Vous êtes sur la page 1sur 2

chasseuse de vampire tome1-le sang des anges Ce bleu qui scintillait comme enfiévré, la peau qui se tendait sur

les pommettes. — Je suis très en colère après toi, Elena. — Et à part ça, quoi de neuf ? fit-elle remarquer, sarcastique. Mais elle s'aperçut alors qu'elle était en train de caresser l'arc de l'aile de Raph aël. —Je suis immortel et tu as essayé de sauver ma vie en mettant la tienne en danger. — Stupide, hein ? S'inclinant plus près de lui, elle frotta son nez au sien. Un contact accen-tué, pen sa-t-elle stupidement, c'est comme cela qu'on appelle les petits gestes que des amants ont l'un pour l'autre et qui appartiennent à leur propre langage secret Le leur, à Raphaël et à elle, s'ébauchait à peine, mais il contenait une promesse si crue, si riche que son cœur se serra dans sa poitrine, presque effrayé par la folie qui s'y exprimait. — Je ne pouvais pas te laisser être blessé. Tu m'appartiens. Une déclaration si arrogante à faire à un Archange. Il ferma les yeux, laissant tomber son front contre celui de la jeune femme. — Tu seras ma perte, Elena. Elle sourit. — Tu as besoin d'un peu d’excitation dans cette vie vieille et ennuyeuse qui est la tienne. Les yeux de l Archange s ouvrirent, aveuglants dans leur intensité. — Oui. C est pourquoi tu ne mourras pas. Je m en suis assuré, Elle était à moitié convainc ue d avoir inventé les ailes. Mais le beau balayage de minuit n avait pas disparu lorsqu elle vérifia du coin de l œil. — Comment as-tu réussi à me fixer dans le dos des prothèses ailées en... (Elle marqua un temps d arrêt.) OK, pas de douleur dans les blessures, donc, dison s... Quoi, il s est écoulé une semaine ? Non, plus. (Elle fronça les sourcils, essayan t de rassembler des morceaux épars de souvenirs.) Mes os étaient cassés... dans mon do s ? L Archange sourit de nouveau, son front toujours uni à celui d Elena, ses ailes dépl oyées en arc afin de leur offrir l ombre de leur propre monde intime. — Les ailes ne sont pas des prothèses et tu as dormi un an. Elena déglutit. Cilla. Essaya de reprendre son souffle. —Les anges Transforment des vampires, pas d autres anges. — Il y a, comment dire, une faille. — Faille ? Elle doit ressembler à une caverne géante si j ai dés ailes. Elle s agrippait à lui, la seule chose solide dans un univers mouvant. —Non, c est le plus fin des trous, à peine de la taille de celui que laisse une piqûre . Tu es le premier ange à avoir été Transformé depuis que je suis en vie. —Quelle veinarde je suis, chuchota-t-elle, passant ses doigts le long de la nuque de Raphaël et se désaltérant à son soupir de plaisi Ce moment semblait hors du temps. Là, maintenant, elle était une femme, tout simplem ent, et il était un homme, tout simplement. Mais il en était de ce moment comme des autres, il devait passer. — Qu est-ce que cela requiert ? — Rien que nous n ayons jamais été capables de manipuler, bien que les anges aient ess ayé depuis des millénaires. (Ces yeux incroyables, surnatu-rels, la retenaient priso nnière.) La seule et unique occasion lors de laquelle un Archange peut Transformer un autre ange est quand son corps produit une substance connue sous le nom d am broisie. Les souvenirs défilaient comme des instantanés - la chaleur fondante, do-rée, de son b aiser, la douceur délicate, l abondante sensualité, le goût qui était en même temps une se nsation erotique et une caresse murmurée. — La nourriture mythique des dieux ? — Chaque mythe contient une part de vérité. Elena ne put s empêcher de l embrasser de nouveau. Et son goût se précipita en elle co mme une vague tumultueuse. Ce fut lui qui mit fin à leur étreinte. Tu étais très grièvement blessée, Elena.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

   

 

vérifia. Images de ses ailes déchiquetées. dit-il contre sa bouche est produite instinctivement à un seul moment de la vie d un Archange.Les courbatures qui la traversaient étaient l héritage de cette vérité.. la brûlure vivante du Feu d Ange. —Mais. selon la légende. se convainquant elle-même qu il était bien vivant. — Lorsqu il est proche de la mort ? Elle toucha. — Parle-moi de l ambroisie. explora.. (Il secoua la tête. Une demande formulée d un ton grognon.. alors.) Personne n a alors été capable de mettre le doigt sur la gâchette. — L amour d un Archange est véritable.                             . — L ambroisie. Elle retint son souffle. — Nous nous sommes tous trouvés proches de la mort au moins une fois.. l ambroisie ne se réveille que lorsque. —Mais. Cela ne voulait pas dire qu elle devait l apprécier.