Vous êtes sur la page 1sur 3

CHAGRIN D’ÉCOLE : certains mots du vocabulaire

Pag. 24 “tu es aussi bon en ricochets” lanzando piedras que resbalan en el agua

Pag. 30 « champion du monde de polochon » tirador de almohadas

Pag. 33 « ... son propiètaire lui-même empestait la poiscaille en entrant dans la


classe.. » fam. Poisson, olía a pescado

Pag. 44 « L’exil au bout du monde en somme, le pis-aller du rêve, un projet de fuite à la


Bardamu ? chez un fils de soldat
Pis-aller :solution la moins mauvaise /Bardamu ? ?

Pag. 61 « garde-chiourme vissée à ton bureau jusqu’à la fin de tes jours »


Surveillant

Pag. 83 « Combien de bobards quotidiens sur quatre ou cinq classe de trente-cinq


élèves ? plaisanteries ? bobadas ? tonterías.., mensonges d’enfants.

Pag 143 « ... nous cherchons pour régler nos actes, l’ombre de la bonne doctrine, la
protection de l’autorité compétente, la caution du décret, le blanc-seing ???
idéologique

Autorisation faite en blanc et singée d’avance


Pag 189 « la professeur est jeune , directe, non formatée ?? no formateada, como si
fuera una diskettteelle n’est pas écrasée par le poids de la fatalité , elle est parfaitement
présente et sa classe est pleine de toutes les élèves, parents, collègues et employeurs de
France et de Navarre expresión

On reproche aux IUFM,(instituts universitaires de formation de maîtres) un


formatage des profs, une formation unique selon un modèle pédagogique en vogue.
un standard, qui les prive d’originalité.
On veut d’ailleurs supprimer les instituts de formation des maîtres IUFM pour les
mettre à l’université.

Quand on ajoute Navarre à la France, ça veut dire la France entière y compris des
petites régions limitrophes qui voudraient échapper à la tutelle centralisatrice.
210 « ... presque aucun ne se pose dans les pages du dictionnaire : « meuf » « keuf »
« teuf » par exemple pour ces jeunes gens d’aujourd’hui , c’est tout ce que j’ai trouvé
Meuf = FEMME
Keuf = flic
Teuf= fête, faire le fête

Pag 227 « ... c’était la jolie promenade du matin que la vie offrait aux élèves logés dans
les barres alentour » dans des HLM ??
Por qué « BARRES » ce sont les grands immeubles moches, uniformes, qui forment
des barres sur l’horizon. symbole de la tour HLM
Pag 228 « Eh ! on va pas aller là-bas se faire traiter de caillera ?? par tous ces
bouffons : racaille

Pag. 231 « A s’la péter, m’adame !


Se la péter (fardear, frimer) dans la bouche de l’élève , ça dépend du contexte, mais il
peut être satisfait de l’affaire, en jouir

Pag 239 « ... Ils font les mariolles, les imbéciles, les cons
« fais pas le mariolle..
Pag 243 « faire passer l’école pour un lieu criminogène ??? est, en soi, crime insensé
contre l’école
C’EST UN MOT INVENTÉ .
Ça fait parti d’une série de mots. Qui engendre, génère..le crime. J’ai lu « une
route accidentogène. «
Pag 247 « Naguère on répresentait le cancre debout, au piquet, un bonnet d’âne vissé
sur la tête » ( en el rincón, con orejas de burro)

Pag.254 « N’oublie pas notre rancard de demain « RENDEZ-VOUS ?

Pag 260 ... « renvoyé pour d’innombrables motifs, arrêté le mois dernier dans le métro
pour trafic de barrettes , mère en fuite, père irresponsable , vous le prenez ?
Barrette de shit, de cannabis, vendue en barrette
Pag 288 ... »Quelle tête ferait ma vielle maman, dont nous venons de fêter les cent un
ans .. « ON DIT LE CENT ET UN ANS ???
c’est dans la bouche d’une jeune

Pag 289 ... « Maman , je te jure, j’aurai l’air d’un blaireau, sinon ! (Correction :
« blaireau date un peu) j’aurai l’air d’un bolos, ??? et ça va pas le faire !
Le blaireau, pauvre couillon, benêt, ridicule dans la situation
Bolo : connais pas

Pag 304 « Assommée sur le tapis. Alors, l’un de nous deux se lèvem prend l’hirondelle
estourbie au creux de sa main
Estourbir mot familier pour assommer, étonner.. (même tuer)

Vous aimerez peut-être aussi