Vous êtes sur la page 1sur 31
Module No 33 Comment surmonter les difficultés et les épreuves de la vie? (Première partie)

Module No 33

Comment surmonter les difficultés et les épreuves de la vie?

(Première partie)

Par Cheikh Boureima Abdou Daouda

Niamey, le 12 avril 2009

SOMMAIRE:

Module No 33:

la vie?

Introduction:

Comment surmonter les difficultés et les épreuves de

une crise qui ne fait pas de quartier

Chapitre I- définition et sagesse de l’épreuve divine

Chapitre II-

quelques domaines ou objets d’épreuve

Chapitre III- comment surmonter les difficultés et les épreuves de la

vie?

Conclusion- quelques avantages des épreuves divines

2

Introduction: une crise qui ne fait pas de quartier

Louanges à Allah l'Eternel Indépendant et l'Administrateur Absolu de

l’Univers. Il pourvoit aux besoins de toutes les créatures sans oublier

aucune. Je témoigne qu'il n'y a point de divinité digne d'adoration hormis

Allah l'Unique sans associé. Il connaît parfaitement les problèmes de Ses

créatures, Il exauce l'invocation des sincères et protège ceux qui mettent

leur confiance en Lui. Je témoigne ensuite que Mouhammad est Son

serviteur

et

Son

Envoyé.

Il

se

confiait

totalement

à

son

Seigneur,

L'invoquait

dans

toutes

les

circonstances

et

Lui

demandait

aide

et

assistance dans toutes les affaires. Qu'Allah lui accorde Ses prières, Son

salut, Ses miséricordes et Ses bénédictions ainsi qu'à sa sainte famille et à

ses fidèles Compagnons!

O Créateur de l’Univers c’est Toi l’Espoir et c’est vers Toi que s’élèvent

mes prières!

O mon Créateur que vais-je dire alors que Tu me connais et Tu connais

mes besoins?

O mon Créateur que vais-je dire alors que Tu m’observes et Tu connais

ma plainte?

Chers frères et sœurs en Islam, le monde dans lequel nous vivons n'est pas

stable, il est plutôt évolutif. Et dans son évolution il y a des leçons, et dans

3

le changement des situations il y a des exhortations. Ce monde est plein de

bien et de mal, de vertus et de vices, de valeurs et de passions

L'homme

doit y lutter nuit et jour pour réussir honnêtement et plus il grandit et

avance, plus les obstacles se ramifient et se dressent sur son chemin, les

problèmes se multiplient, les vagues de la tristesse et de l'angoisse le

secouent de tout côté et l'écume du matérialisme ouvre grandement sa

gueule devant lui. S'il ne sollicite pas l'aide de son Créateur, l'Homme se

voit vite pris par le vent impétueux de la course effrénée derrière les

vanités mondaines et il sera noyé dans les flots du matérialisme d'où

il

écartera Allah (le Créateur Absolu) de ses calculs et comptera uniquement

sur les causes matérielles. Alors les soucis, la tristesse, l'angoisse et les

problèmes de la vie s'empareront de lui pour l'enchaîner et faire de lui un

esclave de ce bas monde. C'est ainsi que beaucoup de gens se sont

détournés de leur Seigneur pour avoir perdu le contact avec Lui; et Allah

S'est détourné d'eux. Or qui peut se passer du Seigneur Créateur?

Allah

n'a-t-Il pas dit:

دي ج قٍلْ َ بِ تْأ َ و مكُ هذْ ُ ي ْأ ش َ ي نْ ِ إ دي م َ لْْ ا نِِ َ غْلا و ه ُّ للّا و للّا لََ ِ إ ُ ءآ ر ق َ فْلا ُ م ُ تنَأ سا ّ نلا ا ه ّ يَأ َ ي «

ٍ

د

ِ

َ

ِ

ِ

ي

َ

ْ

ْ

ب

ِ

َ

ُ

ِ

ّ

َ ُ

َ

ّ

ِ

َ

ُ

ُ

َ

»

زٍيزِ ب للّه ا ىَل ع ك لَذ ا م

َ

ع

ِ ِ

َ

َ

ِ

َ و َ

4

«O hommes, vous êtes les indigents ayant besoin d'Allah, et c'est

Allah, Lui qui se dispense de tout et Il est le digne de louange. S'Il

voulait,

Il

vous

ferait

disparaître,

et

ferait

surgir

une

nouvelle

création. Et cela n'est point difficile pour Allah». Sourate 35, versets 15

à 17.

Oui, toutes les créatures ont besoin d'Allah dans toutes leurs situations et

dans toutes leurs affaires et nul ne peut se passer de Lui même un seul

instant. Toutes les créatures sont faibles devant Sa Puissance, petites

devant Sa Grandeur, pauvres devant Sa richesse et impuissantes devant

Ses décisions…

Malheureusement, beaucoup de gens ignorent, aujourd'hui cette réalité au

point que certains fondent leur espoir sur d'autres, ils se plaignent à eux,

leur exposent leurs problèmes, se confient à eux et attendent d'eux la

satisfaction de leurs besoins immédiats et futurs. D'autres, séduits par leur

propre situation, ont laissé Allah de côté pour compter sur eux-mêmes, sur

leur pouvoir, leur intelligence et leur force. Mais implorer Allah en faisant

preuve de servitude et d'humilité devant Sa Grandeur, Lui demander

assistance et réussite, se confier à Lui en secret et en public, se mettre en

contact direct avec Lui dans l'aisance et la difficulté

,

tout cela est classé

au dernier rang des préoccupations de la majorité des gens d'aujourd'hui.

5

Or, fuir vers Allah et se réfugier auprès de Lui en demandant Son aide et

Son assistance dans toute situation et face à tout problème, voilà le chemin

qui nous délivre de notre faiblesse et de notre impuissance:

* Pauvre et besogneux, je suis venu taper à Ta porte ô Seigneur;

* Alors que je ne suis pas besogneux vis-à-vis de Tes serviteurs.

* Grâce à la certitude de mon cœur, je suis indépendant d'eux;

* Mais, j'espère en Ta grande grâce.

* Seigneur! Je ne demande que Ton assistance car Ton assistance me suffit

Toi qui es le Tout-Puissant.

* Seigneur! Je ne demande que Ton pardon car Ton pardon me suffit Toi

qui es le Pardonneur!

* Seigneur! Je ne demande que Ta guidée car Ta guidée me suffit Toi qui

es le Clairvoyant!.

* Seigneur! Si je ne demande pas Ton assistance, qui m'assistera alors en

dehors de Toi et qui me protégera?

Chers frères et sœurs en Islam, chers participants, nous sommes tous

conscients qu'il y a aujourd'hui dans notre monde des problèmes, des

épreuves,

des

malheurs

et

des

maux

qui

ont

réduit

les

hommes

à

l'impuissance, rempli les âmes de crainte, d'angoisse, de tristesse et ont fait

blanchir les têtes.

6

* Combien y a-t-il dans ce monde des yeux qui pleurent?

* Combien y a-t-il dans ce monde des cœurs tristes et meurtris?

* Combien y a-t-il dans ce monde des faibles, des impuissants, des

indigents et des opprimés dont les cœurs brûlent et dont les larmes

coulent?

* Celui-ci se plaint d'une maladie.

* Celui-là se plaint d'une pauvreté qui fait perdre la dignité.

* Cet autre se plaint d'un malheur qui l'a frappé.

* Ce puissant est déchu,

* ce commerçant a fait faillite,

* ce riche est devenu pauvre,

* ce travailleur a perdu son travail,

* ce père de famille est incapable d'éduquer ses enfants,

* ce jeune homme veut se marier mais il n'en a pas les moyens,

* cette fille attend dignement un prétendant,

* ce travailleur est opprimé dans son travail,

* cet employeur est trahi par son employé,

* ce chômeur cherche du travail,

* ce mari cherche le bonheur conjugal,

* cet étudiant attend l'orientation,

7

* ce buveur souhaite se débarrasser de l'alcool,

* ce diplômé attend une nomination,

* ce couple est privé de progéniture,

* ce prisonnier attend son jugement et sa libération,

* cet homme est lourdement endetté,

* ce chef de famille attend impatiemment son salaire,

* cet autre vit sous la pluie des bombes et des missiles…

* Ces gens vivent sous les affres des catastrophes naturelles (tremblement

de terre, inondations, tempêtes, tsunamis…)

Voilà ce bas monde: par la Volonté de Celui qui l'a créé, il fait rire et il fait

pleurer, il réunit et il sépare. Il fait connaître à certains l'aisance et la joie,

et à d'autres la difficulté et la tristesse. Certains s’enrichissent tandis que

d’autres s’appauvrissent. Certains sont élevés tandis

que d’autres sont

abaissés. Certains se marient tandis que d’autres se divorcent. Certains

retrouvent la santé tandis que d’autres tombent malades. Certains naissent

tandis que d’autres meurent… Allah a raison:

8

ِ

ك ِ لَذ نه ِ إ ا هَأ ب َ ن نْ َأ أِ بََ ن م با ك فِ لَ ِ مكُ س ف ْ نَأ فِ لََ و ضِ رَلْْا فِ

َ

َ

َ ْ

ر

ْ

َ

ت

ه

إ

ْ

ْ

ِ

ُ

َ

ْ

ِ

ٍ

ِ

ِ

ِ

بي ص م ن م با صَأ ا م «

َ

َ

ٍ

ة

ُ

ْ

ِ

َ

َ

ِ

ٍ ا ت ُْ

َ

أكُ ّ ِ ُ َ لَ ُّ للّا و مكُا َ وآ لا َ ا ْ

ّ

ِ

او ا رفَْ و َ لَ و مكُ َ واَلا ا م ىَل

ُ َ

َ

ْ

َ

َ

ع ْ ا و َ ْأ َ و َ ْ يكَ ّل ّ س ي للّه ا ىَل ع

َ

َ

ْ

ْ

ْ

ك

ِ

َ

َ

ِ

.»

رو خَلا

ُ

ٍ

«Nul malheur n'atteint la terre ni vos personnes, qui ne soit enregistré

dans un Livre avant que Nous ne l'ayons créé; et cela est très certes

facile à Allah, afin que vous ne vous tourmentiez pas au sujet de ce qui

vous a échappé, ni n'exultiez pour ce qu'Il vous a donné. Et Allah

n'aime point tout présomptueux plein de gloriole». Sourate 57, versets

22 et 23.

La question que l'on se pose est de savoir: où faut-il chercher la solution à

tous ces problèmes? Vers qui faut-il tendre la main et se plaindre? Bref,

comment faire pour surmonter ces difficultés et ces épreuves?

Voilà la grande et principale question à laquelle va répondre ce trente-

troisième module de formation de l’Ecole de la Vie qui se tient en ce jour

dimanche 12 avril 2009 à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines à

l’Université de Niamey.

Il faut souligner ici que ce module intervient à un moment où le monde

entier traverse l’une de ses crises peut-être la plus grave à cause de sa

9

vitesse de contamination, touchant à la fois les individus, les institutions et

les

Etats

et

entraînant

du

coup

la

faillite

des

sociétés

entières,

le

licenciement automatique et sans droits des employés voire l’expulsion des

travailleurs étrangers, la fermeture des banques et la génération (création)

des situations invivables pour beaucoup d’individus et des foyers.

Imaginez par exemple un individu qui a passé plus de trente ans à épargner

une partie de son salaire pour sa retraite et qui d’un coup, perd toute sa

possession parce que la banque dans laquelle il déposait son argent a fait

faillite et a été contrainte de fermer ses portes alors que cet individu est

avancé en âge, ne peut plus compter sur l’Etat ni sur ses enfants et encore

moins sur ses parents… Et de l’autre côté, il n’a pas sa propre maison, il

doit payer toutes ses factures d’eau, d’électricité, de téléphone, subvenir à

ses besoins de transport, de santé, d’habillement, de nourriture… !!!

Imaginez un tant soit peu l’état d’âme d’un tel individu!

N’est-ce pas qu’il est tout à fait logique que nous nous interrogions sur les

voies et moyens qui peuvent aider l’Humanité de façon générale et les

musulmans de façon particulière à surmonter ce genre des difficultés

d’épreuves d’où la tenue de cette formation.

Tout en vous remerciant pour votre participation à ce module, je prie Allah

le Très Haut de nous en faire profiter tous et de faire en sorte qu’il soit une

10

cause du renforcement de notre attachement à Lui, de notre prospérité et

de notre bonheur terrestre et céleste!

Nous allons

donner les plus importants des moyens grâce auxquels

l’Homme et plus précisément le musulman, peut surmonter n’importe

quelle difficulté ou épreuve à laquelle il pourrait faire face dans sa vie.

11

Chapitre I- définition et sagesse de l’épreuve

Nous nous limitons à la définition de l’épreuve seulement car elle est

synonyme de difficulté dans certains cas, mais il y a une nuance très

importante entre les deux en ce sens que toute difficulté est une épreuve

tandis

que

toute

épreuve

n’est

pas

forcément

une

difficulté.

Allah

soubhanahou wa taala éprouve en effet Ses serviteurs par le bien et le mal,

par la richesse et la pauvreté, par la santé et la maladie, par la facilité et la

difficultéet cela directement ou indirectement.

L’épreuve signifie:

Littéralement: test, examen, difficulté, tentation (Fitnah qui signifie à

l’origine: faire chauffer l’or dans le feu pour le dépouiller de ses impuretés

afin de révéler sa qualité puis le terme a été utilisé pour toute action qui

tend à faire ressortir, découvrir la réalité d’une chose, d’un individu)….

Conventionnellement (définition personnelle car je n’ai trouvé dans mes

recherches aucune définition technique pour le mot EPREUVE et cela a

été une épreuve pour moi dans le traitement de ce thème): il s’agit pour

Allah, le Dieu Absolu, de tester les serviteurs à travers entre autres:

- ce qu’Il leur donne comme foi, santé, richesses, enfants, savoir, pouvoir,

force physique…

12

- ce dont Il les prive temporairement ou définitivement comme aliments,

boissons, vêtements…

- ce qu’Il légifère pour eux comme lois, adorations, paroles, actions et

comportements,

- ce qu’Il crée sur la terre et dans l’Univers tels que les vents, la pluie, le

froid, la chaleur…

- les événements agréables et/ou désagréables, touchant les individus et les

collectivités,

- les situations familiales, conjugales, sanitaires, sociales, économiques,

politiques, religieuses…

Tout ceci, afin de mettre en évidence les meilleurs des serviteurs, ceux qui

croient en Lui, qui Le voient (par leurs cœurs et leurs esprits), qui se

soumettent volontiers à Ses recommandations, qui évitent Ses interdits, qui

Le craignent en public et en secret, qui pratiquent Sa religion en suivant

Ses Messagers, qui espèrent en Lui et convoitent Ses bienfaits, Ses

miséricordes, Ses bénédictions et Sa récompense ici bas et dans l’au-delà.

Comme on le voit à travers cette définition conventionnelle, toute la vie

terrestre est EPREUVE comme Allah soubhanahou wa taala l’a affirmé:

13

و

مكُ َ ب َ ي ِ ل َةا َ ي َ لْْ ا و ت مْلا قَل خ ي ذ لا ) 1

وُل ْ

ِ ه

ْ

َ

َ

ْ َ

َ

َ

( ري دََ ء ي ش أكُ ىَل ع و و كْل مْلا ه

ك

ِ

ٍ

ْ

َ

ّ

ِ

َ

ه

َ ُ َ

ُ

ُ

د

ِ ِ

ي ِ ب ي ذ ه لا كَ را َ ب َ و

َ

َ

ِ

رو ف َ غْلا زيزِ عْلا و و ً ْ ع ن س اَأ مكُ ُّيَأ

ُ

ُ

ُ

َ

ه

َ ُ َ

م

َ

َ

ُ َ

ْ

ْ

«Exalté soit [Allah] Celui dans la Main de qui est la royauté, et Il est

Omnipotent. Celui qui a créé la mort et la vie afin de vous éprouver

[et de faire savoir] qui de vous est le meilleur en œuvre, et c'est Lui le

Tout-Puissant, le Pardonneur». Sourate 67, versets 1 et 2.

ً ْ َ

م ع ن س اَأ م هُّيَأ م وُل ن ل ا َ لََ ً ة َ ني ز ضِ رَلْا ىَل ع ا م ا َ نلْ ع ج اهن ِ إ

َ

ُ َ

ْ

ْ ُ

ْ

ُ َ

ه

ْ

َ

ب

ِ

ِ

ْ

َ

َ

َ َ

«Nous avons placé ce qu'il y a sur la terre pour l'embellir, afin

d'éprouver [les hommes et afin de savoir] qui d'entre eux sont les

meilleurs dans leurs actions». Sourate 18, verset 7.

Ainsi, la vie humaine a été créée pour distinguer les meilleurs serviteurs,

ceux qui agissent bien, ceux qui parlent bien, ceux qui travaillent bien,

ceux qui réfléchissent bien, ceux qui aiment bien, ceux qui se comportent

bien avec leur Seigneur, leur Prophète, leurs familles, leurs frères et sœurs,

leurs compatriotes et l’ensemble de l’Humanité voire de l’Univers y

compris la nature et l’environnement et ce qu’ils renferment.

14

Il ne s’agit donc pas de trop ou de beaucoup faire mais de bien faire tout ce

que l’on a à faire, que ce soit pour ce bas monde ou pour l’au-delà. C’est le

principe de la qualité avant la quantité.

L’épreuve a pour objectif ou sagesse de faire la distinction entre les

serviteurs, d’élire certains d’entre eux, de les élever aux hauts rangs dans

ce monde et dans l’au-delà, de faire d’eux des guides pour les autres telles

les épreuves scolaires qui permettent à certains candidats d’obtenir des

distinctions

notamment

des

bonnes

notes,

des

diplômes,

des

encouragements de supérieurs, l’orientation vers les études supérieures et

les meilleurs débouchés pour ainsi devenir des savants, des scientifiques,

des experts et des spécialistes dans les différents domaines de la vie; tandis

que ces mêmes épreuves écartent d’autres candidats et les éliminent de la

course vers l’excellence et les niveaux supérieurs dans les études et le

travail.

On

comprend

aisément

que

l’épreuve

divine

n’est

pas

forcément

synonyme de malheur ni de punition mais son aboutissement dépendra de

la traduction qu’en fait le serviteur et de son comportement vis-à-vis de

son Seigneur à travers cette épreuve.

L’épreuve divine forme et fortifie les serviteurs

forts, courageux et

déterminés tandis qu’elle détruit et fait disparaître les serviteurs faibles,

15

craintifs et indécis. A cause d’une même épreuve scolaire par exemple, les

candidats sont repartis en trois grandes catégories: passants, redoublants et

exclus.

Voici une métaphore qui illustre cela et qui nous laisse le soin de choisir ce

que nous voulons être face aux difficultés et aux épreuves de la vie:

Carotte, œuf ou café ?

Une jeune femme rendit visite à sa mère et lui dit que sa vie était tellement

difficile qu'elle ne savait pas si elle pouvait continuer. Elle voulait

abandonner car elle était fatiguée de se battre tout le temps. Sa mère

l'entraîna à la cuisine où elle remplit trois casseroles d'eau qu'elle mit à

chauffer à feu vif. Lorsque l'eau commença à bouillir, la mère plaça des

carottes dans la première casserole, des œufs dans la seconde et des grains

de café moulu dans la troisième. Elle les laissa bouillir sur le feu sans dire

un mot. Après 20 minutes, elle retourna à la cuisine, sortit les carottes et

les posa sur un plat. Elle sortit les œufs et les plaça dans un bol. Puis elle

versa le café dans une carafe. Se tournant vers sa fille, elle dit :

- Dis moi, que vois-tu?

- Des carottes, des œufs et du café, répondit sa fille.

16

La femme l'amena plus près et lui demanda de toucher les carottes. La fille

les toucha et nota qu'elles étaient molles et souples. La mère lui demanda

alors de prendre un œuf et de le briser. La fille enleva la coquille d'un œuf

et observa qu'il était cuit et dur. Finalement, la mère lui demanda de goûter

au café. La fille sourit quand elle goûta son agréable arôme.

La fille demanda alors: Quel est ton message maman?

La mère expliqua: Les carottes, les œufs et les grains de café ont affronté

la même situation, l'eau bouillante. Alors pourquoi le résultat produit est-il

différent? Ce qui est important n'est pas la situation, mais la façon dont elle

est interprétée et abordée. Les carottes sont entrées fortes, dures et solides.

Mais, après l'épreuve de l'eau bouillante, elles sont devenues molles et

faibles. L'œuf était fragile avec l'intérieur liquide. Mais, après être passé

dans l'eau bouillante, son intérieur est devenu dur. Quant aux grains de

café, ils ont, grâce à l'épreuve, exprimé toute la richesse de leur potentiel et

ont réussi à changer l'eau. Que révèleront les épreuves que tu affrontes?

Seras-tu carotte, œuf ou café?

Chapitre II-

quelques domaines ou objets d’épreuve

17

En dépit du fait que toute la vie terrestre constitue un objet d’épreuve et de

tentation pour les serviteurs, il y a quelques domaines ou objets d’épreuve

et de tentation sur lesquels l’Islam a particulièrement mis l’accent

à

travers le Saint Coran et l’Authentique Sounnah du Prophète çallallahou

alaihi wa sallam tels que les dix exemples suivants:

1- L’insécurité

2- La famine

3- La pauvreté

4- La mort

5- La sécheresse

Le Très Haut a dit à propos de ces cinq domaines ou objets d’épreuve:

نيرِ باصه لا ر

َ

ِ

ب و تا مهثلا و سِ فنَلْا و ِ ا مَلْا ن م صٍ قَْ ن و عِو ُ لْْ ا و ف و َ لْْ ا ن م ء ي ش ب مكُ هن وُل ب َ نَل و

ّ

ْ ش َ َ

ِ

ِ

َ َ

ر

َ

ُ

َ

َ ْ

و

ْ

ِ

َ

َ

ِ

ْ

ْ

ِ

ٍ

ْ

َ

ِ

ْ

َ

ْ

َ

ئَل

م يَل ع ك وُأ ) 111

ْ

ه

ِ

ْ

َ

َ

ِ

ْ

(

نو ُ جا ر ه إ اهن و للّ اهن ِ إ اوُلاََ كة َ ص م م

َ

يَل

ْ

َ

ه

ِ ِ

ْ ُ

ه

ع

ِ

إ

ِ

َ

ُ

بي

ِ

ِ

ِ

ِ

ت َ با صَأ اَذ إ ني ِ ه لا )

ْ

َ

َ

ذ

111(

نو

َ

ُ َ ْ ُ

د

ه

ت

ِ

مْلا م ه ك وُأ و كة َ ر و

ْ ُ

َ

ئَل

ْ

ْ

حْ َ َ ْ

بّ ر ن م تا وَل ص

ّ

َ

م ِِ

ْ

ِ

ك

َ

َ

َ

18

«Très certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de

faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la

bonne annonce aux endurants, qui disent, quand un malheur les

atteint:

«Certes

nous

sommes

à

Allah,

et

c'est

à

Lui

que

nous

retournerons». Ceux-là reçoivent des bénédictions de leur Seigneur,

ainsi que la miséricorde; et ceux-là sont les biens guidés». Sourate 2,

versets 155 à 157.

Voilà cinq domaines ou objets à travers lesquels Allah soubhanahou wa

taala éprouve Ses serviteurs à travers le temps et l’espace sans aucune

distinction et aucun individu ou peuple n’y échappe. Cependant, les

conséquences de ces épreuves seront différemment ressenties par les

individus, les peuples et les Etats en fonction de leur travail, de leurs

prévisions, de leurs dispositions et mesures pour contrer les effets négatifs

de ces épreuves tel le cas du Prophète Youssouf -sur lui la paix- qui avait

planifié l’économie du peuple de Pharaon pour leur faire éviter les pires

conséquences des épreuves de la sécheresse et de la diminution des

productions.

6- Les biens

19

En Islam, la richesse et la pauvreté sont des épreuves. Allah soubhanahou

wa taala éprouve certains serviteurs par la richesse pour voir s’ils seront

reconnaissants envers Lui, s’ils utiliseront cette richesse dans les voies

qu’Il a légiférées pour eux afin de rehausser Sa religion, rendre Ses droits

et

les

droits

de

Ses

serviteurs

sur

cette

richesse,

et

contribuer

à

l’amélioration des conditions de vie de l’Humanité. Ou bien, au contraire

vont-ils utiliser cette richesse pour désobéir à leur Seigneur, combattre Sa

religion et Ses serviteurs, refuser les droits du Seigneur et des serviteurs

sur cette richesse tel le cas de Quaroûn évoqué dans le Saint Coran et le

cas de trois hommes: l’aveugle, le chauve et le lépreux que Dieu avait

éprouvés par les biens et la réalisation de leurs désirs respectifs (la vue, des

bons cheveux et une bonne peau) mais qui avaient échoué dans cette

épreuve

à

l’exception

du

lépreux

comme

cela

est

rapporté

dans

l’authentique recueil des Hadîs d’Alboukhary.

Allah soubhanahou wa taala éprouve aussi d’autres serviteurs par la

pauvreté pour voir s’ils seront patients, s’ils reconnaitront que cette

épreuve vient de Lui et non d’un quelconque ennemi, s’ils déploieront les

moyens et les efforts nécessaires pour chercher à changer cette situation ou

bien vont-ils croiser les bras, se résigner et se soumettre à la fatalité tel le

20

cas du Prophète Ayyoub -sur lui la paix- qu’Il avait éprouvé par la

maladie, la pauvreté et le rejet de son peuple mais qui sortit victorieux de

cette épreuve en retrouvant sa famille, ses biens et sa place dans la société.

Allah soubhanahou wa taala a dit à propos de l’épreuve par les biens:

حُ ف ص و و او ف ع َ و نْ إ و م هو رذَ ااَلا مكُ َل ا و د ع مكُ دلَ

ُ

ْ ُ

ّ

ُ َ

ِ وَأ و مكُ جا و زَأ ن م نه ِ إ او ُ ن مآ ني ذ لا ا هُّيَأ

ْ

َ

ْ

ِ

َ

ْ

ْ

ِ

َ

َ

َ

ِ ه

او

ُ

َ

ْ

َ َ

ُ

ْ

ً

ِ

َ

ْ

ْ

ْ

ا َ ي

مي ع ر جَأ ُ د َ ن ْ ع ُ للّه ا و كة َ ن ت لا مكُدُلَ وَأ و مكُ ُلا و مَأ ا َ نَّ ه ِ

ك

ظ

ِ

َ

ك ْ

ْ

ِ

ه

َ

ْ

ْ

َ

ْ

َ ْ

إ ) 11

ِ

(

مي ر رو فَغ َ للّه ا نه إَلا او ر ف ْ غ َ و

ك

َ

ا

ِ

ك

ُ

ُ

ِ

و

َ

ِ

«O croyants, vous avez en vos épouses et vos enfants un ennemi (une

tentation). Prenez-en donc garde. Mais si vous [les] excusez, passez sur

[leurs] fautes et [leur] pardonnez, sachez qu'Allah est Pardonneur,

Très Miséricordieux. Vos biens et vos enfants ne sont qu'une tentation,

alors qu'auprès d'Allah est une énorme récompense». Sourate 64,

versets 14 et 15.

Le Prophète çallallahou alaihi wa sallam a dit:

نم ىلع تطس ُ ب امكايندلا مكيلع طسبت نأ مكيلع ىشخأ نكلو ،مكيلع ىشخأ رقفلا لا اللهو

مهتكلهأ امكمككلتهو ،اهوسفانت امك اهوسفانتف مكلبق ناك

21

«Par Allah, ce n’est pas la pauvreté que je crains pour vous mais je crains

plutôt qu’on vous ouvre la vie (la richesse matérielle sans la foi) comme

elle a été ouverte pour ceux qui vous ont précédés, vous la disputerez alors

comme ils l’avaient disputée et elle vous fera périr comme elle avait fait

périr les prédécesseurs». Rapporté par Mouslim.

7- Les enfants

Les enfants constituent un objet non moins important d’épreuve et de

tentation pour les parents comme cela ressort du verset 15 de la Sourate

64, cité ci haut. Les enfants constituent en Islam un privilège et une

responsabilité: quand on les manque, on les cherche et une fois acquis, ils

deviennent une responsabilité sur laquelle on sera interrogé. Telle est en

fait

la

nature

gratification,

des

bienfaits

divins,

ils

un

privilège

mais

aussi

sont

une

à

la

fois

un

responsabilité.

don,

une

Le

parent

musulman doit avoir toujours à l’esprit la lourde responsabilité qui pèse

sur ses épaules à l’égard de ses enfants. Par conséquent il doit fournir tout

son effort pour leur éducation en utilisant les moyens et les méthodes les

plus efficaces et les plus convenables. Il doit leur manifester son amour et

son affection, assurer leur entretien matériel et moral sans faire aucune

distinction entre les filles et les garçons. Il doit être jalousement éveillé

face à tout ce qui peut influencer leur formation et leur orientation. Il doit

22

leur inculquer les bonnes et hautes vertus morales et les protéger contre les

causes de la dépravation morale. S’il s’acquitte de ce devoir, il ne sera pas

tenu responsable devant Dieu de ce qui adviendra après car à chacun Dieu

a fixé son destin.

8- Le bien

9- Le mal

A propos de ces deux derniers domaines, Allah soubhanahou wa taala a

dit:

نو ُ

َ

ع ر ُ و ا َ يَل ِ و ً ة َ لا ّ َ لْْ ا و رشه لا ب مكُوُل ن و ت مْلا ُ ق ِ ئاَذ سٍ فَْ ن أكُ

ج َ ْ

ن ْ إ َ

ْ

ن ت

ِ

ِ

ْ

َ

ّ

ِ

ِ

ْ

ْ

َ

ب

َ

ِ

ْ َ

و

ة َ

ُّ

«Toute âme doit goûter la mort. Nous vous éprouverons par le mal et

par le bien [à titre] de tentation. Et c'est à Nous que vous serez

ramenés». Sourate 21, verset 35.

Ce

verset

résume

la

vie

terrestre

en

trois

points

essentiels

et

incontournables: l’épreuve, la mort et le retour à Dieu. Ils sont tous

inévitables et concernent toutes les créatures en général et les êtres

humains en particulier. Chaque être humain est soumis aux épreuves

divines à travers le bien et/ou le mal et ça résume tout, chaque être humain

doit mourir et quiconque meurt, doit retourner à Dieu. C’est un décret

23

divin immuable! Ce verset confirme le caractère général et global de

l’épreuve qui touche l’être humain quels que soient la situation, l’état, le

lieu et l’espace dans lesquels il se trouve. Tout est EPREUVE le bien

comme le mal!

Ainsi, tout ce qui frappe l’Homme durant son passage sur cette terre

comme bien ou mal et tout ce qui le réjouit ou l’attriste, ne sont que

tentation et épreuve de la part d’Allah soubhanahou wa taala.

L’épreuve par le mal tout le monde comprend de quoi il s’agit: c’est pour

mettre en évidence le degré de patience de l’homme face au mal, le degré

de sa confiance en son Seigneur, le degré de son espoir en la miséricorde

divine et le degré de son combat pour résister au mal voire le changer.

Mais quant à l’épreuve par le bien, elle a besoin d’être explicitée car sa

compréhension échappe à beaucoup de gens. Contrairement à ce que les

gens imaginent, l’épreuve par le bien est de loin plus lourde que l’épreuve

par le mal. En effet, beaucoup et beaucoup de gens résistent à l’épreuve

par le mal alors que très peu de gens résistent à l’épreuve par le bien.

Beaucoup de gens patientent dans l’épreuve de la maladie, de la faiblesse

et de l’incapacité mais très peu sont ceux qui patientent dans l’épreuve de

la santé, de la force et de la capacité en maîtrisant les passions obstinées de

24

la force excitatrice circulant dans leurs corps. Beaucoup de gens patientent

dans l’épreuve de la pauvreté et de la privation sans jamais laisser leurs

âmes s’abaisser ni s’humilier, mais très peu sont ceux qui résistent dans la

richesse et l’aisance et ce qu’elles créent comme séduction, jouissance,

passions et ambitions. Beaucoup de gens patientent sans aucune crainte

dans la torture, l’oppression et face aux menaces, mais très peu sont ceux

qui résistent à la séduction devant le désir, le pouvoir et la richesse.

L’épreuve par le mal et l’adversité peuvent contribuer à former de grandes

personnalités et à pousser à la résistance de sorte que toutes les forces de

l’éprouvé seront apprêtées pour affronter l’adversité et y résister. Mais

quant à l’opulence, elle affaiblit les nerfs, endormit l’Homme et lui fait

perdre la capacité de l’éveil et de la résistance. C’est pourquoi beaucoup

de gens réussissent dans l’épreuve mais échouent très rapidement dans

l’aisance car ils oublient facilement Dieu étant aisés, bien portants

Pour l’âme, l’éveil dans l’épreuve par le bien est plus préférable que

l’éveil dans l’épreuve par le mal et dans les deux cas, la seule garantie est

le fait de rester en contact avec Allah soubhanahou wa taala et de

demander Son aide et Sa protection.

25

Ce verset nous enseigne en réalité les limites des créatures en général et

des êtres humains en particulier: nous sommes trop petits devant la

Grandeur

d’Allah,

trop

faibles

devant

la

Puissance

d’Allah,

trop

impuissants devant les Décisions d’Allah, trop ignorants des desseins

d’Allah…

Nous devons comprendre et être totalement imprégnés de cette notion

d’épreuve et l’enseigner aux autres. Notre religion nous enseigne que

toutes nos affaires de la vie ne sont que des épreuves et des occasions qui

peuvent nous permettre de gagner toujours et plus, autrement dit, il n’y a

pas de perte ni échec pour nous dans toute situation si seulement nous

pouvions le savoir. En effet, si le bien nous touche, nous devons remercier

Dieu et cela nous procure un bien supplémentaire et si c’est le contraire du

bien qui nous touche, nous devons patienter et ce sera un autre bien pour

nous comme le Prophète çallallahou alaihi wa sallam l’a bien dit dans un

Hadîs authentique:

برص ءارض هتباصأ نإ و هل ً ايرخ ناكف ركش ءارس هتباصأ نإ ،يرخ ه َّ لكه رمأ نإ نمؤلما رملأ ابجع

َ

هل ايرخ ناكف

26

«Etonnant est le cas du croyant. Tout son cas est bien, en effet s’il obtient

un bien il remercie Allah et cela lui procure un bien supplémentaire et si

un mal l’atteint, il patiente et cela constitue un autre bien pour lui».

Rapporté

par

Mouslim.

Ainsi, il n’y a plus question de se lamenter et de s’attrister pour les

événements

apparemment

désagréables

de

la

vie.

Nous

disons

apparemment désagréables car en réalité nous ne savons pas ce qui est bien

pour nous et ce qui est mauvais pour nous auprès de notre Seigneur

comme Il l’a dit dans le verset 216 de la Sourate 2; mais nous devons être

convaincus que tout est épreuve: le bien comme le mal, la santé comme la

maladie, la réussite comme l’échec, la richesse comme la pauvreté… Nous

devons seulement savoir nous en remettre à Dieu et fournir l’effort

nécessaire pour ce que nous cherchons.

10- Les serviteurs eux-mêmes

Les serviteurs constituent un objet d’épreuve et de tentation les uns pour

les

autres

dans

toutes

leurs

interactions

(dialogues,

actions,

comportements) afin de révéler les meilleurs d’entre eux, les patients, les

bons… Le Très Haut a dit:

27

اّ ص ب كُّب ر ناكَ َ نو ُ ص َ وَأ ً ة َ لا ضٍ

ً

ِ

َ

َ

َ

َ

و

َ

بِ

ِ

ْ

ْ

ن ت

ِ

ب ِ مكُ ض ع َ ب ا َ نلْ ج

ع ْ َ ل

ْ

َ

ْ

َ َ َ

ع و

«Et Nous avons fait de certains d'entre vous une épreuve pour les

autres - endurerez-vous avec constance? - Et ton Seigneur demeure

Clairvoyant». Sourate 25, verset 20.

Nous comprenons à partir de ce verset que tous les éléments de l’univers

constituent un objet d’épreuve et de tentation les uns pour les autres: les

êtres humains, les djinns, les animaux, les végétaux, les habitants des cieux

et des eaux, les éléments de la nature…

Tout est épreuve de la part de Dieu pour révéler notre vraie nature et

notre vraie réalité!

Ce dernier exemple de domaines ou objets d’épreuve nous épargne la

peine d’allonger la liste de ces objets car ils sont nombreux et variables.

Nous retenons en terminant ce chapitre et cette première partie du module,

que la vie tout entière est épreuve et nous sommes éprouvés à chaque

instant et à travers toute chose qui existe dans l’Univers. Cependant, ces

épreuves ne signifient pas malheur et punition de la part de Dieu, au

contraire c’est pour distinguer la bonne graine de l’ivraie, fortifier (rendre

28

forts) Ses serviteurs croyants, les purifier et les rendre plus dignes pour

être élus et recevoir Ses faveurs particulières ici bas et dans l’au-delà.

Voici une autre métaphore qui nous illustre la nécessité et l’importance des

épreuves pour notre formation et notre distinction: l’exemple du crayon.

Au commencement, le fabriquant de crayons parla au crayon et dit: «Il y

a cinq choses que tu dois savoir avant que je t’envoies dans le monde.

Souviens-toi toujours de cela et tu deviendras le meilleur crayon qui puisse

exister».

1- Tu pourras faire de grandes choses, mais

guider par la main.

à la condition de te laisser

2- De temps en temps, tu devras supporter un douloureux aiguisage, mais

il est nécessaire si tu veux devenir un meilleur crayon.

3- Tu auras l’habilité de corriger toutes les erreurs que tu peux faire.

4- La partie la plus importante de toi sera toujours en ton intérieur.

5- Indépendamment des conditions, tu devras continuer à écrire; laisser

toujours un signe clair et lisible, même si la situation est difficile.

Le crayon

écouta, promit de se souvenir et entra dans

la boite

en

comprenant pleinement les motivations de son fabriquant.

29

Maintenant, mets-toi à la place du crayon; n’oublie jamais les cinq règles,

et tu deviendras toi aussi une meilleure personne.

1- Tu pourras faire de grandes choses mais seulement à la condition de

permettre à Dieu de te tenir par la main.

2- De temps en temps, tu subiras un douloureux aiguisage en traversant

divers problèmes, mais ça te servira à devenir une personne plus forte. Tu

permettras aussi à d’autres personnes d’accéder aux nombreux dons que

tu possèdes.

3- Tu seras en mesure de corriger ou de vaincre

faire.

les erreurs que tu peux

4- La partie la plus importante de toi sera toujours ton intérieur.

5- Quels que soient les endroits où tu marches, tu devras laisser ton signe.

Peu importe la situation, tu devras continuer à servir Dieu en tout.

Nous ressemblons tous à un crayon

pour un but spécial et unique.

Nous sommes créés par le Créateur

Tu as été fait(e) pour accomplir de grandes choses

30

Chapitre III- comment surmonter les difficultés et les épreuves de la

vie?

Après avoir compris la nature, la réalité et l’inévitabilité des épreuves dans

la vie, la question logique que tout intelligent doit se poser est la suivante:

«Comment surmonter ces épreuves inéluctables de la vie?» autrement dit,

est-ce qu’il existe des méthodes ou des moyens qui nous permettent de

transcender ces épreuves?

Voilà la grande et fondamentale question à laquelle nous allons incha-

Allah répondre au prochain module No 34 en plus de quelques sagesse ou

avantages des épreuves divines que nous aborderons.

Qu’Allah nous fasse profiter de ce que nous avons entendu et compris du

présent module et qu’Il nous accorde Sa miséricorde particulière et

inconditionnelle grâce à laquelle Il nous allégera Ses épreuves dans les

deux demeures, Il est l’Unique qui possède ce pouvoir et Il demeure certes,

Entendant et Exauçant!

Fin de la première partie du module No 33

«Comment surmonter les difficultés et les épreuves de la vie?»

Cheikh Boureima Abdou Daouda

31