Vous êtes sur la page 1sur 7

la gravité de la fornication

Date 30/1/2005 2:08:01 | Sujet : Bon comportement

La gravité de la fornication
Shaikh Husayn Al-Shaikh

Ecouter le shaikh

L’islam est venu avec tout ce qui est bon, contenant tous les actes méritoires ; il a ordonné
d’accomplir les actes élevés et généreux, et a averti contre les actes mauvais, il est venu
avec tout ce qui embellit le serviteur, et tout ce qui l’éloigne des choses qui le salissent. Le
prophète (salallahu’ alayhi wasalam) a dit : « Allah est généreux, Il aime ceux qui sont
généreux ; Il aime les actes élevés et Il déteste les actes vils » rapporté par At-Tabarani.
C’est pourquoi un des plus grands buts de l’islam, est de purifier les âmes, d’implanter les
actes méritoires et les bonnes qualités dans les sociétés, et de les éloigner des mauvaises
actions et des grands péchés. Ainsi, l’islam a encouragé les gens à s’éloigner des envies
bestiales et des comportements diaboliques. Allah a dit : « Que ceux qui ne trouvent pas
les moyens de se marier observent la chasteté jusqu’à ce qu’Allah les enrichisse de
Ses bienfaits », Il dit aussi : « Et qu’elles préservent leur chasteté est meilleur pour
elles. Allah Audient et Omniscient ». Et dans les deux Sahih, d’après Ibn Abbass, dans
l’histoire d’Abu Sufyane avec Qaysar (le roi des romains) : « Abu Sufyane dit : et il nous
ordonne d’adorer Allah seul sans rien lui associer, et nous interdit d’adorer ce qu’adoraient
nos pères ; il nous ordonne aussi d’accomplir les prières, de donner l’aumône, de rester
chaste, de respecter nos engagements, et de respecter le dépôt ». Et At-Tirmidhi rapporte
un hadith dans lequel le prophète (salallahu’ alayhi wasalam) a dit : « On m’a montré les
trois premiers groupes de gens qui rentreront au paradis : un martyr, un homme chaste qui
préserve sa chasteté, et un esclave qui a bien adoré Allah et qui a conseillé ses maîtres ».

C’est la chasteté en islam qui règle les comportements humains en les empêchant d’aller
vers la dépravation et la décadence ; il protège leurs désirs et leurs envies de la décadence
et des péchés ; une chasteté qui fait apparaître la générosité humaine, la propreté et la
pureté de la foi. Une chasteté qui se mélange à l’accomplissement du sens de l’honneur et
de la grandeur, ainsi, les âmes se fortifient pour rester toujours dans l’accomplissement des
beaux actes et des comportements élevés qui poussent à avoir de bonnes conduites et de
bonnes qualités, ainsi qu’à s’élever au-dessus des choses insignifiantes et du déshonneur.
L’islam encourage la chasteté pour protéger la dignité et la grandeur, pour préserver la
réputation et l’honneur, ainsi l’homme garde une détermination forte, une âme courageuse,
il ne devient pas l’esclave de ses passions et ne les suit pas ; mais il est élevé dans le ciel
de la vertu, éloigné des vices, il retient ses passions dans la limite pour laquelle elles ont été
créées selon le regard de l’islam et la compréhension de la morale.
Mes frères en islam :

Les concepts élevés de l’islam, la grande beauté de cette religion et la hauteur de ses
enseignements apparaissent à celui qui est doué de raison et est clairvoyant. Celui qui
regarde le monde aujourd’hui ne trouve pas la chasteté, mais le libertinage; un monde dans
lequel l’homme ne connaît pas la dignité, ne donne aucune valeur à l’honneur, il a des
comportements bestiaux, pratique des actes déshonorants éloignés de la grandeur, de la
pudeur, du sens de l’honneur, et de la générosité. Les gens suivent les passions,
commettent la fornication, ils n’ont pas de pudeur, ni de goût. Ils ne ressentent pas de
jalousie pour les femmes de leur famille, ni d’aversion pour la fornication et le crime. Qu’a
engendré ces libertinages ? Qu’ont été les conséquences de ces comportements qui ont
anéanti les bonnes qualités, et complètement détruit la propreté et la pudeur ? Ils ont causé
des problèmes sans fin, et des dégâts sans limite. Ils ont engendré une corruption sans fin,
dont les mauvaises conséquences et les résultats désastreux sont sans limite, douloureux,
angoissants, inquiétants, et annoncent la destruction.

Serviteurs d’Allah :

Et pour réaliser cette chasteté et transmettre la pudeur et la purification aux individus et


sociétés, les lois islamiques sont venues avec ce qui garantit ces grands buts et raffermit
ces nobles objectifs de différentes façons, parmi ces moyens : ses ordres fermes, ses
directives, ses lois valables pour tous les croyants et les musulmans, leur ordonnant de
préserver leurs sexes de l’adultère et de tout ce qui est interdit. Préserver les sexes de la
fornication, purifie les âmes, protége les sociétés, fait régner la sécurité et préserve
l’honneur des gens. Allah a dit : « Dis aux croyants de baisser leurs regards et de
préserver leur sexe. Cela est plus pur pour eux. Allah sait parfaitement ce qu’ils font.
Et dis aux croyantes de baisser leurs regards et de préserver leur sexe ». Allah a fait
l’éloge de ceux et celles qui préservent leur sexe, il a mis ces qualités parmi les
caractéristiques du succès, et les signes de la réussite. Allah dit : « Les croyants ont
certes réussi. Ceux qui se recueillent dans leur prière. Ceux qui fuient tout verbiage.
Qui s’acquittent de la zakat. Qui préservent leur sexe ». Il est rapporté dans le Sahih
d’Al-Bukhari, que le prophète (salallahu’ alayhi wasalam) a dit : « Celui qui me garantit de
préserver ce qui se trouve entre ses jambes, et entre sa moustache et sa barbe, je lui
garantis le paradis ». Et dans le Musnad, il dit (salallahu’ alayhi wasalam) : « Si la femme
accomplit ses cinq prières, jeûne son mois (le mois de Ramadan), préserve ses parties
intimes, et obéit à son mari, on lui dira : entre au paradis par la porte que tu veux ».

Ö vous les croyants! :

La pire des choses qui déchire cette protection, et la plus horrible des choses qui détruit ce
grand principe est la fornication. C’est pourquoi, elle est parmi les plus grands péchés et les
actes qui conduisent le plus à la destruction. Ibn Al-Qayyim a dit : “Allah a nommé le
polythéisme, la fornication et l’homosexualité, saleté et impureté dans son livre en dehors
des autres péchés… (jusqu’à ce qu’il dise) : donc il n’y a pas de péché qui corrompt plus le
cœur et la religion que ces deux péchés : la fornication et l’homosexualité, car ils éloignent
le cœur d’Allah. Ainsi, s’ils pénètrent le cœur, celui-ci s’éloigne d’Allah le Bon, vers Lequel
ne s’élèvent que les bonnes choses”. Allah a mis en garde contre la fornication en montrant
son interdiction et sa laideur, ainsi que ses conséquences désastreuses et destructrices; Il
dit : « Ceux qui n’invoquent avec Allah aucune autre divinité, ne tuent pas la vie
qu’Allah a rendue sacrée sauf dans les limites de la légalité et qui ne s’adonnent pas
à la fornication. Car quiconque fait cela encourre une punition. Le châtiment lui sera
multiplié le jour de la Résurrection et il y restera éternellement, couvert
d’humiliation .Sauf celui qui repent à Allah et accomplit une bonne œuvre ». Et Il dit :
« Et n’approchez pas la fornication, c’est une turpitude et un mauvais chemin ».

Ö vous les croyants! :

L’adultère est contraire aux qualités des croyants et incompatible avec les comportements
des bienfaisants et des pieux, Allah dit : « Le fornicateur n’épousera qu’une fornicatrice
ou une polythéiste. Et la fornicatrice ne sera épousée que par un fornicateur ou un
polythéiste; et cela a été interdit aux croyants ».

Et dans les deux Sahih, le prophète (salallahu’ alayhi wasalam) a dit : « Celui qui commet
l’adultère n’est pas croyant lorsqu’il est en train de le commettre ». Abu Dawud et d’autres
rapportent: « Lorsque le serviteur commet l’adultère, la foi sort de lui et se tient au-dessus
de sa tête comme une ombre, et lorsqu’il arrête, la foi retourne à lui ». Al-Hakim a authentifié
le hadith, et Ad-Dhahabi l’a suivi en cela.

Serviteurs d’Allah! :

La fornication rassemble tous les maux et contient tous les méfaits. A cause d’elle, les
maladies meurtrières se répandent dans la société, en la pratiquant, les malheurs surgissent
de différentes manières : la descendance se mélange, le caractère noble de la famille
disparaît, la bénédiction s’en va, la subsistance devient difficile à acquérir, sans parler des
problèmes et de la haine que cela engendre entre les gens et des maladies et épidémies de
toutes sortes qui font peur aux hommes, et aux pays, petits ou grands. Ecoutez cette parole
prophétique, qui parle de ces malheurs et prévient contre ces dangers et ces problèmes, le
prophète (salallahu’ alayhi wasalam) a dit : « Ma communauté ne cessera d’être dans le
bien tant qu’il n’y aura pas beaucoup d’enfants adultérins parmi eux; et lorsque les enfants
adultérins seront en nombre, qu’ils s’attendent à ce qu’Allah leur envoie un châtiment »
rapporté par l’imam Ahmad. Et Al-Hakim rapporte que le prophète (salallahu’ alayhi
wasalam) a dit : « Lorsque la fornication et l’usure apparaissent dans un peuple, ils ont alors
mérité un châtiment »; et dans le hadith de Burayda : « Lorsqu’un peuple rompt un pacte, la
mort se répand parmi eux ; et lorsque la fornication apparaît dans un peuple, Allah les fait
mourir » rapporté par Al-Bazzar. Aussi dans le hadith d’Ibn ‘Umar, la parole du prophète
(salallahu’ alayhi wasalam) : « Lorsque l’adultère apparaît dans un peuple, et qu’ils le font
ouvertement, la peste et les maladies qui n’étaient pas connu de leurs ancêtres se
répandent » rapporté par Ibn Majah, Al-Hakim l’a authentifié, et Ad-Dhahabi l’a suivi en cela.

Ö toi le musulman! :
Rappelles-toi que la fornication est un moment éphémère, un désir ardent et une poussée
de l’instinct bestial, que sa conséquence sur toi est désastreuse, et que ses effets sont
mauvais et constants. Les plaisirs s’en vont rapidement et reste la honte et la colère du
Créateur, du Tout-Puissant. Dans le Sahih d’Al-Bukhari, dans le hadith qui parle du rêve du
prophète , le prophète a dit : « Nous partîmes jusqu’à ce que nous arrivâmes à quelque
chose qui ressemblait à un four , étroit en haut et large en bas, à l’intérieur duquel il y avait
des clameurs et des voix. Il dit : nous entrâmes à l’intérieur, des hommes et des femmes
nus s’y trouvaient, en dessous d’eux montaient des flammes ; lorsque les flammes arrivaient
jusqu’à eux, ils hurlaient. Je dis alors : Qui sont ces gens, ô Jibril ! Il dit : ce sont ceux et
celles qui commettent l’adultère ». Serviteurs d’Allah, craignez Allah, obéissez à Ses ordres
et ne transgressez pas ses interdictions, vous aurez le bonheur, serez sauvés, et vous
aurez le succès et la réussite.

Mes frères en Islam :

Si les moyens de l’égarement sont facilités au musulman, et comme ils sont aisés dans le
monde aujourd’hui; lorsque les moyens de commettre la fornication augmentent et se
diversifient, le croyant a grand besoin de garder à l’esprit qu’Allah le voit et de faire revivre la
crainte d’Allah dans son cœur. Le musulman se rappelle de la parole du messager d’Allah
(salallahu’ alayhi wasalam) rapportée Al-Bukhari et Muslim : « Sept catégories de personnes
qu’Allah protégera sous son ombre le jour où il n’y aura pas d’autre ombre que Son ombre,
et il a cité parmi eux : un homme qu’une femme belle et de bonne famille a appelé pour
commettre l’adultère, et il a dit : je crains Allah ». Et réfléchis, toi qui a atteint un âge avancé,
qui a passé ta jeunesse plongé dans les péchés, rappelles-toi de la gravité de la situation, et
de la mauvaise fin. Le prophète (salallahu’ alayhi wasalam) a dit : « Trois groupes de
personnes à qui Allah ne parlera pas le jour du jugement, ne les purifiera pas, ne les
regardera pas, et ils auront un châtiment douloureux : un vieil homme qui a commis
l’adultère, un roi menteur, et un pauvre orgueilleux » rapporté par Muslim…

Ce qu’évoque le shaikh n’est pas lointain, il est malheureux de voir le nombre de


musulmans qui tous les jours pratiquent la fornication. Personne n’est épargné : jeunes,
vieux, célibataires, mariés, voilées, rasés, barbus, salafya, salafis…wallahul musta’an !
Comme sont nombreux ceux qui s’adonnent à la fornication, et plus nombreux encore ceux
qui sont sur cette voie faite de rencontres, de lettres, de chat, de discussions… Tous ceux
qui sont aveuglés par leurs passions et shaytan et prétendent qu’en faisant cela ils n’ont
aucune mauvaise pensée, qui n’ont que « de bonnes intentions », ou pire encore qui le
justifient par un faux argument religieux : conférence, mariage, recherche de la science…
Pensez-vous que les croyants qui commettent la fornication y sont arrivés tout de suite ? Au
contraire, c’est un chemin fait de tout ce que nous avons rappelé qui amène
progressivement à l’acte sexuel, comme dit le prophète (salallahu’ alayhi wasalam) :
« Chaque enfant d’Adam (homme et femme) a une part de fornication dans laquelle il doit
nécessairement tomber : les yeux dont le péché est le regard (vers ce qui est interdit), les
oreilles dont le péché est l’écoute, la langue dont le péché est la parole, la main dont le
péché est de toucher, le pied dont le péché est de marcher, le cœur qui est tenté par les
passions et espère, et tout cela est confirmé ou infirmé par le sexe (c'
est-à-dire le passage à
l’acte ou non). » (Al-Bukhari, Muslim)… Shaikh Al-Albani cite en commentant ce hadith le
grand poète égyptien Shawqi qui dit après ce hadith : « Un regard, puis un sourire, puis un
salam, puis une parole, puis un rendez-vous, puis une rencontre »…Ceux qui chat sur les
forums, se rencontrent, discutent longuement ensemble sont-ils des anges préservés du
péché pour n’avoir que de « bonnes intentions », alors que le prophète (salallahu’ alayhi
wasalam) dit : « Le diable circule dans l’homme comme le sang dans les veines » et « Il n’y
a pas un homme et une femme qui restent seuls sans que le troisième ne soit le diable ».
Sont-ils meilleurs que les compagnons qui ont interrogé le prophète (salallahu’ alayhi
wasalam) sur le simple regard et qui a répondu « détourne ton regard » (Muslim). Ces frères
sont-ils meilleurs que les compagnons auxquels le prophète (salallahu’ alayhi wasalam) a
dit : « Prenez garde d’entrez chez les femmes ! ». Ces sœurs sont-elles meilleures que les
mères des croyants auxquelles Allah a ordonné de rester chez elles, de ne pas s’exhiber et
de ne pas parler sans raison aux étrangers ?

L’imam ‘Abderahman As-Sa’di dit à propos du verset « Et n’approchez pas de la


fornication » (Al-Isra 32) : « L’interdiction de s’approcher de la fornication est plus claire
encore que l’interdiction de l’acte, car cela englobe tout ce qui y amène car « celui qui fait
paître (son troupeau) près du territoire réservé (interdit) peut rapidement y tomber » (Al-
Bukhari, Muslim). Surtout concernant la fornication vers laquelle appellent la plupart des
âmes. » (Taysir Al-Karim Ar-Rahman p.477). L’imam Ibn Kathir rapporte en explication de ce
verset, un hadith rapporté par l’imam Ahmad d’après Abu Umama qui dit : « Un jeune
homme est venu voir le prophète (salallahu’ alayhi wasalam) et lui a dit : permets-moi la
fornication. Les gens se sont alors retournés et lui ont crié dessus. Le prophète (salallahu’
alayhi wasalam) lui dit : approche, il s’approcha, puis il lui dit : assieds-toi. Puis il lui dit :
voudrais-tu cela pour ta mère ? Il dit : non, par Allah qui accepterait cela pour sa mère. Il dit :
voudrais-tu cela pour ta fille ? Il dit : non, par Allah qui accepterait cela pour sa fille. Il dit :
voudrais-tu cela pour ta sœur ? Il dit : non, par Allah qui accepterait cela pour sa sœur. Il
dit : voudrais-tu cela pour ta tante maternelle ? Il dit : non, par Allah qui accepterait cela pour
sa tante maternelle. Il dit : voudrais-tu cela pour ta tante paternelle ? Il dit : non, par Allah qui
accepterait cela pour sa tante paternelle. Puis le prophète (salallahu’ alayhi wasalam) posa
sa main sur lui et dit : « Ö Allah, pardonne son péché, purifie son cœur et préserve son
sexe ». Abu Umama dit : Après cela, ce jeune ne se détournait plus. »

Et vous qui commettez la fornication, l’acceptez-vous pour vos proches ? Accepteriez-vous


que vos enfants soient des débauchés ? Qu’un pervers vienne séduire votre fille, la souille
et s’en aille ? Le prophète (salallahu’ alayhi wasalam) dit : « Vous ne serez pas
véritablement croyants, tant que vous n’aimerez pas pour vos frères ce que vous aimez pour
vous-mêmes. » (Al-Bukhari, Muslim).

Pour ceux qui ont commis la fornication, sachez que la porte du repentir est ouverte, et Allah
dit : « Allah ne pardonne pas qu’on lui donne d’associé, en deçà Il pardonne à qui Il
veut », écoutez ce que dit shaikh Al-Albani sur cette question : Ecouter le shaikh

Question : Le repentir sincère efface-il les grands péchés, par exemple un homme marié
qui aurait commis l’adultère, et nous savons que la peine est la lapidation jusqu’à la mort
(puisque c’est un homme marié), mais la peine de l’adultère n’est pas appliquée dans le
pays. Le repentir sincère efface-t-il ce grand péché ? (Car la lapidation est l’expiation de ce
péché devant Allah).

Réponse : Il n’y a aucun doute que le repentir sincère efface ce péché. Peut être vous
rappelez-vous la parole d’Allah : « Les serviteurs du Tout Miséricordieux sont ceux qui
marchent humblement sur terre, qui, lorsque les ignorants s’adressent à eux, disent :
“Paix”, qui passent les nuits prosternés et debout devant leur Seigneur; qui disent :
“Seigneur, écarte de nous le châtiment de l’Enfer”. - car son châtiment est permanent.
Quels mauvais gîte et lieu de séjour ! Qui, lorsqu’ils dépensent, ne sont ni prodigues
ni avares mais se tiennent au juste milieu. Ceux qui n’invoquent avec Allah aucune
autre divinité, ne tuent pas la vie qu’Allah a rendue sacrée sauf dans les limites de la
légalité et qui ne s’adonnent pas à la fornication. Car quiconque fait cela encourre
une punition. Le châtiment lui sera multiplié le jour de la Résurrection et il y restera
éternellement, couvert d’humiliation .Sauf celui qui repent à Allah et accomplit une
bonne œuvre, ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Allah est
Pardonneur et Miséricordieux ». Donc le repentir efface le péché, quel qu’il soit. Et vous
savez que le prophète (salallahu’ alayhi wasalam) a dit : « Le plus grand des grands péchés
est d’associer à Allah ». Donc le polythéisme est le plus grand des grands péchés et Allah a
décrit Ses serviteurs par certaines qualités : ils n’associent rien à Allah, puis ils ne tuent pas
sans raison légale et ne pratiquent pas la fornication. Puis Il a rappelé que celui qui se
repent et accomplit une bonne action, Allah lui pardonne et change ses mauvaises actions
en bonnes actions. Donc, le polythéiste, s’il se repent, Allah lui pardonne, et la fornication
vient après le polythéisme et l’assassinat, en troisième position dans le verset. Ceux qui se
repentent du polythéisme, de l’assassinat, de la fornication, il n’y a aucun doute qu’Allah leur
pardonne. ».

Shaikh Bazmul, lorsqu’il est venu à Paris, a répondu à une question similaire sur celui qui
commet la fornication en France, que doit-il faire ? Le shaikh a répondu qu’il devait se
repentir à Allah et ne pas se dénoncer, et parmi les arguments que le shaikh a donné et que
le prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) a renvoyé plusieurs fois une femme qui était venue
se dénoncer. Si Allah cache Son serviteur, il doit saisir cette occasion de repentir qu’Allah lui
donne.

On a aussi demandé à shaikh Al-Albani :

Question : Une femme est enceinte après avoir forniqué, et l’homme avec qui elle a fait cela
veut l’épouser, doivent-ils attendre qu’elle accouche ?

Réponse : oui mais c’est un péché. Ils doivent se repentir à Allah de ce qu’ils ont fait, et
après cela ils peuvent se marier (après l’accouchement). » (silsila al-huda wa nur, cassette
28)

Le shaikh précise bien à d’autres moments (silsila al-huda wa nur, cassette 523) que le
mariage n’est possible que si les deux personnes se sont repenties sincèrement à Allah de
leur péché et qu’elles n’ont pas fait cela uniquement pour cacher leurs péchés. Et celui qui
fait cela, c’est encore plus grave que la fornication.

Enfin, nous avons demandé à shaikh ‘Ubayd Al-Jabiri si la femme qui avait commis la
fornication devait en informer ceux qui la demandaient par la suite en mariage ? Le shaikh
nous a répondu qu’elle ne devait rien dire, mais profiter du fait qu’Allah a caché son péché
aux gens. Si son mari lui demande, elle doit dire que c’est en batifolant (‘abth) que sa
virginité est partie. Al-‘abth c’est s’amuser, jouer, le shaikh veut dire ici que la femme ne doit
pas dire à son mari qu’elle a péché par le passé, Allah a couvert son péché et elle doit
préserver cette protection qu’Allah a mis entre elle et les gens, comme le prophète
(salallahu’ alayhi wasalam) a dit : « N’entrera pas au paradis celui dont Allah couvre le
péché pendant la nuit et qui le matin venu, va le révéler aux gens ». Si son mari l’interroge,
elle doit jouer sur les mots en disant que c’est en s’amusant que sa virginité est partie, cela
pouvant aussi bien signifier le rapport sexuel, que la masturbation, ou d’autres activités
(cheval, vélo…) qui peuvent conduire à une rupture de l’hymène (il y a même des femmes
qui naissent sans hymène, donc cela n’a rien d’étonnant).

Nous demandons à Allah qu’Il nous préserve de la fornication et qu’Il accorde aux pécheurs
un repentir sincère. Amin.

Traduit par les salafis de l’Est

Cet article provient de Salafi de l'est


http://www.salafs.com

L'adresse de cet article est :


http://www.salafs.com/article.php?storyid=10063