Vous êtes sur la page 1sur 3

Au sujet des viandes sacrifies rituellement par un apostat

http://bibliotheque-islamique-coran-sunna.over-blog.com/ Par lImm Muhammad Ibn Abd Al-Wahhb

On a interrog lImm Mohammad ibn Abd al-Wahhb, quAllh lui accorde Sa misricorde, au sujet des viandes sacrifies rituellement. Voici ce quil rpondit -quAllh lui fasse Misricorde- : () Ce qua dit le Trs-Haut dans ce verset : Vous sont permises, aujourd'hui, les bonnes nourritures [] 1 et dans ce verset : Mangez donc de ce sur quoi on a prononc le nom dAllah [] 2 ; concernant ces deux versets, il ny a pas de diffrence dans leur jugement, les deux sont la parole dAllah. Cependant, ce quon peut se demander au sujet du jugement de celui qui sacrifie la viande. Est-il Musulman ? Son jugement fait partie du jugement nonc par le verset. Sil [le Musulman] accomplit le sacrifice en invoquant le nom dAllah, et mme sil omet linvocation du nom dAllah par oubli, son sacrifice est licite, et fait partie des choses bonnes. linverse, celui qui omettrait linvocation du nom dAllah dlibrment, son sacrifice ne serait pas licite. De cette faon, les gens du Livre je veux dire les Juifs et les Chrtiens les viandes sacrifies par eux, et le mariage avec lun ou lune dentre eux sont licites, la preuve en est ce verset du Trs-Haut : Vous est permise la nourriture des gens du Livre (Sourate 5, verset 5) Quant lapostat (mourtad), les viandes quil a sacrifi ne sont pas licites, et mme si sur elles a t prononc : Au nom dAllah . En effet, ce qui empche quon les considre licites est le fait quon ait apostasi la religion de lIslam, et pas quon ait omis dinvoquer le nom dAllah. En effet, lapostat est bien pire pour Allah que les Juifs et les Chrtiens, bien des points de vue : Premirement : Son sacrifice [ lapostat (mourtad)] est une souillure. Deuximement : Le mariage avec lun dentre eux nest pas licite, la diffrence des gens du Livre

1 2

Sourate 5, verset 5. Sourate 6, verset 118.

http://bibliotheque-islamique-coran-sunna.over-blog.com/

Troisimement : Il ne sinstalle pas sur la terre des Musulmans, mme sil sacquitte dune taxe (jizya), ou autre. Quatrimement : Son verdict est quon lui tranche la nuque dun coup dpe, en vertu de ce quil -sall l-Lah aleyhi wa sallm- a dit : Celui qui change sa religion, tuez-le , la diffrence des gens du Livre.

Source : Dourar as-Saniya, tome 10, page 103.

http://bibliotheque-islamique-coran-sunna.over-blog.com/