Vous êtes sur la page 1sur 1

Bernard Junior, GALLANT Etudiant par correspondance des tudes de la Gnose/ICGLSAW gallenium@hotmail.com (829)892-1756 Santiago, Rp.

Dom

QUESTIONNAIRE PRATIQUE DE LA GNOSE No2 1. QUELLES SONT LES TROIS (3) ATTITUDES QUE NOUS DEVONS VITER QUE LE MATRE SAMAEL MENTIONNE DANS LE TEXTE? Nous ne devons pas culpabiliser de nos checs Nous ne devons pas critiquer les Autres Nous ne devons pas faire dexcs au travail

2. POURQUOI LEFFET DE LA CRITIQUE RETOURNE CONTRE CELUI QUI CRITIQUE? Il est dit que lorsquon critique une personne, on ne fait que crer chez cette personne leffet de raction la rsistance, de haine et de ressentiment qui invitablement retoune contre celui qui a critiqu. Je dirais cest comme se tenir debout face un Mirroir, limage projette ne saurait tre encore soi-mme face ce mirroir.

3. QUEST-CE QUE NOUS POUVONS FAIRE POUR VITER LA NEURASTHNIE? Tout dabord, nous devons nous proccuper de notre systme nerveux reprsentant pour nous le mdiateur entre lesprit et le corps. Il faut modrer son rythme de travail tout en lalternant avec des moments de repos.

4. DONNEZ UN EXEMPLE DE RECONNAISSANCE ET CORRECTION DUNE ERREUR DANS VOTRE VIE QUOTIDIENNE? Mes propres cousins mont mis la porte (en Rep. Dom) il tait prs de 9h du soir, jai reu un appel de quelquun qui tait prsent lors de la discussion et il ma invit de passer la nuit chez lui. 4 ans plus tard, il revenait moi de lui rendre reconnaissance en lui rendant ce meme service en le logeant chez moi. Comme erreur commise, par mon sens dautorit et de dictateur, jai moi-mme cr discorde entre mon groupe et plus tard jai, en public, demand pardon de tous pour les dommages moraux causs par mon go. 5. POURQUOI CROYEZ-VOUS QUE NOUS RAGISSIONS LA CRITIQUE? Premirement, nous tous, on est nourri par un certain EGO inconditionn. Lon naccepterait jamais se laisser dfier par qui que ce soit. On croit toujours en ce que lon fait. Dj en soi, on sous-estime lautre en se faisant passer pour expert, lon ne saurait jamais accepter la critique sous aucune forme.

Vendredi 11 Novembre 2011 Santiago, Rp. Dom