Vous êtes sur la page 1sur 1

Communiqu de Pascal Popelin

Dput de la Seine-Saint-Denis - Premier adjoint au maire de Livry-Gargan

Le gouvernement ne doit pas tenir compte de certaines conclusions du rapport Auzannet


M. Pascal Auzannet a remis ce matin la ministre de lEgalit des territoires et du Logement Mme Ccile Duflot, les conclusions de son rapport relatif au projet de mtro automatique Grand Paris Express . Il tait lgitime que le nouveau gouvernement se dote dune expertise prcise sur ltat davancement technique de cet important projet et sur son cot rel. La prcdente majorit avait en effet rig en mode de gouvernance des annonces non finances en matire dinvestissement de lEtat. Si lon peut comprendre, en priode dargent public rare, alors que le redressement des comptes publics constitue un impratif prioritaire, que le gouvernement doive faire des choix, que les engagements de lEtat soient convenablement calibrs et hirarchiss, il nest en revanche pas admissible que larc rouge du projet Grand Paris Express puisse tre considr comme diffrable. Reliant Noisy-Champs au Bourget, permettant daccder aux emplois de la plateforme aroportuaire de Roissy Charles-de-Gaulle, desservant des territoires dpourvus de tout mode lourd de transport collectif (ce qui est le cas de la quasi-totalit de la 12e circonscription de la Seine-Saint-Denis, en particulier des villes de Clichy-sous-Bois, Montfermeil, Livry-Gargan, Coubron et Vaujours), le bon sens commande que cette partie du trac soit ralise parmi les premires. Diffrer cette ralisation constituerait un terrible signal des pouvoirs publics lendroit des quartiers populaires. Jappelle donc avec force le gouvernement ne pas retenir cet lment des prconisations du rapport de M. Auzannet.