Vous êtes sur la page 1sur 48

M

Ministère

de l'Equipement,

du Logement,

des Transports

et duTourisme

AMENAGEMENTS

CEIE

DECARREFOURS

ENRASECAMPAGNE

ETSECURITE

Décembre 1996

——^mmmmimmm

m

•M

f

3250 FH 76

U

Direction

Départementale

de l'Equipement

Seine Maritime

Centre d'Etudes Techniques de I Equipement Normandie Centre

Page laissée blanche intentionnellement

Préface

L'analyse des statistiques accidents pour l'année 1995révèle que, dans le département de la Seine-Maritime, 36 % des accidents se produisent à une intersection.

L'aménagement des carrefours constitue donc un volet impor- tant dans l'action que nous menons pour améliorer la sécurité rou- tière, que ce soit en réaménageant les carrefours existants, ou en concevant les nouveaux.

Avec l'appui de la Division Exploitation Sécurité du Centre d'Etu- des Techniques de l'Equipement Normandie-Centre, la CDESa pro- cédé à un recensement des différents aménagements. S'appuyant

sur l'observation du fonctionnement des carrefours existants, le pro- jeteur y trouvera les éléments essentiels de nature à améliorer la

sécurité

des aménagements.

Dans tous les cas, une analyse préalable est à mener et il faut se garder d'adopter des solutions toutes faites, comme on peut l'ob- server parfois avec la prolifération des giratoires.

Ce document présente, enfin, un aspect pédagogique certain que les maîtres d'oeuvre pourront utiliser pour faciliter le dialogue avec leur maître d'ouvrage.

Le Directeur Régional et Départemental de l'Equipement

Vincent AMIOT

Page laissée blanche intentionnellement

SOMMAIRE

AMÉNAGEMENTS AMELIORANT LA SECURITE

- Suppression des masques ponctuels

6-7

- Amélioration de la visibilité par reprise du tracé

8-9

- îlot sur route secondaire

10-11

- Renforcement

de la signalisation

12-13

- Mise à niveau de la plate-forme

14-15

- Orthogonalité des branches

16-17

- Surlargeur pour tourne à gauche

18-19

- Voie de tourne à gauche

20-21

- Réduction du nombre d'accès

22-23

- Giratoire

24-25

BON

AMÉNAGEMENTS DISCUTABLES VIS A VIS DE LA SECURITE

Voie de tourne à droite

28-29

Eclairage d'une intersection

30-31

Voie de tourne à gauche par la droite

32-33

 

MOYEN

AMÉNAGEMENTS A PROSCRIRE

 

- Carrefour avec multitude d'îlots

36-37

- Elargissement

de la route secondaire

38-39

- Elargissement de la route principale

40-41

- Carrefour à feux

42-43

MEDIOCRE

Page laissée blanche intentionnellement

/^Aménagements^

améliorant

sécurité^^

f

\

)

l

a

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

6 à 8 s.

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

SUPPRESSION DES MASQUES PONCTUELS

EFFICACITE

Permet à l'usager de la route secondaire de voir l'usa- ger prioritaire. Action efficace dès que le masque peut occulter un véhicule, même quelques centièmes de secondes.

RECOMMANDATIONS

Pour prendre son information, sa décision et pour traverser une chaussée de 7 m, l'usager a besoin de 8 secondes.

On supprimera donc, tous les masques situés sur l'accotement de la route princi- pale à moins de 220 m de l'intersection (distance correspondant à 8 secondes pour traverser et à un V85 de 100 Km/h sur la route prioritaire). V85 = vitesse dépassée par 15% des usagers.

Pour en savoir plus

Les carrefours plans sur routes interurbaines (Guide technique SETRA, mars 1980 ). Sécurité des Routes et des Rues page 214 (SETRA-CETUR, 1992). Aménagement des Routes Principales pages 73 et 88 (SETRA, août 1994). Aménagement des carrefours interurbains (SETRA, à paraître).

COUT

<100KF

100KF< D<500K F

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

500 KF < •

<1500 KF

>1500KF

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

Solution coûteuse, toutefois possible lors de renforcement partiel ou total de la chaussée.

Solution moins chère

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

8

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

AMELIORATION DE LA VISIBILITE PAR REPRISE DU TRACÉ

EFFICACITE

Permet à l'usager de la route secondaire de voir l'usager prioritaire.

RECOMMANDATIONS

Pour prendre son information, sa décision et pour traverser une chaussée de 7 m, l'usager a besoin de 8 secondes.

Suivant les vitesses pratiquées sur la route principale, un usager non prioritaire aura besoin des distances de visiblité suivantes:

Vitesses sur route prioritaire |

| Distances de visibilité

60

Km / h

130

m

70

Km / h

150

m

80 Km / h

180

m

90

Km / h

200

m

100

Km/ h

220

m

110

Km/ h

240

m

La suppression d'un talus, d'une haie permet parfois d'améliorer la visibilité pour un coût faible.

Si la gêne est constituée par un dos d'âne ou un virage, le dégagement de visibi- lité sera coûteux. Le report des mouvements sur une éventuelle intersection voi- sine sera une solution efficace.

Pour en savoir plus

Les carrefours plans

sur routes interurbaines (Guide technique SETRA, mars 1980 ).

Sécurité des Routes et des Rues page 214 (SETRA-CETUR, 1992). Aménagement des Routes Principales pages 73 et 88 (SETRA, août 1994). Aménagement des carrefours interurbains (SETRA, à paraître).

COUT

<100KF

100KF< D <500 KF

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

500 KF < K l <1500 KF

>1500 KF

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

L'îlot sur la route secondaire améliore la perception du carrefour

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

10

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

ILOT SUR LA ROUTE SECONDAIRE

EFFICACITE

Réduction importante des accidents de traversée : 50 à 70% des acccidents de traversée sont supprimés après aménagement

Améliore la perception de l'intersection pour l'usager circulant sur la route secondaire.

Améliore le positionnement des usagers à l'arrêt.

RECOMMANDATIONS

L'îlot doit être suffisamment important pour créer une déviation de trajectoire.

L'îlot doit être en relief.

L'extrémité de l'îlot doit être à 1 m du bord de la route principale. Si l'îlot est plus reculé, les usagers se positionnent trop en retrait.

Pour en savoir plus

Les carrefours plans sur routes interurbaines (Guide technique SETRA, mars 1980). Aménagement des carrefours interurbains (SETRA, à paraître). Sécurité des Routes et des Rues. Chapitre 5 et 13. (SETRA CETUR, septembre 1992).

COUT

00KF

100KF < Qfl <500 KF

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

500 KF < U

<1500 KF

>1500 KF

11

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

12 Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

RENFORCEMENT DE LA SIGNALISATION

EFFICACITE

Permet à l'usager de la route secondaire de voir l'in- tersection et la perte de priorité.

Participe fortement à la lisibilité de l'intersection.

RECOMMANDATIONS

Le panneau stop ou cédez le passage doit être parfaitement visible pour l'usager en approche sur la route secondaire.

Si le débouché est évasé, le panneau sur la route secondaire sera reculé et éven- tuellement rappelé sur l'îlot.

Ce panneau doit être rétroréfléchissant, et on veillera à ce qu'il ne masque pas la visibilité.

Pour en savoir plus

Signalisation Routière. Livre I (3 sme partie) Intersections et régimes de priorité. Note d'information N° 17 (SETRA, juin 1986) Les balises J3. Note d'information N'24 (SETRA. octobre 1986) Les panneaux de signalisation permanente.

COUT

<1OOKF

10OKF < •

<500 KF

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

500 KF <

500 KF

>1500 KF

13

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

14

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

MISE A NIVEAU DE LA PLATE-FORME

EFFICACITE

Permet à l'usager de la route secondaire de traverser plus rapidement. Incite les usagers de la route secondaire à marquer l'arrêt.

Renforce la perception de l'intersection pour les usagers prioritaires.

RECOMMANDATIONS

Ce problème est surtout sensible à proximité des villages. En effet, les véhicules franchissant ces intersections ont souvent le moteur froid.

La mise à niveau des accès doit être intégrée aux travaux de renforcement des chaussées

COUT

<100KF

100KF< K<500K F

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

500 KF < •

<1500 KF

>1500KF

15

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

+ 1 à2

secondes

-

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

I

16

r

1

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

ORTHOGONALITE DES BRANCHES

EFFICACITE

Améliore la visibilité pour les usagers de la route secon- daire.

Diminue les temps de traversée des usagers de la route secondaire de 1 à 2 secondes.

Evite les mouvements de tourne à gauche trop fluides engendrant des accidents par collision frontale sur l'axe principal.

RECOMMANDATIONS

Pour en savoir plus

Les carrefours plans

sur routes interurbaines (Guide technique SETRA, mars 1980 ).

Sécurité des Routes et des Rues page 217 (SETRA-CETUR, 1992). Aménagement des Routes Principales page 89 (SETRA, août 1994). Aménagement des carrefours interurbains (SETRA, à paraître).

COUT

<100KF

100KF< D<500K F

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

500 KF < K

17

< 1500 KF

>1500 KF

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

SURLARGEUR POUR TOURNE A GAUCHE

EFFICACITE

Diminue le risque de collision arrière sur les carrefours en T ou au droit des accès riverains situés sur les routes à 2 voies.

RECOMMANDATIONS

Soigner l'état de surface de la surlargeur. Il est constaté une moins bonne effica- cité lorsque l'accotement est bosselé, rapiécé

Exemple de dimensionnement proposé par le SETRA : 10 m de biseau, 15 m de pleine largeur en amont de l'axe de la route secondaire, 10 m en aval et 10 m de biseau. La surlargeur sera respectivement de 2 m et 1,5 m pour des chaussées de 6 m et 7 m.

Le marquage de rive habituel délimitera la chaussée de la surlargeur.

Un accotement revêtu sur l'ensemble de l'itinéraire peut remplir la même fonction.

Pour en savoir plus

Les carrefours plans sur routes interurbaines (Guide technique SETRA, mars 1980 ). Note d'information n" 70 (SETRA, novembre 1989). Sécurité des Routes et des Rues page 218 (SETRA-CETUR, 1992). Aménagement des Routes Principales page 89 (SETRA, août 1994). Aménagement des carrefours interurbains (SETRA, à paraître).

COÛT

<100KF

100KF < LJ <500 KF

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

500 KF < U

<1500 KF

>1500 KF

19

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

20 Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

VOIE DE TOURNE A GAUCHE

EFFICACITE

Diminue le risque d'accident de tourne à gauche par collision arrière. Mais augmente la largeur de traversée, donc le risque d'accident des usagers de la route secondaire.

RECOMMANDATIONS

Les îlots en saillie améliorent la sécurité davantage que les îlots en peinture, du fait de la meilleure perception du carrefour et d'une protection réelle des usagers en tourne à gauche.

Des caractéristiques géométriques réduites (inclinaison du déport et longueur de la voie de tourne à gauche) par rapport au guide SETRA de 1980, ne détériorent pas le niveau de sécurité.

Une inclinaison plus forte du déport présente l'avantage de diminuer les vitesses des véhicules circulant sur la route principale.

Le carrefour doit être le plus compact possible : prohiber la multitude d'îlots sépa- rateurs.

Dans les intersections situées sur une route à 3 voies, la voie centrale doit être neutralisée systématiquement.

Pour en savoir plus

Les carrefours plans sur routes interurbaines (Guide technique SETRA, mars 1980 ). Notes d'information n" 41, 70 et 71 (SETRA, mai 1987 et novembre 1989). Sécurité des Routes et des Rues page 218 (SETRA-CETUR, 1992). Aménagement des Routes Principales page 89 (SETRA, août 1994). Aménagement des carrefours interurbains (SETRA, à paraître).

COUT

IOOKF

1OOKF< D<50 0 KF

Centre d'Etudes Techniques de I Equipement Normandie Centre

500 KF < K l <1500 KF

D>1500K F

21

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

22

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

REDUCTION DU NOMBRE D'ACCES

EFFICACITE

Bonne si l'intersection sur laquelle les accès sont re- portés présente un bon niveau de sécurité.

RECOMMANDATIONS

Solution pouvant être employée avec profit lorsque l'aménagement du carrefour est coûteux : carrefour situé en courbe, à proximité d'un dos d'âne

Sur les routes à 3 voies : le neutralisation de la voie centrale est nécessaire au droit des intersections. Cette solution ne pouvant être appliquée sur toutes les intersections, le regroupement des carrefours est nécessaire.

Pour en savoir plus

Sécurité des Routes et des Rues page 78 (SETRA-CETUR, 1992). Aménagement des Routes Principales page 89 (SETRA, août 1994).

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

23

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

24

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

GIRATOIRE

EFFICACITE

Carrefour plan présentant généralement le meilleur ni- veau de sécurité.

RECOMMANDATIONS

Ne pas implanter sur des intersections présentant un faible niveau de trafic sur la route secondaire par rapport à la route principale. Le carrefour plan à niveau pré- sentera une sécurité équivalente, pour un coût plus faible.

La multiplication des giratoires sur une section de route risque d'engendrer des reports de trafics sur les axes parallèles.

Pour en savoir plus

Note d'information n

55 (SETRA 1989).

Sécurité des Routes et des Rues page 206 (SETRA-CETUR, 1992). Aménagement des Routes Principales page 85 (SETRA, août 1994). Aménagement des carrefours interurbains (SETRA. à paraître).

COUT

D

<1 OOKF

10OKF < •

<500 KF

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

25

500 KF < •

<1500 KF

>1500 KF

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

Page laissée blanche intentionnellement

/^Aménagements

( discutables vis à vis \^d e la sécurité

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

27

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

Un véhicule peut

en cacher un autre

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

28 Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

VOIE DE TOURNE À DROITE

EFFICACITE

Les accidents liés à des mouvements de tourne à droite sont rares et présentent une faible gravité.

Les voies de tourne à droite peuvent avoir des effets né- gatifs sur la sécurité :

le véhicule en tourne à droite peut créer un masque pour l'usager attente sur la route secondaire.

en

Impression de grande largeur favorisant les vitesses.

RECOMMANDATIONS

L'implantation de voies de tourne à droite est fortement déconseillée.

Pour les aménagements existants, il n'est pas nécessaire d'imposer leur suppres- sion, à moins qu'une analyse détaillée des accidents mette en cause la voie de tourne à droite.

Pour en savoir plus

Sécurité des Routes et des Rues page 212 (SETRA-CETUR, 1992). Aménagement des Routes Principales page 90 (SETRA août 1994). Aménagement des carrefours interurbains (SETRA à paraître).

COUT

<1 OOKF

10OKF < K l <500 KF

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

500 KF < •

<1500 KF

>1500 KF

29

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

30 Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

ECLAIRAGE D'UNE INTERSECTION

EFFICACITE

Aucun effet positif pour les intersections situées en mi- lieu rural, y compris pour les giratoires.

RECOMMANDATIONS

L'éclairage n'améliore pas la visibilité réciproque entre les usagers motorisés. En effet des feux de croisement se voient de très loin sur un fond non éclairé. Ils se perçoivent moins bien si le carrefour est éclairé.

L'éclairage devrait être associé au milieu urbain et renforcer la lisibilité des entrées d'agglomération.

En dehors du milieu urbain, il ne peut être utilisé que si le carrefour se trouve à

proximité d'une zone éclairée.

Pour en savoir plus

Note d'information n 79 (SETRA, 1989). Sécurité des Routes et des Rues page 339 (SETRA-CETUR, 1992). Aménagement des Routes Principales page 91 (SETRA, août 1994).

COUT

D

<1 OOKF

10OKF < D

<500 KF

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

31

500 KF < QQ <1500 KF

>1500 KF

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

St FILLON

LE TUC

f

Cepanneau diagrammatique n'aide pas à la compréhension du carrefour

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

) GIVERNON

1

32

120 m

•à

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

VOIE DETOURNE A GAUCHE PARLADROITE

EFFICACITE

Le mouvement demandé à l'usager est inabituel (tourner à droite pour aller à gauche) .

Aussi les usagers ont tendance à ne pas respecter l'amé- nagement.

RECOMMANDATIONS

Ce dispositif est difficile à signaler.

La signalisation de ce type de carrefour constitue fréquemment des masques pour l'usager de la route secondaire.

Cet aménagement peut éventuellement être implanté sur les carrefour en T, avec un trafic d'habitués, sur les routes à 2 voies.

Pour en savoir plus

Note d'information n° 41 (SETRA, mai 1987). Sécurité des Routes et des Rues page 213 (SETRA-CETUR, 1992). Aménagement des Routes Principales page 86 (SETRA, août 1994).

COÛT

<1 OOKF

10OKF < H <500 KF

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

500 KF < •

<1500 KF

>1500KF

33

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

Page laissée blanche intentionnellement

C

Aménagements à proscrire

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

35

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

I

I

36 Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

CARREFOURS AVEC MULTITUDE D'ILOTS

AMENAGEMENT DANGEREUX

EXPLICATIONS

La multitude d'îlots en carrefour est à l'origine de nombreux accidents, impliquant notamment les personnes âgées.

La complexité des informations à lire, la multitude des points de conflit sont à l'origine des accidents sur ces sites.

La fluidité des mouvements aggrave les conflits.

La compacité est un critère de sécurité pour un carrefour plan.

Pour en savoir plus

Sécurité des Routes et des Rues page 213 (SETRA-CETUR 1992). Aménagement des Routes Principales page 86 (SETRA août 1994).

Centre d Etudes Techniques de I Equipement Normandie Centre

37

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

38

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

ELARGISSEMENT DE LA ROUTE SECONDAIRE

AMENAGEMENT DANGEREUX

EXPLICATIONS

L'élargissement de la route secondaire est à l'origine d'une mauvaise lisibilité de l'intersection, et n'incite pas les usagers à ralentir.

Cette disposition favorise le stockage en double file, manoeuvre génératrice d'ac- cidents en raison des masques à la visibilité.

Pour en savoir plus

Sécurité des Routes et des Rues page 213 (SETRA-CETUR, 1992). Aménagement des Routes Principales page 86 (SETRA, août 1994).

Centre d'Etudes Techniques de I Equipement Normandie Centre

39 Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

40

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

ELARGISSEMENT DE LA ROUTE PRINCIPALE

AMENAGEMENT DANGEREUX

EXPLICATIONS

L'élargissement de la route principale entraîne une augmentation des accidents de traversée.

Les usagers évaluent mal la distance ou le temps nécessaire pour effectuer leur manoeuvre.

Cette disposition est à l'origine d'accumulation d'accidents.

Les usagers les plus souvent impliqués dans ce type de carrefour sont les per- sonnes âgées.

Pour en savoir plus

Sécurité des Routes et des Rues page 213 (SETRA-CETUR, 1992). Aménagement des Routes Principales page 86 (SETRA, août 1994).

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

41 Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

42

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

CARREFOURS A FEUX

AMENAGEMENT DANGEREUX en rase campagne

EXPLICATIONS

Les feux surprennent en rase campagne (équipement spécifiquement urbain).

Ils sont à l'origine d'accidents par collision arrière et de chocs perpendiculaires.

En cas de panne on constate un surcroît d'accidents.

Pour en savoir plus

Carrefours à feux en rase campagne, analyse de sécurité (SETRA, 1980). Sécurité des Routes et des Rues page 63 (SETRA-CETUR, 1992). Aménagement des Routes Principales page 88 (SETRA, août 1994).

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

43

Direction Départementale de l'Equipement de Seine Maritime

Réalisation :

DDE de SEINE-MARITIME G. BERGOUGNE - C. DROUAUX CETE NORMANDIE CENTRE J-M. CHAUVIN - G. DUPRE - C. GUENET

Maquette J-Y. LEBOURG

Page laissée blanche intentionnellement

Service d'Etudes Techniques des Routes et Autoroutes

Document disponible sous la Réf. E 9738 au bureau de vente des publications du SETRA 46, avenue Aristide Briand - B.P. 100 - 92223 Bagneux cedex - France

3 01 46 11 31 53 et 01 46 11 31 55 - Télécopie

Prix de vente : 50 F

01 46 11 33 55