P. 1
QUALITE AZERTY AZERTY

QUALITE AZERTY AZERTY

|Views: 162|Likes:
Publié parMaria Marou
RESPONSABLE QUALITE AZERT TYUI IOPMLK JHGFD SQAZER REFDTYHI AZEERRY AZERTY AZERTY AZERTY AZERTY AZERTY AZERTY
RESPONSABLE QUALITE AZERT TYUI IOPMLK JHGFD SQAZER REFDTYHI AZEERRY AZERTY AZERTY AZERTY AZERTY AZERTY AZERTY

More info:

Published by: Maria Marou on Jan 11, 2013
Droits d'auteur :Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/08/2013

pdf

text

original

Rapport de stage

Remerciements

Ce travail ne peut être le résultat d’un effort personnel. Je tiens donc à adresser mon sincère remerciement à Monsieur le directeur de la Société YAZAKI (YMO) Redouane KHARIBACH, et à Monsieur le Manager Qualité Youssef ALAMI. Je tiens à remercier profondément tout le personnel du département Qualité et précisément Melle Fatima ELJOURANI superviseur qualité système, Monsieur Tarik EL BAZ responsable qualité usine, pour m’avoir aidé et soutenu techniquement et moralement, et pour leur disponibilité et toutes les remarques et les précieux conseils prodigués. Ainsi que tous ceux dont je n’ai pas cité le nom ; pour leur gentillesse, leur contribution, leur bonne humeur et leur amitié. Je leur témoigne toutes mes gratitudes.

1

Rapport de stage

Sommaire
Sommaire...........................................................................................................................2 INTRODUCTION...................................................................................................................3 Généralités ........................................................................................................................4 Section 1 : Le groupe YAZAKI.............................................................................................5 Section II : YAZAKI Maroc YMO ...........................................................................................8 Les objectifs YAZAKI Maroc:..........................................................................................10 Section III : Activités principales de YMO et processus de production..............................13 La coupe..................................................................................................................... 18 Pré assemblage..........................................................................................................18 Montage..................................................................................................................... 21 Section IV : Les départements d’YMO .............................................................................23 Section V : méthodes et outils employés dans la gestion de qualité................................25 Etude de la réimplantation de la méthode QRQC dans YMO...........................................29 Pour établir le diagnostic, qui m’a permis de visualiser l’état de la manipulation de la méthode QRQC, il m’a fallut tout d’abord faire une analyse documentaire afin de comprendre les attentes de cette méthode, puis élaborer une procédure des documents qui présentent cette dernière : ‘ contrôle journalier des défauts internes’ et ‘le système d’évaluation rapide des défauts’ SERD au niveau de la zone de montage et de coupe, ensuite il m’était nécessaire de faire une visite des lieux pour voir la situation actuelle des chaines, la comparée avec le standard et remédier aux actions correctives définitives,........................................................................................................................29 Donc les questions à poser sont : les démarches de remplissage du contrôle journalier des défauts internes sont-t-ils respectées ou non ? Et quelles sont les difficultés ou les obstacles rencontrés lors de la manipulation de cet outil par les LQC’s (line quality control)? Cette méthode est elle fiable ou non ? Elle permet de cerner les différents problèmes ? Et que pourrions nous améliorer afin de rendre opérationnel cet outil ? .....29 Au fur et à mesure de la détection des écarts sur terrain, je réalisais mon plan d’action ou je défini le problème, les actions apportées, la date d’application de ces actions et leur état d’avancement....................................................................................................30 - objectif ............................................................................................................. 33 Au niveau du montage :.............................................................................................37 Au niveau de la coupe :..............................................................................................39 2

Rapport de stage
Résumé générale :..................................................................................................... 40

INTRODUCTION
Dans le cadre de ma formation en conception et analyse mécanique, j’ai choisi de réaliser un stage dans une société de câblage automobile YAZAKI de renommé mondial, afin d élargir mes connaissances au niveau des différents outils et méthodes utilisés. Ce stage de deux mois mon permis de visualiser de prêt les outils de qualité dont dispose l’entreprise et de ce fait mon sujet portait sur le QRQC quick response quality control, qui est un contrôle rapide des defaults internes. Dans ce rapport je vais commencer par un bref historique de la société puis une description de la YAZAKI MOROCCO, je vais enfin entamer le QRQC : analyse documentaire ; états des lieux, les écarts rencontrés et enfin les solutions proposés.

3

Rapport de stage

Le GANT suivant montre les différentes taches effectuées durant la période de stage :

Première partie
Généralités

4

Présentation : YAZAKI est une multinationale japonaise créée en 1941 par le père SADAMI YAZAKI.Et la climatisation. la fabrication de composants électriques pour automobiles et instruments.Rapport de stage Section 1 : Le groupe YAZAKI I- YAZAKI à travers le monde 1.La fabrication de fils et câbles électriques .La fabrication de produits de gaz . . 5 . Ses autres activités sont : . Son activité principale est le câblage. .

Rapport de stage 2. LTD. 418 sites. plus de 410 unités réparties entre usines de production et centres de service aux clients et centres de Recherches et Développement. THAIYAZAKI ELECTRIC WIRE CO. 6 . YAZAKI est présentée dans 39 pays dans le monde.Les filiales de YAZAKI Le processus de délocalisation de la société a commencé en 1962 avec sa filiale.

• Adopter l’approche PDCA (Plan. à juste temps et à moindre coût en se basant les conditions de travail en appliquant les différentes disciplines. sur l’innovation et l’esprit d’équipe. en responsabilisant mutuellement l’ensemble du personnel. • Améliorer •Améliorer la communication et la motivation. • Encourager •Garantir un respect de l’homme. •Cerner et résoudre les problèmes à l’origine. Check and Take Action). Apply. • Avoir des produits de bonne qualité.Rapport de stage Implantation mondiale de la société 3-Les objectifs de YAZAKI Les objectifs principaux de YAZAKI sont : •Satisfaire ses clients et ses employés. les décisions créatives visant l’amélioration continue. 7 .

FIAT. Grâce au niveau de qualité/ Prix qu’elle offre.Rapport de stage 4- les clients de YAZAKI Sur le marché du câblage. parmi ses clients. PEUGEOT. elle compte. JAGUAR. TOYOTA. NISSAN MOTORS. des sociétés de réputation. • Elle emploie plus de 180000 employés • Elle dispose de plus de 35% de la part globale du marché d’équipement • Elle produit pour différents clients. YAZAKI figure parmi les leaders au niveau mondial. La figure ci-après représente les principaux clients de cette société : Section II : YAZAKI Maroc YMO 8 . telles que : MERCEDES.

Rapport de stage I.Fiche technique : 9 .

En Mai 2001. à juste temps et à moindre coût en se basant sur la créativité et l’esprit d’équipe. Succursale MAROC.  La vocation même de la ville : 2ème ville industrielle du pays. d’une unité de Production au Maroc. avec une perspective d’atteindre 4000 employés en fin 2008. YAZAKI est spécialisée dans la production et le montage du câblage automobile. Ainsi le choix de la ville de Tanger est légitimé par plusieurs raisons dont les principales sont :  La proximité avec le continent européen : Tanger étant située à 13 KM de l’Espagne.  La fréquence des liaisons et correspondances maritimes.Implantation d’YMO : Le processus de délocalisation du groupe YAZAKI s’est poursuivi par la création. en présence de SM le Roi MOHAMMED VI. elle emploie actuellement plus de 6500 personnes (entre Tanger et Kenitra). ses principaux clients sont NISSAN. La société a poursuivi sa stratégie. Les objectifs YAZAKI Maroc:  Satisfaire ses clients et ses employés. par l’ouverture de YAZAKI Kenitra Maroc en 2010.  L’existence d’un aéroport International.pour la production du câblage automobile. en Octobre 2000. Le Maroc a été le premier pays africain auquel Mr YAZAKI a fait honneur. sous la dénomination de YAZAKI SALTANO DE Portugal. par l’inauguration de son site opérationnel YMO (YAZAKI MOROCCO) – ou j’ai effectué mon stage . PSA (Peugeot & Citroën) et TOYOTA. 10 .  Avoir des produits de bonne qualité.Rapport de stage II.

 Adopter l’approche PDCA (Plan.  Cerner et résoudre les problèmes à l’origine.Rapport de stage  Améliorer les conditions de travail en appliquant la discipline des 5S. et créer un esprit de compétition 1-Les projets de YMO Clients Projet YAZAKI X11E Nom commercial NOTE Photo F91 Cabstar & Alteon Nissan X11M NV 200 X12C Juke X61B C5 PSA PEUGEOT Pathfinder 11 .  Encourager les décisions créatives axées sur l’amélioration continue.  Améliorer la communication et la motivation. Check and Take Action). Apply.  Mettre en place une organisation apprenante.

Rapport de stage PF2 & CITROEN Peugeot 307 M59 B9 A7 Partner/Berlingo Partner/Berlingo 207 B58 C4 Picasso W2 508 B2YY FORD Ford Fiesta 12 .

Italie). 13 . elles sont réceptionnées. France. de boîtiers et de connexions.Rapport de stage Section III : Activités principales de YMO et processus de production I- Activités principales de YAZAKI Maroc : La société YAZAKI Maroc produit des faisceaux électriques pour automobiles à partir des câbles électriques. Les matières premières (câbles. et connexions) proviennent de différents fournisseurs (Autriche. boîtiers. contrôlées et stockées dans le magasin situé dans l’usine de production. Allemagne.

toutes les sortes de faisceaux pour 14 .Rapport de stage YAZAKI Maroc exporte la totalité de sa production vers deux grands clients potentiels NISSAN et PSA en Italie et en Espagne.

 COFICAB.  VERMOUZIL En l’alimentant en composants. Les différentes familles de faisceaux électriques fabriquées sont :  Faisceaux pour moteurs  Faisceaux plafonniers  Faisceaux portes  Faisceaux planches de bord  Faisceaux châssis  Faisceaux airbags 15 .Rapport de stage voitures tels que : faisceaux pour moteurs. plafonniers et airbags …etc. portes. Ses soustraitants au Maroc sont :  Village câblage (TESAL). ils assemblent des faisceaux faisant objet d’un contrat.

il existe plusieurs références (type de faisceaux). la société travaille en flux tendu pour assurer l’approvisionnement en produits pour les clients. II- Processus général de production : Le processus général de production d’un faisceau est le suivant : 16 . Il est à signaler qu’il n’existe pas de stock local de produits finis.Rapport de stage Pour chaque famille.

Rapport de stage (Distribution de processus de production du fil) 17 .

• Pré assemblage Dans cette étape on trouve plusieurs poste de travaille. elle consiste en le découpage de la matière première (les fils électriques) selon l’instruction (ordre de fabrication ou le Kanban) qui contient: la longueur désirée. elle a été fabriquée à cette fin. Pour la coupe on utilise deux types de machines : KOMAX et YACC. 18 . l’insertion des terminaux (sertissage). KOMAX : Machine standard utilisée par toutes les entreprises de câblage. les machines utilisées dans cette phase sont : MECAL : Cette machine permet le sertissage manuel où on ajoute le terminal et le bouchon au fil. le sertissage le soudage plus d’autres opérations. le dénudage (= séparer l’isolant des filaments des extrémités et/ ou milieu du fil de façon à ce que le terminal soit serti). • YACC : C’est une machine spéciale pour YAZAKI.Rapport de stage La coupe C’est la première étape dans le processus de production de l’entreprise. et l’insertion des bouchons.

Taiping: Permet de mettre du Shrink ou du PVC pour protéger les jointures. Bonder 2 : Cette machine permet une jointure par chaleur. 19 . RAYCHEN: qui sert à mettre du Shrink ou du PVC pour protéger les jointures avec du chauffage.Rapport de stage Ultra Sonic : Ce poste est constitué de 2 machines : SCHUNK : qui permet le soudage (jointure de plusieurs fils) par UltraSonic (vibration ou frottement).

20 .Soudure de fer : on protège la partie visible entre le terminal et le fil. .Soudure par immersion : on utilise dans cette étape le Pb et l’isonile pour souder a 600°C. Postes d’accessoires : . Le soudage . Nakamuki : La machine de Nakamuki sert à faire le découpage (dénudage) de tous les fils qui ont des joints.Pour l’insertion des accessoires (par exemple le bouchon).Rapport de stage Bonder 3 : La BONDER 3 permet le sertissage de plusieurs fils en un seul terminal Twist : Cette machine sert à twister deux fils (rarement trois fils).

Rapport de stage Traction : Pour chaque secteur il y a une machine de traction qui mesure la capacité du fil. elle se compose de : Chaîne de montage : Ou on distribue les fils selon les produits pour les monter sur des tableaux afin de les rassembler. tout en vérifiant le faisceau . et on insère d’autres accessoires comme les clips et les connecteurs. Montage C’est la troisième et la dernière étape. Checker: Dans cette étape. on assure la continuité au niveau du processus « test électrique ». et l’étanchéité du câble au niveau d’un processus ou on fait passer le faisceau pour s’assurer qu’il n’est pas perméable. Clip checker : Dans cette étape l’opérateur insert les différents clips. 21 .

Rapport de stage 2ème visuel : Pour finir le câble passe par cette dernière étape qui permet à l’opérateur de visualiser d’une manière claire la position des connecteurs. Emballage C’est la phase final de processus de fabrication. dans cette étape en fait emballer les faisceaux dans des caisses en carton ou en plastique selon les spécifications client. des mesures des troncs et les différents points à vérifier. 22 .

23 .Rapport de stage Section IV : Les départements d’YMO I.Mission des départements .Le département des ressources humaines : dispose à temps des effectifs suffisants et en permanence. Il joue aussi le rôle de Facilitateur et accompagnateur. assure une gestion performante individuelle et collective du personnel par la formation. en social afin d’atteindre des objectifs escomptés par le groupe en matière de ressources humaines.Organigramme générale : II.

Le département qualité :. .Le département production : qui a pour principale mission la réalisation des programmes de production tout en assurant une bonne qualité du produit en respectant les délais fixés au préalable et en optimisant les performances.Rapport de stage . .au sein du quel j’ai effectué mon stage . …) du groupe.Le département financier: assure les fonctions financières et comptables de l’entreprise. les procédures financières et le contrôle de gestion qui affectent la santé financière de la compagnie tout en veillant à la préservation du patrimoine financier de l’entreprise. .Le département engineering : qui a pour mission d’adapter les procédés de fabrication conformément aux règles définies par les Directions Engineering et Qualité (plans de surveillance. 24 . plan de contrôle. . .c’est le garant de la politique et du système qualité de l’entreprise à travers l’implantation d’un système qualité fiable qui répond aux exigences des clients afin d’atteindre le niveau de qualité escompté sur le plan du processus et des produits.Le département logistique : son rôle est d’optimiser la mise en place et le lancement des programmes de fabrication tout en assurant une gestion optimale du stock et une expédition à temps aux clients.Le département maintenance : il assure l’installation et la maintenance de tous les équipements de l’usine avec une fiabilité optimale et une efficacité maximale d’équipement d’YMO. développe et implante les pratiques.

la où ils apparaissent est sans perdre de temps en réunion . 2-Objectifs - Comprendre les fondements et les avantages de la méthode QRQC (Quick Response Quality Control) à partir des principes du PDCA (Plan – Do – Check – Act) et de l'approche 8D. plus qu’un outil de qualité le QRQC est une culture de la qualité. 3- Les approches du QRQC 25 . - Répondre aux demandes clients ou aux demandes internes. traiter et éliminer ces problèmes. - Animer et développer la participation au travail de groupe dans le but d’avoir l’efficacité permanente. - Savoir quand et comment utiliser les outils associés pour recherche et éradication des causes racines. de méthode qui parviennent à cerner.Rapport de stage Section V : méthodes et outils employés dans la gestion de qualité IDéfinition de la méthode QRQC 1-Généralité Le QRQC est une méthode qui permet d’analyser et de résoudre les problèmes. elle emploie l’ensemble d’outil.

énoncé du problème) Collecter les informations disponibles et manquantes Disposer des bons outils (méthode est / n’est pas.Savoir décrire une situation insatisfaisante pour apporter de réelles solutions • Utiliser les outils de résolution des dysfonctionnements . KJ. contraintes et méthodologie) - - . QQOQCPC.Définition d’un problème - Prendre en compte les éléments significatifs (définitions. …) . approche 5/7M.) Viser les exigences clients et/ou normatives Rappels de l’approche 8D (Objectifs. intérêts. Pareto. méthode « packagée ».Utiliser tous les documents disponibles et vérifier les aspects de management et de finance (éviter les impossibilités structurelles) - Savoir rechercher les vraies causes d’un problème ( types de causes) • Traiter au fond les dysfonctionnements par le QRQC (Quick Response Quality Control) - Décrire aussi complètement que possible la situation insatisfaisante Rechercher les points de conformité avec les «standards» Savoir passer des causes possibles aux causes probables Se baser sur des approches concrètes (Kaizen et San Gen Shugi – 3 réalismes) Procéder en 6 étapes : - aller sur place (autant que nécessaire).Rapport de stage • Les bases et les piliers du QRQC - Utiliser de façon rigoureuse et performante les approches de résolution de problèmes type 8D Avoir une méthode permettant de traiter les réclamations clients.. 26 . diagramme saggital. culture de l'efficacité. les non conformités internes. histogrammes. 5 pourquoi.. diagramme de cause effet.

.. . audits.être présent sur le terrain pour y agir.Rapport de stage - examiner les éléments concrets disponibles (pièces. validation et actions de prévention. • Maintenir les résultats obtenus - Obtenir un résultat reconnu. .aller vite.suivre un raisonnement logique. en mesurer l'efficacité et déployer des actions Après résolution. indicateurs.parler avec des données . effectuer le bouclage sur les exigences normatives (Outils de vérification. critères. ..).) Développer systématiquement les mécanismes d'apprentissage des connaissances acquises lors des approches QRQC • Pour aller plus loin dans sa démarche - - Analyser sa propre entreprise au regard des points clés de l'approche QRQC Initiation d'une réflexion sur les méthodes de résolution de problèmes en vigueur dans son entreprise (identification des potentiels d'amélioration) Pistes de plan d’action à mettre en œuvre au retour dans l'entreprise - 27 ..

28 .Rapport de stage Deuxième partie La réimplantation de la méthode QRQC au sein de YMO.

qui m’a permis de visualiser l’état de la manipulation de la méthode QRQC. puis élaborer une procédure des documents qui présentent cette dernière : ‘ contrôle journalier des défauts internes’ et ‘le système d’évaluation rapide des défauts’ SERD au niveau de la zone de montage et de coupe.Rapport de stage Etude de la réimplantation de la méthode QRQC dans YMO I- Diagnostique et problématique Pour établir le diagnostic. Donc les questions à poser sont : les démarches de remplissage du contrôle journalier des défauts internes sont-t-ils respectées ou non ? Et quelles sont les difficultés ou les obstacles rencontrés lors de la manipulation de cet outil par les LQC’s (line quality control)? Cette méthode est elle fiable ou non ? Elle permet de cerner les différents problèmes ? Et que pourrions nous améliorer afin de rendre opérationnel cet outil ? 29 . ensuite il m’était nécessaire de faire une visite des lieux pour voir la situation actuelle des chaines. la comparée avec le standard et remédier aux actions correctives définitives. il m’a fallut tout d’abord faire une analyse documentaire afin de comprendre les attentes de cette méthode.

le code du défaut. la date d’application de ces actions et leur état d’avancement. on remplie le verso de la feuille « PARETO » par les quatre plus grands défauts rencontrés pour attaquer le plus critique et l’éliminé. la date d’application des modifications. et à partir de ce point on détermine les actions correctives immédiates provisoires ou définitives.Document du contrôle journalier des défauts internes . qui nous permettent de trouver les actions définitives . II. qui traduit les causes du défaut. celle de déterminer le numéro SERD.Rapport de stage Au fur et à mesure de la détection des écarts sur terrain. enfin chaque indicateur qu’on peut corriger et qui contribuera à minimiser le défaut et éliminer sa répétition 30 . le poste problématique. la personne problématique …. le poste concerné. l’heure.Définition : La première étape de ce contrôle journalier est de faire une analyse minutieuse de chaque défaut rencontré afin de remonter aux causes racines. et dans quelle légende on peut l’inscrire (document à actualiser) ? Enfin. la quantité du défaut et l’operateur en question. je réalisais mon plan d’action ou je défini le problème. les actions apportées.Analyse documentaire 1. A partir de cette analyse on passe à la deuxième étape. Toutes ces informations nous conduisent à connaitre la fréquence de chaque défaut. le département responsable. le processus. on rempli dans ce document : la date.

ensuite voir qu’est ce qu’on a résolu et qu’est ce qui reste à faire dans le but de s’améliorer. pour qu’à la fin on aura la possibilité de réduire et éliminer les défauts.Rapport de stage .objectif Notre objectif est de se pencher sur les problèmes rencontrés le plus vite possible. pour définir les plans d’action. 31 .

Rapport de stage 32 .

Je résous les problèmes terrain sur le terrain avec les gens du terrain. 33 .Rapport de stage 2-Système d’Evaluation Rapide Des Défauts .objectif On utilisant la méthode des 5pourquoi pour remonter aux causes racines des défauts. le SERD nous permet de cerner et décortiquer la non-conformité par processus afin d’améliorer les 4M (main d’œuvre. elle repose sur le processus dans l’analyse des causes racines (Voir annexe -2-) . machine. méthode.définition Ce système d’évaluation rapide des défauts est une matrice qui permet d’investiguer avec la personne qui a généré le défaut les différentes causes possibles. er matière).

Rapport de stage 34 .

Rapport de stage III.Procédure SERD et écarts rencontrés 1- Procédure SERD pour montage et coupe 35 .

36 . 2-état des lieux Au niveau du montage et de la coupe : Dans un premier temps il faut signaler que les opérateurs n’avaient encor pas reçu de formation sur le SERD. par la suite on trouve le retard des départements au niveau de la participation dans la résolution des problèmes. alors j’ai eu recourt à un plan d’action où j’ai placé les problèmes rencontrés. le premier au niveau du montage et le deuxième au niveau de la coupe. Dans la zone de montage j’ai trouvé plusieurs problèmes qui contribuent tous ensemble à la mauvaise utilisation du SERD. (Voir figure). 3-Plan d’action J’ai réalisé deux plans d’action. ils ne travaillaient qu’avec le document du contrôle journalier. c’est pour cela j’ai trouvé beaucoup de points à discuter. le plus grand – comme je l’ai déjà cité est le manque de formation des LQC’s sur ce document.Rapport de stage Cette procédure nous montre les différentes étapes suivies dans l’analyse des défauts à l’aide du document du contrôle journalier et la matrice SERD. absence des opérateurs et système de polyvalence insuffisant pour supporter le travail.

- Causes mal choisies par les LQC's : l’utilisation de la méthode 5pourquoi n’est pas faite correctement. n° légende et Pareto incomplet) : ce problème est du à la formation et le suivi insuffisant pour ce document. qui encourage même les opérateurs pour le travail en groupe. Comme les LQC’s n’étaient pas formés sur le SERD. - Manque des polyvalents : à cause du départ des opérateurs. on trouve sur le suivi des défauts interne ‘ défaut du shift précédent’. ils oublient d’enregistrer les défauts. il fallait que lors de la détection du moindre problème l’LQC doit remplir sur place la feuille du contrôle journalier en présence du LL et de l’opérateur concerné. selon les outils de collecte de l'information qu'on a utilisés. car il se peut que l'analyse ait été déjà commencée ou même terminée. ces types de problème ne sont pas traités. c’est pour cela qu’on perd l’analyse de ces nonconformités.Rapport de stage Au niveau du montage : Ce plan d’action présente les problèmes qui empêchent la bonne manipulation du SERD. donc pour éviter cela. - Défauts non analysés au moment / lieu de la détection de la non-conformité : avant il y avait des défauts qui trainaient avec les plusieurs tâches des LQC’s. - Manque de collaboration entre shifts : au niveau de la résolution des défauts. - les LL non impliqués dans les analyses des défauts avec les LQC's : il faut sensibiliser les instructeurs 2éme niveau du rôle de la collaboration entre ces deux départements. il faut réviser les questions qui ont été définies avant la collecte de l'information. donc sur mon plan d’action j’ai proposé d’enregistrer ce problème dans le communiqué entre shifts afin de le suivre par les LQC’s suivants. et puisque travailler avec cet outil demande la collaboration des différents services. plusieurs postes sont vacants ce qui dégrade le système de polyvalence 37 . lors de la formation il faut prendre des exemples représentatifs mais surtout simples et qui puissent aboutir à des résultats significatifs. plusieurs problèmes ont été détectés : - Document mal rempli par les LQC’s (n° SERD.

et on peut revoir aussi le module de formation et essayer de l’améliorer. les LL et LQC’s doivent subir une formation sur les différentes techniques de communication. donc il faut planifier - LQC’s en cours de formation : ces LQC’s supportent la chaine ou la zone de coupe malgré la non maitrise de quelques processus. avec une formation fixe. - faible maintien des 5S : on aura besoin d’un plan d’action rien que pour ce point car sur terrain la situation des 5S est dégradée. - Le non respect du système UNPAN : c’est une méthode qui se base sur la livraison des quantités nécessaires suivant un chemin fixe. et en temps exact. - le non respect de la procédure: la discipline des opérateurs est mise en cause . - formation insuffisante pour les nouveaux opérateurs : cette formation va être maintenue sur terrain par les LL et LQC. pour cela il faut accorder des primes d’encouragement et organiser différentes activités dans le but de les encourager d’avantage. en citant les différents changements ou modifications concernant ces derniers - les 2éme instructeurs (LL & LQC) ne sont pas qualifiés pour former les opérateurs : afin de gérer les différentes situations avec les opérateurs. le coût et les personnes employés pour les rectifications des produits non conforme. l’LQC doit faire le point sur les 4M. - l'absence et le départ des opérateurs est parmi les problèmes majeurs des défauts. Cette méthode favorise la transmission combinée des marchandises.Rapport de stage - Résultat de la gestion des 4M non diffusé : dans la réunion début de shift. ce point représente un grand problème pour la société vu le temps. 38 . assure une fréquence de transmission et réduit le volume du stock entre le précédent et le prochain processus.

cette méthode n’est pas respectée et cela peut engendrer le désordre et l’endommagement des composants si on a des éléments en surplus. ou l’arrêt de production si on a des éléments en manque Au niveau de la coupe : Les problèmes rencontrés dans la zone de coupe sont idem à ceux du montage. donc on perd l’analyse et le suivi de ces défauts. mais il reste une part importante des actions qui ne sont pas encor mis en place vu des circonstances des départements. - Les défauts de lot ne sont pas enregistrés dans le contrôle journalier des défauts internes. c’est pour cela il faut améliorer les interventions de la maintenance pour que d’un coté on réduit le temps de rectification. le coup et le Scrap des fils. en plus de quelques uns que je vais citer : - Des causes reliées généralement au maintien des machines : la majorité des défauts rencontrés au niveau de la coupe sont reliés à la machine.Rapport de stage Sur terrain. et de l’autre on diminue la consommation des pièces de rechange et le coup qu’ils engendrent. - absence d'enregistrement des défauts de pré-assy sur le contrôle journalier : Résultats Le plan d’action élaboré pour agir sur les problèmes rencontrés dans la manipulation du SERD est appliqué en partie et plusieurs points ont été fermés. pourtant j’ai eu la confirmation de l’implantation de ces actions qui vont être rentables à la société 39 .

ce qui m’a permis d’évaluer mes acquis théoriques sur le terrain. elle permit d'améliorer la réactivité dans le traitement et la résolution des problèmes. 40 . de savoir comment les acteurs économiques notamment la société YAZAKI MOROCCO vont faire face au développement rapide en la matière. il semble intéressant de mettre en évidence les questions actuelles qui se posent sur l’avenir de l’industrie de câblage. et comprendre les raisons de ses qualifications parmi les leaders mondiaux. Pour conclure. il faut dire qu’au cours de cette expérience enrichissante. et le fait que chaque équipe se centre sur un travail pour en structurer la démarche final.Rapport de stage Résumé générale : Ce stage au sein de la société YAZAKI ma permis de visualiser de prés l’ambiance du travail dans une société. est une méthode d'analyse pragmatique et participative (du top management à l'opérateur). mais surtout de reconnaître la grandeur de cette organisation. Et pour finir. j’ai pu appliquer les différents outils de travail que j’ai déjà eu l’occasion de voir au cour de ma formation. L’implantation du SERS (système d’évaluation rapide des défauts) dans YMO est une étape très importante dans la mise en place du QRQC qui favorise la communication « inter-service ». Le quick response quality control. objectif qui n’est pas encore atteint mais souhaité par la société. le sujet qui m’a été accordé par le département qualité.

You're Reading a Free Preview

Télécharger
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->