Vous êtes sur la page 1sur 4

7.

CONCEVOIR ET CONSTRUIRE DES


QUARTIERS ECOLO2IQUES

Fribourg- en- Brisgau / Allemagne Environnement

1. RESUME

!"#$ &#'()*"(+ ," -(*./#(0 <4#+*"#(+ *11/3')*/1+ /1) 6)6 D"+ (6'4*+')*/1+ ;6,E("1) #1"
+/1) "1 2/#(+ ," 2/1+)(#2)*/1 )"+)6"+ 7 2/=.*1'*+/1 5(*+" ," 2/1+2*"12" ,')'1) ,"
+#*3'1) 4"+ 5(*12*5"+ +/4'*(">2?'#;;'0" #(.'*1@ 54#+ ," FG '1+ ") 2/1+)(#*+"1)
62/4/0*&#"+ 7 4" 8#'()*"( .*/0'A@ )(*54" 3*)('0"@ #1 +/4*," (6+"'# ,"
9'#.'1 ") :*"+"4;"4, (62#56(')*/1 ," 4B"'# ," 2/=56)"12"+ '*1+* &#B#1
54#*"C )*++# 62/1/=*&#" 2/=56)*)*;

2. CONTEXTE

Fribourg est considéré comme la 3capitale européenne de l'écologie3 et a engagé différentes


mesures environnementales dont notamment un programme pour diminuer de 25 : les
émissions de CO2 avant 2010? le soutien aux énergies renouvelables? le développement des
transports en commun? les économies d'énergie dans l'habitatB
Ville universitaire en expansion D200 000 habitantsE? il était important de répondre à la
demande importante de logements au début des années 90 Dplus de 8 000 ménagesE ainsi
qu'à l'engagement politique en terme de développement durable.
Deux sites ont intéressé la municipalité. Le premier situé à Rieselfeld a pu Ntre développé
grOce à la construction d'une nouvelle station d'épuration qui a ainsi libéré le bassin
d'infiltration. L'autre site DVaubanE est lié au départ en 1992 des troupes franPaises basées à
Fribourg.

3. REALISATIONS

Riesefeld Vauban
logements pour 10 000 à 12 000 habitants logements pour 6 000 habitants
78 ha 38 ha
création de 1000 emplois création de 700 emplois
Fin des travaux : 2004 Fin des travaux : 2006
V création du Conseil des citoyens pour Rieselfeld en 1991 et du Forum Vauban
V enquNte pour connaXtre les désirs des futurs habitants
V communication de la ville en 1992 et organisation de cercles de travail sur différents
thYmes Dénergie? femmes? matériaux? transportsBE
V propositions des citoyens débattues en conseil municipal

Les informations ciVaprYs font le bilan de toutes les innovations dans ces deux proZets
Dréhabilitation et constructions neuvesE.

Fiche 7 V 4D[ECOEFF V mission METL[DGUHC V 12[11[01 V version 1 V page 1


4. OBKECTIFS

économique :

V création de 1700 emplois envisagés Dmixité des emplois et des habitationsE


V création de commerces de proximité
V création d'activités
V valorisation des compétences en habitat écologique

social : écologique :

V convivialité recherchée V préservation des biotopes


V climat accueillant pour les familles et les V distances courtes entre vie et lieu de travail
enfants Dsécurité pour les enfantsE D3la cité des traZets courts3E
V mixité habitat et travail V priorité aux piétons? cyclistes et transports
V mixité sociale D3que chacun ait sa chance3E en commun
V mixité intergénérationnelle V ensemble de 3 ou 4 étages pour
V mixité cultuelle économiser l'espace
V développement de la formation et de V préservation des ressources
nouveaux métiers liés à la démarche V absence de nuisances sonores
environnementale V diversité architecturale
V utilisation du chauffage urbain

!
!
! Dterrains à RieselfeldE
DproZet VaubanE

5. PARTENAIRES

V création de groupes locaux : forum Vauban et Rieselfeld


V élus? municipalités et services de la ville
V embauche d'experts Dchercheurs et universitairesE pour l'accompagnement des groupes
de travail
V bureau d'études? architectes
V centre de recherches : Fraunhofer InstitutB

6. FINANCEMENT ET RESSOURCES UTILISEES

V aides municipales et centre d'informations


V soutien de la Fondation Umcelt DDeutsche Bundesstiftung UmceltE
V subventions du programme Life de l'Union Européenne
V fonds propres des habitants
Pour le quartier Vauban : 550 MF dont 135 pour l'acquisition des terrains et 35 MF pour la
construction de la nouvelle ligne de tramcay

Fiche 7 V 4D[ECOEFF V mission METL[DGUHC V 12[11[01 V version 1 V page 2


7. RESULTATS

économique :
! CD% d5appartements à la location et 7D % pour l5accession à la propriété
! prix de vente fixée sur celui du marché (VD\ eurosQm2) mais densification permettant d5]tre encore plus compétitif

(^ieselfeld) (Vauban)
! Wgroupe de constructionW regroupant les Wpropriétaires!promoteursW autour d5un proBet collectif permettant de réduire
les co_ts de construction (un seul architecte, une buanderie commune etc …)
! construction d5un centre commercial et d5établissements publics
! subventions aux nouveaux habitants pour encourager l5acquisition d5équipements ménagers performants
! création d5entreprises dans le domaine de l5habitat écologique (solaire, architectes…)
! valorisation des quartiers par le tourisme

social : écologique :
! développement d5un modèle favorisant la mixité espaces verts
sociale (WBlockprofilW) ! espaces verts entre les grands ensembles et couloirs
! espaces aménagés pour faciliter les échanges de biotope
informels (Bardin pour les locataires, terrains de Beux…) ! classement d5une Eone de 2ID hectares en Eone
! pas de clYtures dans les espaces privatifs naturelle protégée (en compensation de l5espace
forestier utilisé)
énergie
! solaire passif : orientation au sud
! solaire actif : production de chauffage et d5électricité
! limitation de la vitesse à CD kmQh ! isolation performante (nouveaux procédés, toits
! école élémentaire et Bardins d5enfants couverts d5herbe…)
! logement social avec création d5une coopérative
! aménagement en fonction du besoins d5handicapés
! groupe de travail Wcohabitation des personnes âgées
et des BeunesW
! normes de très faibles consommation d5énergie
! construction d5une église catholique et d5une église (moins de NI kWhQm2Qan soit une économie de CD %
protestante sur les normes actuelles)
! développement de formations liées au solaire ! maisons reliées à des réseaux de chaleur de
proximité, alimentés par des centrales de cogénération
déchets
! locaux conSus pour le tri sélectif
gouvernance : ! traitement des matières fécales sous vide avec
production de biogaE
! la maîtrise du foncier a permis à la municipalité transports
d5imposer ses choix lors de la conception du quartier et ! liaison prévue par tram
lors de la vente des terrains ! garages collectifs au bord du quartier (réduction de
! le succès du quartier est lié à l5engagement d5une l5espace nécessaire de TD à 2D %
O=G le ?orum Vauban qui compte auBourd5hui CDD eau
membres et édite son propre magaEine F il participe ! collecte de l5eau de pluie pour les toilettes et le Bardin
depuis le début au travail de sensibilisation, de ! trop plein des eaux pluviales dirigé vers un étang et
conception et de suivi avec la commission municipale un biotope (bassin d5orage végétalisé)
bilan environnemental
! réduction des émissions de CO2 de VD % par rapport
à des habitations conventionnelles

Fiche 7 V 4D[ECOEFF V mission METL[DGUHC V 12[11[01 V version 1 V page 3


8. LIMITES

V les deux proZets ont été lancés pratiquement au mNme moment d'of une possible impression de
concurrence
V le cgté 3mode3 relevé par certains Dnotamment pour le quartier VaubanE peutVil Ntre un aspect
3durable3 pour l'urbanisme h

9. PERSPECTIVES

#1 '(0#="1) 2/=="(2*'4 ;/()


V une maison à faible consommation d'énergie est un plus indéniable pour ses occupants en terme
d'économie liée au fonctionnement? d'of un argument valorisable facilement pour les investisseurs
#1" '))"1)" 2*)/H"11"
V les opération Vauban et Rieselfeld ont été un succYs indéniable avec trois fois plus de demandes
que d'offres d'habitations
V de nombreuses ONG oeuvrent pour la sensibilisation et la formation des habitants aux questions
environnementales dont notamment la Fesa qui réunit des particuliers pour financer en commun des
centrales photovoltajques
#1" 3'4/(*+')*/1 ,"+ 2/=56)"12"+ ,B#1 )"((*)/*("
V ces opérations ont également permis de valoriser toutes les compétences 3HQE3 d'une région et de
montrer son dynamisme économique Dplusieurs entreprises? notamment solaires Dla Solar FabrikE? ont
été créées suite à la réalisation de ces deux quartiersE
V d'autres réalisations 3solaires3 sont à signaler : la faPade solaire de la tour de bureaux de la gare
centrale D240 panneaux photovoltajquesE ainsi que le Solarsiedlung Dlotissement de maisons
produisant pour le reste du réseau de l'énergieE

10. TRANSFERABILITE

V nécessité d'une aide municipale forte Dvoir européenneE et de l'élaboration d'un vrai proZet
d'urbanisme avec des atouts liés à un site Dproximité du centreVville notamment pour les aspects
transportE
V nécessité de l'expression d'une demande sociale forte et motivée? relayée par des associations
participant à la sensibilisation des futurs habitants
V constitution locale d'un réseau technique et scientifique d'appui D10 000 emplois sont liés à l'écologie
dans la 3BioRégio3 de FribourgE

11. CONTACT

Geschnfsstelle Riesefeld Dou VaubanE? Bauvercaltungsamt Fehrenbachallee 12? DV79106 FREIBURG[BR [


Roland Veith tél o49 761 201 4040 [ Ulrike Bockstahler tél o49 761 201 4041 fax o49 761 201 4098 [ Forum
Vauban e.V? Merphauser Str. 170[37 79100 FREIBURG eVmail :laurenp.hermann.FVqtonline.de

12. BIBLIO2RAPHIE

3Un proZet de quartier écologique et convivial3 in 3Villes et Développement Durable3? MATE?


CEDIDELP? Zuin 1998
3Le nouveau quartier Vauban à Fribourg[Brsg3 in 3Villes et Développement Durable3? MATE?
CEDIDELP? février 2000
3Etude comparative de 4 expériences de développement durable en Allemagne3? Laure Heland? 4D?
septembre 2001
3L'architecture écologique3? Dominique GaupinVMsller? éditions Le Moniteur

13. SITES WEB

Site du collectif Vauban ccc.forumVvauban.de


Site de la ville de Fribourg sur le quartier Vauban ccc.vauban.de
Site regroupant toutes les actions et les acteurs du solaire à Fribourg ccc.solarregion.freiburg.de

Fiche 7 V 4D[ECOEFF V mission METL[DGUHC V 12[11[01 V version 1 V page 4