Vous êtes sur la page 1sur 1

Drogues : connaître la vérité est un droit

Publié le 1 novembre 2010 par Robert

A Marseille, ce samedi 30 octobre, sur la Place Castellane, les bénévoles de l’association Non

à la drogue, oui à la vie étaient encore sur le terrain pour dire la vérité sur les drogues et

distribuer gratuitement des livrets d’information aux passants.

Selon une récente étude, Des experts britanniques ont classé des substances dont l’alcool, la cocaïne, l’héroïne, l’ecstasy et la marijuana suivant leur degré de dangerosité : L’alcool serait plus dangereux que les drogues illégales comme l’héroïne et le crack … D’autres experts avaient déclaré le cannabis moins dangereux que la cigarette…

Mais qui sont ces experts, et experts en quoi ?

Les études se multiplient, toutes plus saugrenues les unes que les autres…

De toute cette agitation, que faut-il retenir ?

Pour Robert Galibert, président de l’association « Non à la drogue, oui à la vie » en France, » les drogues sont avant tout des poisons, c’est à dire des substances qui altèrent le fonctionnement du corps jusqu’à l’arrêter (overdose). Ces poisons agissent tous suivant le même modèle : une petite quantité est un excitant, une quantité plus importante est un sédatif

et une quantité trop importante… c’est la mort ! Par ailleurs, toutes ces substances sont

psychotropes c’est à dire qu’elles modifient les perceptions et le comportement : elles

détruisent ce que l’individu a de plus précieux : la capacité à penser.

Les drogues s’accumulent dans les tissus graisseux du corps et il peut y avoir un « relargage » n’importe quand, provoquant des erreurs, des accidents et poussent celui qui a arrêté à en reprendre ! Cette donnée, maintenant admise par la communauté scientifique internationale, est une découverte faite par l’humaniste Ron Hubbard dans les années 60 qu’il l’a publiée dans un ouvrage intitulé « Un corps pur, l’esprit clair »

Cette campagne d’information s’appuie sur le « kit de prévention » qui comprend 13 brochures sur les drogues les plus courantes (Cannabis, Héroïne, Cocaïne, Crack, Ecstasy, LSD, Antidouleurs, Crystal Meth, Ritaline, alcool, drogues psychotropes prescrites ou drogues par inhalation), ainsi qu’une série de 16 spots vidéo de 30 secondes intitulés « ils ont dit, ils ont menti » et enfin plus de 200 témoignages vidéo basés sur des expériences authentiques.

Pour obtenir davantage d’information sur les actions de l’association ou pour télécharger ou obtenir gratuitement ses publications, visitez le site internet : www.nonaladrogue.org

Contact presse : Robert Galibert au 06 20 51 17 57 info.drogue@gmail.com ou http://cestquoiladrogue.fr