Vous êtes sur la page 1sur 51

Systèmes

d’exploitation

Sommaire

> Chapitre I :

> Chapitre II :

> Chapitre III :

> Chapitre IV :

Définition d ’un OS Historique des systèmes Windows Linux

Définition d ’un OS

> A. Rappels et Définitions d ’un OS

> B. Gestion du Hardware PC

> C. Moniteurs de périphériques.

> D. Les actions de base d ’un OS

> E. Multitâche

> F. Processus, synchronisation et communication

A. Rappels et Définitions d ’un OS

! Système d ’exploitation (OS) :

>

Gérer les périphériques de l ’ordinateur

>

Effectuer les opérations courantes sur les données

>

Etre évolutif

>

Etre « Didacticiel »

>

Avoir une couche graphique

>

B. Gestion du Hardware PC

!

Un

OS

doit

savoir

gérer

les

périphériques (Drivers) :

! Un OS doit savoir gérer les périphériques (Drivers) : Bus (AGP,PCI,ISA) Mémoires (SDRAM, DIMM) CPU

Bus

(AGP,PCI,ISA)

Mémoires (SDRAM, DIMM)

(Drivers) : Bus (AGP,PCI,ISA) Mémoires (SDRAM, DIMM) CPU (Intel, Socket, Slot, AMDC) Chipset (TX,LX, BX, EX,

CPU (Intel, Socket, Slot, AMDC)

Chipset (TX,LX, BX, EX,

)

C. Moniteurs de périphériques

! Interception

de caractères

provenant du clavier pour atteindre le pg. actif : combinaison de zappage.

de

flux

> routine : moniteurs de périphériques

! Liaison dynamique : pdt l ’exécution plutôt qu ’au chargement. ! Anneaux de protection:

> noyau du système : niveau haut (0)

> pilotes de périphériques (2)

> applications : niveau bas (3)

William Puech

CUFR Nîmes

D. Les actions de base d ’un OS

! Gestion des ressources disponibles.

! Gestion des mémoires de masse :

> support

physique

sont

stockées

les

informations : DD, CD-ROM, lecteur ZIP,

> gestion des données sur DD :

FAT (16 K), FAT 32, NTFS (NT)

> Actions création,

renommer, droits. > Architecture du stockage : arborescence

les

fichiers

répertoires

sur

et

:

suppression,

déplacement,

copier,

D. Les actions de base d ’un OS

! Gestion de la mémoire (RAM)

> Exploitation

RAM (16 Mo, 32, 64, 128, 256) > swapp automatique sur le DD

chaque

pour

processus

de

! Gestion des processus

la

> partage du CPU avec le nbre de processus

! Gestion des fenêtres et icônes : agir sur un objet permet d ’effectuer une action

D. Les actions de base d ’un OS

! Administration des utilisateurs :

> Sécurité du système et des données

> Compte et mot de passe

> Enregistrement des actions des utilisateurs (temps du login)

> Droits et utilisateurs : groupes

> Administrateur ou root

E. Multitâche

de manière

interactive avec l ’utilisateur pdt que

fonctionnent

invisiblement en arrière plan. ! Le répartiteur détermine les tâches devant recevoir du temps UC.

!

Un

fonctionne

pg.

les

autres

pgs.

> Trois priorités des tâches

> fonction de la fréquence

F. Processus, synchronisation et communication

! Pour le programmeur : un processus est identique à un programme ?

> Un processus peut en déclencher un autre (père et fils) : en mémoire et exécution au même moment.

cours

> Un

processus

est

un

pg.

en

d ’exécution > processus en arrière plan.

F. Processus, synchronisation et communication

! Synchronisation interprocessus :

> Deux

stockage de données et lecture de ces données > synchronisation = sémaphore : suspension d ’une tâche. > sémaphores RAM et sémaphores système.

tâches

peuvent

’interférer

s

:

F. Processus, synchronisation et communication

! Communication interprocessus :

> Unités d ’exécution = fonctions C > Utilisation de variables globales

> Mémoire partagée : segment de mémoire utilisé entre plusieurs processus

> tuyaux

en mémoire

fichiers

restant

=

(lecture et écriture)

> Pb.

de

files

d

’attente

:

plusieurs

messages, longs, diverses manières.

William Puech

CUFR Nîmes

Sommaire

> Chapitre I :

> Chapitre II :

> Chapitre III :

> Chapitre IV :

Définition d ’un OS Historique des systèmes Windows Lieux

Historique des OS

> A. Utilisateur et programmeur

> B. Les systèmes sans système

> C. Multi-programmation

> D. Systèmes en temps partagé

> E. Ordinateur individuel monotâche

> F. Ordinateur personnel multitâche mono-utilisateur

A. Utilisateur et programmeur

! Deux points de vue

> L ’utilisateur : gestion des fichiers (copier, effacer, afficher) et des programmes (exécuter) > Le programmeur : ensemble de fonctions utiles appelées par un programme (affichage à l ’écran, lecture dans un fichier, …)

B. Les systèmes sans système

! Sur les premiers ordinateurs :

> Pas de système d ’exploitation !!

> Tubes sous-vide, non fiable occupant des grandes salles,

> Pg. en langage machine sur la machine nue, sans logiciel système intermédiaire,

> Pg. sur carte perforée, chargement du pg., exécution et résultat sur papier

B. Les systèmes sans système

! Les hommes servaient de systèmes d ’exploitation :

> Le programmeur suivant charge son pg.

> Contrôle

l ’exploitation de la machine > Ecriture de toutes les entrées/sorties dans les pg. > Pas de gestion de mémoire

de

de

tous

les

détails

B. Les systèmes sans système

! Début 1950 : utilisation des transistors

! Coût élevé et utilisation difficile :

> Un

utilisateur,

un

pg.,

chargement,

attente, impression, pg. suivant, …

> Temps

entrée/sortie

très

long

sans

utiliser toutes les ressources de l ’UC.

> Idée

:

traitement

magnétique)

par

lots

(bande

C. Multi-programmation

> Chargement en mémoire de plus d ’un pg. en même temps. > Partition de la mémoire

PG. 1

PG. 2

UC E/S UC E/S UC E/S UC E/S UC E/S
UC
E/S
UC
E/S
UC
E/S
UC
E/S
UC
E/S

C. Multi-programmation

! Problème : temps entrée/sortie différent du temps traitement.

! Système un peu plus complexe :

> Un pg. ne doit pas interférer avec un autre.

> L ’emplacement de chaque pg. est connu.

! Problème : si pg. > partition ?

> Découpe en sous-programme

> taille adéquate de chaque section

C. Multi-programmation

! Solution : utilisation d ’une mémoire virtuelle.

! Solution : ne pas réécrire ses propres routines d ’entrée/sortie.

> Concept de fonctions de système

> Fonctions d ’appels système : base des systèmes d ’exploitation .

D. Systèmes en temps partagé

! Le temps de boucler la boucle :

> Partage du temps sur des terminaux reliés à l ’UC

> Système interactif

> Unix : premier système en temps partagé

! Priorités du système différentes

> Temps de réponse minimal

> Le Répartiteur bascule d ’un pg. à l ’autre sans demander la permission : système préemptif

D. Systèmes en temps partagé

! Deux pg. ne fonctionnent pas simultanément :

> l ’UC alloue une tranche de temps à la fois.

> Illusion d ’une exécution en parallèle.

! Gestion des ressources :

> mémoires, imprimantes,

> Allocation mémoire.

> Division des pg. en segments.

D. Systèmes en temps partagé

! Les segments :

> Similaires aux pages

> Avec taille variable

> Partie logique du pg. : code, données, pile.

> Division des pg. en segments.

! Apparition d ’une sécurité :

> altérer un pg., des données ou le système

> Mémoire : durée de connexion des utilisateurs

E. Ordinateur individuel monotâche

! Début 1970 : le prix de revient des puces et la taille des transistors diminuent :

> Ordinateur personnel : un pg. = un utilisateur (IMSAI 8080, TRS-80, Apple II, IBM PC)

! Systèmes simples:

> gestion

des

fichiers,

langage

haut

niveau

(BASIC), mise à disposition d ’utilitaires, …

> Systèmes basés sur le processeur Intel :

le CP/M, puis le MS-DOS.

F. Ordinateur personnel multitâche mono-utilisateur

! Multitâche = multi-programmation

> stockés en mémoire et exécutés en même temps.

Notion de tâche différente de pg. (processus, unités d ’exécution)

> Pour dépasser les limites de MS-DOS :

apparition d ’OS/2, Unix et Xenix (multitâches et multi-utilisateurs)

> Difficulté de passer de MS-DOS vers Unix

F. Ordinateur personnel multitâche mono-utilisateur

! Apparition d ’OS avec des caractéristiques multitâches :

> DESQview de Quarter-Deck Office Systems

> PC-MOS de The Software Link

> Windows de Microsoft

Sommaire

> Chapitre I :

> Chapitre II :

> Chapitre III :

> Chapitre IV :

Définition d ’un OS Historique des systèmes Windows Linux

Chapitre III :Windows

! Windows 95/98/NT 4.0

> 90% du parc informatique sont des PC

> 90% des PC tournent sous windows :

windows devient incontournable.

> Windows 95/98

> OS « grand public »

> Pas d ’administration d ’utilisateurs > « Plug & Play »

> « Mac-OS + »

Chapitre III :Windows

! Windows 95/98

> Demarrage sous W 95/98 (pilotes, registre, couche graphique)

> API (Application Protocole Interface)

> Fenêtres et icônes : objets

> Poste de travail et panneau de configuration

> Unités logiques, Imprimante, Réseau, Systèmes, mémoire, pro-logiciels

Chapitre III :Windows

! Windows 95/98

> Mémoires de masse

> DD, D7, DAT

> Arborescence : répertoire = dossier jaune, fichier

> Action : double-clic, sélection,

> Raccourcis

> Menus des fenêtres : Fichier (nouveau, ouvrir, enregistrer), Edition (gestion des objets), Aide

Chapitre III :Windows

! Windows 95/98

> Explorateur

> Barre de menus et d ’outils

> Recherche de fichier ou de document

> Notion d ’extension et d ’association :

> avec 3 lettres (association avec un logiciel)

> .exe, .txt, .bmp

> Panneau de configuration : système, Imprimante, Réseaux (TCP/IP)

Chapitre III :Windows

! Windows NT 4.0

 

Win 95/98

Win NT 4.0

Gestion des utilisateurs

Non

Oui

Gestion des processus

Oui

Oui

Gestion des applis. 16 bits

Oui

Non

Sécurisation des données

Non

Oui

Chapitre III :Windows

! Windows NT 4.0

> Gestion des utilisateurs

> Groupe : ensemble de droit

> Utilisateurs : un util. Appartient au moins à un groupe

> Administrateur : tous les droits

> Sécurisation des données

> Uniquement sur partition NTFS

> Limite l ’accès aux données aux utilisateurs

> Autorisation de droits à des groupes

Sommaire

> Chapitre I :

> Chapitre II :

> Chapitre III :

> Chapitre IV :

Définition d ’un OS Historique des systèmes Windows Linux

Etat actuel de Linux

l'espèce

humaine. • Un système libre gratuit : modification,

• Linux,

système

un

pour

personnalisation, utilisation, amélioration, …

• Création en 1991 par Linus Torvalds :

système

aux

normes

POSIX

(Portable

Operating System Interface uniX).

• Multiples distributions et environnements.

Etat actuel de Linux

• Les Linux.

• Environ 10 millions d'ordinateurs avec une augmentation de 20 % par an.

adoptent

grandes

entreprises

• Pour les serveurs Internet : croissance de 150 % en 1 an.

• Linux né d'Unix ?

Unix

• Développé en 1969 par Ken Thompson et Dennis Ritchie. • Un système interactif pour petites machines comparable aux grands systèmes. • En 1973, Unix est réécrit en langage C par Brian Kernighan et Dennis Ritchie.

Caractéristiques principales

! Système d'exploitation

> multi-tâches en temps partagés

> multi-utilisateurs

> Interactif et intégré aux réseaux

> Langages de commande

> Bourne Shell

> C-Shell

> Korn Shell

> Plusieurs centaines d'outils

Des centaines d'outils

! Gestionnaires de fichiers, Courriers, News, WWW, Support Imprimante, Système Xwindow, Traitement d'images,

! Jeux, Multimédia, réseau, Serveur, Editeur de texte, d'images, de courbes, Bureautique,

! Développement C, C++, Java, Pascal, X, librairie de développement,

Le système de fichiers

! "Tout est fichier"

! Quatre types de fichiers :

> ordinaire : données, programme, exécutable. > répertoire : contient d'autres fichiers ou répertoires.

autre

> lien

symbolique

pointe

:

vers

un

fichier. > spécial : permet l'accès à un périphérique.

Le système de fichiers

! Un fichier est représenté par une structure (I-node) contenant : taille, droits d'accès, dates de création et de modification, …

! Un seul type de fichier ordinaire : flot de caractères de 8 bits.

! Partage des fichiers en réseau : NFS

Fichiers et répertoire

! Structure arborescente.

! Répertoire courant.

! Chemin absolu : depuis le répertoire racine (/).

! Le caractère / sépare les répertoires

> Exemple : /home/martin/tpc/tp1/tp1.c

> Chemin relatif.

Fichiers et répertoire

Caractéristiques des noms de fichiers :

lettres majuscules et minuscules ! chiffres, pas d'espace, une extension, longueur maximale de 1024 caractères.

Arborescence

/ (racine) (fichiers temporaires) (commandes système) (utilitaires) (périphériques)
/
(racine)
(fichiers
temporaires)
(commandes
système)
(utilitaires)
(périphériques)

bin

dev etc home lib tmp usr dubois martin bin man lib (utilisateurs)
dev
etc
home
lib
tmp
usr
dubois
martin
bin
man
lib
(utilisateurs)

Les utilisateurs

Chaque utilisateur du système est identifié par un nom de login auquel est associé :

! un mot de passe, passwd,

! un identificateur numérique, uid,

! un groupe, gid,

! un répertoire de travail, /home/groupe/nom,

! un langage de commande,

stockés dans la base de données passwd.

Les utilisateurs

! Les groupes, gid, permettent aux utilisateurs de partager l'accès à certains fichiers.

! Le répertoire courant : "."

! Le répertoire parent : " "

! Le super utilisateur root gère tout le système.

Lexique (1)

! Système d'exploitation : programme de base,

qui permet de gérer l'ensemble des périphériques, et servir de support à tous les logiciels qui viendront s'y greffer. (Linux, Windows, DOS, OS/2, Unix, MacOs).

! Partitionner : découper un disque en 1 ou plusieurs morceaux, afin que celui-ci puisse être reconnu par le système d'exploitation utilisé.

! Formater : formatage après création des partitions. Permet au système de lire et écrire des données sur le disque dur.

Lexique (2)

! Point de montage : répertoire où l'on monte un disque.

! NFS : Network FileSystem : système de fichiers réseau. C'est un système de fichier (disque dur ou partition) d'une machine distante qui a été monté dans un répertoire à travers le réseau (= CDROM ou disque local).

! IDE : interface la plus utilisée pour les disques durs et CDROM. Gestion de 4 périphériques (2 sur 2 ports). Norme actuelle : Ultra DMA avec un taux de transfert de 33 Mo/s.

Lexique (3)

! SCSI : interface avec un taux de transfert de 80

Mo/s (Ultra Wide SCSI 2). Contrôleur SCSI gérant jusqu'à 15 périphériques.

! Distribution : un système Linux personnalisant

l'installation et la configuration. Gratuit en ftp sur internet ou achat des supports (Red Hat, SuSE, Debian,…)