Vous êtes sur la page 1sur 37

PARTIE 2 :

LA PROCREATION
Chapitre 1 : L'appareil reproducteur féminin
et sa régulation

Problème : Comment expliquer


le fonctionnement cyclique de
l'appareil reproducteur féminin?
Activité n°1 : Rappel : les différents
organes de l'appareil reproducteur
TP n°1 : Observation microscopique d'un ovaire
1. Observer au microscope une coupe d'ovaire
2. A l'aide du texte suivant, retrouver les légendes du dessin et donner
un titre.
L'ovaire , petit organe de 8 mm de long environ, contient dès la
naissance de la petite fille son stock d'ovules. A partir de la puberté,
environ une fois par mois, un des deux ovaires expulse un seul ovule
mûr vers la trompe : c'est l'ovulation. Avant l'ovulation, les ovocytes
sont entourés de cellules protectrices : on appelle l'ensemble
follicule. L'évolution des follicules s'effectue avec une complexité
croissante. On part d'un follicule primordial (l'ovocyte est entourée
de 3 à 4 cellules folliculaires) pour aboutir en 3 mois au follicule de
De Graff ou follicule mûr qui fait alors saillie à la surface de l'ovaire.
Après l'ovulation, le follicule dépourvu d'ovocyte est appelé corps
jaune. L'ovulation est un phénomène cyclique qui ne dire pas toute la
vie. On estime que les ovaires d'une femme libèrent environ 400
ovules au cours de sa vie. Les ovulations s'arrêtent définitivement
vers l'age de 50 ans : c'est la ménopause.
II. L'activité cyclique

Problème : Quelles sont les modifications


cycliques subies par l'appareil reproducteur
féminin?
Activité n°2 : Comparaison de l'activité cyclique
de plusieurs organes de l'appareil reproducteur
féminin
Doc 1, 2 3 et 4 p 86, 87
1. Observer le doc 1 p 86. Rechercher la définition
d'endomètre.
2. Décrire l'aspect de l'endomètre de l'utérus. Que se passe-t-
il après le 26 ème jour du cycle?
3. A quelle photo peut-on placer l'ovulation?
Observer le doc 2 p 86.
4. Rechercher la définition de mucus cervical. Où se situe t-
il?
5. Décrire l'aspect du mucus cervical. Trouver son rôle.
6. A quelle période du cycle le maillage du mucus cervical est
il le plus lâche?
7. Donner les arguments en faveur d'un activité cyclique des
différents organes étudiés.
8. Compléter le tableau ci dessous en indiquant le nom des
deux phases distinctes du cycle menstruel.
Résumé : Chez la femme, à partir de la puberté
jusqu'à la ménopause, la physiologie sexuelle
s'inscrit dans un cycle menstruel. Il existe une
synchronisation entre la cycle ovarien et le cycle
utérin.
Définitions:
- Le cycle menstruel est l'ensemble des
phénomènes physiologiques de la femme
préparant l'organisme à une éventuelle
fécondation et survenant le plus souvent de
façon périodique.
- La ménopause est l'arrêt des règles.
III. Le contrôle de l'activité

Problème : Comment les cycles ovariens et


utérins sont-ils synchronisés?

a. La mise en évidence d'une communication


hormonale
1. Déduire le rôle de l'organe supprimé ou greffé
dans chaque expérience.
2. Formuler une hypothèse pour expliquer le
fonctionnement de l'utérus après une greffe à
un autre endroit du corps de la souris.
Résumé : une hormone est une substance
synthétisée par une glande, déversée et
circulant dans le sang et agissant sur un
ou plusieurs organes.
b. La sécrétion hormonale des ovaires
1. De quelle nature sont les substances extraites
de l'ovaire?
2. Quel est le rôle de ces extraits sur l'utérus?
3. Comment se nomment ces hormones?
4. Déduire de cette expérience, le rôle des
hormones œstradiol et progestérone.
Résumé : L'ovaire contrôle le cycle utérin
par l'intermédiaire des hormones
« œstradiol » et « progestérone ». Ce
contrôle permet de synchroniser l'ovulation
et la récéptivité utérine à l'implantation de
l'embryon.
Activité n°6 : L'évolution cyclique des hormones
ovariennes
Phase du cycle
Cellules sécrétrices
Hormones sécrétées

Phase folliculaire

Ovulation

Phase lutéale
L'ovaire contrôle le cycle utérin par
l'intermédiaire des hormones « œstradiol »
et « progestérone ». Ce contrôle permet
de synchroniser l'ovulation et la réceptivité
utérine à l'implantation de l'embryon.
c. Le rôle du complexe hypothalamo-
hypophysaire

On constate qu'une tumeur de l'hypophyse chez


la femme entraine des perturbations du
fonctionnement cyclique de l'appareil génital.

Comment s'effectue la régulation des deux


hormones ovariennes?
Quel est le rôle de l'hypophyse sur cette
régulation?
Activité n°7: Le rôle de l'hypophyse
Expérience Résultat Déduction

ypophyse antérieure surPas


un de développement
animal prébubère
Atrophie de l’utérus
des ovaires

Arrêt du cycle ovarien


’hypophyse antérieure
Arrêtsur
de un
la sécrétion
animal pubère
des hormones ovariennes
Arrêt du cycle utérin

à doses Rétablissement
constantes à des
de l’activité
souris femelles
ovarienne
hypophysectomisées
mais celle-ci n’est pas cyclique
L'hypophyse sécrète deux hormones
(gonadostimulines):
- FSH ( Hormone folliculo stimulante) qui
intervient dans la maturation de follicules de
l'ovaire.
- LH (Hormone lutéinisante) qui déclenche
l'ovulation grâce à un pic de sécrétion en fin de
phase folliculaire. Elle provoque ensuite la
transformation du follicule en corps jaune.
Activité n°8 : Le rôle de l'hypothalamus
Expérience Conséquence Déduction

n électrique de la baseDéclenchement
de l’hypothalamus
du pic de LH et ovulation

ruction
Arrêt
de la
debase
l’activité
de l’hypothalamus
ovarienne ( qui est contrôlée par l’hypophyse antérieure).

nt d’hypophyse sur une femelle hypophysectomisée:


une région éloignée de l’hypothalamus
Arrêt de l’activité ovarienne
e région très voisine de l’hypothalamus

Rétablissement du cycle ovarien


L'hypothalamus agit sur l'hypophyse par
l'intermédiaire d'une hormone : La GnRH
( Hormone de libération des
gonadostimulines). Elle contrôle la
libération de FSH et LH.
d. Les « rétrocontrôles » de l'axe hypothalamo-
hypophysaire
e. L'influence de l'environnement

Activité n°10 : Recherche de différents facteurs


externes ou internes
1. Lire le document B p 95
2. Faire la liste des facteurs internes et externes
au corps et qui influencent le cycle.
Définition :
- Rétrocontrôle : Autorégulation par laquelle la
variation de la sécrétion d’une hormone agit sur
la fonction sécrétrice de la glande qui la produit,
permettant un équilibre permanent.

Trace écrite : Le complexe hypothalamo-


hypophysaire contrôle l'activité de l'ovaire. En
retour, il est lui même contrôlé par les
hormones secrétées par l'ovaire et par des
stimuli d'origine interne ou externe.
L'ovaire contrôle le cycle utérin, ce qui
synchronise l'ovulation et la réceptivité utérine à
l'implantation de l'embryon.

Avant, l'ovulation, la sécrétion des œstrogènes


exerce un rétro-contrôle positif sur l'axe
hypothalamo-hypophysaire et permet d'assurer
la synchronisation entre la maturation du
follicule et l'ovulation.