Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore avec un essai gratuit

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Soupers vraiment trop faciles!: 125 nouvelles recettes si simples… et aimées de toute la famille !
Soupers vraiment trop faciles!: 125 nouvelles recettes si simples… et aimées de toute la famille !
Soupers vraiment trop faciles!: 125 nouvelles recettes si simples… et aimées de toute la famille !
Livre électronique671 pages2 heures

Soupers vraiment trop faciles!: 125 nouvelles recettes si simples… et aimées de toute la famille !

Évaluation : 0 sur 5 étoiles

()

À propos de ce livre électronique

Bien des familles doivent composer avec le manque de temps et le stress de la préparation des repas. Dans ce contexte, la tentation de se tourner vers des plats prêts à manger ou de jeter son dévolu sur du resto peut être grande.

Pourtant, on gagne à miser sur la cuisine maison pour s’assurer que toute la famille mange des repas équilibrés ! Pour vous aider à relever ce défi quotidien et à diminuer votre charge mentale, 5 ingrédients, 15 minutes vous propose une formule qui a fait ses preuves auprès des familles.

Au menu : 125 nouvelles recettes ultra-simples à concocter avec un minimum d’ingrédients pour mettre fin au casse-tête des repas – soit l’équivalent de quatre mois de soupers avec de nombreux accompagnements ! En bonus, on dévoile des trucs pour gagner du temps en cuisine et pour rendre le moment de la préparation des repas plus agréable pour vous. En d’autres mots, ce livre est la bible des soupers simples, savoureux et aimés de toute la maisonnée. Fini les « j’aime pas ça ! » autour de la table !
LangueFrançais
Date de sortie15 mars 2022
ISBN9782896589883
Soupers vraiment trop faciles!: 125 nouvelles recettes si simples… et aimées de toute la famille !
Lire l'aperçu

En lire plus de Pratico édition Pratico édition

Lié à Soupers vraiment trop faciles!

Livres associé

Articles associés

Catégories liées

Avis sur Soupers vraiment trop faciles!

Évaluation : 0 sur 5 étoiles
0 évaluation

0 notation0 avis

Qu'avez-vous pensé ?

Appuyer pour évaluer

    Aperçu du livre

    Soupers vraiment trop faciles! - Pratico Édition Pratico Édition

    Le guide par excellence de

    la cuisine simplifiée

    Si, pour certains, cuisiner est une activité quasi méditative, pour d’autres, il s’agit d’une corvée quotidienne dont ils se passeraient bien. Quand on y pense, trouver chaque jour du temps et des idées pour nourrir les bouches autour de la table peut représenter tout un défi. C’est ici que la cuisine d’assemblage gagne des points : il s’agit d’une belle solution pour accélérer et faciliter la préparation des repas tout en offrant à sa famille des repas équilibrés loin du resto ou des prêts-à-manger du commerce.

    Raccourcis futés

    De bonnes bases pour assembler

    Pour accélérer la préparation des repas, on mise sur des aliments préparés ou semi-préparés en complément de ceux frais ou bruts (légumes, fruits, viandes, œufs, noix, etc.). Voici quelques exemples d’aliments prêts à cuisiner qui vous donneront un solide coup de pouce !

    Légumes surgelés. Mélange de style asiatique, macédoine, mélange pour soupe, mélange pour sauce à spaghetti, mélange pour fajitas… Ce ne sont pas les choix qui manquent ! Ces aliments déjà parés sont nutritifs, éconos et permettent de gagner de précieuses minutes en cuisine. Que demander de plus ?

    Légumes coupés. La plupart des épiceries ont un comptoir dans lequel on trouve des barquettes de légumes précoupés. Il est souvent plus économique de couper les légumes soi-même, mais quand le temps est compté, on peut tirer avantage de ces avenues rapides et tout aussi nutritives.

    Conserves. Plusieurs aliments en conserve font déjà partie de nos vies : légumineuses, mélanges de légumes, soupe condensée, thon ou saumon, tomates en dés, pâte de tomates, etc. Ceux-ci ne nécessitent pas de préparation et ils s’ajoutent rapido-presto à une recette.

    Fromage râpé. Le fromage en bloc est moins coûteux que celui déjà râpé, mais il est indéniable que ce dernier simplifie les étapes de préparation d’un repas. De plus, il existe différents mélanges tout prêts (tex-mex ou italien, par exemple). Surveillez les rabais et faites des réserves au congélo.

    Protéines prêtes à cuisiner. Les sources de protéines à l’état brut constituent souvent de meilleurs choix côté santé. N’empêche que plusieurs protéines du commerce sont déjà parées, assaisonnées et parfois même cuites : boulettes, saucisses, viandes froides, galettes de burgers, sans-viande assaisonné, croquettes de poisson… De belles options pour cuisiner un repas en un éclair !

    Pâtes farcies. Dumplings, raviolis, tortellinis… Ces aliments du commerce sont rapides à cuire et s’ajoutent à une soupe, à une salade-repas ou à une sauce en criant ciseau ! Et côté garniture, il y en a vraiment pour tous les goûts !

    Vous pouvez préparer certains de ces aliments vous-même : sacs de légumes surgelés, conserves de tomates, pâtes farcies maison… Si le temps vous le permet, concoctez-les et faites-en provision au congélo en vue des journées qui roulent à la vitesse grand V !

    On leur donne du goût !

    Quand on cuisine simplement et avec peu d’aliments, on se doit de miser sur des ingrédients goûteux. Voici des idées !

    Sauces. Les commerces regorgent de sauces prêtes à l’emploi pour rehausser la saveur des protéines, des pâtes, des sautés, et plus : sauce Alfredo, sauce marinara, sauce à la viande, sauce teriyaki, etc.

    Mélanges et assaisonnements. Parfois, le secret est dans le mélange ! Pensons aux sachets de préparation pour soupe à l'oignon ou aux mélanges d’assaisonnements pour tacos, pour fajitas, pour steak, pour salade, pour pommes de terre, etc.

    Condiments. Sauce soya, vinaigre de riz, moutarde de Dijon, mayonnaise japonaise au sésame, sriracha, sirop d’érable, pesto, salsa… Leur saveur prononcée peut faire toute la différence !

    Épices et aromates. Ces ingrédients peuvent aider à diminuer la quantité de sel ajouté aux recettes en les parfumant : origan, cari, assaisonnements pour couscous, assaisonnements italiens, cannelle, thym, romarin, flocons de piment, poudre d’ail, fines herbes fraîches, citronnelle, gingembre, ail… C’est la base pour donner du goût à un plat !

    Extra. Pour ajouter un p’tit oumpf de saveur à un plat, mettez-y des aliments très goûteux tels que de la pancetta, de la feta, du halloumi, des artichauts marinés, des olives, du bacon, etc. Surveillez toutefois la quantité de sel ajouté à votre recette : ces ingrédients sont déjà très salés !

    Bien choisir ses aliments du commerce

    Lorsque vous achetez vos produits préparés ou semi-préparés, lisez attentivement leur étiquette nutritionnelle. Cette dernière permet de :

    Consulter la liste des ingrédients. Privilégiez une liste aussi simple et aussi courte possible.

    Connaître la valeur nutritive d’un aliment (calories, glucides, lipides, fibres, protéines, vitamines, minéraux, sodium). Ces données aident entre autres à gérer les apports en sel, en sucre et en gras.

    Conclure si un élément nutritif est présent dans l’aliment en petite (5 % VQ ou moins) ou en grande (15 % VQ ou plus) quantité.

    Comparer les produits similaires afin de faire le choix le plus avisé.

    Pour prolonger la durée de vie de vos fines herbes fraîches, enveloppez-les dans une feuille de papier absorbant humide ou immergez leur tige dans un verre contenant un peu d’eau, que vous conserverez au frigo.

    Des alliés pour aller plus vite !

    Pour accélérer la préparation des repas de semaine, on gagne à se munir d’accessoires de cuisine qui exécutent une partie du travail à notre place, et ce, plus rapidement. Voici notre top 10 des accessoires ou des appareils pour cuisiner plus vite et plus simplement.

    1 Mandoline. Elle permet de couper rapidement de fines tranches ou des juliennes de carottes, de courgettes ou de concombre.

    2 Hachoir. Pour obtenir des légumes ou des fines herbes en deux temps trois mouvements, le hachoir est un incontournable !

    3 Robot culinaire. Il exige peut-être un peu plus de manipulations (transférer les aliments, nettoyer les composantes de l’appareil, etc.), mais il est si polyvalent qu’il fait oublier le reste ! Il permet d’émincer, de hacher, de trancher, de râper, de réduire en purée… Un appareil tout-en-un très pratique !

    4 Presse-ail. On dépose la gousse d’ail à l’intérieur, on presse, et le tour est joué ! En plus d’obtenir de fins morceaux uniformes, on s’évite l’odeur prononcée qui imprègne nos doigts lorsqu’on manipule l’ail au couteau.

    5 Presse-agrumes. Pas de temps à perdre à retirer les pépins d’agrumes tombés dans le plat ou à presser la peau du fruit de toutes ses forces pour en retirer un max de jus : on utilise le presse-agrumes et c’est réglé !

    6 Cuiseur à riz. Avec cet appareil, il n'est pas nécessaire de surveiller le riz pendant qu’il cuit, puisque le cuiseur fait tout le travail par lui-même, en plus de garantir une cuisson parfaite. Il permet de cuire tous les types de riz et même d’autres céréales comme l’orge ou le quinoa.

    7 Râpe fine (ou zesteur ultrafin). Voilà un accessoire efficace pour recueillir en un clin d’œil des zestes d’agrumes ou râper du parmesan, du gingembre et de l'ail, notamment.

    8 Autocuiseur. Cet appareil électrique permet de cuire des aliments ou des recettes beaucoup plus rapidement qu’avec les autres méthodes de cuisson. Un bel investissement pour gagner du temps !

    9 Mélangeur à main. Pas besoin de déposer les ingrédients dans le mélangeur électrique pour faire un potage ou de sortir le pile-patate pour réaliser une belle purée de pommes de terre. Il suffit d’actionner le mélangeur à main directement dans le récipient jusqu’à ce que l’on obtienne la consistance voulue. En prime, il est rapide à laver !

    10 Mijoteuse. Cuisiner avec la mijoteuse n’est pas plus rapide. En revanche, cet appareil permet de tout déposer dans son contenant le matin et de retrouver un repas tout prêt le soir venu. Vous savez ce que cela signifie : repas facile et plus de temps pour soi !

    Économie de temps : astuces 101

    Parce que du temps, on n'en a jamais de trop, voici quelques trucs pour rentabiliser les minutes passées derrière les fourneaux afin que vous puissiez profiter davantage de temps de qualité !

    Planifier. On ne le répétera jamais assez : prévoir ses repas de semaine, faire un inventaire du frigo et du garde-manger en fonction des menus prévus, rédiger une liste d’épicerie… Le temps que vous investirez à planifier vos repas sera assurément regagné pendant la semaine !

    Regrouper plusieurs recettes ayant des ingrédients communs. Parole d’ami : vous économiserez du temps et de l’argent lors des achats et de la préparation. Par exemple, si deux recettes comprennent des carottes, profitez de la première recette pour en couper plus pour la seconde, et réservez le surplus de carottes parées au frigo ou au congélo.

    Parer des aliments au retour de l’épicerie. Tant qu’à ranger vos provisions, pourquoi ne pas en profiter pour prendre une petite longueur d’avance ? Lavez et coupez les légumes, faites mariner la viande pour une recette, préparez des œufs cuits dur pour la semaine, etc.

    Cuire des protéines et les congeler. On peut profiter des formats éconos ou des rabais pour acheter plus de viande, la cuire, puis la congeler. On peut même l’assaisonner et la portionner au préalable. Ainsi, il sera facile de piger dans les provisions du congélo et d’ajouter la protéine en question dans une recette après l’avoir décongelée.

    Cuisiner plus pour avoir des restes. Vous préparez une recette ? Profitez de ce moment pour la doubler afin d’avoir des restes. En concentrant vos efforts lors de cette séance de cuisine, vous vous offrirez un beau cadeau : un congé de popote un autre jour de la semaine !

    Congeler des batchs de bouffe. Le concept gagne en popularité ces dernières années et il est fort simple : on consacre une journée à la préparation de grandes quantités de nourriture que toute la famille aime et qui se congèle (sauce à spaghetti, potages, pâtés, etc.), puis on garnit le congélo. Ainsi, quand on est pressé ou fatigué, il suffit de piger dans ces réserves de plats maison pour se dépanner.

    Planifier l’ordre d’exécution des étapes de préparation d’une recette de façon logique. Si vous devez utiliser un même outil de cuisine (un couteau, une planche à découper, une tasse à mesurer ou le robot culinaire, par exemple) pour parer différents aliments, autant que possible, commencez par les plus secs et les moins salissants. Par exemple, si vous devez couper des légumes, des cœurs d’artichauts dans l’huile et du fromage feta, vous devriez les tailler dans cet ordre afin d’éviter de devoir rincer vos ustensiles entre chaque aliment.

    Préparer les ingrédients. Cette étape parfois négligée pourrait vous permettre d’accélérer votre vitesse de croisière ! De plus, préparer, couper et mesurer tous vos ingrédients avant de réaliser les étapes d'une recette vous évitera possiblement quelques ratés en cuisine (brûler les légumes tandis que vous parez le prochain ingrédient à ajouter dans la poêle, par exemple).

    Prévoir un bol d’assemblage. À quoi bon utiliser un petit bol pour chaque ingrédient d’une recette sachant qu’ils finiront tous dans le même mets ? Vaut mieux les réunir dans un plus gros bol et ainsi, minimiser la corvée de vaisselle ! Bien sûr, il peut arriver que certains aliments nécessitent d'être ajoutés à une étape ultérieure de la recette et doivent donc être conservés à part. Dans ce cas, on peut les disposer côte à côte sur une planche à découper ou dans une assiette. C’est aussi simple que cela !

    Vous voilà maintenant outillé pour tirer profit du temps passé en cuisine. En quête d'idées de recettes ? Il ne vous reste plus qu’à parcourir les pages suivantes pour concocter des menus satisfaisants avec peu d’ingrédients en un rien de temps !

    Volaille

    Grande favorite des enfants (et de leurs parents !), la volaille fait toujours fureur quand elle est au menu. Elle se réinvente de mille et une façons, comme vous le prouve cette section mettant en vedette le poulet, la dinde et même le canard ! Toute la famille y trouvera son compte !

    Coupelles de poulet César

    Préparation 15 minutes • Cuisson 13 minutes • Quantité 4 portions

    1 Pain blanc

    12 tranches

    2 Brocoli

    coupé en petits bouquets

    500 ml (2 tasses)

    3 Poulet cuit

    coupé en dés 500 ml (2 tasses)

    4 Bacon précuit

    8 tranches coupées en morceaux

    5 Vinaigrette César

    du commerce 160 ml (2/3 de tasse)

    Facultatif :

    Parmesan

    râpé

    125 ml (1/2 tasse)

    1. Préchauffer le four à 190 °C (375 °F).

    2. Retirer la croûte des tranches de pain. À l’aide d’un rouleau à pâtisserie, aplatir les tranches de pain.

    3. Huiler les douze alvéoles d’un moule à muffins, puis y déposer les tranches de pain et les façonner en coupelles. Cuire au four de 12 à 15 minutes. Retirer du four. Démouler et laisser tiédir.

    4. Pendant ce temps, faire blanchir le brocoli de 15 à 30 secondes dans une casserole d’eau bouillante salée. Égoutter. Refroidir sous l’eau froide. Égoutter de nouveau.

    5. Dans un bol, mélanger le poulet avec le brocoli, la moitié du bacon et la vinaigrette. Saler et poivrer.

    6. Répartir la préparation au poulet dans les coupelles. Parsemer du reste du bacon. Si désiré, garnir de parmesan.

    Poulet croustillant au citron

    Préparation 15 minutes • Cuisson 18 minutes • Quantité 4 portions

    1 1 citron

    2 Poulet

    2 poitrines de 250 g (environ 1/2 lb) chacune,sans peau

    3 Chapelure nature

    250 ml (1 tasse)

    4 Parmesan

    râpé

    125 ml (1/2 tasse)

    5 Herbes italiennes séchées

    20 ml (4 c. à thé)

    Prévoir aussi :

    Farine tout usage

    80 ml (1/3 de tasse)

    2 oeufs

    1. Préchauffer le four à 205 °C (400 °F).

    2. Prélever le zeste du citron, puis couper le citron en rondelles.

    3.

    Vous aimez cet aperçu ?
    Page 1 sur 1