Vous êtes sur la page 1sur 2

Site Expérimental

Le cercle colorimétrique.
La teinte peut s'identifier aux longueurs d'onde des couleurs pures (spectrales).
L'axe des teintes correspond au spectre de la lumière blanche (arc-en-ciel).
En remarquant que les couleurs situées aux deux extrémités du spectre (violet du
côté des courtes longueurs d'ondes, pourpre du côté des grandes longueurs
d'ondes) sont perceptivement proches, on peut les projeter sur le cercle colorimé-
trique que voici:
Sur le cercle colorimétrique, une couleur est définie par sa longueur d'onde (en
nanomètres). De l'ultra-violet (inférieur à 400) à l'infra rouge (Supérieur à 750)

Le secteur souligné par un arc correspond à la région des pourpres non spectraux
qui n'existent pas dans le spectre et ne peuvent s'obtenir que par mélange.
Le cercle colorimétrique possède une caractéristique remarquable, c'est que les
couleurs complémentaires (celles dont l'addition donne du noir, les gammes de gris
ou du blanc) sont diamétralement opposées. Le cercle colorimétrique permet donc
de prévoir plus facilement les effets de contraste de couleurs.

Sous Gimp le cercle colorimétrique apparaît comme ceci.


Pour déterminer une teinte il faut faire tourner le rond dans la couronne pour
choisir une couleur puis avec le rond dans le triangle définir sa luminosité et sa
pureté.

14009733.doc Page 1 / 2
Site Expérimental

14009733.doc Page 2 / 2