Vous êtes sur la page 1sur 1

Nietzsche sur le sage Epictete :

L'homme d'pictte ne serait certes pas du got de ceux qui aspirent maintenant l'idal. La tension continuelle de son tre, le regard infatigable tourn l'intrieur, ce que son oeil a de ferm, de prudent, de rserv lorsqu'il lui arrive de se tourner vers le monde extrieur ; et encore ses silences ou ses paroles courtes : tout cela, ce sont des signes de la bravoure la plus svre, que serait-ce pour nos idalistes qui sont avant tout avides d'expansion ! En outre, il n'est point fanatique, il dteste le cabotinage et la vantardise de nos idalistes !!