Vous êtes sur la page 1sur 8

LIAISONS MECANIQUES

en GENIE CIVIL

Qu'appelle-t-on liaison mécanique ?


De façon générale, c'est le système technologique qui relie un ensemble isolé de
solides aux solides périphériques qui appliquent des charges à cet ensemble.
Plus particulièrement, les actions de liaisons aux appuis sont souvent inconnues,
et donc à déterminer à l'aide des calculs de statique. Ce sont elles qui font l'objet de
ce cours.

Que transmet une liaison mécanique à l'ensemble isolé ?


Elle transmet des actions extérieures de contact:
• force (charge),
• et/ou moment (ou couple).

Selon la solution de liaison choisie, la force de contact peut être


ponctuelle, linéique, ou surfacique. Pour résoudre un problème de
statique, nous ne considèrerons que la résultante cette force, soit un seul
vecteur.

RAPPEL
Le modèle mathématique représentant
une force de contact est un vecteur fixe
défini par:
• un point d'application,
• une direction,
• un sens,
• une intensité.
Dans un repère orthogonal donné, le
vecteur peut être considéré comme la
somme de ses composantes parallèles aux
axes du repère.

1/8
1. Qu'est-ce qu'on appelle APPUI SIMPLE en génie civil ?

Appareil d'appui à pot unidirectionnel

S'il n'y avait pas d'adhérence, on pourrait déplacer la poutre en translation.

C'est une liaison qui transmet 1 force partiellement connue et pas de moment.
On connait: On ne connait pas avant calculs:
● son point d'application ● son sens
● sa direction ● son intensité

2. Qu'est-ce qu'on appelle ARTICULATION en génie civil ?


On dit aussi PIVOT ou ROTULE !

S'il n'y avait pas d'adhérence, on pourrait exercer une rotation autour de l' axe.

C'est une liaison qui transmet 1 force quasi-inconnue et pas de moment.


On connait: On ne connait pas avant calculs:
● son point d'application ● son sens
● sa direction
● son intensité

2/8
3. Qu'est-ce qu'on appelle ENCASTREMENT en génie civil ?

Encastrement d'un pied d'arc sur un massif en béton armé

Même s'il n'y avait pas d'adhérence, aucun mouvement ne serait possible.

C'est une liaison qui transmet 1 force et 1 moment quasi-inconnus.

POUR LA FORCE
On connait: On ne connait pas avant calculs:
● son point d'application ● son sens
● sa direction
● son intensité

POUR LE MOMENT (ou COUPLE)


On connait: On ne connait pas avant calculs:
● son point d'application ● son sens
● sa direction
● son intensité

3/8
4. DEGRE DE LIBERTE

5.REPRESENTATION MECANIQUE SCHEMATISEE

4/8
Nota : dans le cas d'un appui simple, si la réaction d'appui (force de liaison) n'est
pas parallèle à l'un des axes du repère, la direction de cette force est quand même
connue et on a Fy = Fx.tan α , α étant l'angle d'un axe du repère avec la direction
donnée de la force. On n'a alors plus qu'une inconnue (Fx ou Fy, au choix, l'une des
composantes permettant de calculer l'autre) car tan α lie Fx et Fy.

Torseur d'effort :
Y Fy F Fx 0
α Fy = Fx.tanα Avec Fx = K.Fy
0 et
Fy
Fx K = 1 / tanα
X 0 0

Exemple
Dans le cas d'un appui simple où s'exerce une action de réaction F, si l'axe horizontal
du repère donné fait un angle de 35° avec la direction de F, déterminer Fx en
fonction de Fy, et écrire le torseur d'effort.

6. ETUDES DE CAS

Dans chacun des cas suivants, dire quelle est la nature des liaisons aux appuis (lettres
sous les figures), et les représenter schématiquement (voir & 5).

CAS 1

Appuis en B et C.

5/8
CAS 2

Appuis en A et B.

CAS 3

Appuis en A et B.

6/8
CAS 4

Appui en C.

CAS 5

Semelle de fondation
Appui an A.

7/8
CAS 6

Girafe de levage – atelier génie civil

1- Isolement du système 1+2+3+4 : appuis en D et E.

2- Isolement de la barre 4 : appuis en A et C.

3- Isolement du système 2+4 : appuis en O, A, D et E.

4- Isolement de la barre 1 : appuis en O et A.

8/8