


Lié à Gestion des déchets solides urbains

Livres associé

Articles associés

Catégories liées

Aperçu du livre

Gestion des déchets solides urbains - Joaquim Carlos Lourenço

JOAQUIM CARLOS LOURENÇO

GESTION DES DÉCHETS SOLIDES URBAINS

APERÇU, CONCEPTS, APPLICATIONS ET PERSPECTIVES

Édition de l'auteur,  2021

Copyright © Joaquim Carlos Lourenço

Tous les droits sont réservés

La reproduction non autorisée de cette publication, en tout ou en partie, constitue une violation du droit d'auteur (loi n° 9.610).

Pour citer ce livre, utilisez le format suivant:

LOURENÇO, Joaquim Carlos. Gestion des déchets solides urbains: aperçu, concepts, applications et perspectives. Campina Grande-PB: édition de l'auteur, 2021. 241p.

ISBN  979-85-357-226-10

GESTION DES DÉCHETS SOLIDES URBAINS:

APERÇU, CONCEPTS, APPLICATIONS ET PERSPECTIVES

DÉVOUEMENT

Je dédie ce travail, en particulier à mes parents, José et Maria, mes frères, grands-pères (in memoriam), oncles et cousins.

Une bonne gestion des déchets solides urbains est la voie vers la durabilité urbaine.

Joaquim Carlos Lourenço [2018]

PRÉSENTATION

La gestion des déchets solides est actuellement un sujet de grande préoccupation pour les gestionnaires publics des municipalités brésiliennes, car sa production augmente chaque jour. Les actions liées à la prévention, la collecte, l'élimination et la réutilisation ont été traitées par secteur, de manière décousue, faisant obstacle à une vision systémique du problème et réfléchissant sur des politiques publiques fragmentées.

Au Brésil, la plupart des municipalités n'ont pas les conditions techniques, l'infrastructure opérationnelle et financière pour résoudre le problème des déchets solides. Cependant, avec l'institutionnalisation de la Politique Nationale des Déchets Solides (PNRS), loi n°12 305 de 2010, aucune commune ne peut faire déposer ses déchets solides dans des décharges à ciel ouvert ou des décharges contrôlées, depuis août 2014.

Les gestionnaires municipaux et les autres secteurs de l'économie et les consommateurs doivent participer de manière partagée au processus de gestion et de gestion. Le PNRS guide l'adoption de la hiérarchie de réduction, de réutilisation et de traitement, et seulement après que toutes les possibilités de traitement ont été épuisées et qu'il n'existe pas de technologies de recyclage économiquement viables ou de processus de reconfiguration pour de nouveaux usages, les déchets et rejets doivent être éliminés dans des décharges avec sécurité.

Les municipalités doivent avoir et mettre en œuvre le Plan municipal de gestion intégrée des déchets solides (PGIRS), qui est une condition pour avoir accès aux ressources du gouvernement fédéral. De plus, les politiques publiques de gestion des déchets solides doivent offrir une opportunité d'inclure les collecteurs formels et informels dans le processus de gestion, à travers des coopératives ou des associations formées par des collecteurs de matières recyclables.

Le livre résulte du développement d'une thèse de doctorat en ressources naturelles. L'idée de le publier sous forme de livre est née de la difficulté d'obtenir une bibliographie sur ce sujet, d'une importance croissante dans le monde entier et d'un grand intérêt pour la société brésilienne.

Le texte de la thèse a subi des modifications mineures pour obtenir un langage moins technique pouvant toucher un public multidisciplinaire concernant la problématique des déchets. Le contenu développé a été orienté pour couvrir les thématiques spécifiques de la gestion des déchets solides et se limite aux instruments de gestion environnementale prévus dans le PNRS, qui ont été appliqués systématiquement.

RÉSUMÉ

PARTIE 1.........................................15

Panorama de la production de déchets solides au Brésil...15

PARTIE 2.........................................29

Gestion et gestion des déchets solides au Brésil.........29

PARTIE 3.........................................45

Logistique inverse: origine et raisons de sa croissance....45

PARTIE 4.........................................69

Déchets solides: concept et alternatives de traitement.....69

PARTIE 5.........................................87

Déchets d'équipements électroniques..................87

PARTIE 6........................................101

Législation nationale pour les déchets solides..........101

PARTIE 7........................................119

Education à l' Environnement: enjeux idéologiques et sociaux119

PARTIE 8........................................135

Collecte sélective: importance et impasses pour sa mise en œuvre......135

PARTIE 9........................................157

Collecteurs de matières recyclables: aperçu des performances157

PARTIE 10.......................................177

Durabilité urbaine et déchets solides.................177

PARTIE 11.......................................195

Perspectives pour la gestion des déchets solides au Brésil 195

Considérations finales............................215

LES RÉFÉRENCES.............................223

PARTIE 1

Panorama de la production de déchets solides au Brésil

––––––––

Depuis le début de sa vie, les êtres humains ont commencé à modifier le paysage naturel de la planète et à générer des déchets avec leurs activités exploratoires de chasse, de pêche, d'agriculture et de construction. Pendant cette période, les résidus ne représentaient pas un problème, car le contenu de sa composition était simple et la nature elle-même décomposait tout.

Avec le développement actuel des sociétés et des innovations technologiques, l'exploitation des ressources naturelles et la production en série de produits industriels se sont intensifiées à travers la planète, et par conséquent la génération de déchets, qui de nos jours devient plus intense, en raison du mode de vie et les habitudes de consommation de la société dite moderne.

Avec des innovations technologiques constantes, l'industrie a commencé à créer des produits à obsolescence programmée accélérée, mettant clairement en évidence la tendance des emballages jetables et des biens semi-durables et durables. La période de lancement de nouveaux produits sur le marché est quasi instantanée.

Au même rythme qu'ils sont envisageables, des produits et des emballages produits par tor industrie nam rapidement obsolète, et son élimine tion, l'obsolescence planifiée, comme l'arrêt des services de maintenance pour les défaillances techniques, pour la commodité des consommateurs, et surtout, em raison de le raccourcissement des cycles de vie des produits.

La tendance est à la production de biens durables et non durables à durée de vie réduite. Dans le même temps, il est essentiel d'orienter la population, afin qu'elle consomme consciencieusement, réduise, réutilise et s'oriente vers le recyclage via la collecte sélective.

Avec les cycles de vie des produits réduits, est Gerad à beaucoup de déchets et les différents types. Réaliser la collecte, la réutilisation, la réutilisation, le traitement, le recyclage et/ou l'élimination finale appropriés des déchets solides est le grand défi pour les gestionnaires publics des centres urbains de la planète, et plus que jamais, pour les municipalités brésiliennes.

Le défi est vérifié même dans les villes les plus développées du pays, parmi lesquelles se distingue la capitale Brasilia, ainsi que São Paulo, Rio de Janeiro et Belo Horizonte, grandes villes dotées de ressources financières, mais confrontées à des problèmes sanitaires.

L'augmentation de la production de déchets solides est liée à la croissance démographique urbaine, selon les Nations Unies, 54% de la population mondiale vit dans des zones urbaines. Au Brésil, cette proportion est déjà de 85,43% de la population, selon les données de l'Institut brésilien de géographie et de statistique – IBGE (2015).

La population des zones urbaines augmente rapidement sur toute la planète, et en raison de leurs activités et de leur consommation, il y a une augmentation de la quantité par habitant de production de déchets solides.

La consolidation d'une culture liée à des modes de consommation conscients est de plus em plus necessari à. Il est nécessaire d'informer correctement la population sur les impacts sociaux négatifs lorsque les déchets solides sont mal éliminés.

Au Brésil, la production de déchets solides urbains (USW) en 2016 a totalisé 78,3 millions de tonnes, ce qui représente une réduction de 2% de la production par rapport à 2015. En 2015, la production était de 78,6 millions de tonnes et la production par habitant et par jour a chuté. entre 2015 et 2016, selon les données de l'Association brésilienne des entreprises de nettoyage public et de déchets spéciaux - ABRELPE (2016).

En 2016, chaque Brésilien a produit un total de 1 040 kg de déchets solides par jour, ce qui représente une réduction de 2,9% de la quantité générée de 2015 à 2016. La production totale de déchets solides, à son tour, a diminué de 2% et a atteint 214 405 tonnes par jour générées dans le pays.

La plus forte croissance de la production de déchets solides par habitant s'est produite en 2014, lorsque le pourcentage a enregistré une augmentation de 2,02% d'une année à l'autre. La même année, il y a eu une augmentation de 3,20% du total des déchets solides collectés. Malgré l'augmentation du montant collecté, le pourcentage reste inférieur à celui enregistré l'année précédente.

Le panorama d'ABRELPE a montré que la quantité de déchets solides urbains collectés en 2016 a baissé par rapport à l'année précédente. La région du Sud-Est était responsable de 52,7% du total et présente le pourcentage le plus élevé de couverture des services de collecte des déchets solides du pays, suivie de la région du Nord-Est, avec une couverture de 22% (Figure 1.1).

Figure 1.1 - Participation des régions du pays au total des DSM collectés

Source: ABRELPE (2016).

Sur la base de l'année précédente, l'exécution directe de ce service a augmenté dans la région du Sud-Est et a diminué dans la région du Nord-Est. Dans la première, l'indice est passé de 52,6% à 52,7%, tandis que dans la seconde le pourcentage est passé de 22,1% à 22% du total, les autres régions ont maintenu les indices de l'année précédente, le Sud avec 10,7%, le Nord 6,4% et le Midwest 8,2%.

La comparaison entre la quantité de déchets solides générés et le total collecté en 2016, s'élève à 71,3 millions de tonnes, ce qui représente un pourcentage de couverture de collecte de 91%. Néanmoins, environ 7 millions de tonnes de DSM ne sont pas collectées dans le pays et, par conséquent, ont des destinations inappropriées (ABRELPE, 2016).

Les chiffres montrent qu'il y a eu un recul dans la quantité de DSM collectés dans le pays. Ce n'est que dans la région du Sud-Est que l'indice a enregistré une augmentation de 0,1% de la quantité de déchets solides collectés en 2016, pourcentage inférieur à celui enregistré les années précédentes. Même avec la Politique Nationale des Déchets Solides – PNRS (Loi n°12 305/2010) en vigueur, le montant des RSU collectés n'a pas beaucoup changé dans la période de 2010 à 2014, phase d'adaptation des équipements communaux à la nouvelle loi.

Selon le PNRS, les communes avaient jusqu'au 3 août 2014 pour procéder à des ajustements concernant la destination des déchets solides. Selon la loi, seuls les résidus, lorsqu'il n'y a pas de procédés techniques économiquement viables et socialement corrects, doivent être éliminés dans des décharges contrôlées, considérées comme la forme d'élimination finale la plus écologiquement appropriée.

Le fait le plus inquiétant est que, sur le total des déchets solides collectés en 2016, la quantité destinée à des endroits inappropriés a augmenté, totalisant 29,7 millions de tonnes, soit 41,6% qui sont allés aux décharges ou aux décharges contrôlées, ce qui du point de vue sanitaire, ils diffèrent peu. des décharges, car ils ne disposent pas de l'ensemble des systèmes nécessaires pour protéger l'environnement et la détérioration.

La pratique de l'élimination finale inadéquate des déchets solides existe toujours dans toutes les régions et les États brésiliens, il y a environ 3 331 municipalités qui utilisent encore ces endroits inappropriés pour éliminer leurs déchets solides. A la campagne, dans 59,89% des communes, les MSW

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de Gestion des déchets solides urbains

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs