P. 1
Commande scalaire d’une machine asynchrone

Commande scalaire d’une machine asynchrone

|Views: 416|Likes:
Publié parBilal Benkhaled

More info:

Published by: Bilal Benkhaled on Nov 17, 2012
Droits d'auteur :Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

03/01/2015

pdf

text

original

Commande scalaire d’une machine asynchrone contrôlée en courant On considère une machine asynchrone triphasée tétrapolaire (p = 2).

Son modèle par phase, en régime permanent sinusoïdal, a été identifié ; il est donné à la figure 1 dans l’hypothèse de la localisation des fuites magnétiques au stator et de pertes ferromagnétiques négligeables.
jN sωs
Iq

Is

Rs

Id Vs jL' ω s s
Ε
r

R'/ '/g

Figure 1 Modèle par phase, à fuites localisées au stator.

ω s est la pulsation des tensions statoriques ; ω r est la pulsation des courants rotoriques ; g = ω s /ωr est le glissement.
On donne : Rs = 16 mΩ, N s = 200 µH, L' s = 8 mH, R' = 11 mΩ ,

valeurs nominales (indice n) : ω sn = 100π rad / s, ω rn = 2,5π rad / s, I sn = 883 A . 1-. Fonctionnement nominal 1.1 Établir l’expression complexe de V s en fonction de I s et des éléments du modèle ; en déduire la valeur efficace Vsn . 1.2 Déterminer les expressions de I d , I q en fonction de I s et des éléments du modèle ; en déduire les valeurs efficaces I dn , I qn . 1.3 Exprimer la puissance transmise PT du stator au rotor en fonction de I q puis de I s ; en déduire l’expression du couple électromagnétique ce en fonction de I s et ω r . Calculer la valeur nominale du couple. Pour quelle valeur ω rM de ω r , le couple est-il maximal (à I s constant) ? Quelle est l’expression du couple maximal CeM en fonction de I s ? 2-. On considère la commande scalaire de la machine (mode électromécanique dominant) dans laquelle ω r est constamment égale à ω rM , de sorte que la seule grandeur influente du couple est le courant I s . 2.1 Déterminer la relation entre Vs et I s , à ω r = ω rM . 2.2 Établir le Graphe Informationnel Causal sur la machine accouplée à un système mécanique, la grandeur influente d’entrée étant I s . 2.3 Indiquer, sous la forme d’un graphe, comment est effectué le réglage de l’onduleur de tension (Vs , ω s ) à partir de la connaissance de ω rM , Ω (la vitesse angulaire) et I s = I sREG . 2.4 Proposer, après justification, le graphe de la commande.

Iq = Is ⇒ I dn = 152 A.Problèmes et solutions.3 Division de courant : R' jL' s ω r Id = Is . Commande scalaire [J. ω rM = R'/ L' s = 1. Hautier . gω s = ω r 1. 2. Ce = 3 p Is R'2 + L' 2 ω r2 R' 2 + L' 2 ω r2 ωr s s ⇒ Cen = 6360 Nm .P. I qn = 870 A R'+ jL' s ω r R'+ jL' s ω r R' ω s L' 2 ω r2 R' L' 2 ω r 2 s s 2 PT = 3( R'/ g ) I q = 3 I s2 = Ce (ω s / p ) . Caron. Editions Technip. J. Systèmes électrotechniques . Paris 2000].Applications industrielles . Caron. Cs le dt J couple de charge : R 3 → loi Cs (Ω ) Graphe informationnel causal sur le processus : Cs Is 2.P. J.2 Dans l’hypothèse du mode électromécanique dominant. l’expression de Ce est celle du régime harmonique permanent : R 1 → Ce = 3L' s I s2 dΩ 1 R2→ = (Ce − Cs ) . Problème 7.2 ( Rs R'− L' s N sω sω r )2 + L' 2 ( R' ω s + Rsω r )2 s R' 2 + L' 2 ω r2 s = 0. Paris 1995] 2. (note : REG désigne une grandeur de réglage) • Graphe informationnel causal sur le réglage de la fréquence et de la tension de sortie de l’onduleur pΩ R4 ωs IsREG ωrM R5 Vs .375 rad/ s . avec J le moment d’inertie total ramené au rotor.P. Hautier. Modélisation et commande de la machine asynchrone. CeM = 3L' s I s2 2.3 R1 Ce R3 R2 Ω ω s est donné par la relation rigide R4 d’autopilotage fréquentiel : R 4 → ω s = ω rM + pΩ et Vs par : R 5 → Vs = Rs2 + ( N s + L' s /2)2 ω s2 I sREG .Corrigé succinct 1.453 I s ⇒ Vsn = 400 V 1. Fonctionnement nominal ( R'/ g ) jL' s ω s   V s = I s  Rs + jN sω s + . Editions Technip.P. [J.1 V s = ( Rs + jN sω s + jL' s ω s / 2) I s ⇒ Vs = ( Rs ) 2 + ( N s + L' s /2)2 ω s2 I s .1 ( R'/ g ) + jL' s ω s    Vs = I s 1.

la vitesse captée. ~ Cs . l’algorithme de réglage (correcteur de vitesse) • Inversion directe de la relation R1 RC1 → I sREG = CeREG / 3L' s • Graphe informationnel causal sur la commande scalaire contrôlée en courant : IsREG CeREG Ω RC2 Cs RC1 Ω REF Fin du corrigé .4 Graphe de commande de la vitesse • Inversion indirecte de la relation R2 : ~ RC 2 → CeREG = C2 (ΩREF − Ω ) + Cs avec : Ω REF .2. la référence de vitesse. Ω . C2 . le couple de charge estimé.

You're Reading a Free Preview

Télécharger
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->