Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

La bataille du Parc Agro-Industriel de Bukanga-Lonzo: Un Complot Contre la RDC et l'Afrique

La bataille du Parc Agro-Industriel de Bukanga-Lonzo: Un Complot Contre la RDC et l'Afrique

Lire l'aperçu

La bataille du Parc Agro-Industriel de Bukanga-Lonzo: Un Complot Contre la RDC et l'Afrique

évaluations:
5/5 (1 évaluation)
Longueur:
251 pages
3 heures
Éditeur:
Sortie:
26 janv. 2022
ISBN:
9782924583050
Format:
Livre

Description

Nous avons également recouru à l'analyse du contenu des différents articles de presse sur ce dossier, des rapports d'audits et d'enquêtes sur des soupçons de détournements des fonds, mais aussi de différentes publications sur le désastre du parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo. Nous avons même mené des entretiens avec plusieurs personnes impliquées de près ou de loin. Nous nous sommes notamment entretenus avec le Premier ministre honoraire Augustin MATATA PONYO, chef du gouvernement initiateur du projet. Nous avons aussi échangé au téléphone avec son ancien ministre délégué aux finances, Patrice KITEBI qui avait décaissé les premières sommes destinées à la réalisation de ce dernier. Nous avons également contacté le ministre honoraire des finances Henri YAV MULANG remplaçant de Monsieur KITEBI et resté ministre des finances jusqu'au fiasco du parc agro-industriel.
En dehors des sources politiques, nous sommes descendus sur le terrain, à Bukanga-Lonzo, pour faire un état des lieux de ce qui avait été réalisé. La visite n'a pas été facile à cause des restrictions auxquelles nous avions dû faire face. À cette occasion, nous nous étions entretenus avec les travailleurs sur place et la population locale du Kwango. Nous avons aussi pris en compte les préoccupations des propriétaires des terres, même si ce n'est pas l'objet principal de notre travail. Nous avons dialogué avec les dirigeants actuels du parc agro-industriel ainsi que leurs prédécesseurs. La majorité a accepté de nous livrer des informations sensibles sous le couvert de l'anonymat. Tous sont animés du souci de voir ce projet être relancé.
Nous ne nous sommes pas arrêtés là ! Nous avons aussi approché le personnel de la police qui était responsable de la sécurité du site au moment du lancement et de l'effondrement du projet. Grâce à leurs témoignages d'observateurs neutres et avisés, nous avons pu orienter notre analyse en écartant la manipulation et en faisant la part des choses entre vérités et mensonges ressortis de chaque entretien que nous avons réalisés. Tenant compte des différents rapports d'audits sur sa gestion, des allégations de détournements des fonds et de l'inexpérience d'Africom Commodities, nous avons jugé bon d'effectuer le déplacement de l'Afrique du Sud pour vérifier l'existence réelle de cette société et son expertise dans le domaine via des séances de travail avec ses administrateurs. Nous avions avant tout conversé sur Microsoft Teams avec Christo Grobler le gestionnaire principal d'Africom et du projet Bukanga-Lonzo...
Éditeur:
Sortie:
26 janv. 2022
ISBN:
9782924583050
Format:
Livre

À propos de l'auteur


Aperçu du livre

La bataille du Parc Agro-Industriel de Bukanga-Lonzo - CARP-DEV

Shape Description automatically generated with low confidence

BBLA HOME

ACTIONS CRÉATIVES – ÉDITION — FILMS

www.bblahome.com — info@bblahome.com

COUVERTURE ET MISE EN PAGE

André Bila

RÉVISION

Révision : Brigitte Kabuya

Mise au point du texte, révision et vérification : Brigitte Kabuya et Julia Emma Mugaruka

Révision finale : Omen Mbiapa Clément

Toute reproduction complète ou partielle de cet ouvrage est interdite sous toutes formes, sans la permission écrite de l’auteur et de l’éditeur.

ISBN : 9782924583050

Table des Matières

PRÉFACE

AVANT PROPOS

INTRODUCTION

CHAPITRE I

LA GÉOGRAPHIE ÉCONOMIQUE DE LA RDC ET L’ENJEU DE DÉVELOPPEMENT DE L’AFRIQUE

APERÇU DE L’EVOLUTION ECONOMIQUE DE LA RDC DE 1960-2021

Situation économique postcoloniale : la RDC, un géant en devenir

LE SOL DE LA RDC, UNE POTENTIALITE ECONOMIQUE POUR LE DEVELOPPEMENT DE L’AFRIQUE

CHAPITRE II

LE PARC AGRO-INDUSTRIEL DE BUKANGA-LONZO : PROJET PILOTE POUR L’INDEPENDANCE ALIMENTAIRE DE LA RDC ET DE L’AFRIQUE

Parcs agro-industriels : solutions idoines contre la pauvreté en Afrique

BUKANGA-LONZO : PROJET PILOTE POUR L’INDEPENDANCE ALIMENTAIRE DE LA RDC ET DE L’AFRIQUE

CHAPITRE III

AFRICOM COMMODITIES (PTY) LTD ET PILOTAGE

DU PROJET BUKANGA-LONZO

À LA DECOUVERTE D’AFRICOM COMMODITIES LTD

AVENEMENT D’AFRICOM EN RDC ET SON IMPLICATION DANS LE PROJET

BUKANGA-LONZO

PILOTAGE DU PROJET BUKANGA-LONZO

Les principaux acteurs et le financement

CHAPITRE IV

LA DEBACLE DE BUKANGA-LONZO, UNE VICTOIRE DES IMPORTATEURS DES VIVRES EN RDC

IMPACT DES PREMIERES PRODUCTIONS DE BUKANGA-LONZO SUR LE MARCHE KINOIS

DEBUT DE LA DESCENTE AUX ENFERS DU PROJET DE BUKANGA-LONZO

DES SOUPÇONS DE MAUVAISE GESTION ET DETOURNEMENT DE FONDS DESTINES AU PROJET BUKANGA-LONZO

CHAPITRE V

LA RELANCE DU PROJET BUKANGA-LONZO : IMPERATIF PATRIOTIQUE ET LEVIER DE L’EVEIL DU PANAFRICANISME

LA NECESSITE DE LA RELANCE DU PROJET DU PARC AGRO-INDUSTRIEL DE BUKANGA-LONZO

Africom retire sa plainte devant la Cour Internationale de justice et d’arbitrage pour donner chance à la relance de Bukanga-Lonzo

Oui au procès public sur Bukanga-Lonzo, mais attention à la distraction et au règlement de comptes

LE PROJET DU PARC AGRO-INDUSTRIEL DE BUKANGA-LONZO : UN IMPERATIF PATRIOTIQUE

Première tentative de relance de Bukanga-Lonzo sabotée, dénoncent les députés nationaux de Kinshasa

Plaidoyer pour une mobilisation populaire en vue de la relance de Bukanga-Lonzo

Contraste entre la potentialité agricole de l’Afrique et la pauvreté de sa population

Développement des parcs agro-industriels pour une autosuffisance alimentaire en Afrique

Zone de libre-échange continentale africaine, une opportunité pour le développement agricole de la RDC face aux importations des vivres

ANNEXE : INTERVIEW DE CHRISTOF GROBLER DIRECTEUR GÉNÉRAL D’AFRICOM, ACCORDÉE À MIKE VARRON16 DE CARP-DEV

SOURCES BIBLIO-WEBOGRAPHIQUES

Notes

PRÉFACE

Cet ouvrage est l’aboutissement des recherches scientifiques menées avec objectivité par des professionnels engagés dans plusieurs secteurs de la vie nationale. Ceux-ci ont été soit témoins, soit intervenants dans le projet du Parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo, aujourd’hui sous examen dans ce livre.

Parrainé par le Centre d’Appui à la Recherche pour des Projets de Développement (CARP-DEV), la rédaction et la publication de ce dernier a pour objectif d’aider l’opinion publique à comprendre les vraies raisons de l’échec non seulement du projet Bukanga-Lonzo mais aussi de tous les projets agricoles initiés en République Démocratique du Congo. Et enfin, mobiliser l’opinion publique à faire pression sur les autorités gouvernementales afin que soient relancées les activités du parc agro-industriel présenté comme pilote et déclencheur du développement de la RDC et de l’Afrique pour la satisfaction de l’ensemble des populations.

Dans les lignes qui suivent, l’auteur principal de l’ouvrage qui a préféré resté anonyme suite aux pesanteurs politiques, nous a démontré combien la RDC détient une potentialité agroalimentaire capable de nourrir toute l’Afrique et de booster le développement du continent.

Le pilotage du projet mené par le consortium sud-africain d’Africom Commodities s’est avéré stratégique non seulement pour son succès mais surtout dans la vision de coopération sud-sud prônée pour le décollage de toute l’Afrique. Malheureusement, celui-ci a été combattu par des importateurs des vivres, en majorité libanais et indo-pakistanais, qui en ont vu une menace pour leurs intérêts.

Voulant conserver leur marché, aujourd’hui estimé à plus de deux milliards de dollars américains, ces importateurs des produits alimentaires ont utilisé certains membres du gouvernement qui ont succédé à celui d’Augustin MATATA PONYO, initiateur du projet, pour le saboter. Conséquence, la RDC et son partenaire sud-africain Africom, sont tous perdants. Seuls les étrangers importateurs des vivres sont gagnants.

L’Afrique a une fois de plus, raté l’opportunité de son décollage stratégique qui passera d’abord par l’autosuffisance alimentaire en promouvant son immense potentiel agricole. D’où, la nécessité de ce plaidoyer visant à relancer ce projet, n’en déplaise à tous ceux qui ont pris l’économie de la RDC et de l’Afrique en otage.

Le Centre d’Appui à la Recherche pour des Projets de Développement (CARP-DEV) est une association sans but lucratif regroupant des chercheurs, professionnels et étudiants. Notre motivation à nous lancer dans une telle aventure est principalement le souci de valoriser et soutenir les recherches afin d’en commuer les résultats en projets de développement durables. 

Le CARP-DEV s’est assigné pour mission de promouvoir la coopération et l’échange entre différentes structures de recherche et les partenaires au développement ; définir les objectifs et les priorités de recherche à l’échelle nationale en vue d’apporter des solutions aux problèmes sociétaux ; vulgariser les résultats des recherches, les projets de développement y afférant à l’échelle nationale et internationale ; intervenir pour éclairer l’opinion ; élaborer et assurer la mise en œuvre efficace des projets et programmes de développement à partir des conclusions des recherches dans différents domaines.

C’est justement dans ce cadre que nous assurons la publication du présent ouvrage « La bataille du Parc Agro-Industriel de Bukanga-Lonzo ».Une publication qui, nous l’espérons pourra apporter en toute indépendance des éléments de réponses à la nébuleuse de questions que se pose l’opinion publique.

Patrick Birali Cikuru,

Président du Conseil d’Administration du Centre d’Appui à la Recherche pour des Projets de Développement, CARP-DEV.

AVANT PROPOS

L’essentiel de cet ouvrage est constitué des résultats de différentes recherches menées sur le projet du Parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo. Pour arriver à la rédaction de ce livre, nous sommes partis des résultats des enquêtes journalistiques de plus d’une année sur la même problématique. Loin d’être une production purement scientifique, notre travail est une analyse patriotique et panafricaine des vérités confrontées dans le cadre d’une longue observation qui a recoupé plusieurs sources impliquées dans la conception, le pilotage et la débâcle du parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo.

En dehors de toutes les techniques journalistiques utilisées dans la collecte des données, nous avons eu recours à l’ethnographie qui est une branche de l’anthropologie culturelle et dont l’objet est l’étude descriptive et analytique des mœurs et des coutumes de populations déterminées dans leur environnement. Et dans le cadre de notre travail, cette méthode nous a permis de comprendre le comportement et les attentes de la population du Kwango et de Kinshasa face au projet Bukanga-Lonzo.

Nous avons également recouru à l’analyse du contenu des différents articles de presse sur ce dossier, des rapports d’audits et d’enquêtes sur des soupçons de détournements des fonds, mais aussi de différentes publications sur le désastre du parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo. Nous avons même mené des entretiens avec plusieurs personnes impliquées de près ou de loin. Nous nous sommes notamment entretenus avec le Premier ministre honoraire Augustin MATATA PONYO, chef du gouvernement initiateur du projet. Nous avons aussi échangé au téléphone avec son ancien ministre délégué aux finances, Patrice KITEBI qui avait décaissé les premières sommes destinées à la réalisation de ce dernier. Nous avons également contacté le ministre honoraire des finances Henri YAV MULANG remplaçant de Monsieur KITEBI et resté ministre des finances jusqu’au fiasco du parc agro-industriel.

En dehors des sources politiques, nous sommes descendus sur le terrain, à Bukanga-Lonzo, pour faire un état des lieux de ce qui avait été réalisé. La visite n’a pas été facile à cause des restrictions auxquelles nous avions dû faire face. À cette occasion, nous nous étions entretenus avec les travailleurs sur place et la population locale du Kwango. Nous avons aussi pris en compte les préoccupations des propriétaires des terres, même si ce n’est pas l’objet principal de notre travail. Nous avons dialogué avec les dirigeants actuels du parc agro-industriel ainsi que leurs prédécesseurs. La majorité a accepté de nous livrer des informations sensibles sous le couvert de l’anonymat. Tous sont animés du souci de voir ce projet être relancé.

Nous ne nous sommes pas arrêtés là ! Nous avons aussi approché le personnel de la police qui était responsable de la sécurité du site au moment du lancement et de l’effondrement du projet. Grâce à leurs témoignages d’observateurs neutres et avisés, nous avons pu orienter notre analyse en écartant la manipulation et en faisant la part des choses entre vérités et mensonges ressortis de chaque entretien que nous avons réalisés. Tenant compte des différents rapports d’audits sur sa gestion, des allégations de détournements des fonds et de l’inexpérience d’Africom Commodities, nous avons jugé bon d’effectuer le déplacement de l’Afrique du Sud pour vérifier l’existence réelle de cette société et son expertise dans le domaine via des séances de travail avec ses administrateurs. Nous avions avant tout conversé sur Microsoft Teams avec Christo Grobler le gestionnaire principal d’Africom et du projet Bukanga-Lonzo.

Et c’est à l’issue de cette conversation que nous nous sommes résolus, sur son invitation, à vérifier toutes ses affirmations sur place, dans leurs bureaux d’Afrique du Sud. En plus de notre entretien, l’administrateur d’Africom nous a fait visiter plusieurs de leurs filiales et nous a montré ce qu’elles réalisaient concrètement comme action, notamment dans la production des fertilisants et engrais chimiques, l’amélioration des espèces animales pour l’élevage du bovin et du caprin, la culture de maïs, soja, haricot, tournesol, etc. ainsi que dans la fabrication des engins et la construction des silos pour la conservation des produits agricoles. Tout cela était impressionnant.

Christof Grobler et Pieter Venter, représentants d’Africom, nous ont par ailleurs remis une importante quantité de documents prouvant leurs affirmations. Parmi ceux-ci, il y avait toutes les transactions bancaires, les rapports d’audits et d’enquêtes, les contrats de gestion et conventions d’actionnaires. Tous les autres documents sensibles et ultra-secrets ayant trait à ce projet nous ont été remis pour des raisons de transparence afin de faire éclater la vérité au grand jour. Et c’est en fonction de toutes ces sources que nous fondons le contenu de notre ouvrage avec, en filigrane, une analyse patriotique teintée du panafricanisme. De ce livre, nous ressortons les préoccupations des groupes marginalisés et des vraies victimes dans l’échec du parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo. Reprenant les écrits de plusieurs auteurs sur la même problématique, nous avons voulu que ce travail soit à la fois une synthèse récapitulative de toutes les publications sur ce projet et une prise de position patriotique et panafricaine contre des lobbyings qui mettent la RDC et l’Afrique à genoux en soudoyant, à leur guise, certains de ses dirigeants.

Dans le corps de ce livre, nous avons avant toute analyse, présenté la géographie économique de la RDC et les enjeux de développement de l’Afrique. Nous avons soutenu qu’avec sa position stratégique au cœur de l’Afrique, la République démocratique du Congo a tous les atouts pour propulser la croissance de tout le continent.

Pour permettre à la RDC de jouer pleinement son rôle de moteur du progrès de l’Afrique, le gouvernement congolais a décidé, en 2012, de faire du secteur agricole la plus haute priorité pour le pays. Le développement des parcs agro-industriels était donc au cœur de la stratégie gouvernementale afin de diversifier son économie avec comme objectif la réduction de la facture annuelle des importations alimentaires d’environ 1,5 milliard de dollars.

Pour relever ce défi, le projet d’investir dans l’agroalimentaire est né avec le plan de créer 22 parcs agro-industriels dont Bukanga-Lonzo serait le projet pilote.   Sous l’expertise et la gestion du consortium sud-africain Africom, le gouvernement MATATA avait débloqué 100 millions de dollars pour la première phase du projet. Avec ces fonds, des engins ont été importés, des silos et d’autres infrastructures construites ainsi que les premières productions de maïs assurées. Alors que le Parc agro-industriel commençait à faire rêver grand et que sur le marché, le prix de la semoule baissait, le gouvernement sans raison valable a subitement coupé la poursuite du financement de ce projet dont le coût total était évalué à 580 millions de dollars. Cela eu pour conséquence la continuation d’énorme dépenses pour l’importation des produits alimentaires sans que l’Etat ne se soucie des fonds qu’il a déjà engloutis.

Alors qu’on s’attendait à la relance du projet ambitieux de Bukanga-Lonzo, c’est plutôt un procès sur les détournements des fonds publics pour sa réalisation qui s’ouvra. Pendant ce temps, les importateurs des vivres continuent à faire fortune au détriment de la population et même de l’Etat.  À qui profite réellement l’échec de ce Parc Agro-industriel ? Quels sont les vrais enjeux autour de ce projet ? Y a-t-il réellement eu détournement des fonds destinés à sa matérialisation ? Ceux qui sont incriminés dans ces dossiers sont-ils les vrais auteurs de la débâcle ? Toutes ces questions ont été largement abordées dans ce livre, permettant ainsi à tous nos lecteurs de ne pas se laisser entraîner dans la distraction conformément à la stratégie des ennemis du développement de la RDC.

Loin de cibler ou de défendre qui que ce soit, cet ouvrage s’impose comme un plaidoyer pour une prise de conscience politique et populaire. La misère que connaissent la RDC et de l’Afrique nous amène progressivement à quitter la peau de la neutralité qui semble se confondre à celle de la complicité face aux maux et à la souffrance qu’éprouve la population. Cet ouvrage veut attirer l’attention des décideurs actuels et ainsi que la communauté tant nationale qu’internationale à s’abstenir de voir dans la débâcle du parc agro-industriel de Bukanga Lonzo uniquement un moyen de règlements de comptes entre les acteurs politiques au lieu de voir en cela une avenue pour sortir le pays de la misère. Dans cette lutte fratricide dont les condamnations ne semblent pas refléter la justice encore moins la vérité pour lesquelles finalement le peuple n’en a tiré gain de cause. A titre exemplatif, le feu Président Mobutu, avait autorisé l’arrestation de Patrice-Emery Lumumba qu’il élèvera plus tard au rang d’héros national. À qui donc avait profité la mort de Lumumba ?

En écrivant ce livre avec des illustrations, nous pensions nous adresser à l’intellectuel congolais, plus particulièrement à la jeunesse universitaire ainsi qu’à la société civile afin d’aider la nation à comprendre les vrais enjeux du développement de la RDC et de motiver nos gouvernants à investir dans l’agriculture et dans d’autres secteurs producteurs. L’intérêt pour nous est aussi de faire connaître ce travail à la représentation nationale et aux représentations provinciales afin de recentrer le combat politique de l’élite sur l’essentiel et d’arrêter les règlements de comptes politiques.

Nous espérons que cet ouvrage sera positivement compris et analysé objectivement pour le bien des Congolais et des Africains sans mettre en mal les intérêts des Occidentaux ni des Orientaux. Car la paix à laquelle nous aspirons ne pourra être effective que lorsque tous les humains y vivront en harmonie, dans la prospérité et la solidarité. S’enrichir au détriment des autres peuples est souvent à la base des conflits. Il serait important pour les hommes d’affaires étrangers exerçant

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. Inscrivez-vous pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de La bataille du Parc Agro-Industriel de Bukanga-Lonzo

5.0
1 évaluations / 1 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs

  • (5/5)
    Je suis de Kinshasa-RDC, où je peux le retrouver pour l'achater ?