Vous êtes sur la page 1sur 7

AUTOHYPNOSE : d'après Richard Bandler

Cet après-midi nous allons vous présenter deux méthodes d'auto- induction et une procédure élégante d'auto-hypnose. Vous pourrez les employer aussi bien pour vous que pour vos clients. Si vous les enseignez à vos clients ils pourront se mettre spontanément en état modifié dans votre cabinet. Vous pourrez obtenir d'eux qu'ils s'entraînent chez eux, puis quand ils viendront en consultation, vous pourrez les faire accéder à nouveau à ces états uniquement en leur demandant de vous raconter comment ils ont fait: " Décrivez-moi la méthode qui vous a procuré la transe la plus profonde. " Ils répondront:

" Celle-ci a bien fonctionné " et ils retourneront en transe tout en vous expliquant ce qui s'est passé. C'est la méthode de l'accès à un état vécu antérieurement.

La première méthode d'auto-induction que nous allons décrire est celle de Betty Erickson. C'est la femme de Milton Erickson, elle est très compétente pour se mettre dans divers états modifiés et elle est capable de passer très rapidement de l'un à l'autre. La technique qu'elle a mise au point présuppose la connaissance des systèmes de représentation sensorielle. Erickson est la seule personne, à part nous, qui ait acquis une compréhension explicite de ces systèmes; il savait qu'il existe trois canaux principaux et que certains prédicats permettent de les identifier.

Betty commence donc par s'asseoir dans un endroit confortable, puis trouve un objet agréable à regarder. Pour ma part j'en choisirai volontiers un où se reflète la lumière comme une des pendeloques en verre du lustre au-dessus de moi. Je fixe mon regard sur l'objet, puis je me dis trois phrases visuelles décrivant mon vécu: " Je vois la lumière briller sur ce morceau de verre, je vois le mouvement d'un bras nu, je vois que quelqu'un vient de lever les yeux pour regarder ce lustre. "

Ensuite je passe à l'auditif, et dis trois phrases sur ce que j'entends: " j'entends le bruit de la climatisation, j'entends le bruit du papier froissé parce que les participants prennent des notes, j'entends quelqu'un se racIer la gorge. "

Puis trois phrases sur ce que je ressens: " Je sens le contact du plancher sous mes pieds, je sens le poids de ma veste sur mes épaules, je sens la chaleur de mes deux mains croisées. "

Puis, tout en maintenant mon regard dans la même direction, je repasse par chacun des trois canaux, trouvant deux phrases pour chacun. Puis encore une fois, avec maintenant une seule phrase pour chaque canal.

Généralement, même pour les débutants, quand on arrive à la moitié du cycle de deux phrases, les paupières commencent à devenir lourdes et le champ de vision devient très limité, comme si l'on portait des œillères. Si c'est le cas, laissez vos yeux se fermer et utilisez des visualisations internes. Pour l'auditif et le kinesthésique il est encore possible d'employer ce qui se passe à l'extérieur.

Question- Est-ce que tu prononces les phrases tout haut quand tu le fait uniquement pour toi ?

Cela n'a aucune importance, fais ce qui est le plus facile pour toi Beaucoup d'entre vous découvriront qu'après l'avoir effectué une douzaine de fois, tout ce qu'ils auront à faire sera de se dire: " Je vais me faire cette induction ", et ils y seront. Il suffit que je regarde ce morceau de verre et ça provoque une vision limitée, ce qui est pour moi l'indication d'une transe.

Question - Faut-il toujours le faire dans le même ordre: visuel, auditif kinesthésique ?

Non, si tu connais ta séquence préférée fais-le dans l'ordre qui te convient. Ceci dit, ça fonctionne aussi dans l'autre sens.

Question - Tu n'utilises pas les mêmes phrases à chaque fois, n'est- ce pas ?

Je conseille de les adapter au vécu de l'instant. Tu es en train mettre en place une boucle de feed-back, c'est-à-dire que tu traduis en mots les sensations visuelles, auditives et kinesthésiques. La caractéristique de tout bon travail en état hypnotique est l'utilisation de cette boucle. Voilà pour la première phase de la technique de Betty Erickson.

Dans la phase suivante, je commence par évaluer quelle est la main qui paraît la plus légère. Puis, je me suggère que cette main va continuer à se sentir de plus en plus légère et va s'élever avec des mouvements inconscients, se sentant attirée par mon visage de manière que, à l'instant où elle le touche, je plonge en transe profonde.

La deuxième méthode d'auto-hypnose est similaire, mais on utilise des représentations internes et non plus externes. On s'assied ou on s'étend dans un endroit confortable, et on se fait une image visuelle interne de ce à quoi on ressemblerait si on était debout en face de soi, en train de se regarder. Si vous éprouvez de la difficulté à construire une telle image, vous connaissez déjà le moyen d'y remédier, c'est le passage d'un canal de représentation à un autre (voir le chapitre 2). Commencez par la sensation kinesthésique de la respiration ou le bruit qu'elle fait,

puis passez à l'image de la poitrine qui monte et qui descend. Continuez à la développer et à la stabiliser jusqu'à en distinguer tous les détails. Vous finirez par voir les mouvements de votre poitrine, qui sont liés à la sensation kinesthésique de la respiration.

Tout en continuant à voir cette image de vous-même, vous transportez votre conscience jusqu'au sommet de votre crâne et vous ressentez kinesthésiquement la température, la tension, l'humidité, la pression, etc. Vous descendez alors lentement le long de votre corps, en ressentant séparément chaque partie. En regardant cette image visuelle de vous- même depuis l'extérieur, vous sentez ce qui se passe kinesthésiquement dans votre corps. Puis vous ajoutez une représentation auditive. Tout en voyant l'image et en ressentant kinesthésiquement votre corps, vous vous décrivez l'expérience: "Je ressens une certaine tension dans mon sourcil droit, et ça commence à s'en aller. " Les trois systèmes transmettent la même information, vous voyez, sentez et entendez le moment présent.

Une fois que vous avez passé en revue toutes les parties de votre corps, vous pouvez ajouter ce que j'ai fait à la fin de la première méthode. Au moment où vous sentez quelle est la main la plus légère, vous voyez dans l'image cette main commencer à s'élever, se sentant attirée par votre visage. Puis vous le décrivez auditivement: " Ma main gauche commence à se soulever avec des petits mouvements inconscients et honnêtes. " Même si vous ne savez pas ce que c'est que des petits mouvements inconscients et honnêtes, votre inconscient, lui, le sait, faites-lui confiance.-" Ma main continue à se sentir de plus en plus légère et attirée par mon visage, quand elle l'atteindra, je vais entrer dans une transe profonde. " Vous pouvez vous dire ces choses à mi-voix ou tout haut si c'est plus efficace pour vous. Si vous pariez tout haut, fermez la porte sinon les gens vont croire que vous êtes devenu fou.

Question- J'ai remarqué que c'était plus facile pour moi d'avoir la main qui se lève quand j'imagine une longue poignée qui la tire.

Ou tu pourrais employer un ballon gonflé à l'hélium. On peut ajouter beaucoup d'autres éléments à incorporer dans les images, les sensations et les mots qui aident à chaque étape. Je vous donne les bases, il y a beaucoup de façons artistiques de le faire.

- Si j'emploie une image interne me représentant, et que je sens ma main gauche plus légère que la droite, est-ce que je vois une image inversée, comme dans un miroir ?

Essaye les deux et retiens celle qui est la plus efficace pour toi.

Question - A quoi cela sert-il de toucher son visage avec la main ?

Ce que vous faites est tout à fait arbitraire. La plupart des gens ont expliqué que leur main se soulevait, quand elle touchait leur visage ils ressentaient un changement soudain et radical, et ils devenaient amnésiques juste après.

Avant de commencer l'un de ces exercices, et à n'importe quel moment dans le futur quand vous décidez de faire de l'auto-hypnose ou de la méditation, donnez des instructions à votre inconscient pour qu'il vous réveille. Dites par exemple: " Inconscient, je te demande de me réveiller dans un quart d'heure, frais et dispos après cette expérience. " Votre corps est une merveilleuse horloge. Si on observe le moment où les gens sortent de transe, c'est généralement à moins d quinze secondes du moment qu'ils avaient indiqué. Le pire qui pourrait vous arriver, si vous oubliez cette instruction, c'est de vous endormir et de vous réveiller frais et dispos, quelques heures plus tard Expérimentez les deux méthodes jusqu'à ce que vous sachiez quelle est la plus efficace pour vous. Au début, ne tentez aucun travail spécifique de changement, détendez-vous et reposez-vous, tout simplement

Attendez d'avoir complètement confiance dans votre capacité à entrer en transe et à en sortir. Autrement dit, attendez d'être sûr de savoir que vous pouvez vous mettre vous-même en transe profonde et que votre inconscient vous en sortira au moment que vous aurez fixé.

C'est en pratiquant ces méthodes que vous développerez votre confiance en vous. Vous remarquerez aussi que la procédure se simplifie et que, au lieu de passer de manière consciente par toutes les étapes, quand vous vous installerez pour le faire, vous entrerez immédiatement en transe. À ce moment-là, l'auto-hypnose deviendra pour vous un outil efficace dans votre évolution personnelle.

Pour cela donnez quelques instructions à votre inconscient avant d'entrer en transe. D'abord décidez de l'expérience que vous voulez vivre. Demandez à votre inconscient de vous faire vivre les sons, les images, les sensations liés à une ou plusieurs occasions où vous avez réalisé quelque chose de manière particulièrement créative et efficace. Demandez-lui, une fois qu'il aura terminé, d'en extraire les éléments comportementaux particuliers qui vous ont permis de réussir, et de les faire survenir plus fréquemment dans les contextes appropriés.

Supposons que vous ayez à présenter un projet au Conseil d'Administration de votre entreprise, et que vous deviez vraiment réussir cette présentation. Avant d'entrer en transe, au moment où vous décidez combien de temps vous voulez que ça dure, vous pouvez

vous dire: " Quand je serai en transe je te demande, à toi mon inconscient, de me faire vivre les images, les sons et les sentiments que j'ai connus lors des cinq présentations où j'ai été le plus dynamique, efficace et créatif

Si c'est en thérapie familiale, demandez-lui la même chose. Si c'est un développement personne! plus général, vous pouvez dire: " Fais-moi revivre les cinq occasions dans ma vie où je me suis conduit de la manière la plus élégante ou la plus assurée ou la plus créative. " Vous lui demandez de vous faire revivre les meilleurs souvenirs que vous ayez de ce que vous voulez réussir. Puis vous entrez en transe et laissez venir ce qui vient. Vous vous découvrirez alors véritablement en train de changer.

Vous pouvez aussi demander une indication consciente de ce que vous avez vécu pendant la transe, mais je ne le recommande pas. Prenez l'habitude de faire confiance à votre inconscient. Vous vous découvrirez de nouveaux comportements ou certains comportements se produisant plus fréquemment dans un contexte adéquat. Quand cela se produira, vous prendrez conscience des changements que vous avez réalisés. C'est plus efficace de passer d'un changement inconscient à un comportement, puis à une reconnaissance consciente de ce changement, que de commencer par une compréhension consciente que l'on essaye ensuite d'appliquer dans son comportement. Rendez- vous service, faites-le de manière facile.

ROBERT: Et si tu veux réaliser quelque chose que tu n'aies encore jamais fait ?

Si tu penses n'avoir jamais réussi à adopter un certain comportement, emploie le Générateur de Nouveau Comportement que l'on vous a appris ce matin. Trouve un modèle, quelqu'un que tu admires et respectes, qui réussit élégamment et efficacement ce que tu voudrais faire. Puis demande à ton esprit inconscient de passer en revue tous les sons, les sentiments et les images internes de la personne montrant ce comportement. Fais-le en trois étapes: dans la première tu ne fais que voir et entendre ce qui se passe, observe attentivement. Dans la deuxième tu demandes à ton esprit inconscient de substituer ton image et ta voix à celles du modèle. Donc la deuxième fois tu lances le film e tu te regardes faire toi-même les choses que faisait l'autre. Dans la troisième étape tu passes dans l'écran et tu le vis depuis l'intérieur, en ressentant les émotions et les sensations éprouvées en vivant toi-même le comportement, et de plus tu vois et entends depuis ce nouveau point de vue.

Par exemple, en ce qui me concerne j'utiliserai Milton Erickson comme modèle. l'ai passé des heures à l'observer et à l'écouter. Avant d'entrer en transe je me donnerais l'instruction suivante: " Retrouve le occasions ou il a réagi aux comportements incongruents de ses clients Qu'est-ce qu'il a fait exactement ? " La première fois je le vois et l'en tends. La deuxième fois, je me mets à sa place puis, je me vois et je m'entends faire la même chose. Pour intégrer vraiment ce comportement, je vais ensuite pénétrer dans l'écran et ressentir les gestes et les sentiments que j'aurais si j'étais véritablement en train de le faire.

Cette troisième étape est destinée à automatiser la réaction. Une foi qu'elle est effectuée, demande à ton inconscient d'avoir ce comportement de manière naturelle et spontanée dans les contextes appropriés ça fonctionne vraiment très bien comme outil réflexe.

Question - Tu donnes cette instruction à ton inconscient avant de te mettre en transe ?

Oui, c'est trop compliqué de le faire toi-même quand tu es déjà en transe. Par ailleurs je suggère de commencer par des comportements simples. Par exemple: " Je veux apprendre à sourire pour obtenir certaines réactions. " Plus tard, on peut adopter des comportements de plus en plus complexes.

Je vous ai indiqué une procédure par étapes pour induire et utiliser vous-même des états modifiés. Si vous trouvez le processus fastidieux, rassurez-vous, une fois que vous connaîtrez bien les étapes, elles se simplifieront vite, et il vous suffira bientôt d'une minute pour modifier votre état de conscience. Vous serez capables de le faire entre deux rendez-vous ou pendant des pauses très courtes.

" Je veux apprendre à sourire pour obtenir certaines réactions. "

" Quand je serai en transe je te demande, à toi mon inconscient, de me

faire vivre les images, les sons et les sentiments que j'ai connus lors des

cinq présentations où j'ai été le plus dynamique, efficace et créatif

" Fais-moi revivre les cinq occasions dans ma vie où je me suis conduit

de la manière la plus élégante ou la plus assurée ou la plus créative. "

" Fais moi revivre cinq fois ou j'ai guéri tout seul, sans avoir à y penser "

" Tu vois la situation dans laquelle je suis, angoissé ? Fais moi revivre cinq situations ou je me suis bien sorti de situations semblables. "

" Faites revivre les meilleurs souvenirs que vous ayez de ce que vous voulez réussir. Puis vous entrez en transe et laissez venir ce qui vient. Vous vous découvrirez alors véritablement en train de changer.

Kévin Finel

Psychothérapeute et formateur en hypnose Président de l'ARCHE www.arche-hypnose.com

Dernière édition par Kevin le Mer Nov 19, 2003 9:53 am; édité 1 fois