Vous êtes sur la page 1sur 2

Elections prsidentielles amricaines 2012

Le superflu semble tre devenu la norme, le processus vieux de plus de deux sicles, inscrit dans la Constitution des Etats Unies dAmrique rsiste difficilement aux intrts financiers. Quand jcoute les justifications dun commentateur sur une chaine qui dit que le budget de publicit pour inciter une personne a choisir une marque de savon est de loin plus important, cela ne mavance pas dans ma proccupation.

On ne peut pas dun cote crier sur tous les toits que le monde de la haute finance, Wall Street et compagnie ncessite dtre revisit et de lautre cote, laisser les rnes sur ltalon fou qui lance les enjeux sur le financement des campagnes.

Ce clivage de Droite, Gauche, des Rpublicains et des Dmocrates trouve t-il sa quintessence dans la dimension des bourses ? Ou ce serait plutt un projet de socit ou le nombre le plus important de personnes saffilient librement ?

De manire gnrale, la campagne na pas draill et les principes gnraux ont t suivis. Je reste cependant sur ma fin parce que vu de loin par ce que les medias nous laissent couter, les dbats prsidentiels ne mont pas permis de voir un vrai dbat.

Par absurde, je dirai que le meilleur gagne.. Mais jai dj fait mon choix et je suis davis que la meilleure campagne, celle qui ma convaincu est celle du Prsident Barack Obama. Je croise les doigts et dans moins de 24 heures, le verdict sera rendu, nen dplaise a certains.. Follow me on Twitter @kayisa