Vous êtes sur la page 1sur 2

Nom : HELOUIN-DESENNE Prénom : Amaury Classe : 3ème C

Cuisinie
r
In sérer une
I / Description du métier

Le métier de cuisinier consiste à accomplir des plats, maîtriser les recettes de


bases, et les principes de cuisson et de conservation des aliments pour élaborer
des plats. Le cuisinier doit préparer des plats, des sauces, des hors-d’œuvre, ou
des desserts. Pour cela, ils ont des gaz, des fourneaux, des hottes aspirantes,
ainsi que des surgélateurs et des matières première : des aliments.

Le cuisinier travaille debout, dans la chaleur des fourneaux, tôt le matin et tard
le soir. De plus, c’est un métier très stressant du au coup de feux (quand
beaucoup de plats sont demandés en même temps) et très durs physiquement à
cause des horaires

Pour exercer ce métier, il faut avoir une très grande résistance physique, à
causes des horaires, et être passionnés par le métier.

Le salaire d’un débutant est d’environ 1 280€.

II / Formation et perspectives

Le niveau d’études requis est au minimum le CAP cuisine, mais une personne
aillant un bon niveau d’études peut poursuivre jusqu’au BTS hôtellerie-
restauration, option art culinaire, art de la table et du service.

A partir de la 3ème, on peut accéder à ce métier avec un BEP en 2 ans puis un Bac
Pro en 2ans. On peut passer ce diplôme au lycée Saint Exupérie à Bellegarde.

Le métier de cuisinier offre de nombreux débouchés : chaque année 14000


postes de cuisinier sont proposés en France. Par tradition, il y a généralement
plus d’homme que de femme cuisinier.

Un cuisinier entrant dans le métier avec un simple CAP mettra du temps à


devenir Chef cuisinier, alors qu’un détenteur d’un BTS hôtellerie-restauration
Nom : HELOUIN-DESENNE Prénom : Amaury Classe : 3ème C

pourra facilement rentrer dans le métier en temps que premier commis voir chef
de patrie. Il montera ainsi très vite au rang de cuisinier. Une fois chef un
cuisinier peut facilement ouvrir un restaurant à son compte et devenir son
propre patron.

III / Ce qui me plaît et/ou me déplaît dans ce métier

Dans ce métier, la perspective de faire de la cuisine me plaît beaucoup et j’aime


aussi le fait de faire plaisir au gens. La possibilité d’accéder au métier assez
rapidement me plaît aussi. De plus les débouchés sont très nombreuse
Il n’y a pas beaucoup de choses qui me déplaise dans ce métier à part les
horaires et le salaire qui et très bas en considération du travail fourni par les
cuisiniers.