ch 6

Calcul de charges

6. CALCUL DES CHARGES

Objectif: Pouvoir calculer les charges uniformes et linéaires de même que les réactions et les charges concentrées sur des systèmes de plancher considérés comme étant sur des appuis simples. 6.1. CHARGE UNIFORME DE SURFACE Cette charge correspond à celle qui a été vue aux chapitres 3 et 4. Dans les calculs que nous ferons, il faut considérer à la fois les charges de service (non pondérées) et les charges pondérées puisque selon le calcul à effectuer il faut parfois utiliser les charges de service (pour les calculs de flèche) et d'autres fois les charges pondérées (pour la plupart des autres calculs). L'étudiant est donc invité ici à revoir la théorie et les travaux se rapportant aux chapitres précédents. L'unité considérée est le kPa ou le kN/m2 et le symbole retenu est q pour la charge de service et qf pour la charge pondérée. Il est à noter que c'est le symbole w (ou ω) qui est utilisé dans la plupart des livres de structure. 6.2. CHARGE LINÉAIRE Pour calculer la charge linéaire, il faut utiliser les notions de charge de surface et de largeur tributaire (voir chap. 5). Ainsi, la charge linéaire ω sur une poutre ou une solive est le produit de la largeur tributaire lt par la charge uniforme (de surface) q. Cette charge peut être de service ou pondérée. L'unité considérée est le kN/m et le symbole retenu est w (ou ω) pour la charge de service et wf (ou ωf) pour le charge pondérée. Exercice : L (longueur travée poutre secondaire) = 6 m Lt (a)= 3m qd = 2 kPa ql = 3 kPa kN/m (w = wt = wl = ) d kN/m (w = wft = wfl = ) fd
COLONNES C POUTRES SECONDAIRES POUTRES MAITRESSES a 1 2 3 4 B b A

NcAsDM.doc

18/01/04

page 16

12 . il faut aussi considérer le cas de poutres maîtresses qui doivent supporter des poutres secondaires en plus de leur poids propre. Calculer la réaction de la poutre maîtresse sur ses supports en supposant qu'il s'agit d'une poutre sur appuis simples. la réaction se calcule avec la formule suivante:  R = wL/2  (voir diagramme 1 de l'annexe 5) Exercice Calculer les réactions de service et pondérée à chaque bout des poutres secondaires intérieures sur appuis simples de l'exercice précédent.. 5) pour deux charges pour trois charges  R = P    (diag.3. 7 . en supposant qu'il s'agit de poutres sur appuis simples et en sachant qu'une travée de ces poutres a une longueur de 6 m. la formule est  R = P/2   (diag. puis la charge imposée par une poutre maîtresse sur un poteau intérieur Pt= Pft= R t= Rft= Pt= Pft= NcAsDM.doc 18/01/04 page 17 . 11 .ch 6 Calcul de charges 6.A. la formule peut varier selon le nombre de poutres secondaires que la poutre doit supporter: pour une charge. Pour une poutre sur appuis simples. 5) Exercice: La poutre maîtresse intérieure de l'exercice précédent supporte les poutres secondaires. c'est à partir de la charge linéaire sur une poutre que l'on calcule les réactions de la poutre sur ses appuis. Dans ce cas-ci. L (b)= wt= wft= *Rt= *Rft= * R: toujours la réaction au bout d’une poutre Pt= Pft= Nous venons de regarder les réactions d'une poutre chargée linéairement. puis calculer la charge imposée par chacune de ces poutres sur une poutre maîtresse intérieure.A.A. CHARGE CONCENTRÉE (RÉACTIONS) Par la suite. 5)  R = 3P/2  (diag.

À partir des réactions des poutres Il est également possible de calculer les charges sur un poteau à partir des réactions des poutres (maîtresses et secondaires). Exercice : COLONNES C POUTRES SECONDAIRES POUTRES MAITRESSES a 1 2 3 4 B b A Réactions des poutres secondaires: Rt = __kN Rft = __kN Réactions des poutres maîtresses: Rt = __kN Rft = __kN Charges imposées des poutres secondaires: Pt= __kN Plft= __kN Charges imposées des poutres maîtresses: Pt= __kN Plft= __kN Calculer la charge concentrée P de service sur le poteau B2 Calculer la charge concentrée Pf pondérée sur ce poteau 6. la charge concentrée sur un poteau est le produit de l'aire tributaire par la charge uniforme (de surface). C'est-à-dire que lorsque le calcul des réactions des poutres a été fait.doc ____ 2 kPa 3 kPa X ____ Pt Pft = ____ m2 = = 18/01/04 kN kN page 18 . CHARGES CONCENTRÉES (POTEAU) 6. la charge concentrée se calcule à partir de la charge uniforme (de surface) et de l'aire tributaire.ch 6 Calcul de charges 6. Exercice (figure du haut.2.4.1.4. À partir de l'aire tributaire Généralement. il est souvent plus simple de partir de ces réactions pour calculer la charge concentrée sur un poteau. Ainsi. a=3m et b = 6m) At = qd = ql = NcAsDM.4. L'unité considérée est le kN et le symbole retenu est P pour la charge de service et Pf pour la charge pondérée.

3+ 9. le code national du bâtiment permet de réduire cette charge. le coefficient n'est pas considéré (donc = 1).pour calcul des semelles NcAsDM.8 kPa au toit αa ql qfl q'fl qd qfd aire tributaire d'un poteau (intérieur) 75 m2 charges permanentes de 2. Considérant que les surcharges de plancher n'agiront probablement pas toutes en même temps sur plusieurs étages d'un même poteau.pour calcul de poteau ∑Pt: charte totale de service .8 ∑At 1 1 Lorsque les conditions ne sont pas rencontrées.ch 6 Calcul de charges 7.pour calcul des semelles ∑Pft2: charge totale pondérée sans réduction . Exemple: Bâtiment de 3 étages charges permanentes de 3 kPa au toit surcharges de 2.5+ 20 ∑At En résumé : surcharge aire coefficient ql < 4.3+ 20 ∑At 9.doc 18/01/04 page 19 € . RÉDUCTION DE CHARGES (POUR LES POTEAUX) Objectif: Savoir comment et pourquoi réduire les charges sur les poteaux d’un bâtiment de plusieurs étages.8 ∑At pour des surcharges de service supérieures ou égales à 4.8 et une aire tributaire cumulative supérieure à 80 m2 pour des surcharges de service inférieures à 4. et il est plus petit ou égal à 1 (un) lorsqu’elles le sont.5 kPa au plancher surcharges de 4.5+ αa=0.8 kPa au plancher Pfl ∑P'fl Pfd ∑Pfd ∑Pft ∑Pt ∑Pft2 niv At toit 3 2 1 ∑At ∑Pft: charge totale pondérée réduite (comme livre) . Le tableau de la page 86 permet de voir comment faire le calcul des charges sur les poteaux en tenant compte de cette réduction de charges. Noter également que ce coefficient de réduction αa ne s’applique pas pour la charge de neige au toit.8 Σat >= 20 Σat < 20 αa=0.8 et aire tributaire cumulative supérieure à 20 m2 ql >= 4.8 Σat >= 80 Σat < 80 αa=0. (Voir livre p 85) Deux formules sont possibles lorsqu'il y a lieu de réduire la charge: αa=0.