P. 1
LE BUTEUR PDF du 20/07/2012

LE BUTEUR PDF du 20/07/2012

|Views: 698|Likes:
Publié parPDF Journal
Football Algérien et International, transfert, classement, Vidéo, toute l'actualité sportive et les résultats en direct
Football Algérien et International, transfert, classement, Vidéo, toute l'actualité sportive et les résultats en direct

More info:

Published by: PDF Journal on Jul 19, 2012
Droits d'auteur :Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/03/2013

pdf

text

original

Mesbah reste à l’AC Milan

«Je me battrai pour gagner ma place»
VENDREDI 20 JUILLET 2012

Metref-Dahmane, signature reportée à dimanche
je n’ai jamais pris de cannabis»
USMA
De notre envoyé spécial en Turquie

MCA

QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 1991 PRIX 20 DA

Bouzidi «Wallah,

Le 5-Juillet, ce n’est pas encore acquis
JSK
Benmouhoub «Il faut d’abord (DG de l’OCO) : régler les dettes»

Mokdad fait
«Il a beaucoup de qualités»
à la JSK est une excellente nouvelle» Plus de peur que de mal pour Messaâdia

l’unanimité
Fabbro Rial «Sa venue

Gamondi dresse un premier bilan
«Avec une telle équipe, on jouera l’attaque à outrance»
«Les places seront chères et même très chères»
USMH

Bounedjah à l’EST, c’est presque fait

02

N° 1991 Vendredi 20 juillet 2012

Coup d’œil Équipe nationale

Soudani : «Le Ramadhan au Portugal, ça n’a aucune saveur»
Hillal Al Arbi Soudani, le sociétaire du Vitoria Guimaraes, a accepté de raconter dans cet entretien comment il avait vécu le mois sacré du Ramadhan, l’an dernier, seul au Portugal. L’attaquant international algérien estime que le passer tout seul au Portugal n’a aucune saveur, mais pense que le sacrifice est le devoir de tous les acteurs de la balle ronde.
Passer le mois de Ramadhan loin de la famille est un peu difficile, n’est-ce pas ? Ah, oui. C’est très difficile de passer le mois de Ramadhan loin de la famille, ici en Europe. La saison dernière, j’avais eu cette expérience et j’ai beaucoup souffert. J’avais une blessure et en plus de ça, c’était mon premier Ramadhan que je passe loin de la famille. Est-ce que vous étiez le seul musulman au club ? Non, je n’étais pas seul. Il y avait à mes côtés un Marocain et aussi un Malien qui était musulman. On jeûnait tous les trois le Ramadhan. On s’entraînait en plein jeûne. Au départ, on a eu quelques difficultés, mais par la suite, on s’est adaptés. Avez-vous eu un problème avec vos responsables sur ce point ? Non, pas du tout. On était tous à l’aise de ce côté-là. C’est ce qui m’a beaucoup plu. Aucun dirigeant ou membre du staff technique ne nous a imposé quoi que ce soit. Au contraire, ils ont respecté notre volonté et c’est ce qui est très important pour moi. Pour vous, le plus important est de ne pas avoir de problème avec votre club… Oui, c’est évident. Je pense que c’est très important pour moi d’être mis à l’aise par les responsables de mon club. Sur le plan mental, je suis très à l’aise et ça me motive pour me donner à fond avec mon club. Avez-vous été obligé de ne pas jeûner un jour pendant ce mois sacré ? Non, pas du tout. Pour moi, le Ramadhan, c’est un mois sacré. D’ailleurs, j’essayerai Inch’Allah de me donner à fond pour ne pas rater le moindre jour. Vous mangez des plats traditionnels ? Malheureusement, non. Je ne mange pas ici des plats traditionnels, pour la simple raison qu’il n’y a pas un lieu qui nous permet de manger les plats traditionnels. Apparemment, la chorba vous manque... Ah, oui. La chorba de ma mère me manque terriblement. Il n’y pas photo avec la soupe que je prends ici au Portugal. Je sais que beaucoup de gens pensent que la vie d’un footballeur est facile, mais moi, je tiens à leur dire que c’est tout à fait le contraire. Pourquoi vous dites ça ? Oui, je le dis parce qu’il y a beaucoup de gens qui pensent qu’il est vraiment facile d’être un footballeur et qu’un joueur prend beaucoup d’argent. Il faut savoir qu’un joueur se sacrifie beaucoup, comme je suis en train de le faire actuellement. Je passe le mois de Ramadhan, cette fois-ci, et à l’instar de l’an dernier, tout seul ici au Portugal, mais je dois quand même me sacrifier. Pour atteindre ses objectifs et même dans la vie en général, il faut se sacrifier. Avez-vous pensé à faire appel à votre maman pour qu’elle passe avec vous le mois de Ramadhan ? Oui, j’avais pensé un moment à cette hypothèse, je ne vous le cache pas, mais par la suite, elle n’a pas pu venir à cause des obligations familiales. Et pour cette année, vous avez pensé à l’idée ? Oui, bien sûr. J’ai pensé faire appel à ma mère pour passer avec moi ici le mois de Ramadhan, mais par la suite, c’est tombé à l’eau. Pour la simple raison est que cette fois-ci, ça va coïncider avec un regroupement. Je serai, donc, tout le temps à l’hôtel. Donc, j’ai préféré qu’elle ne vienne pas parce que c’est elle qui va se sentir seule et pas moi. J’estime que passer le mois de Ramadhan ici même avec des membres de la famille n’a pas de saveur. Il est important d’être en Algérie pour vivre cette folle ambiance. Qu’avez-vous fait, l’an dernier, pour pouvoir vous adapter avec ce mois sacré ? Je ne le vous cache pas, je n’ai rien pu faire. Je n’avais pas senti que j’étais en plein Ramadhan, parce qu’il n’y avait pas cette saveur et cette ambiance. D’ailleurs, le matin, je m’entraînais avec le groupe et après, je rejoins ma chambre. Je restais là-bas pour dormir ou bien me connecter avec des amis par le biais de l’Internet.

«J’ai pensé faire appel à ma mère, mais…»

«La chorba, le bourek, l’mthouem me manquent terriblement»
Avez-vous au moins suivi l’an dernier les programmes télévisés spécial Ramadhan ? Voilà un autre problème. L’an dernier, je n’avais pas senti l’ambiance de ce mois sacré et c’est à cause aussi de l’absence des chaînes de télévision algériennes. Je n’avais pas le moyen pour capter les chaînes algériennes pour suivre les programmes spécial Ramadhan et les émissions de divertissement. En tout cas, j’ai appris la leçon. Cette fois-ci, je ne vais pas vivre le même cauchemar Inch’Allah. Je vais acheter une parabole pour pouvoir suivre les films et les sketchs durant ce mois sacré. Au moins, je serai près des Algériens. Quels sont les programmes qui vous ont beaucoup attiré ? Il y a, tout d’abord, «Djemei Family». Lorsque je regardais cette série, je mourais de rire et aussi «Imarat el hadj Lakhdar». Ces deux sketches nous permettent de bien nous distraire. Je ne vous cache pas qu’ils m’ont beaucoup manqué l’an dernier. C’est pour ça que j’ai décidé, cette fois, d’acquérir une parabole, dans le but de ne rien rater. Parlons cuisine. Quels sont vos plats préférés ? Pendant le Ramadhan, c’est trop sacré. J’aime beaucoup le bourek. Je ne vous cache pas que j’en mange beaucoup. Il y a aussi le methouem. D’ailleurs, lorsque je rentrais par le passé à la maison et je voyais ma mère en train de le préparer, je me réjouissais. Ce sont deux plats traditionnels que j’aime beaucoup, à l’instar de beaucoup d’Algériens. Donc, c’est un message que vous lancez à votre future épouse pour apprendre le methouem ! (Il explose de rires) Oui, elle le sait déjà. Elle est au courant que j’aime beaucoup le bourek et le methouem. Elle sait pertinemment que ce dernier est le premier plat que je veux manger. Mais pas pour cette fois-ci, puisque vous serez contraint de faire avec la soupe portugaise... Oui, malheureusement. Je suis très déçu, mais c’est ainsi. En tout cas, la situation va s’améliorer dans les prochaines années. Hillal, on vous laisse le soin de conclure cet entretien. Tout d’abord, je tiens à féliciter le peuple algérien en lui souhaitant un bon Ramadhan plein de bonheur et de joie. C’est un mois sacré ; il faut bien se comporter. J’espère aussi que tous les musulmans passeront un très bon Ramadhan. Entretien réalisé par Y. K.

Boudebouz à Sochaux pour une autre «dernière» saison
après le départ de l’international français Marvin Martin vers Lille. Le FC Sochaux-Montbéliard, décidé à arrêter cette hémorragie, a annoncé sur son site officiel que Ryad Boudebouz, le jeune attaquant international algérien, auteur de 6 buts lors de l’exercice écoulé, ne quittera pas le club cette saison et pour cause : le joueur algérien, âgé de tout juste 22 ans, n’a reçu aucune offre officielle. grandes chances de ne pas quitter son club en dépit de l’intérêt de deux clubs français, l’OM et l’Olympique Lyonnais.

Ghezzal préfère le Torino, la direction de Bari pas si d’accord que ça
elon des sources proches de Abdelkader Ghezzal, le joueur aurait choisi de rejoindre le nouveau promu de la Serie A, Torino, plutôt que Pro Vercelli (D2 italienne). L’ex-joueur des Verts préfère évoluer en Serie A plutôt qu’en division inférieure. Au pire, Ghezzal prolongera son bail à l’AS Bari qui, lui, préfère qu’il porte le maillot de Al-Arabi. D’après les mêmes sources, le joueur algérien aurait donné son accord pour rejoindre le Torino. Fraîchement promu en Serie A, le deuxième club de Turin, en négociations avancées avec le manager du joueur, a décidé de passer à l’offensive pour enregistrer le renfort de l’ex-joueur de Levante. Seul problème : le club turinois n’a pas les moyens de s’offrir le contrat du joueur et préfère l’avoir sous forme de prêt.

S

Il ne perd pas espoir de partir
Avec le départ de Maïga et de Martin, Ryad aura une grande responsabilité la saison prochaine, en devenant le meneur de jeu de cette équipe. Une tâche difficile, certes, mais qu’il peut accomplir. En tout cas, les dirigeants du club semblent en être sûrs… Le natif de Colmar ne perd pas complètement espoir de rejoindre un grand club dès cet été, un club qui pourra payer les 8 millions exigés par le président sochalien, Alexandre Lacombe. N.S

club qatari AlArabi. Rétrogradé en deuxième division italienne, Bari voudrait renflouer ses caisses en faisant une bonne opération financière et Al Arabi lui donne une bonne opportunité, surtout que le club qatari ne lésine pas sur les moyens en ayant déjà recruté les Marocains Houssine Kharja et Youssouf Hadji.

Au pire, il cherchera un compromis avec son club pour y rester
Comme déjà mentioné dans ces mêmes colonnes, Abdelkader Ghezzal ne veut pas quitter l’Europe. L’accord entre les deux clubs italiens, l’AS Bari et Torino, pourrait être finalisé au plus tard dimanche. Sinon, le joueur sera obligé de revoir son salaire à la baisse et trouver un compromis avec Bari pour y rester. N.S

Boudebouz dans la liste officielle sur le site du club

M

odibo Maïga ayant rejoint le club anglais de West Ham pour un montant de 7 millions d’euros, c’est la deuxième perte de taille du club sochalien,

La liste finale des 30 joueurs pour la saison 2012-2013, publiée hier sur le site officiel du club, comporte Ryad Boudebouz avec toujours son numéro 10, ce qui nous laisse supposer que le joueur a de

Bari voudrais le prêter à Al-Arabi
Malgré l’accord entre les deux parties, les dirigeants de l’AS Bari ne ferment pas la porte au

N° 1991 Vendredi 20 juillet 2012

Coup d’œil Équipe nationale

03

e suspense est fini : Djamel Mesbah ne quittera pas l’AC Milan. Le latéral gauche algérien restera dans le club milanais pour la saison qui s’annonce - au moins jusqu’au mercato d’hiver - et se battra pour gagner sa place au sein de l’équipe, conformément à son vœu. C’est lui même qui nous l’a annoncé hier. Il pourra désormais se concentrer pleinement sur la préparation de la saison avec l’effectif retenu pour cette saison.

Mesbah reste à Milan

L

souffert, ces dernières années, de jouer constamment pour l’accession ou le maintien, l’international algérien redoutait certainement de devoir encore lutter dans le bas du classement plutôt qu’à se battre enfin pour gagner des titres.

Une réunion avec Galliani aurait aplani le différend
Selon des informations en provenance de Milan, le viceprésident du club, Adriano Galliani, aurait eu une discussion avec le joueur à travers laquelle il lui aurait expliqué qu’il n’y avait aucune volonté dissimulée de se débarrasser de lui et que l’accord avec le Torino, intervenu alors que le joueur était encore en vacances, était de bonne foi, afin de lui garantir l’assurance d’avoir un temps de jeu conséquent puisque le Torino tenait vraiment à lui et aussi parce que les rapports entre l’AC Milan et le Torino ont de tout temps été excellents (juste pour narguer la Juventus de Turin, voisin du Torino), ce qui fait que Galliani n’a pas voulu rejeter la sollicitation du nouveau promu. Le différend aurait été aplani au cours de cette discussion et tout est rentré dans l’ordre.

Pour Torino, il n’était pas chaud dès le départ
Comme annoncé dans nos colonnes (lire Le Buteur du 11 juillet 2012), Mesbah n’était pas chaud pour rejoindre le Torino, club qui était prêt à débourser 1,7 million pour s’offrir ses services. Un accord a même été trouvé entre l’AC Milan et le Torino pour un transfert définitif et certains médias s’étaient empressés d’annoncer la conclusion du transfert. Or, dans toute décision concernant le mouvement d’un joueur, ce dernier doit donner son accord. Il ne s’agit pas d’une marchandise qu’on galvaude comme on veut. Justement, il s’est trouvé que Mesbah n’a pas accepté d’être transféré au Torino, estimant qu’entre un club vice-champion d’Italie et un nouveau promu en Serie A, il doit y avoir certainement d’autres options au sein de clubs plus ambitieux. Ayant

S’imposer dans une équipe en renouveau, le vrai challenge
Il n’y avait pas que le Torino dans le coup puisque l’Olympique de Marseille était lui aussi

intéressé. Malheureusement, l’offre financière faite à l’AC Milan n’était pas consistante. On s’est intéressé au joueur même en Espagne (une offre officielle de Malaga a même filtré dans les médias). Cependant, Mesbah a tenu à relever le défi de s’imposer à Milan. Désormais, il a l’esprit libre. Il est à fond dans la préparation de la nouvelle saison avec l’AC Milan. Une saison qui s’annonce difficile du fait du changement profond que connaîtra l’effectif, avec le départ de plusieurs joueurs emblématiques (Seedorf, Nesta, Gattuso, Inzaghi, Silva, Ibrahimovic). C’est un vrai challenge à relever, en plus de celui de s’imposer face à la concurrence de Luca Antonini, Daniele Bonera, Mattia Di Sciglio et Taye Taiwo dans le cas où ce dernier ne trouverait pas un club preneur. F. A.-S.

«Je me battrai pour gagner ma place»
Contacté hier par nos soins, Djamel Mesbah n’a pas voulu trop s’étaler sur le «feuilleton» de son faux-vrai transfert vers le Torino. Il s’est contenté de confirmer la décision qu’il a prise depuis plusieurs semaines déjà : «Oui, je reste bien à l’AC Milan. C’est un club où je peux passer plusieurs caps et progresser encore davantage. Si j’y suis venu, c’est avec l’humilité d’apprendre et de progresser pour tenter de m’imposer. J’ai trouvé ici un cadre de travail professionnel et un esprit compétiteur qui conviennent à mes ambitions. C’est pour ça que j’ai décidé de rester et de poursuivre l’aventure avec le club. J’ai été sollicité par plusieurs clubs, que ce soit en Italie, en France ou en Espagne. Je les remercie vivement pour l’intérêt qu’ils ont manifesté à mon égard. Si je ne vais pas vers l’un de ces clubs, ce n’est pas par manque de respect pour eux, mais juste par ambition de m’imposer à l’AC Milan.»

«Avec une préparation complète, mon rendement sera meilleur»
Pour s’y imposer, ce ne sera certainement pas facile au vu de la rude concurrence, mais cela ne l’effraie pas du tout. «Je suis conscient que je dois batailler pour gagner ma place et la confiance du coach. Je me battrai pour être à la hauteur et pour servir l’équipe comme il se doit. Je suis arrivé au club durant le mercato, en pleine saison. Là, je ferai ma préparation d’intersaison avec tout le groupe, ce qui ne fera qu’améliorer les automatismes avec mes coéquipiers. Je suis convaincu que mon rendement sera meilleur lors de la nouvelle saison. Je ferai pour être à la hauteur des aspirations d’un grand club comme l’AC Milan», nous a-t-il assuré.

«Si je me suis entraîné à part, c’est parce que j’étais malade»
Au début de la semaine, Mesbah s’entraînait à part avec deux autres joueurs du club, ce que les médias italiens avaient interprété comme étant le signe d’un transfert imminent. Or, l’explication était tout autre et Mesbah nous l’a donnée : «J’ai été malade le weekend dernier. J’ai souffert d’une inflammation à la gorge, ce qui m’a valu la prescription d’un petit repos par le médecin. J’ai donc repris les entraînements doucement, par des séances physiques la matinée avec Mario Yépès qui a tout juste repris les entraînements. Cependant, lors des séances de l’aprèsmidi, j’étais avec le groupe. Donc, il n’y a jamais eu d’ambiguïté sur ce plan-là.»

Un repas d’iftar attend Feghouli en Indonésie

F. A.-S.
Les vacances sont terminées pour Adlèn terrain international algérien a repris les e Guedioura. Le milieu de entraînements avec Wolverhampton, le club auquel il appartient toujo urs. Il a rejoint ses coéquipiers directement en Irlande où ils sont en stage de préparation. Il a effectué des tests physiques préliminaire s qui ont révélé qu’il est apte à débuter la préparation foncière.

C’est la reprise pour Guedioura

Le FC Valence va disputer un match amical le 4 août en Indonésie, pays qui constitue un marché grandissant au plan de vue du marketing pour le marché de la Liga. Le club valencien vise ainsi à étendre sa popularité dans la région du sud-est asiatique, premier marché en matière de commercialisation des produits dérivés des clubs européens de football. Selon les médias indonésiens, la Fédération indonésienne de football compte saisir l’opportunité du déroulement de ce match en plein mois de Ramadhan pour organiser un repas d’iar en l’honneur de la délégation de Valence. Le président exécutif des sélections nationales au niveau de ladite fédéartion, M. Nogrohu, a déclaré que ce serait formidable de recevoir deux musulmans, l’Algérien Sofiane Feghouli et le Français d’origine marocaine Adil Rami.

L’Equipe annonce Brahimi à l’Udinese
Pressé de quitter Rennes, le jeune Yacine Brahimi est convoité parplusieurs grands d’Europe. Parmi les pistes les plus sérieuses, il y a l’Udinese, le FC Porto, le Sporting Lisbonne, Aston Villa et le Borussia Mönchengladbach. D’après le journal sportif français L’Equipe, le jeune Franco-Algérien pourrait bien prendre la direction de l’Italie. En effet, Udinese ne semble pas lâcher prise et veut conclure rapidement le transfert, avant le troisième tour éliminatoire de la Ligue des champions. Rappelons que Brahimi et sous contrat avec Rennes jusqu’en 2014. le jeune Franco-Algérien. Il s’agirait du champion en titre, le FC Porto et le Sporting Lisbonne. Ils suivraient de près le joueur, selon la même source. Pour le moment, Rennes n’a rien reçu d’officiel de la part de ces deux formations. serait revenu à la charge pour le joueur serait le Borussia Mönchengladbach.

Quitter la Ligue 1 faciliterait la tâche à la FAF pour le convaincre de choisir les Verts
Le jeune Brahimi ne va très probablement pas s’éterniser en Ligue 1. Une chance pour la Fédération algérienne de football pour convaincre le jeune Franco-Algérien d’opter pour les Verts, loin des pressions de la Fédération française de football et des clubs français. N. S.

Aston Villa ne perd pas espoir
Le jeune joueur, qui n’a pas caché son désir d’évoluer en Premier League, pourrait voir son rêve se réaliser plus tôt que prévu, par la porte d’Aston Villa. Le club anglais avait déjà fait une première tentative pour recruter Brahimi, en vain. L’autre club qui

Florian est, jusqu’à présent, la seule recrue officielle de l’Olympique de Marseille. D’ailleurs, c’était suffisant pour faire de sa présentation officielle un moment médiatique important en France. A présent que le grand rival, le Paris Saint-Germain, a recruté Zlatan Ibrahimovic, les supporters du PSG et la presse française se sont mis à railler le recrutement de Raspentino et le bruit qui a été fait autour de lui alors qu’il vient d’un club de deuxième division en ayant inscrit que 7 buts (moitié moins que Kamel Ghilas) durant toute la saison dernière. Même des personnalités s’y sont mises, à l’instar de Louis Nicollin, président de Montpellier, qui a ironisé avec un «C’est qui ce Rapatino ?», ou de Eric Di Meco, ancien joueur de l’OM, y est allé de son sarcasme : «Le rêve est permis, nous avons Raspentino pour contrer Ibra !» Dur, dur de porter les couleurs de l’OM !

Raspentino raillé par rapport à Ibra

Porto et le Sporting seraient intéressés eux aussi
Deux grands clubs du championnat portugais garderaient un œil sur

Elle est née au crépuscule du jour, alors que le soleil prenait une couleur rouge. Quelques heures plus tard, le ciel est devenu noir. Rouge et noir, comme c’est prémonitoire ! En tout cas, la petite Syrine a ouvert les yeux directement sur les couleurs fétiches de son papa, notre collègue Basset Mogdad, qui en a rougi de plaisir. Félicitations aux parents et longue vie à la nouveau-née ! Pour la tamina, Ramadhan ou pas, on l’attend. Il paraît qu’elle est succulente comme digestif après un bon f’tour…

Félicitations

04

N° 1991 Vendredi 20 juillet 2012

Coup de colère JSK

Les Canaris sont rentrés avant-hier à minuit

Début de la seconde phase ce dimanche à Alger
près un premier cycle de préparation physique générale qui aura duré douze jours, les Canaris ont bénéficié de quatre jours de repos. Arrivés avant-hier tard dans la soirée, les camarades de Rial sont attendus dimanche prochain à Alger à l’hôtel Ryad où la JSK effectuera son deuxième cycle de préparation avant d’aller enchaîner avec deux autres semaines de travail au Maroc. Si en Tunisie, le staff technique a donné beaucoup plus la priorité au travail physique, à Alger, la charge sera revue à la baisse et le programme que le préparateur physique a retenu sera adapté en fonction du mois de jeûne.

A

chez eux, notamment ceux qui habitent loin d’Alger et Tizi, en l’occurrence Tayeb Maroci et les joueurs de l’Est, Messaâdia, Remache et Ziad entre autres. Les Canaris seront, d’abord, installés dans leurs chambres et attendront le f ’tour. À 20 h, les joueurs rompront le jeûne tous ensemble.

Fabbro n’est pas satisfait par le travail de Souibès
Selon certaines indiscrétions, on croit savoir que l’entraîneur en chef de la JSK, Enrico Fabbro, n’est pas très convaincu du travail accompli par son entraineur des gardiens de but Hamid Souibès. Le technicien italien, qui a fait le constat après seulement deux semaines de travail, aurait même touché un mot à son président Hannachi qui serait à la recherche d’un autre entraîneur des gardiens avant le début du second stage de préparation. Affaire à suivre. A.C.

21h : réunion Fabbrojoueurs
Par la suite, l’entraîneur Fabbro, comme attendu, se réunira avec ses joueurs pour leur présenter le programme de la semaine qui sera entrecoupé par le déroulement d’un match amical face au MCA. Le président a même confirmé l’accord de principe donné aux Mouloudéens. Fabbro insistera auprès de ses poulains sur l’importance que revêt cette seconde manche et que les efforts devraient être les mêmes qu’à Hammam Bourguiba.

Regroupement à 18h à l’hôtel Ryad
Alors qu’on a annoncé précédemment que les joueurs de la JSK sont appelés à rejoindre l’hôtel dans la soirée de dimanche, nous avons appris d’une source de la direction qu’un léger changement a été opéré au programme de la deuxième phase de travail. Selon nos informations, les Canaris sont attendus dimanche prochain à 18 h.

Fabbro et Karouf ont déjà tout planifié
Le staff technique de la JSK a déjà établi le programme intégral. L’entraîneur en chef nous a dit dans son dernier point de presse que le programme est connu jusqu’à la fin du mois d’août, seulement pour cette première semaine du mois de Ramadhan, Fabbro et Karouf ont déjà tout planifié. Pas de biquotidien, la charge va baisser d’un cran. Les Canaris effectueront des séances de musculation avant la rupture du jeûne et des séances technico-tactiques sur la pelouse dans la soirée.

22h : légère séance de décrassage
Après la rupture du jeûne à l’hôtel, les Canaris effectueront une séance de décrassage. Le préparateur physique Mauro a déjà lui aussi pris ses dispositions pour arranger un programme de préparation adapté en fonction du mois de jeûne. Les joueurs ne seront pas soumis à une charge de travail comme à Hammam Bourguiba. Par ailleurs, nous avons appris que la JSK n’a, jusqu’à hier, pas décidé du stade où l’équipe se préparera pendant la semaine avant de rallier Casablanca, le 29 du mois courant. Lyès A.

Fabbro : «Le prochain programme est adapté en fonction du mois de jeûne»
L’entraîneur en chef, Enrico Fabbro, est très satisfait du premier cycle. Il affirme que les joueurs ont bien répondu et il s’attend encore à obtenir de bons résultats dans les prochains tests. Néanmoins, pour le travail en plein mois de Ramadhan, le technicien italien qui n’en est pas à sa première en Algérie, affirme qu’un programme complet est déjà établi, et il est même établi en fonction du mois sacré : «Nous avons mis le paquet en Tunisie car je savais que la charge allait être diminuée à Alger et au Maroc. J’ai beaucoup parlé avec mon assistant Karouf qui connaît bien la situation. Nous avons établi un programme en tenant compte du mois de Ramadhan, et les joueurs n’effectueront pas de biquotidien, sauf une légère séance en fin d’après-midi et une séance complète technico-tactique dans la soirée.» L. A.

20h : rupture du jeûne ensemble
Dans le programme de la première journée, on croit savoir que les joueurs n’effectueront pas d’entraînement l’après-midi, surtout que certains arriveront fatigués de

Fabbro et Mauro depuis hier en Italie
Après douze jours de préparation en Tunisie, au centre de Hammam Bourguiba, les joueurs de la JSK, qui se sont vraiment donnés à fond sous la houlette du préparateur physique Mauro et des deux techniciens, Enrico Fabbro et Mourad Karouf, ont regagné le pays avanthier soir. D’ailleurs, le staff technique s’est montré compréhensif et a accordé quelques jours de repos aux joueurs, pour leur permettre de passer quelques jours de Ramadhan avec leurs proches. Donc, la reprise des entraînements n’aura lieu que dimanche prochain, où tous les joueurs rejoindront l’hôtel Ryad, pour un second stage qui durera une semaine. En effet, et comme nous l’avions rapporté dans ces mêmes colonnes, il y a quelques jours, Fabbro devait se réunir avec le président Hannachi, une fois à Alger, pour faire le bilan du premier stage, qui, selon les coéquipiers de Salim Hanifi, a été une réussite. Cependant, la réunion entre les deux hommes a été, à la dernière minute, reportée puisque Enrico Fabbro et le préparateur physique ont rallié, hier, l’Italie.

Le point avec Hannachi reporté pour samedi ou dimanche
D’après ce que nous avons eu comme information, le nouvel entraîneur de la JSK ainsi que le préparateur physique n’ont pas trop tardé à rallier l’Italie, pour y passer deux à trois jours. Ce sera une occasion pour eux aussi de rendre visite à leurs familles et à leurs

proches. Autrement dit, le rendez-vous entre Fabbro et Hannachi devrait avoir lieu samedi en soirée ou au plus tard dimanche matin, avant la reprise. Pour rappel, les joueurs de la JSK s’entraîneront une fois par jour puisque l’entraîneur en chef a décidé de baisser la charge pendant les premiers jours du mois sacré.

Les deux hommes évoqueront le 3e stage
Il semblerait que la réunion entre le premier

responsable de la barre technique et son président sera vraiment intéressante. En plus du bilan général du premier stage, les deux hommes évoqueront le stage qui aura lieu à l’hôtel Ryad, ainsi que le troisième stage, qui débutera le 30 juillet prochain au Maroc. Les Kabyles profiteront de cette troisième étape de préparation pour programmer quelques matchs amicaux, qui permettront à l’entraîneur d’avoir une idée sur chaque joueur. S. D.

N° 1991 Vendredi 20 juillet 2012

Coup d’œil JSK
Il a effectué, hier, une échographie à Batna

05

Messaâdia souffre d’une légère élongation à la cuisse
ouché à la cuisse lors de la deuxième opposition organisée au centre de préparation de Hammam Bourguiba, au début de la deuxième semaine de stage, l’attaquant kabyle Ahmed Messaâdia a fait l’impasse sur plusieurs séances d’entraînement. Même s’il s’est montré courageux en travaillant jusqu’au dernier jour du

T

stage, Messaâdia s’est vu astreint à un programme léger lors de la deuxième semaine, le temps d’explorer sa blessure. Ainsi, c’est hier, au lendemain du retour de la JSK de Tunisie, que le nouvel attaquant canari a effectué une échographie chez lui à Batna. Les résultats n’annoncent rien de grave selon le joueur que nous avons joint au bout du fil. La blessure est une élongation très

légère de la cuisse, et son rétablissement passe inéluctablement par un repos total.

Il sera présent, dimanche, à l’hôtel Ryad
Pour l’instant, le joueur se trouve chez lui à Batna où il profitera de ces jours de récupération. Messaâdia, qui a fourni des efforts considérables durant la

première semaine, s’est vu freiné dans sa courbe ascendante. Néanmoins, il reste optimiste pour réintégrer le groupe dans les meilleurs délais. Ce dimanche, il sera présent à l’hôtel Ryad à l’occasion du deuxième cycle de préparation, où le staff médical lui tracera un programme à suivre. En cas d’amélioration, Messaâdia sera repris dans le groupe. L. A.

«L’échographie n’a rien détecté de grave»
Après deux semaines de préparation en Tunisie, le voyage s’est-il bien passé ? Alhamdou li Allah, je suis chez moi actuellement. J’ai fait le trajet Annaba-Batna par route et là, je suis vraiment épuisé. Heureusement que la direction nous a accordé trois jours de repos, qui nous permettront de bien nous reposer avant de rejoindre le lieu du stage, à Alger, dimanche prochain. Pendant le stage, vous avez été blessé. Avezvous passé une échographie ? A peine arrivé à Batna, je ne voulais pas négliger ma blessure. Donc, j’ai consulté un spécialiste ici, pour effectuer une échographie. Je voulais me rassurer car ce n’est pas le moment de contracter une blessure qui pourrait m’éloigner des terrains pendant une longue période. Et les résultats ? Il n’y a rien de grave. Le médecin m’a assuré que la blessure n’est pas grave. Il s’agit juste d’une simple élongation à la cuisse gauche, qui nécessite quelques jours de repos pour éviter des complications. Pensez-vous pouvoir être prêt pour le stage d’Alger ? C’est difficile pour moi de répondre à votre question alors que je viens de passer une échographie. Suivant les conseils du médecin, je dois d’abord me reposer et éviter de forcer pour ne pas compliquer la situation. Dimanche matin, je serai à Alger et je consulterai le médecin de la JSK. D’ailleurs, c’est à lui de me communiquer le programme à suivre. J’espère réintégrer le groupe cette semaine, car les responsables techniques comptent baisser la charge de travail, pour nous permettre de bien récupérer. J’aurai, donc, tout le temps pour revenir vite à la compétition. Vous êtes à la JSK depuis deux semaines. Que pouvez-vous nous dire du groupe ? Le groupe est vraiment sympathique. Nous, les nouveaux joueurs, avons été chaleureusement accueillis par les anciens, qui nous ont facilité la tâche pour vite nous adapter. La JSK renferme un effectif très jeune puisque la moyenne d’âge ne dépasse pas les 23 ans. Avec un tel effectif, on est d’ores et déjà prêts à réaliser une excellente saison. Comme vous le savez certainement, la ligne d’attaque a été le maillon faible, la saison passée. Cette année, plusieurs attaquants se disputent déjà une place de titulaire… A mon avis, c’est une bonne chose de compter plusieurs attaquants dans l’effectif. Comme tout le monde le sait, la JSK a ramené des joueurs qui ont fait parler la poudre dans leurs anciens clubs. Ce genre de concurrence sera avant tout bénéfique pour le club. L’entraîneur n’aura qu’à compter sur les meilleurs. Entretien réalisé par L. A.

Hannachi présent à l’arrivée de la JSK à Alger
Le président de la JSK, Mohand Cherif Hannachi, qui a officialisé la venue de Mokdad dans la matinée de mercredi dernier, a rallié en début de soirée l’aéroport international Houari-Boumediene. Le président kabyle tenait à être présent à l’arrivée de son équipe en provenance d’Annaba. Hannachi, selon ses proches, est très satisfait de la première étape du cycle de préparation et tient beaucoup à la réussite des deux suivants, à Alger et Casablanca. Il l’a même signifié à son entraîneur en chef, Fabbro.

Les joueurs souhaitent voir la durée du stage de Casa réduite
Comme tout le monde le sait, la JSK se déplacera à la fin du mois en cours à Casablanca où elle effectuera son troisième stage de préparation. C’est au centre de Kahrama que la JSK a décidé encore une fois de se préparer. La direction a prévu un stage de deux semaines, et le retour de la JSK à Tizi est prévu deux jours seulement avant l’Aïd el Fitr. Selon des indiscrétions, on croit savoir que les joueurs ne sont pas tous très chauds pour la durée fixée par la direction et ont même sollicité Hannachi dernièrement pour étudier la possibilité de la réduire. Pour l’instant, la direction du club n’a pris aucune décision, et elle doit, d’abord, s’entretenir avec les membres du staff technique avant de trancher.

06

N° 1991 Vendredi 20 juillet 2012

Coup de colère JSK
Messaâdia : «Avec lui, l’attaque va se régaler»
«La venue de Mokdad à la JSK est une bonne nouvelle ; c’est un joueur très talentueux. Je l’ai connu en 2010 lorsque nous avons affronté le MCA en quart de finale de la Coupe, et je garde encore en tête tout ce qu’il a fait sur le terrain. Il est doué techniquement et physiquement et il est très bon. Je sais qu’avec lui, l’attaque va se régaler.»

Il a signé, avant-hier, un contrat de deux saisons à la JSK

La venue de Mokdad enchante les Canaris
ambiance était à la sérénité durant tout le dernier séjour de la JSK en terre tunisienne. Le staff technique se dit très satisfait du comportement exemplaire de ses joueurs qui ont beaucoup bossé durant une dizaine de jours. L’autre sujet qui a alimenté la discussion entre les joueurs kabyles, notamment durant les dernières quarante-huit heures, c’est la venue de l’ancien Mouloudéen Abdelmalek Mokdad à la JSK. Via Internet, téléphone et d’autres moyens de communication, les joueurs sont restés branchés sur toute l’actualité du club. Il ne se passe pas une minute sans qu’un joueur ne parle de lui. Au restaurant, à la piscine, sur le terrain d’entraînement, les Canaris ne demandaient que la suite des négociations entre le président kabyle et le désormais néo-Canari.

L’

Rial : «Il va beaucoup apporter à l’équipe»
«Je vous assure que la venue de Mokdad à la JSK est une bonne nouvelle. Je connais bien ses qualités, que ce soit sur le plan mental ou techniquement. Sur le terrain, il apportera beaucoup de belles choses à l’équipe. Je tiens à lui souhaiter la bienvenue parmi nous.»

Tous les joueurs ravis de le voir canari
Une fois la signature de Mokdad officialisée et connue de tous les joueurs kabyles qui préparaient leurs bagages pour regagner le pays, tout le monde a accueilli avec joie la nouvelle en affirmant qu’avec l’ancien sociétaire du MCA, la JSK sera encore plus solide devant. L. A.

Fabbro : «C’est lorsque je suis venu au MCA qu’il est parti»
«Même si je n’ai pas eu sous ma coupe ce jeune milieu de terrain puisqu’à ma venue au MCA lui était déjà parti, il reste quand même que j’ai appris qu’il a beaucoup de qualités et qu’il jouit d’une bonne condition physique et aussi technique. Je suis content qu’il puisse intégrer notre groupe dès le prochain stage. Notre effectif est varié ; le recrutement a été judicieux. A nous de faire en sorte que la JSK aille mieux.» L. A.

Benlamri «Même avec une seule jambe, je n’aurai pas raté le premier stage»
L’international olympique Benlamri a tapé dans l’œil de Fabbro. Dans l’axe de la défense kabyle, l’entraneur italien sait qu’il va disposer de quatre axiaux, et cela lui offrira plusieurs variantes. Pour un début à la JSK, Djamel Benlamri obtient beaucoup de points positifs du premier cycle de la préparation et reste optimiste pour la suite. Il nous révèle, par contre, qu’il a été soulagé d’être allé jusqu’au bout du programme, après avoir contracté une légère blessure en début de stage.

Vous-avez bouclé votre premier cycle de préparation. Quels enseignements en avez-vous tirés en tant que joueur ? Je vous assure que le stage s’est déroulé dans une parfaite ambiance. Les joueurs n’ont manqué de rien et les conditions de séjour pendant plus d’une semaine ont été excellentes, et je parle surtout de cette magnifique pelouse sur laquelle nous avons travaillé ; c’est un vrai bijou. Dans l’ensemble, tout s’est bien passé. Sur le plan physique, comment vous sentezvous après plus de dix jours de gros efforts ? Après un début très difficile compte tenu de la charge que nous a imposée le préparateur physique, et la chaleur qui a sévi pendant plusieurs jours, les choses se sont améliorées par la suite. Nous avons réussi à trouver

notre vitesse de croisière et à la fin, comme vous l’avez constaté, les joueurs ont montré de belles dispositions sur le plan physique. Je considère qu’il y a eu vraiment de l’amélioration. Tout le monde attendait de voir les nouvelles recrues. Vous êtes arrivé à la JSK cet été seulement. Comment avez-vous trouvé le groupe ? Je ne me suis jamais senti étranger au groupe. D’abord, dans l’équipe, j’ai trouvé plusieurs ex-partenaires avec qui j’ai joué au NAHD, et puis les autres je les connais. Nous avons vite formé un groupe solide et homogène. Durant tout le stage, l’ambiance était saine et sincère entre tous les joueurs. J’espère que cela sera confirmé lors des stages d’Alger et du Maroc. La sérénité et la stabilité seront très importantes pour entamer en force notre saison.

L’espace de quelques jours seulement, on aura pu remarquer que les joueurs se sont vite adaptés à la méthode Fabbro. Quel est votre sentiment ? Notre entraîneur communique bien avec les joueurs, et l’entraîneur adjoint en l’occurrence Mourad Karouf, également, nous parle beaucoup. Donc, nous avons senti une bonne entente entre eux, et c’est bien pour les joueurs. Je trouve que chaque entraîneur a sa méthode de travail, le dénominateur commun en football, ce sont le sérieux et la rigueur, deux conditions pour réussir. Dans l’axe, une rude concurrence s’annonce. Qu’est-ce que ça vous fait ? En venant à la JSK, je savais que j’allais trouver dans l’effectif des axiaux déjà en poste. Honnêtement, la pré-

sence de quatre axiaux ne va pas constituer un handicap ni pour les joueurs ni pour le staff technique. Il est bon d’avoir des doublures à chaque poste. Personnellement, la concurrence ne m’effraie pas, et je me donnerai à fond pour gagner des galons cet été et m’imposer dès le début de la saison. Vous avez débuté le stage avec une légère blessure. Comment vous sentezvous ? J’ai eu une grosse peur de passer à côté ! Honnêtement, je ne voulais sous aucun prétexte suivre les séances du balcon du centre. J’étais prêt à m’entraîner avec une seule jambe, rien que pour me préparer convenablement. Rassurez-vous, je me sens mieux et j’entamerai la seconde phase très motivé. Entretien réalisé par Lyès A.

N° 1991 Vendredi 20 juillet 2012

Coup d’œil MCA

07

De Cracovie à Alger, 10 heures pour rentrer à la maison
près quinze jours de stage de préparation dans la ville de Wisla, l’heure était venue pour les Mouloudéens de rentrer au pays. C’est ainsi, qu’avant hier à 12h45 (heure locale), la délégation du Mouloudia a quitté son lieu d’hébergement (villa Almira) à bord d’un autocar de haut standing pour rallier Cracovie. Un départ qui a laissé en émoi le personnel de l’hôtel qui est longtemps resté sur le perron de l’établissement pour suivre le départ de la délégation. Aussitôt dans le bus, les joueurs ont commencé à chanter en se taquinant dans une ambiance de folie. Chaouchi, comme à son habitude, a assuré le show, bien aidé par Zeddam et Attafen. Il n’aura fallu que deux heures et quart de route pour traverser les 155 km qui séparent la petite ville de Wisla de Cracovie. Mais, après une heure et demie de trajet, le chauffeur de l’autocar, sur la demande du chef de la délégation Rafik Hadj Ahmed et Kamel Kaci Saïd, a fait une petite halte dans une station-service afin de permettre à toute la délégation de se désaltérer, s’acheter quelques friandises, une manière de casser la croûte. Une aubaine pour Babouche, Bensalem, Attalah, Lahoussine, Mahiouz et Kaci Saïd, lesquels ont profité de l’occasion pour faire leur prière sur la pelouse de la station. D’autres joueurs se sont rendus au supermarché Carrefour pour effectuer quelques achats. Trois quarts d’heure ont suffi pour procurer du bonheur à tous les membres de la délégation, qui ont repris le chemin à destination de Cracovie. Il ne restait que 60 km à parcourir à travers ces beaux paysages que nous propose cet ancien pays du bloc de l’Est.

A

graphes et aux clichés des appareils photos pour immortaliser ces moments de communion avec les étoiles mouloudéennes, lesquels ont répondu volontiers à toutes ces sollicitations.

Le Mouloudia a pris son envol pour Alger à 22h30
Au bout de deux heures de transit, les Mouloudéens ont pu, enfin, quitter le sol allemand pour retourner au bercail. C’est toujours à bord d’un vol de la Lufthansa que toute la délégation mouloudéenne a pris le chemin du retour, cette fois-ci un Airbus A 321 flambant neuf. Au terme de deux heures de vol, l’équipe est arrivée, enfin, à destination. Le seul hic, durant ce voyage, la distribution des plats, lesquels ne répondaient pas à l’exigence halal. Les joueurs étaient contraints de rendre les plats chauds, qui n’ont pas trouvé preneurs. En revanche, tout le monde s’est rabattu sur les boissons fraîches et chaudes. Et c’est, finalement, à 23h50 (heure algérienne) que l’Airbus s’est posé sur le tarmac de l’aéroport Houari Boumediene sous les applaudissements de tous les joueurs, heureux de retrouver le pays. Craignant la chaleur étouffante, ils ont finalement eu droit à un climat plus ou moins clément, qui tranche, cependant, avec le froid glacial de la ville polonaise de Wisla. De Cracovie à Houari Boumediene en passant par Frankfurt, il aura fallu 10h aux Mouloudéens pour rentrer à la maison.

Arrivée à Cracovie à 15h45
Et c’est à 15h45 (heure locale) que les Mouloudéens sont, enfin, arrivés à l’aéroport international de Cracovie. Tout le monde était soulagé d’être arrivé à bon port en un temps record. Avant de quitter l’autocar, Kaci Saïd a demandé à ses troupes de ne pas s’éparpiller dans l’aéroport avant l’enregistrement des bagages et de se regrouper dans un seul endroit.

achats en monnaie locale. La palme d’or revient à Samy Yachir, qui s’est offert une très belle paire de Ray Ban, laquelle a eu un franc succès auprès des joueurs. Et pour passer le temps, Besseghier et Babouche ont sorti leur iPod pour visionner certains matches derbies, entre le Mouloudia et l’USMA. Le plus plaisant, le match remporté par le Doyen (30) en Coupe d’Algérie 2010.

L’équipe a quitté la Pologne à 18h30
Et sans aucune surprise, les Mouloudéens ont quitté le sol polonais à l’heure prévue, précision germanique oblige, soit à 18h30. Après avoir pris place dans le Boeing 737 de la compagnie Lufthansa, la délégation s’est envolée sans le moindre accroc à destination de Frankfurt. Aucune turbulence n’a été enregistrée durant les deux heures de vol, qui ont permis à certains de piquer un somme. Et c’est en douceur que l’aéronef a atterri sur le tarmac de l’aérodrome de Frankfurt, qui enregistre des décollages et des atterrissages chaque vingt secondes.

Attalah a évité le payement de l’excédent de bagage
Veillant à ce que rien ne vienne entraver le voyage, le secrétaire général, Dahmane Attalah, est parvenu à brouiller les cartes grâce à son sens de la communication. Alors que la délégation présentait un excédent de bagages qu’il fallait payer, le Commandant a réussi l’exploit en enregistrant tous les bagages de l’équipe sans pour autant verser le moindre zloty. Et tout au long du voyage, Attalah était aux aguets pour que ses éléments ne se perdent pas dans ce gigantesque aéroport de Frankfurt, considéré, à juste titre, comme l’un des plus grands au monde.

Deux heures ont, ainsi, permis à tous les membres de la délégation de faire de gros achats. Mouaouia Meklouche, pour sa part, s’est achalandé en confiserie des grandes enseignes pour gâter les membres de sa famille. Abderrahmane Hachoud a, quant à lui, fait une petite virée du côté des grandes enseignes d’horlogerie pour s’offrir une montre suisse, lui qui connaît bien les lieux. Il s’est rendu à deux reprises afin d’effectuer des essais à l’Eintracht Frankfurt. Les grandes marques de textile n’étaient pas en reste, puisque certains joueurs se sont offert des casquettes et des tee-shirts de la célèbre marque au crocodile.

Ghrib à l’accueil des joueurs
Comme à l’aller, le responsable de section, Omar Ghrib, était à l’aéroport Houari Boumediene pour accueillir les joueurs. Le dirigeant du club a salué à tour de rôle tous les joueurs, membres du staff technique et les responsables de la délégation. Après les formalités d’usage, tout ce beau monde a récupéré ses bagages, pour, ensuite, s’en retourner à la maison après une longue absence qui a duré quinze jours.

Les joueurs très sollicités par les Chnaoua
Et après les deux heures de détente dans les différents magasins de la salle d’embarquement, les joueurs se sont tous donné rendez-vous à 21h30 à la porte B 41. Une présence qui a provoqué l’hystérie chez les voyageurs algériens, la plupart fans du Mouloudia. Tout le monde a aussitôt saisi l’occasion pour prendre des photos souvenir avec les joueurs. Au hit parade, les éléments les plus sollicités, on retrouve, bien évidement, l’incontournable Fawzi Chaouchi et Abderrahmane Hachoud. Même la gent féminine à pris part aux auto-

T. Che

L’ambiance plombée par l’affaire Bouzidi
Durant le trajet, la nouvelle de la suspension de Farès Bouzidi s’est propagée telle une traînée de poudre dans l’autocar. Face à la gravité de la situation, aucun joueur ni même le capitaine d’équipe, Réda Babouche, n’a voulu mettre Bouzidi dans la confidence. Ainsi, cette suspension a plombé l’ambiance au sein du groupe.

Le free shop pris d’assaut
Contrairement à celui de Cracovie, le free shop du terminal C a été pris d’assaut par les joueurs et les membres du staff technique. Inutile de vous préciser, les parfums de marque ont été les plus prisés par les joueurs. Sur les conseils et les orientations des vendeuses du free shop, les joueurs ont pu faire leur choix.

Le derby MCA-USMA visionné à Cracovie
Ne résistant pas aux produits qu’offrait le free shop de Cracovie, certains joueurs, comme Ghazi, Babouche, Besseghier et surtout Yachir, n’ont pas hésité à faire quelques

08

N° 1991 Vendredi 20 juillet 2012

Coup d’œil MCA

problème avec Liewig» P
rofitant de ce long voyage qui nous ramène au pays, nous avons longuement discuté avec le technicien mouloudéen, Kamel Kaci Saïd lequel se montre toujours disponible pour la presse. Le premier sujet évoqué avec l’ancien international, a concerné ses relations avec l’entraîneur alsacien, Patrick Liewig, qui, dit-on, auraient été tendues. Kaci Saïd a profité de cette occasion pour balayer d’un revers de la main toutes les rumeurs. A ce sujet, il nous dira avec cette franchise qui le caractérise : «Je tiens à préciser que je n’ai aucun problème relationnel avec Liewig. Nous avons eu une discussion en tête-à-tête qui aura duré plus d’un quart d’heure, et au cours de laquelle nous avons évoqué plusieurs sujets importants. Je trouve que nous avons le même langage qui est axé sur le respect mutuel. Je respecte Liewig qui est l’entraîneur en chef, et lui aussi me respecte pour mon parcours de joueur et d’entraîneur. Nous avons décidé de travailler en étroite collaboration, où chacun aura son rôle pour bâtir une grande équipe. En tant que technicien, il est évident que j’aurai mon avis à donner même si le choix final revient à l’entraîneur en chef.» hauteur de ses qualités. Il aurait pu même prétendre à une place en équipe nationale. Il est intelligent dans le jeu et dans le placement et très performant dans le jeu aérien. Bachiri constitue avec Zeddam une paire centrale très complémentaire.»

Kaci Saïd «Je n’ai aucun
Le long périple s’est poursuivi pour Besseghier et Djemili
A leur arrivée à Alger, Besseghier et Djemili ont eu à peine le temps de récupérer leurs bagages, qu’ils ont pris la route de Mascara, le périple continue pour eux.

Mehdi Kacem a rallié ce matin Paris
Après une bonne nuit de sommeil, le voyage pour Mehdi Kacem était loin de se terminer. Et pour cause, le joueur a pris, hier matin, un vol à destination de Paris pour décompresser, avant de revenir lundi prochain pour la reprise des entraînements, prévue à 22h30 au stade du 5-Juillet.

« Mobitang doit mettre les bouchées doubles pour s’imposer »
L’un des joueurs qui devra faire les frais de l’état de forme de Bachiri, c’est Claude Mobitang qui risque de perdre sa place de titulaire. «Je ne connais pas Mobitang que je n’ai pas souvent vu à l’œuvre. Mais le fait qu’il accuse un gros retard par rapport à ses partenaires le met dans une situation très délicate. Il faudra d’ailleurs qu’il mette les bouchées doubles pour s’imposer, car, pour nous, personne ne jouit d’un statut de titulaire.»

Ceux qui résident en dehors d’Alger au Mercure
grand cœur.» Tout a été minutieusement préparé par la direction du club, laquelle a réservé des chamMetref qui n’a pas eu sa bres à l’hôtel Mercure aux joueurs résidant en dechance en équipe nationale, hors de la capitale. Une petite halte dans alors qu’il avait tout pour l’établissement luxueux du groupe Accor leur a pers’imposer chez les Verts. Il mis de se requinquer avant de rejoindre, chacun, sa est évident que Metref apville natale. Omar Ghrib, qui n’a rien voulu laisser au portera sa touche technique hasard, a réservé des billets d’avion à Zeddam, Djalà l’équipe et son expérience. lit, Sayeh et Djaghbala. Ces derniers se sont envoEt moi, je ne peux qu’approulés ce matin vers leurs villes respectives. Tout ver le recrutement de ce était réglé comme du papier à musique, afin joueur au talent immense.» de permettre aux joueurs de gagner du temps avant la reprise des entraîne« Kacem apportera sa ments.

« Meklouche réussira au Mouloudia ce qu’il n’a pas pu faire à l’USMA »
Profitant de cette opportunité, nous avons fait un petit tour d’horizon avec Kaci Saïd, qui a accepté de décortiquer un par un avec son œil d’expert les qualités et les défauts de toutes les nouvelles recrues. Nous avons commencé par Mouaouia Meklouche qui avait fait sensation contre l’équipe de Rybnik. «Meklouche est un joueur imprévisible qui est capable de faire à lui seul basculer un match. C’est un joueur très technique qui profite de sa petite taille pour faire parler sa force de pénétration. Pour moi, je suis convaincu que Meklouche réussira au Mouloudia ce qu’il n’a pas pu faire à l’USMA, parce qu’on ne lui a pas donné la chance de s’exprimer.»

« Avec plus d’agressivité, Ouali sera un titulaire indiscutable »
A propos de l’ex-joueur du Paradou, Billel Ouali, Kaci Saïd n’a jamais caché son admiration pour ce pur gaucher. «Ouali a un pied gauche magique. C’est le talent à l’état pur. Il peut éliminer son vis-à-vis, il a aussi cette faculté de lire le jeu avant les autres. S’il y a une chose que je pourrais reprocher à Billel, c’est son manque d’agressivité, dans le bon sens du terme. Il faut qu’il soit très solide dans ses couvertures de balle pour ne pas se faire bousculer. Sinon, il a tout pour devenir un titulaire indiscutable.»

« Djemili a les qualités pour titiller Chaouchi »
Kaci Saïd a eu des propos élogieux à l’endroit de Houari Djemili, qui a, selon lui, tout pour contester la hiérarchie établie. «Djemili est un très bon gardien qui a montré durant ce stage en Pologne qu’il était capable de titiller Chaouchi. Cette situation devrait d’ailleurs pousser Fawzi à travailler davantage pour rester le meilleur gardien de but en Algérie. Je n’oublie pas aussi le jeune Farès Bouzidi qui est un portier d’avenir.»

Bachiri : « Bachiri constitue avec Zeddam une paire centrale très complémentaire »
L’autre joueur qui fait l’actualité c’est le défenseur Redouane Bachiri, qui a montré beaucoup de qualités durant ce stage en Pologne. «C’est dommage que Bachiri n’ait pas rejoint quelques années plus tôt un club de la capitale. Il aurait eu une carrière à la

« J’ai découvert en Pologne un Chaouchi exemplaire qui est tout le contraire de ce qu’on dit de lui »
Kaci Saïd a voulu ouvrir une petite parenthèse pour parler de Chaouchi qu’il découvrait dans une vie en micro-société. «J’ai découvert durant ce stage un Chaouchi professionnel qui est très gentil, humble et généreux sur et en dehors des terrains. Il aime s’amuser pour détendre l’atmosphère. Il a été irréprochable tout au long du stage. Et il est vraiment tout le contraire de ce qu’on dit de lui. On l’accuse souvent d’être indiscipliné, alors que c’est archifaux. C’est vraiment un type très attachant qui a un

« Il est possible de faire monter Hachoud d’un cran »
Et lorsqu’on évoque Abderrahmane Hachoud, Kaci Saïd n’écarte pas l’hypothèse de faire jouer l’international dans un registre plus offensif. «Hachoud est un joueur très polyvalent. D’ailleurs, on n’écarte pas l’hypothèse de le faire monter d’un cran, car ce n’est pas un hasard s’il a inscrit douze buts la saison passée, ce qui est fabuleux surtout pour un latéral gauche.»

Il Pour conclure, nous avons dédevra tenir cidé de parler furtivement de une réunion avec la Mehdi Kacem qui a pris le direction du club train en marche. «Mehdi Dès son retour au pays, Kamel Kacem a été formé en Kaci Saïd, qui a réussi un travail titaFrance. Il a cette culture tacnesque en Pologne en dirigeant l’équipe à tique ancrée dans ses gênes. lui seul durant une semaine, devra s’entreEt ce n’est pas un hasard s’il tenir dans les heures qui viennent avec a été meilleur passeur à Béses employeurs. Ainsi, l’ancien internajaïa et Sétif. C’est clair que tional a prévu une réunion avec Omar c’est un joueur qui devra apGhrib et Rafik Hadj Ahmed pour porter sa clairvoyance au jeu tout régler avant l’entame du du Mouloudia.» travail au stade du 5-JuilT.Che let.

clairvoyance au jeu de l’équipe »

« Avec Metref dans ses rangs, l’équipe ne pourra que grandir »
Avant même la venue officielle de Hocine Metref, nous avons décidé d’aborder le sujet avec Kaci Saïd. «J’ai toujours été séduit par le jeu de

N° 1991 Vendredi 20 juillet 2012

Coup d’œil MCA

09

Ghrib reporte la signature de Dahmane et Metref à dimanche au Mercure
lors que la venue de Dahmane et Metref devait se matérialiser hier, Omar Ghrib a finalement décidé de la différer à dimanche prochain. C’est l’aspect financier de cette transaction qui a incité Ghrib à reporter ses projets. Sachant qu’il faut réunir une somme considérable pour payer les rémunérations des deux nouvelles recrues, le responsable de section a opté pour une solution radicale, qui consiste à décaler de trois jours la signature des contrats, afin qu’il puisse répondre aux attentes de Metref et Dahmane.

«Je ferai appel»
Suspendu pour six mois par la LFP, Farès Bouzidi, bien qu’abattu, espère relever la tête en surmontant une situation inédite pour le club.
On imagine votre déception en apprenant votre suspension de six mois, alors que vous avez été brillant tout au long du stage… Sincèrement, j’étais tout heureux de terminer le stage qui a été une totale réussite. Je me suis battu comme un lion tout au long du regroupement pour essayer de gagner mes galons de deuxième gardien. Et tout s’est écroulé dès mon arrivée à l’aéroport Houari-Boumediène. Mes amis m’ont appelé pour me faire part de cette décision qui m’a choqué, car je ne m’y attendais pas du tout. Pouvons nous connaître votre réaction à ce sujet ? En toute sincérité, je ne sais pas pourquoi je suis suspendu pour six mois. Je dois m’entretenir avec Ghrib pour qu’il m’explique, car je ne sais pas quelle substance illicite ils ont trouvé dans mes urines. Que vous a dit Ghrib à votre arrivée à Alger ? Je le remercie, car il m’a soutenu. Il m’a confié qu’il allait faire appel pour qu’on réduise ma sanction afin que je puisse revenir au mois d’octobre. En tout cas, bien qu’abattu, je ne vais pas baisser les bras aussi facilement car je suis une victime dans toute cette histoire. On parle de consommation de substance interdite. Qu’avez-vous à dire à ce propos ? Je m’inscris en faux contre tout cela. Je tiens à préciser que je n’ai jamais consommé de cannabis ou toute autre drogue. Maintenant, je veux approfondir mes recherches pour connaître les raisons de cette suspension, car il faut aussi savoir que je n’ai jamais pris de produit dopant. Est-ce que vous allez poursuivre les entraînements ? Et comment ! Je ne vais pas m’arrêter alors que je suis dans une très bonne forme. Je vais poursuivre les entraînements avec le groupe en attendant de régler mon problème. Entretien réalisé par Tarek-Che

Bouzidi

A

1,2 milliard nécessaires pour conclure avec Metref et Dahmane
Et pour conclure dimanche prochain avec Dahmane et Metref, les pensionnaires de Chéraga doivent réunir 1,2 milliard de centimes. Et pour tenir leur engagement, Ghrib et Hadj Ahmed sont en train de ratisser large pour réunir cette manne financière nécessaire pour réussir un autre gros coup médiatique durant ce mercato estival.

Les salaires des joueurs après la reprise
L’homme fort du Mouloudia a promis d’octroyer un mois de salaire aux joueurs, qu’ils devront toucher après la reprise des entraînements.

Il se démène pour octroyer les 500 millions restants à Hachoud
Omar Ghrib s’est démené ces dernières heures pour réunir la somme de 500 millions de centimes, qu’il doit octroyer à Abderrahmane Hachoud. Ce dernier avait touché 1 milliard de centimes à la signature du contrat, et devait percevoir le reste dès son retour de Pologne.

Dahmane recevra demain son billet d’avion
La direction du MCA s’est mise d’accord avec l’agent de Dahmane pour lui envoyer demain le billet d’avion, afin qu’il rallie Alger dimanche matin pour la signature du contrat.

T.Che

Benmihoub exige 1,3 milliard pour ouvrir le 5-Juillet au Doyen
Alors que la direction mouloudéenne a affiché clairement ses intentions d’être domiciliée au stade du 5-Juillet, le responsable de l’OCO serait prêt à répondre aux attentes du Doyen sous certaines conditions. En effet, Benmihoub réclame la régularisation de la créance qui s’élève à 1,3 milliard de centimes.

«Besseghier n’est pas mon concurrent»
Vous devez être très content de rentrer au pays… Je suis content, même si j’aurais aimé rejoindre l’équipe en Pologne bien plus tôt. Il y a vraiment une ambiance de folie dans ce groupe. Je me suis d’ailleurs très vite adapté. C’était le but d’ailleurs de ma venue en Pologne. Depuis votre signature au Mouloudia, on parle beaucoup de cette concurrence entre Besseghier et vous… Il n’y a pas de concurrence entre Besseghier et moi. Kader est un très bon joueur qui a d’immenses qualités. Et nous allons tous deux œuvrer dans l’intérêt du Mouloudia et non pas pour notre intérêt personnel. Justement, Kamel Kaci Saïd a évoqué la possibilité de vous faire monter d’un cran. Est-ce que cette éventualité pourrait vous perturber ? Pas du tout. Si le staff technique estime que je peux apporter un plus devant, je suis prêt à jouer devant. Il faut savoir que ce n’est pas une première pour moi, puisqu’à l’Entente de Sétif je jouais devant alors que Raho occupait son poste de latéral. Il est donc possible qu’on joue avec Besseghier en même temps, puisque je l’ai fait avec Raho. Sur le plan physique, pensez-vous pouvoir combler votre retard pour être prêt pour le coup d’envoi du championnat ? J’ai encore du temps pour bosser et combler mon retard. Maintenant, je ne vous cache pas que Djabou et moi, lorsqu’on était à Sétif, nous terminions souvent derniers lors des tests physiques. Mais dès le début du championnat, nous avons toujours été les plus performants. Entretien réalisé par Tarek-Che

Hachoud

Le MCA veut établir un échéancier
La direction du Mouloudia, par le biais de Omar Ghrib, est pour sa part favorable à un règlement de la dette à travers un échéancier qui s’étalera sur quelques mois. C’est du moins la solution préconisée par le responsable de section et son bras droit.

Benmihoub : « Bienvenue au MCA mais après avoir trouvé un accord sur le règlement de la créance »
Joint par nos soins, le président de l’Office olympique, Benmihoub nous dira sans détour : «Pour le moment, aucun contrat n’a été signé avec le Mouloudia. Je suis en contact permanent avec Ghrib à qui j’ai fait savoir la nécessité de régler le passif pour pouvoir aspirer à une domiciliation au 5Juillet. Si ce n’était que 50 ou 60 millions, le problème ne se serait même pas posé. Mais il s’agit d’une très grosse dette qu’il faudra payer, car nous avons, nous aussi, des employés à payer. Je suis convaincu qu’on parviendra dans les jours qui viennent à un accord.»

Il apprend la nouvelle de sa suspension
Dès qu’il a posé le pied sur le sol algérien, Farès Bouzidi a reçu un appel téléphonique d’un proche, lequel lui a annoncé la nouvelle. Retenant ses émotions, Bouzidi avait les larmes aux yeux. Chaouchi et tous les autres joueurs ont réconforté tour à tour Bouzidi. Ce dernier a eu, par la suite, une petite discussion avec Omar Ghrib. Pour le consoler, il a minimisé cette affaire, dans la mesure où la suspension de Farès prendra fin au mois d’octobre prochain.

R. B.

10

N° 1991 Vendredi 20 juillet 2012

Coup d’œil CRB

Gana : «Qu’attendent les joueurs pour réclamer leurs papiers ?»
e président du conseil d’administration Azzedine Gana est revenu dans cet entretien sur le dossier des libérés, traité dans ces mêmes colonnes lors de la précédente édition : «Je pense que le dossier des libérés est clos au même titre que celui de recrutement d’ailleurs. Tous les joueurs concernés ont été informés et naturellement invités à venir pour récupérer leurs papiers. Qu’attendent-ils pour se déplacer au siège du club ? C’est à l’entraîneur de décider des joueurs à garder et d’autres à libérer, la direction n’a pas voulu s’immiscer dans les affaires techniques raison pour laquelle nous avons attendu la décision du coach pour l’annoncer publiquement. Arena a donc choisi les éléments en fonction des besoins de l’équipe.»

L

«Le stage aura lieu en Tunisie» En évoquant avec le premier responsable du club sur le lieu du stage de préparation, Gana nous dira : «Ce sera officiellement en Tunisie, la direction et le nouvel entraîneur Arena ont décidé de commun accord d’effectuer le stage de préparation à Hammam Bourguiba en Tunisie. Nous avons plusieurs destinations mais pour des raisons bien évidentes, le choix s’est porté sur le voisin de l’Est.» «Aït Ouamar peut revenir à son meilleur niveau» Après l’avoir vu de plus près, le technicien belouizdadi a donné le feu vert pour finaliser avec le milieu du terrain Hamza Aït Ouamar : «Après

mûre réflexion, nous avons décidé d’écarter la piste de Metref car Arena était très satisfait d’Aït Ouamar qui selon l’entraîneur peut retrouver toutes ses capacités dans peu de temps, c’est pourquoi on a préféré garder notre joueur. Nous nous sommes déjà réunis avec le joueur et nous nous apprêtons à finaliser incessamment, il ne reste qu’un infime détail à régler et clore officiellement le dossier recrutement.» «J’ai promis d’honorer mes engagements et je le ferai» «J’ai discuté avec les joueurs concernant leur argent et je leur ai réitéré ma promesse de les régulariser dans les jours à venir, je me suis engagé et je respecterai ma parole comme je l’ai souvent fait. Quant aux objectifs du club, je pense que c’est pré-

maturé d’en parler maintenant, il faudra attendre les premières journées du championnat et le niveau de toutes les formations pour qu’on puisse alors fixer notre objectif. Mais pour l’atteindre, le club a besoin de toute bonne volonté aussi infime soitelle», nous apprend-il. «C’est le meilleur recrutement» «J’ai par ailleurs la certitude que le recrutement de cette saison est le meilleur depuis plusieurs saisons, on a réussi là où d’autres ont échoué et cela grâce à la détermination des compétentes. Le CRB peut désormais se mesurer aux cadors de notre championnat, car on dispose d’un effectif riche et équilibré qui, à mon avis, aura son mot à dire la saison prochaine», dira-t-il en guise de conclusion. Djamel Abed

m’imposer dès cette saison»

Khodi «Je compte

Sofiane Meziani, nouveau coordinateur des jeunes

A vingt-deux ans, le défenseur central Hakim Khodi s’est lancé un nouveau défi en s’engageant avec le Chabab durant l’intersaison pour les quatre prochaines saisons. Après trois saisons passées au sein de la formation de Lakhdaria avec laquelle il a réussi une accession, le néo-Belouizdadi ressent bien évidemment le changement d’ambiance. Mais il s’y accommode plutôt bien comme en témoigne sa prestation en application amicale contre les espoirs dimanche passé. Quatre joueurs de jouer quelques quatre prochaines saisons. rencontres. Vous avez disputé une joute manquaient à Quels sont les amicale contre les espoirs l’appel
en prenant part à l’intégralité de la partie, comment jugez-vous votre prestation ? Le nouvel entraîneur a programmé cette application pour avoir une idée sur le potentiel de son groupe, et voir à l’œuvre les nouvelles recrues qu’il ne connaissait pas. Je pense avoir donné satisfaction en jouant juste et sans commettre de bé-

Comment ressentez-vous le changement ? Il est vrai que le changement est visiblement perceptible, en rejoignant le CRB je pense avoir fait un grand saut et cela surprendra plus d’un. Mais connaissant mes qualités et en étant un joueur ambitieux, je devais franchir ce cap après avoir joué trois saisons à Lakhdaria. Quel est votre but en débarquant au CRB ? Donner une autre dimension à ma carrière. Le Chabab m’a offert l’opportunité de côtoyer le haut niveau tout en faisant connaissance avec le professionnalisme. Comment avez-vous été accueilli par le groupe ? On ne cessera jamais de le répéter, au Chabab on ne nous donne pas l’occasion de se sentir nouveau, les anciens sont toujours disponibles pour nous rendre l’adaptation plus facile. J’ai été bien accueilli par tous les

joueurs et le staff technique, du coup, l’intégration a été très simple. Se fondre dans le moule signifie adhérer à la nouvelle philosophie du club, comment le gérez-vous ? J’avoue qu’il est difficile de changer de système de jeu avec de nouvelles donnes, nouveaux partenaires et nouveau challenges, mais après quelques séances d’entraînement, ces appréhensions ont laissé la place à la confiance retrouvée au fil des jours. Le stage qui débutera après le Ramadhan sera aussi important que capital pour les nouvelles recrues, afin de se fondre bien dans le groupe. Quel est votre avis sur le Chabab ? En découvrant le CRB, on a tout de suite l’impression que ce n’est pas un club quelconque, sa réputation dépasse nos frontières et ce n’est qu’un honneur de porter les couleurs de cette prestigieuse équipe. Je suis impressionné par mon nouvel environnement qui sera le mien pour les

vues. Arena a salué votre production, un commentaire ? C’est très flatteur d’être bien jugé par des techniciens, surtout lorsque ça vient de votre entraîneur. Cela m’incitera à fournir plus d’efforts pour être à la hauteur et essayer de bousculer la hiérarchie. Comptez-vous vous imposer dès cette saison ? Je sais que je dois beaucoup travailler pour gagner ma place, mais je dois d’abord m’adapter au haut niveau pour ensuite prétendre à une place dans le onze. Même si je viens du pallier inférieur, mon ambition et ma volonté me permettront à coup sûr de grappiller quelques matchs. Malgré la présence d’Abdat, d’Aksas et de Harkat ? Je vais devoir apprendre à leurs côtés avant de les considérer comme des concurrents. Mais le Chabab qui jouera sur tous les fronts aura indubitablement besoin de tout son effectif, c’est pourquoi je me dis qu’avec le travail j’aurai certainement l’opportunité

La direction a installé Sofiane Meziani à la tête de la coordination de toutes les catégories du club. Le travail effectué la saison précédente avec les espoirs et son engouement pour les jeunes, lui ont valu la reconnaissance de ses dirigeants et de l’encadrement technique. Il aura à collaborer étroitement avec tous les staffs techniques et le DTS Boudjenoun. Les prospections qui se sont déroulées en cette objectifs de la fin de semaine et qui Slimani, Meghout, Mammeri et direction du concernaient toutes Sahraoui n’ont pas pris part à la club ? les tranches d’âge, séance d’entraînement d’hier matin à Les dirigeants notre interlocuteur Bouchaoui, pour cause de blessure belouizdadis esavoue : «Tout d’abord, dans la plupart des cas. Seul Mamsayent de mettre je tiens à remercier le meri qui aurait un membre de sa l’équipe dans les président Azzedine famille malade, raison pour lameilleures condiGana, le DTS Boudjequelle il a raté les dernières tions de travail, et noun ainsi que les diriséances. cela prouve qu’il existe geants de la confiance placée un projet ambitieux. Le en moi en me chargeant club se donne les moyens d’une mission noble. pour réussir. La direction a Vendredi C’est un honneur prolongé tous ses meilleurs pour moi de servir repos atouts tout en y apportant mon club de touLes joueurs belouizdadis de la qualité par un renjours. Pour ce devront connaître un peu de fort de choix. Le recruqui est des répit en cette période de préparatement effectué n’est prospections, tion et de grande chaleur, en profipas pour se contenter nous avons des seconds rôles, les tant de la journée de vendredi qui leur assisté à un ambitions sont enflux de a été octroyée par le staff technique core plus grandes. pour se reposer. Les coéquipiers de Be- jeunes venus Un mot sur le tenter leurs naldjia ne reprendront donc le chepublic ? chances au min des entraînements que le Les supporters du CRB. Les samedi en nocturne au stade du Chabab sont connus journées 20-Août en raison du mois de pour leur fidélité et leur consacrées à la connaissance en matière Ramadhan. détection étaient footballistique. Le public a pour le moins suffitoujours été derrière son santes pour les entraîRetour équipe, et je souhaite qu’il neurs qui n’avaient au biquotidien en fasse de même la saibesoin que du renson prochaine. C’est très Les joueurs ont, après fort, car l’ossature important pour une existe à tous les avoir passé les tests physiques équipe d’avoir le souniveaux. En efà Boumerdès, repris le rythme tien de ses incondifectuant ces imposé par l’entraîneur Guglielmo tionnels, car nous en journées, cela Arena à raison de deux séances quo- nous permettra aurons vraiment betidiennes. Mais pas pour longtemps, soin. De notre côté, de dénicher puisqu’au mois de Ramadhan la on va faire le maxiquelques perles mum pour rendre les charge de travail sera baissée et rares. En clair, je supporters heureux. pense que nous les entraînements devront se Entretien réalisé par pourrons être sadérouler une fois par jour Djamel A. tisfaits.» en fin de soirée.

N° 1991 Vendredi 20 juillet 2012

Coup sûr Ligue 1 ESS CSC

11

Ceux qui restent…

Lemerre aurait pris sa décision

I

ls sont 13 joueurs de l’effectif qui a décroché le doublé la saison passée, à avoir renouvelé leur bail avec le club sétifien. Benkhodja, Benchadi, Lakhdhari, Belkaïd, Ferrahi, Delhoum, Karaoui, Djahnit, Tiouli, Gormi, Nadji, Aoudia, Zaâboub seront donc partants pour une nouvelle saison sous les couleurs noir et blanc.

même salaire qui est d’un montant de 80 millions. La mensualité de Ferrahi a été augmentée de 30 millions de centimes. Nadji a été encore plus gâté puisque son salaire a été tout simplement doublé.

cela a été convenu, son contrat pourrait être prolongé dès le mois de janvier.

Challali a donné son accord
Le manager de Challali a transmis par mail, l’accord de Challali. Ce dernier a accepté le salaire proposé par Serrar. Si les choses vont dans le bon sens entre les deux parties, l’international algérien percevra un salaire de 14 000 euros.

C’est OK pour Milat
Une heure après son arrivée à l’aéroport de Sétif, le préparateur physique Milat s’est rendu à l’hôtel Hidhab. C’est au niveau du salon d’honneur de cette résidence qu’il a négocié avec Hammar les modalités de son engagement. Un accord sera très vite trouvé et Milat signera un contrat d’une année. Pour rappel, Milat faisait partie du staff technique de la sélection du Niger qui était dirigée par Alain Courbis.

Ferrahi et Nadji, c’est fait
Deux joueurs de l’ancien effectif ont renouvelé leur contrat, hier en fin d’aprèsmidi. Il s’agit de Ferrahi et de Nadji qui ont paraphé un engagement pour les trois saisons à venir. Les négociations avec Hammar n’ont pas pris beaucoup de temps et très vite un accord a été trouvé.

Bengoreine à Annaba, c’est en bonne voie
Le latéral gauche Sofiane Bengoreine a rencontré hier en début de soirée les dirigeants de l’USM Annaba. Le joueur avait affirmé à Hammar qu’il ne consentirait à résilier son contrat que s’il signe dans un autre club. Comme ils sont déjà trois éléments à l’ESS à évoluer dans le même registre que Bengoreine, il est certain qu’on ne sera pas exigeants pour lui délivrer sa lettre de libération. K.L.

lors que la majorité des supporters, en particulier, voyaient la venue de Roger Lemerre remise en cause, l’administration clubiste vient de faire part d’un éventuel accord trouvé avec le technicien français. Selon la même source, Lemerre aurait étudié les propositions clubistes et émis le vœu d’être présent à l’occasion de la rencontre amicale devant l’OGC Nice, afin de clore les négociations. Une nouvelle qui calme les Sanafir, lesquels admettent que leur groupe semble perdre assez de temps en matière de préparation spécifique avec le coach chargé de les mener tout au long de la saison à venir. Une certitude, c’est que tout pourrait être définitivement clos à compter du 29 de ce mois c'est-à-dire après le match de Nice.

A

Trop exigeant Chaalali
L’attaquant Chaalali qui évolue en Angleterre et qui a entamé des négociations avec Boulhabib semble s’éloigner de plus en plus. Et pour cause, la dernière rencontre entre les deux parties aurait mis à jour des tensions relatives au montant proposé par les Sanafir. Et comme cet élément serait en possession d’une offre concrète de la part des dirigeants sétifiens, certains évoquent la possibilité de le voir sous les couleurs du club sétifien de Hammar. A-t-il été débauché ou bien l’offre est meilleure ? Autant de questions non élucidées pour l’heure ?

Un salaire de 80 millions pour chacun d’eux
Les deux jeunes joueurs de l’effectif sétifien Ferrahi et Nadji percevront le

Un salaire de 4 500 euros
Le préparateur physique Milat percevra un salaire mensuel de 4 500 euros. Trois mensualités lui ont été avancées juste après la signature de son contrat. Comme

Ayoub «La concurrence ? Une émulation !»
L’ex-keeper de l’US Biskra s’est engagé pour trois ans sous les couleurs de l’ESS.
En ce qui concerne la place de numéro un dans la cage, Ayoub ne montre aucune inquiétude et nous dira ce qui suit : «C’est une bonne chose qu’il y ait un autre
Peut-on connaître les modalités du contrat que vous avez signé ? Je me suis engagé pour trois ans avec l’ESS. Nous nous sommes très vite entendus, le président et moi sur cette durée. Cette période nous convient à tous les deux. Il y a, cependant, une clause qui permet le renouvellement du contrat pour une année supplémentaire et cela en cours de saison. Vous avez donc trouvé un terrain d’entente sur le plan financier ? Très rapidement, je peux vous dire que je suis amplement satisfait, même si certains présidents qui vou-

Un autre jeune à l’essai
Dans l’environnement proche de Boulhabib, on annonce la future venue d’un jeune défenseur sorti de l’école de l’O Marseille. Il s’agit d’un certain Lafami. Ce dernier, et au vu de son âge, pourrait prendre une licence espoirs. L’on croit savoir qu’il serait sur le point de rallier le groupe pour prendre part à des essais devant permettre au staff technique actuel de se prononcer sur ses capacités techniques et autres.

gardien de but de valeur dans l’effectif (Khedhairia, ndlr).Vous savez, la saison est longue et nul ne peut savoir ce qui peut bien arriver. En ce qui me concerne,
bilité de montrer ce que je sais faire en L1 et cela dans un club ambitieux a aussi pesé dans ma décision. Plusieurs présidents vous ont pourtant fait de belles propositions… C’est vrai, j’ai reçu de belles offres, surtout de présidents de club du centre du pays. Je ne pouvais pas y répondre favorablement car ma décision était prise, je veux jouer à l’ESS. De toutes les façons, je pense avoir fait le bon choix. Il y a deux autres bons gardiens à l’ESS et il vous sera sûrement difficile de vous imposer dans

la concurrence est un stimulant et cela me pousse à travailler sans relâche, c’est seulement à ce prix qu’on peut être le meilleur.»
président, en vain. Je l’ai même appelé à plusieurs reprises, sans résultat et j’ai compris par là qu’on ne voulait pas de moi. Les supporters comprendront ma décision et savent que si je suis parti, ce n’était pas de mon plein gré. On attend beaucoup de vous du côté de Sétif. Que promettez-vous ? Que je donnerai le meilleur de moi-même et que je mouillerai le maillot. Je ferai le maximum pour justifier la confiance qui a été placée en moi. Je suis par ailleurs impatient de faire la connaissance des supporters du club. Entretien réalisé par Khallil L.

laient s’attacher mes services m’ont proposé un peu plus. Les négociations sur le plan financier n’ont pas duré très longtemps. Le président Serrar m’a estimé à ma juste valeur. Pourquoi avoir choisi l’ESS, alors que plusieurs clubs voulaient absolument vous recruter ? J’ai à Sétif la possibilité de progresser et d’apprendre convenablement son métier. L’ESS est tout simplement le meilleur club d’Algérie. Les infrastructures dont il dispose sont magnifiques et il y a un public très nombreux et très fidèle. Le fait d’avoir la possi-

l’équipe, y avez-vous pensé ? Cela ne me pose aucun problème car les choses du terrain ne m’inquiètent pas du tout. Je connais ma valeur et la concurrence ne me fait pas peur. Il y a, comme vous dites, d’excellents gardiens à Sétif et il me faut travailler très dur, pour espérer décrocher une place de titulaire. Qu’en est-il en ce qui concerne votre ancien club, l’USB ? Je n’ai aucun regret à avoir, car si j’ai quitté Biskra, ce n’est absolument pas ma faute. J’ai été correct avec les dirigeants de mon ancien club car j’ai longtemps attendu un signe du

CSC-presse ou des relations tendues
Les journalistes présents avec l’équipe constantinoise, ou du moins certains d’entres eux, ne cachent plus leur déception à l’égard de la manière de faire des dirigeants clubistes. Ils estiment rencontrer beaucoup de problèmes à travailler dans les conditions voulues. Face à cette situation, ce sont les lecteurs qui seront pénalisé, eux qui sont à l’écoute de la moindre information concernant leur équipe favorite. On parle d’intimidation, de pression et de difficultés à être proche de l’équipe.

Les retardataires d’attaque
Côté effectif, on vient d’enregistrer les arrivées des quatre éléments attendus depuis longtemps déjà. Ainsi, le jeune gardien de buts Boukhit, Abbès, le centre avant Keffi et le défenseur Bouhenni ont rallié Constantine avant de regagner Hammam Bourguiba. Arrivés dès 4 h du matin, ils ont été pris en charge pour la séance de l’après-midi par le préparateur physique de l’équipe. L’effectif retrouve ainsi le nombre voulu à deux éléments près.

Communiqué de Presse Djezzy
Djezzy accompagne les pèlerins algériens aux Lieux Saints de l’Islam
A chaque mois sacré, Djezzy, leader de la téléphonie mobile, n’oublie pas ses fidèles abonnés qui vont en pèlerinage aux Lieux saints de l’Islam. Ainsi, en est-il, cette année encore, avec son offre Omra pour permettre aux pèlerins Algériens de rester connectés à leurs familles et à leurs amis en Algérie à un prix très compétitif. En choisissant notre partenaire saoudien « Zain », tous nos abonnés pourront émettre et recevoir des appels via leurs Sim Djezzy et Allo au tarif exceptionnel de 75 DA/mn. L’offre est valable, sans aucune condition pour les clients Djezzy Carte et Allo, ainsi que pour les clients Contrôle et Business Contrôle. Les clients Post-payé Résidentiel, Classic et Millenium, peuvent, quant à eux, faire l’objet d’un dépôt de caution Roaming pour souscrire à l’offre. Les tarifs du roaming Hadj sont de 75DA/mn (appels émis). Cette offre est valable du 20 juillet au 31 novembre. Djezzy souhaite un bon ramadhan, une Omra makboula à tous les pèlerins, un bon séjour et un très bon retour au pays.

Du biquotidien pour la seconde phase
Les camarades de Djilali ne semblent pas prendre du repos avec le nouveau programme concocté par le staff technique sur place à Hammam Bourguiba. Un biquotidien est toujours maintenu avec des alternances d’effort et contre effort. Tahar Aggoune

12

N° 1991 Vendredi 20 juillet 2012

Gamondi
près quinze jours passés en Turquie et plus précisent à Izmit, c’est aujourd’hui que les Rouge et Noir rentrent au pays. Avant de lever le camp et prendre la route pour l’aéroport international d’Istanbul, Miguel Angel Gamondi, le premier responsable de la barre technique, a animé sa dernière conférence de presse mercredi soirée avant de quitter l’hôtel Green Park. D’emblée, le coach usmiste a dressé son bilan : «Pour moi, il n’y a pas de doute làdessus, ce premier stage est positif. Il fut une totale réussite, et c’est naturel que je sois content. Si nous sommes venus ici, c’est pour travailler, mais aussi faire de ce groupe une famille. Pendant tout le séjour, je n’ai à aucun moment eu un problème à traiter entre deux joueurs, ce qui prouve qu’une bonne ambiance régnait dans le groupe. Toutes les conditions étaient favorables pour faire un bon stage, et je profite aussi de cette occasion pour remercier mes joueurs sur l’état d’esprit qu’ils ont affiché mais aussi sur tous les efforts qu’ils ont fournis. Vraiment, j’ai beaucoup apprécié leur attitude durant les deux semaines que nous avions passées ici.» Avant d’ajouter : «Je tiens également à rendre hommage aux membres du staff médical, les dirigeants et les autres membres de la délégation pour tout le travail qu’ils ont réalisé. Si ce stage a été une réussite, c’est grâce à eux et à leur bonne organisation. »

Coup d’œil USMA

De notre envoyé spécial en Turquie
Mohamed Zerrouk

N° 1991 Vendredi 20 juillet 2012

Coup d’œil USMA

13

«Ce premier stage est une totale réussite, j’en suis satisfait»
soutenir». Ces propos devront faire plaisir aux Usmistes.

Mansouri
«Daïf m’a sous-estimé, mais il aura ma réponse sur le terrain»
Numéro 2 lors de l’exercice précèdent, Smaïl Mansouri a vu un nouveau concurrent rejoindre le club cet été et c’est d’Amara Daïf qu’il s’agit. Apparu à trois reprises, la saison passée, il nous parle de la préparation mais aussi de la concurrence qui fait rage dans les buts usmistes.
Tout d’abord, quelle analyse faite-vous à propos de ce premier stage ? Ce fut un stage bénéfique. D’une grande utilité même. Nous en avons profité pour faire le plein sur le plan physique en attendant d’aborder la suite de la préparation. Jusque-là, tout s’est très bien passé. Nous avons travaillé dans une bonne ambiance, et c’est ce qui nous a permis d’avancer. C’est vrai que nous sommes fatigués, mais le fait de rentrer au pays sans que l’un de nous ne souffre d’une grave blessure nous soulage. Lors de l’exercice précèdent, vous étiez deuxième dans la hiérarchie. Comment voyez-vous la concurrence après l’arrivée de Daïf ? La concurrence sera encore une fois rude. La venue de Daïf ne changera rien à la donne. Moi, personnellement, je ne suis pas du genre à regarder en arrière. Je vais continuer à viser haut. Mon seul objectif est de décrocher une place de titulaire et de prendre part d’un au plus grand nombre de matchs contrairement à ce qui fut le cas lors de la saison passée. La saison passée, vous n’avez été aligné que quelques fois. Comment voyez-vous vos chances cette année ? Ça va être difficile, mais je ne vais pas baisser les bras ni rendre les armes. Comment peut-on me juger sans avoir jouer ? J’espère de tout mon cœur que je vais avoir de réelles chances cette saison. N’avez-vous pas songé à quitter le club ? Non, pas ce que j’ai un contrat qui n’expirera qu’au mois de juin 2013. Quand mon bail qui me lie au club se terminera, je vais faire une analyse. Si je vois que les choses n’ont pas évolué bien sûr que je changerai d’air mais on n’est pas encore là, surtout que personne ne sait ce que l’avenir nous réserve. Pensez-vous que Zemma restera le n°1 ? Zemmamouche n’a que le statut d’international en plus. Aux entraînements, nous faisons le même travail, donc je ne désespère pas de le détrôner. Daïf, lui aussi, veut le détrôner. Qu’en pensez-vous ? Daïf est libre de dire ce qu’il veut, mais ce qui m’a dérangé ce sont ses déclarations. Il ne m’a pas estimé. Est-ce qu’il a oublié que j’existe ? Je n’accepte pas qu’on me sous-estime. Moi, je ne vais pas trop parler ni polémiquer. Je lui donne rendezvous sur le terrain. Mazouzi, lui aussi, avait pour objectif de prendre la place d’Abdouni mais au final, c’est moi qui ai terminé la saison dans le but. J’ai même contribué au maintien du club. C’est ce qui est une grande fierté pour moi. Entretien réalisé par Mohamed Zerrouk

A

«J’ai dit aux joueurs d’appliquer le jeu que les supporters veulent»
Gamondi, et en évoquant les supporters, ne s’est pas arrêté là, en enchaînant : «Personnellement, j’ai dit à mes joueurs de jouer le beau jeu. Celui que les supporters veulent. Je sais que nous n’allons pas gagner tous nos matches, mais, j’en suis sûr que nous réaliserons de bons résultats. La chance pourrait nous tourner le dos, mais le plus important, c’est de réaliser de belles phases pour permettre aux amoureux du club d’en profiter du spectacle.»

avaient trouvé beaucoup de peine dans l’offensive, mais Gamondi semble vouloir faire tout son possible pour changer la donne. Réussira-t-il ? Réponse dans les mois à venir.

«Je dispose de deux onze, ce n’est donc que lors des matches amicaux que la différence se fera»
Après avoir répondu à la précédente question, le coach de l’USMA est passé à un autre sujet, sur la concurrence : «C’est vrai qu’elle est rude, et cela me réjoui. Pour être franc, j’ai une idée sur le onze titulaire. D’ailleurs je l’ai en tête, mais je préfère le garder pour moi. Je dispose de deux onze, mais je préfère prendre le temps qu’il faut avant de trancher. Ce n’est donc que lors des matches amicaux que les places se gagneront. Je ne prendrai de décision qu’une fois tout le monde est mis à l’œuvre. En les voyant sur le terrain, à ce moment-là je pourrai faire le tri.» Les coéquipiers de Necer Eddine Khoualed savent ce qu’ils devront faire.

Même si l’effectif est bien étoffé, je ne crois pas qu’il y ait des problèmes. Le seul qui pourrait se poser, c’est lorsqu’on joue avec un seul récupérateur, vu que nous disposons de trois. Le club est engagé sur plusieurs fronts, j’en suis sûr que tous les joueurs auront leurs chances. C’est à eux de prouver ce qu’ils ont au ventre, en honorant convenablement les couleurs du club.»

Pour la dernière séance d’entraînement, les membres du staff technique ont programmé un match d’application durant lequel deux équipes se sont affrontées pendant une demi-heure. Disputée d’un côté comme de l’autre, c’est sur le score d’un but partout que cette confrontation s’est achevée. Mokhtar a donné l’avantage aux siens avant que Noureddine Daham ne remette les pendules à l’heure.

Dernier match d’application Les deux équipes se neutralisent

Gamondi a suivi le match à partir de la tribune

«Les places seront chères, très chères même»
Dans chaque poste, il dispose au moins de deux joueurs, l’ex-premier responsable du staff technique belouizdadi a affirmé «que la présence des doublures me soulage. La concurrence est rude, ce qui me laisse dire que les places seront chères, très chères même. Les joueurs doivent être toujours prêts à jour, parce que rater une séance d’entraînement pourrait leur coûter cher.»

«Je ne peux pas dire que nous sommes prêts, surtout que la période de préparation est encore longue»
Après deux semaines de travail seulement, l’ancien entraîneur du club émirati d’Al Kalbaâ a tenu à apporter quelques précisions, en nous déclarant : «Certes, il y a une amélioration sur le plan physique et technique après les quinze jours passés à Izmit, mais cela reste insuffisant pour que je puisse dire que nous sommes prêts, surtout que la période de préparation est encore longue. Un grand travail reste à faire. Le nouvel exercice ne débutera que dans un mois et demi, et mon seul objectif, pour le moment, c’est de faire le nécessaire pour que nous soyons prêts d’ici-là, c’est-à-dire au début de la saison 2012-2013.»

«Humainement parlant, ça ne se fait pas de lâcher Boualem»
Actuellement en période de remise en forme, Mohamed Boualem fera partie de l’effectif usmiste. Après Rabah Haddad, c’est Miguel Angel Gamondi qui a parlé du milieu de terrain offensif des Rouge et Noir : «Cela ne se fait pas de le mettre à l’écart alors qu’il s’est blessé lors d’une séance d’entraînement avec le club. Sur le plan humain, ça ne se fait pas de le lâcher. Il est blessé et il ne faut pas compliquer la situation en lui jouant sur les sentiments. Boualem est un élément pétri de qualités, nous allons donc l’attendre jusqu’à ce qu’il soit rétabli et prêt à renouer avec la compétition officielle.» Le n°10 ne devra qu’apprécier.

Miguel Angel Gamondi, lui, a préféré pour cette fois-ci suivre ce match d’application, le dernier avant que le stage ne soit bouclé, à partir de la tribune et non pas de la main courante comme fut le cas lors des fois passées. Sourire aux lèvres, le coach usmiste semblait être une nouvelle fois satisfait de la manière avec laquelle ses protégés ont disputé cette rencontre d’application à l’allure d’un match amical.

Laroussi a dirigé les débats
Lors de ce match, c’est Mustapha Laroussi qui a dirigé les débats. Le secrétaire du club a été aidé dans sa mission par le docteur Zineddine Laadj et le soigneur Youcef. Ayant constaté que de nombreux joueurs n’avaient pas hésité à contester ses décisions, Gamondi s’est rapproché à la mi-temps de Laroussi pour lui demander d’exclure chaque joueur qui ne sera pas satisfait de sa décision. M. Z.
: qPremier onze eftah, che (Daïf), M Zemmamou d, Bouhafaï, Khouale ssa, Boudebouda, C ou , Tedjar, Benm chema, Feham am, Dah Andreas ze : qDeuxième on , Benaemmamouche) , ElMansouri (Z Laïfaoui, Maïza mara, Yekhlef, er, i, Djediat, Segu Orfi, Koudr Gasmi. Mokhtar,

«Entre avoir de bons joueurs sur le banc ou ne pas avoir le choix pour remplacer une défection, je préfère la première»
Disposant d’un groupe bien étoffé, probablement le meilleur effectif de la Ligue 1, ceci ne semble pas déranger Miguel Angel Gamondi, comme il nous l’a lui-même confié : «Entre avoir de bons joueurs sur le banc ou ne pas avoir le choix pour remplacer une défection, je préfère la première option. Les joueurs doivent accepter la concurrence et doivent faire de leur mieux pour être toujours au sommet de leur forme, c’est en tout cas ce que je souhaite.»

«Lors du mois du Ramadhan, les entraînements auront lieu avant le f’tour, et les matches amicaux dans la soirée»
Pour le mois sacré, Miguel Angel Gamondi et ses assistants ont tout prévu. Ses propos le confirment d’ailleurs : «Lors du mois du Ramadhan, les entraînements devront avoir lieu avant le f ’tour. Je sais que nous allons avoir quelques difficultés, nous avions prévu que les séances soient programmées en fin d’aprèsmidi. Quant aux matches amicaux, nous les jouerons en soirée, évidemment.»

«Les joueurs mouilleront le maillot, c’est ce que je promets aux supporters»
Loin de leurs supporters, le technicien argentin n’a pas oublié les amoureux du club de Soustara. Il a, d’ailleurs, profité de cette occasion pour leur affirmer que «les joueurs mouilleront le maillot et se donneront à fond sur le terrain pour représenter le plus dignement les couleurs de l’USMA. C’est ce que je leur assure. Je sais que, même si nous étions loin d’eux, ils suivaient quotidiennement ce que nous faisions à Izmit. J’espère qu’ils nous seront fidèles et en force derrière nous pour nous

«Je suis un adepte du jeu offensif, donc nous allons attaquer»
Lors des exercices effectués en Turquie, nous avions constaté que Gamondi veut bâtir une équipe qui jouera l’attaque à outrance. Interrogé à ce sujet, il nous l’a confirmé : «Je suis un adepte du jeu offensif. J’aime aussi que mon équipe pratique un beau football. Je veux qu’elle garde et fasse circuler le ballon. C’est à nos adversaires de courir derrière le ballon, c’est ce que je veux, et puis, il ne faut surtout pas oublier que la meilleure façon de défendre est d’attaquer. Donc, nous allons faire de notre mieux pour que nous soyons percutants devant.» Lors des deux dernières années, les Rouge et Noir

«Je veux huit matches amicaux, à commencer par des équipes de deuxième et de troisième division»
Questionné sur le nombre de matches amicaux qu’il compte programmer, l’Argentin nous a répondu comme suit : «Je veux huit matches amicaux. Pour commencer, je veux que nous affrontions des équipes de troisième, ensuite de deuxième division. Nous allons augmenter la cadence petit à petit.» En plus des matches qu’ils disputeront à Alger, d’autres devront avoir lieu lors du second stage prévu après la fin du mois du Ramadhan.

«J’ai entendu beaucoup de bien à propos de Ferhat»
Pour conclure, Gamondi a parlé de la révélation de la saison dernière, en l’occurrence Ferhat : «J’ai entendu beaucoup de bien à son propos. Il est en sélection. Il a à peine 20 ans, ce qui prouve qu’il est talentueux. Je suis content de l’avoir avec nous.» Capitaine de l’Equipe nationale U20, ce n’est qu’hier que Zinou est rentré au pays après avoir pris part à un tournoi international avec la sélection. Mohamed Zerrouk

De nombreux joueurs auprès desquels nous nous sommes rapprochés n’ont pas hésité à nous affirmer qu’ils espèrent que les membres du staff technique leur accorderont une journée de repos en plus afin de pouvoir la passer en famille avant de regagner la capitale une nouvelle fois pour reprendre le service. Pour le moment, aucune décision n’a été prise mais tout sera clair une fois que la délégation algéroise posera les pieds sur le territoire national.

Les joueurs de l’intérieur espèrent avoir un jour de repos en plus

Les Rouge et Noir ont quitté l’hôtel à 15h
Prévu en premier temps pour 16h, les responsables usmistes ont décidé d’avancer le départ de l’hôtel Green Park d’une heure suite à une discussion entre Gamondi et Laïfaoui, Zemma et Djediat, les cadres de l’équipe qui avaient pour mission de représenter leurs camarades.

«Celui qui a décidé de jouer pour l’USMA doit assumer ses responsabilités»
Gamondi a, ensuite, haussé le ton en enchaînant : «Chaque joueur, avant de rejoindre le club, savait ce qu’il l’attendait. L’USMA est l’une des meilleures équipes du championnat national. Ici, la concurrence fait rage et chacun doit assumer ses responsabilités et se montrer professionnel.

Une fois la derniere séance d’entraînement effectuée à Izmit terminée, l’ensemble des joueurs ainsi que les autres membres de la délégation ont pris une photo d’équipe. Pour rappel, ce n’est pas la première fois que les Rouge et Noir le font puisque au Maroc et avant de quitter leur centre de préparation, ils ont fait la même chose. A cette époque-là, Hervé Renard venait à peine de rejoindre le club.

Photo d’équipe après la fin de l’ultime séance

WAT

m’imposer malgré la forte concurrence»
Comment se déroule la préparation d’avant-saison, après presque deux semaines de la reprise ? Dans une excellente ambiance, où nous sommes en train de préparer la nouvelle saison dans de bonnes conditions, en tenant à faciliter l’intégration des nouvelles recrues ou ceux qui sont en train de passer des tests. Sachant que nous sommes les enfants du club, et c’est un devoir de mettre les nouveaux dans les meilleures dispositions possibles, pour l’intérêt général de l’équipe. Sur le plan personnel, vous avez répondu présent dès le premier jour, contrairement à la majorité du groupe… C’est vrai que j’étais présent dès la première séance d’entraînement, car j’ai réglé toutes mes affaires à l’avance, afin de me consacrer uniquement à cette reprise. Selon vos dires, vous avez vraiment envie de réussir une belle saison, non ? Absolument, car je me sens déjà en jambes en voulant reprendre le plus tôt possible la compétition officielle, et le privilège de jouer devant des tribunes garnies. En attendant le début du championnat, je dois recharger à fond les batteries, tout en profitant du stage de préparation d’avant-saison en Tunisie, pour prouver ma volonté de m’imposer dans les plans de l’entraîneur. Concernant la saison écoulée, vous avez eu du mal à trouver vos marques au début, avant de finir le championnat avec un statut de titulaire, n’est-ce pas ? C’était ma première expérience avec les seniors dans le haut niveau, et c’est pour cela que j’ai connu un certain passage à vide, avant de me ressaisir. Surtout que le coach m’a fait confiance, ce qui m’a permis de jouer plus libéré, en finissant nettement mieux le championnat. On imagine qu’après une saison d’adaptation, vous aurez une folle envie de gagner votre place dans l’échiquier de Amrani… Effectivement, car je n’ai plus besoin d’une longue période pour trouver mes repères. Vu qu’avec le peu d’expérience que j’ai eue la saison dernière, je peux vous assurer que je vais tout faire pour démarrer le championnat dans l’équipetype. Malgré le départ de nombreux joueurs, la concurrence sera très féroce cette saison, n’est-ce pas ? La concurrence ne devra pas déplaire au joueur, car c’est une source de motivation supplémentaire, pour suer davantage durant les entraînements tout en se surpassant, pour gagner la confiance du staff technique. Sincèrement, je n’ai aucun problème de ce côté, car j’ai totalement confiance dans mes capacités à s’imposer cette saison. Après avoir marqué trois buts l’an dernier, avez-vous fixé un objectif précis cette saison ? L’essentiel, c’est de jouer le maximum de matchs possibles, mais je ne vous cache pas que je suis très ambitieux, en voulant soigner encore mieux mes states cette saison. Voulant non seulement participer aux actions offensives, mais tout en inscrivant environ 8 buts afin de dire en fin de championnat, que j’ai réussi un parcours honorable cette saison. Entretien réalisé par Othmane Riyad Baba Ahmed

Belarbi «Conscient que je peux

Après les exigences financières exorbitantes et illogiques du défenseur central Adlene Griche, qui a demandé un salaire mensuel estimé à 140 millions, la direction a écarté définitivement cette piste en débutant de nouveau les recherches pour dénicher le fameux successeur de Boudjakdji, ou la piste du Malien Bagayoko (MCS) est la plus chaude à l’heure actuelle. Sauf qu’il faudra régler en contrepartie, la résiliation de contrat du Camerounais Francis Ambane,

La direction à la recherche d’un défenseur central

afin d’utiliser la seconde licence africaine.

14

N° 1991 Vendredi 20 juillet 2012

Coup d’œil JSMB

Hadji : «On réalisera CAB Bouchouk une excellente saison»
Vous avez bouclé la première semaine de préparation. Comment cela a été pour vous ? Ça va. Je pense que pour une première semaine de travail, on a fait un bon boulot. On a respecté le programme tracé par le staff technique et on devra entamer la deuxième semaine de préparation, ce dimanche. La fin de la semaine prochaine verra l’équipe partir en Tunisie pour le stage de préparation. Qu’attendez-vous de cette étape ? Oui, ce stage est très important pour nous. Il va nous permettre d’effectuer un travail foncier et surtout prendre part à un grand nombre de matches amicaux. Vous savez, il est très important pour une équipe, avant l’entame d’une saison, de disputer un certain nombre de matches tests, qui vont permettre à l’entraîneur d’avoir une très bonne idée sur le groupe, mais aussi pour qu’il y ait de la cohésion dans le groupe, sachant surtout qu’il y a un bon nombre de nouveaux joueurs. Nous mettons un grand espoir sur ce stage pour faire du bon travail qui nous permettra d’accomplir un bon parcours en cette nouvelle saison. Que pensez-vous de l’effectif actuel de la JSMB ? Je pense que la JSMB possède un très bon effectif. C’est un mélange d’expérience et de jeunesse. Le recrutement effectué par les responsables du club a été bien étudié, selon les besoins, mais aussi selon les objectifs fixés par la direction. On a des joueurs extraordinaire et pétris de talent. Au vu des échéances qui nous attendent, à savoir le championnat, la Coupe d’Algérie et la Ligue des champions africaine, je pense que nos dirigeants ont bien fait. Moi, je ne vous cache pas que je suis très optimiste pour la réalisation d’une grande saison. Pensez-vous que l’équipe est capable de réaliser les mêmes résultats que les deux précédentes saisons ? Oui, bien sûr. Moi, je n’ai aucun doute là-dessus. On possède un bon effectif et un bon staff technique. On va donc tout faire pour réaliser une grande saison. Il faudra bien se préparer à cette saison, tout d’abord. On est tous décidés à nous donner à fond durant cette période pour être en très bonne forme, d’ici le coup d’envoi du championnat. Avez-vous trouvé des problèmes d’adaptation ? Non, pas du tout. Croyez-moi, je n’ai pas trouvé le moindre problème d’adaptation. Je me suis bien retrouvé au milieu de ce groupe, et ce, depuis la première séance d’entraînement. Il y a une très bonne ambiance entre les joueurs. Même les anciens nous ont beaucoup facilité la tâche pour une bonne intégration. Quels sont vos objectifs avec le club ? Mon premier objectif est de réaliser une grande saison avec la JSMB. Je veux donner le plus que beaucoup attendent de moi. En plus, je veux contribuer aux succès du club. Je sais que les responsables du club et le staff technique misent beaucoup sur moi, mais de mon côté, je tâcherai à ne pas les décevoir. Qu’est-ce que vous promettez aux supporters ? On leur promet de réaliser une très grande saison et atteindre les objectifs tracés par la direction du club. On sait qu’en Algérie, les supporters sont très exigeants. De notre côté, il va falloir nous donner à fond pour les réjouir. Entretien réalisé par S.H.

«Je veux ma lettre de libération !»
Bouchouk est décidé à ne pas poursuivre son aventure sous le maillot du CAB, et c’est ce qui ressort de l’entretien que nous avons eu avec lui hier. «Je suis arrivé à une conviction : je ne veux plus rester au CAB. J’en suis à ma quatrième rencontre avec les dirigeants et nous n’avons pas encore trouvé un terrain d’entente. A partir de là, je veux qu’on me donne ma lettre de libération pour aller chercher un club où je pourrais jouer. Certains dirigeants disent que je suis blessé, alors pourquoi on insiste pour me garder ? Je vous informe que je ne suis pas blessé», dira Bouchouk.

C’est une piste écartée pour le MCA
Convoité par le MCA, Bouchouk ne fait plus partie des projets du Doyen. En effet, le coordinateur de la section football, Omar Ghrib, nous a affirmé que Bouchouk ne l’intéresse plus. Il devra, donc, rester au CAB pour une autre saison.

Latrèche de retour
Après avoir brillé par son absence lors la séance matinale, Latrèche s’est pointé à l’heure pour diriger l’entraînement de l’aprèsmidi. Latrèche expliquera son absence par le fait qu’il a pris un coup de soleil.

son stage Tunisie, la JSM qJSM central, s’agit de émigré Kamel Ghazali moins diBéjaïa disputera qPourcomme l’aensept rencontres qSelon une source bienàinformée,lalatâche défenseurBéjaïa. IlBouabta,l’issu de la catégorie des et du rection du club songe confier amicales, décidé Alain Mide 21 ans de l’USM El-Harrach. D’ailleurs, ce dernier a atde directeur technique des jeunes catégories chel, l’entraîneur du club bougiote. Lors d’une de nos précédentes livraisons, nous avions déjà fait part de la programmation d’une rencontre amicale entre la JSMB et l’ES Sétif sur le sol tunisien. A présent, on vient de connaître l’identité d’un autre adversaire. Il s’agit de l’Etoile Sportive de Hammam Sousse, le deuxième club de la ville de Sousse et pensionnaire de la première division. à un technicien étranger, dans le but de bien les structurer. En ce sens, la même source a indiqué que l’entraîneur en chef, Alain Michel, a proposé un entraîneur français qu’il connaît très bien, pour avoir déjà travaillé à ses côtés. Selon la même source, ce technicien devrait rejoindre le club dans les jours à venir et pourrait même être présent au cours du stage de préparation, qui sera effectué en Tunisie. L’ Alain décidé de prendre en 28 joueurs. qileyntraîneurTunisieMichel aque Parmi eux, aura les deux étrangers choisiront l’entraîneur et ses adjoints. Selon une source autorisée, le staff technique de la JSMB tranchera au courant de cette semaine, concernant la liste des joueurs retenus. Le jeune Franco-Algérien, Lakhdar Boussaha, venu de Besançon, est en train de s’illustrer lors des entraînements. Il a montré, jusque-là, un visage assez séduisant. Au cours des matches d’application, il a été vraiment étincelant, au point qu’il a épaté le staff technique. D’ailleurs, lors du dernier match d’application, il a inscrit deux buts. tiré l’attention du staff technique. Selon nos échos, Alain Michel pourrait le garder dans son effectif, sachant surtout qu’il est toujours espoir.

Match amical face à l’ES Hammam Sousse

Un technicien français à la tête Bouabta et Ghazali s’entraînent Deux jeunes joueurs s’entraînent actuellement avec la des jeunes catégories

Mani Sapol devrait reprendre aujourd’hui
Autorisé à prolonger son séjour chez lui au Togo, Mani Sapol devrait revenir aujourd’hui à Batna. Il sera accompagné par un compatriote à lui qui sera soumis à des tests par le staff du CAB.

Alain Michel attend le feu vert de Tiab à propos de Hannachi
ntraîneur la JSMB, Alain Michel, compte bien engager le jeune qL’enos échos, deFranco- Algérien, Emmanuel Hannachi. Selon le technicien français s’est montré très satisfait des qualités de ce joueur, âgé de 24 ans. Au cours des essais qu’il a effectués, Hannachi a séduit Alain Michel. Ce dernier, et selon nos échos, serait en attente du feu vert du président Boualem Tiab pour faire signer le joueur.

Messikh et Ben Mansour avec le groupe
Deux nouvelles têtes ont fait leur apparition avec le groupe ; il s’agit de Messikh qui évoluait à l’E Collo et Benmasour qui jouait à la JSMB avec la catégorie espoirs.

Niati a repris
Le joueur Belkacem Niati a repris le chemin des entraînements mercredi dans l’après-midi, après avoir contracté une blessure au niveau du pied, au cours de la séance d’entraînement de la matinée. Il s’est avéré, ainsi, que cette blessure est légère et n’a rien de grave. Billel Bahloul sera de retour aux entraînements à partir de dimanche prochain, indique une source autorisée auprès du club. Victime d’une élongation au niveau de la cuisse, à l’issue de la séance d’entraînement de lundi passé, le natif de Batna est au repos et intensifie les soins, afin d’être d’aplomb pour le stage de préparation en Tunisie.

q

Déplacement en Tunisie avec 28 joueurs

Par ailleurs, on croit savoir que Boualem dent de la JSMB ainsi que son Alain Miqse sont réunis, hier après-midientraîneur Tiab, présichel au siège du club, sis au stade de l’Unité maghrébine. Les deux hommes auraient fait l’état des lieux sur le recrutement qui n’a toujours pas été bouclé, mais aussi sur le cas d’Emmanuel Hannachi. Billel Taleb, venu de formation de Maghnia, a quitté ville Béjaïa mercredi, sans aviser qLe jeunede lalaJSMB.deD’après celaqui se murmure, celes responsables joueur se serait senti indésirable, au moment où Emmanuel Hannachi sera retenu parmi le groupe. Pour Taleb, on croit savoir qu’il a été approché par les responsables de l’USMBA, un club qu’il devrait rejoindre dans les prochains jours.

Les deux hommes se sont réunis hier

Belloufa entame le travail
Nouvelle recrue du CAB, Belloufa n’a entamé sa nouvelle aventure qu’hier après-midi. Renseignements pris, le joueur a retardé sa venue car il était occupé à régler une affaire personnelle.

Bahloul de retour dimanche Boussaha s’illustre

q

q

Taleb quitte Béjaïa

Bensaci commencera lundi
L’autre nouvelle recrue du Chabab, Nacereddine Bensaci, entamera les entraînements demain suivant l’accord qu’il a passé avec les dirigeants lors la de la signature du contrat.

El Hadi Adel quitte l’entraînement
Après avoir été obligé de quitter l’entraînement de la matinée après avoir ressenti une douleur au niveau du genou, El Hadi Adel a fait l’impasse sur la seconde séance. Le joueur devra effectuer des examens médicaux chez un spécialiste pour être fixé sur sa blessure. Selon le premier constat établi par le médecin de l’équipe, Al Hadi Adel pourrait subir une intervention chirurgicale. S. B.

N° 1991 Vendredi 20 juillet 2012

Coup d’œil USMH

15
Bounedjah à l’EST, c’est presque fait le ! Le transfert de Bounedjah,
jeune attaquant harrachi à l’Espérance de Tunis, est sur le point de se concrétiser. Du moins, c’est ce que nous venons d’apprendre d’une source proche de la direction. Accompagné de deux actionnaires, Mohamed Kheireness, P-DG du groupe Boulabe, et de Mohamed Zoubiri, quant au président Laïb, il s’est envolé, hier aprèsmidi, à destination de la capitale tunisienne. Le boss harrachi devrait entamer, dès ce matin, le dernier round des négociations avec le président de l’ES Tunis. Mais selon nos sources, les présidents des deux clubs auraient déjà trouvé un accord lors de leur dernier entretien téléphonique qu’ils ont eu, avant-hier en soirée, et à l’issue duquel le premier responsable de l’Espérance a invité Laïb pour la signature du contrat de transfert définitif. Si l’on tient compte de cette information, on peut dire que le transfert de Bounedjah à l’Espérance de Tunis est sur le point de se concrétiser.

Mana «Notre budget est trop juste
et on espère trouver d’autres sponsors»
bdelkader Mana, le porte-parole du club, affirme que le budget prévisionnel pour cette saison pourrait s’avérer trop juste, et que la direction du club espère tout de même conclure d’autres contrats de sponsoring. Pour trouver de nouvelles ressources, «notre budget prévisionnel est trop juste. Pour cela, on fera en sorte que les dépenses du club soient presque équivalentes aux recettes. Mais si, en fin de saison, l’équipe sera en haut du tableau, on aura besoin de plus d’argent. Le budget prévisionnel pourrait s’avérer insuffisant. Raison pour laquelle les membres de la commission chargée du sponsoring s’activent pour trouver d’autres sponsors parmi les industriels qui veulent aider le club.»

A

tout à l’achat du matériel pédagogique sportif. Pour réaliser ce projet, on compte sur le concours et l’aide des autorités locales.»

donné la priorité à l’USMH parce que je savais que c’est un club à vocation formateur mais aussi parce qu’on me l’a conseillé.»

Laïb : «J’ai une grande confiance en nos jeunes»
A propos, justement, des jeunes venant de divers horizons et qui, probablement, feront partie des effectif de l’USMH, le président Laïb nous a fait part de sa satisfaction après les bons résultats des tests auxquels ils ont été soumis sous la houlette de Charef : «Même s’il est raisonnable de renforcer l’équipe par des éléments d’expérience, personnellement, j’ai une grande confiance envers les jeunes qui, à mon avis, sont entièrement capables de tenir leur rôle. Je ne le dis pas pour le plaisir de le dire mais parce que j’en suis convaincu. Cette conviction s’est accrue davantage après la sélection en Equipe nationale de plusieurs parmi de jeunes qui font partie des équipes nationales toutes catégories confondues.»

«A l’USMH, la pâte existe ; il faut maintenant la travailler»
Le nouveau directeur technique sportif a tenu à rassurer les responsables du club concernant l’avenir : «El Harrach peut compter sur ses jeunes qui, non seulement ont les capacités d’assurer la relève en équipe première, mais aussi d’embrasser une carrière de footballeurs professionnels de haut niveau. Maintenant, il va falloir entamer un travail avec ces derniers étalé sur plusieurs années. On doit croire en leurs capacités et leur donner les moyens pour une bonne formation. En principe, l’USMH n’a plus besoin de recruter dans les années à venir.»

«On doit consacrer une partie du budget pour la formation»
Parlant des priorités du club pour cette saison, le porte-parole de l’USMH dira que la formation des jeunes constitue l’une des priorités du club, et pour cela, les membres du conseil attachent une grande importance aux jeunes à qui une bonne partie du budget sera consacrée : «Comme l’USMH n’est pas un club riche, elle possède ses ressources dans son école de football que nous voulons exploiter à nouveau. Pour cela, nous avons choisi de revenir à la formation. Si on arrive à mettre les moyens pour la formation des jeunes, l’USMH pourra ainsi vivre de sa récolte. Pour moi, il est important de consacrer le tiers du budget qui servira non seulement pour le fonctionnement mais, surtout, pour le développement des structures et des infrastructure sportives. Là, je pense sur-

Renforcement du staff technique des jeunes
Le staff technique des jeunes connaîtra un grand remaniement dans les jours qui viennent. C’est ce qu’on vient d’apprendre d’une source sûre qui nous a révélé que cette décision a été prise par les membres du conseil d’administration en présence du nouveau directeur technique des jeunes. Ce dernier aurait émis les vœux d’étoffer tous les encadrements techniques des jeunes par des techniciens qualifiés issus de l’ISTS, comme exigé par les nouvelles dispositions règlementaires de la FAF. N. R.

Hamici (nouveau DTS jeunes)
«Je veux mettre mon expérience au service des jeunes Harrachis» Récemment installé dans son nouveau poste de directeur technique sportif des jeunes, Hamici, ce jeune technicien hautement qualifié et de formation supérieure en football, a travaillé durant de longues années à l’USMA où il dirigeait les catégories des jeunes. Il arrive à El Harrach avec une grande expérience et des idées qu’il veut appliquer pour la formation des jeunes de l’USMH : «J’ai l’ambition de mettre ma grande expérience au service des jeunes footballeurs algériens. J’ai

N. R.

passe par une bonne préparation»
Votre stage de préparation a pris fin il ya quelques jours. Quel commentaire faites-vous sur les quinze jours que vous venez de passer à Aïn Témouchent ? Nous avons beaucoup travaillé durant ces deux semaines. D’ailleurs, on commence à ressentir la fatigue suite à tous les efforts que nous avons fournis pendant ce stage. De toute façon, il est impératif pour toutes les équipes de travailler beaucoup durant la préparation d’intersaison. C’est primordial si on veut faire une bonne saison. Donc, vous devez être satisfait. Assurément. En plus, un joueur qui veut réussir doit souffrir et accepter de faire des sacrifices. On ne peut jamais espérer une bonne récolte si on ne travaille pas. Que pensez-vous des conditions de séjour ? Sur ce point, je n’ai rien à dire. Les conditions de séjour et de travail étaient excellentes. J’ajoute que ce complexe d’Aïn Témouchent est conçu pour qu’on y effectue une bonne préparation. Tout y est du point de vue infrastructures et moyens de récupération.

Belkaroui «Une bonne saison

Ziane-Chérif souffre d’un kyste au tibia

Blessé au tibia lors d’un match amical joué durant le stage de préparation, Ziane-Cherif, le libéro harrachi, est plus que jamais rassuré. Les A la veille du mois de Ramadhan, Charef, IRM qu’il a passées, à Alger il y a de le coach harrachi se fait quelques petits souVous qui venez de débarcela deux jours, n’ont rien révélé de cis concernant le programme des entraînequer à l’USMH. Quelles grave, mais juste un kyste qui néments. Sachant pertinemment que les joueurs sont vos ambitions pour cessite probablement une n’arrivent pas à répondre au travail physique cette saison ? petite chirurgie. qui leur est souvent imposé, le coach harrachi a Je veux que ma présence à déjà programmé toutes les séances d’entraînement l’USMH soit pour moi le début après la rupture du jeûne. Pour cela, il insiste pour d’une grande carrière. Je suis que les séances se déroulent le soir. La préparajeune et j’aimerais bien comtion d’été pour l’équipe harrachie est arrivée à Bechouche : «Le mencer par faire bonne figure avec El Harrach. groupe est prêt à plus sa phase précompétitive, ce qui obligera l’entraîneur à meubler le vide par des renComment avez-vous de 60%» contres amicales. A ce titre, on apprend trouvé l’effectif de Visiblement très satisfait par le travail réaque dans le programme remis à la dil’USMH ? lisé durant le stage, Nacer Bechouche, l’adjoint rection, le coach espère voir son équipe Pour l’instant, je n’ai de Charef, nous a déclaré ceci : «Dans l’ensemble, jouer une dizaine de rencontres amipas une idée fixe sur la je dirai que ce stage a été bénéfique. Pour moi le cales avant la reprise du championnat valeur de l’effectif, plus important a été réalisé grâce au sérieux des prévue début septembre. Sitôt que les mais je trouve qu’il est joueurs et aux moyens mis à notre disposition. Le dirigeants ont pris connaissance du très jeune avec une travail qu’on a effectué permettra à l’équipe programme de Charef, ils ont entrepris moyenne d’âge ne déd’aborder la compétition officielle avec de des démarches à la recherche de sparpassant pas les 22 ans. bonnes dispositions tant sur le plan techring-partners susceptibles de donner la Cela me convient beaunique qu’au niveau physique. Il reste enréplique à l’USMH. Bien que plusieurs forcoup car moi aussi, je suis core du travail à faire, mais dans mations de division une aient été sollicitées très jeune. l’ensemble le groupe est prêt pour un match amical, pour l’instant aucune Entretien réalisé par Nacerà plus de 60%.» réponse favorable ne leur a été donnée. Eddine Ratni

Charef insiste pour les entraînements en nocturne

16
Boumechra
s’entraîne en solo
Le joueur milieu de terrain du Mouloudia d’Oran, Boumechra Salim, a repris hier le chemin des entraînements en solo. Les supporters étaient inquiets suite à la blessure contractée par le joueur lors de la séance d’entraînement de lundi dernier. L’ancien sociétaire de l’USMA a rassuré ces derniers en reprenant le chemin des entraînements. Selon les informations en notre possession, Boumechra devra réintégrer le groupe dès samedi. Son retour à l’entraînement constitue un grand soulagement pour les supporters surtout que sa blessure avait fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours.

N° 1991 Vendredi 20 juillet 2012

Coup neuf MCO
Henkouche réclame son argent

«Mon argent, sinon...»

Le stage aura lieu au Maroc
A en croire une source autorisée, les Hamraoua effectueront leur stage de préparation au Maroc. Ce stage devra avoir lieu à partir du 6 août prochain. Le staff technique du Mouloudia mise beaucoup sur ce stage pour augmenter la charge de travail et préparer ses troupes pour la reprise du championnat.

L’

Eymeal renvoit Boumelite de l’entraînement
Le moins que l’on puisse dire du nouveau coach du Mouloudia, Luc Eymael, qu’il ne badine pas avec la discipline. Le jeune joueur espoir, Boumelite, a pu le vérifier avant-hier. En effet, le coach belge n’a pas apprécié l’arrivée tardive du joueur à l’entraînement. Du coup, Eymael a tout simplement décidé de le renvoyer. Les autres joueurs sont donc prévenus ; il ne faut jamais arriver en retard à l’entraînement.

ancien entraîneur du Mouloudia d’Oran, Mohamed Henkouche, a improvisé, avant-hier, un point de presse durant lequel il réclame le reste de son argent. En plus du fait que le MCO lui doit encore un mois et demi de salaire, le coach mascaréen affirme n’avoir pas résilié son contrat à l’amiable. Il invite ainsi la direction du club, présidé par Djebbari, à le payer sinon, il n’hésitera pas à solliciter le TAS : “Djebbari a affirmé luimême que j’ai agi en seigneur à deux reprises lorsque je suis revenu à de meilleurs sentiments avant d’accepter de résilier mon contrat à l’amiable. Si je suis un seigneur, il devrait au moins me payer. J’ai usé de tous les moyens pour qu’on puisse trouver une solution à l’amiable, mais on a refusé de me régler. Je n’ai, donc, pas hésité à solliciter le TAS et qui de droit. Je n’aurai jamais voulu en arriver là, car c’est la première fois que j’étale ce genre de sujet dans la presse.»

Je suis victime de mes origines», s‘indigne-t-il.

«A part Zivotko, il n’y a aucun étranger qui a réussi en Algérie»
L’entraîneur mascaréen est tout à fait contre l’idée de ramener des techniciens européens en Algérie : «Le football algérien possède ses spécificités comme n’importe quel autre pays du football. Si on ramène un technicien d’une autre nationalité, le joueur algérien risque de ne pas savoir appliquer la vision du nouvel entraîneur, mais surtout perdre son football d’origine», pense Mohamed Henkouche avant d’ajouter : «Le seul technicien étranger qui a réussi son passage en Algérie n’est autre que Zivotko qui a duré plus de dix ans à la JSK. C’est à travers la stabilité qu’on jugera la réussite d’un entraîneur.»

Benyettou bien parti pour rejoindre le MCO
Tout porte à croire que le joueur de l’USMH, Benyettou, va porter le maillot rouge et blanc du MCO la saison prochaine. Le joueur a affirmé avoir tout conclu avec les responsables du Mouloudia, en attendant de récupérer sa lettre de libération de l’USMH : «J’ai tout conclu avec les responsables du Mouloudia. Nous avons trouvé un accord et il ne me reste plus qu’à récupérer ma lettre de libération de l’USMH. En principe, je devrai récupérer ce document dans les prochaines 48 heures.»

Feddal reprend les entraînements

«L’EN est sur le bon chemin grâce à cette nouvelle génération de joueurs»
considération. Il faut aussi savoir que sur le plan sportif, j’ai grandement contribué au maintien de l’équipe en récoltant 17 points, soit la moitié du décompte final.» gens, car si vraiment il était incompétent, pourquoi est-il l’entraîneur qui a réalisé les dernières consécrations de deux grands clubs du pays, à savoir le MCO et le CRB, avec lesquels il a remporté la Coupe d’Algérie ? «A chaque fois, c’est un étranger qui me succède. On a tendance à mettre en valeur le travail des entraîneurs étrangers, mais personne ne m’a fait des éloges sur le boulot que j’effectuais. Henkouche est l’un des rares entraîneurs à ne pas aller en besogne suite à la qualification de l’Equipe nationale au Mondial sudafricain : «On a tendance à trop idéaliser cette Equipe nationale. Mais les gens ont repris leur esprit lorsqu’ils ont constaté que les joueurs qui formaient cette EN se sont pratiquement tous refugiés au Golfe. Maintenant, je crois qu’on possède de bons joueurs et nous sommes sur la bonne voie.» A.L

«J’ai quand même récolté 17 points»
Très remonté contre les déclarations des dirigeants oranais, qui justifient sa mise à l’écart par le fait qu’il a perdu le contrôle du groupe, Henkouche tiens à préciser que c’est cette dernière qui est derrière tout cela : «J’ai eu mainmise sur le groupe de l’avis de tout le monde. Malheureusement, mes rapports rédigés contre les joueurs indisciplinés n’ont jamais été pris en

Légère blessure pour Megharbi
Le défenseur Megharbi Mohamed a contracté une blessure lors de la séance d’entraînement d’avant-hier qui s’est déroulée au stade Ahmed-Zabana. Le joueur était hier aux soins. Selon nos informations, l’ancien sociétaire du Mouloudia d’Alger devra reprendre demain le chemin des entraînements avec ses coéquipiers.

«Je suis derrière les dernières consécrations du CRB et du MCO»
Henkouche pense être victime de l’ingratitude des

Après avoir boycotté les entraînements ces derniers temps, le jeune attaquant du MCO, Feddal, a finalement repris le chemin des entraînements. Le joueur avait réclamé récemment la régularisation de sa situation financière et avait même menacé de quitter le club. L’ancien sociétaire du CR Bendaoud est, cependant, revenu à de meilleurs sentiments en reprenant le chemin des entraînements avec ses coéquipiers. R. O.

Bentaleb «Je me suis rapidement intégré au Mouloudia»
Après un passage raté à l’ES Sétif, le jeune joueur milieu de terrain, Bentaleb Lakhdar, compte relancer sa carrière au Mouloudia d’Oran. L’ancien sociétaire de l’ASMO affirme être vite intégré au sein de son nouveau club. Il se dit prêt et motivé pour réussir au Mouloudia et retrouver la plénitude de ses moyens.

Alors Bentaleb, comment se sont déroulés vos débuts au Mouloudia d’Oran ? Tout se passe pour le mieux jusqu’à présent. Je me suis rapidement intégré au sein de mon nouveau club. Le fait de connaître la plupart de mes coéquipiers m’a facilité la tâche. J’ai l’impression comme si je portais le maillot du Mouloudia depuis plusieurs années déjà. Il existe une très bonne ambiance au sein de notre groupe et nous nous préparons vraiment dans de très bonnes conditions. Justement, comment se déroule votre préparation d’avant-saison ? Comme je viens de vous le dire, la préparation se déroule dans de très bonnes conditions. L’ambiance est bon enfant au sein du groupe. Les supporters sont derrière. D’ailleurs, ils sont nombreux à assister aux entraînements pour nous soutenir. Les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend et les entraînements se déroulent dans la totale sérénité. Toutes les conditions sont réunies

pour effectuer une très bonne préparation. Le coach axe son travail beaucoup plus sur le plan physique, il est très important de bien se préparer de ce côté afin d’être au top lors de la reprise du championnat. Comment se déroule le travail sous la conduite du nouvel entraîneur Eymael ? Nous travaillons dans de bonnes conditions avec le coach actuellement. Nous nous sommes rapidement habitués à sa méthode de travail et le contact s’est fait facilement entre lui et les joueurs. Nous travaillons très dur et nous sommes convaincus que nous allons réaliser de bons résultats avec lui. Il maîtrise parfaitement son sujet et réalise un bon travail. Nous sommes chanceux de l’avoir comme entraîneur. Que pensez-vous de l’effectif cette saison ? Le Mouloudia d’Oran possède un effectif riche cette saison. L’équipe s’est renforcée par des joueurs de qualité qui peuvent lui apporter un plus. Nous avons été contents de l’arrivée de Hichem (Ndlr : Mezaïr).

Il a une grande expérience dans les la hauteur. Je n’ai pas pu atteindre terrains et peut rendre beaucoup de mon meilleur niveau. En rejoignant service à l’équipe. Le MC Oran ver- le MCO, je veux retrouver la plénision 2012/2013 a tous les moyens tude de mes moyens et, surtout, pour réaliser une bonne saison prouver ce dont je suis capable. Je sais que la concurrence sera très Incha Allah. rude, mais cela va me permettre de Justement, pensez-vous que le travailler encore davantage pour Mouloudia est capable de jouer m’imposer et convaincre le coach de les premiers rôles ? Ce sera en tous les cas notre ob- mes qualités. Je suis motivé pour rejectif. Nous voulons jouer les pre- trouver mon meilleur niveau. miers rôles. Le Mouloudia est un Entretien réalisé par grand club qui est appelé chaque Riad O. année à le faire. Nous savons parfaitement que les supporters attendent beaucoup de nous, et nous sommes décidés à travailler très dur pour Il a rejoint leur faire plaisir et répondre à hier le stage de leur attente. Nous n’allons ménager aucun effort pour leur l’EN militaire Bentaleb Lakhdar devait rallier la capifaire plaisir. Avec le recrutetale, hier, pour prendre part au stage de ment qui a été opéré jusqu’à préparation de l’EN militaire qui se préprésent par nos dirigeants, je pare pour la Coupe d’Afrique prévue au pense que le Mouloudia peut mois de décembre prochain en Angola. faire très mal cette saison. Bentaleb devra revenir à Oran, ce samedi, pour reprendre le chemin Sur un plan personnel, quel des entraînements avec ses sera votre objectif ? coéquipiers. Comme tout le monde le sait, R.O. mon passage à l’ES Sétif n’a pas été à

N° 1991 Jeudi 20 juillet 2012

Coup d’œil Ligue des champions
Trio d’arbitres marocains
La rencontre qui opposera ce soir l’Espérance de Tunis à l’ASO Chlef sera dirigée par un trio d’arbitres marocains. Il s’agit de Boussaïd Al Achraf, qui sera assisté de Redouane Achik et Mimouni Bekali. Le commissaire au match est le Guinéen Djibril Diarra.

17
Belhout : «On peut les surprendre»
«L’Espérance est une grande équipe, mais si les joueurs sauront appliquer les consignes, on pourra les surprendre. J’espère qu’on va gagner ce match qui sera le meilleur cadeau qu’on puisse offrir à nos supporters en ce début de Ramadhan.»

Il a fait chaud hier
Après un temps clément, la chaleur a été de retour hier dans la capitale tunisienne. Le thermomètre a affiché 40° C dans la journée. Heureusement que la rencontre est programmée dans la soirée, moment où la température devra baisser sensiblement.

Belaïli : «Je demande à l’avance pardon aux Chélifiens»

q

Séance vidéo hier
Le staff technique a programmé hier une séance vidéo, avec ses joueurs, du match qui a opposé l’Espérance de Tunis au Sunshine Stars. De son côté, le coach Belhout a vu plusieurs matches de son adversaire, notamment celui contre l’ES Sahel dans le but de décortiquer les points forts et faibles du club tunisois.

EST - ASO aujourd’hui à 22h

qL’ancien joueur du MCO, actuellement à l’ES Tunis, Youcef Belaïli, nous dira au sujet de ce match : «Je connais personnellement l’équipe de l’ASO que j’ai affrontée plusieurs fois lorsque j’étais au MCO. Ce sera mon premier test si l’entraîneur me fera jouer. Je manque certes de compétition, mais j’espère réussir ma première sortie sous les couleurs de l’EST, et je demande à l’avance pardon aux Chélifiens».

Zazou : «Il faut effacer cette défaite contre l’ES Sahel»

Défaite interdite pour les Chélifiens

Maâloul : «L’ASO a hypothéqué ses chances contre l’ES Sahel»

q«Nous savons que mission d’auqplus que sera difficilenotre à tant nous allons jouer l’extérieur. Mais nous sommes déterminés à donner le meilleur de nous-mêmes pour revenir avec un résultat probant et rester dans la course pour une qualification au prochain tour. On doit aussi effacer cette défaite contre l’Etoile du Sahel.»

q«Je ne m’attendais pas victoire de quned’autant plusl’ES Sahelà en Algérie, que j’avais déjà supervisé l’ASO dont je connais le niveau. Cette défaite a hypothéqué ses chances de qualification en demi-finale. Mais je m’attends à un match difficile. Belhout connaît bien notre équipe du fait qu’il a travaillé dans le championnat tunisien, mais il faut juste le respecter et respecter son équipe.»

L

a formation chélifienne affrontera ce soir à partir de 22h, l’Espérance sportive de Tunis au stade Radès, pour le compte de la deuxième journée de la phase des poules de la Ligue des champions. Défaite lors de la première journée à domicile par l’autre équipe tunisienne de l’ES Sahel, l’équipe chélifienne n’a pas droit à l’erreur aujourd’hui. Un autre échec ce soir serait de trop pour l’ASO, ce qui devrait hypothéquer sérieusement ses chances de qualification. Le club tunisois de son côté ne souhaite pas perdre l’occasion d’ajouter trois points à son capital après la victoire ramenée du Nigeria face au Sunshine Stars. Tenant du titre, le club de la capitale tunisienne part favori lors de cette confrontation au vu du niveau qu’il a montré jusque-là. La mission du représentant algérien sera compliquée devant cette équipe qui évoluera dans son enceinte et devant son public. Conscients de la difficulté de leur mission, les poulains de Belhout ne vont pas se présenter en victimes expiatoires. Bien au contraire, ils veulent jeter toutes leurs forces dans la bataille pour réaliser un résultat probant, qui leur permettra de rester dans la course pour une place qualificative aux demi-finales de la C1. Pour ce faire, Rachid Bel-

Nessakh : «On ne les laissera pas jouer»

crois que nous sommes bien préparés pour qq«Je notamment lorsnous ce match, du match amical contre l’USMH, qui nous a permis de corriger certaines erreurs, surtout en défense. Je dirais donc qu’il n’y a rien à craindre, et que nous ne laisserons pas notre adversaire jouer.»

«Belaïli n’est pas prêt physiquement, mais techniquement il nous a impressionnés»

q

hout dispose de tous ses éléments pour composer le onze rentrant le plus performant. Zaoui et Zazou ont purgé leur suspension, alors que les deux blessés, Ali Hadji et Bentocha, sont d’attaque pour la rencontre. Le néo-attaquant, le Camerounais Eyinga est qualifié également. Ce qui donnera assurément plus de solutions au technicien chélifien, lequel ne devra pas se contenter de défendre s’il ne veut

pas subir la pression des Tunisiens tout au long de la rencontre. Les camarades de Zaoui devront surtout faire attention dans le premier quart d’heure de la rencontre où les poulains de Nabil Maâloul vont essayer d’exercer une forte pression pour ouvrir le score le plus vite possible. En tous les cas, les Chélifiens savent pertinemment que la défaite est interdite aujourd’hui. B. S.

q«Belaïli nous a rejoint il y a de cela une semaine, il manque de préparation physique, mais sur le plan technique, c’est un joueur exceptionnel et qui peut renverser un match à lui seul. Franchement, il m’a impressionné. En ce qui concerne Djabou, ce n’est pas l’Espérance qui a perdu Djabou, c’est tout à fait le contraire. On était prêt à payer la somme qu’a coûté son transfert.»

Ali Hadji : «On aura notre mot à dire»

q«On a contre Sahel, mais on st pas enqéliminés,perdu n’efaire l’ES core on doit notre possible pour revenir avec le meilleur résultat qui soit. Nous les attaquants, nous ferons en sorte d’aider les défenseurs. Notre mission est de marquer, et nous ferons en sorte d’atteindre notre objectif pour ne pas décevoir nos supporters et tout le public algérien.»

Zaoui : « L’Espérance ne nous fait pas peur »
Comment s’est déroulée votre préparation ? On peut dire que ça s’est bien passé, les joueurs sont conscients de la mission qui les attend face à l’Espérance. Tout le monde est déterminé à réaliser un bon résultat et ne pas décevoir les supporters lors de cette deuxième sortie en Ligue des champions. Avez-vous digéré la défaite contre l’ES Sahel ? A chaque fois qu’un match se termine, on le met aux oubliettes. Mais on essaye toujours de tirer les enseignements de la défaite et de corriger nos erreurs. La rencontre amicale contre l’USMH nous a été bénéfique, et nous a permis d’évaluer notre niveau avant cet important rendez-vous. Vous savez que votre mission ne sera pas aisée, n’est-ce pas ? Absolument, la rencontre sera difficile d’autant plus qu’elle se déroulera loin de nos bases. Cela ne veut pas dire que nous sommes ici pour limiter les dégâts, mais pour réussir un bon résultat. On ne craint personne, on fera de notre mieux pour donner de la joie à nos supporters. Sur le plan personnel, ce sera votre premier match dans la phase des poules, comment se présente cette rencontre ? J’attends ce match avec impatience, et je ferai mon possible pour réaliser une bonne prestation et contribuer à la réalisation d’un résultat probant. Tout le monde est prêt pour ce match, et l’Espérance ne nous fait pas peur. Vous semblez déterminés à réaliser un résultat positif… Tout à fait, un résultat positif est impératif si on veut réussir un bon parcours dans cette compétition et effacer notre défaite contre l’Etoile du Sahel et se relancer dans la course. D’autant plus que le prochain match se déroulera à l’extérieur. Il faut renouer avec la confiance pour se déplacer au Nigeria avec le moral au beau fixe pour affronter les Sunshine Stars. Ce match de l’Espérance est la clef de la qualification au dernier carré. Ne craignez-vous pas la pression des Tunisiens ? L’ASO possède l’expérience suffisante pour ce niveau de compétition, où elle a déjà joué des matches sous une pression terrible et réussi à décrocher de bons résultats. Je crois que la pression sera beaucoup plus du côté de l’Espérance. Ne croyez-vous pas que la défense va subir le match ? Il ne faut pas penser de cette manière, nous devons jouer sans complexe. Il est difficile de défendre pendant 90 minutes, nous n’allons pas nous cantonner en défense. On jouera l’attaque et on essayera de trouver le chemin des filets dès le début du match. En défense, on est prêts à contenir les attaquants de l’ES Tunis. Entretien réalisé par Brahim S.

18

N° 1991 Vendredi 20 juillet 2012

Coup d’œil Ligue 2
C’est urgent, un ajournement du dépôt de bilan !
Sans que pour le moment il y ait quoi que ce soit de concret, des repreneurs se manifestent, des réunions ont lieu, mais le temps presse toujours pour le club de Blida. D’abord, il faut obtenir un ajournement du dépôt de bilan. Pour cela, le futur repreneur devrait arriver, au moins, avec de quoi faire fonctionner le club durant un mois. L’actuel président du club va procéder, d’ici quelques jours, à un dépôt de bilan, premier pas vers le prononcé d’une faillite. L’état d’urgence est décrété et cela depuis plusieurs semaines à Blida et suscite des vocations autant qu’il encourage les conclusions hâtives. Dans le cas de l’USMB qui survit comme il peut en attendant un sauveteur, il y a beaucoup de rumeurs et de spéculations. Certains parlent de l’injection de grosses sommes d’argent dans les caisses du club, c’est très loin de la réalité. D’autres disent que le football professionnel est voué à l’échec à Blida.

USMB

Abdelwahab au MOB, c’est fait
e milieu de terrain de l’USMB, Djahel Abdelwahab, s’est engagé au MOB pour les deux saisons à venir. Il est libre de tout engagement et il n’a pas eu besoin de lettre de libération. Le joueur avait effectué des essais concluants, la semaine passée, avec l’équipe tunisienne de Monastir. Il a cependant refusé de s’engager pour quatre ans comme cela a été exigé par les dirigeants tunisiens.

L

Quand la ligue tire sur les ambulances !
L’instance dirigée par Mahfoud Kerbadj a été sans pitié

avec l’USMB qui écrit l’une des pages les plus sombres de son histoire. Alors que le club de Blida se débat dans une crise multiforme, la ligue accorde des autorisations de signer ailleurs à tous les joueurs de Blida, encore sous contrat, qui ont font la demande. Après Belkheir qui a, très facilement ( ?) obtenu l’autorisation de s’engager avec le club de la Saoura, c’est Djerroudi qui a bénéficié de la même faveur. On n’a pas du tout l’intention de se taire du côté de Blida et la première mission du directoire qui pourrait être installé en cas d’absence de repreneurs est

de rendre caduques les décisions de la ligue. A suivre.

Les supporters prévoient un sit-in
En l’absence d’une administration, ce sont les supporters qui ont voulu réagir à ce qu’ils appellent un parti pris de la part de la ligue. Les fans blidéens prévoient dans les tout prochains jours un déplacement à Alger et un sit-in au niveau du siège de la ligue. Ils veulent ainsi protester contre les autorisations de quitter l’USMB qui sont délivrées par cette instance à des joueurs qui sont encore liés par contrat au club. S.B.
place ont ensuite verrouillé le club. Doit-on imaginer qu’ils sont prêts à présent à collaborer, le cas échéant, avec ceux qu’ils avaient pris soin d’écarter dès leur arrivée au pouvoir ?

La crise s’aggrave…

q

qLe président Zaïm a pris la décision de démissionner et les autorités locales en ont pris acte. En grave crise financière pour manque des financements, et aussi parce que les éventuels repreneurs qui se sont portés garants sans donner suite, le club risque de passer par voie directe du projet ambitieux à la faillite sportive. Celle-ci se traduira par une mise en faillite de la SSPA/USMB et aussi la rétrogradation administrative en DNA.

sorerie pour faire face aux impératifs budgétaires en cours. Ce qui ne semble pas une mince affaire !

A quand la fin des luttes de pouvoir ?

Tlemçani, c’est non !
Après les hésitations de Zahaf, on a parlé avec insistance de la venue de Tlemçani à la tête du club. Ce dernier avait l’intention de mettre les moyens matériels pour que le club retrouve au moins son lustre d’antan. Il avait pour projet, dans un premier temps, que la saison 2012/2013 soit celle des retrouvailles avec le succès et l’accession en L1. Au final, Tlemçani fera machine arrière pour des raisons qu’il n’a pas voulu dévoiler.

attend, grande impatience, les qLa on sait suites du de qqOntude,planavecsauvetage qui, on nous dit, qque laréponse viendra des faits maisaphrodiboulimie du pouvoir est un serait à l’é alors qu’en coulisse on évoque égasiaque dont il est difficile de se passer. On sera lement l’arrivée d’un investisseur dont le relai local ne serait autre qu’un ancien dirigeant. Mais le club n’est pas qu’un chéquier et des équipes, ce sont aussi des dirigeants, professionnels ou bénévoles qu’ils soient. Alors comment assurer une organisation à la hauteur des exigences et des besoins d’un club structuré et bien géré ? N’oublions pas que, suite à la prise de pouvoir du club par Zaïm et de ses colistiers, plusieurs membres du comité directeur ont (été ?) démissionné en cours de saison et que le ou les dirigeants en donc curieux aussi de voir le comportement des autorités locales. Ne sont-elles pas, ces dernières, là pour gérer l’argent public au mieux et non pour soutenir des projets sportifs qui manquent visiblement de toute crédibilité ? Il faudra vraiment tourner la page et passer à autre chose, pour assainir un club qui n’est décidément pas capable d’échapper aux démons de son passé.

Il faut passer à autre chose

Vite des investisseurs, des vrais !

cette descente aux enfers, l’arrivée imminente de qqSeule possibilité pour arrêterfois-ci véritable nouveaux investisseurs, mais cette des vrais, capables d’apporter des moyens financiers suffisants pour combler le passif et avoir une tré-

S. B.

ASK

MOC
Branle-bas de combat chez Madani
Une courte virée du côté de l’administration mociste nous a permis de nous rendre compte que le président du conseil d’administration mociste Kamel Madani est en train de gérer l’ensemble du programme. Il nous semble qu’il soit l’unique décideur au vu des mesures qu’il prend dans tous les volets de fonctionnement du club. Avec la préparation du stage de Tunisie et aussi l’activité actuelle de l’équipe il y avait de quoi suer. A noter que selon ce même dirigeant tout se passe normalement et l’équipe a retrouvé sa sérénité et son calme pour une meilleure préparation d’avant-saison.

Un recrutement de qualité et un entraîneur inconnu !
moment que le joueur a changé d’avis à maintes reprises puisqu’il était en négociations avec d’autres clubs. Ce qui nous amène à dire que rien n’est sûr quant à la venue de Gaouaoui. Si cela se concrétise, il sera le 11e nouveau joueur de l’ASK cet été.

Ouhada, Derouaze et Benyatou pour clore le recrutement
On pensait qu’il allait signer à l’ASK depuis des jours, mais le jeune attaquant du NAHD Ouhada tarde à venir au Khroub pour officialiser sa venue. Il serait toujours hésitant, il ne veut pas précipiter son départ de son club formateur, sauf que les Khroubis ne sont pas prêts à abandonner sa piste. Un autre élément vient de taper dans l’œil des dirigeants askistes, c’est l’ex-Harrachi Benyatou. Ce dernier serait déjà en contact avec le manager de l’ASK. Enfin, il reste un poste à renforcer, c’est celui du troisième gardien. Si la venue de Gaouaoui se confirme, avec la présence de Benmalek, le troisième portier serait l’ex-keeper de la JSMS, Derouaze. Celui-ci a des qualités énormes et pourrait même détrôner les deux premiers cités. Il signera peut-être son contrat en ce début de semaine.

E

n deux semaines de travail, le manager de l’équipe, Hamdaoui, et le futur boss de la SSPA, Khettabi, ont conclu avec un total de dix joueurs d’une manière officielle, des éléments connus sur la scène nationale et qui ont du vécu. A première vue, le plan d’attaque des dirigeants askistes est bien entamé, tout marche comme ces derniers le souhaitent. A part Benchergui, qui a renouvelé son contrat avec le CABBA, aucun joueur désiré par l’ASK n’a été convoité par une autre formation. Les Bouafia, Zaâlami, Hebaïche, Harbèche, Hafid, Abess, Djamouni, Abdesslem, Douadi et Melouli n’ont pas exigé la lune, ils étaient estimés à leur juste valeur, de quoi réjouir tous les fans. Le seul point noir est l’absence d’un entraîneur en chef. Les Khroubis n’ont pas trouvé le profil recherché entre Taleb, qui tempo-

rise, Rahmouni ou Bouali qui ont refusé toute négociation pour le moment. Khettabi est dans le flou total sur ce point. Il faut dire que les CV d’entraîneurs manquent au président qui reste tout de même décidé à ramener un bon technicien qui jouit d’une bonne réputation pour clore le volet recrutement en apothéose.

de championnat de l’exercice précédent. Parmi eux, un portait le maillot de l’ASK l’année dernière. Il s’agit du milieu de terrain Mahdi Boudar. Les contrôles antidopage ont révélé qu’il a consommé quelques substances figurant sur la liste des matières interdites. Suite à cela, la commission de discipline a décidé de suspendre le joueur pour une période de 6 mois. Vu que le Boudar est toujours sous contrat avec l’ASK, les dirigeants se retrouvent dans une situation embarrassante, surtout que l’option idéale est de libérer le joueur pour gagner une licence et la remplacer dès cet été. Affaire a suivre… Abdou Henine

MOB
Zaïdi et Chebana signent pour deux saisons, Nemdil, Rehal et Benhocine prolongent
Poursuivant l’opération recruteen ment afin de renforcer le groupe diprévision de la nouvelle saison, les les rigeants du MO Béjaia ont assuré rs services de deux nouveaux joueu en fin d’après-midi de la journée d’hier jeudi. Il s’agit du défenseur axial Chebana et du gardien Zaïdi ats (USMBA) qui ont signé des contr s. de deux années au profit des Crabe n Cela dit, trois joueurs de la saiso il dernière, à savoir Benhocine, Nemd e et et Rehal, ont prolongé d’une anné ce, jusqu’en 2014, alors que leurs contrats actuels expirent en juin 2013.

Vers la régularisation des anciens
L’on a cru comprendre que l’administration mociste serait sur le point de régulariser les anciens éléments maintenus. Comme exemple on retrouve Bouragâa, Idiou, Derbal et autres. Ce qui devrait permettre à ces derniers de retrouver le sourire et de se remettre au travail avec plus de consistance et de sérieux.

Gaouaoui serait attendu aujourd’hui
A la recherche d’un bon gardien de but pour faire oublier aux Diables rouges les anciens portiers de l’année passée, Toual et Boutrig, la direction khroubie joue le tout pour le tout pour avoir l’OK de l’ancien gardien de la sélection, Lounès Gaouaoui. Ce dernier aurait déjà donné son accord de principe pour s’engager avec l’ASK. En réalité, les dernières infos disent que Gaouaoui sera au Khroub aujourd’hui, mais rien n’est sûr du

Belaïli opérationnel
L’attaquant de l’AS Khroub, Belaïli, a retrouvé son nouveau groupe pour lancer sa phase préparatoire. Ayant pris le temps nécessaire avant de s’intégrer, le joueur aurait promis de réussir une saison de qualité avec sa nouvelle formation, le CSC. T. A.

Boudar suspendu 6 mois pour dopage
La Fédération algérienne a fini par dévoiler les noms des deux joueurs contrôlés à l’issue de deux matchs

N° 1991 Vendredi 20 juillet 2012

Coup d’œil Ligue 2

19
Il entamera son travail dimanche
Cherif El Ouazzani devra entamer son travail à la tête de la barre technique de l’ASMO ce dimanche : «C’est ce dimanche que j’entamerai mon travail à la tête de la barre technique de l’ASMO en assurant ma première séance d’entraînement.» Cette séance d’entraînement devra avoir lieu en fin d’après-midi au stade Allal-Toula.

ASMO

Cherif El Ouazzani «C’est un honneur

pour moi d’entraîner l’ASMO»
champion d’Afrique avec l’EN, en 1990, est revenu sur son départ de l’OMA : «Comme vous le savez, j’ai entraîné l’OMA la saison dernière. Pour être franc avec vous, je voulais continuer l’aventure avec le club. J’avais même préparé mon programme de travail. Au final, le destin n’a pas voulu que j’entraîne cette équipe. Je profite de cette occasion pour souhaiter bonne chance à l’OMA en championnat, la saison prochaine, Inch’Allah.»

«Le club possède de jeunes talents mais il a besoin aussi de joueurs chevronnés»
Ayant déjà entraîné l’ASMO en 2009, Cherif El Ouazzani a une idée sur l’effectif de son équipe. D’ailleurs, il a déjà assisté la saison dernière à quelques matchs de l’ASMO en championnat. Il a reconnu la valeur et les qualités des jeunes joueurs asémistes. Toutefois, il estime que l’équipe a besoin de joueurs chevronnés : «L’ASMO est réputée pour être une école de football. Si vous jetez un coup d’œil sur son effectif, vous allez vous rendre compte que la plupart de ses joueurs ont été formés au club. Les U21 de l’ASMO ont été sacrés champions d’Algérie la saison dernière. Cela prouve le travail de formation qui se fait au niveau des jeunes catégories. Toutefois, je pense que l’équipe a besoin de joueurs chevronnés pour encadrer les jeunes sur le terrain. La Ligue 2 est une guerre avec une bataille chaque vendredi. C’est pourquoi, l’équipe a besoin de se renforcer par des joueurs d’expérience qui peuvent apporter un plus à l’équipe.» Cherif El Ouazzani a, également, fait savoir qu’il compte programmer une réunion avec les techniciens du club : «Je compte me réunir avec les techniciens du club pour avoir une idée sur les qualités des jeunes joueurs qui pourront intégrer l’équipe senior. On m’a dit que les espoirs ont repris les entraînements depuis plusieurs semaines déjà. C’est une bonne chose car je compte, également, miser sur ces jeunes et donner la chance à certains d’entre eux de jouer en équipe senior.» Riad O.

Bouha sera son adjoint
L’entraîneur, Cherif El Ouazzani sera assisté dans sa tâche par Bouha. Ce dernier connaît parfaitement la maison asémiste pour avoir déjà entraîné l’équipe la saison dernière. La direction du club devra nommer un entraîneur pour les gardiens de but dans les tous prochains jours.

«L’accession nécessite l’aide de tous les Asémistes»
Cherif El Ouazzani a, par la suite, évoqué les objectifs que la direction du club lui a fixés. Pour l’ancien entraîneur de l’ESM, une équipe de la dimension de l’ASMO est appelée chaque année à jouer les premiers rôles. Toutefois, il a appelé tout la famille asémiste à s’unir et à travailler ensemble pour le bien du club : «L’ASMO est le genre d’équipe qui est appelée chaque année à jouer les premiers rôles. Elle joue pour accéder en Ligue1. Je dois avouer que le challenge sportif m’a beaucoup intéressé et c’est la raison principale pour laquelle j’ai accepté d’entraîner l’équipe. Toutefois, je dois préciser une chose très importante : l’accession nécessite l’aide de tous les Asémistes. Ce n’est pas seulement l’affaire de Cherif El Ouazzani. Il faut que tout le monde adhère au projet sportif et contribue pour sa réussite. Pour ma part, je suis un homme ambitieux qui aime relever les défis et je promets aux Asémistes de faire le maximum et de donner le meilleur de moi-même pour aider l’ASMO à jouer les premiers rôles, Inch’Allah.»

Berramla intéresse la direction
A en croire une source autorisée, la direction de l’ASMO songe à récupérer l’ancien joueur du club, Berramla Tayeb. Ayant récupéré sa lettre de libération du MC Saïda, l’ancien sociétaire de la JS Kabylie a été contacté par un responsable du club. Selon les informations en notre possession, Berramla a de fortes chances d’endosser à nouveau le maillot vert et blanc de l’ASMO la saison prochaine. R. O.

C

omme rapporté dans notre édition d’hier, Cherif El Ouazzani a été nommé nouvel entraîneur de l’ASMO. L’ancien capitaine de l’EN devait parapher, hier, un contrat d’une année avec la formation de M’dina J’dida. Cherif El Ouazzani s’est dit très content de prendre en main la barre technique de l’ASMO : «C’est un honneur pour moi d’entraîner l’ASMO. Il s’agit d’une grande école de football qui a enfanté des grands joueurs. J’ai déjà eu l’occasion d’entraîner l’équipe par le passé et je suis très enchanté de revenir à nouveau à la tête de sa

barre technique.» Avant d’ajouter : «Cela fait pas mal de temps que j’entends mon nom cité par les responsables de l’ASMO. Cela me fait énormément plaisir. Les responsables de l’ASMO, à leur tête le président du CSA, Merouan, ont pris attache avec moi. Et je peux vous assurer que nous avons rapidement trouvé un terrain d’entente. En deux jours seulement, nous avons tout conclu. Il existe une grande confiance et un grand respect entre les responsables du club et moi. Je remercie la direction de m’avoir fait confiance. Je promets aux supporters de donner le meilleur de moi-même pour apporter un plus au club.» Le

USMAn
Zermatten : «Les choses sérieuses commencent dimanche»
A l’issue de la séance d’entraînement d’avant-hier, nous nous sommes approchés du premier responsable de la barre technique de l’USMAn, Zermatten en l’occurrence, pour nous parler de plusieurs choses relatifs à l’effectif, qui a repris les entraînements il y a quelques jours. Le Suisse, qui a accepté de répondre à nos questions, a tenu à dire : «Tout ce que nous avons fait jusqu’à présent ne peut pas être considéré comme préparation. Nous étions en train de superviser les joueurs afin d’avoir une bonne idée sur chacun d’eux. Désormais, les choses sérieuses commencent ce dimanche.» ration, soit avant dimanche.»

MCS
Boukhari s’engage avec les Saïdis
sein de l’équipe de Saïda, ne ferai pas son come-back, puisque le joueur, qui a négocié avec les dirigeants du MCS, n’a pas trouvé un terrain d’entente avec les responsables saïdis, notamment sur le plan financier. Finalement, Seddik a préféré signer à l’USMAn pour deux saisons, puisque les Annabis ont offert un plus, financièrement parlant, par rapport aux Saïdis, avec une mensualité décente. Il s’engagera pour deux saisons, loin de sa ville natale, lui qui a tant voulu revenir pour aider le MCS à l’accession. Amar B.
la même ville, ils ne se sont jamais rassemblés ensemble.

«J’ai une idée précise sur chaque joueurs»

«Nous allons en finir avec le recrutement avant l’entame de la préparation»
Une fois qu’il nous a révélé que l’entame officielle de la préparation débutera dimanche, nous avons cherché à connaître si la direction recrutera encore des joueurs ou bien le recrutement sera clos cette semaine. Zermatten nous éclaire : «Nous allons en finir avec le recrutement avant l’entame de la prépa-

Comme tout le monde le sait, sept joueurs de l’effectif précédent ont rempilé leurs engagements avec l’USMAn. Interrogé par nos soins sur le fait que les responsaproposé bles ont su garder les cadres de Nous avons appr is que cerl’équipe, Zermatten lancera : «Je taines personne s proches du pr ne sais pas si vous êtes au couésident Boudiaf lu i rant ou pas, mais je tiens à vous services de l’ex- ont proposé les atta dire que je connais plusieurs Boubaker Othm quant de la JSK, ani. Ce dern joueurs de l’USMAn. Avant de évolue actu ellement au sein ier, qui de l’équipe venir en Algérie, je suivais avec de Tébessa, pourrait importance le championnat alà la formation an apporter un plus nabie, vu les qu gérien.» alités tactiques et tech «Difficile de préciser qu’il possède. A niques ffaire à les objectifs avant suivre. !

L’attaquant du CRB Hennaya (Tlemcen), Boukhari, a paraphé son contrat avec le MCS, puisqu’il a réussi dans les essais qu’il avait faits de fixer nos objectifs. Il faut que à Saïda durant les trois derniers vous soyez au courant que selon le jours en séduisant même le premier calendrier qui nous a été communi- responsable à la barre technique. qué, nous allons livrer deux matchs L’entraîneur du MCS, Arab, a donné à l’extérieur en début de champion- son accord pour aligner ce jeune joueur dans son club. Ainsi, Bounat.» S. H. kahri devient la septième recrue qui a opté pour le MCS, et ce, depuis six Othmani jours.

Seddik file à l’USMAn
Seddik Abdelhakim, natif de Saïda où il a fait toutes ses classes au

La famille du MCS a rendu hommage au défunt Menni Mohamed
L’Association des anciens joueurs du MCS, présidée par Messaoud, a rendu hommage au regretté Menni Mohamed, décidé l’année dernière suite à une longue maladie. Sa disparition a laissé un grand vide au sein du club. Cette association a réuni toute la famille du MCS où un match-gala a été disputé au stade les Frères-Bracci, en présence de la majorité des anciens joueurs de l’équipe de Saïda, à leur tète Saïd Amara Belkecir, Chikhi Kadda Belbahri. Pour rappel, Menni Mohamed était un ancien joueur (milieu de terrain) du MCS où il a fait toutes ses classes. A la fin du match, ladite association a remis à titre posthume un cadeau symbolique à la famille du défunt. Cette initiative a plu à tous les anciens joueurs du MCS, puisque, même s’ils résident dans

l’entame du championnat»

Chikhi Kadda (ancien joueur et ancien entraîneur du MCS) : «C’est une excellente initiative»
«Je remercie beaucoup cette association qui a rendu hommage à Menni Mohamed, qui a énormément donné au MCS. C’est une excellente initiative de la part des responsables de cette association, lesquels ont permis à toute la famille du MCS de se retrouver, et pour que personne n’oublie Menni Mohamed. Avec cet hommage, nous, les anciens joueurs, nous sommes retrouvés ensemble grâce à cette initiative, et, en ce moment, le MCS a besoin de tous ses enfants.»

ent Avant de conclure, le technihier matin cien suisse a refusé de parler La formation bô noise s’est entraî des objectifs alors que la sainée hier matin au lieu du soir. son sportive n’a pas encore En effet, le technici en suisse a jugé utile commencé : «Difficile de trade délocaliser la séance pour pe cer les objectifs alors que la sai- mettre aux rjoueurs de son n’a pas encore commencé. Je leur domicile, la regagner veille de pense qu’il faudra d’abord attenRamadhan. dre passer quelques journées avant

Entraînem

Amar B.

20
Milan AC

N° 1991 Vendredi 20 juillet 2012

Coup d’œil International
Juventus Man Utd

Après le départ confirmé de Zlatan Ibrahimovic au PSG, l'AC Milan est désormais à la recherche d'un remplaçant pour buteur combler le départ du erait jouer en suédois. «Edin aim ssoneri (...) Serie A et avec les Ro l'AC Milan Un départ du côté de ssible. Il y a eu des est plus que po ue d’en discussions et il contin voir ce qui aravoir. Attendons de s jours (...) rivera dans les prochain himovic, Après le départ d'Ibra remplacement Dzeko serait un rveilleuse idéal et ce serait une me endons us att expérience, mais no era», a afpour voir ce qui arriv din Sead Susic, l'agent d'E n, firmé dien The Su Dzeko, pour le quoti a-t-il une avant de conclure: "Y qu'il finit à t chance de 70 pour cen ttaquant Milan ? Peut-être." L'a et trois auteur de 14 buts bosnien, son dernière passes décisives la sai League, est sous en Premier ncunien contrat avec le club ma . juin 2015 jusqu'au 30

La venue de Dzeko se précise selon son agent

Higuain a refusé de venir
Gonzalo Higuain va, vraisemblablement, rester au Real Madrid la saison prochaine. Malgré le forcing de la Juventus de Turin, le joueur serait prêt à rempiler une autre année avec le club Merengue. « Je ne dirai rien concernant la conversation avec José Mourinho. Il a fait le nécessaire pour que je reste ici », at-il confié. Selon Marca, « El Pipita » aurait rejeté une importante offre de la Juventus Turin, prête à lui offrir un salaire annuel de 7 millions d’euros. Les médias italiens assurent même que le club proposait 40 millions d’euros au Real pour s’attacher les services de l’Argentin, qui devra néanmoins se battre pour gagner une place de titulaire en pointe, au détriment du français Karim Benzema.

Vidal : « Le PSG et le Real ? Je ne suis pas intéressé »
Alors qu'il se prépare actuellement avec son équipe de la Juventus de Turin, Arturo Vidal, l'international chilien, a paru motivé, à quelques jours, d'attaquer le prochain exercice. «Nous sommes favoris parce que nous avons gagné l'an dernier. Nous nous sommes améliorés dans d'autres secteurs et nous aurons de toute façon besoin d'être forts, a-t-il déclaré dans les colonnes de Tuttosport, ce mercredi. Mais nous devons le montrer sur le terrain et pas avec des mots. Nous savons qu'une saison difficile nous attend, durant laquelle nous devrons aborder plusieurs compétitions (...) Nous n'avons pas oublié la défaite en Coupe d'Italie face à Naples et nous voulons tout de suite prendre notre revanche.» Annoncé dans le viseur du Paris SG et du Real Madrid dernièrement, le milieu de terrain Arturo Vidal (25 ans, 33 matchs et 7 buts en Serie A en 2011-2012) ne souhaite pas quitter la Juventus de Turin : «Le PSG et le Real ? Je ne suis pas intéressé. Je me sens chez moi ici, à la Juventus», a-t-il confié à Mediaset. La saison passée, le milieu de terrain de la Vieille Dame a disputé 33 matchs de Serie A et inscrit 7 buts pour 4 passes décisives.

Chelsea
ne peut pas nommer plus de 25 joueurs dans l'équipe, donc on doit prendre des décisions», a expliqué, avant-hier, Roberto Di Matteo sur Sky Sports. Le manager des Blues a en outre indiqué que «les décisions concernant ceux qui partent et ceux qui restent seront prises au début du mois d'août.» L'international français, joueur de Chelsea depuis la saison 2007-2008, a disputé 229 matches avec le club de la banlieue londonienne pour 49 buts inscrits, ne veut nullement se contenter d’un rôle de joker de luxe chez les Blues.

l Owen laissé libre, c'est Antonio Valencia qui a récupéré le symbolique numéro 7 cette saison du côté de chester United. L'ailie Manr équatorien est particulièrem ent comme il le confie à la fier, télé du club: «C'est un maillo t qui appelle beaucoup de res pons et de grands joueurs l'o abilité nt porté. J'espère juste que je po urrai être aussi bon que ceux qu i porté avant moi. Ce ma l'ont illot m'a été donné. Je ne l'ava is pas demandé mais j'accepte la responsabilité de le porter, et je donnerai tout pour en être digne,» L'ancien de W iga a été élu meilleur Red n qui Devil de la saison dernière, de vra prouver, donc, qu’il pourra être le digne successeur des Cantona, Beckham ou C. Rona ldo.

Valencia : « J'accepte la responsabilité de porter le n°7» Michae

Malouda poussé vers la sortie
Trop cher pour le Santos FC, Florent Malouda ne sait toujours pas si son avenir s'écrira à Chelsea la saison prochaine. «Florent est de retour parmi nous et je dois parler avec lui cette semaine. On

Liverpool

Rodgers : « Prêter Carroll n’est pas envisageable» Annoncé sur le départ depuis l’arrivée
de Brendan Rodgers sur le banc de touche, Andy Carroll n’est pas certain de quitter Liverpool cet été. Actuellement en stage aux États-Unis, du côté de Boston, Brendan Rodgers, le manager des Reds, a expliqué que le staff «prendra soin du joueur» à son retour. «Il a été écrit beaucoup de choses mais Andy est un joueur de Liverpool. Prêter un joueur qui a coûté 35 millions de livres n’est pas envisageable pour le moment. Si nous recevons une offre, nous réfléchirions à la meilleure solution pour le club. Les gens pensent qu’il ne peut pas jouer dans mon équipe, mais si vous avez dépensé 35 millions de livres pour un joueur, vous devez penser qu’il est bon dans n’importe quel style. C’est un bon joueur», a expliqué l'ancien coach de Swansea City, qui pourra de la sorte, mettre une certaine pression sur les clubs désireux d’enrôler le buteur anglais, en revoyant leurs offres à la hausse.

Chelsea aurait trouvé un accord avec l'Internacional Porto Alegre pour le transfert du milieu de terrain brésilien Oscar, 20 ans, selon Sky Sports. Après plusieurs semaines de négociations, les deux formations se seraient entendues pour un montant estimé à 30 millions d'euros. O Globo annonce en effet que le milieu offensif a obtenu de sa fédération (il dispute les JO avec le Brésil fin juillet) le droit de pouvoir s’absenter quelques heures pour pouvoir aller passer sa visite médicale, préalable à son éventuelle signature chez les Londoniens, avant d’attendre l'obtention de son permis de travail comme le veut la législation britannique.

Oscar attendu avant les JO

Tottenham

Barça

King a rendu les armes !

Handicapé par des nombreuses blessures, Tottenham a annoncé par le biais d'un communiqué la fin de la carrière de son Le buteur vedette du FC Barcelone, Lionel ancien capitaine, Ledley King, à seulement 31 Messi, a profité d'un passage en conféans. "Nous pouvons annoncer aujourd'hui rence de presse pour vanter les que l'un de nos plus grands joueurs, Ledmérites de son coéquipier, ley King, a été contraint de se retirer David Villa, tout juste de des terrains pour cause de blessure. retour de blessure : "Pas Ledley continuera à œuvrer pour besoin de signer n'imle club dans un rôle d'ambassaporte quel attaquant deur", précise le club londoavec les joueurs que nien. nous avons. Nous Après Lippi, Anelka, Drogba et Keita, Van der Vaart : avons déjà Villa qui un la Chine serait en passe d’accueillir se rétablit très bien et on espère qu'il retrouvera rapidement « Ma place est chez les autre grand nom du football européen en son meilleur niveau. Il est un joueur très important pour la personne d’Andrei Shevchenko. En Spurs » nous. Son retour est fondamental", souffle "La Pulga" qui effet, le club chinois du Qingdao Jonoon a Annoncé sur le départ depuis reconnaît que Villa a manqué au Barça la saison passée, et proposé un contrat de deux ans d'une valeur de nombreuses semaines, le minotamment dans le sprint final. d'environ 15 millions d'euros à l'attaquant Anlieu offensif de Tottenham Rafael driy Shevchenko (35 ans, 16 matchs et 6 buts en première divivan der Vaart (29 ans, 33 matchs sion ukrainienne en 2011-2012), rapporte la Gazzetta dello Une pépite du Boca dans le viseur et 11 buts en Premier League en Sport. Appartenant au Dynamo Kiev, le Ballon d'Or 2004 En mai dernier, à l'occasion du dîner de gala de l'IFFHS 2011-12) ferme la porte à un transa reçu une offre de prolongation par son club en juin (Fédération Internationale de l'Histoire et des Statistiques fert et veut bouleverser la hiérarchie en dernier, suite à de belles prestations durant l'Euro du Football) à Barcelone, Daniel Angelici, le président de Premier League, a lancé le Néerlandais au Sun. "Le nouveau 2012 avec l'équipe nationale d'Ukraine, sauf que Boca Juniors, avait pu rencontrer Josep Maria Bartomeu, le coach compte sur moi, c'est important à mes yeux. Si AVB met l'ancien Milanais réfléchirait sérieusement vice-président du FC Barcelone, à propos du transfert de Sergio en place son système de jeu il pourrait offrir un magnifique specà un départ vers le nouvel Eldorado Araujo. Depuis, les tractations semblent avoir avancé et, selon la tacle aux supporters." du football. presse espagnole, le jeune attaquant argentin de 20 ans devrait rejoindre prochainement le groupe désormais entraîné par Tito Vilanova.

Messi : « Le retour de Villa est fondamental»

Un club chinois sous le charme de Shevchenko !

N° 1991 Vendredi 20 juillet 2012

Coup d’œil International
AC Milan Valence

21
Deux joueurs du Real dans le viseur
À en croire le quotidien sportif espagnol Super Deporte, les Valencians auraient transmis ces dernières heures une offre de 8 M€ au Real Madrid pour récupérer le duo Fernando Gago (26 ans) - Sergio Canales (21 ans). Les troisièmes de la dernière Liga, qui ont fait de Bruno Soriano (28 ans, Villarreal) leur priorité, ne parviennent pas à conclure face aux exigences du Sous-Marin jaune (12 M€). Du coup, ils se sont tournés vers la formation merengue. Pour ce qui est de Canales, ses deux blessures successives au genou font qu’il n’est plus une priorité pour la Casa Blanca. Le milieu offensif, prêté pour deux saisons l’été dernier, pourrait donc être libéré définitivement par la direction merengue. De son côté, et alors qu'il entame sa dernière année de contrat avec le Real Madrid, Fernando Gago devrait finalement s'engager pour quatre ans en faveur du club de Valence. "Nous sommes sur de bonnes voies pour trouver un accord", a indiqué Marcelo Lombilla, l'agent du milieu Argentin de la Maison Blanche, cité par nos confrères de Marca. Le quotidien espagnol ajoute que le transfert pourrait être officialisé durant les heures à venir.

T. Silva «Ma famille et moi ne
voulaient pas quitter Milan»
encore milanais selon le 10 Sport : «Mon transfert au PSG a été une décision prise à 100% par le club et pas par moi, je venais juste de prolonger mon contrat. Il y a des gens qui disent que je suis un mercenaire, mais je ne vais pas gagner plus d’argent au PSG que ce que Le désormais ex-défenseur du Milan AC, Thiago Silva, qui n’a pas encore été présenté officiellement à Paris, a tenu à clarifier les choses au sujet de son départ au PSG. Si ça ne tenait qu’à lui, il serait je gagnais à Milan. Je suis heureux de ce transfert, mais aussi triste de devoir quitter Milan. Je veux être clair sur le fait que ce n’était pas ma faute si j’ai dû quitter Milan, et je veux m’excuser auprès des tifosi. Ma famille et moi ne voulaient pas quitter Milan.»

Pato : «Le PSG peut surprendre en LDC»
L’annonce des signatures d’Ibrahimovic et Thiago Silva au PSG retentit dans toute l’Europe. Dans un long entretien exclusif accordé au 10 Sport, l’attaquant brésilien du Milan AC, Pato, reconnaît que désormais le club de la capitale ne laisse plus indifférent les grands joueurs. «Aujourd’hui, tout le monde s’intéresse au PSG et à ce qu’il devient. Il peut surprendre en Ligue des champions. Paris veut engager les meilleurs joueurs pour y parvenir. Que les clubs qui vont affronter le PSG en Ligue des champions se méfient. !» Dans cette interview, l’attaquant brésilien revient aussi sur son transfert avorté au PSG cet hiver et évoque toute l’admiration qu’il voue à Ancelotti et Leonardo, ainsi que l’amitié qu’il porte à son compatriote Nenê. De quoi envisager un nouveau gros coup offensif pour Paris dans les prochains mois ?

La piste Damiao abandonnée à cause de Matri ?
Suite au transfert de Zlatan Ibrahimovic au PSG, le Milan AC est désormais en quête d'un nouvel attaquant. Alors que la piste Leandro Damiao (22 ans, 28 matchs et 14 buts en championnat en 2011) a été évoquée récemment, les Rossoneri auraient été échaudés par les 20 millions d'euros demandés par l'Internacional Porto Alegre, selon la presse italienne. Et bien que les ventes de Zlatan et de Thiago Silva au PSG aient rapporté 65 millions d'euros, les dirigeants milanais hésiteraient à faire des folies sur le marché des transferts, en se tournant vers la piste de l'attaquant de la Juventus de Turin, Alessandro Matri (27 ans, 31 matchs et 10 buts en Serie A en 2011-2012), qui ne sera pas retenu en cas d’offre convaincante par son entraîneur Conte.

Malaga

Arsenal

banc des remplaçants depuis son Selon différents médias arrivée chez les Gunners en 2010, turcs, la formation du Bel’ancien buteur vedette des Gironsiktas Istanbul aurait soudins de Bordeaux, pourrait voir son mis une offre à Arsenal A la recherche d'un attaquant temps de jeu réduire à peau de chapour son attaquant, Maconfirmé pour la saison progrin avec les arrivées d'Olivier Girouane Chamakh. chaine, Tottenham aurait fait, roud et de Lukas Podolski. De son Après West-Ham en d'après As, de Santi Cazorla sa priocôté, Arsenal serait enclin à céder Angleterre ou encore rité en cas de départ de Luka Modric son attaquant pour un montant mila Fiorentina en Italie, en direction du Real Madrid. Les Spurs nimum de 5 millions d'euros. c'est au tour de Besikproposeraient, notamment, à l'international espagnol Conscient de l'aubaine, les diritas de manifester son un salaire deux fois supérieur à celui qu'il perçoit geants de Besiktas auraient formulé une intérêt pour l'international maroavec Malaga, «2,5 millions d'euros». L'avant-cenoffre, dont le montant n'a pas encore filtré. cain, âgé de 28 ans. Relégué sur le tre de 27 ans, sous contrat 30 juin 2016 avec le club andalou, a disputé la totalité des matchs de Liga la saison passée pour un bilan final de 9 buts et 5 passes décisives. Les Marseillais, qui Pourtant très régulier cherchent à dégraisser dans ses performances, avant de recruter, le défenseur polycompteraient ainsi sur valent de les départs de l'internal'Olympique de tional camerounais et Marseille Stédu latéral droit César phane M'Bia (26 Azpilicueta (22 ans, 30 ans, 15 matchs et matchs et 1 but en L1 2 buts en L1 en Le meneur de jeu français, Franck Ribéry, 29 ans, a asen 2011-2012) pour 2011-2012) a suré vouloir de nouveau glaner des titres avec le Bayern renflouer les caisses. été placé pourMunich sur le site officiel du club bavarois. Deuxième Pour rappel, la clause tant sur la liste de Bundesliga, finaliste de la Coupe d'Allemagne et de départ de l'ancien des transferts par de la Ligue des Champions, le Bayern Munich a Rennais a été fixée à 18 le club phocéen, anvécu une impressionnante série d'échecs la saison millions d'euros. nonce La Provence. dernière. De retour de vacances, l'international tricolore, Franck Ribéry, veut de nouveau goûter aux Vers un come-back de succès lors de la saison à venir. "Je me réjouis d'être de retour ici. Je veux regagner des titres", a assuré l'ancien Taiwo à la canebière marseillais. Pour sa 7e saison sous les couleurs bavaDéçu des prestations de l'ancien Lorienroises, il s'est déclaré conscient qu'il lui faudra "beautais Jérémy Morel (28 ans, 33 matchs en L1 coup travailler" pour renouer avec le succès après deux en 2011-2012), l'Olympique de Marseille, saisons sans trophée, sauf que Ribéry et ses partenaires pourrait bien lui trouver un remplaçant au auront l'occasion de garnir un peu plus la vitrine Milan AC, indique le 10 Sport. La piste à trophées du Bayern le 12 août prochain, lors Taye Taiwo (27 ans, 4 matchs en Serie A en de la finale de la Supercoupe d'Allemagne face 2011-2012) a été réactivée ces derniers au Borussia Dortmund. temps pour un prêt avec option d'achat. Mais les Rossoneri souhaiteVers un départ de raient que l'OM prenne en charge la totalité des Tymoshchuk 2 millions annuels que touche le Nigérian, alors Entamant sa dernière année de contrat avec le Bayern Munich, le mique le directeur sportif phocéen José Anigo aulieu défensif ukrainien, Anatoliy Tymoshchuk n'est pas sûr de porter les rait contacté directement l'Algérien Djamel Mescouleurs du club bavarois la saison prochaine : "Je ne sais pas si je vais resbah (27 ans, 20 matchs et 1 but en Serie A en ter au Bayern. J'ai des offres qui viennent de Russie et d'autres clubs", a 2011-2012). L'ancien joueur de Lecce auainsi déclaré le joueur dans les colonnes de Kicker, lui qui serait d’ailjourd'hui au Milan AC, aurait été séduit par leurs suivi par les écuries italiennes de Naples et de l'AC Milan. l'approche des Marseillais.

Direction Tottenham pour Cazorla ?

Le Besiktas veut relancer Chamakh

OM

M'Bia prié de partir cet été

B. Munich

Ribéry «Je veux

gagner des titres»

Après un concours organisé entre plusieurs architectes, c’est finalement le cabinet Norman Foster qui s’occupera du design du projet, après avoir notamment dessiner le nouveau Wembley, ou les travaux dureront trois ans. En trois fois 365 jours, le Real Madrid et surtout son président Florentino Pérez vont apporter de nettes améliorations au Stade Santiago Bernabéu, ainsi qu’à ses alentours, afin de le convertir en «un stade du XXIe siècle» selon ABC.es. Pour mener à bien son projet, le Real Madrid compte investir 100 millions d’euros pour réaliser de profondes modifications, afin d’en finir avec le cliché du «stade classique». Au menu, le club souhaite construire une sorte de stade-village, avec plusieurs infrastructures affiliées à l’enceinte, tout en faisant de Bernabeu également le stade le plus geek du monde. Entre autres, un hôtel de luxe verra le jour – depuis les chambres, il sera possible d’assister aux matches – ainsi qu’un nouveau parking de 600 places, un centre commercial ainsi que de nouveaux restaurants. En quatre ans, le Real Madrid pense pouvoir amortir le coût de ce Bernabéu inédit. En premier lieu, la direction tentera de porter le nombre de sièges à 90.000 (81.254 actuellement). En comptabilisant les recettes de billetterie ainsi que celles des autres services de ce stadevillage, Pérez & Co espèrent 50 millions d’euros de recettes annuelles. En second lieu, ABC évoque la possibilité de vendre le nom du stade à un sponsor, ce qui pourrait faire grimper les gains à 90 millions d’euros par année (40M€ de versement annuel, ce serait bien plus que l’accord entre Arsenal et Dubaï Emirates, 10M€ par an sur 15 ans). A noter qu’Emirates sera le sponsor maillot du Real en 2013 (sous la dénomination « Fly Emirates »).

Le futur Bernabéu….. un stade du XXIe siècle

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Contact@lebuteur.com

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender, Saïd Djoudi, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

22

Le Buteur n° 1991 Vendredi 20 juillet 2012

V SA utile

OIR

Détente
e-mail : Réagissez à cette page parcom x-sante@lebuteur. jeu

Sudoku n° 1040

In

Si c'est fait parfaitement, la combinaison du Rubik's Cube peut être résolue en 17 coups.

QCM
Quelle est la capitale du Zimbabwe ?
A- ACCRA

L’intrus
Habitation Habitude Cohabiter Habitable

LS V
eaviez-

B- HARARE

ous ?

C- CONAKRY

Qui Cʼest ?
La tortue
Comment le jouer La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et chaque boîte 3x3 contiennent les nombres de 1 à 9.

Pourquoi les puces électroniques sontelles en silicium ?

M

éli Débusquez 2 singes dont les noms élo ont été mélangés : Q U E CH I M CAPA NM A Z E

Charade
- Mon premier est synonyme de fatigué. - Mon deuxième est le contraire de beaucoup. Les bébés doivent toujours faire mon troisième après les repas. - Mon tout est un petit d'animal domestique. C'est probablement pour plusieurs raisons : le silicium est le deuxième élément le plus répandu sur terre après l'oxygène. De plus, le silicium est un semi-conducteur d'électricité, sa conductivité électrique est très inférieure à celle des métaux et c'est essentiel en électronique ! Grâce au silicium, la deuxième génération des transistors a vu le jour !

D

evinette

Comment appelle-t-on un ascenseur en Chine ?

Qui a dit ?
«L'humanité devra mettre un terme à la guerre, ou la guerre mettra un terme à l'humanité»
John Fitzgerald Kennedy Adolph Hitler De Geulle Mussolini

Enigme
J-F-M-A-M-J-J-? Quelle lettre doit-on mettre pour continuer cette suite logique ?

De qui s’agit-il ?
Identifiez cette caricature

Cʼest un acteur

Mots fléchés n° 1495

Ce

jour-là

1810 : Indépendance de la Colombie. 1842 : Première ascension de l'Aneto, point culminant des Pyrénées (3404 m). 1944 : Complot du 20 juillet 1944 contre Adolf Hitler. 1951 : Assassinat du roi Abdallah Ier de Jordanie à Jérusalem.

Humour…
Un zoo a découvert le moyen d'augmenter le nombre de ses visiteurs: en effet, dans une des cages du zoo, les gardiens ont réussi à faire cohabiter un loup et un mouton ! Devant la cage, un des visiteurs s'adresse à ses enfants à côté de lui : - Regardez les enfants, n'est-ce pas formidable ? C'est vraiment quelque chose d'incroyable et de contraire aux lois de la nature... Un loup qui vit en permanence avec un mouton dans une même cage ! Et à côté d'eux, un gardien qui vient d'entendre la conversation ajoute : - Oui, enfin, il faut quand même mettre un nouveau mouton tous les jours…

La photo du jour

S olution des jeux…
Sudoku n° 1040
Enigme A pour août (janvier - février mars - avril - mai - juin - juillet août) Qui a dit ? John Fitzgerald Kennedy Devinette On appuie sur le bouton comme partout ! Qui cʼest ? Christophe Willem QCM Harare De qui Sʼagit-il ? Jean Gabin

Charade LAPEREAU (las-peu-rot) Lʼintrus Habitude Méli-Mélo Cimpanzé - macaque

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com ute jeux-santé@leb

Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

D écrassage
Le proverbe du jour

Le Buteur n° 1991 Vendredi 20 juillet 2012
Horaires des prières Vendredi
01 ramadhan 1433

23

Prévisions météo pour Alger et ses environs
VENDREDI
BEAU TEMPS

SAMEDI
ASSEZ ENSOLEILLÉ

«Il ne dépend pas de toi d'être riche mais il dépend de toi d'être heureux»
(proverbe arabe)

Dohr Asr Maghreb Icha

: 12h54 : 16h44 : 20h07 : 21h42 : 4h00 : 5h45

Samedi
Fedjr Chourouk

Matin : 23°C A-M : 34°C Vent : 11 km/h Direction : N.W.

Matin : 26°C A-M : 33°C Vent : 14 km/h Direction : N.W.

Fatwa du jour Il faut jeûner en même temps que le pays dans lequel on vit
Q : Si l'on a constaté le début du mois du Ramadhan dans un pays musulman, à l'exemple de l'Arabie Saoudite, l'ayant annoncé officiellement, tout en sachant que le pays où je vis n'a toujours pas annoncé l'entrée du mois, que dois-je faire dans une telle situation ? Dois-je suivre dans ce cas précis l'Arabie Saoudite ou me contenter de me conformer à mon pays ? Il en est de même pour la fin du Ramadhan et le début du mois de chaouel, autrement dit le jour de l'Aïd. Que doit-on faire si les deux pays ne s'entendent pas sur le début du mois, en demandant à Dieu de vous gratifier amplement de ma part et de la part de tous les musulmans ? R : Le musulman doit se conformer au pays dans lequel il vit. Concernant le début du mois du Ramadhan mais aussi le jour de l'Aïd, conformément aux paroles du Prophète : «Le jeûne débute quand vous jeûnez et finit quand vous avez terminé. De la même façon, la fête du mouton sʼavère le jour où vous faites vos sacrifices.» Fatwa du cheikh Abd Al-Aziz Ben Baz Tome 15, p 102.

10 conseils pour la période du Ramadhan
 L'hydratation doit être le mot d'ordre de cette période de Ramadhan. Dès la rupture du jeûne, les usagers doivent boire en grande quantité. Chacun ne doit également pas oublier de s'hydrater juste avant la reprise du jeûne.  Du côté de l'alimentation, il vaut mieux privilégier une alimentation saine lors de la rupture du jeûne et ne pas se jeter sur les pâtisseries et sucreries qui, même en grande quantité, ne combleront pas la faim et perturberont l'organisme.  La rupture du jeûne ne doit pas être synonyme de repas trop copieux. Non seulement un repas abondant perturberait l'organisme, mais en plus cela pourrait favoriser les troubles du sommeil.  Avant de repartir pour une journée de jeûne, il est recommandé de consommer des fruits pour l'apport en vitamines et surtout des sucres lents tels que de la semoule et les céréales pour tenir tout au long de la journée. A ce titre, il est important de bien manger avant le lever du soleil.  Même si le jeûne s'étend du lever au coucher du soleil, les usagers doivent essayer de prendre trois repas : le premier avant le lever du jour, le deuxième à la rupture du jeûne et le troisième quelques heures (compter 2 ou 3 heures) après.

Recette

Chorba beïda
Ingrédients :  500 gr de viande de mouton ou de poulet,  Un oignon,  Une poignée de pois chiches trempés  Une cuillère à soupe de smen (beurre),  Une cuillère à café de poivre noir Couper la viande en petits morceaux, faire revenir pendant dix minutes avec de l'oignon râpé, le tout assaisonné de smen, sel, cannelle et poivre noir. Recouvrir d'eau et rajouter les pois chiches, faire cuire pendant 40 minutes. Ensuite rajouter de la vermicelle (cheveux d'ange) et laisser mijoter à feu doux pendant 10 minutes. Mélanger le jaune d'œuf, le citron pressé, le persil haché, verser le tout sur la soupe et éteindre le feu aussitôt.

Les plus grands scientifiques musulmans

Abbas Ibn Firnas,
précurseur de l’aéronautique
Abbas Ibn Firnas ou Abbas Qasim Ibn Ftrnas ou Armen Firman (810 887), précurseur de l'aéronautique, était un humaniste, scientifique, chimiste et poète berbère musulman. C'est le premier homme qui a pu tailler le cristal de roche et voler dans l'air. Cʼétait un Andalou de civilisation arabo-musulmane . Les biographes le présentent comme un philosophe brillant, il dut donc recevoir une solide formation, ce qui signifie qu'il a fait des études scientifiques. Il a notamment étudié la chimie, la physique et l'astronomie. Ses aptitudes en poésie et son savoir-faire en astrologie lui ont permis d'être introduit à la cour de Abd al-Rahman II (822-852) où il y enseignera la poésie. En 852, Ibn Firnas décide de voler en se lançant depuis une tour de Cordoue à l'aide d'un énorme manteau pour amortir sa chute. Il s'en tirera avec des blessures minimes. On considère généralement qu'Ibn Firnas a créé le premier parachute. En 875, à l'âge de 65 ans, il se fait confectionner des ailes en bois recouvertes d'un habit de soie qu'il avait garni de plumes de rapaces. Il se lance d'une tour surplombant une vallée et, même si l'atterrissage est mauvais (il s'est fracturé les deux jambes), le vol est globalement une réussite : il resta dans les airs pendant une dizaine de minutes. Il fut largement observé par une immense foule qu'il avait par avance invitée. Il comprit par la suite son erreur : il aurait dû ajouter une queue à son appareil. Il meurt douze ans après, en 887. Sa tentative de vol par ses propres moyens a marqué les esprits, à son époque et même quelques siècles plus tard.

 Si cela est possible, une sieste peut s'imposer en début d'après-midi. La période estivale invite même davantage les usagers à s'initier à cette pratique afin de leur permettre de reprendre des forces pour le reste de la journée.  Le mois d'août risque d'être chaud. Il est ainsi conseillé d'éviter le soleil et la chaleur durant le mois du Ramadhan. Chacun doit privilégier les pièces fraîches à l'intérieur et à l'ombre à l'extérieur pour ne pas s'affaiblir trop rapidement.  Même si la période du Ramadhan n'a aucune conséquence majeure sur la santé des usagers, il est important de réduire au maximum les efforts physiques. Les sportifs doivent notamment faire très attention à ne pas se surpas-

ser durant ce mois.  Les patients atteints de diabète sont invités à suivre régulièrement leur taux de glycémie, à s'hydrater en abondance et à fuir les sucreries pour réduire les risques sanitaires liés à cette période de jeûne.  Les personnes fragiles souhaitant faire le Ramadhan, à savoir les femmes enceintes, les personnes âgées ou encore les patients atteints d'hypertension ou d'asthme sont appelées à consulter leur médecin traitant dès le moindre signe anormal. Pour une plus grande sécurité, il est recommandé de se rendre chez son médecin avant et après le Ramadhan.

Gâteau au yaourt, aux pommes et abricots
 2 œufs  1 yaourt nature  1 pot à yaourt et demi de sucre  3 pots à yaourt de farine  1 paquet de levure  1/2 pot d'huile  4 pommes ou 10 abricots 1 - Mélanger tous les ingrédients dans cet ordre. Couper les fruits en gros morceaux et mélanger-les à la pâte. 2 - Beurrer un moule et verser la préparation. Mettre dans le four thermostat 7 pendant environ 40 mn. 3 - Attendre que le gâteau refroidisse pour déguster.

Epices : des vertus fabuleuses !
Du curcuma contre le cancer, du piment pour la digestion, du poivre contre la douleur, du safran pour le cerveau… De plus en plus d’études démontrent les vertus santé des épices. Le point sur leur potentiel extraordinaire.

Question
fruits et les légumes comme la courge, le melon, l'ananas et l'orange, avant de les peler, même si vous ne mangez pas la pelure. Lavez les fruits et les légumes frais avec l'eau du robinet pour enlever la saleté présente sur la pelure. A l'aide d'une brosse à légumes propre, laver et brosser les fruits et les légumes qui ont une surface ferme et rugueuse, comme le melon et la pomme de terre, avant de les préparer ou de les manger. Enlevez toutes les parties endommagées ou meurtries, puisque des organismes nuisibles peuvent y proliférer.

Du poivre contre la douleur
Selon une étude allemande, la capla production de la substance P, saïcine (substance présente dans un neurotransmetteur qui déle poivre de Cayenne) réduirait la clenche la douleur lorsque lʼorgadouleur. La Food and Drug Adminisme subit une blessure. nistration américaine a approuvé Résultat : le corps en a moins en lʼusage de crèmes à base de capréserve. saïcine pour soulager la douleur On trouve aussi des gels comme due à lʼarthrite rhumatoïde, lʼarGeldolor dʼArkopharma (tube 100 throse. g). Dʼoù viennent les vertus du poivre : A éviter : Si vous êtes allergique La capsaïcine stimule localement au piment. Demain : Le piment pour la digestion

Il faut laver les fruits et les légumes, même s'ils seront pelés Lavez toujours les Vrai !

S

T ars

N ew s
Sa nté

Angelina Jolie interdit Rihanna à la maison
A la tête d'une tribu de six enfants, Angelina Jolie se doit d'avoir les yeux partout ! On la sait très vigilante quand il s'agit d'Internet (avec toutes les frasques de sa jeunesse, il vaut mieux !), il en est de même pour la musique. L'actrice a en effet décidé de bannir la musique de Rihanna de chez elle car elle ne souhaite pas que Zahara, Shiloh & Co entendent des paroles aussi coquines. Adepte de la provoc' vestimentaire, Rihanna n'y va pas non plus de main morte pour ce qui est des textes de ses tubes. Prenez Rude Boy par exemple ou encore S&M ou Birthday Cake, avouez que ce n'est pas destiné à un public d'enfants parlant anglais. C'est justement ce dernier titre qui a mis le feu aux poudres chez les Brangelina. "Pax (il a huit ans, ndlr) chantait les paroles de Birthday Cake et riait de manière hystérique à chaque gros mot", raconte un proche du couple à Star Magazine. Entre les I wanna fuck you right now et I'm gonna make you my bitch, il avait en effet de quoi rigoler !

stuce du jour Des vaisseaux sanguins créés à partir de sucre Aubergines plus douces
lier, un polymère, pour le stabiliser. Une fois le réseau stable, ils ont alors collé des cellules de foie tout autour, formant un tissu solide. Le sucre s'est ensuite dissous, laissant derrière lui un réseau de vaisseaux dans lesquels les fluides pouvaient parfaitement s'écouler. Le professeur Sangeeta Bhatia de MIT compare la technique mise en œuvre à l'élaboration de la forme d'un vase avec de la cire, qu'on entourerait avec du métal fondu avant d'y faire fondre la cire. Cela fait longtemps que les scientifiques essayaient d'imprimer en 3D des cellules et des vaisseaux sanguins mais les cellules synthétiques mouraient souvent avant la formation des tissus.

A

Les chercheurs de l'Université de Pennsylvanie et de MIT ont créé des réseaux entiers de vaisseaux sanguins utilisant une imprimante 3D et un mélange à base de... sucre. Selon le responsable de l'étude à l'Université de Pennsylvanie, Christopher Chen, interrogé par BBC News : "Cette nouvelle technologie, de la perspective des cellules, implique un trajet facile et rapide de formation pour le tissu." Mais pour arriver à cette prouesse, les chercheurs ont procédé en plusieurs étapes. Ils ont tout d'abord utilisé le mélange sucré et ses propriétés pour imprimer un réseau temporaire de vaisseaux. Puis ils ont recouvert ce réseau temporaire d'un composé bien particu-

Les aubergines perdent leur goût amer si vous salez les tranches et si vous les laissez reposer pendant quinze minutes avant de les faire cuire.

9 A 9 ans seulement, il devient millionnaire grâce à ses tableaux
A 9 ans, Kieron Williamson est sur le point de devenir millionnaire après avoir vendu sa dernière collection de 24 toiles, pour près de 31 700 euros, lit-on sur The Daily Mail. Ses tableaux de paysages ont été achetés par téléphone et par internet par des acheteurs du monde entier, en un temps record de 15 minutes. Pourtant, le petit génie ne prend des leçons de peinture que depuis 2008. Il a débuté pendant un voyage de famille dans le Devon et dans les Cornouailles - avant ce grand tournant, il se limitait à colorier des dinosaures que ses parents avaient dessiné pour lui. Depuis, ses œuvres font sensation dans le monde, certaines se vendent à plus de 12 000 euros pièce. Parmi les dernières vendues, deux paysages à 44 260 euros chacun. D'autres œuvres plus mineures, exécutées au pastel - elles ne lui ont pris quelque minutes - sont parties à 7 600 euros. Son art est arrivé sur le marché pour la première fois en 2009, lorsque 19 de ses peintures sont parties dans une vente aux enchères, pour environ 18 000 euros.

Le

C hiffre du jour

17:45 Côté Match 17:46 Point route 17:55 Mot de passe 18:51 Image du Tour 18:55 Emission de solutions 19:00 Journal 19:30 Image du jour : JO de Londres 19:35 Boulevard du palais 21:15 Tirage de l'Euro Millions 21:20 Chez Maupassant 22:20 Berlingot 23:50 Dans quelle éta-gère 23:55 Journal de la nuit 00:05 Carnet de voyage d'Envoyé spécial 02:10 Secrets d'histoire 03:45 24 heures d'info

13:55 Le secret d'une soeur 15:30 Grey's Anatomy 16:20 Grey's Anatomy 17:10 Secret Story 18:05 Au pied du mur 19:00 Journal 19:30 Toi toi mon toit 19:35 Petits plats en équilibre été 19:37 Trafic info 19:40 Nos chers voisins 19:50 Les experts : Miami 20:35 Les experts : Miami 21:25 Secret Story 23:15 Secret Story 00:05 Confessions intimes 02:05 Trafic info

14:30 Alerte au crocodile ! 16:35 Un dîner presque parfait 17:45 L'été de «100% Mag» 18:40 Météo 18:45 Le 19.45 19:05 En famille 19:50 NCIS : Los Angeles 20:40 NCIS : Los Angeles 21:30 NCIS : Los Angeles 22:10 NCIS : Los Angeles 23:00 Sex and the City 23:35 Sex and the City 00:05 Sex and the City 00:35 Sex and the City 01:05 Scrubs 01:30 Scrubs 01:55 Météo

17:25 Le journal de l'économie 17:30 L'invité 17:40 Les Boys 18:05 Mixeur, les goûts et les idées 18:30 Tout le monde veut prendre sa place 19:30 Journal (France 2) 19:55 Le film du Tour 20:00 Comme un chef 21:45 TV5MONDE, le journal 21:55 Journal (RTS) 22:25 Devoir d'enquête 00:10 TV5MONDE, le journal Afrique 00:25 Cent regards sur le monde

N° 1991 VENDREDI 20 JUILLET 2012

C il a dit lui

omme

«Fini le temps du préparateur physique de 15 jours !»
Enrico Fabbro, entraîneur de la JSK

Yahia, intervieweur à ses heures perdues
On connaît les talents de communicateur de Anthar Yahia, qui a toujours été à l’aise lors de ses interventions devant les médias, mais voilà qu’on découvre en lui un talent inné de journaliste. En effet, la chaîne de télévision du FC Kaiserslautern a demandé à l’ancien capitaine des Verts d’interviewer son coéquipier et ami marocain Mimoun Azaouagh, qu’il connaît très bien pour avoir été ensemble au VfL Bochum avant de se retrouver cette saison à Kaiserslautern. Yahia a joué le jeu, non sans quelques fous rires propres aux amis qui ne peuvent pas se prendre au sérieux. Il est à parier que des questions ont été posées à Azaouagh en allemand, mais aussi en arabe vu que le joueur marocain le parle couramment.

Mais le temps des entraîneurs à 15 balles nʼest pas encore fini.

L’ES Tunis, conseiller voyages de l’ASO
s Quel itinéraire emprunter pour rallier le Nigeria ? C’est la question qui taraude l’esprit des dirigeants de l’ASO Chlef, qui préparent le prochain déplacement de l’équipe pour affronter le Sunshine Stars, son prochain adversaire en Ligue des champions africaine. Deux plans de vol sont plausibles, l’un via Le Caire avec Egyptair et l’autre via Casablanca avec la Royal Air Maroc. Avant de trancher, la direction de l’ASO a décidé de prendre l’avis d’un «grand voyageur» : l’Espérance de Tunis. En effet, l’équipe tunisoise, adversaire des Chélifiens ce soir, était au Nigeria il y a deux semaines pour affronter les Sunshine Stars. Son chargé des relations publiques a été sollicité pour conseil. Gageons que la réponse dépendra du résultat du match de ce soir…

s

Pour un baiser d’une baleine, Shakira pas jalouse de Piqué
On sait les Sud-Américaines excessivement jalouses. Shakira l’est en ce qui concerne son petit ami, Gerard Piqué, à tel point qu’il a failli y avoir une séparation à cause d’un SMS ambigu que la chanteuse aurait trouvé dans le mobile du joueur du Barça. Alors que le couple est en train de passer ses derniers jours de vacances, il s’est retrouvé dans un parc aquatique où Piqué a fait mine de se faire embrasser par une baleine en céramique, sous le regard rieur de Shakira. «La baleine m’embrasse !!!», a posté le joueur sur son compte Twitter en commentant la photo qu’il a postée. Tant que c’est une baleine et non pas une belle poule, Shakira peut être tranquille…

rarissime. Mme Tiab, épouse L’entraîneur de l’Espérance de Tunis, Nabil Maloul, a de Boualem Tiab, président révélé que l’ancien gardien de but de la sélection de la JSM Béjaïa, n’a pourd’Egypte, Nader Essayed, l’a appelé pour tant eu aucun complexe à lui proposer un match amical face à se présenter hier au stade l’Atlético Madrid. Pour ce faire, le club de l’Unité-Maghrébine de tunisois doit se déplacer à Madrid, car Béjaïa pour assister à un entraînement de l’équipe. le club espagnol, détenteur de l’Europa Elle a même ramené avec League, tient à ce que le match se déelle un petit enfant qui roule sur son terrain. L’ES Tunis n’a pas n’est autre que son petitencore donné de réponse, mais le fait Le jeune Zakaria Hadfils. Il ne manquait que d’être sollicité est en soi méritoire. Quand Zahir Tiab pour une belle douche ne gardera certainephoto de famille. Cela on sait que le FC Barcelone affrontera la ment pas un bon souvenir de renseigne sur deux semaine prochaine le Raja de Casablanca en son séjour en Jordanie. Non choses : primo, chez les match amical, on constate que seuls les clubs seulement il a terminé le Tiab, on a l’esprit de algériens sont à la traîne en matière de solliChampionnat arabe des U20 famille ; secundo, chez citations… Ah, on allait oublier : le MC Alger les Tiab, on aime la avec deux défaites, l’une en JSMB de père en a joué contre les Polonais de Row Rybnil. C’est demi-finale face à la Tunisie petit-fils. du lourd ! (3-2) et l’autre en match de classement contre la Libye (40), mais il a également raté bêtement l’occasion de participer ce soir au match que son club, l’ASO Chlef, doit disputer à Tunis contre l’Espérance en Ligue des champions africaine. La raison ? Il a raté l’avion. En effet, alors qu’il devait prendre le vol Amman-Tunis mercredi matin à 9h00, il est arrivé en retard à l’aéroport de Amman et a raté le vol, ce qui l’a obligé à rentrer à Alger avec la délégation algérienne. C’est vrai qu’avec la gifle reçue la veille face à la Libye, il était telles Notre envoyé spécial à Tunis a constaté, à l’ocment sonné qu’il n’a cercasion de la couverture du match ES Tunis-ASO tainement pas dû Chlef, à quel point Le Buteur et El Heddaf sont des réentendre le réveil férences en Tunisie en matière d’informations sur le sonner… football algérien. En effet, nos confrères des médias

M Tiab à Le Raja l’entraînement contre la Barça, l’EST face de la JSMB Des femmes dans des stades à l’Atlético et le MCA algériens, c’est rare. Des femmes de dirigeants à l’encontre… Row Rybnil ! traînement, c’est encore plus

Il n’y a pas que les «stars» qui touchent des salaires importants - souvent excessifs dans le championnat d’Algérie. Même de jeunes espoirs peuvent se voir offrir des rétributions conséquentes afin qu’ils ne partent pas ailleurs. C’est le cas du jeune espoir de l’ES Sétif, Rachid Nadji, dont le salaire mensuel, pour la nouvelle saison, est passé de 40 millions de centimes à 80 millions, soit du simple au double. Déjà, c’est rare de doubler carrément le salaire d’un joueur. De plus, il y a des joueurs chevronnés de la Ligue 1 qui ne touchent pas ce salaire. L’Entente a fait cet effort financier pour ne pas perdre Nadji me après avoir perdu Djabou.

Nadji, un salaire qui passe du simple au double

C’est de la langue de bois

«Je ne suis plus le président du CSA»
Mohand-Cherif Hannachi, président de la JSK

s A l’aéroport de Katowice, l’attaquant du MC Alger, Djallit, a acheté un chapeau blanc. Il l’a mis et s’est mis à parader dans les allers de l’aérogare en répétant à qui voulait l’entendre : «C’est moi Balotelli !» Ce chapeau lui a tellement plu qu’il l’a gardé sur la tête même durant l’escale à Francfort et après même avoir quitté l’aéroport international d’Alger. A quand le premier but en championnat de Djallit pour le voir enlever son maillot et montrer sa musculature à la Balotelli ?

Djallit, un chapeau à la Balotelli s

Patron, j’ai raté l’avion

Le Buteur plus informé sur l’Espérance que l’Espérance

Deux balles retrouvées dans le corps de l’ex-international tunisien Akid
Ayant douté la s sthèse detoujourstunisiende de la mort naturelle l’ancien international Mo-

s

o ’inf L

hamed Ali Akid, la famille de l’ancien joueur du CS Sfaxien a saisi la justice. L’autopsie, ordonnée par le parquet, a abouti à la découverte de deux cartouches, l’une dans l’œil et l’autre dans le bassin du défunt. Décédé il y a 33 ans dans des conditions douteuses alors qu’il exerçait en tant que joueur professionnel en Arabie Saoudite, le joueur Akid aurait eu, selon certaines informations de l’époque, une relation avec une princesse saoudienne. On attend la suite à donner à cette affaire après cette découverte retentissante des cartouches.

tunisiens se sont montrés très élogieux envers les deux journaux. Même les cadres de l’Espérance de Tunis se sont dits agréablement surpris par la qualité et la précision des informations qui sont publiées. Ils en sRaouraoua veulent pour à Kuweidir : preuve le processus des transferts «Donne-moi le match, raté de Abdelje te donne Nedjma !» moumen Djabou sSur papier, il y a 16 et réussi de Belaïli : chaque équipes algériennes jour, ils découchampionnes dʼAfrique. vraient des détails dans Le Buteur et sA Constantine, El Heddaf qu’euxon ne peut plus voir mêmes, qui tramonsieur Lemerre. vaillent au club et qui sont concernés par les transferts, ignoraient.

Footaises

s s s

p eo ple

You're Reading a Free Preview

Télécharger
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->