Vous êtes sur la page 1sur 84

1

RÉPUBLIQUE DE CÔTE D’IVOIRE Union-Discipline-Travail

Cycle Académique 2007-2008

Union-Discipline-Travail Cycle Académique 2007-2008 FORMATION : Master Audit et Contrôle de Gestion et
Union-Discipline-Travail Cycle Académique 2007-2008 FORMATION : Master Audit et Contrôle de Gestion et

FORMATION : Master Audit et Contrôle de Gestion et Management des Institutions de Micro Finances Modform V-J & V-Js, Prépa V-J1

COMPTABILITÉ GÉNÉRALE
COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

Chargé de Cours M. DOSSO Mamadou

NB : Tout droit de reproduction de ce document est formellement interdit sous peine de poursuites judiciaires.

formellement interdit sous peine de poursuites judiciaires. Février 2008 Centre Universitaire Professionnalisé 06 BP

Février 2008

Centre Universitaire Professionnalisé 06 BP 1352 Cidex 1 Abidjan 06 Tél. : (225) 22 48 64 27/24 Tél. / fax : (225) 22 44 02 15 ; Céll. : 07 98 50 00

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

2

PLAN DE FORMATION

Etablissement : C.U.P Module : COMPTABILITE GENERALE Professeur : M. DOSSO Auditeurs : TEL :
Etablissement
: C.U.P
Module : COMPTABILITE GENERALE
Professeur
: M. DOSSO
Auditeurs :
TEL
: 23 50 84 40
Contacts
:
Volume horaire : 60 HEURES
CEL. : 07 83 64 96
 

CHAPITRES

TEMPS ALLOUE

 

COURS

TRAVAUX DIRIGES

1 ère Partie : FONDEMENT DE LA COMPTABILITE

   

Chapitre 1 : Analyse des opérations de l’entreprise

1

H

2

H

Chapitre 2 : Le compte

 

2

H

3

H

Chapitre 3 : Le bilan

3

H

5

H

Chapitre 4 : Les comptes de gestion

2

H

4

H

Chapitre 5 : Le journal et la balance

2

H

4

H

*

* *

EVALUATION N° 1

*

* *

   

2 ème Partie : OPERATIONS COURANTES

Chapitre 6 : Les factures

 

3

H

5

H

Chapitre 7 : Taxe sur la valeur ajoutée

2

H

3

H

Chapitre 8 : Les emballages

2

H

4

H

Chapitre 9 : Les effets de commerce

3

H

5

H

Chapitre 10 : Rapprochement bancaire

2

H

3

H

*

* *

EVALUATION N° 2

*

* *

   
 

VOLUME HORAIRE

22 H

38 H

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

3

60 HEURES

60 HEURES

INTRODUCTION GENERALE

L’activité économique est constituée par les actes de production, de consommation, de répartition des richesses, de recherche technologique. Tous les animateurs de l’activité économique sont appelés opérateurs économiques ou agents économiques (les ménages, l’administration, les établissements financiers, les entreprises, l’extérieur,…). L’entreprise, par ses différentes fonctions représente l’un des principaux agents économiques.

1- Définition de l’entreprise

L'entreprise est une organisation financièrement indépendante, une unité de répartition de richesses qui, par la combinaison des facteurs de production, produit des biens ou des services destinés à être vendus en vue de réaliser un bénéfice.

2- Classification des entreprises

Les entreprises peuvent être classées selon plusieurs critères :

Constitution du capital : Entreprise privées, entreprises publiques, entreprises semi privées (mixtes)

Nature de l’activité : Entreprises industrielles, de distribution, de prestation de services

Taille de l’entreprises : La taille de l’entreprise peut être fonction du nombre d’employés, du chiffre d’affaires ou du montant des capitaux

D’une manière générale, selon la taille, les entreprises sont classées en trois catégories : Petites entreprises, moyennes entreprises et grandes entreprises

3- Fonctions de l’entreprise

Une fonction est constituée de tâches ou activités visant un objectif. Les principales fonctions que l’on peut rencontrer dans une entreprise sont les suivantes

La fonction commerciale

La fonction technique

La fonction comptable et financière

La fonction personnelle

La fonction administrative

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

4

Ces différentes fonctions peuvent être évaluée à l’aide d’unités d’œuvre. 4- Moyens de l’entreprise

Pour assurer son fonctionnement et atteindre ses objectifs, l’entreprise doit regrouper des moyens ou facteurs de production

Ressources financières

Ressources naturelles

Ressources humaines

5- Cycle d’exploitation de l’entreprise

Il constitue l’ensemble des opérations réalisées par l’entreprise pour atteindre son objectif. La réalisation de ces opérations prend la forme d’un circuit qui se manifeste plusieurs fois dans l’année. Ce circuit est appelé cycle d’exploitation.

a) Entreprise commerciale

L’entreprise commerciale se caractérise par l’achat de marchandises, le stockage momentané de ces marchandises suivi de leur vente

Paiements Encaissements CAISSE FOURNISSEURS ENTREPRISE CLIENTS Achat de M/ses Vente de M/ses STOCKS (d1) (d2)
Paiements
Encaissements
CAISSE
FOURNISSEURS
ENTREPRISE
CLIENTS
Achat de M/ses
Vente de M/ses
STOCKS
(d1)
(d2)

b) Entreprise industrielle

Son cycle d’exploitation peut être décrit de la manière suivante :

Achat de matières (matières premières et matières consommables)

Stockage des matières

Transformation des matières en produits finis

Stockage des produits finis

Vente des produits finis

Règlements CAISSE Encaissements FOURNISSEURS ENTREPRISE CLIENTS Stocks Stocks de Achat de Matières de produits
Règlements
CAISSE
Encaissements
FOURNISSEURS
ENTREPRISE
CLIENTS
Stocks
Stocks de
Achat de Matières
de
produits
Transformation
Vente de Produits
matière
finis
(d1)
(d2)

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

5

Soient ;

d1 : Délais du crédit – fournisseurs

d2 : Délai du crédit – clients

=> Comparer d1 et d2 ?

6- Environnement de l’entreprise

L’entreprise est un système ouvert et finalisé. De par ses différentes opérations réalisées avec les autres agents économiques, elle représente un véritable carrefour d’échanges.

Fournisseurs

Ménages

Ets Financiers

M/ses, biens

Fournisseurs Ménages Ets Financiers M/ses, biens ENTREPRISE Subvention ETAT CLIENTS Autres structures

ENTREPRISE

Subvention

Ménages Ets Financiers M/ses, biens ENTREPRISE Subvention ETAT CLIENTS Autres structures Monnaie Travail Impôts

ETAT

CLIENTS

Autres structures

Monnaie

Subvention ETAT CLIENTS Autres structures Monnaie Travail Impôts M/ses, Produits Monnaie Salaires Capitaux

Travail

Impôts

ETAT CLIENTS Autres structures Monnaie Travail Impôts M/ses, Produits Monnaie Salaires Capitaux Monnaie Biens,

M/ses, Produits

Autres structures Monnaie Travail Impôts M/ses, Produits Monnaie Salaires Capitaux Monnaie Biens, services

Monnaie

structures Monnaie Travail Impôts M/ses, Produits Monnaie Salaires Capitaux Monnaie Biens, services Remboursement

Salaires

Monnaie Travail Impôts M/ses, Produits Monnaie Salaires Capitaux Monnaie Biens, services Remboursement Intérêt 7-
Monnaie Travail Impôts M/ses, Produits Monnaie Salaires Capitaux Monnaie Biens, services Remboursement Intérêt 7-

Capitaux

Travail Impôts M/ses, Produits Monnaie Salaires Capitaux Monnaie Biens, services Remboursement Intérêt 7- La

Monnaie

Impôts M/ses, Produits Monnaie Salaires Capitaux Monnaie Biens, services Remboursement Intérêt 7- La comptabilité

Biens, services

Remboursement

Salaires Capitaux Monnaie Biens, services Remboursement Intérêt 7- La comptabilité La comptabilité est une

Intérêt

Capitaux Monnaie Biens, services Remboursement Intérêt 7- La comptabilité La comptabilité est une technique

7- La comptabilité

La comptabilité est une technique permettant de saisir, d’enregistrer et de classer les données de base chiffrées. Elle est destinée à fournir après traitement approprié, un certain nombre de renseignements d’ordre juridique et économique aux utilisateurs intéressés.

Renseignements d'ordre économique La tenue régulière d’une comptabilité permet à l’entreprise de fournir à l’administration les chiffres lui permettant de calculer les agrégats économiques tels que la valeur ajoutée, le produit intérieur brut, etc.

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

6

CHAPITRE 1

ANALYSE DES OPERATIONS DE L’ENTREPRISE

Toutes les opérations réalisées par l’entreprise avec son environnement (commercial, social, financier, fiscal,…) sont analysées en comptabilité en terme de flux

I- Opérations de l’entreprise

en

plusieurs catégories :

Opération d’exploitation : permettent d’assurer le fonctionnement quotidien de l’entreprise et déterminent son cycle d’exploitation Exemples : …………………………………………………………………

Les

opérations

effectuées

par

l’entreprise

peuvent

être

classées

…………………………………………………………………

Opérations

de

financement :

procurent

à

l’entreprise

des

ressources

financières nécessaires à la réalisation de ses investissements. Exemples : ……………………………………………… ……………

………………………………………………………………….

Opérations d’investissements : elles ont pour but le maintien ou le renouvellement de l’appareil productif de l’entreprise Exemples : ……………………………………………… ……………

………………………………………………………………….

II- Flux économiques

A- Définition

Un flux est un mouvement de biens ou de valeurs qui relie plusieurs pôles.

B- Caractéristiques d’un flux économique

Tout flux économique est caractérisé par :

Un point de départ ou origine appelé la ressource

Un point d’arrivée ou destination appelé l’emploi

Un montant qui représente la valeur du flux

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

7

C- Classification des flux

Les flux peuvent être classés selon plusieurs critères :

Selon leur nature : flux réels, flux financiers

o Flux réels : concernent les mouvements de biens et services

Exemples : ……………………………………………… ……………

………………………………………………………………….

o Flux financier : représente les flux de monnaie ou autres moyens de règlement (chèques, effets de commerce, carte de crédit,…)

Exemples : ……………………………………………… ……………

………………………………………………………………….

Selon le cadre : Flux internes, flux externes.

o Flux interne : Flux qui se produit à l’intérieur de l’entreprise

Exemples : ……………………………………………… ……………

………………………………………………………………….

o Flux

Externe :

Flux

économique

qui

relie

l’entreprise

à

un

autre

agent

Exemples : ……………………………………………… ……………

………………………………………………………………….

D- Matérialisation des flux

Exemple : SOLIBRA livre à SOCOCE 500 casiers de sucreries aux prix unitaire de 4800 F. le règlement est fait par chèque

Boisson (flux réel) 500.000 F

SOLIBRA

(Fournisseur)

R

E

(1)

E

R

SOCOCE

(Client)

(Fournisseur) R E (1) E R SOCOCE (Client) Chèque (flux financier) 500.000 F (2) III- Analyse

Chèque (flux financier) 500.000 F

R SOCOCE (Client) Chèque (flux financier) 500.000 F (2) III- Analyse comptable des opérations L’analyse

(2)

III- Analyse comptable des opérations

L’analyse comptable consiste à identifier pour chaque opération ou flux la ressource et l’emploi.

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

8

A- Règles d’enregistrement

L’analyse des opérations est basée sur la règle fondamentale suivante :

=> Pour chaque opération, on a l’égalité : Ressource = Emploi La ressource et l’emploi correspondent aux différents pôles (extrémités) des flux

 

Opérations

Ressources

Emplois

1- Achat de marchandises

A

crédit

Fournisseurs (Dettes)

Stock de

Au

 

Espèces

Caisse

marchandises

comptant

Chèques

Banque

2- Vente de marchandises

A

crédit

Stock de

Clients (créances)

Au

 

Espèces

Caisse

marchandises

comptant

Chèques

Banque

   

Fournisseurs

 

3- Achats de biens durables

A

crédit

d’investissement

Les biens acquis

Au comptant

Caisse / Banque

   

Stock de

 

Avec bénéfice

marchandises

- Clients

- Caisse / Banque

4- Vente de marchandises

Bénéfice

   

- Clients

 

Avec perte

Stock de

marchandises

- Caisse / Banque

- Perte

     

- Caisse

5- Apports en capital

En numéraire

Capital

- Banque

En nature

Les biens apportés

B- Application

Exercice 1

Soient les opérations suivantes réalisées par l’exploitant ‘’KAKOU’’

1. Création de l’entreprise avec un apport de 15.000.000 F dont les 2/3 déposé en banque et le reste versé en caisse.

2. Achat de marchandises pour 10.000.000 F dont le 1/5 est réglé au comptant en espèces.

3. Ventes de marchandises 8.000.000 F, le quart étant réglé au comptant par

chèque.

4. Réglé par chèque l’achat d'un matériel de bureau 1.200.000 F

5. Recouvrement des créances en espèces : 1.500.000 F

6. Réglé le fournisseur par chèque 6.700.000 F

Travail à faire :

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

9

Présenter l’analyse de ces opérations en emplois et ressources. Exercice 2

de ces opérations en emplois et ressources. Exercice 2 Soient les opérations suivantes réalisées par

Soient les opérations suivantes réalisées par l’entreprise "AMADOU"

.

1. Achat de matières premières avec le fournisseur Ali : 15.000.000 F dont le tiers est réglé au comptant en espèces.

2. Sortie de matières premières pour l’atelier de fabrication : 8.000.000 F

3. Entrée de produits finis en magasin : 7.000.000 F

4. Vente d’un lot de produits finis à 5.000.000 F contre espèces, ce lot avait coûté 4.000.000F

5. Paiement de salaires par chèques : 1.200.000 F

6. Réglé le fournisseur Ali en espèces : 6.500.000 F

7. Vente de produits au client KONAN : 1.300.000 F dont 300.000 F réglés au comptant par chèque

8. Le client KONAN remet un autre chèque pour solde de son compte.

Travail à faire

Présenter l’analyse de ces opérations en emplois et ressources.

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

10

CHAPITRE 2

LE COMPTE

I- Généralités

A- Définition

Un compte représente l’extrémité d’un flux. Schématiquement, il se présente de la façon suivante

Débit

Compte

Crédit

EMPLOIS RESSOURCES
EMPLOIS RESSOURCES
EMPLOIS RESSOURCES
EMPLOIS RESSOURCES

EMPLOIS

EMPLOIS RESSOURCES
EMPLOIS RESSOURCES
EMPLOIS RESSOURCES
EMPLOIS RESSOURCES
EMPLOIS RESSOURCES
EMPLOIS RESSOURCES
EMPLOIS RESSOURCES
EMPLOIS RESSOURCES

RESSOURCES

EMPLOIS RESSOURCES

Un compte est représenté par un tableau qui comprend deux parties :

La partie gauche qui enregistre les emplois est appelée Débit

La partie droite où sont notées les ressources est appelée Crédit

L’ensemble des comptes schématiques représente le grand-livre.

B- Imputation d’un compte

1- Règles comptables

Imputer un compte, c’est inscrire une somme dans ce compte.

Débiter un compte consiste à porter un montant au débit de ce compte

Créditer un compte, c’est inscrire une somme au crédit à son crédit

c’est inscrire une somme au crédit à son crédit En pratique : Ressource = crédit ;

En pratique : Ressource = crédit ; emploi = débit

2- Application :

Exercice 1

Soient les opérations suivantes réalisées par l’entreprise MADOSCI :

1- Achat de marchandises à crédit : 5 000 000 F

2- Vente de marchandises à crédit : 4 000 000 F

Travail à faire

Enregistrer les opérations dans le grand-livre.

D

C

faire Enregistrer les opérations dans le grand-livre. D C D C D C D C Cours
faire Enregistrer les opérations dans le grand-livre. D C D C D C D C Cours

D

C

Enregistrer les opérations dans le grand-livre. D C D C D C D C Cours de
Enregistrer les opérations dans le grand-livre. D C D C D C D C Cours de

D

C

les opérations dans le grand-livre. D C D C D C D C Cours de COMPTABILITE
les opérations dans le grand-livre. D C D C D C D C Cours de COMPTABILITE

D

C

les opérations dans le grand-livre. D C D C D C D C Cours de COMPTABILITE
les opérations dans le grand-livre. D C D C D C D C Cours de COMPTABILITE

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

11

Remarque : lorsque plusieurs opérations concernent le même compte, on les enregistre dans ce même compte afin de déterminer son solde :

D

C

dans ce même compte afin de déterminer son solde : D C C- Solde d’un compte
dans ce même compte afin de déterminer son solde : D C C- Solde d’un compte

C- Solde d’un compte

Le solde d’un compte représente la différence entre le total des débits et celui des crédits :

Si TD>TC => solde débiteur

Si TC>TD => solde créditeur.

Le solde permet d’équilibrer le compte.

D

Compte « X »

C

D

Compte « Y »

C

1.000.000

600.000

700.000

800.000

…………

…………

…………

…………

II- Présentation d’un compte

A- Tracé d’un compte

Un compte peut être présenté de plusieurs façons :

La présentation simple d’un compte

 

La présentation avec les colonnes des débits et crédits associés

 

La présentation avec les colonnes des soldes.

 
 

1- Présentation simple d’un compte

Débit

Compte

 

Crédit

Dates

Libellés

Montants

Dates

Libellés

Montants

………

………………….

…………

………

………………….

…………

………

………………….

…………

………

………………….

…………

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

12

2- Présentation avec colonnes des Débits et Crédits associés

Dates

Libellés

Montants

Débit

Crédit

…………

………………………………….

…………

…………

…………

………………………………….

…………

…………

3- Présentation avec colonnes des soldes

Dates

Libellés

Montants

Soldes

Débit

Crédit

Débit

Crédit

………

….…………………

………

………

……

……

………

…………………………………

………

………

……

……

B- Application : Exercice 2

……… …… …… B- Application : Exercice 2 1- Enoncé Le compte caisse de l’entreprise «

1- Enoncé

Le compte caisse de l’entreprise « LAGO » a enregistré des opération durant le mois de février 2008.

01

/ 02 / 08 : Avoir en caisse : 1.200.000 F

05

/ 02 / 08 : Prélèvement sur la banque pour alimenter la caisse : 800.000

07

/ 02 / 08 : Réglé le fournisseur Kouadio : ?

10

/ 02 / 08 : Versement du client Salif : ?

13

/ 02 / 08 : Recettes des ventes : 400.000 F

15

/ 02 / 08 : Paiement d’acomptes : 1.000.000 F

25

/ 02 / 08 : Réglé des fais de transport : 70.000 F

28

/ 02 / 08 : Réglé le loyer : 330.000 F

Informations supplémentaires

Le solde du compte au soir du 28 / 02 / 08 s’élève à 700.000 F La somme réglée au fournisseur Kouadio représente 2,5 fois le montant versé par le client Salif

Travail à faire

1- Calculer la somme réglée au fournisseur Kouadio et le montant du versement du client Salif 2- Déterminer les soldes successifs jusqu’au 28 / 02 / 08 3- Qu’arriverait-il si une facture subite de 800.000 F de charges parvenait au comptable de la société « LAGO » ?

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

13

2- Solution

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

14

Exercice 3

La société SOTRACI importe de la France un matériel de fabrication au prix de 25.000.000 F. Les droits de douane représentent 25% du prix d’achat ; les frais de transport et de montage s’élèvent respectivement à 1.800.000 F et 200.000 F.

Travail à faire

1- Calculer le coût d’achat du matériel

2- Enregistrer de l’opération dans le grand-livre de SOTRACI sachant que toutes les transactions sont réglées au comptant par chèques bancaires.

NB : Avoir en banque : 40.000.000 F

Exercice 4

Au début du mois de février 2005, l’entreprise SOCIMA avait en magasin 1200 unités de marchandises à 1.900 F l’unité. Durant le mois de février, les mouvements du stock de marchandises ont été les suivants 05-02-2005 : Bon de réception n° 149 : 600 unités à 1.850 F l’unité

11-02-2005 : Bon de sortie n°190 : 500 unités

18-02-2005 : Bon de réception n°150 : 800 unités à 1.872,5 F l’unité

22-02-2005 : Bon de sortie n° 191 : 1000 unités

27-02-2005 : Bon de sortie n° 192 : 200 unités

Travail à faire

Présenter le compte de stock de marchandises à l’aide des méthodes suivantes :

Coût moyen pondéré avec cumul de stock initial (CMUP)

Coût moyen pondéré après chaque entrée

Premier entré, premier sorti (PEPS ou FIFO)

Coût moyen pondéré calculé sur la durée moyenne de stockage.

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

15

DEBIT

METHODE DU CMUP AVEC STOCK INITIAL COMPTE DE STOCK………………

CREDIT

DATES

LIBELLES

QTE

PU

MT

DATES

LIBELLES

QTE

PU

MT

 

TOTAUX

       

TOTAUX

     

METHODE DE CMUP APRES CHAQUE ENTREE FICHE DE STOCK………………

DATES

LIBELLES

ENTREES

SORTIES

STOCKS

 

QTE

PU

MT

QTE

PU

MT

QTE

PU

MT

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

16

TOTAUX
TOTAUX

METHODE : PREMIER-ENTRE, PREMIER SORTI (PEPS ou FIFO) FICHE DE STOCKS……………….

DATES

LIBELLES

ENTREES

SORTIES

STOCKS

 

Q

PU

MT

Q

PU

MT

Q

PU

MT

 

TOTAUX

                 

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

17

CHAPITRE 3

LE BILAN

I- Généralités

A- Définition

Le bilan est un tableau récapitulatif de la situation financière d’une entreprise à une date donnée qui est en général la fin de l’exercice (31 décembre). Il décrit l’état des biens, des capitaux et des dettes de l’entreprise (patrimoine): On dit que le bilan est la photographie de la situation patrimoniale de l’entreprise à une date donnée. Il comprend deux parties :

Le côté droit qui regroupe les ressources finançant les biens est appelé PASSIF"

Le côté gauche qui enregistre les emplois (biens) est appelé "ACTIF"

B- Structure du bilan

Le bilan se compose de trois grandes masses à l'actif et trois grandes masses au passif.

ACTIF

PASSIF

Actif immobilisé

Ressources stables

Actif circulant

Passif circulant

Trésorerie - actif

Trésorerie - passif

1- L’actif

Il représente l’ensemble des biens de l’entreprise :

L’actif immobilisé est constitué par les biens durables (immobilisations)

L’actif circulant comprend les éléments cycliques (actif de roulement)

La trésorerie active regroupe les disponibilités de l’entreprise.

NB : Pour le détail des rubriques, voir tableau

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

18

Bilan (Système normal)

18 Bilan (Système normal) Remarque : • Les comptes d’actif sont classés par ordre de liquidité

Remarque :

Les comptes d’actif sont classés par ordre de liquidité croissante

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

19

La liquidité est l’aptitude d’un bien à être transformé en monnaie

2- Le passif Il regroupe les ressources de l’entreprise

Ressources stables : Fonds dont dispose l’entreprise durant une longue période

Passif circulant : comprend les dettes à court terme

Trésorerie passive : constituée par des dettes à très court terme

 

PASSIF

   

Réf

(avant répartition)

Exercice N

Exercice N-1

 

CAPTAUX PROPRES ET RESSOURCES ASSIMILEES

   

CA

Capital

………………

………………

CB

Actionnaires, capital souscrit, non appelé

………………

………………

CC

Primes et Réserves

CD

Primes d’apport, d’émission, de fusion

………………

………………

CE

Ecart de réévaluation

………………

………………

CF

Réserves indisponibles

………………

………………

CG

Réserves libres

………………

………………

CH

Report à nouveau (+ ou -)

………………

………………

CI

Résultat net de l’exercice (Bénéfice + ou Perte -)

………………

………………

CK

Autres capitaux propres

CL

Subventions d’investissement

………………

………………

CM

Provisions réglementées et fonds assimilés

………………

………………

CP

TOTAL CAPITAUX PROPRES (I)

   
 

DETTES FINANCIERES ET RESSOURCES ASSIMILEES (1)

   

DA

Emprunts

………………

………………

DB

Dettes de crédit-bail et fond assimilés

………………

………………

DC

Dettes financières diverses

………………

………………

DD

Provisions financières pour risques et charges

………………

………………

DE

(1) dont HAO

DF

TOTAL DETTES FINANCIERES (II)

   

DG

TOTAL RESSOURCES STABLES (I+II)

   

DG

REPORT TOTAL RESSOURCES STABLES (I+II)

   
 

PASSIF CIRCULANT

   

DH

Dettes circulantes et ressources assimilées HAO

………………

………………

DI

Clients, Avances reçues

………………

………………

DJ

Fournisseurs d’exploitation

………………

………………

DK

Dettes fiscales

………………

………………

DL

Dettes sociales

………………

………………

DM

Autres dettes

………………

………………

DN

Risques provisionnés

………………

………………

DP

TOTAL PASSIF CIRCULANT (III)

   
 

TRESORERIE – PASSIF

   

DQ

Banques, Crédits d’escompte

………………

………………

DR

Banques, Crédits de trésorerie

………………

………………

DS

Banques Découverts

………………

………………

DT

TOTAL TRESORERIE – PASSIF (IV)

   

DU

Ecarts de conversion – Passif (V) (Gain de change)

………………

………………

DZ

TOTAL GENERAL (I+II+III+IV+V)

   

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

20

Remarque

Les comptes de passifs sont classés par ordre d’exigibilité croissante

L’exigibilité est l’échéance d’une dette.

II- Relations entre l’actif et le passif du bilan

La confrontation de l'actif et du passif permet de dégager certaines grandeurs caractéristiques du bilan dont :

Le résultat

La situation nette.

A- Le résultat

Le résultat est la différence entre l'ensemble des biens (actif) et l'ensemble des capitaux et dettes (passif).

Résultat = Actif – Passif

Si Actif > Passif résultat positif (bénéfice)

Si Passif > Actif résultat négatif (perte)

NB : le résultat se place dans les capitaux propres quelque soit son signe.

B- La situation nette

Appelée aussi actif net, elle représente la valeur réelle de l'entreprise à une date donnée. Elle peut-être déterminée de plusieurs façons :

Première méthode

Situation nette = Capitaux propres – Charges immobilisées

Deuxième méthode

Situation nette = Actif réel – Total des dettes

o

Actif réel = Total Actif – Charges immobilisées

o

Total des dettes = Emprunts + Passif circulant + Trésorerie passive

NB : Les charges immobilisées sont appelées aussi actifs fictifs. '

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

21

C- Applications

Exercice 1

: BILAN DE CREATION

Le 01/01/08, l'entreprise NOGODIS est créée par plusieurs personnes avec les apports suivants :

- en numéraires : 3.000.000 F dont 2.500.000 F déposés en banque et 500.000 F versés en caisse.

- en nature:

o

Une machine de fabrication d'une valeur de 8.000.000 F

o

Deux ordinateurs au prix unitaire de

1.000.000 F

o

Un camion coûtant

10.000.000 F

o

Une voiture de liaison au prix de

2.000.000 F

o

Un bâtiment évalué à

25.000.000 F

L'entreprise NOGODIS a par contre emprunté une somme de 5.000.000 F remboursables dans 5 ans pour l'équipement de ses locaux, (bureaux, armoires, fauteuils, chaises). Elle a acheté des marchandises à crédit pour une valeur de 15.000.000 F. Les frais de constitution d'un montant de 3.000.000 F seront remboursés dans 3 ans.

Travail à faire

1 - Evaluer le capital de l'entreprise NOGODIS 2- Présenter le bilan de création au 01 / 01 / 08 3- Déterminer la situation nette de 2 manières.

Exercice 2

: CAS DE BENEFICE

Au 31/12/07, on vous fournit les informations relatives au bilan de l'entreprise SYLLA

Frais d'établissement

1.000.000 F

Terrain

4.000.000 F

Bâtiment

10.000.000 F

Matériel et outillage

2.000.000 F

Mobilier et matériel de bureau

1.000.000 F

Matériel de transport

4.000.000 F

Titre de participation

2.000.000 F

Stock de marchandises

8.000.000 F

Clients

2.000.000 F

Banque

2.000.000 F

Caisse

200.000 F

Capital

20.000.000 F

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

22

Réserves

3.000.000 F

Emprunts à plus d'un an

6.000.000 F

Fournisseurs

4.000.000 F

Créditeurs divers

1.000.000 F

Découverts bancaires

800.000 F

Crédits d'escompte

200.000 F

Titres de placement

800.000 F

Travail à faire

1- Présenter le bilan de l'entreprise SYLLA au 31 / 12 / 07 2- Déterminer la situation nette de 2 façons.

/ 12 / 07 2- Déterminer la situati on nette de 2 façons. Exercice 3 :

Exercice 3 : CAS DE PERTE

Au 31/12 / 07 les comptes de bilan de l'entreprise KAKOU se présentent

ainsi

Fonds de commerce

1.000.000 F

Matériel et outillage

4.000.000 F

Mobilier de bureau

6.000.000 F

Matériel de transport

8.000.000 F

Avances et acomptes versés sur immobilisations

3.000.000 F

Stock de matières premières

18.600.000 F

Stock de produits finis

12.800.000 F

Clients

18.000.000 F

Débiteurs divers

8.500.000 F

Effets à recevoir

5.300.000 F

Banque

6.700.000 F

CCP

2.800.000 F

Caisse

300.000 F

Capital

40.000.000 F

Réserves

2.000.000 F

Emprunts à plus d'un an

8.000.000 F

Fournisseurs

20.000.000 F

Charges à payer

15.000.000 F

Effets à payer

12.000.000 F

Etat

2.000.000 F

Crédits de trésorerie

400.000 F

Crédits d'escompte

800.000 F

Travail à faire

1- Présenter le bilan de l'entreprise KAKOU au 31 /12 / 07

2- Calculer la situation nette de deux façons.

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

23

Exercice 4

: DU BILAN D’OUVERTURE AU BILAN DE CLOTURE

Les postes suivants figurent dans le bilan de l'entreprise" KACOU " au 1 er Janvier 2006 :

Matériel de transport

: 2.000.000 F

Marchandises

: 1.000.000 F

Clients

: 1.500.000 F

Capital

: à déterminer

Caisse

: 300.000 F

Emprunts

: 3.400.000 F

Fournisseurs

: 1.400.000 F

Banque

: 6.000.000 F

Au cours de l'exercice, l'entreprise "KACOU " a effectué les opérations suivantes :

1- Achats de marchandises : - au comptant par chèque - à crédit

: 1.000.000 F : 2.000.000 F

2- Achat d'un véhicule : 6.000.000 F (le tiers réglé par chèque, le reste faisant l'objet d'un emprunt bancaire à 6 ans) ;

3- Ventes de marchandises à crédit : 2.500.000 F ; ces marchandises avaient été achetées à 2.000.000 F ;

4- Les clients règlent en espèces : 1.700.000 F ;

5. Règlement des fournisseurs - en espèces : 1.000.000 F - par chèque : 1.200.000 F

Travail à faire

1- Présenter le bilan d'ouverture ;

2- Enregistrer les opérations dans les comptes schématiques

3- Déterminer les soldes des comptes ;

4- Présenter le bilan au 31/12/2006

5- Calculer la situation nette de 2 façons.

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

24

TRAVAUX DIRIGES 3 :

LE BILAN

Au 31/ 12 /07 ; on vous fournit les informations sur le bilan de l'Entreprise SOCIMA:

Fonds de commerce

1.000.000 F

Frais de constitution

600.000 F

Matériel et outillage

2.000.000 F

Matériel de transport

4.000.000 F

Mobilier de bureau

2.400.000 F

Titres de participation

570.000 F

Stock de matières premières

30.300.000 F

Stock de produits finis

32.110.000 F

Clients

8.000.000 F

Clients, avances et acomptes reçus

500.000 F

Effets à recevoir

2.550.000 F

Titres de placement

10.400.000 F

Banque (solde débiteur)

22.650.000 F

Charges comptabilisées d'avance

720.000 F

Caisse

1.950.000 F

Réserves

6.500.000 F

Emprunts a plus d'un an

8.000.000 F

Fournisseurs

5.000.000 F

Fournisseurs, avances et acomptes versés

750.000 F

Créditeur divers

3.000.000 F

Charges à rayer

1.800.000 F

Effets à payer

1.200.000 F

Etat (solde créditeur)

1.250.000 F

Découverts bancaires

2.000.000 F

Crédits d’escompte

750.000 F

Travail à faire

1- Présenter le bilan de l'Entreprise SOCIMA. au 31/12/07 sachant que le bénéfice représente 12,5% du capital.

2- Calculer la situation nette de deux façons.

3- Sachant que les ¾ du bénéfice sont distribués et le reste mis en réserves, évaluer les six grandes masses du bilan.

4- Présenter dans un diagramme en colonnes ces six grandes masses en pourcentages.

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

25

CLASSE 1

COMPTES DE BILAN

CLASSE 2

CLASSE 3

CLASSE 4

CLASSE 5

2 CLASSE 3 C L A S S E 4 C L A S S E

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

26

CHAPITRE 4

LES COMPTES DE GESTIONS

I- Généralités

L’entreprise, système ouvert et finalisé est orientée vers la recherche du maximum de profit (résultats positifs). Le résultat de l’entreprise est déterminé par la confrontation des charges et des produits. Les comptes de charges et de produits sont appelé compte de gestion.

A- Description des charges et des produits

CLASSE 6

Comptes de charges des activités ordinaire

CLASSE 7

Comptes de produits des activités ordinaire

CLASSE 8

Comptes des autres charges et des autres produits HAO

60- Achats et variations des stocks

70- Ventes

80-

61- Transport

71- Subvention d’exploitation

81- Valeurs comptables des cessions d’immobilisations

62- Services extérieurs A

72- Production immobilisée

82- Produits des cessions d’immobilisations

63- Services extérieurs B

73- Variation des stocks de biens et de services produits

83- Charges « hors activités ordinaires »

64- Impôts et taxes

74-

84- Produits « hors activités ordinaire »

65- Autres charges

75- Autres Produits

85- Dotations « hors activités ordinaires »

66- Charges de personnel

76-

86- Reprises « hors activités ordinaires »

67- Frais financiers et de charges assimilées

77- Revenus financiers et produits assimilés

87- Participation des travailleurs

68- Dotations aux

78- Transfert de charges

88- Subventions

amortissements

d’équilibre

69- Dotation aux provisions

79- Reprises de provisions

89- Impôts sur le résultat

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

27

1- Les Charges

Les charges correspondent aux emplois définitifs (dépenses) et entraînent l’appauvrissement de l’entreprise.

a) Nomenclature des charges

Charges d’exploitation

* Tous les comptes de la classe 6 sauf les comptes 67, 687, 697

Charges des activités ordinaires (charges AO)

* Tous les comptes de la classe 6

Charges financières

* Les comptes 67, 687, 697

Charges

Charges hors activités ordinaires (charges HAO). * Tous les comptes impairs de la classe 8. (81, 83, 85, 87, 89)

b) La variation de stocks

Le stock de début de période est appelé le stock initial (SI) et celui de fin de période représente le stock final (SF). La variation de stock représente la différence entre le stock final et le stock initial. L’interprétation de cette variation dépend de la nature des biens.

Cas de marchandise, matières et fournitures

Variation de stock = stock initial – stock final

Cette variation fait partie des charges d’exploitation quelque soit son signe (compte 603).

Cas de produit

Variation de stock = stock final – stock initial

La variation de stock des produits finis est un élément des produits d’exploitation (compte 73)

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

28

2- Les produits

Les produits représentent les ressources internes (gains ou recettes) et sont facteurs d’enrichissement de l’entreprise.

a) Nomenclature des produits

Produits d’exploitation

* Tous les comptes de la classe 7 sauf les comptes 77, 787, 797

Produits des activités ordinaires (produits AO)

* Tous les comptes de la classe 7

Produits financiers

* Les comptes 77, 787, 797

Produits

Produits hors activités ordinaires (Produits HAO). * Tous les comptes pairs de la classe 8. (82, 84, 86, 88)

b) La variation de stocks

La variations de stock de produits (SF – SI) doit être intégrée aux produits d’exploitation quelque soit son signe.

B- Formules

D’une manière générale,

Résultat = Produits – Charges

Si Produits > Charges résultat positif (bénéfice)

Si Charges > Produits résultats négatif (perte)

NATURE

CALCULS

Résultat d’exploitation

Produits d’exploitation – Charges d’exploitation

Résultat financiers

Produits financiers – Charges financières

Résultats AO

Produits AO – Charges AO

Résultats d’exploitation + Résultat financier

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

29

Résultat HAO

Produits HAO – Charges HAO

Résultat net

Résultat AO + Résultat HAO

II- Soldes intermédiaires de gestion (SIG)

Le résultat net peut être déterminé par étapes. Ces résultats intermédiaires sont appelés soldes intermédiaires ou signification de gestion.

A- Description des soldes intermédiaires de gestion

Les SIG présentent pour la plupart un très grand intérêt pour l’analyse de la gestion de l’entreprise. Au nombre de huit, ceux sont :

- la marge brute sur marchandise (MB mar)

- la marge brute sur matières (MB mat)

- la valeur ajoutée (VA)

- excédent brut d’exploitation (EBE)

- résultat d’exploitation (RE)

- le résultat financier (RF)

- le résultat des activités ordinaires (RAO)

- le résultat hors activités ordinaires (RHAO)

B- Détermination des SIG

La détermination des SIG se fait par transferts successifs des soldes précédents. Les calculs des SIG se font aisément grâce à des tableaux conçus à cet effet, appelés tableau des SIG.

C- Interprétation de quelques SIG

1- La marge brute (MB)

Elle représente le revenu économique de base de l’entreprise. Sensiblement proportionnelles au chiffre d’affaires, elle constitue une étape de formation de la valeur ajoutée. On l’exprime généralement en pourcentage du chiffre d’affaires.

2- La valeur ajoutée (VA)

Grandeur essentielle pour l’analyse économique et la gestion, la valeur ajoutée constitue la première fonction économique de l’entreprise (Création des biens et services). Elle permet de rémunérer les divers facteurs de productions.

3- L’excèdent brute d’exploitation (EBE)

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

30

Obtenu après déduction des frais de personnel de la VA, l’EBE indique :

- la performance économique de l’entreprise

- l’aptitude de l’entreprise à financer l’investissement.

TRAVAUX DIRIGES N° 4

ANALYSE DU COMPTE DE RESULTAT

Soit l’extrait de la balance de l’entreprise SOPRACI au 31/12/2007

LIBELLES

SOLDES

Compte

Débiteurs

Créditeurs

601

Achats de marchandises

71.100

 

602

Achats de matières premières

1.118.800

6031

Variation de stocks de marchandises

2.000

6032

Variation de stocks de matières première

27.000

605

Autres achats

110.000

61

Transport

298.000

62

Services extérieurs

307.000

64

Impôts et taxes

97.800

65

Autres charges

14.600

66

Charges de personnel

657.000

67

Charges financières

142.700

681

Dotations aux amortissements d'exploitation

179.600

701

Ventes de marchandises

100.000

702

Ventes de produits fabriqués

2.465.500

707

Produits accessoires

40.000

71

Subventions d'exploitation

900

72

Production immobilisée

288.000

736

Variation de stocks de produits finis

76.000

75

Autres produits

19.000

77

Produits financiers

98.200

781

Transfert de charges d'exploitation

48.000

791

Reprise de provisions d'exploitation

100.800

81

Valeurs comptables de cession d'immobilisation

47.000

82

Produits de cession d'immobilisation

68.400

83

Charges HAO

88.200

84

Produits HAO

79.400

87

Participation des travailleurs

27.000

89

Impôts sur le résultat

83.000

Travail à faire

1- Calculer le résultat net à l’aide du compte de résultat

2- Présenter dans un tableau, le calcul des soldes significatifs de gestion

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

31

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

32

Tableau de soldes significatifs ou intermédiaires de gestion

PRODUITS

CHARGES

SOLDES SIGNIFICATIFS DE GESTION

Vente de marchandise (TA, 701)…………………….

Achats de marchandises (RA.601)……………………….

Marge Brute sur marchandises (1321)…………………………

Variation de stocks (RB, 6031)……………………………

TOTAL1 : ………………………………………………

TOTAL2 : ……………………………………………………

(TOTAL1 – TOTAL2) ou (701) – (601+6030)

Vente de produits fabriqués……………………………. (TC, 702, 703, 704) Travaux, services vendus………………………………. (TD, 705,706) Production stockée (TE.73)……………………………

Production immobilisée (TF.72)………………………

Achats de matières premières……………………………. Et fournitures liées (RC.602) Variation de stocks (RD.6032)…………………………….

Marge Brute sur matières (1322)…………………………………

(TOTAL3 – TOTAL 4) Ou (702 + 703 + 704 + 705 + 706 + 73 + 72) – (602 + 6032)

TOTAL3 : …………………………………………………

TOTAL 4…………………………………………………….

Ventes de marchandises (TA.701)…………………… Vente de produits fabriqués……………………………. (TC, 702, 703, 704) Travaux, services vendus………………………………. (TD, 705,706) Produit accessoires (TH.707)…………………………

 

CHIFFRE D’AFFAIRES…………………………………………

TOTAL5

TOTAL5 :…………………………………………………

Ou (701 + 702 + 703 + 704 + 705 + 706 + 707)

Marge Brute / marchandises (1321)…………………… Marge / matière (1322)………………………………… Produit accessoires (TH.707)………………………… Subvention d’exploitation (TK.71)……………………… Autres produits (TL.75)………………………………….

Autres achats (RE.604, 605, 608)……………………… Variation de stocks (RH.6033)……………………………. Transports (RI.61)………………………………………… Services extérieurs (RJ.62, 63)…………………………… impôts et taxes (RK.64)…………………………………… Autre charges (RL.65)……………………………………

Valeur Ajoutée (133)……………………………………………

(TOTAL5 – TOTAL7) (sommes des marges brutes + 707 + 71 + 75) – (604 + 605 + 608 + 6033 + 61 + 62 + 63 + 64 + 65)

TOTAL6……………………………………………………

TOTAL 7……………………………………………………

Valeur Ajoutée (133)…………………………………….

Charges de personnel (RP.66)……………………………

Excédent brut d’exploitation (EBE). (134)……………………… (TOTAL 8 – TOTAL 9) Ou (Valeur Ajoutée) – (66)

TOTAL8……………………………………………………

TOTAL 9 :

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

33

Excédent brut d’exploitation (134)…………………… Reprise de provision (Ts 791, 798)……………………. Transfert de charges (TT781)………………………….

TOTAL 10 ………………………………………………

Revenus financiers (UA.77 sauf 776)…………………. Gain de change (UC.776)………………………………. Reprises de provisions financières (UD.797)………… Transfert de changes (UE.787)…………………………

TOTAL 12…………………………………………………

Bénéfice d’exploitation (135) ………………………… Bénéfice Financier (136) ………………………………

TOTAL 14 ………………………………………………

Produit des cessions ……………………………………. D’immobilisations (UK.822) Produits HAO (UL.84 sauf 848), 88 …………………… Reprises HAO (UM.86) …………………………………. Transferts de charges (UN.848) ……………………….

TOTAL 16 ………………………………………………

Benefice des Activités (137) ………………………… ORDINAIRES BENEFICE HAO (138) …………………………………

TOTAL 18 ………………………………………………

Dotations Aux Amortissements …………………………. et Aux Provisions D’exploitation (RS.618, 691)

Résultat d’Exploitation (135)………………………………………

(TOTAL 10 – TOTAL 11) Ou (EBE + 781 + 791 + 798) – (681 + 691)

TOTAL11……………………………………………………. Frais financiers (AS.67 sauf
TOTAL11…………………………………………………….
Frais financiers (AS.67 sauf 676)……………………….
Pertes de change (SC.676)………………………………
Dotations aux amortissements……………………………
et aux provisions financières (SD.687, 697)
TOTAL 13……………………………………………………
Perte d’Exploitation (135) ………………………………….
Perte Financière (136) ……………………………………
TOTAL 15 : …………………………………………………
Valeur comptable des cessions …………………………
D’immobilisations (SK.81)
Charges HAO (SL.83) ……………………………………
Dotations HAO (SM.85) ……………………………………
TOTAL 17 …………………………………………………
Perte des Activités (137) …………………………………
Ordinaries
Perte HAO (138) ……………………………………………
Participation des travailleurs (RQ.87) ……………………
Impôts sur les resultats (SR.89) ………………………….

TOTAL 19 …………………………………………………

Résultat Financier (136)…………………………………………

(TOTAL 12 – TOTAL 13) Ou (77 + 787 + 797) – (67 + 678 + 697)

Résultat des activités (137) ………………………………………. Ordinaires (R.A.O)

(TOTAL 14 – TOTAL 15)

Résultat HAO (138) ………………………………………………

Ou

(TOTAL 16 – TOTAL 17) (82 + 84 + 86 + 88) – (81 + 83 + 85)

RESULTAT NET (UZ.131 ou 139) ……………………………….

(TOTAL 18 – TOTAL 19)

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

34

CHAPITRE 5

LE JOURNAL ET LA BALANCE

I- Présentation du journal et de la balance

A- Le journal

1- Définition

Un journal est un document qui enregistre les opérations comptables dans un ordre chronologique. Chaque opération doit être justifiée (pièce comptable) par un libellé explicite.

2- Application :

Exercice 1

Soient les opérations réalisées par l’entreprise SACI

10/01/2008 : Achat de marchandises pour 10.000.000 F dont 20% réglés au comptant par chèque.

13/01/2008 : vente de marchandise à 12.500.000 F dont 60% encaissé en espèces

Travail à faire

Enregistrer ces opérations au journal de l’entreprise SACI

N° Comptes

 

Libelles

 

Montants

D

C

D

C

………………………………………

………………………………………

……………………………………….

……………………………………….

………………………………………

………………………………………

………………………………………

B- La balance

1- Définition

La balance est un tableau qui permet de vérifier le principe de la partie double, elle se présente sous forme d’un tableau indiquant la liste des comptes de l’entreprise ainsi que leurs situations. La balance n’est pas un document obligatoire mais un document de contrôle et de synthèse des opérations.

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

35

2- Propriété de la balance

La balance doit fournir les égalités fondamentales suivantes :

Total des débits égal à total des crédits

Total soldes débiteurs est égal à total soldes créditeurs

La balance peut être utilisé comme un instrument de gestion et permet de déterminer ainsi le résultat de deux manières différentes à partir de la comptabilité de la situation et de la comptabilité de la gestion.

Emplois provisoires

Emplois définitifs

PASSIF

ACTIF

Résultats

CHARGES

PRODUITS

Ressources externes

Ressources internes

 

3- Application :

Exercice 2

 

Le

compte

« caisse »

de

l’entreprise

SACI

se

présente

comme

suit

au

31/01/2008

 
 

D

CAISSE

 

C

SI : 100.000

150.000

750.000

75.000

200.000

280.000

50.000

…………

20.000

Travail à faire

1- Déterminer le solde du compte « caisse » 2- Enregistrer le compte « caisse » dans :

-la balance à 6 colonnes -la balance à 8 colonnes

Balance à 6 colonnes

N° COMPTE

Libellés

Soldes initiaux

Mouvements

Soldes fin période

D

C

Débiteur

Créditeur

D

C

Débiteur

Créditeur

Balance à 8 colonnes

COMPTES

Libellés

Soldes init.

Mouvement

Solde mvt

Solde fin per

D

C

D

C

D

C

D

C

D

C

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

36

II- Applications :

A- Enoncé

Exercice N° 3

Au 01/04/2007 le bilan de l’entreprise MACI se présente comme suit :

Libelles

Montants

Libelles

Montants

Construction Matériel et mobilier Stock Client Banque Caisse

12.000.000

Capital

15.000.000

3.000.000

Emprunt

3.000.000

2.000.000

Fournisseur

2.000.000

1.500.000

500.000

1.000.000

Total actif

20.000.000

Total passif

20.000.000

Dans le mois d’avril 2007, l’entreprise a effectués les opérations suivantes :

05/04 Achat de marchandises payées par chèque 150.000 F

07/04 Vente de marchandise à crédit 600.000 F

08/04 Règlement de transport payé par chèque 25.000 F

10/04 Vente de marchandise au comptant 150.000 F

13/04 Achat de marchandise à crédit 300.000 F

17/04 Reçu le chèque du client KOBI 800.000 F en règlement de sa dette

18/04 Règlement par chèque les 2/3 de la facture du 13/04/07

21/04 Vente de marchandises à crédit 400.000 F

22/04 Remise d’espèces au fournisseur pour le règlement du solde de la facture du 13/04/07

29/04 Paiement salaires du mois par chèque 850.000 F

30/04 Remboursement en espèce d’une partie de l’emprunt 600.000 F

A

cette date, le stock de marchandises est évalué à 2.500.000 F

Travail à faire

1-

2-

Enregistrer les opérations dans le journal ainsi que dans le grand livre.

Etablir la balance au 30/04/07 (balance à 6 colonnes)

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

37

Balance à 6 colonnes

N° Comptes

Libellés

Solde d’ouverture

Mouvement

Solde de clôture

D

C

 

Débiteur

Créditeur

D

C

Débiteur

Créditeur

 

Totaux

           

Cours de COMPTABILITE GENERALE réalisé par M. MAMADOU DOSSO

38

TRAVAUX DIRIGES 5

: LE JOURNAL ET LA BALANCE

Les soldes au 01/01/08 des comptes de l'entreprise "MADOS" vous sont communiqués :

Banque (solde débiteur)

4.740.000

Caisse

1.540.000

Capital

?

Cautionnements versés

51.000

Clients

155.000.000

Constructions

51.000.000

Emprunts à moins d'un an (Charges à payer)

3.420.000

Emprunts à plus d'un an

8.120.000

Etat (soldes créditeur)

15.801.000

Fournisseurs

183.840.000

Matériel et mobilier de bureau

10.800.000

Matériel et outillage

32.220.000

Matériel de transport

30.730.000

Stocks de produits finis

30.000.000

Stocks de matières premières

95.100.000

Au cours de l'exercice l'entreprise "MADOS " a réalisé les opérations suivantes :

1- Ventes de produits finis à crédit 2- règlements par chèques bancaires:

21.600.000 F

- Diverses fournitures de bureau

675.000 F

- Intérêts à un prêteur

215.000 F

3- Achats de matières premières 11.895.000 F dont 1.500.000 F réglés par chèque.

4- Règlement en espèces

- Frais de réparation

303.000 F

- Frais de transport sur ventes

352.000 F

5- Ventes de produits finis contre espèces

4.050.000 F

6- Réglé des fournisseurs par cheques 7- Recouvrements des créances

8.520.000 F

- Virements bancaires

4.350.000 F

- Chèques bancaires

14.250.000 F

8- Achat d'un matériel de fabrication

15.000.000 F

- Les 20% sont réglés au comptant par chèques

- Le reste faisant l'objet d'un emprunt sur 5 ans

9- Encaissement des loyers d'un bâtiment (par chèques)

750.000 F

10- Réglé en espèces

- Carburant

585.000 F

- Facture d'électricité

150.000 F

11-Réglé par chèques des dettes :

- Etat

3.000.000 F

- Charges à payer

1.000.000 F