Vous êtes sur la page 1sur 1

COURS DE RENFORCEMENT Classes Terminales 2009/2010 M.

NDAO
Fiche 4 : Sur la conclusion Exercice : Exercice : Dlimiter les diffrentes parties de la conclusion Le rsum des ides du commentaire

La russite esthtique et littraire de lauteur


La perspective ; un rapprochement avec un autre pome

Ce pome rvle le spleen de Baudelaire au moment o il constate les effets du temps sur lui. La posie est pour lui un moyen dexprimer son malaise et ses regrets de ne pas avoir le temps de continuer son uvre. Toutefois, le pome apparat comme un remde contre les lagressions du temps. Son gnie lui permet de rendre concrtes et visibles les consquences du temps travers la mtaphore du jardin . On se souvient dailleurs que Voltaire conseillait de cultiver son jardin dans son livre Candide pour voquer la vie. Ce pome fait cho celui de Lamartine, le lac , o le pote romantique crie aussi temps ! suspends ton vol . Exercice : Proposez une introduction, un plan dtaill et une conclusion du texte suivant. Pour un commentaire suivi ou compos. Charles-Marie Ren Leconte de Lisle est un pote franais de la seconde moiti du XIXe sicle. Il est un pote du mouvement parnassien. A un pote mort Toi dont les yeux erraient, altrs de lumire, De la couleur divine au contour immortel Et de la chair vivante la splendeur du ciel, Dors en paix dans la nuit qui scelle ta paupire. Voir, entendre, sentir ? Vent, fume et poussire. Aimer ? La coupe d'or ne contient que du fiel. Comme un Dieu plein d'ennui qui dserte l'autel, Rentre et disperse-toi dans l'immense matire. Sur ton muet spulcre et tes os consums Qu'un autre verse ou non les pleurs accoutums, Que ton sicle banal t'oublie ou te renomme ; Moi, je t'envie, au fond du tombeau calme et noir, D'tre affranchi de vivre et de ne plus savoir La honte de penser et l'horreur d'tre un homme ! Charles-Marie Leconte de Lisle, Pomes antiques, 1852.